Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 339 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 398 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1894 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Voir les Blogs | Liste des blogs par auteur

DjoDjoCute

«Vivement la suite»?

Bloggé le 22-09-2010 00:54 avec 6063 Vues

Salut^^

Si jamais le sujet que je m'apprête à mettre au tapis a déjà été cité dans un autre blog ou un topic qui m'a échappé, veuillez gentiment me le dire.^^

Alors, voilà, il y a quelques jours que je prend conscience d'un phénomène plus que particulier: le commentaire trop court.

Je parle ici des gens qui auront la forte habitude de mettre un très petit commentaire qui sonne comme «Ah! J'aime bien, continue» ou alors «J'ai adoré ce chapitre. Continue comme ça.» et autres variante dans le genre.

Mais je veux par-dessus cité notre merveilleux ami le traditionnel «Vivement la suite!»

Des coms dans le genre, il y en a beaucoup. Et sincèrement, les gens qui commentent vont souvent presque se contenter de ça!. Quelques fameux exemples.

«Wow! C'était trop bien! Une suite par pitié!!»

«J'adore cette fanfic!! Elle est trop bien! Mets vite la suite, je meurs d'impatience!!»

Rendu là, je m'interroge. Sincèrement, est-ce que cela encourage réellement un auteur? Moi, par exemple, si jamais je reçois un jour cinq commentaires de ce genre, je hurle!! Car ce fait d'exiger une suite dans un com aussi brève me donnerait une grosse boule de stresse. Je sais bien aussi que ce n'est pas tout le monde qui aime faire un commentaire constructif. Mais tout de même, quand on aime une fic, il me semble logique de mettre au mot où tu dis ce qui t'as plu dans un com d'une longueur d'au moins deux ou trois lignes. Quand même, commenter, ce n'est pas sorcier. C'est au contraire très facile à faire alors je ne vois pourquoi des gens ne mettent pas un minimum d'efforts pour rallonger un peu.

Je crois que si on apprécie un auteur, il le mérite bien.

Le plus drôle. Je vois parfois des coms à cinq mots pouvant contenir jusqu'à sept fautes. Exaspérant, non?

Heureusement, ce n'est pas un phénomène répandu, mais c'est en train de le devenir, notamment dans les fandoms populaires, et cela me décourage terriblement.

Il y a peut-être des auteurs à qui cela ne dérange pas, mais je veux tout de même posé la question. Que pensez-vous des commentaires trop courts? Et quel est votre avis sur le phénomène des «Vivement la suite»? Suis-je la seule qui m'interroge là-dessus?

Personnellement, un auteur doit prendre son temps et un lecteur peut facilement patienter sans presser la personne qui écrit. Au lieu d'un «Vivement la suite!!» à l'impératif, pourquoi ne pas mettre une «bonne continuation» qui fait plus encourageant et courtois? (enfin c'est mon opinion personnelle)

Voilà. j'ai fini.^^

Bisous!! DjoDjoCute!!^^   

P.S.: Attention, je parle des coms POSITIFS, donc le sujet des coms trop courts à connotations négatives voire vulgaires doit éviter d'être abordé. Sujet trop délicat, dirons-nous. Je tenais à vous prévenir.^^

 


>>> Signaler ce Blog <<<

 1  2  3  4  5  6  7 


Signaler

Je pense que les lecteurs qui écrivent "vivement la suite" se contentent de ça parce qu'ils mettent un com par devoir,parce qu'on leur a dit & répété voire rerépété l'importance du com pour les auteurs,pas parce qu'ils ont vraiment envie de commenter des points précis.C'est d'ailleurs pour ça que je suis contre le système des coms obligatoires comme je l'ai déjà vu sur d'autres sites en ce qui concerne la chasse à la review.Ce genre de com fait monter le compteur de l'auteur oui mais est-ce qu'il lui est d'une grande aide?J'en doute fort.

En ce qui me concerne,je préfère ne pas commenter que de mettre ce genre de com qui ne sert à rien finalement.


Signaler

Salut à toi!

 

Je suis parfaitement d'accord avec toi ! Moi, je pense que les lecteurs pourraient être un tantinet plus explicites dans leur "Super chapitre, j'ai adoré !" voire critiques si besoin. Au moins, en lisant leur commentaire, on aurait le sentiment qu'ils ont lu le chapitre en question.

Ayant déjà posté des fictions sur skyblog, j'ai pu remarqué que certains commentaient juste dans l'espoir d'avoir d'autres commentaires en retour...

Après, chacun a sa propre vision des choses... ++


Signaler

Une bonne question que voilà, sur laquelle j'ai eu l'occasion de réfléchir et de changer récemment mon fusil d'épaule (non, pas pour tirer sur les lecteurs, quoique).

Il y a encore quelques mois de ça, je marmonnais plus ou moins violemment contre ces lecteurs qui soit ne laissent pas de commentaires, soit mettent l'auteur en favoris sans autre explication, soit se fendent de trois mots de commentaires dont l'inénarrable "vivement la suite".

Depuis, je suis un peu plus mesurée. En effet, j'ai eu plusieurs discussions avec des auteurs/lecteurs qui m'ont mis sous le nez une palanquée d'arguments pour justifier l'absence de commentaires, ou le commentaire réduit à son plus strict minimum. Parmi ces arguments ressortent essentiellement les points suivants:

- le lecteur est trop timide

- le lecteur est trop impressionné

- le lecteur n'a pas le temps

Au final, cela regroupe une quantité de lecteurs non négligeable. Et j'en ai conclu que, compte tenu de ces paramètres, il convenait de se satisfaire de tous les types de commentaires, du commentaire kikoolol bourré de fautes au commentaire long comme une bible. Dans tous les cas, le lecteur a eu la politesse de laisser une trace de son passage, témoignant de son appréciation du récit. Et ça, c'est devenue denrée trop rare pour cracher dessus.

Je préfère cent fois un commentaire de trois mots, que pas de commentaire du tout. En effet, si on écrit pour soi, on publie pour les autres et, dans le cas d'une fanfiction, on rédige une histoire sur une oeuvre existante dont l'auteur originel est déjà bien aimable de tolérer toutes les déviations qu'on peut en faire. Conclusion, la seule "rétribution" qu'un auteur de fics est en droit d'espérer réside dans les commentaires (en privé ou en public) que vont faire ses lecteurs. Trop de ces derniers ont une fâcheuse tendance à occulter cet aspect élémentaire et n'ont pas la gentillesse/amabilité/politesse de prendre ne serait ce que quelques minutes de leur temps pour dire... merci. Juste "merci".

Donc, au final, pour moi, peu importe la longueur du commentaire, parce que sa simple existence est un remerciement et une reconnaissance en soi.

 

 


Signaler

Je rejoins absolument Alaiya dans son analyse.

Je rajouterai simplement une autre catégorie : les très jeunes, qui parlent souvent avec les « codes » langage de leur génération (et malheureusement le SMS n’aide pas à devenir un littéraire ^^). D’autre part ce n’est pas si facile que ça de faire un commentaire pour la première fois. Si en plus vous ajouter « constructif », ça devient carrément un exercice de style difficile pour certains. Ce qui ne veut pas dire qu’ils n’y arriveront pas. Mais il faut leur laisser le temps. Parce que : pas l’habitude, peur de se lancer, pas la « manière », pas le temps, et pour quelques-uns, pure fainéantise ^^. Ca à l’air idiot, mais un commentaire, on « apprend » à le faire. Je ne suis plus une ado, et bien que je n’ai jamais usé de phrases aussi réductives, mes premiers commentaires n’étaient pas franchement extraordinaires ^^. Je crois que l’auteur dans sa réponse, même succincte, à la clé du problème. C’est à lui d’être un peu plus « imaginatif ». A partir du moment où le lecteur sent qu’il y a un retour, il aura peut-être plus envie de faire  « mieux » la prochaine fois.

Autre point qui me vient à l’esprit en rédigeant ces lignes, les commentaires adressés sur un un récit à chapitres (que ce soit une fan fiction ou une histoire originale). Certains, parce qu’ils aiment l’histoire ou qu’ils veulent soutenir l’auteur, adressent régulièrement un commentaire (à ceux-là je dis un grand merci, parce qu’ils sont rares. Alors on ne les décourage surtout pas ^^. On dialogue ^^). Bref, tout cela pour dire que ce n’est pas toujours facile pour un commentateur de faire dans la régularité originale et constructive sur tous les chapitres (il y a parfois plus à dire sur certains que d’autres, sans compter les redites). Quant au « vivement la suite ! », personnellement je le prendrais plus comme un encouragement qu’une volonté de presser le pauvre auteur comme un citron ^^. Là aussi je crois qu’on est plus sur une interprétation de vocabulaire adapté à une génération et une époque (mais je peux me tromper^^).

En tout cas, tout comme Alaya, je préfère un commentaire un peu … « dépouillé », qu’à pas de commentaire du tout. On a beau se raccrocher au nombre de lectures, ça à un impact plus sympathique ^^.

 


Signaler

Merci tout le monde d'avoir répondu. C'était important pour moi car cela m'aide à avoir une autre vision de ce phénomène qui m'inquiétait «intilement» peut-être. En tout cas, je trouve que vos arguments tiennent la route. Et Alaiya, j'admets que tu as raison. Vaut mieux recevoir cela comme commentaires que de ne pas en recevoir du tout. Pour ma part, j'avais simplement pas l'impression quand je lisais un commentaire de ce genre, que le lecteur était sincère. Il s,agit des coms du style: «J'aime, continue» ou «c'est un bon début. Une suite?» qui me laissait perplexe surtout pour les auteurs qui reçoivent leurs premiers coms. Mais c'est peut-être juste moi qui divague.^^

Merci tout le monde de m'aider à répondre à mon interrogation.

Bisous!! DjoDjoCute!!^^ 


Signaler

Salut DjoDjocute,

 

   Mes premiers commentaires, je l'avoue, n'étaient uniquement que des "Vivement la suite, j'ai beaucoup aimé". Mais, au fil du temps, je me suis mise à être un peu plus explicite et ai commencé à y indiquer  les points que j'avais aimé ou pas. Tout ceci, je précise, sans faire disparaitre le "vivement la suite". Ce dernier,pour moi est une manière de dire à l'auteur que j'ai hâte de lire le prochain chapitre et non un moyen de pression utilisé... Il en a déjà bien assez

 

  Bref, que ce soit le " Kyaaa, j'ai beaucoup aimé" ou bien le commentaire hyper constructif,  c'est une preuve que le lecteur a pris de son temps pour laisser une impression... ( A ne pas négliger, surtout lorsqu'on a la plupart du temps la flemme comme moi )

 

Voilà ^^


Signaler

En même temps, peu importe la longueur du commentaire, ( enfin, même s'il est vrai que les longs sont plus agréables à lire ) l'important, c'est que le lecteur ait pris le temps de donner son avis, parce que moi, personnellement, un "ouaa trop bien! vivement la suite!!", même si ça peu paraître court, me motive à écrire ! 

Donc à mon avis, il ne faut pas être trop dur avec ce genre de commentaires, au contraire car il partent d'une bonne intention. J’apprécie grandement que le lecteur est pensé à moi et ait pris un peu de son temps pour m'encourager! =).

 


Signaler

"Pour ma part, j'avais simplement pas l'impression quand je lisais un commentaire de ce genre, que le lecteur était sincère."

Je t'assure que les personnes qui ont laissé ces commentaires ont véritablement apprécié ton histoire, sinon, ils n'auraient certainement pas pris le temps de les rédiger, même s'il ne s'agit que de trois mots.

Comme l'a dit NewGaia, rédiger un commentaire, ça ne tombe pas sous le sens. Moi aussi, je pensais exactement comme toi: "mais bon sang de bonsoir, c'est quand même pas compliqué, non? >.<" Et on m'a démontré que, non, ce n'était pas aussi évident que cela en avait l'air. Pour nous, cela peut l'être parce que nous sommes aussi auteurs, donc nous sommes à l'aise avec l'expression écrite, et forcément, cela nous paraît facile. Or, ce n'est pas le cas de tout le monde. Donc, peut être que les lecteurs en question pensent tout plein de choses positives au sujet de tes histoires, mais ils ne savent tout simplement pas l'exprimer, donc ils se limitent au minimum.

Et un minimum vaut toujours mieux que rien du tout^^

 


Signaler

J'ai moi aussi beaucoup de mal à rédiger des commentaires alors que j'écris.

D'une parce que j'ai une facheuse tendance à faire beaucoup de faute lorsque j'écris et si je ne peux pas me relire 20 000 fois il y en a des grossières qui restent (encore qu'ici on peut éditer je crois, ça rassure un peu)

Et puis je n'aime pas faire dans l'analyse de texte, je ne suis pas un bon critique. Mais je m'efforce de laisser un commentaire à chaque texte que je lis car je sais combien il est frustrant de se demander pourquoi les X personnes qui ont ouvert mon texte ne l'ont-il pas commenté. L'ont-ils trouvé mauvais, l'ont-ils aimé ? 

Et puis un bon commentaire n'est pas forcement lent. Sur un de mes texte qui était un PWP rédigé pour un concours (il n'est pas présent ici) j'ai eu comme commentaire "tout simplement lacif". Ca se passe de commentaire ^^ c'est court mais ça dit ce que ça veut dire non ? 

Donc concision n'est pas non plus synonyme de bâteau ou de timoré. 

Tous les commentaires sont les bienvenues.

 


Signaler

Alaiya> Le fait de ne pas savoir quoi mettre, je l'avoue. Moi aussi, ça m'arrive, mais je préfère ne pas commenter du tout dans ces cas. Et tu sais, maintenant je me dis que oui effectivement, si un lecteur apprécie sincèrement un auteur alors il s'est pris la peine de le commenter malgré que ce soit court. Ce n'est pas pour rien que j'ai parlé à l'imparfait dans ma phrase que tu as repris. D'ailleurs, je suis nullement contre le «Vivement la suite». C'est seulement plus une question de goût. Moi, par exemple, je stresserais très facilement si plusieurs me demandais la suite ainsi. Pas que ça me déplaît quand je reçois, au contraire je trouve cela encourageant d'un coté. C'est juste que des fois, savoir ce qui est plu peut aider à la motivation de l'auteur. Et puis, je me sentirais pressé dans mon écriture. Enfin, tout n'est qu'opinion personnel. Et en passant, je n'ai pas trop de commentaires de ce genre mais quand je vois les coms des autres auteurs de ce cas, je me questionne en me demandant le pourquoi du phénomène.

Enfin, je désirais en savoir plus si c'était négatif ou positif pour le l'auteur ou le lecteur. J'espère qu'on me comprend jusque là. Je manquais de base pour me faire une idée de la situation plus en détails et c'est pourquoi j'ai ouvert ce blog. Pour en savoir plus et ne pas poser du jugement qui va dans le n'importe quoi.^^

Donc, je remercie chacun qui commente et qui m'aide à m'éclaicir là-dessus. Vos visions sont très intéressantes.^^

Bisous!! DjoDjoCute!!^^ 


Signaler

Comme tout le monde, je suis contente de recevoir des commentaires. Comme tout le monde, j'attends toujours bêtement avoir The critique top hyper constructive qui me montre que tous les efforts que j'ai fait, les clins d'oeil que j'ai pu glisser ou idées que j'ai pu développer ont été comprises...

Alors oui, pendant une seconde, quand je vois ce genre de commentaires, je suis un peu déçue et frustrée.

Comme je l'ai déjà dit ailleurs, j'essaie au maximum de toujours laisser un commentaire, bon ou mauvais, toujours constructif sur tout ce que je lis... Parfois, par manque de temps ou parce qu'on me dérange à ce moment là, ça passe parfois à la trappe.

Alors du coup, forte de ma propre expérience en tant que lectrice, ma mini frustration d'auteur passée, je me réjouis juste d'avoir un commentaire, signe qu'on a pris cinq minutes pour écrire un truc, donner son opinion... Tant pis pour la super critique, c'est déjà sympa de l'avoir fait!

 

Après pour le "Vivement la suite" en lui-même, je ne me sens aucunement obligée. Parce que déjà, j'ai mon petit caractère qui fait que si je décide de poster, c'est au rythme qui me convient moi, dans la majorité des cas, une fois la fic terminée, histoire de ne pas non plus faire languir l'hypothétique lecteur des mois...

Ensuite, parce que la suite, si j'ai plus envie de l'écrire, pour des raisons qui me paraissent bonnes, même si les gens l'attendent,  je vais pas aller me forcer à continuer une histoire dans laquelle je ne me reconnais plus...pour des raisons diverses et variées...

Donc, je prends juste cet enthousiasme pour ce qu'il est: de l'enthousiasme, ça me fait plaisir. Je prends le temps d'y répondre et pas grave si ma longue réponse est plus fournie que le commentaire initial, je réponds.... Il y a tant d'auteurs qui postent, recoivent des commentaires de tout genre et ne répondent pas, je trouve ça frustrant quand ça m'arrive... Surtout que moi, j'essaie de faire des commentaires constructifs!

Donc voilà pour mon ressenti: une larmichette de frustration et de la positive attitude au final... Parce que comme tout le monde l'a dit:C'est toujours plus agréable que l'indifférence dans laquelle semble nous plonger les vues qui augmentent on ne sait trop pourquoi... Surtout quand dans une fic à chapitres, vous passez du chapitre 2 à 120 vues au chapitre 3 à 130 vues, chapitre 4 à 90 vues, chapitre 5 à 50 vues, chapitre 6 à 120 vues.... Vive les montagnes russes! Cela m'épate toujours, mais c'est une autre histoire^^

J'espère que ça t'a aidé^^


Signaler

Salut !

Ben moi, je ne sais pas trop...Parce que même si j'apprécie davantage un commentaire "constructif", je ne m'imagine pas un instant hurler (c'était une image, je pense - mais je la reprends quand même) parce que j'aurais eu des "Vivement la suite !!! ". De toute façon, pour ce qui est de la question du stress engendré par cette clameur d'enthousiasme, dès lors que je sais que du monde s'intéresse à mon travail, j'en ai, donc...

J'aurai plutôt tendance à penser de la façon suivante : les comm. n'étant pas obligatoires, si un lecteur/une lectrice n'arrive à faire passer son avis qu'au travers de ces simples mots, éh bien soit !, ça me fera plaisir quand même.

Bien sûr, l'intérêt d'un commentaire plus construit est de nous permettre de mieux voir ce qui a été - ou pas - bien écrit, bien tourné. Mais bon, personnellement, je ne veux pas non-plus trop en demander. Pour moi, un lecteur n'est pas un "analyseur". Alors s'il advenait qu'il ne sache pas quoi mettre d'autre qu'un "J'ai aimé ! A quand le prochain ?", parce qu'il tenait absolument à montrer qu'il avait apprécié, je ne risquerais pas de lui en vouloir de chercher à m'encourager - bien au contraire ^^.

Autre chose. Dans la mesure où ça m'est déjà arrivé, je sais qu'on peut très bien, à moment donné, aimer un chapitre, mais pourtant, ne rien trouver à écrire de long, de détailler, etc... Alors que faudrait-il faire ? Ne rien écrire sous prétexte que ce n'est pas assez construit ?...Mais pour ça, je n'ai pas de réponse globale. Il me semble que c'est à chacun de voir et de faire selon sa façon de voir les choses...

Bonne soirée à tous ^^ !


Signaler

Aya Mikk,tu soulèves un problème interessant:l'absence de réponse aux coms.Ca ne m'est jamais arrivé personnellement sur ce site(sauf une fois ou deux mais il s'agissait de vieilles histoires) mais je connais bien le problème pour avoir connu ailleurs.D'ailleurs,même ici,j'ai en tête une histoire avec un nombre important de coms( plus de 100 je crois) sans la moindre réponse de l'auteur.En tant que lectrice,je trouve ça hyper frustrant qu'un auteur ne prenne pas la peine de répondre  surtout qu'en général,mes coms tiennent plus du roman que du timbre-poste.Je ne recherche pas le merci,je préfère largement que l'auteur réponde aussi précisément qu'il peut à mes coms,ce qui n'est pas toujours facile parce que je suis une curieuse pathologique:je pose toujours 1000 questions & parfois ce serait spoiler que de répondre.Certains auteurs répondent mais très brièvement & j'avoue que ça me donne l'impression qu'il s'agit d'un copié/collé.C'est d'ailleurs pour cette raison que je n'aime pas le "vivement la suite"parce que si moi je suis frustrée si on répond à mon com de 2 kilomètres juste par un merci,je suppose que c'est encore pire pour un auteur qui prend la peine de faire un gros travail pour que sa fic soit le mieux possible.

J'en profite pour remercier l'auteur du com au dessus du mien de toutes ses réponses précises & agréables à chacun de mes coms,parfois un peu délirants.1000 merci Ewanna![ :kgood: ] Bon


Signaler

Aya mikk et Ewanna: Merci à vous deux, je suis en train d'apprendre à me montrer moins dure (intérieurement) envers les commentaires brefs. Je commence à me dire que finalement tous les auteurs trouvent leur satisfaction dans les «Vivement la suite». En effet, il est vrai que nous préférons de loin les com constructif, mais le plus important est de savoir que sa fic est appréciée. 

Ah! votre aide m'est efficace, merci beaucoup.^^ 

Je veux tout de même soulevé le point des fautes. Sincèrement, le fait qu'un com à cinq mot puisse avoir parfois plus de fautes qu'un com à deux paragraphes... cela ne me rebute pas, mais ça me fait vraiment rire. C'est un beau paradoxe. Mais je pense que quelqu'un qui laisse un mot s'en préoccupe moins que quelqu'un qui prends soin de bin analysé la fic de l'auteur. En tout cas, c'est ma théorie.

Bisous!! DjoDjoCute!!^^


Signaler

J’avoue que des commentaires de ce genre, je n’en reçois pas… Ou très peu. =O En règle général, j’ai la chance d’avoir des pavés plus ou moins longs. Toutefois, c’est vrai qu’en recevoir peut-être frustrant. Quand tu postes autant dans l’optique de divertir, que de t’améliorer avec les conseils qu'on pourrait t’apporter en te signalant les boulettes que tu peux commettre ( Et que tes yeux refusent de voir après quinze corrections. ), tu te demandes justement ce qui a pu plaire dans ton histoire pour que la suite soit attendue. Quoiqu’il en soit, je n’ai jamais craché sur un commentaire, qu’il soit long ou non, bien écrit ou non, c’est l’intention qui compte et qu’on aie perdu quelques instants pour me l’écrire me fait toujours très plaisir.

Après connaissant la frustration du «  Mais pourquoi que mes lectures augmentent mais qu’aucun lecteur ne s'ait encore manifesté ? Pourquoi y a eu moins de lectures sur ce nouveau chapitre ? J’ai fait une connerie, y a quelque chose qui va pas ? Mais où ? Où ? », quand je trouve le temps de lire, je commente systématiquement… Que j’ai aimé ou non. Mais je peux comprendre qu’on aie pas toujours quelque chose à dire. ^^ Des fois, j’ai des difficultés, justement, à trouver quoi dire moi aussi.

Par contre, c’est vrai que le vivement la suite, pour ma part, ça ne me ferait pas stresser… J’ai toujours pris ça pour un encouragement, surtout qu’en bas de mes commentaires, si j’ai vraiment aimé l’histoire, alors j’ai tendance à l’utiliser. Pas dans l’optique d’agresser l’auteur ou quoi que ce soit, mais vraiment pour l’encourager et lui faire comprendre que je serai là au prochain chapitre.

Après, pour en revenir au point qu’a soulevé Aya Mikk : Les cas où tu laisses un pavé à un auteur et qu’il te répond par un simple : Merci.

Ca, ça par contre je supporte pas. La plupart des auteurs grognent après le peu de commentaires et quand ils en reçoivent, qu’ils ne prennent pas le temps de répondre convenablement à ce commentaire, ou de ne pas y répondre du tout……… Ca m’énerve, mais d’une force ! ( Bon après, c’est sûr que je m’excite pas non plus et je me dis que si l’auteur répond pas, c’est certainement parce qu’il est occupé. Enfin quand il y en a une quinzaine dans le même cas avant toi, là, par contre, tu peux vraiment te dire qu’il y a du foutage de gueule dans l’air. --’ )
 


Signaler

"Est-ce que ça encourage un auteur ?"

Je dirais que malgré tout, oui. Quel que soit le commentaire, la personne a pris la peine de commenter. C'est déjà bien. Ca veut dire qu'elle a aimé au point de prendre la peine de commenter. On lit tout de même beaucoup de fics d'affilée. Mettre un commentaire court permet de dire qu'on a lu et qu'on a aimé. C'est déjà pas mal. Les gens n'ont pas forcément le temps de faire quelque chose de constructif.

Personnellement, j'essaie toujours, lorsque je n'ai pas le temps, la flemme, ou autre, de noter quelque chose qui m'a particulièrement plu, ou de donner les qualités standard de la fic, sans pousser. Je sais que c'est quand même plus long qu'un simple : "Wah, j'adore ! Continue !" qui te permet de dire que c'est bien pour toi et que tu es intéressé par une suite.

"Une boule de stress"

Ca, ça dépendra forcément de la façon dont tu interprètes ces commentaires. C'est simplement pour signifier leur intérêt. Quand la suite tarde à venir, on te demandera toujours plus gentiment quelque chose comme : "Dis, quand est-ce que tu mets la suite ?" sous entendant que l'attente est bien longue. Ce fameux "Vivement la suite!" est, pour le commentateur, un grand encouragement.

"Ce qui t'a plu en deux ou trois lignes"

Comme cela a été dit au dessus, c'est difficile pour beaucoup. Il faut savoir analyser un texte pour faire ce genre de commentaire. Il faut savoir définir ce qui t'a justement plu. Rien que ça, c'est tout un travail. Ensuite, il faut savoir l'exprimer, et le rédiger, soit de façon longue, soit de façon succinte. Si tu n'as pas le temps pour un long commentaire, il faut faire résumé, et le résumé est aussi un exercice difficile...

"Sept fautes en cinq mots"

Oui, c'est exaspérant, malheureusement, le mieux que tu puisses faire, c'est de gentiment corriger les fautes dans ta réponse en disant que c'est plus lisible comme ça, avec tact, évidemment.

"Un phénomène répandu"

Haha. Si tu parles bien du "Je veux la suite c'est trop biennnnnnn !!!!!", ça fait des années que ça existe, et ça existera toujours. J'en ai toujours eu des comme ça. Je remarque personnellement l'effet inverse : de plus en plus de commentaires constructifs ! Comme quoi, les points de vue diffèrent selon ce que l'on voit !

"Découragée ?"

Pour le coup, comme cela a aussi été dit, il faut le prendre avec pragmatisme : mieux vaut qu'on prenne la peine de te commenter d'un "J'adore ! Vivement la suite !" que pas du tout. Je trouve qu'un tel commentaire est mieux qu'un silence, ça ne te fait pas autant plaisir que quelqu'un qui te dit pourquoi il aime ta fic, mais ça veut dire que tu es quand même jugé au dessus du stade "auteur à suive, mais pas assez intéressant pour que je le commente, je commente seulement ce que je préfère, mais cette fic là n'est pas assez bonne pour ça".

"Commentaire trop court"

Ca m'ennuie dans la mesure où la personne n'a pas pris le temps de faire plus long. Pour moi, ça veut dire que je n'ai pas fait assez bien pour avoir un long commentaire. Ma fic ne suscite pas l'inspiration pour un commentaire long venant de cette personne qui me lit. Je trouve ça encourageant dans la mesue où ça me pousse toujours plus haut. C'est très motivant. Ca permet aussi de constater, dans un autre sens, que je ne suis pas complètement nulle, puisque des gens aiment quand même et commentent, même si je ne sais pas pourquoi. Qui plus est, dans une fiction à chapitres, le premier commentaire d'untel sera un "J'adore !". Le deuxième sera peut-être le même, mais ça finira par devenir plus long si tu rends les choses plus intéressantes.

"Vivement la suite !"

C'est motivant. Je sais qu'il y a des lecteurs qui attendent avec impatience ce que je leur réserve au prochain chapitre. Je pense à eux quand j'écris ledit chapitre, et je ricane bêtement parce que le plaisir que j'ai à vivre ce que j'écris sera transmis de façon certaine à ceux qui m'attendent. Ca veut dire que j'ai mis du suspence, qu'ils ne savent pas ce qu'il va arriver, que je dois faire encore mieux pour qu'ils aient aussi hâte de voir le chapitre d'après. C'est un synonyme d'une sorte d'addiction. Je sais que ces lecteurs ressentent la même chose que moi lorsque je sors d'un chapitre grandiose et que je ne sais pas ce qu'il va arriver. Je sais qu'ils sont emplis d'excitation, comme je le suis sur les fics que je lis moi-même, lorsqu'ils voient que j'ai publié un nouveau chapitre, et qu'ils en sont heureux, pressés. Je leur donne quelque chose. J'aime personnellement beaucoup ce "Vivement la suite", justement parce qu'il est un peu de tout cela. Au fond, moi aussi je suis pressée d'écrire la suite.

"Presser la personne qui écrit"

Pour moi, ce n'est pas un ordre ni un devoir qu'on me demande. C'est une attente impatiente que je déciderais de combler quand je le voudrais, selon l'effet que je souhaite. Il ne faut pas penser qu'on te presse, car s'ils sont pressés, ils n'attendent de toi que la suite, et qu'elle soit aussi bien ou mieux que le chapitre précédent. Ils n'exigent pas. De toute façon, c'est toi qui leur donne du rêve. Si je devais comparer, je dirais que nous, lecteurs, sommes des chiens affamés et jamais rasasiés qui n'ont pas le choix et qui doivent attendre, patiemment ou non, que leur maître leur donne de nouveau à manger. C'est toi qui écris, pour être extrème, c'est toi le dieu du monde dans lequel tu les as emmenés. Qui plus est "Vivement la suite" ne contient aucun impératif. "Mets vite la suite !!!" est un impératif. Il est plus rare, justement parce que les lecteurs sont, je trouve, plus respectueux qu'il fut un temps (les impératifs fusaient alors très souvent), et qu'ils ont trouvé cette expression comme la plus valable pour exprimer ce qu'ils ressentent. Je trouve que c'est une façon de dire que tu attends avec impatience à la fois pratique, car courte, et assez respectueuse, puisqu'elle n'utilise justement pas d'impératif.

"Bonne continuation"

Ca me parait toujours étrange. C'est très neutre. Trop à mon goût. J'aime les commentaires constructifs, mais je péfère un petit "Vivement la suite !" à "Bonne continuation !". C'est certes très courtois, mais ça enlève beaucoup d'enthousiasme. Tu ressens moins bien les émotions de ton lecteur. Surtout si c'est un commentaire court. Regarde :

Ceci est enthousiaste, enjoué, tu sais directement que tu as donné du bonheur à cette personne, car elle te dit : "J'adore ! Vivement la suite !". Si elle te disais courtoisement : "J'adore cette fiction. Bonne continuation.", tu ne touverais pas que c'est plus neutre ? Avec cette formule, j'ai l'impression que mon lecteur a seulement apprécié sa lecture, mais que ça ne l'a pas captivé. Que je ne l'ai pas emmené assez loin pour susciter son enthousiame. Ce "Bonne continuation", est parfait dans un long commentaire. Dans un commentaire court, il faut être assez expressif pour faire passer en quelques mots à quel point tu as aimé la fiction. Après, il y a une limite à l'expression du commentaire court. Si c'est un horrible : "J'aim tro sa dechire, vite la suite stp" (mon dieu, quelle abomination, c'est moi qui ai écrit ça!), je suis d'accord que c'est désagréable. Tu as l'impression que la personne se fiche de toi et n'a aucun respect pour ta qualité d'auteur. Surtout quand tu peux te targuer de ne pas faire de fautes.

 

Bref. Je comptais faire court. Comme d'ordinaire, le virus de l'extra-dévellopé m'a frappée et voici un roman... Navrée. Remarque, je crois que c'est ce genre de choses que tu apprécies. J'avoue n'avoir que vaguement survolé les autres réponses, mais puisque tu demandais l'avis des auteurs, je suis là aussi, ajoutant un point de vue dévelloppé supplémentaire. J'espère que tu as pu tout lire sans t'endormir et mieux distinguer certaines choses dans le comportement que tu reproches aux lecteurs^^. Et pour le coup, justement, bonne continuation ! ;)


Signaler

Wow! Tookuni quel commentaire^^

En fait, sache que premièrement, quand je dis les «Vivement la suite», je tente de désigner tous les coms se rapprochant du genre. Donc, quand je dis un «Vivement la suite» à l'impératif, je parle ici de l,exemple que tu as cité. (oui je sais, je ne suis nullement claire. Je me complique la vie pour rien^^")

Aussi, sache que contrairement à ce que j'ai laissé croire dans mon texte de présentation, je n'ai rien contre les «Vivement la suite», j'essaie seulement de me faire une idée de ce que les gens peuvent en penser. Mais, il y a aussi de l'opinion personnelle. «Bonne continuation» est seulement un préférence pour moi à coté du «vivement la suite» à l'impératifs, davantage dans les coms contructifs. Ex:

«....sinon, j'ai troooop aimé. Excellent. Alors, vite une suite!!»

«...Sinon, j'ai vraiment aimé. Excellent. Je lirai la suite avec plaisir. Je te souhaite une trèèès Bonne continuation!!»

ATTENTION, j'ai dit préférence, donc l'autre type ne me dérange absolument pas. Si tu trouves ma préférence neutre, je te comprend et te respecte entièrement.

Et c'est plus un blog, où je me questionnais sur les opinions des autres. Et je voulais savoir si hypothétiquement, ils pouvaient ressentir ce que j'ai écrit et il semble que non.^^

Merci d'avoir pris la peine d'écrire ce commentaire très intéressant.^^

Bisous!! DjoDjoCute!!^^ 


Signaler

Bon, du coup, je vois bien ce que tu veux dire. J'avoue que ta version est assez frustrante en bien des points, elle rejoint mon "tro bien ta fic vite la suite stp" un peu caricatural.

Pour cela, pas grand chose à faire... Répondre en Français, et comme conseillé, mettre une petite phrase de plus pour donner envie au lecteur d'en dire plus. Sinon, laisser faire et jouer le jeu, répondre de façon courte, sans faire d'effort, puisque la personne n'en fait pas.

Bref, j'avoue que c'est désagréable de lire quelque chose comme ça là où on espère mieux. Mais bon, on ne va pas s'en plaindre, c'est déjà bien d'être commenté. De toute façon, des personnes qui commentent comme ça ne peuvent pas avoir "compris" ou "profité" comme il se devait de ta fiction. Donc ce n'est pas la peine de les prendre en compte^^.

Soit dit en passant, tu as bien fait de poser la question, je pense que pour certains cas, c'est le sentiment de beaucoup d'auteurs qui tentent une qualité de fic correcte mais qui reçoivent des commentaires qui eux ne sont pas de cette qualité là.

Disons que ça ne me dérange pas plus que ça, mais c'est vrai que je peux bien m'en passer actuellement. Je pense que je commence à préférer recevoir deux commentaires constructifs qu'une dizaine de "Vivement la suite" à l'impératif ou autres, comme tu l'évoques. Ca dépend vaiment de ce que tu attends du lecteur. Qu'il te dise que ça lui plait, qu'il te dise en quoi ça lui plait, ou qu'il te fasse un commentaire composé complet avec points négatifs et positifs, pour savoir exactement ce que tu peux retravailler.

Comme quoi, finalement, on n'est pas loin d'être presque d'accord xD (Mais je ne suis pas stressée donc je me fiche un peu qu'on me demande la suite comme ça =°)


Signaler

A ce prix la on pourrait mettre un bouton qui envoyerait direct un com "merci, vivement la suite"


Signaler

Tout le monde n'a pas la même vision d'un commentaire. Je pense pour ma part qu'il s'agit d'une certaine forme de politesse et j'aime bien en laisser sur les fictions avec lesquelles j'ai passé un bon moment. Même si c'est un commentaire concis, je tiens à encourager l'auteur par quelques mots.

J'évite néanmoins de m'arrêter à une seule phrase du style "vivement la suite". Cette phrase est vraiment trop impersonnelle. Qu'a compris le lecteur de l'histoire ? Sans doute rien...Ou il ne s'y est pas assez intéressé pour intégrer ses impressions dans son commentaire. C'est pourtant toujours intéressant, en tant que lecteur, de se poser des questions sur des points du scénario et d'interpeller l'auteur sur tel ou tel fait.

Faut être honnête, on n'a pas toujours le temps de laisser quinze pages de comm', de revenir sur toutes les fictions suivies, mais alors, au moins, on peut faire l'effort de temps à autre de développer un peu. Après, j'en conviens, on peut juste laisser un petit mot pour dire qu'on a lu la suite et qu'on l'a appréciée sans entrer plus dans les détails, juste pour faire savoir à l'auteur que l'on suit toujours sa fiction.

Comme le souligne Monkey, c'est l'intention qui compte, mais encore faut-il qu'elle soit sincère. C'est vrai qu'un "vivement la suite" peut laisser penser que le lecteur ne savait au final pas trop quoi dire et qu'il n'a même pas chercher à faire quelque chose de plus personnel, enfin, cela est mon point de vue.

 


Signaler

Ah Youenn! Impersonnelle, c'est le mot qui me fallait.^^

En effet, c'est le genre d'impression que ce type de commentaire peut engendrer. Surtout, si le lecteur a l'habitude de laisser le même commentaire pour chaque fic qu'il a lu. Disons que chaque auteur prend très à coeur leur histoire et on dirait que recevoir sans cesse ce type de commentaires donne la sensation d'être... comme les autres. Ce qui est faux, il y a toujours une petite note de différence qui rend une fiction distincte par rapport à celui qui l'écrit et c'est cette note personnalisé pour une fic qui fait le plus plaisir. Un com court qui règle la note, par exemple pris au hasard:

«J'ai adoré. L'idée de mettre en scène une femme voleuse en quête du crime parfait m'a séduite. Vivement la suite!»

Déjà là, on retrouve un Vivement la suite, mais il y avait une petite note personnalisé. De plus, c'est court, donc je crois que c'est un type assez agréable à recevoir pour l'auteur et à écrire pour le lecteur. Enfin, c'est toujours une opinion personnelle^^

Merci encore une fois pour ceux qui commentent.^^

Bisous!! DjoDjoCute!!^^


Signaler

Je suis totallement ok Djojocute,ça donne l'impression d'un copié/collé que le lecteur a enregistré sous format word & qu'il envoie à tous les auteurs.C'est comme les auteurs qui se contentent de répondre "merci pour le com" sans rien ajouter d'autre alors que le lecteur a vraiment tenté d'analyser la fic ou le chapitre,c'est vraiment décevant.


Signaler

salut

je suis la pour y mettre moin grain de sel.

PS: j'utilise un ordinateur a clavier anglais alor il n'y a pas d'accent et je m'en excuse d'avance car je suis de celle qui deteste les fautes d'inattention sur les accents.

Pour ma part, j'avais l'habitude de me contenter de mettre que j'aime et voila sans trop pousser. C'est que je n'avais pas le temps ou bien parce que je n'avais pas le temps, soit parce aue je voulais sincerement ecrire auelaue chose sans que j'ai quelque chose de precis a y redire.

Pour ma part, je n'ai rien contre les "vivement la suite". Meme si ce n'est pas tres constructif, ca me rassure que le lecteur a fait des efforts pour emettre un commentaire quoique court. Je suis encore novice en tant qu'auteur et les commentaires se font rare (meme si j'ercis que pour moi et que mom histoire n'est pas a la recherche des kyaaaa ou des commentaires) alors il est possible que ma vision sur les commentaires courts en sont alteres.

a+


Signaler

Un commentaire positif, c'était toujours bon à prendre qu'il soit long, court, relié ou smsé. Après, certaines formule font copié/collé, mais bon, le lecteur à déjà prit le temps de te lire et de te laisser un commentaire dans une bonne intention. C'est normal que, des fois, touché par le manque de temps, la timidité ou la flemme, il ne fasse pas dans le super original de la mort qui tue des chats. Donc, le commentaire positifs, il est toujours tout bon.


Signaler

N'empeche que lorsque tu vois ton compteur de page dépasser les deux cent par chapitre et que tu as eu péniblement un voir deux coms, tu te poses des questions. Il ne peuvent pas être tous ëtre maladivement timide ou  avoir des emploie du temps de ministre.

 

 


Signaler

arjan! c´est justement pour cette raison (200 vues et 12 commentaires) qui fait que mème très très court, c´est mieux d´avoir : vivement la suite que rien.

en tout cas, il est vrai que nous souhaitons évolué et les vivement la suite ne nous aide pas mais personnellement ça me motive.


Signaler

Justement, même en comptant les coms courts, les lecteurs laisse beaucoups moins de messages aujourd'hui qu'a l'époque de mon inscription sur ce site.


Signaler

Peut-être est-ce simplement parce qu'à l'époque de ton inscription les lecteurs étaient quasiment tous des auteurs ?

J'ai regardé dans ma fanfiction la plus commenté avec 26 commentaires de personnes différentes, 25 sont des auteurs.

Un auteurs aura plus envie de commenter qu'un simple lecteur car il a peut-être une meilleur appréhension de la difficulté de l'auteur et cela même si le texte la moyennement emballé.

Il fait aussi l'effort de laisser autre chose qu'un "vivement la suite", car il sait que l'auteur attend autre chose.

Un simple lecteur recherche le plaisir de la lecture, s'il n'a pas ADORE, il ne laissera pas de commentaire. Son but à lui n'est pas d'aider l'auteur, mais de satisfaire son envie de texte. S'il n'aime pas il passe sa route, s'il a beaucoup aimé il le dira PEUT-ETRE.

Bien sure il y a des simple lecteurs qui sont de vrai critiques et qui le font avec talent.

Personnellement j'essaie de commenter tous les textes que je lis, sauf s'ils sont particulièrement indigestes à la limite du foutage de gueule. On sent quand un auteur a fait des efforts pour écrire son histoire et cela bien audelà des maladresses et des fautes d'orthographe, ne serait-ce que par la construction, un effort d'originalité et cela doit être encouragé par un commentaire, quitte à souligner sans méchanceté les faiblesses qu'on a pu relever.


Signaler

Franchement, je ne comprends pas. Est-ce si important d'avoir des commentaires? Je suis aussi auteure, et bien que cela me fasse plaisir, je n'ordonne quand même pas à mes lecteurs de commenter! Au nombre d'histoires que je peux lire, si je mettais un commentaire à chaque fois, fiou, jamais je ne m'en sortirais! Alors de là à chialler pour des commentaires trop courts alors là non! Mais vous êtes jamais contents? Vous n'êtes même pas capables de vous contenter de ce que vous avez? Beaucoup de ceux qui lisent ne sont pas nécessairement habiles à l'écriture et ne connaissent pas grand chose aux fictions. Alors de leur demander spécifiquement de dire ce qu'ils aiment et ce qu'ils aiment moins de l'histoire... Ils aiment ce que vous écrivez, cela ne vous suffit donc pas?

Bref. Faudrait peut-être arrêter de chialler un jour et juste apprécier ce qu'on a. C'est tout ce que j'ai à dire.


Signaler

À chaque fois peut-être pas. Mais quand l'histoire est terminée, que tu t'es enfilé de nombreux chapitres et que globalement, tu as apprécié la moindre des choses c'est de laisser une Com.

Écrire un chapitre de taille et de qualité raisonnable avec deux relectures et un passage à Antidote (mon correcteur) me prend une dizaine d’heures. Alors, je ne m’attends pas à ce que tous mes suivis et favoris me laissent un commentaire à chaque chapitre. Mais bon quand même une fois sur l’entièreté de l’histoire ce n’est pas trop demandé, je pense.

Un commentaire concis un peu plus élaboré qu’un simple « vivement la suite » prends moins de cinq minutes. Ce n’est vraiment pas grand-chose comparé au temps qu’un auteur passe pour écrire une histoire.

Personnellement, je me fous des commentaires, mais c’est pour le principe. Une simple question d’équité, quoi…

 


Signaler

Salut les gens !

 

Je l'avoue directement : j'ai survolé les comms, mais bon même en picorant, y'a des passages qui ont provoqué de vives réactions et... BREF ! Je vais vous les faire partager (les réactions pas les passages) :

Un auteur NE mérite PAS de commentaires. A moins que les lecteurs lui aient demandé d'écrire la fic en question au préalable. Les auteurs mettent en lignes des histoires, c'est délirant de croire qu'un lecteur soit obligé (quelqu'en soient les raisons) de laisser un commentaire. Il N'a RIEN demandé pourquoi lui demander quelque chose ? C'est du racket... Le temps passé a écrire les textes n'est pas devinable non plus. Alors parce qu'une fic vous semble super vous devriez calculer l'investissement de l'auteur et le "payer" en conséquence ?

Un lecteur N'est PAS un auteur, du coup, lui demander de s'exprimer à l'écrit sur des trucs qu'il ne connait pas forcément c'est déplacé et en plus pas forcément malin/utile. Vous voulez un avis construit sur votre texte prenez contact avec un "bétalecteur" ou des professionnels de la discipline.

J'ai également un soucis avec l'idée générale que : "Les auteurs sont encouragés/flattés/.../guidès/caressés dans le sens du poil/payés par les commentaires." J'ai comme un doute... Certains auteurs ont en besoin, d'autres envie et d'autres encore rien à faire... Et tous en ont parfaitement le droit. Après se plaindre de quoique se soit qui ne soit pas une insulte caractérisée je trouve ça...moins légitime sinon naturel (nous sommes tous humains, hein...).

En gros : tout le monde est libre, d'écrire, de poster, de commenter, de lire OU PAS ! Comment voulez-vous intégrer une notion d'obligation ou de savoir-vivre/politesse ou bien de devoir là-dedans ? A mon sens, il serait meilleur pour les auteurs d'arrêter d'espérer des commentaires (quelque soient leur type/taille/pertinence) puisqu'apparemment gérer la déception pose soucis. Et il serait de bon ton pour les lecteurs de ne pas se dire que l'auteur leur doit une suite (il n'a rien promis le pauvre...) aussi pour un problème de frustration difficilement gérée.

Ceci était un petit apperçu de mon point de vu général. A noter, que je suis lectrice et auteure de fanfiction.


Signaler

Là-dessus on est d’accord. On ne doit pas écrire pour les commentaires. Mais il serait hypocrite de dire que l’on se fiche d’avoir un texte non commenté, surtout si le compteur de vu lui augmente.

 

Le lecteurs n’est en effet tenu à rien. Il vient sur ce site ou un autre non pas en se disant « tient, je vais aller commenter deux trois petits textes histoire de faire plaisir à un auteur » mais avant tout pour assouvir une envie de lecture dans son fandom préféré et sur ces personnages/couples favoris.

 

Ce n’est pas non plus impoli de finir un texte sans le commenter ou de laisser un commentaire « bâteau » et très court.

 

Lorsqu’un auteur parle de commentaire = salaire. Il ne parle pas de du. L’analogie est peut-être mauvaise. Sans doute mieux vaudrait-il dire commentaire = cadeau / récompense.

 

Nous sommes tous ici des amateurs et ne tirons aucun profit de notre passion qui est d’écrire, des fanfictions ou des textes originaux. Est-ce pour autant que nous n’avons pas envie de savoir comment sont perçus nos textes ?

 

Un auteur professionnel lui peut en avoir une idée, par les ventes et/ou les critiques faites dans la presse ou chez les libraires. Un auteur amateur n’a pas cette possibilité et ce sont les commentaires qui lui servent de baromètre.

 

Le nombre de commentaire est un indicateur de la popularité d’un texte, mais pour les fanfictions ayant peu de commentaires, la qualité du commentaire, sans forcément être une analyse de texte, juste une impression en quelques mots, en sont un autre.

 

Je ne suis pas sure que s’il existait une option sur ce site permettant à l’auteur de refuser que l’on commente son texte, celle-ci serait très utilisée. Tout comme l’absence du compteur de vues serait perçue comme un manque important. On a beau écrire avant tout pour soit, n’oublions pas que si l’on post sur internet c’est aussi pour partager et il est plus que compréhensible que l’on ait envie de « toucher » « sentir » ce partage.


Signaler

Recoucou les gens !

On a apparemment un gros problème de DEFINITIONS et pas d'opinion là...

"Commentaire = cadeau" je suis pour à 100%. Mais alors bien...peut-être plus ! Par contre "commentaire = récompense" je me jette sur la sirène d'urgence "dérapage en vuuuuuuuuuuuuuue !!!". Nan parce que récompense ça devient très vite un synonyme de salaire, hein...

Sinon...je dois faire partie des rares auteurs (d'après mon expérience et mes échanges avec certains d'entre eux) à ne pas avoir spécialement envie de commentaires. Il me sont utiles pour m'améliorer ou même par curiosité sur l'accueil fait à mes textes...mais je vis très bien sans. En gros, je me dis que je trouverai bien un moyen de me faire une idée seule.
En fait, je vais expliquer ma situation, enfin essayer. Je ne suis pas "auteur" à proprement parler. Je ne cherche pas à m'améliorer. J'écris pour partager - gratuitement et à qui veut bien - des idées sur les fandoms que je suis, la forme je m'en fiche, sauf que pour faire passer des idées et donner envie aux autres d'entamer un débat de fond (pas forcément avec moi l'auteur), il vaut mieux que la forme soit pas mal... Du coup, les commentaires, je m'en fiche un peu beaucoup. Alors oui, c'est surement très arrogant de se dire que son propre avis suffit mais ça ne me gène pas ! Mais au moins, soyons clairs : je ne suis pas hypocrite.

Quant à l'idée d'empêcher les commentaires... Euh...si on ne veut pas de comms on ne poste pas. C'est simple. Clair. Efficace. Et pas prise de tête. Nan parce que bon, la liberté d'expression c'est LE BIEN, on ne le dira jamais assez. Et comment penser être en droit d'empêcher les gens de réagir à quelque chose qu'ils ont lu. Postons sans attentes future et nous seront satisfaits voire heureux ! Vous verrez ! (Non je ne monte pas une secte...)

Pour en revenir (brièvement, toutes mes excuses) au sujet du "vivement la suite". Personnellement, j'aime bien, ça a tendance à me faire croire que ça interesse des gens, donc que l'idée est crédible et interessante. Toutefois, ces reviews ne me motivent pas spécialement à continuer une fic... Je n'ai signé aucun de contrat de productivité, hein... En fait, voici le coeur du problème à mon avis : rien venant des éventuels lecteurs ne me motive ou me décourage. Ecrire/penser/décider sont des actes solitaires et qui doivent le rester. Mais je suis heureuse de partager, qui sait ça plaira peut-être à quelqu'un, ça en fera réagir certains, des gens réléchiront à un sujet quelconque, bref, y'a une infinité de réactions possibles qui ne me regardent absolument pas. Et si le lecteur les partage via un commentaire, grand bien lui fasse ! Je ne vais pas lui baiser les pieds ou m'en plaindre. Juste le remercier du temps qu'il a sacrifier pour me faire part de quelque chose qui a ouvert un nouveau chemin de pensée en moi...

De mon point de vue, les textes que je propose sont des dons pas des cadeaux. Du libre-service GRATUIT en quelque sorte. Les réactions qu'ils sucitent sont de simples données que je peux utiliser/interpréter comme bon me semble. C'est très..."non-prise-de-tête" et j'aime ça !
Il en faut peu pour être heureux, les espoirs sont souvent source de frustration, donner sans arrières-pensées est un moyen d'éviter la déception de l'absence de retours satisfaisants... (Nan je vous jure, pas de secte en vue même si on dirait... Et NON, je ne suis pas un auteur aigri du manque de reviews qui a retourné sa veste pour ne plus souffrir même si, là aussi, on dirait. Je préfère le dire parce qu eje pourrai prendre très mal la moindre insinuation à ce sujet... Il vaut mieux prévenir.)

Auteurs, lecteurs...prendre de la distance est une idée plutôt efficace.

Mots de la fin : personne n'est obligé d'être de mon avis.


Signaler

La mention du concept salaire/récompense m'amuse beaucoup. Désolé mais c'est carrément risible.

Laissé un coms ne prends que deux minutes. C'est gratuit et ca fait plaisir à l’auteur. Alors maintenant, il ne faut pas espérer que tout le monde laisse des coms super élaboré et même laisse un coms court. Evidement que ce n’est pas une obligation.  Mais si un pourcent des lecteurs laissait un coms se serait gentil, non? A partir du moment ou l’on apprécie un texte, je trouve normal de le commenté. Ce n’est pas une question de politesse, mais un geste de simple civilité.

Perso je n'ai pas à me plaindre puisque j'écris sur le fandoms Sakura, j'aurais toujours des coms.  Mais je pense aux auteurs de fics originale. J'ai déjà vu certaines histoires proche en qualité du niveau professionnelle et qui ont toute suite deux pauvre coms pour une histoire géniale de la taille d’un roman. Si même les lecteurs ayant apprécié ne laisse pas un petit commentaire même après avoir passé des heures de lectures, c’est franchement décourageant. Quand on essaye de faire un truc bien cela prends touours plus de temps et d'énergie. Les risques de ne pas aller au bout sont d’autant plus grands. Surtout quand le textes semblent être parfaitement ignorée et ne semble suscité aucune attende. Certes nous n’écrivons pas pour les commentaires. Mais pour qu’un auteur fournisse un texte de qualité, il est parfois bon qu’il soit soutenu. Hors les meilleurs auteurs sont parfois les plus ignoré. Cela n’as rien de puéril, c’est juste humain. Si l’on n’encourage pas ceux qui le mérite (et je ne suis pas de ses auteurs) on risque d’assister à n nivellement par le bas.

Je répondis sur ce qu’a dit Seveya à propos du fait que l’on ne peu estimer l’investissent  et le temps qu’un auteur passe à passer pour écrire. C’est très facile au contraire. Déjà le temps que tu as passé pour le lire et la qualité des textes de donne une assez bonne indication. Être un lecteur non Auteur ne veux pas dire qu’on est inapte à apprécier un bon texte.


Signaler

Rerebonjour les gens !

Leto. Civilité et politesse sont des synonymes pour moi. Pour toi non...j'aimerai bien saisir la nuance.

Et pour l'investissement...bah il existe des génies déjà. Qui ne se foulent pas et écrivent sacrément bien. Doit-on le féliciter/remercier d'être né avec des facilités ? Il existe des états de grâce pour l'écriture. Souvent pour des scènes qui  nous sont familières parce qu'on y a penser longuement plus ou moins consciemment, parce qu'elles trouvent leur source dans nos expériences personnelles: pas d'héistations dessus, tout est clair, limpide, ultyra simple. Doit-on remercier l'auteur d'avoir vécu la vie qu'il a vécu et dont on ne sait rien... ?
Par contre, quand on passe et repasse sur une scène un peu plus compliquée parce que moins naturelle dans notre optique (tout dépend des facilités de chacun) le résultat est souvent moins folichon et c'est pourtant cela qui forcerait l'admiration. Mais l'auteur se tait, le lecteur n'en sait rien. Parce qu'on étale pas sa vie dans ses textes parce que ce n'est pas l'espace adéquat.

Le mérite est une notion dangeureuse et complexe... Et pour ma part, je dis qu'elle n'a pas sa place dans la fanfiction. A moins de textes "commandés". Ce qui est rare, hein... On a menacé personne pour qu'il écrive. L'auteur peut dire non.

C'était toujours le simple avis définitivement personnel de Seveya.


Signaler

Leto tu mets le doigt sur une chose importante, le nombre de commentaires est fonction du fandom dans lequel on poste, mais le ratio, vues/commentaires est (à vue de nez)  identiques.

 

N’oublions pas que nous sommes sur un site dont le nom est Fanfic-fr, ce qui signifie que l’on a à faire à des fans.

 

Vous pouvez écrire comme Victor Hugo et avoir la créativité d’une JKR, vous n’aurez comme lecteurs que ceux qui connaissent et apprécient les textes du fandom dans lequel vous écrivez. C’est la difficulté de la fanfiction, elle s’appuie sur un univers qu’il est souvent indispensable de connaître pour pouvoir apprécier le texte.

 

Personnellement je suis une ignarde absolue en ce qui concerne l’univers des anime/manga. Je ne vais donc pas m’aventurer dans cette section car si j’arrive à apprécier l’écriture, je ne suis pas certaine de comprendre l’histoire. Le souci c’est que lorsque je vais sur le profil des lecteurs/auteurs qui me lisent, bien souvent, ils écrivent dans cet univers. Je me rabats donc, lorsque je le peux, sur leurs textes originaux (et je confirme il y a de très belles choses dans cette section) lorsqu’ils en ont.

 

Seveya : Tu as sans doute des facilités à écrire et c’est une chance. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Je pense écrire des fanfictions plutôt sympas et pas trop mal écrites, mais c’est un véritable effort. Même les choses qui te semblerais sans doute simples sont difficiles à coucher sur le papier pour moi. Alors si toi tu passes une heure à écrire un chapitre de 4000 à 5000 mots, pour d’autres c’est une semaine voir plusieurs, parce que justement ils ont envie de donner à lire une belle histoire, bien écrite et cohérente.

D’accord le lecteur ignore cela et tant mieux s’il ne sent pas le travail derrière un texte, qu’il ne ressent que le plaisir que l’auteur à eut à lui offrir un texte. Mais ne demande pas à l’auteur de se détacher de son envie de commentaire constructif/pas constructif, bâteau/original.

 

Dans tout les cas, si je ne devais me fier qu’à ce que je vois dans le profil des auteurs, la pluparts ne se découragent pas du manque de commentaires. Ils sont nombreux à n’en avoir que très peu bien que leur texte soient de qualité, et pourtant ils continuent à écrire.

 

Exprimer sa frustration vis-à-vis de la qualité de certains commentaires ou de leur absence n’est pas interdit, c’est humain. Cela ne veut pas dire que l’on croit que le commentaire est un du, que le lecteur qui lit, passe sa route est impoli. Mais on cherche à se rassurer également en se disant que chaque vue non commentée ne cache pas forcément un lecteur déçu.

 


Signaler

Rerere bonne journée les gens !

Déjà, qu'on soit bien clair je n'ai aucune facilité à écrire (même les comms que je mets sur ce blog représentent un boulot monstre pour la modeste auteur que je suis.).
Pour mes fics, je marche à une centaine de mot par jour en restant 6h devant word (nan mais oui, je sais,  c'est triste je suis une BRELLE en productivité).

" Exprimer sa frustration vis-à-vis de la qualité de certains commentaires ou de leur absence n’est pas interdit, c’est humain."

Tout à fait d'accord, je proposais juste... Je n'ai osé qu'un simple conseil. (Comme quoi mon inadéquation à l'expression écrite est donc prouvée !) Pour éviter la frustration. Parce que...

Exprimer son exaspération/incompréhension (de façon civilisée - en tout cas j'ai fait des efforts) vis-à-vis de messages où des auteurs expriment leur frustration face à la qualité de certains commentaires ou leur absence n'est pas interdit, c'est humain.

J'aimerai simplement ("utopiquement" surement...) que les auteurs n'aient pas besoin de se décharger de leur espoirs déçus sur les (pauvres) lecteurs (innocents)... Que tout se fasse naturellement et librement. Sans notion de "devoir"/"pollitesse"/"code de bonne conduite".

C'était encore une fois l'avis tout à fait personnel de Seveya.


Signaler

ce n'est pas faux. N'empeche que l'on connait tous des moments de doutes ou l'on à envie de tous lacher. Dans ces moment là, ça peu faire la différence de savoir qu'une personne au moins attends le prochain chapitre. Tous particuliérrement pour les textes long.

Encore une fois, je ne dis pas que l'on doit TOUT commenté TOUT le temps, mais quelques mots sur une fics que l'on à particulierement apprécié, je trouve ça, normal.

PS: Pour le ratio, je ne suis pas sur.

PS du PS: Pour la différence entre civilité et poitesse, selon léto.  Pour ce qui est de la politesse, je trouve qu'il y a une certaine obligation morale à se comporté de manierre respectueuse envers autrui. Pour la civilité aucune obligation morale c'est juste un geste un petit geste qui rends la vie en société un peu plus agréable. 


Signaler

En ce qui concerne l'échange ping pong qui dure depuis quelques posts, j'aimerais revenir sur la question de base du blog et sur laquelle au départ, on a tous réagi. Si je reformule ça donne: Quand vous recevez un commentaire, quelle est votre réaction si le message est un simple: "Vivement la suite!"?

La plupart des premiers posts donnent bien leur avis dans ce cadre là, c'est à dire, quand le site les avertit qu'ils ont un commentaire  et qu'ils en découvrent la contenance. Et c'est dans ce cadre là qu'on s'est positionné et nullement dans l'idée : faut-il ou non recevoir des commentaires...

Si moi, en tant que lectrice, je trouve ça plus poli ou sympa de laisser un comm sur ce que je lis, et qu'en plus j'essaie de faire un texte construit, en aucun cas je ne m'attends à ce que les gens fassent pareil sur mes fics. Et je tiens bien à préciser, que si je m'attends à un ressenti particulier de mon lecteur, c'est au moment où la page me signalant que j'ai un nouveau comm s'ouvre. Sinon de manière générale, je ne poste pas en espérant monts et merveilles: les infos et ressentis dont j'ai besoin, je les ai chez mes amies ou bêta correcteurs...

Donc je tenais à signaler votre digression car je l'ai ressentie à mon humble niveau comme un jugement péjoratif porté sur les autres personnes qui dans les posts au dessus, se positionnaient dans le cadre de la question posée. Ce n'était surement de votre part nullement intentionnel... Mais je tenais à recentrer "le débat".... Parce qu'à aucun moment le sujet n'est: Pour ou contre les comms?

 

Et non, personne ne "chiale" parce qu'il a un ego surdimensionné et est vexé de ne pas recevoir l'attention qu'il mérite. On ne fait que se positionner sur les commentaires courts et les interprétations qu'ils peuvent avoir chez ceux qui les recoivent, personne dans les postants n'a craché dans la soupe...


Signaler

Bonsoir les gens !

Merci Aya Mikk.

Au sujet du blog, je réponds (et me répète légèrement) : à un "vivement la suite" je ne réagis pas, n'attendant à la base aucun retour.

Par contre, si je reconnais le dérappage de la discussion, je tiens à préciser que j'ai répondu dans le but d'éclaircir mes propos. Cependant, je pense que les débats qui y sont abordés sont liés. Les espoirs des auteurs (et je ne parle pas de délires de grandeur...) jouent forcément sur la réaction aux commentaires. Et crs espoirs viennent des convictions de chacun sur la necessité des commentaires. De ce qui est jugé "normal" ou pas...

Néanmoins, dans le futur je répondrais donc par Message Perso pour ne pas "polluer" le bog, c'est plus respectueux en effet (et moins prise de tête).

Ceci n'était que mon avis.


Signaler

Bien, il est temps pour moi d'intervenir^^

D'abord merci Aya mikk pour remettre de l'ordre dans le blog, malgré que lire ce débat était quelque peu amusant.

Seveya, sache que tu as parfaitement le droit à ton opinion et je le respecte entièrement, mais je tiens tout de même à préciser le but de ce blog.

Premièrement, je ne dis pas que laisser des commentaires est un truc obligatoire, loin de là. Cependant, il faut savoir que la PLUPART des auteurs sont assez frileux sur ce sujet, en particuliers les débutants. Beaucoup n'écrivent pas seulement pour le plaisir mais pour la passion d'écrire. De plus, les nouveaux qui débarquent sont souvent très timides et ont parfois peu confiance en leur potentiel. Du coup, s'ils voient qu'ils n'ont aucun commentaire, ils penseront que leur histoire est nulle ce qui est faux dans la plupart des cas. Mais il faut garder à l'esprit que c'est souvent leur propre psychologie (on ne peut pas toujours y faire quoi que ce soit) et ce n'est pas tout le monde qui ont suffisamment foi en leur talent pour poursuivre. En tout cas, Seveya, tu es chanceuse de ce coté-là pour pouvoir te soutenir toi-même^^

Pour revenir au sujet principal, gardons en mémoire que plusieurs auteurs écrivent une histoire qui leur tient à coeur et dans ces cas-là, un petit commentaire fait toujours plaisir ou encore aide à corriger certains détails. Cependant, quand tu écris un récit profond à tes yeux et que le premier com que tu reçois c'est un «WoW! J'adore! J'espère que tu vas vite publier la suite!!^^». Déjà là, l'impression est assz terne. On dirais que c'est juste un fan du fandom qui «capote» pour un récit à l'eau de rose. C'est assez déconcerant pour un débutant qui vient d'arriver sur le site et qui essai de se démarquer (surtout si les dix coms suivants sont complètements semblables). Oui, ça fait plaisir!! Je le reconnais, mais il ne faut pas que ce soit trop impersonnel non plus. D'ailleurs, plus haut, j'ai écrit un exemple qui selon moi, apporte un assez équilibre entre un bon com de soutient et un com court. Je parle ici pour ceux qui aiment commenter et non pas d'une obligation de commenter.

Je dis ça, car écrire un com n'est pas compliqué et qu'élaborer un tout petit peu peut être apprécié, sans que ce soit obligatoire de commenter toujours. D'ailleurs, il ne faut pas nécessairement être constructif et de faire un grossse anlayse. Mais, comme il y a des auteurs qui sont souvent peu confiants, les encourager un peu ne fait pas trop de mal. Mais, encore il faudrait que cela soit à un bon niveau d'encouragement. Gardons juste en tête il existe des auteurs qui se découragent très facilement ou ne sont pas suffisamment encouragés. Si en plus, ils n'ont pas eu le temps de voir les autres fics, ils ne peuvent pas apprécier le simple fait d'obtenir un «Vivement la suite». C'est de CES auteurs dont je me préoccupe, car j'aime bien commenter les nouveaux et donc, j'ai facilement pu prendre conscience du phénomène.

Sinon, j'espère avoir été un peu plus clair.^^

Seveya, ne te sens pas visée, c'est juste pour rétablir les bases une bonne fois pour toute.

Bisous!! DjoDjocute!!^^ 

 


Signaler

D'un point de vue personnel, je n'attends moi, pas de commentaires à mes histoires. Je n'écris pas pour cela, ni pour être reconnu. Juste parce que j'aime écrire et que je veux le faire partager.

Alors bien-sûr, cela fais toujours plaisir d'avoir un commentaire, même un "j'attends la suite", mais bon, il faut aussi savoir se prendre des portes dans le nez. Un écrivain qui écrit une histoire qu'il juge bonne, dont il en sort peut-être ces tripes, va sûrement grimacer et tiquer s'il se fait démonter par un commentaire bien salé qui le critique sur tout. On ne peut pas dire qu'il soit encouragé.

Paradoxalement, un vivement la suite, bien que cela montre un certain attrait du lecteur pour l'histoire, ne va pas aider l'écrivain à s'améliorer...

Je pense que c'est un peu un cercle fermer.

On a pas forcément le temps, ni l'envie de commenter, c'est vrai. Mais il est vrai que témoigner de son passage et gratifier d'un commentaire l'histoire pour remercier d'avoir lu un bon chapitre est une bonne chose.

J'en ai lu des histoires sur fanfic, et je n'ai pas toujours laissé de commentaires, voir peu... Et j'avoue assez honteusement n'avoir laisser de comms qu'aux histoires qui me plaisaient.


Enfin bref, je sors par la petite porte suite à ce commentaire un peu bidon je dois bien l'avouer héhé.


Signaler

Salut les gens!

Pour ma part, parmi les personnes qui commentent mon histoire, il y a ceux qui postent des commentaires détaillés, et il y a ceux qui, comme vous l'avez souligné, ne postent que quelques mots.

Dans les deux cas de figure, en tant qu'auteur, je suis très et amplement satisfaite. Tout comme Tarabass, je ne publie pas mon histoire pour atteindre un quotat de commentaires, je la publie car j'aime mon histoire et que je veux la faire partager à ceux et celles qui veulent la lire. Donc je pense comme certains l'ont dit avant moi, que la personne qui prend la peine de poster un commentaire, le fait parce qu'elle s'intéresse réellement à l'histoire en question, le cas échéant, elle passerait son chemin.

Trois mots ou 50 où est la différence? Il y a bon nombre d'histoires qui ne sont même pas commentées, alors je n'ai pas à me plaindre, bien au contraire.

KF.

 


Signaler

décidément, les topics sur les commentaires/review sont partout...et partout cela déchaine les passions.

je suis contre l'idée qu'un lecteur soit incapable de donner son avis sous prétexte que ce n'est qu'un lecteur et non un auteur ou un beta-lecteur.

quand vous allez voir un film avec vos potes et que vous en discutez à la sortie du cinéma, vous échangez  bien  vos ressentis, pour autant vous n'êtes pas des réalisateurs de films, non ?

Je trouve que c'est normal de remercier l'auteur quand son histoire vous a intéressé. Certes personne ne l'a obligé à poster son texte, mais il l'a fait, et rien que pour oser partager son univers, ça vaut bien un merci.
Parce que poster un texte n'est jamais pas facile.

Ensuite, je condamne tous les chantages à la review , genre si j'ai pas 10 review vous n'aurez pas la suite, ou l'auteur de mauvaise foi qui se pose en victime en arretant un texte sous prétexte qu'il n'a pas de retour alors qu'à la base il est incapble de finir ce qu'il a commencé.
et du côté des lecteurs: la méchanceté gratuite, demonter un texte pour le plaisir de faire mal.

aprés je trouve gonfler de se plaindre du contenu des commentaires...les trop courts, les trop longs, les trop creux , les trop méchants même s'ils sont constructifs, les trop kikoolol, les com de représailles.

de même que c'est idiot d'estimer la qualtié d'un texte au nombre de commentaires qu'il génère.

j'y suis allée de ma petite analyse du commentaire son site, si ça vous intéresse:
http://universdragoun.over-blog.com/article-commentaire-quelle-histoire-59233913.html

voici une autre discussion sur les commentaires, sur ce que les auteurs attendent des review
http://forum.fanfiction.net/topic/77278/29468783/1/


Signaler

Personnellement, en ce qui concerne mes fictions, un "Vivement la suite !" ne me gêne pas. Je préfère qu'un lecteur écrive ça si ça lui fait plaisir d'écrire ça, plutôt qu'il s'oblige à écrire un commentaire plus constructif à contre coeur.


Signaler

Dans la partie ou j'écris,

comme elle est assez peu connue et qu'il y a peu d'auteurs, nous avons toutes (eh oui, que des filles... ah nan, y avait un gars mais il est parti, toute cette féminité l'a dégoûté XD) sympathisé et sommes, en quelques sortes, amies (me parlez pas de crédulité ''ouais, si ça se trouve c'est des pédophiles'', mes parents me bassinent tous les jours avec ça et là je suis de mauvaise humeur alors ne vous étonnez pas si je digresse à toutes les parenthèses).

 

Du coup, quand un inhabitué de notre partie vient lire les commentaires...

Il doit se dire ''Olé ! Qu'est que c'est que cet asile de malades ?!!!'' avant de s'enfuir en hurlant. Je pense. (pour explication : en général, dans nos com's, on écrit deux/trois phrases sur le nouveau chapitre, on prie à genoux pour avoir la suite et après on part encore dans un délire quelconque ^^)

...

Bon, tout ça pour dire : perfectly d'accord avec Alaiya. Impossible de mieux présenter la chose.


Signaler

Pour ma part, cela ne me dérangerais pas de recevoir un "vivement la suite" parce que cela fait toujours plaisir. Vaut mieux cela que rien. Je publie, j'ai des lecteurs, mais personne ne me signale si j'ai fait des bourdes, des fautes, ou si mon enquête tient la route. Je me suis dit que si les lecteurs ne disaient rien, c'est qu'ils n'avaient rien à me dire et je publie toujours avec plaisir.

C'est un fait qu'il est plus constructif lorsque un lecteur vous signale une faute, une erreur, ou précise que le chapitre là fait rire, pleurer... C'est plus souvent les auteurs qui commentent avec autre chose que "vivement la suite". En tout cas, lorsque je laisse ma trace après la lecture d'une fic, j'essaie de mettre plus que "kyaaa, j'ai adoré".

Je sais qu'il y a des lecteurs qui suivent depuis le début mais ne laisse pas leur trace dans les coms... Timidité? Paresse? Rien à dire? I don't know...Sauf lorsque j'annonce un hiatus de deux mois, pour cause de rédaction de la suite, et que je voulais que tout soit écrit avant de publier, ne voulant pas me retrouver en panne... Et là, bingo ! Une lectrice qui me suit depuis le début me commente pour me demander si je vais bien poursuivre... (cela se passait sur le site concurent). Surprise !Mais malgré tout, cela m'a fait plaisir. Comme quoi...

 

 

 


Signaler

J'ai écrit un com ou deux comme ça mais ce n'est pas trop ma tasse de thé!En tant que lectrice,je déteste qu'un auteur me réponde un simple "merci"quand j'ai passé un demie-heure à rédiger un com détaillé alors jamais plus je ne laisserai des "vivement la suite" déjà parce que c'est très impératif je trouve & ensuite,ça n'apporte rien à l'auteur.


Signaler

Je suis d'accord avec Rikku-chan.

A force de quémander des commentaires aux lecteurs, on en oublie qu'au départ, on écrit des fics d'abord pour nous mêmes et éventuellement pour les autres. Moi qui suis auteur (depuis peu) ET lecteur, il m'est arrivé de laisser des "J'attends le prochain".

Mais en même temps, les commentaires quels qu'ils soient, nous encouragent à continuer dans notre lancée, alors, pourquoi se plaindre?

Que ce soit des commentaires brefs ou longs, ça reste des encouragements.

Donc, je suis aussi d'accord avec Alaiya.


Signaler

C'est clair que ce genre de commentaires "light" ne sont pas très constructifs et que j'adore les commentaires plus fournis, d'un commentateur qui explique pourquoi il a aim ce chapitre, ou pose une question sur un détail qu'il n'a pas comprit, ou encore qui suggère des idées.

Mais ces derniers temps, je considère ces commentaires courts comme bienvenus, en effet c'est mieux que de ne pas recevoir de commentaires du tout... (je sais, j'adore être commenté! XD)

 

Je rejoins tout à fait Alaiya!


Signaler

Pour répondre à Rikku-chan, je pense que les auteurs n'attendent pas le "commentaire parfait", juste celui qui leur dira qu'ils ont réussi à faire passer l'émotion qu'ils désiraient écrire. Donc, un peu plus long que "kyaaa, vite la suite" qui est déjà agréable à recevoir, mais un peu court.

On apprécie quand les lecteurs nous disent qu'ils ont trouvé les dialogues marrants, que le drame les a fait écraser une larme discrète, que la scène était bien décrite, que les sensations ressenties par un des protagonistes était criante de vérité, que le lemmon les a excité...

Cela prouve à l'auteur qu'il a réussi à transcrire la scène, l'émotion... qu'il voulait. Le commentaire sera court, mais quel plaisir, lorsque l'on se rend compte que l'on y est arrivé et que les lecteurs nous le signalent.

J'ai déjà une fic de Fullmetal Alchemist, qui se déroulait dans un pays froid, avec de la neige. J'ai signalé à l'auteur que en lisant le chapitre, j'avais ressentit le froid, que j'avais angoissé en la lisant. Cela sous-entendait que les descriptions étaient criantes de vérités et le suspense bien dosé. Pareil lorsque je lis un drame, je signale que j'ai eu la larme à l'oeil, ou que je me suis écroulée sur mon clavier tellement je me suis marrée en lisant l'histoire. Et si le suspense était réussi, mes frissons seront notés sur le commentaire.

La dernière fois, sur le site de la concurence, une de mes lectrices (qui me commente à chaque fois et que je ne manque pas de remercier) m'a dit, en commentaire "je mangeais un biscuit en lisant ton chapitre. La description du cadavre était tellement dégueulasse que tu m'as coupé l'apétit". Moi, j'était heureuse de recevoir pareil commentaire, parce que cela voulait dire que j'étais arrivé à bien décrire la chose.

Même si le lecteur n'a pas d'obligation de commenter, le fait de noter les émotions qu'il a ressentit est déjà un bon début. C'est court et bref mais cela fera plaisir à l'auteur. Même si je ne cours pas après les commentaires, le fait de savoir que j'ai réussi à transcrire ce que je désirais et que ce fut ressenti comme tel par les lecteurs, c'est une bouffée de bonheur.

 


Signaler

Bon, je viens rajouter mon grain de sel parce que ça fait déjà quelques temps que je tourne autour de ce sujet avec une forte envie de dégainer mon clavier pour me joindre au débat.

 

Je rejoins totalement le point de vue de Seveya et de TigerlilyAdarion : on ne nous doit rien. C'est en connaissance de cause qu'en temps qu'auteur on choisit de publier, pas pour les commentaires, pas pour les vues, juste pour offrir et partager avec d'autres notre point de vue sur un manga et sur ce qui aurait pu y arriver.
Personnellement, je n'attends rien de spécial des commentaires. Ils sont là avec leurs questions et leurs conseils que je prend en compte, puisque quelqu'un a prix la peine de m'en parler et d'évoquer ses doutes sur certains points. Je n'ouvre pas ma boîte mail toutes les deux heures pour vérifier si quelqu'un a commenté. Mais si quelqu'un prend la peine de le faire, et peu importe ce que c'est, ce qu'il dit et l'orthographe qu'il utilise, je le remercie comme il se doit et je prends mon temps pour répondre à ses questions, par politesse comme quelqu'un l'a souligné quelqu'un plus haut.

Je suis aussi lectrice. Je ne commente pas souvent. Et j'assume de ne pas avoir le temps, ou de tout simplement ne pas avoir l'envie de le faire ; y a pas de question de politesse là-dedans. Une bonne fanfic ne se juge pas à son nombre de commentaire, ou son nombre de vues ou d'ajouts, mais à son résumé et son contenu comme certains le répètent souvent. Alors je trouve ça franchement gonflé de critiquer un simple "vivement la suite". Si vous voulez pas de commentaires ne publiez pas, hein ! Et quand je lis ça, en temps que lectrice de fanfictions, j'ai juste envie de ne pas commenter encore plus. C'est pas une monnaie. C'est pas non plus un échange de bons procédés. Vous publiez pour vous, pas pour les commentaires, non ? Si c'est le cas soyez du même avis jusqu'au bout et ne venez pas vous plaindre d'un commentaire trop court, vous pourriez ne rien recevoir du tout.

Et comme l'a dit Seveya, un auteur ne mérite pas de commentaire. Je ne voudrais pas paraître méchante ou quoique ce soit, mais je trouve que sur ce site on se prend beaucoup la tête à ce propos... Et à force de réagir ainsi, les lecteurs fuiront chez une concurrence moins hostile et élitiste, comme quelques auteurs de ma connaissance qui ont quitté Fanfic-Fr pour - entre autre - ces raisons.
Les lecteurs préfèrent d'autres fanfics que les votres et les commentent mieux et plus, alors que la votre n'écope que de "vivement la suite" décidemment trop courts, et alors ?  Quand j'ai le sentiment de faire quelque chose de bien écrit, je le publie et j'attends rien en retour. Je donne sans conditions parce que j'ai pas envie de me prendre la tête avec ces bêtises...

Ceci dit, c'était mon avis totalement personnel sur la question.


Signaler

Je ne vais m'ennuyer à répéter ce qu'a dit Rori, même si je suis complètement d'accord avec elle !

J'ai juste un petit avis à mettre sur la question du "vivement la suite". Je trouve ça plutôt positif. Le "Vivement" laisse entendre que le lecteur a apprécié sa lecture et a hâte de pouvoir la continuer. C'est mieux qu'un "à quand la suite" "amène la suite" "c'est long à venir la suite". Là tout de suite, c'est plus désagréable parce qu'il n'y a plus le petit compliment caché.

Les commentaires, ça me fait plaisir, j'apprécie savoir ce que les gens pensent des histoires que j'écris. De même, quand je lis, j'essaye de mettre des commentaires, mais parfois, je n'ai pas le temps ou l'envie de le faire. Je lis en anglais, sur un autre site. Je ne vais pas me décarcasser à écrire en anglais (parce que je suis nulle à ça, mes notes d'anglais me le prouvent XD) même si je sais que ça ferait plaisir à l'auteur.

Et je comprends parfaitement qu'un lecteur en voyant qu'il a 20 ou plus chapitres à lire ne commente qu'à la fin. Dans le cas où les chapitres sont très longs c'est pareil.


Signaler

Oui, je trouve qu'un "Vivement la suite !" est trop court et exagéré, même s'il peut faire plaisir.

Non, je ne suis pas de l'avis de Rori (ce qui n'a rien de personnel.)

Quand je poste, j'attends des commentaires. Je poste pour savoir ce que les autres en pensent, m'améliorer et progresser. Pour moi, c'est ça, le partage. Je fais lire quelque chose à quelqu'un et ensuite, que ça lui ait plu ou non, il s'exprime. Je ne dis pas qu'il fait quarante lignes mais il me dit ce qu'il en a pensé. Sinon, ça peut apporter au lecteur (moment de plaisir, de détente), mais que gagne l'auteur ? Il est dans le noir, il ne sait pas ça si a plu, si ça n'a pas plu. Si l'auteur lui-même n'attend pas de commentaires, il fait comme il veut, mais c'est un échange à sens unique et je trouve ça assez égoïste.

Si on suit cette idée, une fois que le commentaire est là, il doit apporter quelque chose. C'est sûr que "J'adore !" fait plus plaisir que rien du tout, mais en même temps, il n'y a pas grande différence. Si on veut être commenté pour progresser, "La suite !", c'est même franchement inutile. Ce n'est pas long de dire pourquoi on a adoré et ça permet de cerner les bons points, les choses à garder. Franchement, est-ce que ça écorche les doigts d'écrire : "J'adore, tu respectes le caractère des personnages, l'intrigue est intéressante !" ? Ce n'est presque rien sur le plan de la taille, mais l'auteur a déjà plein de pistes. C'est un commentaire utile en plus d'être positif.

En gros, ce que j'essaie de dire, c'est que si on veut des commentaires, on veut s'améliorer ou savoir ce que l'autre en a pensé ; et dans ce cas, autant rien que trois mots de ce genre. Et si on n'en veut pas, eh bien, je ne vois pas trop l'intérêt de poster (à moins qu'on soit persuadé que ce qu'on a écrit est bien, et que le lecteur est forcément heureux de le lire.)


Signaler

Rebonjour !

Euh, j'apprécie le débat quand on ne déforme pas trop mes propos, Kogatana : je n'attends pas de commentaires, le nombre de vues me suffit, voilà le sens dans lequel j'en parlais. Favoris et suivis m'informent que des gens aiment et passent régulièrement, et ça me suffit déjà. Et je ne dis pas que je n'en veux pas : je n'en attends pas. Si je n'en voulais pas, je ne publierai juste pas comme tu l'as si judicieusement indiqué. J'espère que tu saisis la nuance. Je ne demande rien en échange de ce que je publie, mais je reste toujours disponible si quelqu'un veut échanger ; je ne vois pas ce qu'il a d'égoïste là-dedans, et si tu veux en savoir plus relis mon précédent message.

Si on veut être commenté pour progresser, "La suite !", c'est même franchement inutile. [...] En gros, ce que j'essaie de dire, c'est que si on veut des commentaires, on veut s'améliorer ou savoir ce que l'autre en a pensé ; et dans ce cas, autant rien que trois mots de ce genre.

Si tu veux un avis constructif pour progresser... Pardon, mais les Bêta-lecteurs ne sont pas là pour faire tapisserie. Et au passage, merci aux lecteurs qui croient bien faire ! Là, c'est certain qu'ils ne passeront pas aux commentaires plus constructifs.
Personnellement, j'ai mon plan, mon but et mes objectis sur mes écrits, je pense que ce que je fais est pas trop mal, et je préfère bosser en silence sur ma fanfiction et poster pour le plaisir des quelques uns qui passent, commentateurs ou non, parce qu'eux s'en fichent de savoir le temps qui j'y ai passé et que les apitoyer pour me faire plaindre est bien la dernière chose que je souhaite. Pas de prise de tête. C'est du loisir, pas un devoir sur table à rendre aussi parfait que possible. Et avouez que lire les jérémiades de quelqu'un qui supplie ou menace pour des commentaires beaux et construits, c'est assez discutable, d'une part, et d'autre part ne donne pas très envie de lire davantage l'histoire et encore moins de laisser un message d'encouragement vu comment un "vivement la suite" est pris. Moi, je le ressens comme ça en temps que lectrice.

 

D'ailleurs, je vais le dire assez clairement : Je suis franchement révoltée qu'on puisse dire qu'un "vivement la suite" est un commentaire "inférieur", trop court et inutile. Quelqu'un pensait bien faire et on l'envoie bouler. Sérieux, vous croyez qu'après ça un lecteur va simplement "repasser" vous lire ? Et j'ai aussi très envie de vous dire peu poliment de vous taire. C'est puérile comme réaction et j'hésite à dire que c'est pitoyable.

On dirait des gosses qui réclament à manger à leurs parents et qui se plaignent d'avoir eu des épinards parce qu'ils auraient préféré avoir une bonne assiette de frites. Je suis désolée, mais les épinards ça se mange et ça s'apprécie à sa juste valeur même si on aime pas ça.


Signaler

D'abord, je suis désolée d'avoir exagéré tes propos ^^' J'ai un peu forcé le trait, oui, excuse-moi. Je ne voulais pas te vexer.

Par rapport à l'égoïsme : je trouve légèrement égoïste pour un lecteur de prendre du plaisir à lire une fan-fic et ne pas laisser une review qui pourrait, elle aussi, faire plaisir à l'auteur... Ce que j'ai dit là en fait : Je poste pour savoir ce que les autres en pensent, m'améliorer et progresser. Pour moi, c'est ça, le partage. Je fais lire quelque chose à quelqu'un et ensuite, que ça lui ait plu ou non, il s'exprime. Après, on peut ne pas être d'accord, je comprends parfaitement ton point de vue. Je pense que tout dépend du pourquoi on poste.

Je trouve que tout est assez paradoxal. Commenter n'est pas un acte anodin, donc n'importe quel commentaire doit suffire ; mais si commenter n'est pas un acte anodin, commenter pour mettre seulement "Vivement la suite !" demanderait un grand effort ? Je ne crois pas. Trois mots restent trois mots, ils ont de la valeur mais défendre le lecteur en disant que c'est un réel effort, comme je l'ai vu dans quelques messages, me paraît légèrement exagéré.

Je ne dis pas que c'est nul, que ce n'est pas bien, je n'envoie bouler personne, je ne réclame pas du constructif, je dis que j'ai simplement une préférence pour les commentaires développés. Il n'y a pas de commentaires inférieurs et je suis d'accord avec toi : un auteur n'a pas le droit de se plaindre parce qu'il a eu un commentaire de ce genre. Mais est-ce que ça l'aide à s'améliorer ? Non. C'est tout ce que j'ai dit, ou tout ce que je voulais dire afin de répondre à la question de DjoDjoCute : Est-ce que ça l'aide vraiment ?

Je pense que le problème vient du fait que je suis habituée aux forums d'écriture où le but est de progresser donc où ce genre de commentaire n'existe pas (voir est mal vu.) Ici, le plaisir est de prime et c'est vrai que contraindre le lecteur ne sert strictement à rien... Je suis désolée si j'ai été mal interprétée sur ce point. Mais l'auteur a également le droit de savoir ce qui a plu dans sa fan-fic, même en dix mots.

Nous avons tout simplement une différence d'objectifs, je crois. En tout cas, je n'ai jamais envoyé bouler un lecteur. Ce n'est pas parce que "J'adore !" me paraît court que je vais le refuser. Je respecte les lecteurs, tout simplement. Mais respecter l'auteur, c'est aussi prendre la peine d'écrire plus de trois mots. Pour reprendre ta métaphore, je mange les épinards sans me plaindre, mais ici c'est un blog et je dis que je n'aime pas ça en règle générale. Il n'y a pas à s'emporter comme si on avait fait une offense impardonnable au lecteur.


Signaler

Tu ne m'as pas vexée, mais c'est le principe qui m'a un peu faite tiquer.

Et j'aime beaucoup comment tu retournes ta veste. Où est passé le scandaleux "Plutôt rien que ces trois mots" ? Et si tu veux un avis constructif, je me répète mais il y a des bêta-lecteurs qualifiés. D'ailleurs, pour parler d'une manière générale, si vous recevez juste du "vivement la suite" à tout va, peut-être est-il temps de vous remettre en question : pourquoi ce serait le lecteur qui aurait un problème ? C'est peut-être simplement qu'on ne peut rien de dire de plus sur votre histoire... Avant de taper sur le lecteur parce qu'il est pas foutu d'apporter un commentaire constructif - ce n'est pas un critique littéraire, doit-on le rapeler ? (Après je n'ai pas été voir, donc je peux pas dire pour tout le monde individuellement ce qu'il en est, et vu ce que vous en dîtes, je n'en éprouve même pas l'envie) - regardez vous le nombril...

Pour répondre à DjoDjoCute : Après, "vivement la suite" n'est nullement un impératif comme quelqu'un l'a dit plus haut, mais un encouragement selon moi (d'ailleurs, il n'y a pas de verbe dans la phrase donc techniquement ce n'est pas impératif, comme me l'a dit une auteur de ma connaissance). Si ça n'aide pas, encore une fois il y a des bêta-lecteurs, vos amis dans la vie réelle, vos parents peut-être... Et qui sais-je encore.

C'est vrai qu'un lecteur qui met ça ne s'est pas foulé, je l'avoue, mais de là à dire que ça ne sert à rien comme je l'ai lu plus haut sur ton post, Koganata, il y a un gros fossé. Et d'autres solutions avant de s'attaquer à des personnes qui passent par loisir et pas pour faire une carrière de critique littéraire. Et savoir ce qu'on pense de vos fanfics n'est pas un droit. En publiant vous prenez le risque de ne rien recevoir parce que rien n'oblige un lecteur a donner son avis. Non, je ne défends pas leur "fainéantise" (le mot me semble d'ailleurs inapproprié), mais étant moi-même lectrice de fanfiction, je peux te dire que parfois tout simplement, on a rien à dire. Parce que c'est trop parfait, ou au contraire parce que ça n'en vaut pas la peine. Ensuite, on ne lit pas non-stop TOUS les jours. On a une vie aussi et on n'est pas des ignards moins intelligents qu'un auteur chevronné. Parce que oui, lire un chapitre de fanfiction PEUT prendre du temps : tout le monde ne se couche pas hyper tard pour lire et commenter (et passé une certaine heure ça peut devenir assez laborieux puisqu'on fatigue un peu, en fait).
Je l'avoue, il y a quatre ans j'ai fait du chantage aux commentaires parce que je ne comprenais pas pourquoi on ne me disait rien d'autre qu'un simple "vivement la suite" ou "la suite !!!". Ma fanfiction était d'un style médiocre, et finalement je me suis rendue compte qu'à écrire pour recevoir des avis, à écrire en attendant quelque chose, j'ai perdu le plaisir que j'avais ressenti en écrivant mes premières fanfictions avant celle-là. Par la suite, j'ai publié des excuses et j'ai repris sur un fonctionnement plus sain : ne pas attendre. Comme l'a dit Seveya, à ne rien attendre en retour on n'a plus aucun problème.


Je ne dis pas qu'il ne faut pas remettre en question le contenu d'un commentaire, mais globalement ça part d'une envie positive et pour recevoir aujourd'hui encore ce genre de commentaires à plusieurs reprises de la même personne, je sais que c'est sa façon de me dire qu'elle a aimé, et entre deux commentaires longs comme la Bible des fois c'est rafraîchissant.

Excuse-moi si je m'emporte, mais mesurez vos propos, tous... L'offense n'est pas impardonnable, mais TRES injurieuse. Et j'ai l'impression que vous ne vous en rendez pas compte. Mais comme ce que je dis tombe dans l'oreille d'un sourd - ou de plusieurs - je vais arrêter de répondre et laisser pisser. Mais qui sème le vent récolte la tempête, et faudra pas venir vous plaindre le jour où tout le monde partira lire chez la concurrence qui est bien moins contraignante. Moi je m'arrête là. J'en ai un peu ras-le-bol de lire les plaintes sur ce site vis-à-vis du manque de commentaires, des commentaires trop courts, etc. Arrêtez de stigmatiser, un peu, et vous verrez que ça rira tout de suite mieux... Mais moi je m'arrête là en pensant sérieusement à quitter ce site où personne n'a l'air de se faire vraiment plaisir et où tout semble voué à la compétition. C'est bien la compétition, mais encadré et défini, et en ce sens le Grimoire fait du bon travail :)

M'enfin. Pour finir sur la bonne parole de TigerlilyAldarion :

"Bref. Faudrait peut-être arrêter de chialler un jour et juste apprécier ce qu'on a. C'est tout ce que j'ai à dire."

 


Signaler

Je n'apprécie pas trop ton attitude qui consiste à dire : "C'est moi qui ait raison, les autres sont des sourds, puisque c'est comme ça le site va couler et moi j'arrête ce débat qui ne sert à rien puisque vous avez tort." Après, chacun son point de vue... Je vais essayer une dernière fois d'expliquer ce que je veux dire car bien que ton opinion me fasse réfléchir et mitige mes positions (ce que tu appelles retourner sa veste) je crois qu'il y a un argument qu'on n'a pas encore considéré.

Le lecteur a le droit de dédaigner une fan-fic sans même regarder le prologue ; il a le droit de dire que le résumé est pourri et que le couple est nul ; il a le droit de hurler s'il y a des fautes ; il a même le droit d'utiliser les termes "badfics" ou "ficspoubelle" qui sont d'un irrespect foudroyant. Mais dès que c'est l'auteur qui se plaint parce qu'il a reçu un commentaire de cinq mots avec sept fautes en prime, c'est la levée des boucliers, le lecteur est blasphémé, etc.

Là, il y a de l'abus.

J'aimerais signaler que tous les arguments que j'ai vu marchent dans les deux sens. "Lire et commenter une fic demande un effort." L'écrire et la publier aussi, désolée. "Il ne faut pas cracher sur ce qu'on a et s'en contenter." Pourquoi est-ce qu'on ne se contenterait pas des fameuses ficspoubelle au lieu de cracher dessus ? "Le lecteur ne doit rien à l'auteur." L'auteur ne lui doit rien non plus, il peut traîner pour la suite et laisser des fautes, après tout.

Une fois pour toutes, le lecteur n'est pas seul à avoir tous les droits !

On ne va pas lui enlever son droit le plus élémentaire : à savoir, celui de s'exprimer, de choisir s'il aime ou s'il n'aime pas. Mais dans ce cas il faut accepter que l'auteur puisse faire de même avec ses commentaires, parce qu'écrire juste trois mots mal orthographiés en réponse à plusieurs chapitres n'est pas vraiment ce que j'appelle du respect. Le lecteur a besoin de l'autre et vice-versa. On dépend l'un de l'autre, donc on est à égalité. Et si on veut se plaindre d'un commentaire, on a le droit, ça n'a rien de révoltant ; tout comme quelqu'un qui veut dire du négatif sur une fic a le droit tant qu'il reste courtois.

C'est pour ça que je comprends parfaitement qu'on soit gêné de recevoir seulement : "Vivement la suite !" Ce n'est pas pour forcer le lecteur mais développer, c'est de la politesse (comme il est poli de ne pas écrire en langage SMS, d'éliminer le gros des fautes d'un chapitre, de prévenir si la suite risque réellement de se faire attendre, etc.)


Signaler

C'est aller un peu loin je trouve....Ce genre de com n'est pas forcément très utile à l'auteur,ni très interessant que ce soit à écrire ou à recevoir mais de là à dire qu'il n'est pas poli,il ne faut pas exagérer quand même.


Signaler

Bonjour/bonsoir !

Alors j'avoue que cette critique sur les "vivement la suite" me laisse un peu perplexe. Dire qu'on se désespère pour tenter de recueillir des commentaires pour avoir un maigre écho de la valeur de sa fic, certains arrivent encore à se plaindre (la nature humaine est incroyable quand même ^^)

Alors d'abord je ne vois pas en quoi un "vivement la suite" n'est pas poli ? C'est justement l'inverse car le lecteur à eu la gentillesse de laisser un trace de son passage non ? Il a dit merci (je ne vois strictement rien d'impératif dans cette phrase personnellement).

Ensuite sincèrement vous ne ressentez aucun plaisir en recevant un tel commentaire ? Un commentaire qui laisse entendre (certes de manière implcite) que l'histoire leur plait et qu'ils sont curieux de connaître la suite (curiosité signifiant intérêt tout de même !) et donc vous flatte gentiment l'ego. :)

Alors c'est vrai qu'en général un long commentaire construit fait plus plaisir (je n'échangerai pour rien au monde mes commentaires -qui sont tous longs en général, j'ai conscience de ma chance-, contre un centaine de "vivement la suite") mais de là à aller cracher sur ce type de commentaires faut pas pousser non plus !

Moi ce que je déplore peut être avec le vivement la suite c'est le côté impersonnel du message. Que peut on répondre à un commentaire de cet ordre sinon un merci et comme j'aime bien avoir un échange avec ceux qui me lisent, ça peut être légèrement frustrant.

Il faut bien accepter que le lecteur n'est pas obligé de laisser un commentaire et que c'est quand même vraiment sympa de leur part de laisser un comm quand on voit le nombre de lecteurs fantôme qui passent sur le site ! Un peu de reconnaissance tout de même !

Alors par rapport à la question de départ, "un vivement la suite" encourage, il fait du bien. J'ai moi aussi un préférence pour de longs commentaires comme tout le monde mais quand je reçois ce type de commentaires ça me donne tout de même un coup de fouet et me motive à poursuivre.
Après effectivement un auteur qui ne reçoit que des "vivement la suite" peut déplorer le manque d'échange, mais dans ce cas c'est à lui de tenter d'instaurer un dialogue et là : ça passe ou ça casse.


Signaler
Pour ma part, les quelques "vivement la suite" où ce qui s'y rapporte, me font plaisir, parce que je me dis que quelqu'un a apprécié, et que mon histoire l'intéresse suffisamment pour qu'il ait l'envie de connaitre la suite. Parfois, quand j'ai des moments où je n'ai pas le temps ou le syndrome de la page blanche pour écrire, quand je revois un "vivement la suite", je me dis que pour les lecteurs, je vais continuer. Les commentaires constructifs sont les bienvenus aussi, pour savoir ce qui a plu, ce qu'on a mal fait, ou même pour avoir une idée pour la suite. Mais je me contente des commentaires que les lecteurs me font l'honneur d'écrire. D'ailleurs en général, sauf oubli de ma part, je crois que je réponds, même rapidement...m'enfin là, c'est une autre histoire :P Par contre, ce que je n'aime pas, c'est quand ça devient harcelant. J'ai déjà eu le cas d'un lecteur qui me demandait une dizaine de fois par jour ou presque quand est ce que je posterai la suite de l'histoire qu'il lisait. Cela en devenait stressant, et là j'aurais préféré ne pas avoir ce genre de message (via messagerie privée, mais bon quand même)

Signaler

Je viens de penser à quelque chose..

Les auteurs de livres reçoivent assez rarement des commentaires de ceux qui l'ont lu, non? Ils savent que ce qu'ils écrivent est aimé seulement par le nombre d'exemplaires vendus...

Alors franchement, je ne vois pas vraiment pourquoi ça serait différent sur un site de fanfiction. Ils ont travaillé dur, oui, mais n'attendent pas nécessairement que Monsieur ou Madame Tout-le-Monde vienne donner SON avis personnel sur le livre. Si l'auteur a confiance en ce qu'il fait et voit que son livre se vend bien, je crois que ça devrait  lui suffire...

Après, si vous attendez une analyse de vos écrits, je crois que ce n'est pas non plus le bon endroit. Mais bon, c'est mon humble avis.


Signaler

Tigerlily > Si, les auteurs reçoivent généralement des courriers de lecteurs qui les félicitent/remercient. Par exemple, JRK n'a pas eu à regarder le nombre d'exemplaires vendus de HP, elle recevait du courrier de fans qui posaient des questions sur la suite et provoquait des émeutes à chaque évènement tournant autour du livre.

Et de toute manière quand un livre sort, les critiques sont là pour donner un bref avis dans les journaux ou magasines. Ca n'a rien d'un avis descriptif appuyé mais c'en est un quand meme.


Signaler

Même sans recevoir directement l'avis des lecteurs, aujourd'hui un auteur peu aller glaner l'information sur internet ou il y a tout un tas de forum consacrés à un livre, un auteur,  un genre ou même un simple topic dans un forum sur le football...

Les auteurs vont également à la rencontre de leur public lors des scéances de dédicaces.

En imaginant que les auteurs professionnels ne reçoivent jamais le moindre retours, ils ont tout de même un indicateur important qui est le nombre de ventes.

Cela n'est en rien comparable au compteur de vu car acheter un livre est une démarche nettement plus significative que de cliquer sur un texte disponible gratuitement et qui peu être aussi vite refermé et oublié. Je pense que pour une grande majorité d'entre elles, les vues sont des "feuilletages" plutôt que des lectures "effectives"

 


Signaler

Hey !

Et bien... je reconnais que je poste souvent ce genre de commentaires très courts, mais pour deux raisons :

- 1) je déteste offenser les gens, et je me sentirais coupable de poster des commentaires mettant en avant tous les défauts de la fic... et en en postant un qui commenterait juste les bons côtés, parce que si fautes il y a l'auteur ne les remarquerait pas (logique bizarroide, je sais).

- 2) la plupart du temps je ne sais pas quoi mettre. Ok j'ai aimé, mais de là à élever l'auteur à un rang divin, quand même pas ^^", donc je me contente d'un commentaire simple qui veut tout dire... même si parfois je l'avoue c'est un peu trop simple.

Alors après je peux consentir que ce genre de commentaires me laisserait un peu sur ma fin, mais bon, si la personne a pris la peine de lire et d'appuyer sur le petit bouton "commenter" c'est déjà encourageant non ?

De même, quand je répond et à part si j'ai beaucoup de choses à dire, j'écrit juste "merci ^^" ou "contente que ça t'aie plu"... ouais, pas très pro' comme réponse, mais je vais pas taper une disserte sur la joie intense qu'un commentaire me procure...


Signaler
*Vivement la suite!*, je pense que c'est bien pour un auteur qui commence tout juste ou au démarrage d'une fiction: en effet, il faut un peu de temps aux lecteurs pour se faire une opinion des personnages, pour voir leur évolution! Il faut aussi le temps que l'intrigue se complexifie. C'est ce qui leur permet de faire, par la suite, des commentaires plus élaborés! :)

Signaler

Je ne sais pas si ce que je m'apprête à dire est juste ou faux, mais de mon point de vue, c'est une simple lassitude de la part du lecteur. Le "vivement la suite" est quelque chose de simple, qui ne sort pas du lot, donc son utilisation est facile. C'est pourquoi, les auteurs/lecteurs qui pendant trop longtemps ont fournis des commentaires constructifs avec de ces "j'aime/j'aime pas" commence à avoir un peu marre d'avoir pour unique réponse "Merci xD" ou "Que dire de ce long comm'". Mon avis va sans doute être contesté, mais sur certain site, notamment sur Harry Potter, ces exemples sont assez courent (mais encore faut-il plonger dans les fin-fonds le fanfic bad game, enfin généralement).

Je n'ai que ça à dire x) sauf que je suis d'accord sur le fait qu'un auteur mérite un minimum d'attention de la part de son lecteur.

 1  2  3  4  5  6  7 



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales