chapitre 6 (1iere partie)

par dragonise

On rentra éreinter, je ne sais pas pour les garçons mais moi j'étais KO, quoi que en les regardant affaler sur le canapé comme des larves et zapper la télé avec des têtes de 2 de tension, j'ai ma réponse. Si les groupies les voyaient ainsi elle auraient peur je pense! Et ne les reconnaîtrai pas.

Je suis tr
op épuisé pour prendre leurs têtes en photo et leur faire du chantage plus tard, surtout au jumeau.

Je
les rejoignis, me lançant dans la gueule du loup, non ce ne sont pas des monstres quand même. Je m'allongea sur les poufs (pas les filles XD ok je sors -->) à côté de Gustav posant ma tête sur ces genoux, il accepta avec joie sous l'œil réprobateur de tom.

Eh ouais le peti
t tom n'est pas content, Gustav fraternise avec l'ennemi, je lui tire la langue avec ce qui me reste de motivation.

- Bon on c
e commande quoi à manger? Demande Gustav tout en jouant avec mes rajouts rouges.

- tant
que sa finit pas en bataille d'oreiller, peu m'importe, je suis morte. Répondis-je plongeant mon regard dans les yeux marron foncée de gustav.

Il pa
rut quelques instants déstabilisés, aller savoir pourquoi.

- Madame n'as
pas fait grand-chose pourtant pour être autant fatiguer! Intervint Tom d'une voix moqueuse.

- tu peux parle
r... ajoutais-je à son intention.
- P
ourquoi pas italien? Me coupa bill.
- ah non, on a mangé italien avant-hier! Je propose chinois! Protesta georg.

On vota
à main lever et la proposition de Georg fut adopter à l'unanimité, enfin presque.

Le problème
fut de savoir qui aller se levée pour aller cherché la commande qui nous a pris 10 bonnes minutes car certains étaient difficiles, je tairai leurs noms pour votre bien.

On se toisai
tous du regard, un combat silencieux débuta, des associations ce firent, au final ce fut monseigneur bill qui dut ce résigner à ce levée.

- ban
de de traître, même toi tom, mon jumeau tu m'abandonnes. Dit il avec des yeux tout brillant (genre le chat potée dans shrek).
- je ne suis pas fou, je savais que georg et Gustav se mettrai du coté de laria, donc le choix était fait malheureusement.

- pf
f lâcheur! Vive la solidarité masculine.
- Eh o
ui, on as pas pu résister à son regard. S'exclamèrent Gustav et georg en même temps.
- rah les gar
s vous êtes trop faibles. S'apitoya bill

- Mais nan,
moi je vous adores. Dis-je en me redressant faisant un bisou sur la joue de georg et gustav.
- et moi?

-
Tom t'es sur? Je vais te contaminer, t'es sur que tu n'as rien fumer? Voyant qu'il en entendait un aussi, je m'approcha de lui et pour le satisfaire je lui fit un énorme bisou.

-
c'est bien parce que tu t'es mis de mon côté. Affirmais-je
- J'en étais sur
tu ne résistes pas à mon charme.
- e
t ma main dans ta figure tu vas voir si elle te résiste.

Il se calm
a direct, on toqua à la porte et le désigné alla payer et nous ramena notre victuaille.
La vue d
e cette nourriture me redonna des forces, on ce jeta tous dessus, bill fut débarrasser en moins de 5 secondes des paquets.

On
était tous concentré à manger, rien d'autre nous importer, quelque un toqua a la porte, mais personne ne voulais bouger, alors ce fut tom qui cria à l'inconnu d'entrée et ce reporta sur son repas.

De
ux personnes entrent et nous fixèrent incrédule, il faut dire le tableau était dès plus comiques, on engloutissait tout, pire que des morfales.