Chapitre 2: Kana

par Minsun Kagami Chan

Ils se fixaient intensément tandis qu'une aura bleue entourait Kana alors que le loup fonçait à toute vitesse vers lui.


Kana concentra son aura dans son épée et ses yeux brillèrent d'un éclat aveuglant.




-Kana: Que le mal soit chatié et purifié par ma lumière !




Il lance son attaque et une tornade argentée se crée et envoie valser le loup très loin puis, Kana court rapidement et lui tranche le ventre.


Le loup se relève et sa blessure disparaît quelques minutes après puis, il se met à rire.




-?: C'est tout ? Je n'ai rien senti.


-Kana: Tu va voir, la prochaine attaque sera la dernière !




L'aura autour de lui change de couleur pour devenir argenté et soudain tout son corps brille et il se retrouve vêtu d'une armure ainsi que de gants en argent.


Il concentre son pouvoir dans son épée et le loup se recule d'un pas, Kana fait un sourire sadique.


Sa puissance atteignit très vite son maximum et il s'élança en direction du loup.




«Je vais le battre !» pensa t'-il.




-Kana: Justice argentée !




Il coupe un arbre en deux mais, alors qu'il s'apprêtait à s'écrouler sur le loup; ce dernier reprit forme humaine et le stoppa à une main puis; l'envoie se fracasser au sol.

Soudain, Kana sentit la présence de plusieurs personnes avec une énorme puissance maléfique et oppressante; son corps tremblait tout seul tandis qu'une silhouette faisait son apparition derrière l'hybride.



-?: Aoi, encore en train de jouer avec la nourriture ? dit une voix froide et grave.




La silhouette s'avance et Kana découvrit un homme aux longs cheveux châtains foncés attachés en queue de cheval, ses yeux noirs énigmatiques regardaient attentivement les deux jeunes gens.


Le style de cet homme est plutôt sombre, il est vêtu d'un pantalon noir, un tee shirt blanc ainsi qu'une veste noire simple avec des lanières qui pendent.


Il portait un étrange anneau autour du cou qui a l'air de contenir quelque chose en lui.


Aoi se retourne et sourit nerveusement tandis que l'homme vient près de lui avec d'autres personnes.


Le pouvoir de Kana s'affaiblit et son épée disparaît, ses yeux redeviennent normaux.




-Aoi: Je croyais que vous ne vouliez pas venir à la chasse avec moi.





L'homme aux cheveux châtains se mit à doucement et regarda derrière Kana puis, il sentit mon odeur et ses yeux changèrent de couleur pour devenir orangés.





-? (en fixant Kana): Salut, moi c'est Kai ;je vois que tu as apporté à manger...




Kana voulut réagir mais, son corps ne bougeait pas comme si il était paralysé par la peur.

Un homme blond avec des cheveux en crête et un bandeau sur le nez vint murmurer à l'oreille de Kai quelque chose, son sourire s'agrandit et il s'approche pour aller vers moi.


Soudain, il fut stoppé par des flammes et se recula de plusieurs pas.


Un homme aux cheveux gris bleutés et aux yeux argentés le toisa du regard tandis que trois autres hommes se tenait à ses côtés.




-?: Ne t'avise pas de toucher un seul cheveu de Miraï où tu auras affaire à nous !


-Kai (avec un rire sinistre): Vraiment ? Tu crois pouvoir m'en empêcher Subaru ?




Subaru serre les poings et ses crocs sortent puis, ses yeux deviennent rouge sang et il s'apprête à sauter sur Kai pour l'étranglait mais; il fut retenu par Kana.





-Kana: Ne fais rien et occupe toi plutôt de Miraï, elle est blessée.





Il vient vers moi et je reprends conscience petit à petit mais, je sentis que mon corps me brûlait et cela me faisait énormément souffrir.





«Elle semble avoir été empoisonnée par les griffures de ce dénommé Aoi...» pensa Subaru.






Aoi se met à rire et fixe Subaru d'un air mauvais, l'homme au bandeau s'avance et arrive rapidement devant Subaru.




-?: Moi c'est Reita, je pense que tu devrais soigner ton amie avant que ce soit trop tard car le venin d'Aoi est en train d'agir et se repend dans son corps.




Il lance un regard noir en direction d'Aoi, un homme aux cheveux longs et aux traits féminins semblait ne prêter aucune attention à tout ce qui se passe.

«Qu'est-ce que c'est ennuyant...» pensa t'-il.



Subaru se dépêche de venir vers moi avec ses compagnons, il était complètement paniqué et ne savait pas quoi faire pour me sauver.




-Reita: Il faut absorber le venin, c'est la seule solution.


-Subaru: Je sais pas si je pourrais le faire Kuina.


-Kuina: N'ai pas peur, nous t'arrêterons si jamais tu perds le contrôle.




«J'ai si mal...» murmurais-je.





Il se penche et mord mon bras puis, aspire le venin lentement sauf que ce fut impossible de l'arrêter.


Subaru luttait pour garder le contrôle de lui même, je commençais à perdre de nouveau connaissance tandis qu'il lâche mon bras et pose une main sur mon front.




-Subaru: Que les mauvais souvenirs soient effacés et que les bons soient conservés, technique de modification de mémoire !





Une lumière dorée apparaît sur mon front et efface les mauvaises choses dans ma tête puis, elle s'en va quelques minutes après.



Il me prit dans ses bras et ses compagnons se regroupent près de lui tandis que Kana avait l'air pensif.


Par la force de la pensée, Subaru créa un portail violet et Kuina leva une main en direction de Kana et l'attire à lui.




-Kuina: C'est ici que nous nous quittons mais, ne vous inquiétez pas bande de chiens galeux car on se reverra.



Les garçons et moi même entrons dans le portail, il eut disparu peu de temps après.

A mon réveil, je fus prise d'un violent mal de crâne et je vis des murs blancs.


J'eus du mal à m'habituer à la forte luminosité de cet endroit que je ne connaissais pas mais, à force de cligner les yeux; je voyais un peu mieux.





-?: Coucou la belle au bois dormant !


-Miraï: Tomoya ?


-Tomoya: C'est bien moi, tu te sens mieux ?


-Miraï: Oui mais, où suis-je ?


-Tomoya: A l'hôpital de Tokyo, tu as fais une chute dans des escaliers mais; tu n'as eu que des blessures superficielles.




Je souris et Tomoya vient vers moi puis, me caresse les cheveux.


Soudain, la porte s'ouvre en grand et Kana entre tout essoufflé; il a sûrement dû courir très vite pour venir ici.


Il vint vers moi et me prit dans ses bras en me serrant fortement, je l'entendis pleurer.




-Kana (en larmes): J'ai eu tellement peur !







Je lui caresse le dos et lui dit que tout va bien, qu'il n'y a pas à s'inquiéter.


Il me lâche et essuie ses larmes puis, Subaru entre avec Kuina et Koudai; ils sourient en me voyant et me demandent si tout va bien.


Hochant positivement la tête, je les regarde sans rien dire et Subaru vint embrasser mon front ce qui me rendit toute rouge.



Trois jours plus tard, je suis sortie de l'hôpital et Kana est venu me voir le lendemain.


J'étais assise sur le canapé du salon en mode pensive et je regardais mon étrange cicatrice au bras droit.


Kana vint s'asseoir près de moi et se mit à bailler puis, se frotte plusieurs fois les yeux.




-Miraï: Tu as l'air si fatigué Kana, tu dors bien ?


-Kana: Pas vraiment.



Je ne dis rien d'autre, Kana s'approche de moi et me prend dans ses bras pour me faire un câlin.

Rougissant, je le laisse faire tandis que mon coeur battait très fort contre ma poitrine.



«Je ferais en sorte que tu ne sois plus jamais blessée, quoi qu'il arrive sache que je te protégerais et que je serais toujours là pour veiller sur toi» murmura t'-il.