Chapitre 3 : L'Amour c'est vraiment, il faut bien l'avouer la plus illogique, la plus imprécise, la plus renversante ainsi que la plus plus compliquée des choses.

par CamiJordison

Pdv Kevin


«Mais où diable sont-ils passés? Cria Xander, le manager va encore vous attendre et vous allez vous faire engueuler!

-Ils avaient une courses à faire... ils vont arriver.» dis-je en souriant.


Ces deux-là, ils en manquent pas une, si DongHo apprends qu'ils sont allez chez «nos amies» en utilisant son bout de papier et sans lui en plus, je n'aimerais pas être à leurs places.


«Mais ils t'ont dis quoi exactement ? Demanda Eli intéressé par ce que faisait nos deux comparses.

-Ils ont dit qu'il faisait une course et qu'ils seraient là dans deux min.... et bah tiens les voilà! Dis-je en interrompant quand j'entendis la porte claquée.

-Tu t'inquiétais pour nous Eli? Déclara SooHyun qui semblait étrangement de bonne humeur.

-Non, mais vous auriez pu nous prévenir! Le coupa KiSeop, on c'est fait engueuler à cause de vous parce que vous n'étiez pas là!

-Oh pauvre chou! Tu as pleuré? Lui demanda Hoon pour se moquer de lui.

-Très drôle! Grogna AJ, le manager nous attends maintenant alors....

-Let's go!» Souffla DongHo en sortant de nulle part, l'air déprimé.


Celui-là, je sais pas pourquoi mais il à pas l'air d’être dans son assiette, il à l'air à la fois énervé et contrarié.... mon dieu... il est au courant! Y'as que ça, je donnes pas cher de la tête de SooHyun et encore moins celle de Hoon. Le voyage se passa dans un silence de mort, tout le monde ayant remarquée la mauvaise humeur de notre macknae, qu'est ce qu'il peut être chiant quand il est vexée. Qu'est ce qu'il croit? Moi aussi j'aurais bien voulu allez les voir et leurs demandaient comment elles allaient? Perdu dans mes pensées, je ne m'étais pas rendu compte que nous étions arrivés devant la boite. Descendant de la voiture, je m’engouffrais dans le couloir qui nous emmenaient jusqu'au bureau du directeur qui semblait plus que heureux:


«Ah les garçons! Venez, venez, asseyez-vous, je suis fière de vous vous savez...

-Ah et pourquoi ça?

-Grâce au buzz voyons! Franchement ces filles tombent à pic! Depuis qu'elles s'en sont pris à vous, les réseaux sociaux ne parlent pas plus que de vous! C'est le Big Bang! Voilà pourquoi cela doit continuer...

-J'ai peur de ne pas très bien comprendre....

-Continuez quoi! Faites vous harcelez par ces filles! Faites même semblant si il le faux,mais servez vous d'elles pour devenir encore plus populaire!»


. Non, c'est pas vrai, il ne nous demande quand même pas de faire ça? Hoon semblait terrorisé par la nouvelle, SooHyun en tant que leader ne savait plus ou se placer, KiSeop ne semblait ne rien avoir compris et AJ et Eli étaient très dubitatifs quand au macknae, il était devenue blanc puis vert avant de passé au rouge et de sortir en cognant très violemment la porte. J'en reviens toujours pas qu'ils nous est posé un tel ultimatum, je déambulais dans les couloirs ayant été choisi pour retrouver DongHo, ce que je fit quand je fouillai dans les toilettes, le retrouvant accoudé au lavabo, le souffle court:


«DongHo est ce que ça va?»


Pour réponse, il resserrait son emprise sur le lavabo:

«Écoute, je …

-Non je ne t'écouterais pas, j'en ai marre que tout le monde ici me traître comme un enfant, tu crois quoi! J'ai bien vu que Hoon n'as pas jeté le papier, au début ça m'as fait plaisir mais j'ai vite compris qu'il n'irais pas avec moi. Arrêtez de vouloir toujours me protéger en me cachant des choses, surtout que vous les cacher très mal en plus...

-DongHo, balbutiais-je, je...je ne pensais pas que tu étais si en colère, on en reparlera plus tard tu veux bien? Le manager nous attends....»


Ça réaction fut immédiate, il releva la tête avec un telle fureur que j'avais l'impression d'etre son prochain repas, Mamamia, il fait peur:


«Tu te fous de moi là? Tu oses venir ici pour me parler de ça?! Mais putain je suis le seul dans ce groupe à avoir un cœur et à m'inquiéter pour ces filles ou quoi?! Et après c'est moi l’égoïste..... je suis chanteur et non pas briseur de vie, mon métier c'est de faire plaisir aux gens et non de les rendre malheureux! J'ai l'impression que vous avez un peu oublié l'essentiel, la base de notre métier, vous n'avez aucun remord à envoyez ces filles dans la gueule du loup c'est ça? Mais comment faites vous pour ne pas vous sentier mal après?! Merde!»


Il ne criait même plus, il semblait perturbé, ces questions ne m'étais même plus forcement destinée, il se questionner à voix haute, je me rapprochais de lui doucement, refermant mes bras autour des siens, pas besoin de mots, les gestes suffisent, il souffla un bon coup et se détacha de moi signe qu'il était prêt à y retourner, nous fîmes donc le chemin inverse, lui me suivant comme mon ombre sans pour autant décocher un mot. Je n'aime pas le voir comme ça, tant pis si je fais une grosse erreur, voir même une énorme connerie mais DongHo à raison on ne peut pas. J'écrasais assez violemment la porte du manager qui le fit sursauter , voyant le macknae derrière moi, il sourit , lui coupant l'herbe sous le pied, je pris la parole:


«Pour moi, ça sera non.»


Derrière moi,je cru voir le visage de DongHo s'illuminait de joie alors que le manager lui ne semblait pas comprendre:


«Non de quoi?

-Je n'utiliserais pas ces filles pour notre images

-Kevin réfléchis bie...

-Tout est réfléchis.


Je commençais à sortir du bureau lorsqu'il m'interpella.




«Kevin, si tu sors de cette pièce, tu es viré!»


L'information monta très vite à mon cerveau, qu'est ce que je dois faire exactement maintenant? Si je sors de cette salle je perds tout mais je ne peux pas me permettre d'utiliser des gens comme ça à mauvaise escient, grrr que faire? KiSeop sourit en coin, mon dieu c'est quoi ce sourire...


«Très bien, dit-il, si vous le virez je pars aussi.

-Moi aussi!» cria DongHo enfin réveiller de sa stupeur.


Les quatre autres ne dirent rien et vinrent se placé près de la porte. Je susurrai un «merci» qui les fit tous sourire. Ça, c'est des vrais potes.


«Si c'est ce que vous voulez les gars... maintenant dehors j'ai du travail!»


Devant la porte du directeur fermée, j’acquiesçai un sourire, il est vrai que j'étais assez fière de moi, je sentis cinq mains tiraient ma tête et la frottaient énergiquement. Cela me fait plaisir de les voir comme ça.


«Et maintenant on fait quoi?

-On pourrait être aller chercher Xander là ou on la déposé? Il est bientôt l'heure de toute façon...»


Il est vrai que avant d'aller voir le manager nous l'avions déposé devant une petite maison, nous l'avions pourtant questionnés sur les habitants de la maisonnette mais il n'avait pas craché le morceau et n'avait rien dit à part qu'il nous présenteraient un jour ou l'autre ces personnes. Arrivée devant cette petite maison, le chauffeur se gara et j'étouffais un cri devant le nom de la boite au lettre, mais qu'est ce que ce qu'il fait là! Chez elles?!


PDV KiSeop

« Mais, mais, mais ! Ho le chacal ! »


Kevin avait crié en fixant la boite au lettre. On explosa de rire devant sa tête. DongHo quant à lui avait retrouvé sa bonne humeur habituelle.


« On l’attend où on frappe ? Demanda SooHyun qui avait reprit son sérieux. »


Personne n’osait se décider, alors que l’on s’évitait du regard, un doux son, parvint jusqu’à nous.

« Heu c’est…» Commença Hoon.


Ha qu’est ce qu’on fait, bon on entre de toute façon elles ne nous entendront pas si on frappe.

«Hey ! Mais c’est la voix de Xander ? M’écriais-je. Il chante avec elles. Haaaaaa, mais je vais le tuer ! »

La porte était ouverte, on entra, puis discrètement nous nous dirigions vers le garage. Hoon, lui, était en chef de file, il avait l’air de suivre, d’être attiré par la musique.


«Doucement, Dit-il, en commentant ses gestes un par un. Marcher sans faire de bruit, ne pas se faire voir.
-Qu’est ce que tu fais là toi ? Nous demanda un petit garçon.
-HyeonWoo ! s’écrièrent en chœur Hoon et SooHyun.
-Rectification ! Corrigea-t-il. Qu’est que VOUS faîtes là ?
-S’il te plaît ne crie pas ! Souffla A-J.
- Hum je ne sais pas ! Vous me donnez quoi ?
-Ce que tu veux, tout mais s’il te plaît, en plus on est pote maintenant, hein ? déclara Hoon qui commençait à stresser.
-Ho ! Lâchais-je exaspérais. C’est qu’un gamin !
-MaeRi ! Amy ! Hurla-t-il. Les PEDOBEARS sont arrivés ! »

La mélodie s’arrêta et on entendit des cris de rage suivit d’un…

« MaeRi, MaeRi ! s’écria Alexander. Ils sont gentils, souviens toi ! Amy pose ces baquette, tu m’as promis quoi tout à l’heure ?
Il se tourna vers nous puis ajouta.
-Hey ! Les mecs vous ne m’aidez pas du tout là ! »

Alexander, pensais-je. Je vais te buter. Putain c’est quoi ce merdier. Devant nos regards assassins, il sourit puis lança.


« Elles ont été très gentilles avec moi ! »

Une des filles explosa de rire tandis que Xander lui essayait toujours, tant bien que mal de retenir les deux furies.


« Touchez à mon frère et vous avez plus de tête ! Cria MaeRi.
-Mais c’est pas ce que tu crois ! S’empressa d’ajouter Hoon.
-Ha non ? Hurla Amy. C’est qui, qui rentre chez les gens alors qu’ils n’ont pas été invités ?
-Amy ?! S’écria DongHo. On est venus en amis !
- On n’est pas amis ! Cracha JiHye. »


Kevin lui tira la langue. Décidément, je pensais de plus en plus à la lui couper. Xander s’assit sur MaeRi et Amy qui demandaient, à présent, grâce.


« Alors on est calmées ?! Demanda-t-il avec un énorme sourire.
-Hum ! Lâcha MaeRi. Mais la prochaine fois que tu t’assois sur moi, je t’arrache les yeux !
-HyeonWoo ?! Demanda JinYeon. Tu fais quoi avec nos CD dans les mains ?
-CD ?! Demandais-je surpris.
-C’est filles ! commença Alexander. Sont géniales.
-Heu arrête Xander !» S’écria ChanHe, qui commençait à rougir.

Les deux sœurs se jetèrent sur leur petit frère qui pour se sauver lança à Hoon et DongHo les Cd. Amy se tourna brusquement et lui arracha, d’un air satisfait, des mains. Quant à MaeRi, elle sautait pour les reprendre, car Hoon, bien plus grand qu’elle avait levé les bras en l’air.

«Donne-moi ça tout de suite ! Cria-t-elle. »

Elle grimpa sur le canapé et se jeta sur lui. Elle le fit tomber à la renverse et se retrouva allongée sur lui. Ils restèrent dans cette situation pendant de longue seconde.


«Ho, c’est meugnon ! Lança SooHyun. »


Elle se releva brusquement, le visage rouge tomate, les CD à la main. Hoon lui était toujours étalé sur le sol. Je me précipitais vers lui pour le relever.

«Sa va ? Demandais-je.
-Oui, oui ! Di-il absent. »

Bon, dans la salle, il s’était formé deux groupes, elles avec Alexander et nous.

«Qui veux du chocolat chaud ? Demanda ChanHe. »


Elle avait tentées et avait réussi réussit à détendre l’atmosphère.

PDV JinYeon

Nous étions dans la cuisine à préparer leur put… de chocolat.


« On met quelque chose dedans ?! Proposa MaeRi, Les yeux rempli de malice.
-Non, répliqua ChanHe. On n’est pas comme ça !
-Toi peut être ! Ricana JiHye. Donne-moi une tasse que j’y mette du sel ! »

Non ! Fallait que l’on reste calme, cette fois ci. Même si c’est eux qui ont commencés. MaeRi me sorti de ma rêverie.

« Sa va ? T’es dans la lune !
-Hum, je réfléchissais à un truc !
-Ho ! Un truc sadique !?
-MaeRi ! Calme toi c’est bon ! On ne va pas les tuer quand même ?! Plus vite on s’en débarrasse mieux ça sera !
-D’accord ! »


Elle partit bouder dans un coin, son chocolat et son portable dans les mains. Bouhou, c’est mignon. Haaaa et après, c’est moi que l’on traite de susceptible. Je m’approchais d’elle, discrètement et lui tendis un gâteau.


« Merci ! T’as raison, on a plus cinq ans, on ne devrait plus partir au quart de tours.
- He, je ne veux pas casser l’ambiance mais il n’y a plus un seul bruit au salon ! »

ChanHe prit le plateau puis nous la suivîmes jusqu’à ce que…

« -Ba ils sont où ? s’écria Amy.


Une voix s’éleva.

«Ho, ils ont été visiter votre maison, ça fait environs une bonne dizaine de minutes qu’ils sont partis. »

La tête de DongHo apparut. Il s’était couché sur le canapé.


« Je ne les ais pas suivi. Ça ne m’intéressais pas vraiment, de plus je n’ai pas envi de me faire engueuler, alors tatadadam ! »

Amy et JiHye croisèrent leur regard en même temps ce qui leur fit exploser de rire. DongHo surprit leur fit un énorme sourire. Bon à la pèche aux débiles.


«Les filles on se sépare ! Déclarais-je. MaeRi tu vas avec JiHye. ChanHe tu viens avec moi et heu, au faite DongHo tu veux nous aider ?
-Ho oui, de toute façon j’ai un petit truc à leur dire, dit il avec un petit sourie.
-Bon ok, Ba Amy, tu veux bien te mettre avec lui ?
-C’est pas comme si j’avais le choix ! Déclara-t-elle en me fusillant du regard. »
Oui, bon de toute façon c’est moi qui a fais les équipes et elles sont très bien.
« -Let’s go ! Chuchota JiHye. »

Elle prit MaeRi par le bras et se positionnèrent dos à dos. Haaaaa, c’est deux là ! Amy et DongHo, eux partirent en direction du jardin. Je pris ChanHe par les épaules et la dirigea vers l’étage.

« Non mais vraiment, faut qu’ils se calment, ce n’est pas parce qu’ils sont connus qu’ils doivent tous se permettre. »


J’approuvais d’un bref signe de tête. On entendit un éclat de rire qui venait de la chambre. Je pris le chandelier qui se trouvait sur le meuble et m’en arma. ChanHe ouvra la porte et nous vîmes avec effroi le spectacle qui s’offrait à nos yeux.

« C’est quoi ce bordel ! Hurla ChanHe en se jetant sur KiSeop qui fouillait dans ses tiroirs de sous-vêtement.

Dans la chambre se trouvait aussi SooHyun qui lui était allongé sur le lit et prenait des photos de lui. ChanHe elle s’évertuée à jeter tous se qu’elle pouvait trouver, sur son chemin, dans la tronche de KiSeop.

«D’où est ce que tu à le droit de fouiller dans mes affaires, sortez d’ici tous de suite !»

Puis elle se tourna vers SooHyun.

« Casse-toi de mon lit, toi ! »

On entendit des bruits de pas derrière nous.


« -Putain les gars vous exagérez là !»S’écria Alexander.

Il prit la main de ChanHe.

«Désolé, vraiment ! Tu veux bien leur pardonner ? JinYeon ! Ajouta-t-il. Viens on descend ! »
On dévala les escaliers, les deux mongoles sur nos talons. Non mais sérieux, qui prend des photos de lui en prenant des poses euh …. Un frisson me parcouru le long de ma nuque. Ha, il y a des baffes qui se perdent. Je ne pus retenir un hoquet de surprise lorsque je vis ce qui se passait dans le salon.

«Lâchez la et je le libère ! Cria JiHye »

Elle avait emballée Kévin dans le grand tapis, quant à MaeRi, elle se retrouvait prisonnière d’Hoon et d’Eli. Plus elle essayait de se débattre plus ils ressaieraient leurs étreintes.

« Aie ! Cria-t-elle. Vous me faîtes mal, bande de conard !
-Ho, ce n’est pas jolie une fille qui jure ! rétorqua Eli un sourire aux lèvres. »

Amy et DongHo arrivèrent au même moment. Doucement mais sûrement elle s’approcha de Hoon, le prit par l’oreille et fit de même avec Eli qui lâchèrent aussitôt leur prisonnière.

« Aie, aie, aie, ouille ! S’il te plait, je ferais tous se que tu voudras ! Supplia Eli, la larme à l’œil. »


Bien fait, on ne réveille pas la lionne qui dort. Ha, ça fait mal.

« Les filles, ordonna-t-elle. On sort laissons ces débiles tout seul !
-t’as craquée ! S’écria ChanHe ! Je ne laisse pas ces attardés dans ma maison !
-Ok, Ba moi je me casse !
-Amy, attend moi, j’arrive ! »

MaeRi se précipita vers elle. Hum je fais quoi moi ?

«Je viens avec vous, décidais-je.
-Allez y ensemble ! Souffla Alexander. Vous me faîtes confiance, non ?
-Je te confis ma maison ! déclara ChanHe, solennellement »

Elle lui lança les clés puis se dirigea vers nous.


PDV AJ

« Les gars ne sortaient surtout pas ! M’écriais-je. »


Je pointais, discrètement, du doigt la fenêtre. DongHo se jeta par terre.

« Putain, on fait quoi comment là ! On avait dit qu’on ferait attention, merde !
-La ferme DongHo ! Cracha Eli. On va se faire repérer.
-Fermez les rideaux, tous doucement, chuchota Hoon.
-Les gars, souffla Kévin. Je crois qu’on peut sortir par derrière sans qu’ils nous voient ! »

Alexander se mit à faire les cent pas, leva son doigt en l’air, puis se tapa le frond de son autre main.


« Je sais ! Vous avez de la chance qu’elle m’aime bien, moi si je sortais je n’aurais aucun problème mais vous en revanche ! »

Il prit son portable et composa un numéro puis se tourna vers nous. Ha , mais c’est quoi ce regard pervers.


« MaeRi ?! J’ai un service à vous demander ! »

On entendit qu’il se faisait engueuler, Hoon ricana.

« Teuplais ! Tu sais que si vous ne nous aidez pas la situation empirera…. Laisse-moi finir. Il y a des paparazzis partout devant chez vous. Si on sort des rumeurs vont encore circuler. »


Un silence s’installa pendant qu’Alexander n’émettait que de bref son pour confirmer ce que lui disait MaeRi.

« Ok ! Alors on fait comme ça ! Hey ! Au faite on vous revaudra ça ! »


Il raccrocha puis tenta de nous expliquer leur plan.

« Alors on s’en remet complètement à ces filles ? Demandais-je surpris.
-Moi ça me va ! Déclara Hoon. Je leur fais confiance.
-On ne se demande pas pourquoi, hein ! rétorqua SooHyun.
-De quoi tu…. »

La porte s’ouvrit puis Amy, ChanHe et MaeRi entrèrent le souffle court.

« Punaise, vous êtes aussi connus que ça ! Demanda Amy en se tenant les côtes.
-Vous avez piquée un sprint ?
-DongHo, elles ne seraient pas essoufflées sinon ! Fis-je remarquer.
-Bon montez en haut ! Ordonna ChanHe. Faut qu’on vous déguise.
-Haaaaa ! S’écria Eli, j’ai pas dis que j’étais partant ! »


Je le pris par sa veste et le tiré à l’étage. Qu’est ce que l’on avait bien put faire pour mériter ça. Un sourire sadique se dessina sur les visages des trois jeunes femmes. Elles ouvrirent le dressing et ChanHe déclara.


« Sa va pas être difficile, vous avez une apparence assez efféminée pour la plupart d’entre vous !
-Hey ! S’écria Alexander.
- On ne parlait pas de toi ! Souffla MaeRi avec un clin d’œil. »

Hoon se racla la gorge.


« Bon on commence ?!
-T’es si pressé que ça de te faire maquiller ? Demanda Eli.
-Ha ! Moi je me laisse faire, aller faîte ce que vous voulez de moi ! déclara KiSeop en s’allongeant sur le lit. »


C’est pas vrai, il fait quoi ? Il s’était mit torse nu. Ha mais c’est vrai que l’on devait se travestir.

PDV ChanHe

Sans m’en rendre compte, j’avais instinctivement fermée les yeux. Ils étaient tous entrain de se dessaper dans ma chambre ! Pourquoi on devait les aider déjà ?


« ChanHe ! Souffla Amy. Aide nous, on va pas y arriver si tu t’y mets pas !
-Elles sont où les perruques ? Demanda MaeRi.
-Euh, regarde dans le troisième tiroir à gauche. »


Ma chambre était un vrai champ de bataille, des vêtements d’homme éparpillé partout et le pire c’était les huit gogoles qui traînaient en caleçon. Ha, mais c’est bizarre. Hum, avant toute chose, éviter tout contact visuel.


« ChanHe ! M’interpella KiSeop. Je peux te prendre ça ? »

Il me montrait un pull avec des ours. Contact visuel, ha, punaise ! Regarder ailleurs, je détournais les yeux et baissa la tête, mauvaise idée. Son torse était particulièrement, très bien, euh formé.

«Euh, oui vas y prends le ! »

Je sentis mes joues devenir brûlante. Non, non, non, je vais encore devenir toute rouge. Pour que personne ne puisse le remarquer je fis semblant de chercher quelque chose dans mon dressing. Je sentis une présence derrière moi. La voix d’Alexander me fis sursauter.

«Ça doit te faire bizarre d’avoir huit homme à moitiés nus dans ta chambre. Je suis désolé que l’on te gène.
-C’est rien, à charge de revanche. »

Il me sourit puis enfila un t-shirt moulant, noir. Hum, pas sûr que ça passe. Je fermée la porte puis me retournée vers… quelque chose. J’explosais de rire, tout les garçons tentaient, oui je dis bien tenter, de se maquiller. Les filles, elles étaient déjà, depuis plusieurs minutes, entrain de se tenir le ventre à force de rire.

« On dirait des prostitués ! lança MaeRi. »

Ils se tournèrent vers elle, surprise elle se remit à rire et commença à pleurer.


« Mode suricate activé ! Souffla Amy qui n’en pouvait plus.
-Ba, aidez nous ! Se vexa DongHo.
- Vous ne voulez pas sortir comme ça ! Ricana MaeRi. Ho, comme c’est dommage ! J’imaginais déjà les photos !
-C’est pas gentil, lâcha Hoon. On ne sait pas comment faire nous ! »

Contre toute attente MaeRi s’avança, prit un coton, du démaquillant, puis commença à débarbouiller Hoon. Elle en tendit aux autres.

« Faîtes comme moi, leur dit elle. »

Ils les prirent et commencèrent le travail.

« Hummmmm ! Sa a bon goût ! S’écria DongHo
-Haaaa, soupira Amy. Ça ne se mange pas. Donne-moi ça ! »


Il lui tendit avec un grand sourire, Amy elle, lui lança un regard mauvais.


« Et toi tu ne nous aide pas ? me demanda A-J
-T’as pas des mains ?! Rétorquais-je. De plus, à qui, selon toi son le fringues que tu portes.
Il s’admira puis lança.
-Hum, classe ! »


MaeRi et Amy raient ensemble. Je m’étais mise à l’écart volontairement, lorsqu’une main me tira.

« Viens me maquiller ! Ordonna KiSeop. Je n’y arrive pas tout seul. »

Il me mit les mascaras, tube de rouge à lèvres et autre dans mes mains. Je n’avais plus qu’à me plier à son désir. Haaaa, ça m’énerve ! Une fois devant lui, je commençais par lui tartinée le visage de fond de teint sur le visage. Il fermé les yeux pendant que je m’exerçais, avec du rouge à lèvre, sur sa bouche. MaeRi et Amy avaient changées de partenaire et s’occupaient désormais de SooHyun et d’Eli.

« A-J, ferme les yeux ! Ordonna MaeRi.
-Euh moi c’est SooHyun !
-Ho pardon ! Bon et bien ferme les yeux quand même, désolée ! »

J’eu un rire nerveux, qui fit sursauter KiSeop, le résultat fut que le crayon lui rentra dans l’œil.

«Désolée, pardon, excuse moi, euh garde les yeux fermés ! »

Des larmes de douleur commencèrent à couler sur ses joues, hou, mince !

« -Hooooooooooooooo ! cria HyeonWoo. Vous êtes des filles maintenant ! »

Il se roula par terre en balançant ses jambes en l’air, Amy et MaeRi se regardèrent puis prirent leur tête entre leurs mains. Il se releva, reprit son sérieux, sorti de la chambre et revint quelques secondes un petit sachet entre ses mains, puis le balança dans la figure de Hoon.

«Ouille !!! Pourquoi tu m’envoie des ballons »

Je ne pus me retenir de rire puis avec beaucoup de mal je tentais de lui expliquer.

« Comme ça vous ressemblerez à de vrai filles !
-Tu es très mignon toi ! lança KiSeop. »


DongHo, lui ne prêtait en aucun cas attention à la situation et essayait de prendre des poses sexy devant le miroir sous le regard ahurie d’Amy qui ne tarda pas à se moquer de lui.


« Mademoiselle ! dit Alexander à Eli. Voudriez-vous m’accompagner pour une belle aventure ?! 
-Mais que dîtes vous jeune fille, nous venons juste de nous rencontrer ! »

SooHyun s’approcha d’eux, un air sévère sur son visage.


« Ça suffit, faut pas oublier qu’il faut que l’on ne fasse pas prendre.
-Vous vous faîtes prendre, mais je vous laisse vous débrouiller s'écria MaeRi en reculant doucement.

-Hum, approuva Amy pareil.
Alexander leur prit leur bras.

«Ha, non, faudra bien que l’on trouve une bonne excuse, hein.»