Une rencontre, même fortuite, n'est jamais le fruit du hasard.

par Tomochan

_ Ravis de faire ta connaissance Donghae. fit poliement le blond avant de lui tendre sa main.

Donghae ne sut comment réagir resta figé, le regard pétrifié devant ces prunelles basanées. Il était bien différent de ce matin, il était à présent en costume noir sans cravatte, ses cheveux qui étaient ce matin laissés libre étaient à préset bien dréssé ce qui lui enlevait son côté sauvage qui lui siait plus tôt dans la journée.

Pourquoi faisait-il semblant de e jamais l'avoir connu ? Le jeune bru espérait qu'il faisait ça pour le protéger du fait qu'ils se soient rencontrés dans une mauvaise situatio pour l'étudier et ce qui pourrait causer des soucis à ses parents.

Le jeune lycéen prit donc la main du blond avant de la sérrer docement.

_ Je suis très heureux de vous rencontrer enfin... affirma l'étudiant.

Le blond mis fin à ce court contact en retirant sa main après quelques instant puis s'assit à sa place face à Donghae.

_ Alors HyukJae, tu as reçu les cartons de Donghae aujourd'hui ? questionna le père.

_ Oui, je les ai installé dans sa chambre. répondu le blond après avoir passé sa commande.

_ En tout cas tu es toujours aussi beau HyukJae ! s'exclama la mère.

_ Merci madame, mais je ne rien comparé à votre beauté, les années passées vous rendent plus belles chaques secondes. Mon grand-frère en a de la chance. fit-il en souriant.

Donghae en restait perplexe. C'était une tout autre personne, il ne le pensait pas capable de sortir un compliment aussi facilement en affichant un sourir aussi polit. Lequel est sa vrai facette ? Donghae en était fasciné.

Alors que la mère en riait gêné, le jeune brun ne cessé de fixé le blond tout au long du repas alors qu'il parlait d'actualité avec ses parents Donghae ressentit le fossé qui les séparait encore plus. HyukJae, Lee HyukJae est un adulte alors que lui est fraîchement sortit de l'enfance. C'est pour ça que HyukJae ne le concidèra jamais que comme un fils ou un petit frère mais pas comme la personne qu'il est.

_ Et si ous prennions une photo de famille ? se réjouissit le géniteur.

S'en était trop. Une photo de famille ? C'était admettre qu'ils aient un lien de parenté et donc abandonné ce sentiment nouveau naissant en lui. Il refusait. Après tout il n'avaient aucun lien de sang ! HyukJae est le demi-frère de son père. C'est bien trop loin ! Non ?

_ Je refuse ! C'est stupide ces photos ! et cette famille est stupides ! s'écria le brun avant de s'échapper de table en fuyant le restaurant laissant sa famille sous le choc de la réaction éxagérée du brun.

Le jeune étudiant sortit à toute allure du restaurant puis se dirigea dans les toilettes pour arriver au bord du lavabo essouflé, il se regarda dans le miroir se trouvant pathétique et des lourdes larmes vinrent creuser des sillons sur ses joues rosies par cette courses. Ses sanglots résonnèrent dans les toilettes alors qu'il se laissait doucement tomber par terre pour se mettre en position foetal.

_ T'es vraiment un sale gosse toi hein, il va falloir refaire ton éducation. fit une voix qui fit bondir le coeur de Donghae.

Le brun leva doucement la tête et vit Eunhyuk debout le regardant agacé mais respirant plus fort que raison. Avait-il courru à sa recherche ? Pouvait-il espérait que lui aussi avait ressentit ce petit quelque chose qui s'est passé entre eux ce matin ?

_ Je ne suis pas un sale gosse... d'ailleur je ne suis pas un enfant, je n'en suis plus un. répondu le brun d'une voix fluette coupée par des sanglots.

_ Si tu n'en es plus un alors dit-moi ton problème. Maintenant qu'on va vivre ensemble, il faut qu'on se dise tout pour ne plus qu'il y ait de quiproquo. Réglons ça en adulte. Relève-toi et arrête de pleurer. affirma le plus âgé.

Donghae se releva doucement en essuyant ses larmes avec ses poings ne réussisant à s'arrêter, ses larmes recommencèrent de plus belle.

_ J-Je n'arrive pas à m'arrêter ! C'est trop triste...pourquoi faut-il que le destin s'acharne sur moi alors que je croyais -

Donghae fut coupé par les lèvres d'HyukJae qui vinrent se poser sur celles du jeune étudiant qui se retrouva plaqué contre le mur, le brun sentit une présence humide lui demandant l'ouverture de ses lèvres qu'il accepta laissant la rencontre explosif de leurs langues faire chavirer le coeur du plus jeune sentant ses forces le quitter. Après quelques instant le blond se retira doucement en posant une dernière fois rapidement ses lèvres sur celles du brun satisfait en lui adressant un sourire malicieux.

_ Maintenant tu es calmé. Alors dit-moi ce qui se passe ? quémanda la blond.

Donghae resta plaqué au mur maintenant par le corps d'HyukJae contre le sien, c'était bien son seul appuis, ses jambes ne lui servait plus à rien.

_ Je crois que je suis né pour te rencontrer.