Espoir, Déception : deux ennemis qui s'entendent très bien ensemble.

par Tomochan

Les hanches entourés des bras du plus âgé qui s'était endormis sur son ventre, Donghae restait assis sur le canapé du salon, nu en recouvrant son amant de la couverture se trouvant habituellement sur le canapé avant de continuer de lui caresser les cheveux.

Ce soir il avait eu le droit pour le deuxième fois de goûter au plaisir charnel que lui procurait son HyukJae. Il n'en était qu'en partit heureux, après tout, le coeur du blond lui était toujours fermé. Il espérait tout de même que mêler leurs corps pourrait rapprocher leurs coeurs.

Cela faisait presque six mois qu'ils vivaient ensemble maintenant, et Donghae ne savait toujours pas pourquoi son oncle s'en allait un dimanche par mois sans rien dire. Que faisait-il ? Allait-il rejoindre quelqu'un ? Et si il avait quelqu'un dans sa vie ? Non c'est totalement impossible. Donghae était sûrement le seul à supporter ce sale caractère cachant un grand coeur.

Le brun commençait à trembler de froid ne pouvant pas se couvrir avec la même couverture que le blond mais il ne voulait absolument pas quitter cette position. Il savait que si Hyuk ouvrait les yeux. Il dirait à Donghae d'aller dans sa chambre et il ne pourrait pas passer la nuit avec lui. Il devait résister. C'est tout.

_ Va dans ta chambre...soupira le blond à moitier endormis, yeux fermés.

_M-Mais pourquoi ? On est bien comme ça non...? demanda le brun en continuant à passer sa main dans les cheveux du plus grand.

L'oncle se redressa en déposant la couverture sur la tête de son neveu ne voulant plus voir son regard suppliant qui risquait de le faire craquer alors qu'il avait fait déjà beaucoup d'erreurs e se rapprochant autant de lui.

_ Va prendre une douche en premier. ordonna HyukJae.

Le brun soupira et s'éxécuta en trainant du pied pour montrer son mécontentement. Le blond quant à lui jetta un coup d'oeil à l'heure et s'étonna en voyant qu'il était déjà deux heures du matin. Demain c'était dimanche, il devait réussir à se lever le matin.

Il récupèra son calçon sur le sol et jeta un coup d'oeil à ses mails en attendant que Donghae sorte de la douche.

_ J'ai fini... déclara Donghae en peignoire.

_ Hmm... Merci. répondu Hyuk en posant son portable sur le comptoir de la cuisine pour s'en aller vers la salle de bain.

_ Dis... est-ce que tu ne voudrais pas qu'on sorte ensemble demain...? demanda la voix hésitante de l'étudiant espérant une réaction pas trop violente de son aîné.

_ Tu sais très bien que je suis occupé les dimanches. trancha le plus vieux.

_ Ou-Oui mais j'espèrais compter assez pour toi pour passer devant ce..."dimanche". Au moins une fois. expliqua le brun.

_ Tu es bien loin du compte si tu penses ça. Ce n'est pas parce que j'aime ton petit cul que tu comptes forcément pour moi, on dirait que je t'ai fais croire des choses. J'ai fais un serment devant dieu, tu ne seras jamais le premier pour moi. énonca le blond avant de s'engouffrer dans la salle de bain encore embrumée.

Donghae restait paralysé par cette annonce, le début ne le préocuppait pas vraiment, il s'attendait à ce que Hyuk dise qu'il ne s'intérésse qu'à son corps mais la fin soulevait beaucoup de question. Que voulait-il par "un serment devant dieu" ? L'étudiant commençait à avoir une idée de plus en plus net de ce que faisait son oncle le dimanche.

Le dimanche. Pratiquement rien n'était ouvert, sauf un lieu. Toujours ouvert aux personnes, 7J/7 et 24H/24.

***

Il était à peu près onze heure, le soleil de mars frappait haut de le ciel à travers les quelques nuages persistant à faire planer une menace de pluie. Malgrès le fait que le vent soit glacé, les joues de Donghae, elles, elles étaient bel et bien brûlante.

Brûlante de honte ayant l'impression de faire une chasse à l'Homme mais aussi d'anxiété et d'essoufflement. L'étudiant venait de suivre son instinct. Après avoir passé la matinée dans les bus à aller d'hôpitaux en hôpitaux il arriva devant la dernière clinique privée.

Le brun se décida enfin à entrer puis se dirigea vers l'accueil.

_ Bonjour, que puis-je pour vous ? fit une infirmière sourriante.

_ J-Je cherche Mlle Lee, ma cousine. fit rapidement Donghae.

_ Pourriez-vous me donner son prénom s'il vous plaît ? quémanda la jeune femme en fixant son écran d'ordinateur.

_ Euh bien en fait... C'est mon oncle, Lee HyukJae qui m'a demandé de le rejoindre alors -

_ Oh ! Monsieur Lee HyukJae ? Vous êtes son neveu ? Vous ne vous ressemblez pas du tout ! s'amusa la jeune infirmière.

_ Oui... Je sais...

_ Mais, ce n'est pas à sa fille que monsieur Lee vient rendre visite. C'est à sa femme en 428 ! déclara-t-elle.

Le tems venait de s'arrêter. Le pire scénario qu'il pourrait imaginé s'était donc réalisé. Lee HyukJae, l'Homme de sa vie, celui pour qui il serait prêt à défier vents et marrées, était marié. Alors pourquoi lui avait-il fait toutes ces choses ?! La rage, la tristesse, la déception, la jalousie, tout ces sentiments venaient se mêler et envahir chaque partie de son corps pour le faire avancer jusqu'à la chambre citée par l'infirmière.

Il se sentait aller de plus vite en vite, incapable de se contrôler le jeune étudiant se mit à courir à travers les couloirs. C'est comme s'il n'était plus lui même, il n'arrivait plus à s'arrêter. Non il devait se contrôler, sinon il serait une fois de plus traiter de gamins par Hyuk....ah c'est vrai, cela n'a plus d'importante. Monsieur est marié. Peut-être même grand-père qui sait tout ce qu'il lui cache ?

Une fois devant la porte le jeune homme ouvrit la porte en entrant en trombe pour s'arrêter net devant le corps d'une jeune femme endormie relié à plusieurs machines et de se stopper immédiatement.

_ Qu'est-ce que tu fais là ?! s'écria le blond en sursautant de son siège à côté du lit de l'hospitalisée.

_ A-Alors c'est vrai..T-T'es...T'es...! Le brun prit de panique mit une main sur sa gorge incapable de respirer.

HyukJae accouru au près de Donghae pour lui caresser et lui donner un sachet qui pourrait l'aider à respirer. L'étudiant se calma petit à petit et commença à fondre en larmes.

_ Alors c'est vrai, tu es marié....alors...c'est vraiment ça... ce serment devant dieu. Cette personne devant tout le monde, cette personne que tu aimes plus que tout, contre qui je n'aurais aucune chance...

_ Oui... soupira Hyuk. C'est ma femme, elle est dans le coma artificiel depuis bientôt trois ans. Elle ne répond plus à aucun stimulus...

L'étudiant baissa la tête honteux, pourquoi ? Pourquoi tout n'était-il pas plus facile ?

_ Hyuk... Je t'aime. déclara le brun perdu ayant ses sentiments amoureux comme seul certitude.

L'aîné prit doucement le brun dans ses bras pour lui caresser les cheveux et lui embrasser le front.

_ Je sais.