Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Journalistes du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : 7 - 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 04/11/2018
  • Revenir de l'avenir
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - dystopie - humour - steampunk - space opera - uchronie - dark fantasy - fiction
    Délai de soumission : 31/10/2018
  • La Paix
    Mouvement de la Paix du Rhône
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction - policier - humour - imaginaire
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Rindaya
    Boz'Dodor
    Nb de signes : < 12 600 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 07/08/2018
  • #exclusif
    J'ai lu
    Nb de signes : 250 000 - 350 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Sur un malentendu…
    J'ai lu
    Nb de signes : 50 000 - 70 000 sec
    Genre : comédie romantique
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Dystopie
    H2 Fanzine
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : science-fiction - jeunesse
    Délai de soumission : 10/08/2018
  • Cthulhu
    Revue Horrifique
    Nb de signes : > 18 000 sec
    Genre : horreur
    Délai de soumission : 31/10/2018
  • Femmes de l'étrange
    Revue Horrifique
    Nb de signes : > 18 000 sec
    Genre : fantastique - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2018
  • Prix Saint-Nicolas du Conte de Noël
    Éditions Ex Æquo
    Nb de signes : 18 000 - 25 000 sec
    Genre : conte - noël - tout public
    Délai de soumission : 15/09/2018

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Amateurs de KPOP, cette nouvelle devrait vous plaire !
 par   - 753 lectures  - 2 commentaires [16 juin 2018 à 18:29:29]

Sur mashable FR une nouvelle a retenu mon attention :
L’anglais ne sera bientôt plus la langue universelle de la pop music

Il semblerait que le coréen devienne l'une des langues les plus écoutées au États-Unis avec l'espagnol.

 

Google et les données...
 par   - 348 lectures  - Aucun commentaire

Depuis quelques mois j'ai supprimé Google Analytics du site. J'y perds en analyse, mais gangne en vitesse et c'est un suivi de moins par Google.
Dès que Google a fourni un outil pour se conformer au RGPD j'y ai désactivé le suivi pour la personnalisation des pubs.

Ça signifie, par exemple, que vous ne devriez plus voir de pub correspondant à ce que vous regarder sur d'autres sites.

Le plagiat des livres, parlons-en
 par   - 545 lectures  - Aucun commentaire

Le plagiat des livres, parlons-en. Suite aux nombreuses affaires de plagiat dans lesquelles nous sommes intervenus avec Manon, je me suis dit qu’il serait important de vous en informer. Ce sujet touche autant les écrivains en herbes que les auteurs confirmés. Hélas, de nombreuses personnes ignorent les enjeux du plagiat. Dorénavant, vous serez informés. J’espère que vous ferez le nécessaire afin d’éviter que le plagiat continue à se répandre dans le futur.

Qu’est-ce que le plagiat ?

Tout d’abord, le plagiat est une faute d'ordre moral, civil ou commercial. Elle consiste à recopier ou à s’accaparer une oeuvre sans le consentement sur papier de l’auteur, ou de l’éditeur s’il y a, avec sa signature à l’appui. Un simple mail ne suffit pas. De plus, prévenir que l’oeuvre n’est pas la nôtre, car nous avons copié-collé le livre d’untel, c’est tout bonnement avouer un délit.

En d’autres mots, plagier, c’est copier/coller une oeuvre en modifiant ou non l’oeuvre originale (nom, sexe, univers…). Plagier, c’est aussi reprendre entièrement un scénario. De même que plagier, c’est traduire une oeuvre sans l’autorisation signée de son auteur original. En agissant ainsi, le plagieur contribue, inconsciemment ou non, à une faute juridique grave : un non-respect des droits patrimoniaux et moraux de l'auteur original. De ce fait, au risque de le répéter, le plagiat est considéré comme un délit. En s’y adonnant, le plagieur risque :

Selon le Code pénal :

L'article L122-4 du Code de la propriété intellectuelle prévoit que « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. »

Le plagieur risque :

○ 2 ans d'emprisonnement
○ 150 000 € d'amende pour dommage et intérêt
○ Peine civile voire même pénale si l'auteur qui en est victime a un bon avocat

De plus, les auteurs connus comme Gilles Legardinier ou Guillaume Musso, ont une certaine notoriété et emprise sur le marché du livre. Lorsqu’ils en publient un, les gens vont se ruer dessus. Ils connaissent leurs styles d’écriture et savent qu’ils ne seront pas déçus. Par conséquent, leurs oeuvres seront bien vendues. Si l’éditeur apprend que leurs écrits sont mis gratuitement à disposition sur un site, il ne va certainement pas apprécier. De ce fait, il peut attaquer le plagieur en justice. En raison d’un bon avocat, le verdict sera bien plus important que 150 000 € d’amende ou 2 ans d’emprisonnement.

Ce qu’il faut savoir sur les auteurs et le plagiat

L’auteur, connu ou non, choisi tout lorsqu’il écrit son histoire. Cela passe du nom des personnages, aux caractères et caratéristiques physiques en passant par les lieux, les nationalités, etc. Il passe du temps à mettre en place son scénario, à choisir ses mots, à écrire ses phrases. En somme, faire en sorte que ce soit cohérent. Cette phase d’invention et d'écriture peut aussi bien être courte que durer des années.

Imaginez seulement sa réaction lorsqu’il apprendra qu’un de ses lecteurs a tout bonnement repris l’histoire, pire, l’a déchiquetée en un temps record juste pour la reprendre, par exemple, avec son pairing favori. Ou juste simplement la faire partager à des lecteurs. Comparez trois ans de dur labeur et de stress à… cette misère.

De plus, si le livre a été traduit, copier/coller le travail du traducteur, c’est aussi le voler. Le plagier. Pour rappel, le travail d’un traducteur c’est de de comprendre le sens qu'a voulu donné l'écrivain à sa phrase et la retransmettre au mieux dans sa langue à lui, garder la cohérence. Ça prend du temps.

Par contre, nous ne pouvons rien faire lorsqu’une oeuvre, comme par exemple, Alice aux pays des merveilles, se trouve sur un site gratuit. Ou toute autre oeuvre ancienne. L’histoire devient un bien public 70 ans après la mort de l’auteur.

En résumé

Généralement, lorsque nous souhaitons partager une oeuvre que nous avons appréciée, le plus simple est d’en parler, par exemple, à la fin d’un chapitre. Vouloir la partager en la copiant-collant, non. Même si l’auteur ne répond pas au message. Je dis ça, parce qu’une personne m’a répondu ainsi. De plus, lorsque nous citons un auteur, nous devons le mettre avec les guillemets et la référence bibliographique. Cela se rapporte à des bouts de lignes, et non à un livre entier.

Pour rappel, Wattpad et Fanfic-fr avaient lancé leur site pour que les auteurs fassent connaître leur oeuvre. Et non celle d’un autre.

Maintenant que vous le savez, j’espère que vous ferez le nécessaire afin d’éviter cela. Prévenez-moi en cas de doute. J’interviendrai pour en informer le plagieur. S’il ne souhaite pas supprimer l’histoire plagiée (oui, il y a des gens têtus et immatures), j’inviterai les administrateurs à s’en occuper.

Au nom du respect, je vous en prie.

STOP AU PLAGIAT
(#contreleplagiat)

Petites informations supplémentaires :

○ Sachez que si le plagieur écrivait ses propres fictions, je ne l’empêche absolument pas de les continuer. Au contraire. Mais, il doit supprimer l’oeuvre plagiée.

○ De plus, je n’ai rien contre les personnes imaginant d’autres personnages lorsqu’elle lise un livre, avec par exemple, leur pairing favori. Néanmoins, elles n’ont pas le droit de reproduire leur envie, à moins de s’inspirer de l’oeuvre pour écrire leur fanfiction.

Le Discord de la Ligue des Chroniqueurs vous ouvre joyeusement ses portes !
 par   - 783 lectures  - 1 commentaire [21 mai 2018 à 22:43:44]

Bonjour à toutes et à tous !

Je suis Etsukazu, un humble auteur de fanfictions du fandom Naruto, et je viens vous annoncer que le groupe Discord de la Ligue des Chroniqueurs, formé il y a quelques mois, s’ouvre officiellement à la communauté de Fanfic-Fr.

Envie de discuter avec les auteurs de vos fandoms favoris ? Ce groupe est fait pour vous.

Naturellement, vous vous demandez aussitôt tous ce qu’est un groupe Discord (Non ? Mince alors !), mais surtout, qu’est-ce que la Ligue des Chroniqueurs ? Laissez-moi donc vous répondre dans l’ordre.

Discord est une plateforme de discussion instantanée dont l’interface permet des discussions écrites élaborées aussi bien que des discussions vocales. Cette application est très utilisée par les communautés de joueurs de jeux vidéo, quels que soient leurs genres, et elle a été conçue principalement pour eux – en premier lieu – toutefois, son utilité ne se cantonne pas à eux. Effectivement, elle est utilisée par beaucoup de monde, et il se trouve que la Ligue des Chroniqueurs l’utilise également.

La Ligue des Chroniqueurs, quant à elle, est une petite communauté – de 160 membres actuellement – qui regroupe de nombreux auteurs publiant sur Fanfic-Fr comme sur fanfiction.net, ainsi que les lecteurs qui souhaitent venir s’exprimer et échanger autour de notre passion commune qu’est la fanfiction.


Lire la suite...
Les Editions du Flamant Noir cherche de nouveaux Talents
 par   - 838 lectures  - Aucun commentaire

Plumavitae s'associe avec Flamant Noir Editions

Plumavitae.co, vous vous souvenez ? Si non, rendez-vous sur plumavitae.co !
Mais ce n'est pas le sujet ! Nous avons le plaisir de vous annoncer notre partenariat avec Flamant Noir Editions, une maison d'édition exigeante consacrée au polar, le thriller ou encore le roman noir.

A partir du 2 mai 2018, grâce à Plumavitae, Flamant Noir Editions rouvre la réception des manuscrits par internet ! Auteur(e) de Thriller, de Polar ou de Roman Noir ? Envoyez-nous votre manuscrit !

Conditions d’envoi :

- Envoyez votre projet à cette adresse : manuscrits.flamantnoir.ed@gmail.com
- Votre manuscrit doit être cohérent avec la ligne éditoriale des Éditions Flamant Noir (plus d'infos sur http://editions-flamant-noir.com/)
- Adressez-nous au maximum les 50 premières pages de ton écrit (soit 37000 mots), accompagnées d’une présentation générale de vous et de votre projet

Alors, à vos claviers et que la Plume du Flamant Noir soit avec vous !


Lire la suite...
Concours d'écriture by Shaku #1
 par   - 1128 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour, je vous propose un concours d'écriture dont les règles sont plutôt simple. Je répondrais à toutes vos questions si vous en avez.

Par contre, sachez avant toute chose que je m'excuse envers les personnes n’habitant pas en France. Je ne peux accepter votre texte, car je ne pourrais pas financer les frais de port si jamais vous gagnez un lot... Cependant, vous pouvez participer si vous ne souhaitez rien gagner !

Le principe de ce premier concours

• Ce concours est anonyme.
○ Les participants m'enverront leur texte par mail en PDF à cette adresse (morganeperro@outlook.fr)
○ Titre du mail : Prompt#1 + Titre de leur fiction + n° du prompt
○ Le titre de leur fiction devra être au-dessus du corps du texte. Ce nombre de mot ne sera pas compris dans la limite autorisée.

• Écrire une fiction entre 3000 et 10 000 mots sur la base d’un prompt choisi au préalable à partir du 15 avril sur le document google indiqué en bas de la page.
○ Le prompt choisi doit être libre au moment de la réservation. Dans le cas contraire, choisissez un autre prompt où il n’y a pas marqué (réservé par « nom »)

Mais… qu'est-ce qu'un prompt ?
• Un prompt c’est un petit plan ou idée de quelques lignes pour écrire une fiction. On remplace aussi "A", "B", ect, par le nom du personnage.

○ Exemple :
• A et B se promènent dans la forêt et se font téléporter par des extra-terrestres. Comment vont-ils s'en sortir sans que ces monstres ne décident de copuler avec eux ?


Lire la suite...

Voir les Blogs | Liste des blogs par auteur

Ranian

L'amour de l'Asie.

Bloggé le 01-09-2017 21:08 avec 454 Vues

Le Cosplay

Bonjour à tous! J'aimerais d'une pratique qui me tient vraiment à coeur; le cosplay.

C'est tout un art, on s'en rend compte lorsqu'on voit le travail que ça nécessite et le résultat que l'on obtient lorsqu'on s'y met sérieusement, pour illustrer mes propos j'invite ceux qui ne la connaissent pas à aller jeter un coup d'oeil au travail de la cosplayeuse Lexi qui a très souvent fait Livaï de Shingeki no Kyojin, et mon avis personnel est que le rendu est super satisfaisant.

J'ai déjà eu l'occasion d'en faire un (Misaki Mei d'Another) car mes cheveux sont noirs (courts à l'époque) et ma peau claire et c'est là où je veux en venir, moi qui suis fan de cosplay je me retrouve souvent déçue lorsque je vais aux salons événementiels où en retrouve pourtant des pratiquants en masse. Je suis déçue car je ne retrouve pas les personnages que j'aimerai rencontrer, je vois des gens habillés de façon inédite, maquillés et portant des perruques mais rarement le personnage qu'ils incarnent. 

Je défends l'idée qu'il ne suffit pas de manier quelques pinceaux ou porter la tenue qu'il faut pour réussir son cosplay, loin de là, il est impératif que le personnage ressemble au cosplayeur et non-pas le contraire, car si tu es blond, petit et mince et que le perso que tu veux incarner est brun, grand et rond et ben, te badigeonner de fond de teint et multiplier les couches de vêtements ne servira à rien ou alors cela donnera une impression de râté ou de caricature car ça ne sera pas assez naturel pour impressioner ceux qui viennent te découvrir ou tout simplement les satisfaire. Il faut privilégier les personnages qui te font te dire "on dirait moi" ou alors dont l'image ou les traits se rapprochent le plus des tiens. 

Encore une fois, le but n'est d'imiter le personnage mais de l'icarner.

Pourtant, là encore il ne faut pas se méprendre, j'ai eu l'occasion de voir des cosplays à gros budget, des cosplays qu'on pourrait qualifier de parfaits. Mais un peu trop parfaits à mon goût... En fait, il ne faut juste pas aller dans l'extrême, laissesz-moi m'expliquer: je tiens à conseiller ceux qui veulent se lancer, ceux qui n'en font pas assez et ce qui en font trop; qui abusent sur le maquillage par exemple, les traits d'eyeliner excessivement gras dans le but d'avoir vraiment les mêmes yeux que le personnage, ou les cheveux tellement bien fixès qu'ils ne bougent même plus au vent... Ca ruine un peu la chose, vous comprenez? 

L'autre but de la pratique est de donner de la vie au personnage, ce qu'il serait dans notre monde, pas de promener un dessin qu'on a l'habitude voir. En bref; faites de votre mieux sans tomber dans l'excès.  Enfin, ça reste un avis personnel, et en publiant ceci je souhaite connâitre les vôtres: est-ce que vous favorisez l'amusement de jouer son perso favoris à la ressemblance, la technique et le sentiment dégagé? Merci de vous exprimer, je suis curieuse de savoir.


>>> Signaler ce Blog <<<



Signaler

Bonsoir!

Je te réponds parce que tu parles d'un sujet qui me tient également à coeur. Cosplayeuse depuis quelques années, au début pour le plaisir, je me suis petit à petit prise au jeu de cet art difficile qui mèle couture, jeu d'acteur et patience. J'ai également vu ce monde très fermé (oui, malgré son apparence très "friendly", le cosplay se révèle être très compétitif et les cosplayers entre eux sont parfois de vrais charognards) se développer, changer de visage au fur et à mesure que j'y pénétrais. De fait, je me permets de te faire part de mon avis personnel, basé sur ma courte expérience dans le cosplay. 

Je suis de ceux qui pensent, contrairement à toi, que le physique ne doit pas entrer en compte dans le choix d'un cosplay. Suivant ton raisonnment, les personnes fortes ne peuvent pas faire de cosplays, ou cosplayer uniquement des personnages de leur corpulence? Les personnes de couleur ne peuvent que s'approprier les rares personnages qui ne sont pas blancs? Et inversement,  les blancs ne peuvent pas choisir un personnage typé? Je trouve que la technique prime sur le physique, car le cosplay c'est avant tout de la couture. Pour te donner un exemple, une de mes amies cosplayeuses est ronde et adore Ariel. Elle n'a ni sa corpulence (bon Ariel a presque trois côtes en moins donc qui l'a vraiment?) ni vraiment son visage. Pourtant son costume a été si propre au niveau technique que les gens n'ont pas prêté attention à sa corpulence. Pour moi, quelqu'un ayant le physique du personnage mais ayant acheté son costume est moins "méritant" que celui qui est plus rond mais s'est donné à fond pour réaliser un costume de qualité, qui épouse son corps et sur lequel chaque petit détail n'est pas là par hasard.

L'intérêt est certes de ressembler le plus possible au personnage mais en aucun cas de se mettre un frein parce que les traits du personnage ne sont pas identiques ou semblables à ceux du cosplayers. Les cosplayers sont là pour ressembler au personnage qu'ils ont choisi, agir comme lui mais en aucun cas devenir lui. C'est pourquoi j'ai du mal quand tu dis que lors des conventions, tu es déçue parce tu ne vois que costumes et perruques mais pas de "personnages" . Je trouve que cette façon de voir les choses est très réductrice en fait et ne limite le cosplay qu'à des personnes à la peau claire (puisque que ce soit dans les mangas/animes, films d'animation type Disney ou dans les séries, on a un nombre très limité de persos typés) et au physique avantageux (mince donc).Je trouve que ça fait très (voir trop) élitiste pour un art dont le but de base est de s'amuser.

Pour le maquillage et les wigs, j'ai rarement vu ce que tu décris chez les cosplayers, ormis chez les débutants (ou, pour les perruques laquées, chez des cosplayers ayant choisi des personnages ayant des coiffures improbables comme Goku par exemple, et qui se doivent de figer les cheveux pour arriver à un résultat concrèt). De plus, comme l'extrème est une notion très subjective, je pense juste que c'est à la personne de savoir doser son make-up en fonction du personnage. Certains make up peuvent donc faire too much (coucou les joues roses des princesses Disney) dans la réalité mais ils sont nécessaires pour renforcer le côté cartoon du personnage (qui doit être perçu à l'oeil nu mais également sur de potentielles photos). Les débutants ont sans doute moins d'aisance en matière de make up mais on commence tous à ce niveau, à tester des trucs qu'on regrette ensuite en regardant les clichés pris. Là encore, chacun dose selon son bon vouloir, pour se plaire avant tout (car ce sont quand même les cosplayers qui triment pendant des mois voir un an sur leur machine) en fonction de ce à quoi il veut ressembler et de comment il perçoit son personnage. De fait, conseiller à des débutants de faire attention à ne pas en faire trop, ni trop peu, c'est un peu...déplacé? Dans le sens où chaque cosplayer fait ce qu'il veut avec sa wig, son make up etc. C'est aux visiteurs de se faire au choix du cosplayer, de les approuver ou non, sans lui en faire de reproche, et pas l'inverse. C'est un peu son moment de gloire, au cosplayer, alors pourquoi devrait-il le gâcher en sacrifiant ses envies pour des gens qui parfois (attention, je ne te vise pas toi, je ne me le permettrai pas, c'est général) n'ont jamais posé les mains sur une machine à coudre? 

Donc pour répondre à ta question tout en bas, je favorise beaucoup plus l'amusement, la technique que la potentielle ressemblance. Car le cosplay doit rester un art libre, sans les contraintes physiques que certains arts imposent et qui deviennent élitistes (je pense par exemple au ballet). Le cosplay n'a en aucun cas cette présomption. De fait, je conseille d'avantage aux jeunes cosplayers de s'amuser, de se mettre à fond sur un projet sans se préoccuper d'autre chose que l'attrait porté au perso choisi; que de faire un cas de conscience en décidant d'un projet à cause de son corps, sa peau, ses yeux, ses cheveux ou son visage. 

 


Signaler

Je vais être franche : Je n'aime pas du tout ta façon de penser. 

C'est à cause de personnes qui pensent comme toi, qui empêchent les plus timides à se lancer. Ils auront peur d'être ridicules et ne voudront donc pas se lancer. 

Je ne vais pas faire de pavé pour exprimer mon avis, la personne avant moi à tout dit. 


Signaler

Hey! 

Merci d'avoir laissé vos avis, j'ai trouvé votre façon de voir la chose très très intéressante. Merci aussi d'avoir répondu à ma question !

Néanmoins, je tiens à ajouter ici quelques précisions : pour commencer; je n'essaie en aucun cas de rabaisser, blesser ou décourager les cosplayeurs débutants au contraire, j'invite chaque années des gens de mon entourage dont la timidité les en empêchent, à s'y essayer en vantant l'amusement et la certaine fierté que cela procure. Je ne vais pas vous mentir, je ne me suis jamais inscrite à un concours de cosplay, je l'ai juste fait pour le fun mais je tenais à jouer un personnage que je me savais capable de réussir car cela est ce qui me satisfait. Encore une fois, ce n'est qu'un avis car là encore je compte faire Lara alors que je ne lui ressemble pas tant que ça.

Bien sûr que le personnage n'a pas besoin de ressembler à la personne pour que ce soit considéré comme un cosplay réussi mais il faut avouer que c'est toujours, excusez la répétition, très satisfaisant et parfois à couper le souffle, ça  a un certain impact. Je suis donc deçue de ne PAS retrouver le personnage mais pas du travail du cosplayeur que je respecte énormément maintenant que je sais ce que c'est comme je le respectais quand j'imaginais juste tous les efforts et le courage qu'il leur faut pour en arriver là (étant moi-même d'une timidité maladive que j'ai en quelque sorte piétiné en me lançant enfin dans ce que j'aime en d'autres termes le cosplay).

Il est vrai que j'aurais dû préciser que je m'adressais plusà ceux qui recherchent l'effet dont je parle mais j'ai laissé faire la question qui conclut mon texte ; qu'en est-il de vous ? Est-ce que vous êtes prêts à sacrifier un peu de la magie et du but de cet art pour un autre bout de magie et d'objectif? L'amusement et le professionnalisme que rien n'empêche de combiner bien sûr.

Et pour répondre au premier commentaire; les cheveux sur-laqués et tout le reste se voient surtout dans les photos professionnelles ou presque et surtout au Japon, bref du truc travaillé. :D Merci encore !




© Fanfic Fr 2003 - 2018 / Mentions légales