Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1520 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Voir les Blogs | Liste des blogs par auteur

Kawai-Kunai

LA fanfiction qui vous a marqué

Bloggé le 13-05-2012 13:35 avec 2987 Vues
Wondering
Wondering

Bonjour à tous !

J'espère que ce blog n'existe pas déjà, si c'est le cas, je m'excuse platement.

Comme tout le monde je pense, je passe beaucoup de temps à écrire mes fics, mais aussi à lire celles des autres. Je dirai même que c'est parce que j'ai commencé à lire des fanfics à la chaîne, en me brulant les rétines devant mon ordi, que j'ai trouvé l'energie et l'élan d'écrire à mon tour.

Et je dois dire que j'ai lu d'excellentes, de magnifiques, d'enivrantes histoires sur ce site. Il y a des fics qui vous collent à l'esprit, qui se lisent et relisent sans fin, et sur lesquelles notre imagination vagabonde parce qu'elles nous ont touché d'une certaine façon.

Sans vouloir concurrencer le blog de Lawana-san (auteurs préférés) ou le grimoire des lecteurs qui nous propose déjà quelques écrits de très belle facture, voulez vous rendre hommage à LA fanfiction qui vous a le plus emporté ? Sans doute y'en a t-il plus d'une et quand on aime on ne compte pas :) Mais en donnant déjà l'un de vos coups de coeur (en précisant fandom, titre, nom de l'auteur et en expliquant rapidement pourquoi elle vous a tant marqué), vous pourriez partager votre passion pour cette histoire et la faire connaître à de nouveaux lecteurs :)

Moi en tout cas, je suivrai vos conseils !

Alors en toute amitié, je vous recommande la très belle fic de Madison (fandom Naruto) intitulée Abandon.Folie.Aide.

Description de l'histoire :

Naruto vient de quitter le village de Konoha dans le but de ramener son meilleur ami Sasuke, en laissant derrière lui la plus faible de l'équipe : Sakura.
Délaissée et amère, elle décide de quitter le village afin de changer et d'oublier les douloureux souvenirs de ses coéquipiers absents.

Cinq années plus tard, Sakura revient soudainement au village de la feuille dans un seul but : recevoir de l'aide.
Cependant, quelque chose a changé : Haruno Sakura est différente de la jeune fille qui a fui son village. Terriblement différente ...

Si vous n'aimez pas les cheveux roses...Et bien vous seriez surpris. L'auteur ne reste pas dans les clichés habituels sur l'équipe sept et cette fic plutôt sombre, quoique teintée d'espoir et d'amitié, raconte la souffrance. Madison se penche avec brio sur les troubles de la personnalité multiple et décrit avec justesse toutes les étapes, les angoisses et l'impuissance des personnages confrontés à cette maladie. L'intrigue s'imbrique parfaitement bien à l'univers du manga et respecte les caractères des personnages créés par Masashi Kishimoto. J'ai été frappée par la justesse des émotions décrites et emballée par les relations complexes qui lient les protagonistes. Tout ça dans un style soutenu et très visuel qui nous immerge complètement dans l'histoire.

On est tenu en haleine à chaque chapitre et les rebondissements, nombreux, nous amènent à faire mille suppositions sur les suites possibles. Avec beaucoup d'empathie.

Voila, voila. Au plaisir de vous lire !

Kawai-K


>>> Signaler ce Blog <<<



Signaler

Très sympa cette idée de blog ! En plus, c'est la première fois que je suis la première... XD
Bon, moi la fic qui m'a le plus marqué n'est pas une fanfic une une histoire originale. Mais comme le blog porte sur les fanfictions, c'est parti !

Alors, celle qui m'a le plus marqué, c'est Frères jusqu'à la fin d'Argethlam dans le fandom Star Wars. Voici la description de l'histoire, telle qu'elle est dans l'intro :
"Isolé et privé de soutien, le bataillon commandé par un chevalier Jedi se bat avec acharnement depuis plusieurs jours et s’est vu contraint de se replier en direction du complexe.
Lorsque le chevalier Jedi est tué, le capitaine prenant la relève et ses hommes n’ont plus d’autres solutions que de vendre chèrement leur peau."

Faut pas se leurrer, c'est assez violent (R) et décrit la guerre de façon très juste, mais sans jamais tomber dans le gore ou quelque chose de larmoyant. Je ne suis pas très portée sur ce genre d'histoire de guerre, pourtant c'est cette impression de réalisme qui m'a plu.
Ce que j'ai adoré aussi, c'est l'anonymat du personnage principal. Peut-être que ça peut en gêner, mais ça rend quelque part le capitaine plus proche de sois, plus humain. Il pourrait être n'importe qui.
C'est un long one-shot (presque 9 000 mots) mais extrêmement prenant je trouve. On ressent parfaitement les émotions des personnages, sans que cela n'en devienne pathétique. On se doute dès le départ de la fin, pourtant on se surprend à espérer jusqu'à la fin un miracle. Arrivera-t-il, n'arrivera-t-il pas ? On se pose la question jusqu'au dénouement !

Voilà ! Ravie d'avoir participée !


Signaler

Ah ! Je te rassure, depuis bientôt deux ans que je suis sur ce site, et j'ai jamais vu un blog axé précisément sur ça :) !

LA fic qui m'a marqué est la meilleure écrite à ce jour :

"Antisocial Dream" de Aki Midori. Elle est sur le fandom Naruto ! Je vous mets le résumé, car je ne pourrai jamais en faire un aussi parfait :

Il est asocial, froid, excentrique et narcissique.
Pourtant, Pein devra pourtant apprendre à s'intégrer parmi les autres.
Son entrée à l'Université va chambouler sa vie, malgré son pessimisme.


Extrait du premier chapitre, "Ici aussi, je m'imposerai" :

Aux yeux de tous, je suis excentrique, froid, narcissique et certains pensent même que je suis homosexuel. En vérité, je ne sais pas moi-même ce que je suis. Personne ne m’intéresse, rien ne me donne envie. Je vis au jour le jour et fais en sorte à paraître le plus étrange possible. Je m’appelle Pein Ikari et j’ai dix-neuf ans.


Le titre m'avait tout de suite attiré, ainsi que le résumé, mais ce qui m'a marqué, c'est le paragraphe au-dessus ! Franchement incroyable cette fic' ! Sur les 23 chapitres, je ne me suis jamais ennuyé en lisant, et je la suis depuis qu'elle a été commencée.

Une suite n'était pas prévue au départ, mais, grâce à certains fans, l'auteur en a fait une {#[ :D ] Very Happy} ! Non non, je n'y suis pour rien xD !

Vous l'aurez compris : La fic' est centrée sur Pein, ce qui est rare. Et le couple principal est * roulement de tambours * :

PeinXKonan !! Ca, c'est même rarissime :) !

Alors, je conseille cette fic' à tous et à toutes !

Il y'en a une deuxième, toujours en cours, qui m'a marqué :

"My Dark Heart's Diary" de DarkHeart ! C'est une fiction originale, et je profite de ce blog pour lui faire de la pub' !

Voici le résumé *o* :


"Je fermai mes yeux, mes membres s’engourdissaient. Une voix dans ma tête me criait de rester éveillée, mais une force insurmontable me commandait de m’abandonner. La mort allait-elle finalement me délivrer ? J’entendais des pas au loin. Les anges allaient-ils faucher ma vie ? (...)C’était la fin alors ? Et j’allais mourir dans les bras de l’être que je haïssais le plus au monde ? Cruelle vie, tu n’allais m’accorder un instant de répit sous aucun prétexte, hein ? Même au seuil de la mort, tu m’en faisais voir de toutes les couleurs… "
"Arisawa Kanon, dix-sept ans, ado normale et totalement déprimée. Quelqu’un aurait-il la décence de m’achever ?"

C'est une fic' superbe, malheureusement trop peu populaire, du fait qu'elle soit une fiction originale ! Je conseille à tout le monde de la lire, elle m'a marqué, elle aussi, bien que, sans mentir, je suis complètement accro à Antisocial  Dream, je le suis UN PEU  moins à cette fanfic :S ! C'est la deuxième sur le podium de mes fics préférées {#[ :D ] Very Happy} !

Alors, faites-vous plaisir en lisant ces deux fanfictions magnifiques et parfaites {#[ :mrgreen: ] Mr. Green} !

 


Signaler

Bonne idée de blog !

LA fic qui m'a marquée, quand je commençais à lire et m'a donné envi de continuer c'est "Shooting Star", fandom Bleach, de Lay. Un délire totale, rien de sérieux mais je l'adorais. (désolé, pas plus de précision, ladite fic ayant été désactivée)

Sinon, un grad merci à Ywëna pour ses fic (Naruto & Bleach) 


Signaler

C'est une idée de blog amusante ! J'avoue que les fictions actuelles que je suis sont toutes excellantes et feront partie des fics qui m'auront le plus marquée tant pour leur qualité d'intrigue et d'écriture mais pour ressortir de vieux dossiers je m'en vais énoncer LA fic qui m'a énormément marquée.
C'est une vieille fiction du fandom Naruto que j'avais lu quand j'étais plus jeune (à mes déplorables débuts).

Je suis retombée dessus je sais plus trop comment il y a quelques mois en flanant de profil d'auteur en profil d'auteur et en la relisant tous les défauts ont beau m'avoir sauté à la figure, pourtant j'ai retrouvé ce que j'avais aimé : c'est drôle, frais, invraisemblable, voir rocambolesque et vrai. De bonnes tranches de rire comme on en fait très peu !! :)
En plus pas plus tard que la semaine dernière on m'a fait une remarque qui est mot pour mot la même que fait Sasuke à Sakura dans l'histoire. J'y ai pensé de suite et ça m'a fait rigoler ^^

Eux Colocataires pas si banals :

[ Je reprends la fic de ma cousine "Moule-un cake" ]

=> Sakura est une jeune fille comme les autres qui désire son indépendance.
Elle trouve un appartement et ses deux colocataires.
Un blond otaku a temps partiel et un beau brun au caractère bien trempé!
Galere en persepctive,surtout quand on a une amie punk, une nymphomane et une riche héritiere!
[ Sasu// Saku en priorité ]

Cette fiction n'a jamais été finie, hélas... mais elle vaut le détour tout de même ^^ Pas parce qu'elle propose des descriptions impressionnantes, ou une intrigue à couper le souffle. Juste pour se détendre parce que c'est drôle et que certains dialogues sont à mourir de rire.

 

Je voudrais tout de même parler vite fait d'une autre fiction Naruto sur laquelle j'étais tombée par hasard et que énormément aimé. C'est une traduction d'une fiction écrite par un anglais et elle est superbement bien fait. Il y avait un petit peu de cette ambiance d'Amélie Poulin et j'avais énormément aimé !
Je saluerai tout de même le très bon travail de la personne qui a retranscrit la fiction en français pour nous la partager !
Le mec du bus

Enfin très rapidement je veux faire part d'un gros coup de coeur pour une fiction originale (et c'est tellement dur d'écrire quelque chose qui nous appartientn qu'il faut le signaler), une histoire de Soux : l'Héritage.
Ca rentre dans le domaine de la science fiction, c'est bien écrit et ca gagne en intensité et en qualité de chapitre en chapitre et ça vaut largement le détour.


Signaler

Ha ha ha... Devil-Akuma, tu vas un peu loin nan ^^ Tu vas me faire rougir !!

Plus sérieusement, il y a de nombreuses fictions qui m'ont marquées mais je vais faire un choix parmi elles.

De préférence pour son intrigue très recherchée, le travail et les efforts acharnés fournis tout au long de l'histoire, je dirais "Apple and Ananas" puis sa suite "Rock city boy" de jessnal. Le titre m'avait intriguée et puis j'y ai retrouvé une intrigue vraiment intéressante bien que quelques remarques pour commencer au sujet du style en lui-même. Je lui ai laissé un commentaire en expliquant les points qui n'allaient pas et depuis, après de très gros efforts, on retrouve une histoire vraiment captivante et des récits de mieux en mieux écrits. Jessnal est la seule personne qui m'ait donné envie de faire de la bêta-lecture parce que je savais que ça en valait la peine. Pour dire, j'attends chaque nouveau chapitre avec impatience.

Ensuite, une fiction originale qui m'a vraiment marquée tant le style était parfait mais qui, malheureusement, n'est pas très connu : "Marie" (One Shot) de Sainte Wierge. Sa façon d'écrire est carrément époustouflante, bluffante. Face à un tel talent, je me sens un peu à la traîne, honnêtement. Depuis, ce texte a été réécrit sous forme de trois chapitres, plus détaillés mais uniquement sur un blog, je crois.

Enfin, je suis également adepte du style de Rikku-chan pour ces deux textes précisement  : "Choix" et "Réponse". De même que pour le dernier OS présenté ci-dessus, son style est vraiment épatant. J'attends d'avoir un petit plus de temps libre pour continuer de lire ses autres histoires ^^ Bef, je pourrais donner encore d'autres histoires mais je vais stopper là ! En tout cas, bonne idée de blog !


Signaler

Hello !

Alors, LA fic qui m'a marqué ? Il n'y en a pas une, mais au moins 3.

La première place revient à Etsukazu et ses deux fics sur le fandom naruto (Hokage et Niidaime Kiroi Senko). Dans la première, il reprend l'histoire après que Naruto ait battu Pein. La deuxième, son entraînement avec Jiraya (pendant les deux ans et demi) est transformé. Les chapitres de ces deux fics sont énormes (un particulièrement qui fait plus de 60 000 mots) mais j'ai trouvé ça si bien écrit que je les ai tous lu d'un coup, et que résultat, (ce jour-là) je me suis couchée très tard la nuit alors que j'avais un devoir hyper important le lendemain à 8h.

Mais j'arrête de raconter ma vie...

La deuxième (ou troisième?) c'est la fic de Kandai dans le fandom Avatar : Le dernier maître de l'air qui se nomme Ambre. Magnifique écrit qui refait tout l'univers d'origine. Là aussi, j'ai tout lu d'un coup et ai grandement apprécié. J'ai d'ailleurs hâte de savoir la suite... Mais bon, en attendant, je la relis régulièrement !

Pour finir, il y a une fic sur le fandom Assassin's creed, de Shannoa14 (auprès de laquelle je m'excuse pour mon immense retard de lecture) : The Black Mirror. Je ne connaissais que très peu le fandom (n'ayant pas le jeu malheureusement) et elle me l'a fait grandement apprécié. J'ai été passionné par son histoire et ses personnages. Il s'agit d'une fic assez sombre qui se base (non pas sur le héros du fandom Altaïr) mais sur un de ses amis (à qui il manque un bras disons-le). Ses méchants (oui, il y a des grands méchants) sont si bien construits qu'on s'imagine parfaitement le truc ! (ça veut rien dire ? Mince...) Bref, l'histoire ne tombe pas de nulle part. Je la conseille à tous, d'ailleurs, il y a ses deux suites (La bête et La menace obscure) car même sans connaître le jeux, ça se lit facilement.

Bon je crois que j'ai assez parlé, je ne voudrais surtout pas dépasser Devil-Akuma ! Super sujet de blog au fait ! Ca nous permet de découvrir des fics que les autres ont aimé !


Signaler

bonjour à tous !!! pour ma part il y en pas mal !!   sur fanfic par exemple sur le fandom de city hunter il y a "moments 1,2,3" de jaynekochan une pur merveille, dans le fandom dbz il y a "elle s'appelait pan" de hel , magnifique et puis sur le fandom saint seiya j'adore "pandemonium" de lakesis et bien d'autre . par contre sur le site de ffnet j'adore "c'est beau la neige" de didi gemini et "un autre" d'asrial et tellement d'autre encore et tous pour des raisons differentes  et je vais arreter là sinon je vais vous faire une liste longue comme mon bras bye{#[ :taz: ] Taz}

 


Signaler

Si je ne devais n'en citer qu'une, ce serait Spirits'Sekai : Code Revolution par Rori dans le fandom de Bleach.

C'est très complexe, quasiment impossible à décrire sans tomber dans le Spoiler. Mais...C'est l'histoire de la déchéance de tout un monde, de trahisons, de complots autour du protagoniste, tout une toile qui se tisse avant même sa naissance. Et c'est juste génial. Rori a un style qui m'a énormément marquée, parce que c'est cruellement drôle. On ne s'ennuie jamais. Et puis, pour établir tous les ressorts de l'intrigue, m'est avis que l'auteure a passé un certain temps dessus.

Sinon, toutes les fictions du même auteur figurent parmi mes préférées. Mais celle-ci est de loin celle qui m'a le plus marquée.

En espérant avoir répondu à la question...


Signaler

Bonjour à tous et merci d'avoir partagé vos histoires favorites !

Effectivement, elles valent le détour et un grand merci pour ces fics orignales, malheureusement peu connues. Je n'était jamais allée me balader par là et y'a pourtant de quoi faire {#[ :mrgreen: ] Mr. Green}

C'est vrai que je n'avais rien précisé dans le sujet, mais XYZ m'a devancée. Bien sûr si vous avez des fics favorites sur d'autres sites (hem..heu...on est une grande famille de fictionneurs, hein ? Pulsar-san-sama ne m'en voulez pas, J'AIME ET VENERE FANFIC.FR!!) vous pouvez les mettre à l'honneur.

 

 

 


Signaler

Excellente idée de blog ! Alors pardon, pardon... ! Mais je vais en citer plusieurs ! C'est que je suis facilement sous le charme, voyez-vous. Mais elles se comptent sur les doigts de la main, celles qui m'ont fait vibrer, qui ont ce petit "plus" qui fait que je pourrais les relire inlassablement et les apprécier comme la première fois que je les ai découvertes.

Il suffit pour moi de chercher les fanfics qui m'ont donnée envie de dessiner, d'illustrer certains passages. Ou encore les fanfics que j'ai relues deux-trois fois et que je recommande sans cesse (parfois je me demande même si je ne suis pas un peu lourde).

 

Dans le fandom Naruto, celle qui m'a vraiment bouleversée est l'histoire écrite par Kumfu, Sans toi je ne suis rien, dont voici le résumé :

Naruto est devenu ANBU et plus indiscipliné que jamais. Évoluant maintenant loin de son pays et de ses rêves, il va cependant faire une rencontre qu'il n'attendait plus.

A l'époque où j'errais de fic YAOI dégoulinante d'OOC à fic YAOI pas un brin crédible, cette fic, et son auteur d'ailleurs, ont été une découverte monumentale pour moi. C'est la maturité du contenu qui m'a frappé, un certain passage qui m'a émue aux larmes (assez rare quand je lis une fanfic tout de même) et que j'ai souvent reproduit en dessin tellement l'image m'avait soufflée... et cette conviction que j'ai eu après lecture :"Peu importe qu'on aime le YAOI ou non, on ne peut qu'en arriver à la conclusion que Sasuke et Naruto sont faits l'un pour l'autre après avoir lu cette fic." Lue et relue, et commentée deux fois.

Extrait :

Jamais je n'ai digéré le fait de l'avoir perdu, de ne pas avoir été capable de l'aider, de l'avoir laissé s'enfoncer seul dans ce bourbier, de n'avoir pas su être l'épaule sur laquelle il aurait pu s'appuyer. Quelque-part, en rentrant dans les forces spéciales, j'espérais trouver un jour sa trace, pouvoir enfin réussir là où j'avais échoué tant de fois et puis, rien... Il s'était déjà tellement éloigné de nous, nous ne vivions plus dans le même univers. Il m'a été terriblement difficile d'admettre que je l'avais perdu. En même temps, après l'avoir revu chez Orochimaru, ses dernières paroles, ses derniers actes me hantaient. Je crois d'ailleurs que c'est vers cette période que j'ai commencé à déconner et à me perdre dans les missions et autres moyens de m'occuper le cerveau.

En moi, aujourd'hui, je n'ai que des regrets.

-

Dans le fandom One Piece, s'il y en a bien une qui m'a fait chavirer, c'est Trêve de Hachi-san (publiée uniquement sur fanfiction.net), dont le résumé suit :

Sanji et Zoro se réveillent au fond d'un cachot et apprennent qu'ils sont condamnés à mort. Vont-ils parvenir à coopérer pour sortir de là, ou bien s'entretuer ? Que va faire l'équipage ?

Rarissime, une fiction (terminée) centrée sur Zoro et Sanji sans qu'il y ait la moindre petite goutte de YAOI, et c'est justement ce que j'ai apprécié ici, que l'auteur n'ait pas cédé à la tentation de "gâcher" en quelque sorte l'histoire par de la romance ; pour une fois elle n'était pas la bienvenue, celle-là. Mais je m'égare. J'ai déjà fait une recommandation pour cette histoire donc je serai brève : cette fic m'a tenue en haleine du début à la fin par l'action extrêmement bien menée, et accessoirement, m'a sauvé d'un ennui mortel, sans elle je ne serai plus là, ou sans elle ma vie serait bien morne. Là aussi j'ai griffoné plusieurs scènes telles que je me les représentais. J'ai tellement, TELLEMENT aimé Zoro et Sanji dans cette histoire que ç'en est irrationnel. Peut-être parce qu'ils sont vrais, et que je devais vérifier dans le disclaimer que ce n'était pas Eiichiro Oda qui publiait l'histoire, tant son humour et son sens des rebondissements imprègne chaque chapitre, et tant les personnages passent par toutes la palette des émotions.

Un extrait :

Sanji était au beau milieu d'un rêve magnifique avec une Nami-san particulièrement décolletée, et particulièrement attentionnée, lorsqu'un éclair de douleur le tira de son sommeil. Son premier réflexe fut d'envoyer un bon coup de pied à son agresseur, mais il s'interrompit au son de vives protestations lancées par Zoro. Il ouvrit les yeux, pour voir l'escrimeur assit à côté de lui, en train de lui appliquer un bout de chiffon sale et imbibé d'alcool sur le crâne. C'est pas possible. Je dois encore être en train de rêver, là.

"On peut savoir ce que tu fais, espèce d'idiot ?"

Zoro recula, indigné.

"Ce que je fais ? Je suis en train de soigner ta petite tête vide, imbécile ! Mais si tu préfères laisser la plaie s'infecter et perdre le peu de neurones qu'il te reste, libre à toi."

Il semblait plutôt irrité d'avoir été interrompu en pleine séance de soins. De plus, au vu de l'expression d'embarras qui se lisait sur son visage, Sanji devina que le bretteur aurait préféré éviter qu'il ne se réveille, et ne le surprenne en train de se préoccuper de sa santé.

Le jeune coq laissa échapper un soupir.

-

 

Une autre dans ce fandom qui m'a énormément plue et secouée, c'est Seven Deaths de Xparrot. En fait, j'ai commencé par lire la traduction faite en français par Eileen-san (et très bonne ma foi) mais d'une manière très frustrante cette traduction a cessé d'être publiée depuis longtemps, faisant donc tomber des centaines de lecteurs dans la dépression. Comme ça me rendait folle moi aussi, j'ai poursuivi en anglais, mais le style étant un peu trop littéraire pour mon niveau de compréhension, je ne l'ai jamais finie... Pour autant, je sais d'ors et déjà que c'est une fic coup-de-coeur. Voici le court résumé :

Sanji fait une erreur et Zoro est peut être sa seule chance de survivre aux conséquenses...

C'est par définition une "Sanji-torture fic", dans laquelle Zoro pourra seulement essayer de rattraper les morceaux d'un Sanji brisé par des épreuves - les "sept morts" - qu'il pensait surmonter facilement pour réparer son erreur. On comprend que la présence de Zoro, même s'il ne peut empêcher Sanji de souffrir, est salutaire, et que sans lui le cuistot aurait abandonné toute idée de vivre. Pas de romance ici non plus, mais du désespoir, de l'impuissance, de l'angoisse. J'ai renoué avec mon amour pour le angst grâce à cette fic. La façon par laquelle Sanji est affecté par ce qu'il a accepté de subir, m'a touché au-delà des mots.

Un extrait :

Zoro se précipita sur le balcon, sans vraiment savoir s'il avait utilisé la porte ou une fenêtre ou s'il était juste passé par le mur.

Sanji était là, le noir de son costume formant un contraste morne avec le triste gris des nuages. Et le vent fouettait ses cheveux sur ses yeux fermés. L'expression de son visage derrière ses mèches blondes sauvages était calme, impassible, ses lèvres à moitié ouvertes, figées, comme s'il avait oublié quels mots il voulait utiliser. Zoro voulu prononcer son nom, mais s'interrompit, sa propre bouche grande ouverte, sans savoir s'il allait oser faire quelque chose qui risquait de faire redémarrer le temps.

Ce putain de cuistot était sur le bord du balcon.

Du mauvais côté de la rampe.

Avec les talons juste sur le rebord et les bras derrière lui, les doigts refermés sur la balustrade alors qu'il se penchait dans le ciel morne.

Si vous voulez savoir ce qui se passe après ça, il faudra vous accrocher parce que c'est précisément là qu'Eileen-san a arrêté de traduire les chapitres. Monde cruel.

 

Voilà, pour le moment. Il y en a d'autres en fait, mais je m'arrête là (mon lit m'appelle).




© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales