Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 194 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 124 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1728 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Voir les Blogs | Liste des blogs par auteur

Dream Theater

La littérature de jeunesse : Un gouffre de * CENSURE *

Bloggé le 29-04-2012 12:22 avec 3303 Vues
Pissed
Pissed

Bonjour à tous. Hier, je suis allé à Leclerc, plus précisement à l'espace culturel du Leclerc. Et quand j'ai écumé le rayon "littérature  de jeunesse", j'ai manqué de m'étrangler dans mon vomi. Puis je me suis souvenu. Oui, je me suis rappellé que depuis Twilight, la littérature d'ado est innondé de romans déguelasses suintants de mièvrerie et de scènes tragiques soporifiques ( comique plutôt, tellement c'est cliché ). Et quand on y pense, tout ça c'est de la faute de Stephanie Meyer. Bon, je ne vais pas débattre de sa série à proprement parlé vu que je risquerais de ma faire incendier par les fans de la série, j'avoue même avoir lu les bouquins quand j'étais un peu plus jeune ( innoncence... ) Je veux plutôt parler du phénomène post-Twilight. Que deux ou trois auteurs sans imaginations aucunes puissent avoir l'envie de copier - plagier serait plus adéquat - ce roman parce qu'il a fait phénomène, ok. Par contre, que de cette série naisse un véritable mouvement littéraire qu'on qualifiera dans plusieurs décénnies de " décadence de la littérature ", moi je dis non Prenez deux livres, regardez la couverture : si vous vouyez s anges ou des adolescente desespéré, vous tenez un bon exemple. Maintenant lisez les résumés :

"Bidule-Chose à perdu son copain dans un accident de voiture, pourtant celui-ci revient tel un ange. Parviendrons-t-il à vaincre la mort par l'amour. Vous le saurez en lisant : AngelofDeathwithoutlove "

Ou

" Machin-chouette est une adolescente banale qui emménage dans la petite ville de Asshole of the World. Au lycée, elle rencontre Reinedespouffes et QuaterBack le beau gosse, mais son regard est vite attiré vers un brun ténébréux. Il n'est pas comme les autres, et enfet, c'est un " loup-garou-vampire-zombie-dieu-créateur-de-l'univers ".

Bon c'est un peu caricatural, mais c'est à peu près ça. C'était un petit coup de gueule, mais j'espère ne pas être le seul à avoir remarqué ça...

 

 

 


>>> Signaler ce Blog <<<

 1  2  3 


Signaler

Le seul à avoir remarqué ça ? Non point du tout. Je pleure à chaque fois que je cherche un livre à la librairie.

Généralement c'est avant de partir en vacances, donc il faut que ce soit un bon livre qui me tienne bien longtemps.
Et puis les seuls bouqins que je trouve ce sont les fameuses "couvertures noirs". Sisi vous les voyez ces couvertures ! Toutes noires glacés avec un élément en couleur (un ruban, une rose, une robe) et un titre mystique. Sincérement c'est chiant. Mais vraiment très chiant.
Ok ça fait tourner les affaires, ça se vend comme des petitis pains à un public complètement fanatisé, mais bon dieu ! Pensez aux autres ! A ceux qui n'ont pas réussi à aller plus loin que le prologue de Fascination ! C'est devenu la croix et la bannière de trouver un bouqin qui ne soit pas fantasticovampirique. 
M'enfin, on ne peut pas non plus en vouloir aux éditeurs de pas cracher sur l'argent mais de piétiner la qualité. Z'ont des gosses à nourrir.
Maintenant ya plus qu'à trouver refuge à la bibliothèque, parce que là-bas ils proposent encore des livres antérieurs à Twilight (victoire).

Je partage ton coup de gueule.


Signaler

"Et quand on y pense, tout ça c'est de la faute de Stephanie Meyer."

=> Cette phrase m'a fait tiquer. C'est complètement ridicule de rejeter un effet de mode sur un auteur en le comparant au diable. Meyer a eu un coup de génie avec cette histoire (la maison d'édition aussi) et que ça plaise ou pas elle a eu son public et a probablement permis à des jeunes à se piquer de littérature.

Probablement que si tu ne trouves plus rien dans la section jeunesse c'est que tu n'es plus en âge ou ayant la maturité qui correspond aux livres de cette section. Tu n'as plus qu'à aller flâner du côté adulte et tu trouveras de très beaux bouquins qui correspondront davantage à tes attentes. 


Signaler

Bien pour ça que je ne vais plus en librairie, sauf pour un petit magazine du genre l'Etudiant ou Historia... Fin bref. La bibliothèque, ça nous sauve la vie.

Mais bon, l'autre jour en allant à Monoprix, dans la petite librairie, j'ai vu pas mal de choses intéressantes... Du genre, Candide de Voltaire de manière illustrée et dont la mise en page est un peu plus moderne. Donc des bouquains intéressants, vieux et souvent abandonnés parce qu'ils sont au programme scolaire... Et ça se vent bien, hallelujah, on oublit tout de même pas la VRAI littérature !

Enfin après, chacun ses gouts. C'est vrai que je lis pas mal de Stephen King et Guillaume Musso (dont le résumé pourrait en faire fuir certains et pourtant c'est vraiment pas mal), mais mes lectures s'orientent plus vers le vieux, du genre Zola, Balzac, Voltaire, La Fontaine, Stendhal et compagnie.


Signaler

Yo!

  Je comprends ce que tu veux dire mais le genre loups-garou/vampire ou semblable n'est pas le seul à inonder avec excès les rayons littéraires. En effet, il y a aussi les copies du genre d'Harry Potter ainsi que d'Eragon.

  Etant un fan de lecture et surtout des "pavés" relatant aventure mais aussi fantastique, je peux parfois perdre une demi-heure à éplucher chaque livre pour finir par me rendre compte que tous flottent dans le même genre.

  Cependant, je dois dire que les séries écrites par Anne Robillard sortent du lot et sont agréables à lire. A cause de mes études, je dois éviter de les acheter car je sais que si je commence à les lire, je ne penserai plus à étudier mais dès que les vacances commencent je me rue dessus.^^


Signaler

De ce genre, j'en trouve partout facilement à Auchan. Mais dernièrement, surtout à la Fnac (tout dépend après où l'on se situt en France, moi c'est dans la capitale) , je ne trouve pas que du fantastique. Il y a plusieurs scénarios possibles déjà vus et revus :

- On choisit un héros X qui se voit confronter à un gros problème. Il démarre avec un compagnon (ami ou membre de sa famille, parfois plus d'un mais pas une trop grosse bande) , rencontre des amis en chemin (voir un amoureux) et fuit son passé tragique pour suivre un certains but.

- On prend un héros amnésique qui va chercher à retrouver sa mémoire (pour le meilleur et surtout pour le pire)

- On prend un héros Y qui va passer sa vie dans un autre milieu que celui où il a vécut et il va découvrir pleins de changements. (C'est comme prendre un humain et le jeter dans un monde magique, après soit il a été prédestiné à devenir un héros soit il le devient de force. D'accord, je m'éloigne du sujet, mais c'est aussi un sujet déjà-vue)

Mais critiquer un auteur, c'est un peu rapide. Les auteurs lancent une histoire, ça plait à un public plus ou moins large et d'autres auteurs peuvent reprendre la même idée. Après, ils détestent le plagiat. Mais toute histoire commence avec une idée de base, une certaine structure pour son histoire. On veut une héroïne qui fait la rencontre d'un nouveau venu pour qui elle éprouve une certaine attirance, souvent c'est un mec qui déménage ou la fille mais plus rarement ils sont de la même ville et se croisent un jour (Mais c'est plus difficile à imaginer que deux ados puissent vivre dans la même ville et de les mettre dans des écoles proches durant plus de 15 ans sans qu'ils se croisent une seule fois. Surtout pour moi) Le mec est distant car il est différent, et comme l'on dit "Suis moi je te fuirais, fuis moi je te suivrais…" Jusque là, ça peut se comprendre car le mec cache un secret et l'héroïne attise ainsi sa curiosité.

Pour moi, les résumés sont assez logiques mais après je me concentre surtout sur l'histoire. D'accord, on reprend un vampire super beau et une fille super-amoureuse de lui, mais après je lis la suite pour y chercher les nouveautés apportées par l'auteur. Je me référencie au résumé avant d'acheter un roman mais aussi aux premières pages. J'ai déjà lus des histoires où tout commence comme Twilight mais offre une fin complètement différente et un milieu loin d'être similaire. Aussi bien que j'ai déjà trouvé l'opposé (Tout commence dans un milieu original mais la fin est prévisible et comme ma prévision est exacte, aucune surprise ne s'en suit) Mais une copie ne l'est pas totalement, du moins j'ai évité les mauvais livres aux résumés niais mais j'ai trouvé des bons avec des créatures fantastiques.

Mais je partage l'avis de la couverture sombre. D'accord, c'est mieux qu'un fond rose pastel dans une histoire sanglante, mais c'est lassant. Mais il y a aussi des couvertures où on voit un paysage, un adolescent tourmenté et d'autres avec un motif uni. Pas que je les déteste toutes, mais ça reste dans la simplicité. Je m'attend à des couvertures qui soient uniques pour un roman, plus originales (parfois, je choisis un livre juste sur ce critère, et je n'ai jamais été déçus ^^)


Signaler

Ce genre de scénario sont vus et revus, il existait déjà des livres de ce genre dans les sections jeunesse/ados avant que Twilight ne sorte. Tout ce que la série a fait avec son buzz, c'est de leur donner une plus grosse place sur les étagères des magasins puisque comme Twilight est vendeur, on met ce qui y ressemble en valeur.


Les couvertures avec adolescents "sexys", c'est pas exactement récent (et pas du tout inspiré de celles de Twilight qui présentent des objets sur fond noir)


Signaler

 

Stephanie Meyer n'a rien à voir là-dedans. Quand j'étais ado, on trouvait déjà cette littérature dans certaines grandes surfaces, ou même à la bibliothèque de mon collège/lycée. J'aimais bien en lire, à cet âge - normal, c'était de mon âge.

A mon époque, Stephen King étant vraiment "à la mode", on a eu droit à une série sympathique destinée aux ados, dans le même genre. Ca ne valait pas du Stephen King, mais c'était sympa - et les couvertures étaient vraiment très belles.

Kbo > "Probablement que si tu ne trouves plus rien dans la section jeunesse c'est que tu n'es plus en âge ou ayant la maturité qui correspond aux livres de cette section. Tu n'as plus qu'à aller flâner du côté adulte et tu trouveras de très beaux bouquins qui correspondront davantage à tes attentes."

+ 1.

 


Signaler

Dans un sens, je suis d'accord avec toi. Quand je vais faire des courses, je me rends automatiquement dans la section littérature et bien entendu, je ne trouve que ce genre de littérature vampirique alors que je ne suis pas fan du tout. Du coup, je passe bien vite mon chemin. Mais en même temps, on parle souvent de grande surface et les grandes surfaces  pensent avant tout à vendre donc elles proposent ce qui est à la mode et ce qui est à la mode, ce sont les livre fantastiques sur les vampires/anges/Démons/etc... Comme dit Kbo, ce n'est pas la "faute" de S.Meyer, c'est juste qu'elle a trouvé le bon filon et que tout le monde essaye de s'engager dans la brèche.

Personnellement, quand je vais acheter un livre (généralement de la Fantasy) je ne vais pas dans les grandes surfaces pour ça mais plutôt dans de grandes librairies, là où le choix n'est pas restreint à ce qui se vend le mieux. Et je trouve toujours de quoi faire chauffer la carte de crédit (je ne sais toujours pas si c'est une bonne nouvelle ou pas, d'ailleurs x)

Enfin, tout dépend des goûts. S'il y a autant de ces bouquins à la couverture noire (c'est vrai qu'à un moment ça saoule mais comme j'aime la sobriété, ça ne me gêne pas du moment que l'histoire qu'elle est censée illustrer est bonne.) c'est qu'il y a au moins autant de personnes pour les lire. Par exemple, je n'aime pas Twilight comme visiblement la majorité des gens ici (mais c'est un autre débat) mais je n'aime pas non plus Anne Robillard alors que toi, Vincent Aguila, tu sembles adorer. Pour moi, Meyer ou Robillard, j'aurais tendance à les mettre dans le même panier même si je ne conteste pas une imagination plus fertile du côté de la seconde. C'est juste une question de... goût. Voilà, je radote mais bon xD

 


Signaler

En fait, je ne vois pas pourquoi tout le monde jette la pierre à Stephenie (au passage, j’ai regardé, ça s’écrit bien Stephenie) Meyer. C’est niais, avouons-le, horriblement niais, et malgré quelques maladresses dans son roman (les vampires qui brillent au soleil), il y avait quelques touches d’humour que j’aimais bien, moi. Dans le premier tome, en tous cas, parce que j’ai pas lu la suite, mais c’est pas le sujet. Là où je ne comprends plus trop, c’est quand tout le monde s’acharne sur elle parce qu’elle a eu du succès auprès des ados alors que des dizaines d’autres bouquins sont « pires » que les siens. En magasin, on a tendance à mettre ce qui plaît à la majorité, il est donc logique de trouver, dans le rayon jeunesse, des « clones » de qui a été un grand succès. Non ?

Après, n’étant moi-même pas adepte des histoires d’amour vampiriques, je m’adapte. Plutôt que d’aller en magasin, mes livres, je les commande. (Parce qu’on dira ce qu’on voudra, la fantasy impliquant des entrailles à l’air et des têtes coupées, on en trouve pas des masses à la Fnac. (De la vraie fantasy, je veux dire, pas ces espèces de clones à en pleurer de pathétisme.))

Dream Theater, est-ce que ces résumés caricaturaux dépeignent une réalité ? Parce que si les résumés desdits bouquins sont aussi stylistiquement nuls, je donne pas cher du niveau de l’auteur. Quoique, c’est pas toujours l’auteur qui écrit les « synopsis ». Et puis, c’est dur d’en faire des jolis.

Bref. Je plussoie en grande partie ton coup de gueule, mais pas la partie « C’est la faute de Stephenie Meyer ». Après, c’est affaire de mode. Ça passera, de toute façon.


Signaler

Bon apparement certains ont mal compris. Je dis pas que Sthepenie Meyer est une auteur minable. Mais par sa faute, parce que son roman a fait sensation, on se retrouve avec des centaines de bouquins copié/collé nian nian pour minette de 13 ans. Après, c'est sur qu'elle ne l'a pas fait exprès, à moins que ça soit un complot et tout...


Signaler

Bah, en même temps, " ces minettes de treize ans " sont un public visé par la littérature que tu dis " de jeunesse " et qui est plus facilement touché par effet de mode - je me rappelle de mes dernières années de primaires (j'avais près de douze ans) où tu étais sacré roi des ringards si tu te baladais pas avec les trois premiers Harry Potter en édition de poche dans ton cartable. Donc, c'est un peu normal de retrouver une littérature destinée à ce public précis dans les rayons " littérature jeunesse " des librairies, hein x')

Par la faute de Stephenie Meyer.. Bah, elle a écrit un roman, ça marche, les autres font pareil. xD On a connu plein de cas similaires à travers l'histoire de la littérature - je ne citerais que les continuités qu'a eu le Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes, c'est assez phénoménal d'avoir autant de suites dans un temps aussi réduit à l'époque où publier un livre était un travail long et pénible qui s'étalait sur plusieurs bonnes années et coûtait horriblement cher. Si plaintes il y a eu, elles ont été perdues x') - en même temps, le peuple de l'époque avait sans doute autre chose à foutre que de bouffer des suites de Chrétien de Troyes. (Désolée pour l'exemple un peu vaseux, c'est le seul qui me passe par la tête).

La littérature " jeunesse " ne me convenant plus depuis quelques années, je vais donc voir ailleurs s'il n'y a pas de meilleurs bouquins. Heureusement, j'en trouve :-)


Signaler

Pour commencer (et sans me faire lancer des pierres) si tu ne trouves pas ce qui te plait dans la rayon "littérature jeunesse" va chercher dans un autre rayon ! Ce sera surement plus simple et ça t'empêchera de d'étouffer dans ton vomi à l'avenir ou plus simplement, éviter les grandes surfaces au moment de t'acheter un livre.

J'avoue ne pas être non plus une grande fan de tout ce qui est amour vampirico-ennuyeux mais je ne crache pas dessus parce je n'en ai jamais lu (et je ne compte pas en lire, c'est certain) mais d'un autre côté, comme tout le monde l'a dit c'est dans l'air du temps et tu ne peux y faire grand chose, si ça fait de l'argent et bien ça fera de l'argent tant qu'il y aura des gens pour en acheter...Il ne faut pas diaboliser Meyer et son bouquin : C'est à la mode si j'oserais dire ! Cela marche ? Cela fait de l'argent ? Autant en faire plus !

Donc voilà, mon meilleur conseil lorsque tu sors acheté un livre : va à la bibliothèque ou dans des endroits plus spécialisé comme une librairie ou encore la FNAC ou Virgin Megastore, qui ont des rayons plus larges et qui conviendront sûrement plus à tes exigences.

Les grandes surfaces c'est pas le must du must si tu cherches quelque chose de sérieux (si je puis dire) à lire xD
D'un autre côté, la littérure "pour jeunesse" ne m'a jamais attiré, les seules fois où j'ai 'occasion d'en tenir entre mes mains c'est lorsque je suis à Carrefour Market avec une pote et qu'elle me demande de porter les bouquins qu'elle va acheter xD

Voilà, allez ne perds pas espoir !


Signaler

 

 

Quand j'étais adolescente, je voyais dans les rayons jeunesse, aussi bien exposés que le sont aujourd'hui Twlight et ses consorts, "La quête d'Ewilan", "La Guerre des Clans" ou encore "Le Clan des Otori".

Tout est une question de mode - seulement, dans ces livres là par exemple, quand je les feuillette, je vois qu'il y avait un souffle littéraire qui ne se retrouve pas dans Twilight ou autres. Bien sûr, il y a sûrement toujours de bons romans côté jeunesse, quoique moins mis en valeur, mais je crains qu'il faille supporter le niveau un peu voire beaucoup diminué venu avec la vague Twilight.

Cependant, Stephenie Meyer n'a pas amené que des niaiseries : personnellement, je dois lui accorder le fait qu'elle a relancé la mode des romans jeunesse sur les vampires, car grâce à elle, j'ai pu voir à la Fnac (en 2010 je crois), que la saga de Darren Shan avait été réeditée : je la lisais quand j'avais douze ans, et elle s'était brutalement arrêtée au 4ème tome (la série est anglaise, il y en a 12), car ils ne faisaient pas assez vente en France (pitié, ne me parlez pas du film qui est sorti après). Cette série, je l'ai finalement lue en anglais quelques années après, et elle fait partie des meilleures que j'ai pu lire. Bon après, je ne sais pas si ils ont encore arrêté la publication...car dans Darren Shan, on voit les vampires autrement, il n'y a pas vraiment d'histoire d'amour, et on se retrouve plutôt dans un milieu angoissant et type thriller (avec quelques passages bien sanglants).

 


Signaler

 Personnelement... Je suis d'accord avec toi sur certains points: Oui maintenant on trouve des niaiseries un peu par tout, c'est vraiment désolant...

 Pas contre, rejetter la faute sur un auteur, je trouve ça un peu dégeulasse. Même si on aime pas, il faut avouer que c'est du travail, et nous, qui écrivons des fanfics, devriont le savoir.

 

 Après, si on évite ces rayons, on peut facilement trouver des trucs bien. (Moi j'ai douze ans, et je vais dans le rayon adulte, personne ne me tue!)

 Bon, bah... C'était tout c'que j'avais à dire...


Signaler

Je suis également d’accord, et je vais malheureusement répéter ce qui a été dit moult fois au-dessus. C’est malheureusement un effet de mode qui passera, comme tout. C’est néanmoins dommage de voir les romans similaires à Twilight qui pullulent un peu partout. C’est pour ça que je fais comme beaucoup d’entre vous ; Je vais à la FNAC ! (Où on arrive à trouver quand même de véritables perles divines. Mais ce n’est pas le sujet.)


Twilight ayant été une « bombe » parmi mes camarades, je me le suis procurée via pour le lire. Bon, ce n’est pas de la littérature, c’est effectivement niais et je rejoindrais Hauuu sur le fait que les vampires BRILLENT. Bon sang, les vampires ne brillent pas au soleil ! (et puis surtout, les vampires ne sont pas de gentils petits enfants qui vivent tranquillement parmi les humains mais là aussi, c’est une autre histoire.). Et suivre les aventures de Bella, Une Mary-Sue en puissance durant quatre tomes… Bon, c’est moyen comme processus. Après je peux comprendre que certaines personnes se reconnaissent dans cette fille maladroite, sensible, et un peu niaise. M’enfin, très peu pour moi.

 

Enfin bref, j’ai hâte que cette mode s’en aille parce pour en entendre parler toute la sainte journée au lycée (et les films n’arrangent rien.) je sature ! Je retourne à mes bons vieux livres de James Clemens !

 


Signaler

Sauf qu'apparemment Bella et Edward se disputent justement beaucoup ? Et il y a des traces de relation abusive, si les quelques extraits que j'ai pu lire reflètent correctement ce qu'il se passe.


Signaler

Mhh. Z'êtes culotté vous. On me reproche de fustigier Stephenie ( ce que j'ai dit plus haut, n'était qu'une mauvaise interprétation de ce blog, je voulais dire qu'elle à créé malgré elle un mouvement pourri ) et vous débattez sur ses livres comme quoi c'est nul {#[ :mrgreen: ] Mr. Green}


Signaler

Je ne suis pas d'accord avec toi à 100 %

Je ne pense pas que twilight ou harry potter soient de mauvais livres, bien au contraire ! Ce sont des auteurs avec du tallent qui on réussi a faire resortir un sujet qui n'était pas beaucoup exploité et se sont fait connaitre, que rêver de mieux quand on est auteur ? De plus le grand avantage dans la littérature c'est que normalment on peut en trouver pour tout les gout et c'est en innovant comme ils l'on fait que je pense que l'on peut avancer. Mais il est vrai que toute les copies ultérieur à la sortie de ces romans sont parfois un peu " étoufante" dans les rayon, je te l'accorde.

Il faut réussir a faire la pars des choses entre les roman d'origine et les copie qui parfois sont bonnes mais parfois un peu " exagéré"...


Signaler

Je dois dire que je suis d'accord avec toi ... dans un sens. Depuis que cette connerie (désolée, les fans) est sortie, il y a des livres bourrés de guimauve à faire vomir, des scènes de romance à faire chier et d'autres trucs foireux que j'ai juste envie de déchirer. Je vous jures, si Bryan Perro et Élodie Tirel cessaient de faire des chefs-d'oeuvre de littérature, je me suiciderai à coup sûr !

Pour revenir ton blog, les gens ne semblent pas comprendre que c'est franchement idiot de copier une idée. J'avoues, j'ai un peu copié Matsumoto-san, à cause de «Uchuu Kaizoku Captain Harlock», car certaines idées ne sont pas mauvaises, mais le reste, j'ai modifiée et arrangez le texte à ma faveur ! Donc, dans un sens, prendre des idées en lisant un bouquin n'est pas une honte , mais ... faut pas exagérer aussi.

Quand les autres conneries sont arrivés, j'ai presque eu le goût d'arrêter la lecture, à cause de tout le reste -ma grand-mère me forçant à lire ses idioties digne d'un connard -, et, quand mon prof de français s'est mis de la partie, en me forçant à lire la série de «Marie-Tempête», je crois que j'ai presque virée FOLLE ! C'est vrai quoi, une ado de quinze ans qui tombe amoureuse d'un type de dix-sept à la manière de Romée & Juliette, c'est une chose trop commune ; et, quand les métaphores sur les «grands et forts sapins qui se ploient, malgré tout, sous le vent» te rendent malade, en plus de détester Twilight, pour la première fois de ma vie, j'ai eu envie de sécher les cours ...

Bon, revenont au sujet proposé. Je ne suis pas une fan de Twilight (mes frères et la grande majorité de ma classe, oui) , mais je connaît l'histoire. Au début, je me disais «C'est correct, tout restera normal» . Ben non ! Je me suis trompée ; de cette série de romans à l'eau-de-rose ou fleur bleue sont nées des horreurs de littérature, au point que la bibliothéque me fout les jetons ; que vais-je trouver, sur les étagères des nouveautés ? Un livre bourrés de romance bidon, de scénes chaudes ratés, ou le neuviéme volume de Élodie Tirel ? Généralement, c'est le premier qui gagne ...

Donc, en résumé, tu as raison.

Seulement, je suis une fille, malgré tout, et mon devoir de cliente fidéle de la bibliothéque m'ordonne de regarder au moins les résumés. Il y a des livres qui, en faisant un effort, sont corrects et se lisent bien. Mais, comme tu l'as dit, 95% des romans, depuis la sortie de la connerie Twilight est arrivée, sont des romans du même style. C'est à vous foutre les jetons, croyez-moi ...

Signée,

Chrystelle

P.-S : Quelqu'un peut m'expliquer la différence entre Edward et Jacob ? J'ai pas vraiment compris, et les filles dans ma classe me disent seulement «Edward , c'est le mec le plus beau de l'univers» ou encore «Jacob est le type le plus séduisant du monde» ...


Signaler

Belug et Chrystelle, ces types de romans à l’eau de rose existaient déjà avant Twilight –bibi-chan l’a dit.

Chrystelle : Je n’aime pas trop ce ton de généralisation. Non, tous les romans sortis après Twilight ne sont pas tous des clones –arrêtez avec les stéréotypes deux minutes, franchement. OUI, dans les grandes surfaces, on va tendre à trouver des clones de l’œuvre de Stephenie Meyer. J’ai envie de vous dire…Si vous êtes pas contents, allez voir ailleurs, merde quoi. OUI, c’est à s’en arracher les cheveux de voir toute cette merde étalée devant nos yeux innocents. Bah, virez des sections ados, allez voir chez les adultes, commandez vos bouquins, n’achetez rien tant que vous n’avez pas lu un certain nombre de critiques dessus…

J’ai fais ça toute ma vie, et je vois pas le problème. J’ai pas des tonnes d’argent pour mes bouquins, je vais le perdre en navets.

 ‘Fin bon. Ce « mouvement littéraire » concerne une génération. La génération en question finira forcément par grandir, il y aura la mode avec autre chose (c’était les zombies, à un moment) et tout le monde se mettra à râler dessus. Je ne vois pas de raison de pleurer sur nos rayons de bons bouquins perdus (utopiques, si vous voulez mon avis). Un best-seller est toujours suivi de sa traînée de clones, quelle que soit l’époque ou le genre.

Genre : « Trop cool ! Et si je faisais pareil ? »

Et ça marche.


Signaler

Je n'ai pas lu tout les commentaires, mea culpa. Cependant, je vais ajouter ma pierre à l'édifice au risque de répéter certaines choses déjà déclarées.

Tout d'abord, le fait est qu'il y ait beaucoup de livres dont la colleciton est la "Bit-list" est sans doute dû au succès de Madame Meyer. Par là, je veux dire l'explosion des livres avec des vampires ou autres créatures morbides. C'est un effet de "vague" des autres éditeurs. Quand un éditeur voit que des livres d'une certaine catégorie marchent, alors il essaie de surfer sur cette même vague pour faire du chiffre d'affaire. C'est tout à fait légitime et compréhensible. 

A l'époque où marchait la série et les jeux Pokémon, n'avions nous pas eu son clone Digimon après un certain temps ? Si. Bien sûr. On essaie de grapouiller des sous avec les gouts du moment..

La vague Twilight a permis aux livres de la saga Journal d'un vampire d'être ré-édité et de ce fait aux jeunes de le redécouvrir. 

Du point de vue de la valeur intrinsèque de l'oeuvre de Madame Meyer, je ne débatterai pas dessus pour plusieurs raisons : 

- J'ai lu que le premier livre. Et j'ai vu les trois premiers films. J'ai aussi entendu à gauche et à droite les résumés de la saga (le fait que Jacob soit "amoureux" de l'enfant de Bella et d'Edward m'a profondément choquée, sachez le).

- Je ne suis pas dans le public visé de la saga à savoir les adolescentes. Ce n'est pas pour cela que TOUTES les adolescentes doivent aimer Twilight. Loin de là. Je ne suis pas leur cible. Et encore, c'est totalement grotesque comme argument vu que Twilight plait aussi à des personnes plus agées...

Je suis la pire critique qui soit. Cependant, je suis aussi obligée de remarquer que Madame Meyer, bien que son style ne soit pas du shakespear ou du Balzac (quoi qu'on puisse détester l'un et l'autre) ou même du Proust (je HAIS Proust) ou de la grande littérature, il en va quand même qu'elle a réussi à vendre un produit. Et ce produit a donné un gout pour un moment - appelons cela "effet de mode" pour les vampires. Soit. C'est les vampires aujourd'hui. Dans trois ans peut-être serait-ce les anges ?et peut-être qu'un jour y aura la mode des crèpes parlantes car j'aurais sorti un bouquin ?

Je suis adepte de la romance à l'eau de rose. Cad de la vrai ROMANCE. Un couple confronté à certains problèmes de la vie. Un couple impossible ou quoi..

Cependant, j'ai tenté un autre roman : Vampire Kiss. Une adolescente du nom de Raven, gothique, insupportable à souhait qui rève de devenir vampire et qui va avoir une famille de vampire qui va justement s'installer dans un vieux manoir et dont le fils va être son petit ami et blablabla.
En fait l'histoire ne me dérange absolument pas. C'est l'écriture qui m'agace (pour ne pas dire autre chose). Le style est chiant, l'héroïne est chiante/barbante et me fait EN PLUS penser à une ex-copine. 

Il ya des tonnes de très bonnes histoires qui sont gachées par le style de l'auteur. Ou même ne serait-ce que via une traduction.

Je sais qu'étant adolescente, j'aurais aimé la lecture de ces livres parce que j'étais une ado remplie de rève, à la recherche d'amouuuuur avec tout le côté mystérieux derrière. Maintenant, cela ne fait plus mouche. Tout simplement.

Alors bon, laissons les avec leurs trucs...


Signaler

Gyapple : "Bon sang, les vampires ne brillent pas au soleil !"

Ben si, selon madame Meyer, ils brillent au soleil, sont chastes et autres joyeusetés. Elle a tout à fait le droit d'avoir sa vision du vampire, puisque chaque continent/pays/communauté a/avait également sa vision du buveur de sang. =)

Il n'y a aucune règle établie qui dit que les vampires sont comme ça, comme ça, et pas comme ça, pas comme ça et surtout pas comme ça. L'image du vampire n'a eu de cesse d'évoluer.

Avant, selon certaines croyances, ils n'étaient pas sexy pour un sou, avaient une sale tronche, sortaient vêtus de leur linceul, etc.

Après, ils sont devenus sensuels, beaux, machins, tout ça - bien avant madame Meyer.

Les vampires, ce ne sont pas seulement les interprétations mondialement célèbres qui ont été faites par Anne Rice et Bram Stoker.

C'est comme pour les sorciers : leur image a évolué.

Belug : "Ce sont des auteurs avec du tallent qui on réussi a faire resortir un sujet qui n'était pas beaucoup exploité"

Euh... ? Quels sujets n'étaient pas beaucoup exploités ? Vampires et sorcellerie sont des sujets qui ont été largement exploités, avant JKR et Meyer.

 

 


Signaler

Hello!

Bon ba si je devais donner mon avis ce serai plutôt simple, étant fan de Fantasy je suis contente qu'on en voit de plus en plus mais... (Car il y a toujours un mais malheureusement). C'est toujours la même chose! Vampires, loups-garous... On connaît! Surtout qu'il y a quand même beaucoup de créatures non utilisées en cherchant bien!

C'est pour ça que pour une de mes fics j'ai essayé de mettre l'Egypte ancienne comme intrigue... Je ne sais pas si ça pourrait plaire mais bon.

Voilà pour mon avis!

Miley


Signaler

bibi-chan< Je trouve quand même que cela tâche néanmoins le mythe du vampire. Je ne dis pas qu'elle n'a pas le droit de faire ce qu'elle veut. C'est le droit de chaque auteur d'inventer son propre univers, et je le prône ce droit! Mais ça fait quand même assez RIDICULE. Il ne faut pas nier que ça fait complètement niais. Après si tu apprécies ce genre d'idée, libre à toi, chacun ses préférences. Mais pour ma part, je n'adhère pas totalement. La qualité du Vampire est principalement d'être sauvage et violent (en tout cas, c'est comme ça que je le conçois, et je comprends qu'on ne puisse pas être tous du même avis) et celui que je retrouve ici fait plutôt le contraire.
Après comme je l'ai dit, Twilight, on aime ou pas.

D'ailleurs, je me suis toujours demandé, mais Vampire Diaries a surement inspiré Twilight non? Parce que c'est un peu similaire.

 

 


Signaler

Je pense que Bibi-chan veut dire que le mythe du vampire "n'appartient à personne" et donc que Madame Meyer peut en faire ce qu'elle veut. A notre grand désarroi.

Je suis la première à crier quand je vois des vampires briller au soleil ou être insensible à la croix catholique. Cependant, elle a modelé son propre mythe pour coller à son histoire. Si vampire il y a, ce n'est juste qu'une appelation pour les plus puristes d'entre nous. Elle aurait pu les appeler les "petits chats qui courent vite après des biches", cela aurait été identique dans notre esprit...

C'est là le problème des mythes ou autres créatures imaginaires...Elles sont "imaginaires" donc on peut en faire ce qu'on veut. Y a aucun code auquel se reférer sinon le premier auteur qui en parle ou le folklore (et encore, certains folklore ont des idées différentes comme la vouivre et la Wyvern anglaise qui ne sont pas la même bestiole alors que beaucoup d'encyclopédie ont tendance à les confondre).

Je sais. Les vampires de Rice sont nettement plus intéressants tout comme ceux de Stocker. Mais c'est juste "une version" possible...

Regardez pour les dragons hein. D'un pays à l'autre, la mythologie ne donne pas du tout ni la même apparence ni le même statut ou "pouvoirs"...(Dragon occidental et dragon asiatique..).


Signaler

Certes, certes. J'ai jamais dit que je n'étais pas d'accord. Après on aime ou pas la version que Madame Meyer a écrite, comme je l'ai dit plus haut. :D
M'enfin, ce n'est pas le sujet.
Donc pour en revenir à l'idée principale, on a remarqué que ces livres là viennent envahir les coins litté, mais ça passera. En attendant on ferme les yeux et on regarde le rayon à côté!


Signaler

c'est fini le bons classiques vampiriques genre "entretien avec un vampire", dont l'adaptation au ciné (casting à la brad pitt, tom cruise et antonio banderas) était autre chose que les robert Pattinson à la mine constipée et les kristen stewart bredouillantes (mon dieu, et cette scène dans un grand champs de petites fleurs bleues !!!!

Je pense qu'il faudrait plutôt s'en prendre à l'industrie du cinéma qui nous pond des blockbusters avec des têtes d'affiche gominées et calibrés, pur produit formatés. C'est grâce à ça que des bouquins comme twilight ont un tel succès...

 BREF :) http://www.dailymotion.com/video/xol6op_bref-je-sors-avec-un-vampire-parodie-twilight_fun


Signaler

T'as qu'à en écrire, toi, de la littérature jeunesse, mon petit Dream ! :lunette:


(Oui, post inutile, je sais {#[ :mrgreen: ] Mr. Green} )

 1  2  3 



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales