Chapitre 39

par Mimi-chan

_Kyuhyun, Kyuhyun ! Debout, debout !

_Mgnmghngm...

_Debout !!

Le magnae me repoussa encore une fois. Il remonta la couverture jusque sur son nez pour s'emmitoufler dedans. Je poussais un soupir en le regardant.

_Lève-toi, c'est tout blanc dehors ! Expliquais-je en le secouant un peu sur l'épaule.

Un unique grognement me répondit. Agacée, je me dirigeais jusqu'à la fenêtre que j'ouvris sans ménagement. Dehors, tout était blanc. Depuis hier soir, il a dû neiger toute la nuit. Et sans arrêt, vu l'énorme couche qui recouvre le sol. C'est magnifique ! Mais pour l'instant, tout ce qui m'importe, c'est de réveiller le gros dormeur dans la chambre. Il est déjà onze heurt et demis ! Le fait qu'on se soit couché à plus d'une heure du matin après notre première représentation du Super Show n'explique pas tout. En plus ce soir on a une autre représentation, on ne peut pas dormir toute la journée.

Je pris en bordure de la fenêtre, une grosse poignée de neige encore toute fraiche de cette nuit. Je la roulais en boule dans mes mains, bien soigneusement. Et puis, souriant déjà de ma bêtise, je me retournais et m'approcha du lit de Kyuhyun.

_Eh le magnae, j'ai dis debout !

Il eut à peine le temps d'esquisser un geste, que je pris de l'élan avec mon bras et lui lança en pleine figure ma boule de neige. Il hurla comme une fille et sursauta brusquement, envoyant valser la couette à l'autre bout du lit.

_Mon dieu mais c'est gelé !! s'écria-t-il avec des yeux écarquillés au maximum.

_Fallait te lever plus tôt !

_Qu'est-ce que c'est ? Fit Kyuhyun d'un air ahurit en regardant ses mains après se les être passées sur le visage.

Quelque petits résidus de neige s'éparpillaient sur ses paumes.

_Il neige, donc c'est de la neige gros bêta, répondis-je en plaçant mes poings sur mes hanches.

_Tu viens de me... Lancer de la neige... En pleine figure..., marmonna Kyuhyun qui ne semblait toujours pas y croire.

_Ben oui, tu ne voulais pas m'écouter. Au moins maintenant, tu es réveillé.

_Adèle... ?

_Oui ? Fis-je en le regardant.

Je le vis lentement lever les yeux vers moi. Et j'y aperçut très clairement un éclair de colère jaillir. C'est mauvais pour moi ça...

_Tu sais, je t'aime beaucoup, commença Kyuhyun doucement. Et je n'ai pas pour principe de frapper les femmes, je les respectes trop.

_...Oui...

_Mais là..., poursuivit-il en commençant à froncer les sourcils. Je pense que je vais faire une exception.

_Ah... oui... ?

Alors que je l'interrogeais du regard, je le vis hocher lentement la tête. Nos yeux se confrontèrent un instant, avant que je ne sente enfin le danger monter très vite. Ni une ni deux, je pris mes jambes à mon cou, fonçant le plus rapidement possible jusqu'à la porte. Kyuhyun réagit au quart de tour et sauta hors de lit. À peine debout, et il s'élança déjà après moi. J'ouvris violemment la porte et m'engagea dans le couloir en courant le plus vite possible. Dans mon dos, Kyuhyun me prit en chasse.

_Au secoouuurs !! Hurlais-je en descendant les escaliers en trombe.

J'arrivais dans la cuisine, où presque la totalité des garçons petit-déjeunaient. Ils me regardèrent tous avec des yeux de merlan frit. La tartine que Ryeowook s'apprêtait à manger tomba de sa main et atterrit dans son lait. Il y eu une seconde de calme plat, avant que derrière moi n'arrive Kyuhyun. Sans même réfléchir, je repartie à la vitesse de la lumière, fonçant dans le salon, Kyuhyun toujours sur mes talons.

_À l'aide !! Continuais-je de hurler en faisant le tour du canapé.

_Tu ne m'échapperas pas ! S'exclama Kyuhyun. Tu va comprendre ce que ça fait que de se prendre une boule de neige en pleine face dès le réveil !

_Nooon !! refusais-je en contournant le canapé dans l'autre sens, voyant Kyuhyun arriver.

_Adèle, Kyuhyun ! Mais qu'est-ce qu'il se passe ? Entendis-je Leeteuk demander.

Kyuhyun se mit face au canapé, moi de l'autre côté. Dès que j'esquissais un mouvement sur la droite, il en faisait de même, pareil pour la gauche. Je tentais à plusieurs reprises une feinte, mais visiblement ça ne marchait pas sur lui. Et puis finalement, il s'élança sur ma gauche. Il avait choisit le bon côté, derrière moi se trouvait le mur. Je décidais donc de tenter le tout pour le tout. Prenant mon courage à deux mains, je me faufilais comme une anguille entre lui et le canapé, me baissant rapidement pour passer sous son bras qu'il tendit.

_Ah ah ! Mon agilité est plus forte que tout ! Le narguais-je en me retournant vivement pour lui tirer la langue.

Je l'entendis grogner et se tourner vivement dans ma direction pour aussitôt se mettre à courir. Dans un sursaut de peur je voulus me remettre à courir, mais j'avais à peine fais deux pas qu'une de mes jambes me fit défaut. J'étais partit trop vite et étant en simple chaussette, je venais de déraper sur le sol. Je tombais par terre les fesses les premières.

Alors que je prenais un temps pour comprendre ce qu'il venait de m'arriver, j'entendis Kyuhyun exploser de rire.

_Mais visiblement, ton équilibre est à revoir ! Se moqua-t-il.

J'eus à peine le temps de répliquer, que déjà je sentis son bras agripper le miens pour me remettre sur pied.

_Kyu, je t'en prie, tout mais pas la neige ! Le suppliais-je en lui faisant face.

Il fit semblant de réfléchir, posant un doigt sur son menton.

_Je ne sais pas... fit-il dans une moue.

Je le suppliais ensuite du regard. Et au bout de quelques secondes, cela sembla porter ses fruits. Les lèvres de Kyuhyun s'étirèrent en un sourire.

_D'accord, pas la neige, accepta-t-il. J'ai une meilleure idée.

_Une... meilleure... ?

Son sourire perdit tout son air mignon, et ça ne me disait plus rien qui vaille.

Il me tira jusqu'à la table où tout les autres nous regardaient étrangement. Puis il me fit asseoir sur une chaise et alla chercher un bol et une cuillère. Il posa le tout sur la table et s'assit sur la chaise à côté de la mienne.

_Qu'est-ce que tu vas faire ? M'inquiétais-je tout en l'observant se servir du café.

_Je vais manger, répondit-il simplement.

_Ah... Et, c'est tout ? C'est ça ma punition ?

_Hum, ta punition, expliqua-t-il juste après avoir avalé un morceau de brioche, c'est de me regarder manger.

_Quoi ?

_Tu as bien compris, tu vas juste me regarder manger, répéta-t-il.

Je haussais un sourcil.

_Ah, donc en fait moi je ne mange pas, c'est ça ? Dis-je pour être sûr.

_Voilà, tu as tout compris, affirma-t-il en hochant la tête, trempant dans son café un bout de brioche qu'il avait recouverte de confiture de fraise.

Confiture qu'Eunhyuk s'empressa de rapprocher de lui d'ailleurs, laissant à lui seul et à Donghae qui étaient fans de cette confiture de pouvoir en prendre.

_Mais c'est pourri comme punition ! S'exclama Kangin à l'adresse de notre magnae. Si ça se trouve, Adèle n'a même pas faim.

_Hum, ben j'ai un peu faim mais ce n'est pas trop grave... Je suis d'accord avec toi Kangin, c'est nul comme punition !

_Ah oui ? Répliqua Kyuhyun en levant les yeux de son café. Tu es sûr ?

_Parfaitement ! Je peux me passer de manger, tu ne vas pas réussir à me tenter en mangeant devant moi.

_Bien, si tu le dis, fit Kyuhyun tout en se levant.

Il alla à la cuisine, sous le regard attentif de Kangin et de moi-même. Puis il revint quelques secondes plus tard, un paquet de gâteau dans les mains. Il s'assit et sortit un biscuit qu'il s'empressa de tremper dans son bol. Intrigué, je plissais les yeux sur le paquet de gâteau. Puis je sursautais et poussa un cri d'indignation pur.

_Noix de coco !! Tu n'as pas osé j'espère ?! M'exclamais-je.

_Ben, comme tu peux le voir..., si.

_KYUHYUN ! C'est de la noix de coco !!

_Oui je sais merci.

_C'est... C'est inhumain de me faire ça !!

_Ah ah, tu es tenté maintenant, hein, se réjouit Kyuhyun en mangeant sous mes yeux un second biscuit à la noix de coco.

Devant mes yeux pleins de larmes, j'entendis Kangin dire :

_Ça, c'est dur...

_Tu es un peu vilain Kyuhyun, ajouta Donghae.

_Je sais...

Et il n'ajouta rien de plus, s'amusant à me narguer en avalant biscuit sur biscuit. Jamais je n'ai connu pire torture !

_En plus on ne mange pas de noix de coco le matin !



J'avais enfilé un énorme pull en laine. Et puis j'avais ajouté à mon jean de grosses chaussettes qui remontaient jusque en dessous du genoux. Sungmin qui avait la plus petite pointure du groupe m'avait gentiment prêté une paire de basket usées. Et après avoir enfilé un bonnet et des gants, j'étais sortie dans le jardin en compagnie de la moitié des garçons à peu prêt. Environ dix centimètres de neige voir plus recouvrait tout le sol. On confondait la terrasse et l'herbe, n'apercevant plus la limite entre les deux.

Au début, moi Hangeng, Sungmin et Ryeowook avons juste voulu faire un bonhomme de neige. Tranquille dans un coin du jardin, on faisait rouler la neige pour faire une grosse boule qui formerait le corps. Mais au moment où on tentait de faire la tête, Sungmin se prit une boule de neige en plein dans la nuque. Sur le coup de la surprise, il a sursauté et est tombé en plein sur la tête du bonhomme de neige.

_Ah non ! S'exclama Hangeng. Sungmin tu viens de ruiner trois heures de travail acharné !

_On est dessus que depuis une demie heure, Hangeng, soupira Ryeowook.

_Ça va Sungmin ? M'inquiétais-je en m'agenouillant dans la neige à côté de lui.

_Oui... marmonna-t-il en se frottant la nuque. Mais quelqu'un derrière m'a...

Au moment où on tournait le visage pour regarder derrière nous, une boule de neige me frappa en plein visage, me faisant basculer en arrière. Les rires fusèrent dans tout le jardin, et j'entendis nettement Heechul et Henry se frapper dans la main en s'extasiant du coup qu'ils venaient de me faire.

Je me frottais énergiquement le visage pour le réchauffer et enlever toute la neige. Et puis je me redressais brusquement en fusillant les deux énergumènes du regard.

_Alors ça vous amuse de frapper les filles ? Répliquais-je durement.

_Mais toi t'es pas une fille ! S'exclama Heechul, mort de rire.

_Heechul ! Fit Sungmin d'un air outré. Adèle est très-

_Masculine ! Termina Henry.

Heechul explosa de rire et ils se frappèrent à nouveau dans la main. Derrière eux, Donghae, Eunhyuk, Shindong et Yesung se livraient une bataille sans merci de boules de neige. Je me levais alors brusquement, attrapant au passage suffisamment de cette poudre blanche et froide dans mes mains.

_Ohlala, ça sent mauvais ! Fit Heechul en analysant mon air énervé. Henry, repli stratégique !

_Bien reçu !

_Hep hep hep ! Revenez par là vous deux ! M'écriais-je en me mettant à courir.

Une course poursuite dans tout le jardin s'engagea. Je tentais de maintenir l'allure pour les rattraper, mais ils couraient plus vite que moi.

_C'est injuste ! Clamais-je haut et fort. Vos jambes sont plus longues que les miennes !

_Bah alors la naine, en profita Heechul. Pas capable de tenir le rythme ?

Je serrais les dents et accéléra l'allure. J'entendis Henry pousser un cris d'effroi et courir deux fois plus vite qu'avant. Mais bon sang, comment il fait ?! Je décidais de tenter le tout pour le tout. Et courant toujours, je lançais du plus fort que je pus ma boule de neige dans leur direction. Sauf qu'Heechul vira soudainement de côté et la boule de neige alla s'écraser en plein sur le visage de Kyuhyun qui venait de débarquer sur la terrasse.

J'arrêtais aussitôt de courir et tira une grimace.

_Kyu ! Je suis désolée, c'est pas toi que je visais !

_Décidément, tu dois avoir un truc contre moi, râla le magnae. Ça ne t'a pas suffit de me regarder manger des gâteaux à la noix de coco ?

_Je suis désolée ! Insistais-je.

_Je veux pas le savoir ! Tu vas souffrir !

J'écarquillais les yeux en voyant Kyuhyun s'avancer dans ma direction. Heechul et Henry se mirent à exploser de rire, mais pour le coup, je les avais totalement oublié. Tout ce que je désirais, était de m'enfuir le plus loin possible. Voyant Kyuhyun se mettre à courir, j'en fis de même, mais dans la direction inverse. À tout les coups il allait me faire manger de la neige, et ça c'est hors de question.

Comme ce matin, je me mis à crier au secours mais cette fois en courant dans tout le jardin. En m'entendant hurler, Sungmin eut un sursaut et tomba de nouveau sur le pauvre bonhomme de neige qu'Hangeng avait pourtant remit en état. Lui-même et Ryeowook se mirent à râler. Mais voyant qu'ils ne parviendraient pas à leurs fins ils décidèrent de poursuivre Kyuhyun pour se venger. Et Sungmin en fit de même.

Pendant que je tentais toujours d'échapper aux griffes de Kyuhyun, je vis Yesung quitter sa bataille avec Donghae, Eunhyuk et Shindong et s'approcher de moi. Il me prit le bras et me tira du plus fort qu'il put en courant à son tour.

_Yesung ! M'exclamais-je sans comprendre.

_Je te sauverais ! Expliqua-t-il en courant toujours.

_Yesung laisse-la ! Répliqua Kyuhyun.

_Non ! Comme ça j'aurais droit à un bisous ! Objecta Yesung.

_Quoi ?! Fis-je d'un air surprit.

_Eh ! Comment ça un bisous ! Entendis-je Sungmin crier.

_Moi aussi je veux un bisous ! Cria Heechul en se mêlant à la course, dépassant presque Kyuhyun.

_Heechul, pas touche ! Hurla Donghae en courant à son tour.

_Mais les mecs attendez moi ! S'indigna Eunhyuk.

_Et moi ! Répondit Shindong.

_Me laissez pas tout seul ! S'exclama Henry.

Bientôt, tout ceux présents dans le jardin se mirent à nous courir après, moi et Yesung. Mais chacun pour une raison différente. Et Yesung n'était visiblement pas prêt de me lâcher. En passant devant la terrasse, je remarquais Leeteuk, Zhoumi, Siwon et Kangin débarquer et nous regarder d'un œil étrange.

_Qu'est-ce qu'il se passe ?! S'exclama Zhoumi.

_C'est Yesung ! Répondit Sungmin, il nous vole Adèle !

_Et moi je veux un bisous ! Ajouta Heechul.

_Non Heechul ! Rétorqua Donghae qui tentait de le rattraper.

_Mais bon sang attendez moi ! Se plaignit Henry, à la traine.

_Vous ne faites que me déranger ! Râla Kyuhyun.

En voyant Kyuhyun commencer à me rattraper, je poussais un cris de panique et m'agrippa au bras de Yesung.

_Cours plus vite ! M'écriais-je.

Yesung eut un sourire satisfait et n'hésita pas une seconde à clamer d'une voix forte :

_Ah ah ah ! C'est moi qu'elle préfère les mecs ! Abandonnez la course !

_Hors de question !

_Le bisous est pour moi !

_Heechul bordel !

_Mais attendez moi !!

_Leeteuk grouille ! On les rattrape ! Entendis-je Kangin dire la seconde suivante.

Et je vis alors Leeteuk, Kangin, Siwon et Zhoumi s'élancer dans la neige à la poursuite de nous tous.

Ce manège dura bien cinq bonnes minutes. Mais tout se termina lorsque Yesung se prit le pied dans quelque chose et tombe à la reverse, m'entrainant avec lui dans la neige. On s'écroula à plat ventre par terre et la seconde suivante, plein de corps se jetèrent sur nous, s'entassant les uns au dessus des autres. Je sentais la main de Kyuhyun essayer de me faire manger de la neige, en même temps que Sungmin en écrasait sur sa tête pour tenter de me libérer. Et puis je devinais aux cris et aux rires que j'entendais, qu'Heechul avait embrassé Yesung sur la joue, que Donghae plaquait ce dernier dans la neige, qu'Henry mourrait dans un coin en reprenant son souffle, et que tout le reste se jetait sur nous pour nous recouvrir complètement.



Dix-sept heure trente. Il était temps de se préparer. Après la grande bataille de neige dans le jardin, on était tous rentré trempés dans la maison. On s'était rapidement changé avant de manger et puis après avoir glandé un peu, tout le monde s'affairait pour la deuxième représentation du Super Show.

La maison ressemblait plus à une sorte de petite fourmilière qu'à une vraie maison. Tout le monde s'agitait dans tout les sens. Dans le couloir des chambres du premier étage, attendant qu'Hangeng ait finit de repasser mon jean, je ne fis même pas attention au fait que j'étais en culotte. Tant pis, ils sont habitués maintenant. Et puis j'ai d'autres choses sur lesquelles me focaliser. Notamment les muscles d'Eunhyuk qui arriva torse-nu devant moi pour aller à la chambre de Donghae, prendre des chaussettes. Mais ne nous faisons pas d'idées ! N'importe quelle fille serait obligé de regarder, moi comprise ! Et de toute façon, même Heechul se baladait torse-nu. Et je ne parle même pas de Siwon...

Une fois que je fus habillée, je quittais la chambre où Kyuhyun se débattait avec son pull et rejoignis la salle de bain pour me laver les dents. Mais en ouvrant la porte, j'eus un sursaut si brusque que mon cœur s'arracha presque. Je m'attendais à ce que la pièce soit vide, or Donghae était déjà là et se brossait lui aussi les dents, mais torse-nu. Qu'est-ce qu'ils ont tous avec ça... ?

Donghae ouvrit de grands yeux, la brosse à dent dans la bouche.

_Guécholé, che gué chai eur ? Fit-il en baissant les sourcils.

_Hein ?

_Che gué ai eur ? Répéta-t-il en tentant d'articuler.

_Heu.. Donghae je ne comprend rien.

Il prit sa brosse à dent dans une main pour la retirer de sa bouche et répéta en essayant de faire des mots complets :

_Ge gué vai bheur ?

J'ouvris la bouche pour répondre que je n'avais toujours rien compris, mais on s'arrêta tout les deux lorsque je vis un peu de dentifrice tout mousseux couler de sa bouche et tomber sur son torse.

_Oh gon... marmonna-t-il en fronçant les sourcils.

_Et si tu crachais tout ? Proposais-je dans un sourire.

À cet instant, j'entendis une voix hurler juste derrière moi, ce qui nous fit sursauter tout les deux, moi et Donghae.

_TOUT SEULS DANS LA SALLE DE BAIN !

J'eus tout juste le temps de voir Heechul avant qu'il ne claque brusquement la porte pour nous enfermer.

_Bon sang c'est pas vrai ! M'écriais-je en appuyant sur la poignée. Heechul ! Ouvre nous tout de suite !

_Hahahaha !!

_Heegul ! Gu ai hié !

En me retournant, je vis encore du dentifrice couler sur le torse de Donghae.

_Rince-toi la bouche ! M'exclamais-je en me retenant de rire.

Donghae râla et se pencha au lavabo pour se rincer la bouche. Pendant ce temps, j'essayais toujours d'ouvrir la porte, mais Heechul la bloquait.

_Je n'ouvrirais que lorsque vous vous serez fait un bisous ! Lança-t-il d'un air amusé.

Je me forçais à ne pas rougir et riposta en serrant les dents.

_Heechul... Si tu n'ouvres pas tout de suite...

_Un bisous d'abord !

_Mais comment tu pourras savoir qu'on s'embrasse si tu es derrière la porte ? Répliqua Donghae.

À l'entendre dire cela, mon cœur eut un raté. Mais il n'avait pas tord. Et le silence qui nous répondit prouva bien que Donghae venait de trouver la bonne chose à dire à Heechul. Sauf qu'il finit par trouver la réplique et s'empressa de répondre :

_Alors faites en sorte de faire du bruit !

Cette fois je ne pus m'empêcher de rougir. J'entendis Donghae soupirer dans mon dos. Lentement, je me tournais vers lui. Il terminait d'essuyer tout le dentifrice qu'il avait mit un peu partout puis me regarda.

_On fais quoi ? Chuchota-t-il. On défonce la porte ?

En le regardant me murmurer cela, un petit sourire aux lèvres, je me sentis étrange. J'avais l'impression que tout était redevenu comme avant. L'amitié, la complicité... Mais une sonnerie de portable nous arrêta. Donghae fouilla dans la poche de son jean et en ressortit son téléphone. J'aperçus très clairement le prénom de MinCha s'afficher sur l'écran. Je serrais les dents et tenta de contenir ma colère.

_Bon sang, elle est chiante, marmonna Donghae en fronçant les sourcils.

Alors que j'ouvrais mes yeux d'étonnement, je le vis appuyer sur son écran tactile pour raccrocher. Puis il balança son portable sur la pile de linge sale et se tourna à nouveau vers moi.

_Bon alors qu'est-ce qu'on fait ?

_Heu... heu je... Je... J-je n...

J'étais trop surprise pour dire quelque chose de censé. Pourquoi Donghae agit-il ainsi avec elle ? Que se passe-t-il ? Ne sortent-ils pas ensemble ?

_On s'embrasse ? Demanda Donghae juste après ce qui me fit sursauter et me cogner contre la porte.

_Ohoo ! S'exclama Heechul depuis l'autre côté. Ça s'active dans la salle de bain !

Donghae s'approcha de moi, son regard plongé dans le miens. J'étais complètement collé contre la porte et incapable du moindre mot. J'étais presque persuadée qu'il allait m'embrasser lorsqu'en fait il dévia son visage et me murmura à l'oreille.

_À trois on défonce la porte, ok ?

Lentement, je hochais la tête. Donghae se recula pour me sourire et on posa chacun une épaule contre la porte, face à face.

_Un... deux... TROIS !

Dans un même mouvement, un donna un puissant coup dans la porte qui s'ouvrit avec vacarme. Heechul fut propulsé à l'autre bout et manqua de s'écraser contre la baie vitrée.

_Et voilà, problème réglé, fit Donghae, les mains sur les hanches.

Je levais mes yeux vers lui, et devant son sourire, je ne pus rien faire d'autre que d'y répondre à mon tour. Et c'est en le voyant partir dans sa chambre, pendant qu'Heechul se massait le crane, que je compris quelque chose. Je devais m'excuser. Je devais parler avec Donghae, et lui faire mes excuses. Notre dispute d'il y a quelques temps est encore là, présente dans nos esprits. Et j'ai dis trop de méchanceté à Donghae pour que ce soit juste un moment à oublier. Il faut que je m'excuse, il n'y a que comme cela que tout rentrera dans l'ordre et qu'on pourra retrouver une réelle complicité, comme avant.

_Vous êtes tous prêt ! Cria à cet instant la voix de notre leader depuis le rez-de-chaussé. On part dans un quart d'heure !

_Oh mince ! Un quart d'heure !

_Dites, z'aurez pas vu mes chaussettes ? Demanda Eunhyuk.

_Et c'est maintenant que tu demandes ça ?

_Eh ! Personne n'aurait vu mon pantalon en toile noir ? S'exclama Zhoumi depuis le deuxième étage.

_Mais bon sang, on part dans un quart d'heure les mecs ! S'horrifia Leeteuk.




Je montais sur la scène, accompagnée par les hurlements des fans et des autres Super Junior. Le concert était commencé depuis une bonne heure déjà. C'était le temps des musiques où on s'éparpillaient tous dans toute la salle. On la parcourait de long en large, permettant à tout les fans d'avoir vu chacun des Super Junior de plus ou moins prêt. Parfois j'en croisais certain et on se frappait dans la main ou bien on dansait ensemble un instant avant de repartir.

C'est ce moment du Super Show que j'adore. Ça nous permet de danser, de nous éclater, de rire, de faire n'importe quoi, de montrer notre amour les uns pour les autres, et notre amour pour les fans. Ça nous permet de nous lâcher complètement et de profiter un maximum de ce show. Et donc j'adore ça.

C'était Shining Star, une de leur ancienne musique, qui était diffusée maintenant. Moi je ne chantais pas, évidemment, mais je dansais dans mon coin et participais au refrain avec entrain.

_Adèle ! M'appela une voix dans mon dos tandis que je sautais sur place.

En me retournant, je vis Leeteuk courir vers moi. On se frappa dans la main quand il fut à ma hauteur.

_Adèle, me fit-il un peu plus bas, cachant son micro dans sa main. Je viens de voir Heechul, et il voudrait te parler.

_Me parler ? Pourquoi il ne vient pas lui même ? Répondis-je en écartant moi aussi mon micro.

_Je ne sais pas... Il est là bas, sur le couloir gauche de la scène, m'apprit Leeteuk en pointant discrètement du doigt l'endroit où se trouvait Heechul.

_Ok, je vais y aller, merci teukie !

_De rien.

On se sourit et après qu'il m'eut gentiment frotté les cheveux, je rejoignis en courant, l'endroit où se trouvait notre diva. Il dansait en face du publique et faisait grandement hurler ses fans en prenant des airs de séducteurs. Lorsqu'il me vit, il me fit un grand sourire et passa un bras autour de mes épaules pour me rapprocher rapidement de lui.

_Donghae n'aime pas MinCha, me chuchota-t-il aussitôt.

_Quoi ?! M'étonnais-je. Mais... Comment tu-

_Tout à l'heure dans la loge, si tu avais vu comme il l'a rembarré !

_Mais Heechul je-

_Chut ! M'arrêta-t-il. Pour l'instant on est en plein concert alors je ne peux pas trop te parler, mais tu devrais aller le voir.

_Mais pourquoi j-

_Écoute-moi ! Vous vous êtes disputés non ? J'arrête pas d'essayer de régler les choses mais maintenant c'est à toi de te bouger ! Alors va le voir !

_Et je lui dis quoi ?

_Tu sauras quoi lui dire, ne t'en fais pas, conclut-il dans un clin d'œil.

Je poussais un soupir tandis qu'il me poussa gentiment dans le dos. Allez voir Donghae ? Maintenant ? C'est sûr qu'il faut vraiment qu'on parle lui et moi, mais pas maintenant, en plein concert.

_Allez ! Insista Heechul en me poussant un peu plus.

Je me mis donc à marcher, pas sûr du tout de ce que je devais faire. Et puis, je ne sais même pas où il est Donghae !

Soudainement, des hurlements plus forts que les autres se firent entendre un peu plus loin. En jetant un œil sur le grand écran, je remarquais Donghae et Eunhyuk, très proche l'un de l'autre.

_Ah ok, il est là donc... marmonnais-je dans un sourire.

Si je devais jouer sur le fan-service moi, avec qui les fans aimeraient que ce soit ?

Sungmin débarqua au même moment devant moi, tout sourire. Il me prit les mains et me tira vers lui pour m'enlacer dans l'instant. Un tonnerre de hurlements retentirent au même moment. Bon, je crois que j'ai ma réponse. En souriant, je répondis à son étreinte.

_Ça va ? Me demanda-t-il en se reculant un peu après.

_Très bien !

_Tant mieux, sourit-il en réponse.

Je lui souris en retour et puis on se sépara et je poursuivis ma route. Pendant tout mon chemin qui me menait à Donghae, j'étais partie dans mes pensées.

Il n'aimerait pas MinCha ? Bon déjà, c'est sûr que c'est une bonne chose. Mais dans ce cas, pourquoi est-il sortit avec elle ? Ça, je ne le saurais qu'après le concert je pense, lorsqu'on aura une longue conversation lui et moi. Ou alors moi et Heechul... Mais sinon, mettons MinCha de côté. Que devrais-je dire à Donghae maintenant ? Heechul veut que j'aille le voir, mais pourquoi ?

Soudain, Shining Star laissa la place à Midnight Fantasy. Je continuais de marcher sans vraiment y prêter attention, jusqu'à ce que j'entende Donghae chanter. Et un sourire se dessina sur mon visage. Mais oui, je sais parfaitement quoi lui dire.

Les derniers mètres, je les parcouru en courant. Donghae était enfin là, dos à moi. J'arrivais à sa hauteur, et lui tapota l'épaule. Il se retourna, étonné. Puis son regard plongea dans le miens et un grand sourire étira mes lèvres. Il fut d'autant plus surprit. On se regarda encore un instant et je me sentis soudainement gêné. Je baissais un peu le regard, puis inspira à fond avant de le regarder à nouveau. Je posais une main sur son épaule et m'avança jusqu'à lui.

_Pardon, soufflais-je à son oreille.

Il me regarda, encore plus étonné qu'avant.

_Je m'excuse Donghae, pour tout, continuais-je. Notre dispute me pèse sur la conscience et je sais que je t'ai dis d'horribles choses. Alors... Pardon.

Il y eut quelques secondes de silence -si on ne compte pas la musique et les cris bien entendu- puis Donghae me sourit en retour. Et sans plus attendre, il me prit dans ses bras, pour me serrer fort contre lui. Ça aussi, ça aura fait crier plein de fans.

Mais en cet instant même, je dois bien avouer que les fans, je les avais totalement oublié.


Et une fois de plus, le concert fut une merveille.