Chapitre 17- c’est un complot ! mais je t’aime

par margot458

Chapitre 17- c’est un complot ! mais je t’aime

 

N- tu es interdite de dire ça !

*flash-back*

N- *je ne l’entendais plus, mais combien de temps je suis resté planté là moi ?! Qu’est-ce que je fais ?! Je me retournas, et commenças à courir, j’arrivas vers un chemin séparé en deux ça m’aide tien ! Mais quel passage prendre ?!*

Bruit au loin- Aiiiiiiie !*en bégayant* sa-sa-satané narbre ! Bouuuuuuuuuuuuuuuuh *en pleure* Toi aussi tu ne m’aime pas ! C’est un complot ! Personne ne m’aiiime de toutes façons ! Même N oppa ne m’aime pluus ! Je te hais meurt meurt meuuuurt arbre de malheur !

N-* c’est elle ! C’est sa voix ! Par là !!!*

*fin du flash-back*

N-tu es interdite de dire ça ! *il faut que je le fasse*Tu es interdite de dire que tu m’as fais du mal, tu es interdite de pensée une seule seconde à abandonner ! *je peux y arriver*tu es interdite de te dire que je ne t’aime plus, que je ne veux plus de toi ! Tu es interdite de dire que tout est fini ! *et puis merde ! Avant même de finir ma propre phrase, je lui fis une étreinte de dos, une interminable et chaleureuse étreinte, elle voulut parler mais je l’en empêchais*s’il te plait ne dit rien, laisse moi parler *je mis ma tête au niveau de son épaule, enfin, plus vers son cou, et je me mis à parler* quand bien même ça devait s’arrêter entre nous deux, je ne veux pas que ça ce passe ainsi, et encore moins à cause de ça, d’accord ça m’a légèrement blessé ce que tu as fait mais ce n'est pas une raison pour dire tout ça! Je te l'interdit! Ce n'est pas fini. . . Ne dit pas ça . . .

Moi- mais. . . Mais. . . Pourtant. . . Tout a l'heure, tu ne parlais pas, tu n'avais aucunes réactions, je t'entendais juste pleurer . . . 

N- j'avais peur . . . 

Moi- mais peur de quoi? 

N- peur de te faire mal, De te blesser, puis peur que tu me vois si faible a pleurer, et surtout j'avais peur de te prendre dans mes bras et de faire comme ci de rien n'étais car oui, tu ne m'a peut-être pas fais beaucoup souffrir mais ça m'a quand même blessé de vous voir Et de penser à vous deux, j'avais envie de me prouver que je pouvais m'empêcher de te prendre dans mes bras, car dès lors, j'aurais fais mine d'avoir tout oublier entre vous deux, alors que je sais très bien que je ne pourrais oublier cela. . . *je sentais ses bras se resserrer autour des miens, Me les enveloppant, puis, elle, qui avait cessée de parler ce mise à. . . Pleurer. . . Je sentis une goutte couler le long de mes bras, à ce moment là, j'entendis qu'elle retenait ces gémissements de tristesse !*

Moi- bihane.

N- ma plus grande peur, en te voyant partir, a été celle de m’imaginer loin de toi, ou encore celle de te perdre . . . Je t’aime plus que tout, sache-le, alors s’il te plait ne redis plus jamais ça et excuse m*je n’avais pas finis ma phrase que sa main vint ce poser sur mes lèvres, puis son doigt glissait doucement le long de ma lèvre inférieure et revint longer ma joue, elle s’arrêta, et ses gémissements de tristesse ne c’étaient toujours pas estomper, elle me regarda avec les yeux remplis de larmes*

Moi- et moi, je t’interdis de t’excuser pour quelque chose que tu n’as pas fait . . .tout ceci est de ma faute et je m’en excuse encore une fois et je voudrais que tu sache que quoi que j’ai pu faire avec Hongbin je t’aime autant que lui, je vous aime à m’en faire perdre la tête, donc encore une fois je suis vraiment déso*à ce moment là, ce ne sont pas ses mains qui me fis taire comme je l’avais fais, mais ses lèvres, ses douces et magnifiques lèvres généreusement parfumer de son labello à la banane on aurait eu l’impression de boire le lait banane qu’il aime tant enfin. . . c’est compliquée à dire ci ce n’est qu’autre que ses lèvres avaient un goût banane (on s’y attendait pas du TOUT ! Bizarrement de la banane !) alors que le baiser s’intensifiait de plus en plus, N s’arrêta peu à peu et s’approcha de mon oreille pour m’y chantonner*

N- ainsi, on a qu’a dire que lui et moi, somme à moitié quittent, je ne vais pas m’avouer vaincus aussi facilement, prépare-toi, ma douce et belle fille de mes rêves car c’est un jeu dangereux qu’Hongbin a lancé en faisant ça, maintenant tu es à moi, tu m’appartiens !

Moi- quoi ?

N- tu m’as très bien entendu, maintenant il est temps, qu’à mon tour aussi, je m’empare de toi

Moi- euh . . . bah . . . tsa . . . *je ne sais vraiment pas quoi dire !*

N- ferme ta bouche, on dirait que tu as vue un fantôme !

Moi- ha-ha-ha ! *mais j’y peux rien moi, comment réagir après ce qu’il vient de m’annoncer le pire c’est que il me regarde avec un de ses sourire ! Rooh ! Je vais le tuer ce gars un jour . . . d’amour !*

N- bon on y va !*je lui tendis la main, et elle s’empressa de l’attraper, un petit rire m’échappa, puis elle me demanda d’un coup en s’arrêtant*

Moi- enfaite comment tu as su que j’étais là ?! Parce que moi-même je ne sais pas comment j’ai atterrie ici !!

N- oh bah . . . mon amour pour toi m’a guidé jusqu’ici !

Moi- sincèrement !

N- non pas du tout c’est juste que je t’aie entendu une voix pas très féminine s’énerver contre un arbre, alors je me suis douté que c’était toi !

Moi- . . . .

N- bon on continue !

Moi- . . .

N- mais qu’est ce qu’il y . . . *je me retournas vers son visage* AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!! Tu es toute rouge !! Alors comme ça mademoiselle est gênée !!!

Moi- mais ce n’est pas drôle j’aurais préférée que tu t’en tiennes au « mon amour pour toi m’a guidé jusqu’ici » !

N- oh c’est bon ! Et puis fait pas cette tête sinon c’est maintenant que je risque de m’emparer de toi !

Moi- *alors que N c’était retourné, je fis les gros yeux, je pense qu’il ne c’était pas rendu compte de ce qu’il venait de dire car aussitôt il fit un demi-tour sur lui-même et me regarda, tout gêné !*

N- euh. . . .Non. . . .Enfin . . . c’est-c’est pas ce que je voulais di-di-dire !

Moi- pouhahahahahaha !! Alors monsieur est gêné maintenant ! *je le regarda d’un air hautin, et un sourire moqueur et me avança, tête haute, j’étais fière il venait, lui aussi de se ridiculisé ! jusqu’à que . . . * AIIIIIIIIIIIIIIIIE !!!! Satané arbre ! Qu’est ce que tu fou encore sur mon chemin !!!!! à cause de toi je vais finir par avoir une bosse !

N- *mort de rire* enfin voyons Sunhee ce n’est pas les mêmes ! ça s’en ai encore un autre !

Moi- mais de toutes façons ils sont tous pareils ! C’est tous les mêmes !

N- comment que tu le prends trop mal de te faire victimiser par des arbres !

Moi- rigole ! Rigole ! Mais je suis sûre que c’est un complot !!

N- tu sais que je t’aime toi X’D

Moi- oh c’est bon arrête de te foutre de moi ! Je rentre !

N- mais attends moi, madame je me prends des arbres, tu risquerais de t’en prendre d’autres !

Moi- ha-ha-ha c’est vachement drôle !

N- aller viens on rentre ! *après cinq minutes nous avions découvert  que nous nous étions perdus, nous avions donc dû appeler Ken mais lui aussi c’est perdu, alors au finale ils sont tous venus nous chercher et on a mis une trentaine de minutes à retrouver Ken, qui avait atterri sur la plage, et qui jouait avec des crabes, et à se rouler dans le sable, un vrai gamin . . . après ça nous avons décidés d’aller faire des courses puis d’aller manger le repas de midi justement sur la plage, il faisait chaud après tout ! Puis malheureusement, le soir nous devions faire nos bagages, car le lendemain nous allions rentrer à Seoul !*

Moi- bon qui viens faire les courses avec moi !?

Hongbin/N/Jingoo/Seungho- moiiiiiiii !!!!

Moi- bon alors déjà Jingoo et Seungho vous venez avec moi ça c’est sûre !

Hongbin/N- et nous alors ?!

Soomee- houlàààààààà !! Attendez ! Attendez ! Attendez !

Moi- quoi ?!

Soomee- Déjà je veux bien laisser partir Jingoo et Seungho avec Sunhee

Jingoo/Seungho/moi – ouais ! *High five*

Soomee- mais il va falloir qu’une personne les accompagne !

Moi- mais pourquoi ?!

Soomee- tu veux vraiment savoir pourquoi ?!

Jingoo- bah ouais pourquoi on n’a pas droit d’y aller que tous les trois !

Soomee- vous vous souvenez de la fois où le gérant du E-mart ou encore celui du lotte mart m’ont appelés car je site « trois jeunes adultes, âgés tous juste de 20 ans, à l’époque, ont démolis un rayon entier de produits de toilettes, en faisant une courses de chariots  et l’une d’entre eux ma demandé de vous appeler vous, si vous pouviez venir »

Seungho- mais ça nous ai arrivés que deux fois !

Soomee- oui ! Les deux seules fois où je vous ai laissée y aller seuls !

Hyuk- c’est compréhensible pour le coup . . .

Soomee- Il faut donc qu’une personne calme, responsable, intelligente, et mature aille avec eux !

Jingoo/Seungho/Moi- KEN!

Ken- wouiiiii!!!!

Soomee/N/Ravi/Hongbin/Hyuk/Leo- NOOOON !!

Ken/Moi- mais pouqwaa ?!! TT^TT

Soomee- mais vous êtes malades ma parole ! Si Ken viens il faudrait qu’il y est la personne la plus respectée du groupe vienne avec vous !

Ken/Moi- LEOOOO !!!!

Leo- JAMAIIIIS !!!

Soomee- s’il te plait Leo je t’en supplie !!!!!

Leo- non

N- tu as intérêt à y aller ou si tu reste avec nous tu risque de te faire attaquer de mes câlins que tu hais tant !

Leo- j’y vais !

N- bah tu vois quand tu veux !

Leo- tu va me le payer sache-le !

N- moi aussi je t’aime ! kiss-kiss ! Et ne faite pas trop n’importe quoi surtout !

Moi- nous faire n’importe quoi ?!

Seungho- c’est très bien nous connaître ! U.U euh MAL nous connaître !

Jingoo- pff grave ! On vois pas du tout de quoi tu parle U.U !

Ken- et puis ce n’est pas comme ci j’étais un gros malade mentale, psychopathe, sociopathe et a fond sur une fille qui ne m’aime pas *regard vers le ciel*

Seungho/Jingoo/Moi- *regards compatissants*

Ken- et que j’allais être accompagné par trois gogoles qui sont des sur-existés quand ils sont ensemble !   

Hongbin- non du tout -.-‘

Ken- bah voilà :D *grand sourire*

Ravi- Leo, FIGHTING !

Leo- merci, j’en aurais bien besoin !