Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 339 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 398 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1894 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Voir les Blogs | Liste des blogs par auteur

DjoDjoCute

Comment gérer plus d'une (fan)fic à la fois?

Bloggé le 07-08-2010 19:48 avec 6091 Vues

Après hésitation, je me décide à lancer ce blog!^^

Alors voilà le sujet: j'ai beaucoup remarqué que de nombreux auteurs écrivaient plus d'une histoire en même temps. Et puis, je me suis posé la question: comment parvenir à gérer tant d'histoires en même temps?!!

Je m'explique. Moi, je n'écris qu'une histoire en ce moment et je trouve que c'est déjà beaucoup de boulot, donc la perspective de savoir que beaucoup d'entre vous en écrivent plus d'une me fascine. Mais je désirais également ouvrir un sujet de discussion.

Mes questions: si vous écrivez plus d'une histoire en même temps, dîtes-moi comment vous faîtes. Ou si vous préférez n'écrire qu'une à la fois, veuillez me dire pourquoi.

Aussi, je voulais savoir quelles conséquences pourraient avoir d'écrire plus d'une histoire? C'est vrai quand on y pense. Est-ce que cela nuit aux temps d'écriture de l'écrivain? Est-ce que cela le pousse à se dévouer davantage à une oeuvre qu'à une autre à cause du jeu du favoritisme qui peut entrer en compte? Est-ce que cela le retarde à l'avancement d'une (fan)fic parce que celui-ci avait envie d'en commencer une nouvelle? Je suis sûr que plusieurs sont souvent frustrés qu'un auteur prend longtemps à publier une histoire parce qu'il préfère se consacrer à une autre fic.

Aussi, si vous parvenez à gérer vos histoires, est-ce à cause d'une excellente inspiration ou du fait que vos chapitres sont courts, donc plus facile à gérer?

Vous voyez? Beaucoup de sujets pourraient être ici abordé et je vous incite à apporter vos opinions et vos impressions car je crois que ce constat nuisent à certains et j'aimerais qu'on ouvre les yeux là-dessus.

Amicalement, DjoDjoCute!![ :khappy1: ] Heureux1


>>> Signaler ce Blog <<<

 1  2  3  4 


Signaler

Yo!

  Voilà un sujet qui me correspond parfaitement!^^Je peux dire que j'écris plusieurs histoires en même temps. En ce moment, j'en ai six en cours, cependant j'ai déjà dû en gérer neuf en même temps.

  Alors moi, j'écris selon l'inspiration. En effet, un jour je vais avoir envie d'écrire sur une fanfic puis le lendemain sur une autre fic. Parfois, j'ai beaucoup d'inspiration pour une fanfic donc je vais la continuer jsuqu'à ne plus avoir d'inspiration pour elle. Par contre, quand je vois que l'une de mes fanfics est proche de sa fin, je vais la finir, la privilégiant par rapport aux autres.

  La suite dans pas longtemps...


Signaler

Je pense pareil que le Capitaine sorti tout droit de Bleach ci dessus^^

Actuellement, j'ai six fictions sur le feu. Bon, une c'est un recueil de Song Fics, dont je ne sais pas si ça compte vraiment et l'autre, c'est de la correction et publication sur ce site, mais bon, faut le faire. J'en ai deux en publication et deux en cours d'écriture.

C'est vrai que, au départ, je n'aimais pas beaucoup l'idée de cumuler plusieurs fics en même temps, sauf si c'est dans le même fandom (ce qui simplifie déjà un peu le truc). Mais force est de constater que j'en ai besoin. J'ai besoin parfois de quitter l'ambiance pesante et tragique de mes deux fics en cours d'écriture non encore publiables pour pondre un chapitre de ma parodie. Ensuite, j'ai tellement d'idées qui me trottent dans la tête que c'est bien pratique et j'en viens souvent à me restreindre. Mais surtout, j'ai arrêté de me prendre la tête ou de me culpabiliser avec ça. Parce que je marche par phase d'inspiration. C'est à dire que je suis toujours inspirée pour quelque chose, donc je peux faire deux semaines, un mois sur la préparation/ écriture d'une fic, et puis ça me saoule. Alors j'embraye sur une autre. ça me permet de ne jamais me lasser et surtout de pouvoir exploiter à fond le moindre de mes états d'âme, la moindre de mes idées, parce qu'il y a toujours une fiction dans laquelle ça peut rentrer...

Alors bien sûr, ça demande quand même une sacrée gymnastique de l'esprit et une rude organisation pour ne pas se mélanger les pinceaux. Et j'imagine qu'on est pas tous logés à la même enseigne de ce point de vue là. J'imagine bien que tout le monde n'est pas un accro de l'organisation comme moi.^^

Après pour ma part, je n'ai pas l'impression que ça rend la qualité de mes écrits plus médiocres parce qu'au contraire, ça me permet de toucher à tout et surtout de ne pas me lasser. Ce qui pour moi est le pire de tout. Te lasser d'écrire une fic, du coup commencer à être démotivé, à court d'idées... Brrr... Je préfère jongler selon l'inspiration du mois...

Après pour l'attente des lecteurs, comme exception faite de la parodie et du recueil de Song Fic, je ne publie qu'une fois la fiction terminée, je ne lèse personne.


Signaler

J'écris actuellement deux fictions à la fois et j'avoue que j'ai du mal à gérer les délais de mise en ligne que je trouve trop longs ; cela m'ennuie vis-à-vis de mes lecteurs et cela ne me satisfait pas. J'admire ceux qui en écrivent plus de deux en même temps car rien qu'avec deux, j'ai du mal. Cependant, hormis ce problème de délais, le reste ne me gêne pas ; j'ai suffisamment d'inspiration pour les deux et je n'en privilégie pas une au détriment de l'autre.

Le problème est que, chez moi (je ne sais pas si c'est pour tout le monde pareil), l'inspiration est très "pusionnelle". J'ai des phrases qui me viennent dans la tête et si j'attends trop longtemps pour les écrire, je ne me sens pas vraiment bien. C'est comme si elles m'encombraient et j'ai alors du mal à me concentrer sur autre chose. C'est pour cette raison que je me suis résolue à débuter une seconde fiction alors que j'en avais déjà une en cours.


Signaler

Voilà la suite...

  J'aime écrire plusieurs fanfics à la fois car j'ai toujours beauvcoup d'idéde qu'il me tarde de publier. Pourtant, je dois me réfreiner sinon j'en écrirais au moins une vingtaine en même temps.

  Par contre, il est vrai (et j'en ai un peu honte) que je fais parfois (je dis bien parfois, pas tout le temps) du favoristisme par rapport à la popularité qu'ont les fanfics que j'écris.

Bon, je crois que c'est tout pour le moment,

A plus!^^


Signaler

Ah ! C'est un sujet qui me correspond tout à fait ! Je fais partie de ceux qui ont plusieurs fics en cours d'écriture.

Actuellement, j'écris trois romans (dont l'un est une trilogie) et cinq fanfics et contrairement à ce que l'on pourrait penser, je n'ai pas de problème d'organisation. En fait, l'organisatio dépend si c'est un roman ou une fanfic. Pour mes romans, j'ai tout un travail préparatoires, des fiches sur les persos et j'écris les chapitres à la main, alors que pour les fanfics, je les tape direct à l'ordi et la préparation est beaucoup légère. De ce fait, mes fanfics avancent plus rapidement (je tape plus vite que je n'écris).

Après pour le favoritisme... j'aime toutes mes histoires, mais je suis aussi une grande flemmarde. Mes romans me demandent plus de travail, donc quand j'ai vraiment envie d'écrire je me mets à mes fanfics. Après, je fonctionne par "période", souvent j'ai plus envie de continuer une fic qu'une autre alors je l'avance.

Heu... je sais pas si je suis très claire ^^"


Signaler

Salut!!^^

Hitsugayakun: C'est bien correct si tu écris selon l'inspiration (de toute façon, est-ce que quelqu'un écris selon autre chose?). Je peux comprendre que les idées peuvent venir facilement et que tu aies toujours envie de les écrire tout de suite, je n'ai rien contre. Moi, je suis un peu moins sécure, je n'écris pas une histoire si je ne suis pas certaine de son développement. J'ai peur disons d'heurter un mur (au sens figuré). Et t'inquiète pas pour le favoritisme, c'est bien naturelle. Tu n'est sûrement pas le seul. Tu as bien fait de te confier. Je désirais juste savoir si cela pouvais nuire mais dans ton cas, j'ai l'impression que non. (signale-moi si tu as des doutes!!)

Aya Mikk: Ah! Le fait de vouloir changer d'univers pour ne pas se lasser. C'est un excellent point de vue. Personnellement, je pense que si j'arrive à ne pas me lasser de la mienne, c'est tout simplement parce que j'arrive à jongler avec les thèmes et les ambiances. Je peux passer du drame au comic facilement ou bien je peux changer de personnages pour la mise en scène (j''en ai suffisamment pour ça). J'arrive à modifier le ton de la trame que ce soit par l'ambiance, le lieu, le personnage ou par l'action. Je ne suis pas trop répétitive, ce qui me convient. Dans ton cas, jongler d'une fic à l'autre pour changer tout simplement d'aventure, c'est parfait!! Je fais ça davantage quand je lis des romans (au moins cinq en même temps^^). Aussi, tu m'as accroché quand tu as dit «mélangé les pinceaux». Cela me fait penser à mon amie qui me disait que ce serait drôle que quelqu'un publie un chapitre dans la mauvaise fic!! Faîtes-le moi signaler si ça vous est déjà arrivé!!

Kojiane: Je peux comprendre que publier deux fanfics en même temps, ça doit être dur (enfin dépendamment de l'ampleur de tes textes). Le fait que souvent une idée t'encombre et te pousse à l'écrire à tout prix m'est déjà arrivé. Mais, j'ai décidé récemment de ne plus faire ça et d'attendre que l'idée soit suffisamment développé pour la considérer comme une histoire. À ce moment-là, je peux écrire en me sentant à l'aise.

SHeena468: TROIS ROMANS ET CINQ FANFICS!! Et bien, je te lance mon chapeau (même si je n'ai pas de chapeau.lol). Je peux comprendre que tu aies un sens de l'organisation. Tu as du acquérir de l'expérience. En tout cas, je t'admire^^. Je peux me douter également qu'écrire un roman est plus dur qu'écrire une fic, cependant moi je ne l'écrirais pas à la main si c'est pour faire du gaspillage de papier alors qu'on peut le faire à l'ordi (attention c'est l'environnementaliste qui parle). Moi aussi, je fais des fiches persos (j'ai tellement de personnages travaillés que ça devient nécessaire). De ce coté, on se rassemble. Et j'ai parfaitement compris ce que tu voulais dire par «période». Tu veux parler de ton humeur du moment, j'imagine. (préviens-moi si je me trompe)

Merci à chacun de vos commentaires!

Bisous!!^^ 


Signaler

Alors, euh, bon. Bon, même avec un retard incroyable, d'où mon inexistence quasi décapotable au niveau de publication de fanfics.

J'en ai plusieurs de prévu en même temps... je peux pas te dire le nombre. J'en ai pas fini beaucoup, dans ce même nombre. Parce que je sais lesquelles je veux poster en premier, mais selon mes humeurs du jour, je les fais ou pas. Et dernièrement, ça me donne que la page blanche bouffe la majorité de mes cellules neuronales. Et là je viens encore d'imaginer un erzats de scénario... Somebody, help me ! I can't find my way, they're just corpses anyway !! (???)

Donc, comme je disais, j'ai bien une petite quinzaine ou dizaine d'histoires en cours d'écriture et plein d'histoires encore dans l'envie d'être montrées au public. C'est dire ! Mais j'ai également un roman de fantasy, loin d'être fini (de cinquante chapitres, je suis rendu en plein milieu du deuxième, ça vous donne une idée de ma lenteur d'escargot... autant prendre mon temps...). Dans le fond, je crois que je devrais tout écrire un à la fois. Ça vaut mieux comme technique, pour moi...

Si je me focalise plus sur une histoire comme DJoDJoCute, peut-être que je vais arriver à mes fins, en effet. Je sais plus où donner de la tête, c'est ça qui devient horrible...

Le post très peu utile d'une fraise moisie, morte et mal enterrée...

P.S. : Comme deux de mes prédecesseurs, moi aussi je fais des fiches personnages. Ainsi que des résumés de chapitres, pour un peu moins me paumer dans tout ce barda.


Signaler

Ah! Strawberry-black. T'as pas intérêt à te traiter de fraise moisie, morte et mal enterré!! C'est vrai!! Sois un peu plus positive!!^^

D'ailleurs il n'y pas de post qui soit inutile...même pas de post «utile» en tant que tel puisqu'au fond on apporte uniquement notre avis et nos expériences.

De plus, tu viens de dire que peut-être te décideras-tu à écrire qu'une fic à la fois, donc le blog t'as peut-être été un peu efficace et c'est bien que tu le dises. J'ai bien compris à quel point tu dois avoir d'idées à la fois et si tu les affectionnent, tu prends le temps de les développer. Il est important que tu prennes bien ton temps!!!! (Est-ce que je donne l'impression de me répéter? Ah! Ça doit juste être mon conseil fétiche!)

Sinon, continue et bon courage!

Merci d'avoir apporté ton commentaire!

Bisous! 


Signaler

C'est pas une question de manque de confiance en soi, l'histoire de fraise pourrie : Faut voir mon pseudo, justement. Puis j'aime bien morbider mon image, même en n'étant pas gothique pour un sou.

Puis en un sens, oui, le blog me rend quand même bien service. Mais je me sens un peu inférieure, voire lente, quand je vois la vitesse de publication des autres qui se chargent d'autant de fics en même temps. Donc grand-mère la fraise décoiffée se maudit. XD


Signaler

Djodjocute : et pourtant je t'assure, je suis pas une pro de l'organisation XD. Enfin, ça dépend des trucs. Pour l'écriture, j'ai tellement d'idée que je suis obligée de me freiner. Si ça ne tenait qu'à moi, j'aurai une vingtaine de fanfic en cours XD.

Je sais pas pourquoi je préfère écrire mes romans en manuscrit plutôt qu'à l'ordi. C'est une de mes habitudes bizarres et inexpliquées. Disons que les versions manuscrites me servent de brouillons puisque quand je les tape sur l'ordi, j'arrête pas de faire des modifications. Mais je trouve ça amusant de voir les différences entre la première version (papier) et celle sur l'ordi (qui a elle aussi été modifié X fois).

Oui, il y a l'humeur du moment. Mais aussi le manga que je lis (pour les fanfics) et la musique que j'écoute XD ! Beaucoup de mes idées me viennent en écoutant de la musique et donc j'ai fini par associer certaines chansons à mes histoires et donc quand une chanson, j'ai les idées qui viennent d'elle-même.


Signaler
Moi c'est simple, soit je couche sur papier (ou sur écran) toutes mes nouvelles idées, soit j'explose. Il m'est arrivé d'avoir une demie douzaine de projets en cours en memetemps (jusqu'à il y a deux en fait), la je me contente de deux sérieux, d'un en colla avec une amie, et de deux trois histoires parasites qui viennt me tiiller avant de dormir ou quand je suis aux toilettes. Maisfaut pas croire que c'est super, pourmoi, cette incapacité a me focaliser un seul et unique scénario, c'est franchement chiant : depuis trois ans que "j'écris" je n'ai encore jamais terminé la moindre histoire (sauf one, two et three shot).

Signaler

Hop un contre-exemple!^^ je suis incapable d'écrire plusieurs fics à chapitres en même temps. Je précise "à chapitres", car je peux à l'inverse écrire des OS (généralement courts) sans que cela ne me pose de souci vis à vis d'une fic à chapitres. En effet, comme l'a dit Aya Mikk, passer à autre chose permet de se vider la tête (et aussi de faire des essais techniques: j'aime beaucoup l'expérimentation en écriture^^).

 

Par contre, deux ou plusieurs fics à chapitres en même temps, j'en suis incapable. Parce que si je fais ça, je sais pertinement que je n'en finirai aucune. Et comme j'ai une fâcheuse tendance à toujours terminer ce que je commence... Parmi les raisons invoquées, je dirais qu'il est important pour moi de ne pas décrocher de l'univers de la fic que je rédige, du fait des relations entre les personnages, des imbrications entre les éléments du scénario, du fait aussi de l'ambiance même dans laquelle se déroule l'histoire. Jongler entre des histoires différentes m'empêche de me concentrer. Et comme en plus, je suis très lente, et que je n'ai pas beaucoup de temps libre, une seule fic à chapitres me suffit amplement.


Signaler

Salut!!^^

Strawberry-black: J'avais parfaitement compris que cela avait un lien avec ton pseudo. N'empêche...Mais bon pour ce qui est de ta vitesse, il ne faut pas te décourager même si tu vois les autres publier plus rapidement que toi. Personnellement, je ne serais pas trop bonne pour te conseillée là-dessus car je suis moi-même de ces gens qui publient vite mais je peux te dire ceci, tu y vas à ton rythme et c'est tout :)

Sheena468: Moi aussi je modifie après chaque écriture, sauf que comme j'ai déjà tout tapé sur mon ordi, on peut dire que je fais plutôt une relecture. Et pour ce qui est de tes nombreuses idées d'histoires et bien tu n'es pas la première à le dire. Moi dans mon cas il s'agit plutôt de nombreuses idées de péripéties (ou chapitres pour mieux comprendre) de ma fic qui me viennent en inspiration et dont j'arrive avec facilité à mémoriser (cependant je crois que je vais les inscrire pour ne prendre aucun risque). Et moi aussi, je suis souvent influencée au niveau de mon humeur en écoutant de la musique et en lisant des mangas ou en exécutant d'autres loisirs ludiques.

DirtyTeddy: C'est bien que tu aies décidé de t'arrêter à deux fanfics. Aussi, même si tu as juste réussir à finir des one-shots, dis-toi que c'est mieux que rien!!^^Et puis, commence par de courtes histoires si tu n'es pas certaines d'avance que tu réussiras à poursuivre de plus longues. En tout cas, c'est mon conseil.

Alaiya: Pareil pour moi!! Je ne m'imagine pas travailler sur plus d'une fic à chapitre!! De toute façon déjà que je travaille sur une fic que je prévois d'environ soixante chapitre de trois milles et plus chaque!! Ce serait trop la panique pour moi (évidemment moi aussi je n'ai pas un méga gros temps libre). Par contre, oui je me croirais capable d'écrire un OS ou une nouvelles en même temps, ce n'est pas trop d'ouvrage. Sinon, je suis totalement d'accord avec toi lorsque tu parles de «décrochage». En ce moment, je suis très accroché à mon histoire, mais lorsque je reviens de regarder un film ou autre chose du genre, c'est essentielle, je relis un chapitre pour me remettre dedans. Alors, je peux bien saisir que changer d'univers à tout bout de champs doit être dur pour suivre la ligne des évènements.

Sinon, merci de vos commentaires.

Bisous!!^^ 


Signaler
DjoDjoCute > Je crois que je suis en train de régler mon problème progressivement. En fait, ma rapidité d'écriture et mes capacités de concentration évoluent vraimet avec le temps et j'ai l'impression que plus je muris mieux ça va. Hier j'ai terminé le chapitre six d'une histoire. C'est la première fois que j'arrive a écrire six chapitres consécutifs d'une même fic en un seul mois, on applaudit l'exploit ^^. Et puis la différence, en plus du choix d'écrire à heures fixes (et non pas juste quand mes mains me démangent ou quand j'ai cinq minutes de libre), c'est que cette fois ci j'ai décidé d'arriver au moins a la moitié de l'histoire (ou pourquoi pas la terminer) avant de la poster. Et franchement ça change tout.

Signaler

DirtyTeddy: Je suis vraiment heureuse pour toi! Toutes mes félicitations!!^^


Signaler

Bonjour ^^

Pour ma part, je m'occupe de huit projets en même temps. J'aime avoir plusieurs projets en même temps parce que ça me permet de changer d'ambiance quand j'écris. Si je ne m'occupe que d'une histoire, si elle n'est pas vraiment super, je peux très vite m'en lasser et tout laisser tomber. Tandis que si j'ai plusieurs histoire, ça me permet de m'évader dans plusieurs univers et de revenir à un autre sans que cela m'ennuie. Ce que je fais alors, c'est que j'écris un chapitre pour chaque fic, je publie, puis j'en écris un autre pour chacune et ainsi de suite.

Donc, j'écris tout le temps.

Bisouxxxx


Signaler

Le problème c'est toujours de terminer. Commencer c'est facile.

Actuellement, j'essaye de me fixer des priorités en me limitant à 2 fanfictions "à chapitre"en même temps. En ce moment j'ai beaucoup d'idées pour une fanfiction Saint Seiya. Et bien j'ai laissé les autres de coté. Quand un autre récit monopolisera mon esprit, et bien je me concentre dessus. Je jongle entre les histoires en suivant le fil de mon inspiration.

C'est une technique un poil bordélique, certes. ça vient de la manière par laquelle je suis arrivée à l'écriture. Pendant très longtemps, je dessinai avant d'écrire mes histoires. De très nombreuses illustrations, rattachées à de très nombreux personnages, par toujours d'univers compatibles. Donc invariablement, je me trouvais occupée à inventer les histoires autour de mes dessins. Du coup j'en gribouillais plusieurs en même temps.

Résultat, j'ai eu des périodes très / trop productives et bordéliques. Et du coup j'ai laissé beaucoup de chose en plan. Maintenant, j'essaye de me limiter à deux histoires à chapitre en même temps. Je précise comme d'autres l'ont fait, "à chapitre". Et j'ai l'objectif, chaque fois que j'en termine une, de revenir sur un des projets laissé en plan.

Après, j'ai accepté depuis longtemps que certaines histoires s'écrivaient rapidement - quelques mois. Et d'autres demandent plus de temps - quelques années. Je travaille sur un projet depuis 2003, je n'en suis pas dégoûtée justement parce que quand l'inspiration n'y est pas, je ne me force pas. Mes lecteurs sont au courant, nous en avions parlé à une époque où je pensais abandonner justement à cause de mes irrégularités. Et ils m'ont donné la réponse "Termine, ne publie pas ton plan détaillé. Nous préférons attendre, quitte à ce que certains d'entre nous oublient, mais nous préférons avoir ton histoire en entier"

Alors oui, les lecteurs ont changé depuis 2003, certains vont, disparaissent 2 ans, et réapparaissent tout à coup. Et finalement ça nous va bien à tous. Parce qu'ils savent que je terminerai.


Signaler

Salut!!^^

ellauradonna: C'est parfait de faire comme tu le fais. On voit bien de toute façon que d'autres t'imitent et ils s'en sort très bien.

Angharrad: C'est tant mieux si tu te fixe à deux fics à chapitres. Même ma meilleur amie a cette préférence. Et oui, il est vrai que les dessins sont un bon soutient pour s'attaché à un univers. Moi, par contre, je ne dessine pas. Je suis trop nulle là-dedans^^" mais j'imagine les physiques de mes persos et ça marche aussi bien (et j'économise du papier et des crayons. Ah! Ah!). Je suis également heureuse que tu t'accroche à ton projet que tu conserves depuis 2003. Tu fais comme je conseille à d'autres, tu prends ton temps. Je trouve aussi très gentil de la part de tes lecteurs de te dire qu'ils vont prendre patience!!^^ Ça me touche. Comme tu dis, autant attendre que l'inspiration revienne au lieu d'abandonner et decevoir les lecteurs qui apprécient beaucoup. Très bonne initiative!

Merci de vos commentaires!

Bisous!! DjoDjoCute!!


Signaler

Djodjocute >> En fait je leur ai laissé le choix à un moment où je savais que je n'aurais plus le net pendant au moins 1 ans. J'ai testé sur un chapitre, où je leur ai mis un plan un peu détaillé, avec les éléments clés.

Les réactions ont été assez "sanglantes" entre ceux qui se contentent d'un "la suite", et ceux qui aimaient décortiquer mon histoire et partir à la chasse aux indices. Et c'est là que j'ai pris conscience que je n'écrivais pas pour les "la suite" mais pour les "décortiqueurs" donc on a passé un marché, eux et moi.

Tu me diras, c'était les prendre à la gorge d'une certaine manière. Mais l'écriture d'une longue fanfiction, c'est aussi une leçon de vie. Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres, mais moi je le prend comme ça. Une leçon de patience, avec ses hauts et ses bas, les relations avec les relecteurs, les béta-lecteurs, et au final les lecteurs - et si tu as de la chance comme Alaiya et moi, les dessinateurs qui se proposent de t'épauler.

C'est pour ça que je suis déterminée à tout achever, même mes premières fanfictions datant de 1999 qui dorment sur mon disque dur. (Elles me font bien rire d'ailleurs, je suis tombée dans tous les pièges possibles!)

Après pour ce qui est de la gestion des multiples projets, perso je fonctionne avec des carnets ou cahiers assez petits pour que je puisse toujours les avoir sur moi. Un par fanfiction à chapitre, et un "brouillon" qui me sert à tout noter et gribouiller. Comme ça, je reste un minimum organisée. Et si je vois que ça prend de l'ampleur, alors je prends un nouveau carnet et j'agraphe dedans mes premières notes issues du cahier de brouillon.

D'ailleurs le carnet de brouillon, c'est bien son nom. Je te parlais de dessins, mais tu sais certaines de mes illustrations, ce ne sont que des ombres, des taches d'encre ressemblant vaguement à quelque chose, voir des bonhommes fil de fer (tu sais les 4 traits et une boule pour la tête). Des trucs dessinés dans le bus et que ne seront sans doute jamais plus, mais qui m'aident à visualiser - surtout pour les scènes d'action ;)


Signaler

"Mais l'écriture d'une longue fanfiction, c'est aussi une leçon de vie. Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres, mais moi je le prend comme ça. Une leçon de patience, avec ses hauts et ses bas, les relations avec les relecteurs, les béta-lecteurs, et au final les lecteurs - et si tu as de la chance comme Alaiya et moi, les dessinateurs qui se proposent de t'épauler."

+ 1000. Se lancer dans un long récit, c'est une épreuve, en quelque sorte, un défi qu'on se lance à soi-même à partir du moment où on décide d'aller jusqu'au bout. Et c'est bien ce dernier point qui est le plus important. Le décider, et s'y tenir, quoi qu'il en coûte, quoi qu'il arrive, malgré l'inspiration volage, malgré les lecteurs qui désertent au fil des années, malgré le désintérêt ponctuel et/ou progressif pour le fandom, malgré les difficultés inhérentes au scénario, malgré l'inévitable progression de sa propre écriture qui nous fait hurler devant les premiers chapitres trop anciens et maladroits...

Oui, c'est une leçon de vie, parce qu'on apprend beaucoup sur soi-même, sur sa capacité à tenir la distance, sur sa propre ténacité. Et c'est une satisfaction, enfin, du devoir accompli lorsqu'on appose le mot "fin".

Et c'est aussi une leçon de vie vis à vis des autres. Apprendre à accepter la critique, à la faire sienne pour la rendre utile, apprendre à vivre avec le commentaire qui ne vient pas, apprendre la versatilité des lecteurs, apprendre l'immédiateté du net avec ses avantages et ses inconvénients, apprendre à se remettre en question.

Oui, écrire une fic à chapitres, c'est passionnant, mais cela peut être usant par certains côtés. En ce qui me concerne, j'ai donné six ans de ma vie pour cela, je ne pense pas être capable de renouveler l'exploit. Alors plusieurs en même temps... *rires*

 

 


Signaler

Bonsoir!

A moi de donner un témoignage [ :D ] Very Happy

Alors en ce moment-même je dois gérer plusieurs fics, deux voire trois. Mais c'est dur. J'aime publier assez rapidement mais depuis que j'ai plusieurs choses à gérer c'est pas facile [ :( ] Sad 

Et pourtant je ne délaisse aucune histoire, chacune a une place affective particulière. Il n'y a pas non plus de souci pour se mettre dans l'atmosphère de la fic, je pense y arriver convenablement. Avant je pensais que j'allais me mélanger les pinceaux dans les personnages alors qu'en fait pas du tout [ :o ] Surprised.

C'est juste une question d'organisation pour moi^^ Je ne peux pas me permettre de faire de pauses plus ou moins longues, car à peine un chapitre publié que je dois me presser pour continuer un autre, et l'inspiration n'est pas toujours au rendez-vous...

Bref même si ça me plait d'écrire plusieurs histoires, je dois dire que je suis assez débordée!^^

Voilà, pas grand chose à ajouter.

Bonne soirée![ :wink: ] Wink


Signaler

Je suis parfaitement d'accord avec Angharrad et Alaiya.

Oui, c'est une leçon de vie, parce qu'on apprend beaucoup sur soi-même, sur sa capacité à tenir la distance, sur sa propre ténacité. Et c'est une satisfaction, enfin, du devoir accompli lorsqu'on appose le mot "fin".

Pendant près de trois ans, j'ai travaillé sur une "fic à chapitre". Précision, chez moi, toutes les fics sont à chapitre, sinon je parle d'OS. Je n'ai travaillé que sur ça, prenant et reprenant mon ouvrage et ça a été pour moi un superbe exercice, même si je ne publierais jamais le résultat. Cette endurance que j'ai acquise m'a permis de mener à bien deux autres projets d'un an l'un et d'un mois et demi l'autre. A chaque fois, je me suis donnée des contraintes temporelles et en nombre de chapitres. L'une cinquante, l'autre trente. En paralèlle, j'ai écrit un autre projet qui m'a aussi tenu une autre année. En fait, je démarre toujours la préparation d'une grosse fic quand j'en termine une autre. Et à côté de ça, comme je l'ai déjà dit, j'ai mes autres projets, parodiques ou d'OS pour faire des pauses et suivre l'inspiration du moment.

Toutes ces expériences m'ont appris et conforté dans l'idée que j'étais capable de tenir la distance. Cependant, et bien que parfois ce soit tentant, j'évite au maximum de publier mes chapitres tant que l'intégralité de l'histoire n'est pas écrite, simplement par respect des éventuels lecteurs. Je me contente du ressenti de mes alpha, beta lecteurs.

En tout cas, je reste convaincue que ça demande de l'organisation. Je ne trimbale pas partout un petit cahier comme Angharrad, mais j'ai effectivement un moyen de prendre des notes version papier et ensuite, j'ai dans mon ordi toute une série de fichiers et sous fichiers avec le planning annuel/mensuel de mon histoire, un fichier sur le charadesign des personnages, un fichier biographique de chacun, un fichier sur les lieux, le style de vêtements, le lieu de vie de chaque personnage. Ainsi tout est bien classé, toutes les infos sont ordonnées et quand je veux reprendre l'une de mes deux fics à chapitres en préparation et que j'ai besoin d'une info, j'ai tout à disposition. C'est ce qui me permet de ne pas être prise au dépourvu et de pouvoir gérer autant de choses.

Voilà c'était le complément technique de mon commentaire précédent^^


Signaler
J'ai une amie comme ça, qui utilise un logiciel de conception de roman, e-writer ou un truc dans me genre. Un jour, sur ses recommendations j'ai essayé moi aussi. Il y avait des pages pour chaque personnage, lieu, scène etc qu'on devait remplir, et a peine j'ai commencé que je me suis rendue compte que j'avais déjà tout dans la tête et que ça ne ferait que membrouiller encore plus (moi qui suis déjà une personne assez bordélique dans pa tête, mais je me comprends, c'est le principal) alors la je te dis bravo, parce que pour tenir aussi longtemps avec une pareille organisation, et des délais en plus (moi ça me stresse plus qu'autre chose ce genre de trucs, et ça me fait écrire encore moins bien que d'habitude --") waouh... Moi qui n'ai jamais depassé les dix chapitres dans une fic --" Chapeau. (c'était la pause *O* de tedd)

Signaler

Sujet bien plus intéressant à aborder que le titre du blog ne le laisserait croire ^^

Personnellement, je suis quelqu'un qui a beaucoup tâtonné, et qui tâtonne encore, tant en matière d'organisation que du nombre de textes et d'idées gérés à un instant "t", et ce malgré plus de 8 ans déjà passés à écrires. Au jour d'aujourd'hui, je gère deux textes à chapitres (un roman de fantasy et une fanfiction), auxquels je greffe selon mes envis des one-shots variant de quelques centaines à plus d'une dizaine de milliers de mots.

Après être passé par une phase où je n'écrivais qu'au feeling, sans aucune organisation et aucun support, et avoir constaté qu'il est plus que difficile de gérer de gros textes ou plusieurs histoires à la fois en fonctionnant de la sorte (ce fut à l'origine de pal mal d'abandons ou de projets avortés), j'en suis arrivé à quelque chose de finalement plus classique : prise de note pour mes idées, tableau résumant personnages et factions, schémas actanciels, etc. Je m'aiderai bien aussi de dessins pour mieux fixer mes idées, mais je suis trop mauvais en la matière à mon grand regret.

Cependant, ayant parfois les idées très changeantes, il m'est pratiquement impossible d'organiser mes écrits selon un plan pré-chapitré, et si cela me laisse une plus grande marge de modification, cela me pose aussi beaucoup de problèmes de progression :/

Ajouter à cela un inspiration assez fluctuante, toujours au top pour les grandes directions, mais plus poussive pour les petits cheminements qui les sous-tendent, et une motivation qui joue aux montagnes russes, et cela donne une progression très lente pour le moindre texte chapitré, d'autant que je m'éforce d'accroître toujours plus la taille des chapitres que j'écris : passant d'une gamme de 800 - 1200 mots à 5000 - 10000 mots (je préfère  d'ailleurs compter en mots plutôt qu'en chapitres en terme de longueur d'une histoire).

Je n'abandonne cependant pas facilement, et continue aujourd'hui à développer et étoffer irrégulièrement un univers que j'ai fait naître en 2005 (Fiel), et qui me servira de contexte pour mon roman de fantasy, sans oublier de nombreuses idées que je garde au chaud, dans le dossier "Ecrits" de mon ordinateur ^^


Signaler

Salut!!^^

À tout le monde: Merci beaucoup à tous de vos commentaires. Cela permet de constater à quel point nous avons tous nos façons d'organiser et nos façon de travailler. C'est vraiment enrichissant comme informations et cela m'aide à répondre à ma question. Sûrement, d'autres auteurs prendront certains de vos trucs pour s'aider eux-même. Vous avez également tous raison lorsque vous parlez de leçons vie. Au fond, plus on écrit plus on acquéri de l'expérience et du professionnalisme ou tout simplement de bonnes habitudes. On devient qu'on se connaît sur la question de l'organisation et on sait mieux s'y pendre pour gérer ses fanfics. Enfin, c'est ce que j'ai conclue en lisant vos commentaires.

Sinon, si d'autres veulent faire part de leurs propres expériences, n'hésitez surtout pas. ;)

Bisous!! DjoDjoCute!!^^  


Signaler

Gorgoth parle de problème de progression et d'idées changeantes. J'y suis confrontée moi aussi. C'est pourquoi dans mes phases de préparation de fics, je me donne un délai d'entre trois à six mois pour poser les bases et explorer différentes hypothèses tout en rédigeant ce que j'appelle des chapitres tests qui se trouveront à différents endroits de l'histoire (début, milieu, fin). Cela me permet de bien structurer mes idées, de vérifier leur bon enchaînement et de m'adapter en fonction.

C'est très enrichissant cette phase de recul et de préparation. Je peux en parler car je suis actuellement dedans pour deux de mes fics à chapitre, même si je consacre plus de temps à l'une que l'autre pour des raisons d'inspiration. C'est d'ailleurs la première fois que je fais une préparation aussi poussée et je trouve ça passionnant et enrichissant donc. Pourquoi? Parce que pour ma fiction Univers Alternatif, à force de poser les choses, d'évaluer les relations entre les personnages et autres, je suis passée d'une fiction de type romancée basée sur l'évolution psychologique des personnages à une intrigue plus sombre et tragique avec des manipulations où la romance initiale n'est plus que secondaire et l'un des moyens de lier les personnages. Un moyen et non plus une finalité. Et rien que pour cela, je suis contente de ne cesser d'évoluer dans ma manière de m'organiser. Mais bon, comme je le soulignais dans mon premier post et comme d'autres l'ont relevé. A la base, c'est bien plus facile, naturel et évident pour une personne qui est hyper organisée à la base. C'est une façon de structurer sa pensée qui est plus naturelle. Et donc, j'imagine que la solution E-writer que je ne connaissais pas peut être une bonne solution.

Après on parlait d'expérience et en tant que prof, je suis persuadée qu'écrire des fanfictions et gérer plusieurs fanfictions sont des "compétences"  (le terme est mal choisi mais j'en trouve pas d'autres là tout de suite) enrichissantes pour des élèves ou des adultes. ça apprend le goût de l'effort, la capacité de raisonnement, l'endurance, la tolérance, l'organisation...


Signaler

Ah oui quand même! je suis totalement épatée par vos organisations à chacun et chacune: respect! Parce que....

Je ne suis absolument pas organisée. Et cela peut aussi être rajouté aux raisons pour lesquelles je suis incapable de mener deux histoires de front.

En effet, étant donné que j'ai tout dans la tête, je ne peux pas m'amuser à faire cette gymnastique mentale pour plus d'un récit.

En ce qui me concerne, je ne jette sur le papier, généralement une page, que l'axe principal de l'histoire à savoir le point de départ, le point d'arrivée, et quelques éléments clé du scénario, incontournables, et que j'ai envie d'écrire. Ce qui ne fait pas très lourd au regard de mes pavés. L'histoire elle même est dans ma tête, et vit au fur et à mesure, voire avec plusieurs longueurs d'avance au fil de la fic. D'ailleurs, sur ce dernier point, lorsqu'une idée majeure "poppe", je l'inscris sur un carnet (que j'essaie de ne pas perdre!), histoire de m'en rappeler au moment où je devrais en avoir besoin dans l'histoire.

Il m'arrive également d'écrire des scènes à l'avance (très à l'avance, 2/3 ans avant), pour les intégrer le moment venu (et les réécrire au passage, parce que ma technique de rédaction a évolué).

Et ça s'arrête là: je ne fais pas de plan pour les chapitres, je suis incapable d'estimer le  nombre de mots que tel ou tel élément va nécessiter,  j'écris, à moion rythme, et selon mon inspiration, je crée des éléments de scénario tout en rédigeant qui ne sont pas du tout prévus, et le récit a souvent pris des chemins que je n'avais pas envisagés tandis que j'écrivais.

Quant au bêta lecteurs... Il semble que l'usage que j'en fais n'a pas grand chose à voir avec les usages d'autres personnes: pour moi, un bêta traque les fautes et les répétitions, et donne son avis global, dans le sens où il me dit s'il n'a pas constaté de contradictions ou de trucs bizarres dans ce que j'ai écrit. Je me rends compte que je n'ai jamais demandé son avis à qui que ce soit sur la façon de mener mon histoire, en fait...


Signaler

Je procède exactement comme Alaiya. Si je suis organisée pour certaines choses, j'ai besoin de me laisser porter par un imaginaire débridé. Donc, une idée de scénario globale que j'afffine au fur et à mesure. Je sais que je pars d'un point A pour aller à un point B. Mais entre les deux, tout peut arriver ^^. Pas de fiches, pas d'ossature sur le long terme. Je jette seulement un plan rapide du chapitre en cours, sans aller au-delà, et parfois quelques possibilités de développement annexes qui sur le moment me paraissent judicieux. Difficile de faire autrement lorsque l'on sait que l'on va écrire sur plusieurs mois. La mémoire est parfois défaillante ^^. Sinon j'ai repris récemment l'habitude de trainer un cahier avec moi. Il me sert exclusivement pour transcrire la suite d'un récit lorsque je ne suis pas connectée à l'informatique. Ce qui peut être pratique lors de déplacements.

Par contre je peux écrire plusieurs récits à chapitres (fanfics ou autres) de front. Mais en ce qui concerne la fanfiction, je ne commence jamais deux récits longs dans le même fandoms. Je ponds parfois quelques OS dans le même fandom, mais c'est pour moi aussi une manière de souffler. De mettre en musique un petit air qui me trottait dans la tête, sans pour autant me détourner de la symphonie que j'essaye de composer.

Le fait d'écrire deux histoires à chapitres dans des univers totalement différents me permet de ne pas brider mon imaginaire à un seul monde. Et je trouve que c'est un excellent exercice pour mes vieux neurones ^^.  Par contre je ne pense pas m'atteler à plus de deux fictions longues à la fois. J'aime terminer ce que j'entreprends, et j'ai tout même besoin de rester un minimum immerger dans les mondes que j'étoffe.


Signaler

Alaiya, tu évoques les bêta-lecteurs, que j'avais un peu ommis dans les aides potentielles. Personnellement, j'avais posé quelques demandes dans les premiers temps où j'ai décidé de me mettre plus sérieusement à écrire, et suite à l'absence totale de réponses (je ne parle pas sur quelques jours, mais bien sur plusieurs mois/années), j'ai finalement décidé d'avancer tout seul, ce que je faisais déjà "de fait". Etant quelqu'un qui fut bon en orthographe, mais qui a énormément perdu suite à mes années facs, et qui plus est assez étourdi, cela se traduit au minimum par des fautes assez bêtes, voire parfois énormes (ma plus récente est d'avoir remplacé "autel" par "hôtel", alors que je connais parfaitement la différence). J'ai maintenant des lectrices et lecteurs qui me font des remarques constructives a posteriori, mais ça n'est pas toujours évident de revenir sur du texte déjà publié alors qu'on galère déjà pas mal à en produire du nouveau ^^"

En fin de compte, ça fait surgir une nouvelle question : avancez-vous plutôt en solitaire (volontairement ou subit, à vous de voir si vous voulez détailler) ou êtes-vous bardés de bêta-lecteurs/conseils/amis ?


Signaler

Pour répondre à ta question, Gorgoth, j'estime pour ma part avoir beaucoup de chance.

J'ai sur msn mon co auteur pour une de mes fics à chapitres. Forcément, ça aide aussi pour le reste. Ensuite, j'ai sur msn une amie qui ne connaît pas très bien le fandom  mais qui me lit et me livre ses impressions quant au niveau du réalisme des personnages, leurs réactions et autres enchaînements d'intrigue. Elles sont mes deux points d'appui réguliers et je leur soumets tout. ça me permet de tester mes idées, de voir si je suis dans le truc ou non.

Ensuite, j'ai la chance de pouvoir compter beaucoup sur Newgaia quand j'ai un doute, ou d'oser embêter parfois Alaiya ou Sehane, qui écrivent toutes sur le même fandom que moi. Elles ne sont à la base ni correctrices, ni beta lectrices ou autres, simplement j'ai osé franchir la barrière du Mp pour entamer un début de discussion, qui du coup, me permet de venir les solliciter ponctuellement sur des points très précis. J'avoue l'avoir fait un peu sans réfléchir et sans préméditation, ça s'est amené comme ça au fil des échanges plus ou moins réguliers, ça dépend pour qui. Je suis très heureuse et honorée de leur demander leur aide ou point de vue car j'admire beaucoup leur travail. (Je leur glisse à toutes les cinq un énorme MERCI au passage^^)

Alors forcément, ça aide à te sentir en confiance, à aller au bout de tes idées. Après je reste maître de mon destin, bien entendu^^

Mais c'est ça que j'aime aussi sur ce site. Que ce soit par les commentaires, les blogs ou les Mps, tu peux vite sympathiser et travailler avec d'autres à des degrés divers et de fait, t'améliorer énormément. J'ai beaucoup appris aussi en devenant correctrice ou beta (officieuse, ça n'a aucun lien direct avec le site).

Tout ça pour dire et répéter que j'ai de la chance et que c'est bien pratique. J'imagine que si je n'étais pas si bien entourée, je n'écrirais pas ou plus. Je ne serais d'ailleurs pas revenue à l'écriture...


Signaler

Pour répondre à Gorgoth je dirais que tout dépend où l'on se situe dans le monde de "l'écriture". Lorsque que l'on débute, je pense qu'un béta lecteur est important. Ne serait-ce que pour donner une critique constructive. Ensuite certains en ont besoin plus longtemps que d'autres, et pas pour les mêmes raisons. Un béta lecteur "régulier" devrait surtout servir pour évaluer la cohérence du récit (par rapport à l'idée de départ en ce qui concerne une fiction, ou du canon lorsque l'on se situe dans un fandom). Mais rien n'interdit qu'il pointe les répétions, erreurs grammaticales ou lourdeurs de phrases. Si en en plus il est bon en orthographe c'est génial ^^.  Ensuite, la balle reste dans le camp de l'auteur. Surtout en ce qui concerne les tournures de style et le déroulement du scénario.

Personnellement je travaille sans béta lecteur depuis des années. Et je préfère évoluer ainsi. A mes débuts j'ai eu un béta lecteur extrêmement exigeant et pointilleux. Je ne l'ai pas choisi, il s'est imposé de lui-même. Il ne me passait rien. Objectivement, c'est le but, et je reconnais que j'ai dû progresser sous sa férule d'une certaine façon. Sauf quil y a manière et manière de dire les choses. Le seul avantage que j'en ai retiré, c'est d'évaluer mes écrits à leur jute valeur, et de ne jamais me tourner vers le monde de l'édition.

Je fais aussi la différence entre correcteurs et béta lecteur. Personnellement j'aurais toujous besoin de la relecture d'un correcteur, car je suis une étourdie pathologique en orhographe, et j'ai tendance à parfois oublier certaines règles. Et pourtant, ce n'est pas faute de faire attention. Mais j'ai parfois tendance à me laisser emporter par mon élan créatif au détriment du reste ^^.


Signaler

Bonjour,

Que de choses interressantes dites sur ce blog^^ A vrai dire je me retrouve beaucoup dans les propos tenus par Alaiya. J'ai écrit plusieurs fictions à chapitres (non publiées qui ne le seront peut-être jamais) et je dois avouer que j'en ai jamais commencé une avant d'avoir fini la précédente. J'en suis tout bonnement incapable car j'ai vraiment besoin de m'immerger dans l'univers sur lequel j'écrit. Parfois, il arrive qu'une scène, un dialogue me vienne à l'esprit et que je ne puisse pas l'intégrer dans la fiction en cours. Dans ce cas, je l'enregistre dans le fichier "Bric à brac" afin de le réutiliser plus tard et/ou ailleurs.

Ca m'impressionne de voir des auteurs mener plusieurs "longues" fictions de front et je comprends parfaitement l'utilité d'une bonne organisation. Bien que très organisée dans ma vie quotidienne, l'écriture est l'un des rares domaines où je me laisse porter par le fil de mes pensées. Quand je commence une histoire, mon "plan" se résume à une page où figure le point de départ, les personnages qui feront partie du voyage , la destination et l'autoroute pour s'y rendre. Mais plus tard quand j'écris, il m'arrive, sans préméditation, d'emprunter une départementale sinueuse pour rattraper l'autoroute après ou ne jamais y revenir, ça dépend. 

Quant au bêtalecteur, je n'en ai jamais eu car "écrire" fut pendant des années mon plaisir solitaire, sans lecteur du tout (ni bêta, ni lambda) et je commence tout juste à publier et donc recueillir des avis plus objectifs que le mien. Alors ma progression en matière d'écriture en général (fond et forme) est peut-être plus lente, plus laborieuse mais je suis quelqu'un qui apprend mieux et plus durablement "par l'expérience", j'apprends de mes erreurs petit à petit . D'autre part, mes lectures sont aussi, pour la plupart riches en enseignement et sont très stimulantes car elles peuvent me donner des "pistes pour m'améliorer etc...

Voilà, mon petit avis sur la question^^ bonne soirée


Signaler

Ecrire plusieurs fics à la fois, comme je l'ai toujours fait, a parfois un intérêt lorsque les deux fics n'ont pas le même thème. Comme ça, selon son humeur, on peut jongler entre plusieurs fics, et là, ça devient intéressant. Enfin, c'est mon opinion... :)


Signaler

Bonjour,

Je suis nouvelle et je voudrai savoir si vous pourriez m'expliquer où est ce que je dois me rendre pour écrire une fanfiction, merci beaucoup


Signaler

Safa Belhadi : plein de choses sur le site sont expliquées ici : https://www.fanfic-fr.net/FAQ.html

je pense que tu devrais y trouver des réponses précises ^^


Signaler

Salut !

 

J'ai eu à écrire plusieurs fictions en même temps, je ne recommencerais pas cette opération. Je me minime à deux, c'est assez. J'ai ma principale et mes projets secondaires. Donc si je suis en retard sur mes secondaires, c'est pas grave. Par contre je me boterais le cul si j'ai pris du retard pour ma principale. (Et je fais des longs chapitres donc ça n'aide pas xD) Et en plus, après avoir écrit, il faut relire ses chapitres. Je crois que c'est ça qui prend le plus de temps xD

Mais ça me fait du bien de sortir de ma ficiton principale pour écrire autre chose. Je prends du plaisir à retrouver ma fiction principale et ça m'arrive qu'en avançant sur mes autres projets, j'ai des idées sur ma principale :D


Signaler

Salut tout le mond.

pour moi qui fait partie des auteurs de fanfictions qui ne fait qu'une seule histoire à la fois, je suis plutôt impressionner de voir l'organisation qu'on certain à en gerer plusieurs en même temps.

j'ai plusieurs thèmes à aborder dans ce que j'écris et j'ai parfois de grande difficulté à cumuler tout ce que j'ai en tête, même il met arriver de me perdre dans mes propres détails et finir par les supprimer complêtement de ma mémoire. c'est pour cette raison que je ne travaille que sur un projet avant de poursuivre ailleurs, comme par exemple terminer une fanfiction avant de commencer le tome suivant d'une hsitoire original.

j'ai assez tendance à suivre mon instinct. je fais des fiches de personnages pour me reperer mais sinon je n'ai aucun sénario prêt établis, ni même de trame en tête. je n'ai que quelques scènes et/ou une fin et je contruis quelque chose la dessus en tentant de faire un rapport entre tout ça. en général ça me réussi assez. après je penses que chacun à sa façon de travailler.

quand je commence dans une histoire, je m'impregne d'elle et m'immerge complêtement dans son univers alors passer de l'espace interstellaire au vampire de midnight c'est un peu trop malstrom pour moi. sauf si les vampires sont un race d'alien ;)

 

 1  2  3  4 



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales