Lettre 1

par Katsu

25 Mai 2007



Le petit garçon était assis sur son lit, un tas d’oreillers collés dans son dos et sa fine couverture de remontée jusqu’à son bassin. Il avait son regard plongé dans le ciel qui s’étendait par l’unique fenêtre de sa chambre. Le soleil se couchait paresseusement en laissant une traînée dorée derrière lui.


Il resta un moment comme ça, à contempler le ciel. Puis, il détourna les yeux et les posa sur la petite tablette d’écriture qui était devant lui. Il attrapa entre ses petits doigts le crayon à bille gris, rouge et noir que sa mère lui avait offert. Il le fit tourner entre ses doigts avant de l’arrêter, tandis que son regard se fixait sur ce qui était écrit sur son extrémité.


Il eut un petit sourire. Puis, de son autre main, il baissa encore un peu plus le volume de la télévision avec la télécommande qui trainait entre ses draps. Son regard resta cependant accroché sur l’écran avant qu’il ne secoue la tête. Il baissa de nouveau la tête vers sa feuille vierge, posa sa télécommande à côté et commença à déverser l’encre de son stylo sur la feuille :


« Bonjour, les messieurs de la télé,


Moi, je m’appelle Matthias, mais maman m’appelle kleine prinz. Elle dit qu’elle trouve ça beau... Mais je préfère Matt. Ça fait moins fils à sa maman. Pas que j’aime pas ma maman. Non, mais j’aimerais quand même être un homme fort pour protéger ma maman et kleine prinz, ça fait pas vraiment homme fort.


Alors vous m’appelez comme vous voulez hein! Enfin... si vous allez vraiment répondre. Je sais bien que je suis pas le seul à vous écrire, mais je crois que je peux quand même espérer.


Hum... Je sais pas vraiment quoi dire. Faut dire que c’est la première fois que j’écris une lettre. C’est madame Emma qui m’a conseillé de le faire. Elle voyait bien que j’écoutais souvent votre musique dans le Ipod que papa m’a offert pour Noël dernier, que je lisais les revues que ma maman m’apportait et que je regardais les émissions où vous passiez. Alors elle a trouvé que c’était une bonne idée.


Si seulement j’avais quelque chose de bien à dire. Hum...


Ah! Je voulais vous dire, vous êtes vraiment supers. J’aime beaucoup ce que vous faites. Maman m’a expliqué les chansons que je comprenais pas et c’est joli. J’aurais bien voulu jouer d’un instrument, mais je peux pas. Je pense pas non plus pouvoir chanter. Je crois pas que ça serait très beau.


Alors continuez, hein!



Bisous et câlins tout doux!


Matt »


« Tu as terminé, mein kleine prinz? »


Le petit garçon releva brusquement la tête en couvrant sa feuille de ses petits bras pour cacher ce qu’il avait écrit, mais, remarquant que ce n’était que sa mère, il se redressa. Il arracha doucement la feuille de son carnet, veillant à ne pas la déchirer. Puis, avec une lueur fière dans le regard, il la tendit à sa mère qui se trouvait juste à côté de lui, debout proche de son lit, et hocha doucement la tête.


« Oui. »


La jeune femme se pencha légèrement vers le garçon, enleva de son front ses fins cheveux blonds platine et l’embrassa doucement. Sous le baiser, Matthias ferma les yeux, tandis qu’un petit sourire se dessinait sur ses lèvres. Elle se leva finalement et lui caressa les cheveux une dernière fois avant de s’en aller après lui avoir souhaité une bonne nuit, la lettre en main pour s’occuper d’aller la poster comme son fils le lui avait demandé.