L'amour est illogique.

par Tomochan

_ Je crois que je suis né pour te rencontrer.

Le blond se retira de Donghae et croisa ses bras en haussant un sourcils.

_ Alors je dois comprendre que tu m'aimes ? fit simplemet l'oncle.

Donghae secoua doucement la tête honteux.

_ En tout cas, je commence à ressentir quelque chose... quand je vous vois, dès la première seconde je ressens quelque chose partout...

HyukJae tourna le dos a son neveu pour sortir des toilettes.

_ Tu ne sais pas ce qu'est l'amour et tu sais bien que c'est futile, jamais rien ne se passera entre nous. Allez on va faire cette photo. ordonna le plus âgé.

Le jeune étudiant s'empressa de retenir le plus vieux en retenant son bras.

_ Alors pourquoi tu m'as embrassé ?! Ce n'était pas juste pour me faire taire non...?! s'écria le petit brun.

_ Je l'ai fais parce que j'en ai eu envie. Un point c'est tout. Comprend bien que tout ce que je fais n'est pas forcémet calculé ou partit d'une bonne attention. Je ne fais que suivre mes désires. Si tu me donnes envie de toi un jour alors je te prendrais. Je ne m'enchaîne à rien, aucune entrave ne viendra bousculer ma vie. affirma le plus âgé.

Donghae resta le regard figé dans les prunelles sombres du brun. Alors comme ça tout ca c'était juste parce qu'il "en avait envie" ? Le fait qu'il cache à ses parents qu'ils se connaissaient déjà, le fait qu'il l'embrasse... Non il ne pouvait pas s'y résigner.

_ A-Alors je deviendrais la seule et unique entrave dans ta vie. Je gagnerais cette place et tu -

_ Je te souhaite bonne chance petit morveux. Si tu veux un conseil j'aime quand on m'obéit. coupa le plus grand en donnant une pichenette sur le front de Donghae afin de le faire lâcher.

Donghae gémit légèrement de douleur et de surprise de ce coup puis se mit à le suivre par l'arrière tête baissé devenant de plus en plus rouge de honte en se remémorant cette scène dans sa tête. Surement le moment le plus gênant de sa vie. Comment avait-il osé dire ça ? C'est bien beau mais comment allait-il s'y prendre ? Il avait une année. Une année devant lui pour passer outre ce lien interdit et gagner le coeur de cet Homme qui ne veut d'entrave.

Après quelques instant ils arrivèrent à leur table aux restaurant et Donghae fit face à ses parents le sermonant du spectacle indigne dont ils avaient été les témoins. Après quelques minutes de sermonage où HyukJae ne trouva rien à redire ils prirent enfin la photo de famille. Donghae se mit assis sur le canapé avec sa mère et HyukJae se place derrière lui debout main sur les épaules de l'étudiant en affichant une mine réjouit. Le père prit place et le flash vint les aveuglé.

La preuve de leur sang commun est à présent gravé dans le temps.

***

Cela faisait bientôt plus de dix minutes que Donghae était assis sur le canapé du salon face à la bibliothèque où tronait cette photo de famille. Pourquoi HyukJae l'avait-il poser aussi fièrement sur cette bibliothèque ? Surement pour faire comprendre au jeune étudiant où se trouvait sa place.

Le brun avait l'impression que cette photo le narguait, elle le regardait de haut. Le jeune étudiant scruta les horizons du coin de l'oeil pour vérifier que HyukJae n'était pas dans le salon ou la cuisine puis il posa son livre d'Histoire avant de se lever sur la pointe des pieds et de prendre cette photo. Il se dirigea prudemment vers la fenêtre de la cuisine. On était au cinquième étage d'un immeuble. Rien ne pourrait plus sauver cette photo.

_ Repose immédiatement cette photo. fit une voix menaçante dans son dos.

Donghae sursauta et se retourna face à son oncle. L'air frustré Donghae deposa lourdement la photo dans la main tendu du blond.

_ C'est la troisième tentative de meurtre en quatre jours. Ce n'est qu'une photo. affirma le blond avant de la reposer à sa place. Je ne veux plus te voir t'en approcher.

_ M-Mais cette photo, je la déteste ! Pourquoi l'affiches-tu dans ton salon ?! Elle représente le tabou que je ressens pour toi et ça me fait mal d'être face à cette vérité tout les jours ! J'aimerais l'oublier ! s'écria le brun.

_ Tu aimerais l'oublier ? Tu m'aimes si peu que ça alors. Affronter cette réalité est quelque chose de normal, quelque chose qui nous importe peu quand c'est le vrai amour. Si je la laisse là ce n'est pas pour admirer notre famille, c'est pour te faire comprendre la faiblesse de tes sentimets gamin. Tu ne sais pas ce que c'est l'amour. trancha le blond.

Donghae se mit à serrer sa machoir et ses poings. Comment pouvait-il critiquer ses sentiments ? Il n'avait pas dit que ses sentiments disparaissaient ! Bien au contraire ils grandissait au jour le jour, cette cohabitation n'y était pas pour rien. C'est juste qu'il n'en pouvait plus de cette piqure de rappelle.

_ C'est faux ! Mes sentiments sont vrais ! Tu ne peux pas ressentir ce que je ressens et je ne suis pas un gamins je te dis ! Concidère-moi comme l'adulte que je suis ! Je suis un adulte je te dis ! s'écria à plein poumons l'étudiant.

HyukJae fronça des sourcils puis lui prit violament le poignet le tira à travers l'appartement jusqu'à franchir le seuille de sa chambre et de jeter Donghae sur le lit. Le blond se mit à califourchon sur le brun perdu afin de lui sucer de mordiller le coup.

_ Ah oui ? Tu es un adulte ? Alors ça ne devrait pas te poser de problème de faire ça avec celui que t'aime. Tu sais, ce que les grands font.

_ Hein ? Quoi ? Mais euh je - !

Donghae fut coupé par un fort gémissement qu'il poussa suite au touché de la langue du plus âgé sur une de ses perles rose qui horne son torse. Depuis quand lui avait-il ouvert sa chemise ? La langue du blond se dirigea de plus en plus bras en s'arrêtant autour du nombril du plus jeune afin de jouer avec alors qu'avec ses main il enlevait le pantalon du brun.

Donghae regardait appeuré le plus âgé commencé à baisser son caleçon qui cachait sa douloureuse érection puis se mit à crier, larmes aux yeux en tenant son caleçon. Pourquoi était-il aussi froid ? Il ne l'avait pas embrassé ni même jeté un regard. Non il ne pouvait pas le faire comme ça, il n'y avait aucun amour dans les geste de HyukJae. Le coeur de Donghae s'alourdit et une boule se forma dans sa gorge. Une envie de vomir lui monta à la gorge.

_ J-Je ne veux pas ! Pas comme ça... pitier... fit dans un sanglot le plus jeune.

HyukJae releva la tête et fit face à Donghae assis tenant son caleçon à l'aide d'une main et cachant ses yeux avec l'autre avant-bras laissant couler ses larmes. Pourquoi avait-il commencé à lui faire ça ?

Le plus âgé prit son compagon dans ses bras en bloquant la tête de Donghae dans son coup en le berçant doucement pour le calmer.

_ Je suis désolé.