chapitre 4 (1iere partie)

par dragonise

Note de l'auteur: merci a the pape manchot la première a avoir laisser un comm's sur ce site ^^

Bah ouais j'ai commencer a mettre ma fiction sur mon blog au départ ^^ même si dessus je n'en suis qu'au 11 ieme chapitre ^^

Laisser moi des commentaire pour savoir ce que vous en pensez mici ^^

 

 

Mon attention fut détournée par le manageur des Tokio hotel.
- Bien, vous ête
s tous en un seul morceau, surtout toi Laria.

Quoi, il le savait que c'était
moi qui aller trinquer le plus, rhoo le sadique, même pas il me prévient, c'est quoi ce groupe de fou! Ils ce sont bien trouver tous.

- Laria, Antoine vie
ndra te voir demain sur le plateau, donc en attendant c'est moi qui est ta charge.

Oh
punaise, non Antoine, sauve moi... me laisse pas avec le sadique, je te promet je serai sage, plus de bêtise, sauf... sur tom. Bah ouais on ne va pas se priver de ce petit plaisir.

- J'
ai louer une suite dans cet hôtel, elle contient 5 chambres, comme sa vous ferez tous plus ample connaissance.

Neh,
quoi? Oh non pas sa, ce n'est pas stipuler dans le contrat, j'ai rien demandé moi. Fini ma tranquillité des soirs, quoi que... je vais pouvoir en faire baver à mister serpillière hé hé.

- Je v
ous donnes les clefs et vous vous débrouiller, par contre je vous veux ici à 9h précise et pas une minute de retard compris.

- Oui. Fut n
otre seul réponse, ditons tous en même temps, une sorte de garde à vous, pourquoi de suite je pense à l'armée moi.

On prit l'ascenseur
tous les 5, faut dire montée 20 étages à pied non merci. Je discuta avec mon voisin qui était Gustav, bah oui de l'autre côté c'est le mur -_-.
Gustav au
premier abord parait timide, mais il est plutôt drôle, il me racontait quelques anecdotes sur leur groupe.

La suite
était vraiment belle, au centre un grand salon et autour 6 portes, 5 pour nos chambres et 1 pour la salle de bain. Ohhhhhh idée de vengeance.

- bon
chacun choisi sa chambre! Sont toutes pareille de toute manière. Intervint georg.
Je
pris celle tout à gauche, georg la suivante, puis Gustav, ensuite la porte de la salle de bain et les deux dernières chambre les jumeaux!

Le problème qu
i se posa fut l'ordre pour la douche de ce soir, en bonne intelligente, quoi? Enfin, je proposa de ce le faire à la courte paille, cette idée fut adopter, je prépara le matériel.
Chacun piocha un mo
rceau, l'ordre fut établie: Georg, Gustav, bill, moi et pour finir tom.
Mouhah
a la chance est avec moi.

- pourquoi t
u souries Laria? Me demanda Bill.
- Pou
r rien, ne fait pas attention à moi, j'ai des sautes d'humeur des fois
- On se
demande si ta pas tes règles plutôt. Ajouta Tom
- Sa vol bas ce que tu dis! R
épondis-je
- bah nan quand on vol c'est
haut! Intervint georg.
Rah le nul.

-
Georg ce n'est pas drôle. Crièrent Gustav et bill.

- Georg va te laver, sa te la
vera le cerveau, mais bon c'est peine perdu. Ajouta bill.

Il ne fit aucun com
mentaire et s'enferma dans la salle de bain, je fis un sourire à chacun et alla dans ma chambre déballer mes valises, je pris tous mon temps, on toqua à la porte et ce fut bill, il s'installa sur mon lit.

- tu
as besoin de quelque chose bill? Que me vaut ta présence dans mon humble chambre?
- je viens juste f
aire la conversation, Gustav est au téléphone et tom fait la gueule.
- en gros
je suis le bouche trou.
- je n'ai rien
dis!
- Mouais, tu l
a insinué tellement fort que j'ai pu lire à travers.
-je p
eux te poser une question?

- bah maint
enant que tu squattes ma chambre, tu peux te gêner pour la poser cette question. Répondis-je en fermant l'armoire et m'asseyant face à lui.

-
Je voudrais savoir si tu as quelque chose en particulier contre Tom?

- Sa te
dérange tant que sa? Enfin pour répondre, je dirai que sa façon d'être m'énerve, rien que la première fois que je l'ai vu, ma horripiler, il est d'une suffisance eurk... et puis j'adore l'embêter, sa me change les idées.

-Hum ok! Sa ne m
e dérange pas, tant que sa ne dégénère pas en public! Puis pour te dire, je trouve que sa lui remet les idées en place de se faire mener par une fille, peut être changera-t-il de comportement envers elles.

- Ok, je ne me pose plus la que
stion de qui as hériter du cerveau entre vous deux.
Il esquissa un léger sourire
face à cette remarque.
- Je vais te lais
ser, sa doit être à moi de me doucher.