Chapitre 2

par JEWELFISH

                Donghae soupira en sentant des mains glacées se coller contre son torse. Lui qui voulait encore profiter de la douceur du matin pour dormir un peu, c’était foutu. La jeune femme s’approcha de lui pour tenter d’accéder à ses lèvres mais, Donghae se tourna sur le flanc en feignant de s’étirer. Elle n’était pourtant pas dupe et savait pertinemment qu’il ne voulait pas de ses baisers. Elle ne pouvait comprendre d’où cela pouvait bien venir mais, ce n’était pas apparu du jour au lendemain. Elle était persuadée que c’était là, depuis le début de leur relation.

-          Je vais préparer le petit déjeuner. Dit-elle sans enthousiasme

Le jeune homme sourit intérieurement et attendit qu’elle quitte le lit conjugal pour pouvoir s’étirer de tout son long comme pour profiter de son départ. Il essaya de s’endormir à nouveau mais, il entendit un rire gai arrivé du bout du couloir jusqu’à sa chambre et, il vit sa fille courir jusqu’à lui.

-          Ne la prend pas avec toi dans le lit ! Ordonna la jeune femme

-          Ah bon ? Et pourquoi ? C’est ma fille j’te signale ! Pas un vulgaire animal qu’on éviterait de faire monter dans le lit. Vas faire le déjeuner. Répondit Donghae en soulevant sa fille pour la prendre avec elle dans le lit

Le matin de chaque anniversaire, Haru avait pris l’habitude de rejoindre son père et de profiter de sa présence dès le réveil. Au début, Donghae la sortait du berceau et gardait sa fille contre sa peau pour respirer l’odeur de bébé qu’elle dégageait puis, au fur et mesure qu’elle grandit, elle réussit à descendre toute seule de son lit pour regagner celui de son père. Il s’allongea, la posa sur son torse et lui caressa le dos en lui souhaitant un joyeux anniversaire. La fillette sourit et s’agrippa au tee shirt de Donghae pour se rendormir quelques minutes. Il la regarda un moment et profita de son sommeil pour passer délicatement sa main sur sa joue. Elle était vraiment tout pour lui.

Ils se levèrent après quelques minutes passées ensemble et se mirent à table avec Yujin qui souhaita un joyeux anniversaire à Haru mais, heureusement la fillette ne remarqua pas le peu d’intérêt que la petite amie de Donghae lui portait. Ce n’est pas qu’elle n’ait aucune fibre maternelle mais, surtout que Donghae se montrait extrêmement protecteur et, il ne lui avait jamais dit de se comporter comme une mère avec elle. Yujin n’allait pas la chercher à l’école et, ce n’était pas vers elle que Haru accourait lorsqu’elle pleurait. Elle ne cherchait pas non plus à s’impliquer vis-à-vis d’elle, elle tentait déjà de garder sa relation avec le père avant de créer quoi que ce soit avec la fille.

Donghae bu son café en tentant de se rappeler tout ce qu’il devait faire aujourd’hui. Heureusement pour lui, la météo avait vu juste et, ils allaient avoir un temps magnifique et ils pourront manger dans le jardin. Il devait encore préparer le gâteau d’anniversaire, finir d’emballer les cadeaux, préparer la table et le repas. Il savait que Yujin lui proposerait son aide et qu’il tenterait de ne pas se fâcher parce qu’elle ne comprendrait pas. Elle ne pouvait pas comprendre qu’il y a trois ans, il avait une vie entièrement planifiée et que cette jeune fille de trois ans assise devant lui, le nez dans son bol de céréales faisait partie de son plan mais que Yujin, elle, n’était pas de la partie. Il n’aurait jamais cru préparer seul l’anniversaire de sa fille. Avant la naissance de Haru, il s’imaginait à table avec Hyukjae et elle mais, aujourd’hui, cette vision était plus que floue. Hyukjae ne faisait plus parti du plan non plus. Il ne lui renvoyait que les images négatives de leur rupture parce qu’après tout, ils en étaient restés à cela. Evidemment, il appréciait la présence de Yujin mais, il n’arrivait pas à se persuader qu’il l’aimait. Des disputes arrivaient souvent lorsqu’ils n’étaient que tous les deux mais, ils arrivaient à se réconcilier sur l’oreiller.

Yujin se tourna vers lui à ce moment et, elle comprit qu’il se remémorait des souvenirs par rapport à sa fille. Elle posa doucement sa main sur celle de Donghae et lui sourit comme pour effacer les tensions accumulées qui n’avaient pas de raison de se passer pour elle. Il s’approcha et pressa ses lèvres contre sa joue pour la conforter dans ses idées. Ils se levèrent au même moment et, elle lui annonça qu’elle s’occuperait de l’emballage des cadeaux alors, il ne fit qu’acquiescer et resta dans la cuisine ouverte avec sa fille toujours assise à table. Il lui proposa de se mettre dans la véranda pour jouer pendant qu’il préparerait le gâteau.

Après plus de deux heures en cuisine, il posa les couvercles sur les casseroles et enfourna le gâteau lorsque la sonnette se fit entendre. Il remarqua que sa fille se précipita vers l’entrée de la maison et eut une pointe de jalousie lorsqu’il ouvrit la porte et qu’elle tomba dans les bras de Hyukjae.

Heechul avait les bras chargés de cadeaux que Hyukjae et lui avaient achetés la veille et, il lâcha tout sur le canapé sans se soucier du désordre qu’il mettait. Il fit un bisou à Haru et lui souhaita un joyeux anniversaire avec pleins d’entrain ce qui fit rire la fillette qui ne se détacha pourtant pas de l’étreinte de son père.

Hyukjae salua poliment Donghae et voulut lui proposer son aide pour la préparation de l’anniversaire mais, celui-ci lui affirma qu’il n’y avait plus rien à préparer. La jeune brunette en profita alors pour demander à Hyukjae de l’aider à s’habiller, ce qu’il accepta avec joie, laissant Donghae dans le salon avec Heechul.

-          T’as passé le week-end avec lui ? Demanda Donghae

-          Ouais, on est allé faire du shopping, à la base pour Hyuk et puis, il a craqué sur des boutiques pour enfant donc on a principalement acheté des choses pour Haru.

Donghae sourit en entendant ce que son aîné lui disait. Lui aussi avait peu de volonté face à des choses qui pouvaient faire plaisir à sa fille. Il se mit à nettoyer la cuisine et Heechul lui donna un coup de main comme par habitude. Donghae ne demanda pas plus de renseignements à son aîné au sujet de Hyukjae. Il s’avait pertinemment qu’il allait lui répondre de discuter directement avec le principal intéressé.

Les rires de Haru et de Hyukjae retentirent jusqu’à la cuisine et, Donghae sourit timidement. Il n’avait pas entendu ce son depuis un long moment. Cependant, il n’avait pas pris en compte que Yujin puisse surgir et hausser le ton contre lui pour ne pas l’avoir prévenue que Hyukjae serait là.

-          Excuse-moi, je ne pensais pas que cela changerait quelque chose. Quand Heechul et Sungmin viennent, tu ne me fais pas de remarque. Fit Donghae calmement en se séchant les mains avec le torchon

-          Tu n’as pas été en couple avec eux pendant plus de 10 ans !

-          9 ans. Juste 9 ans. Corrigea Hyukjae avec Haru dans les bras

Yujin se retourna en entendant le jeune homme derrière lui et, préféra ne pas envenimer la situation devant la fillette. Elle le salua poliment et prit les cadeaux déposés sur le canapé pour les mettre dans la chambre. Hyukjae déposa sa fille dans la cuisine et lui chuchota à l’oreille de montrer sa superbe robe bleu saphir à pois blanc à son père. Elle s’avança et tourna sur elle-même pour lui prouver à quel point elle était jolie sa robe.

-          Un cadeau avant l’heure ? Demanda Donghae à sa fille

-          Oui, Hyukjae appa m’a dit que je pouvais la mettre

Les deux pères se regardèrent et Hyukjae s’inquiéta un instant de quelle remarque cinglante Donghae pourrait lui dire mais, il se contenta de complimenter sa fille. Hyukjae s’installa sur une chaise sous la véranda et prit Haru sur ses genoux pour pouvoir discuter avec elle. Donghae se sentit légèrement de trop et rejoignit Heechul dans la cuisine.

-          Vous avez discuté ? Demanda l’aîné

Il ne reçut pas de réponse mais comprit dans le regard de Donghae que la situation allait être plus compliquée que prévue. Ils s’étaient prévus une vie à deux mais, maintenant qu’ils étaient là ensemble, aucun des deux ne voulaient faire le premier pas. Donghae les regarda de loin mais, le sourire de Hyukjae le fit se crisper. En trois ans d’absence, ils ne s’étaient pas adressés la parole et voilà qu’il était là, à quelques mètres de lui avec leur fille. Sa fille dont il s’était occupé ses dernières années. Il s’en était occupé tout seul.

-          Qu’est-ce qu’il fou là Heechul ? Hein ? Ça lui a pris comme ça de débarquer à Séoul ? Demanda Donghae soudainement agacé

-          Discutez ensemble. Y’en a marre de cette situation qui vous bouffe tous les deux !

Donghae fixa Heechul, énervé du ton de son aîné et parti rejoindre Yujin dans la chambre qui finissait de se préparer. Hyukjae aperçu Donghae partir et fronça les sourcils mais Heechul lui fit signe comme quoi tout allait bien. L’aîné alla retrouver Hyukjae et Haru qui restait dans les bras de son père.

-          Ça se passe bien à l’école ? Questionna Hyukjae

-          Oui, j’ai appris des chansons avec la maîtresse

-          Et avec tonton Chullie ! Intervint Heechul

La jeune fille descendit des genoux de Hyukjae et alla chercher ses cahiers qu’elle utilisait à la crèche pour montrer ce qu’elle faisait exactement. Heechul regarda Hyukjae, assis sur cette chaise sous la véranda qui donnait sur le jardin ensoleillé.

-          Ça fait longtemps que je ne t’ai pas vu aussi souriant.

-          Je suis avec ma fille hyung.

Quelques minutes plus tard, la sonnerie retentit et Donghae alla ouvrir la porte à Sungmin, Saeun et leur fille, Song Ki. Les deux fillettes se retrouvèrent rapidement dans le jardin pour jouer tandis que les adultes s’assirent autour de la table au soleil. Yujin sourit à Donghae et l’embrassa furtivement mais les amis de l’ancien couple se sentirent gênés pour Hyukjae bien que celui-ci feignit de ne pas avoir vu. Ils entamèrent le repas tous ensemble et tout le monde rigolait en racontant chacun une anecdote. Donghae aurait voulu que Hyukjae raconte sa vie à Tokyo mais, celui-ci préféra s’occuper de sa fille. Elle réussissait à manger toute seule mais, elle lui demanda un coup de main pour couper la viande. Donghae se tourna vers elle en l’entendant demander de l’aide mais, il eut simplement le temps de voir Hyukjae la prendre sur ses genoux et déplacer son assiette.

-          Arrête de faire ça s’il te plait. Ordonna Donghae

-          La prendre sur mes genoux tu veux dire ? Je sais, c’est pas une bonne habitude mais, c’est son anniversaire on s’en moque

-          Non. Pas ça.

Les invités rigolèrent en voyant Hyukjae en papa poule qui montrait à Haru comment couper la viande mais, Donghae ne souriait pas et Hyukjae le capta. Ils se regardèrent un instant et, sans parler, Hyukjae cru comprendre ce qu’il voulait lui dire. Donghae eut le réflexe de baisser les yeux, certainement honteux de ce qu’il voulut interdire à Hyukjae mais, ce dernier n’en revenait pas.

-          Tu voulais dire de ne pas l’habituer à ma présence, c’est ça ?

Tout le monde se tut en entendant ce que Hyukjae venait de dire. Il finit de couper la viande et reposa sa fille sur son siège à côté sans détourner le regard de Donghae. Ils s’attendaient tous à ce que Donghae nie en bloc les propos mais, son mutisme ne faisait que montrer son acquiescement.

-          Pour qui tu te prends de ne pas vouloir qu’elle s’habitue à moi ? Dit Hyukjae en haussant le ton

Sungmin proposa rapidement aux fillettes d’aller jouer dans la chambre de Haru plutôt que de s’embêter avec des conversations ennuyantes d’adultes et, Donghae attendit qu’elles soient dans la maison pour répondre.

-          Tu t’es cassé pendant trois ans et tu débarques comme une fleur vendredi en assurant à Haru que tu seras là pour son anniversaire.

-          Oui, et je suis là, non ?

-          Oui mais demain ? Tu vas repartir et ce n’est pas toi qui devra la consoler en lui disant que son père est encore absent. Ce n’est pas toi qui a fait face à ses pleurs samedi parce qu’elle voulait te voir mais que ce n’était pas possible.

-          J’étais là samedi, tu aurais pu appeler Heechul.

-          Pour qu’elle s’habitue à te voir ? Ah ça non ! Je ne veux pas l’habituer à ta présence si tu n’es pas fiable

Hyukjae encaissa les commentaires acerbes de Donghae mais ne tint plus. Il sentit sa gorge se serrait et, il se revit devant lui il y a trois ans en train de se disputer. Cela ne se finira donc pas.

-          Je suis son père autant que toi Donghae !

-          Pas ses dernières années, c’est moi son père, pas toi !

Hyukjae se leva comme par automatisme mais, Heechul le retint de déverser sa colère physiquement. Cela ne valait pas le coup. Il se détacha de l’étreinte de son aîné et quitta la table. Il n’entendit pas Sungmin se mettre à incendier Donghae de son comportement et de ses remarques inacceptables. Il marcha lentement vers la maison sans savoir réellement où aller. Il subissait des flashs de leur conversation avant leur rupture.

-          Je ne supporte plus notre relation Hyuk, si tu veux partir, vas t’en, je n’ai pas besoin de toi pour quoi que ce soit, affirma Donghae

Lui qui avait mis trois ans à se remettre sur pied, il revivait absolument tout. Il leva la main cherchant un meuble pour se raccrocher physiquement à quelque chose mais, il sentit Heechul arriver derrière lui et le prendre dans ses bras sans prononcer un mot. Hyukjae fondit en larmes et se sentit attirer par le sol mais, son aîné le rattrapa pour ne pas qu’il craque encore plus. Il lui conseilla de respirer profondément et de tenter de se calmer mais, Heechul essayait lui-même de ne pas s’emporter. Il y a un peu plus de dix ans, ils n’auraient jamais cru retrouver ses deux meilleurs amis si complices à la base, dans des états pareils.

Il tourna Hyukjae pour lui faire face et attrapa son visage entre ses mains en lui affirmant que la situation allait s’améliorer. Il lui promettait des choses dont il n’était pas sûr mais, il fallait que les choses aillent mieux. Hyukjae entoura son aîné de ses bras et, réussit temporairement à se calmer en écoutant ce qu’Heechul lui disait.

-          J’aurais dû rester à Tokyo hyung ?

-          Non, tu vas être bien ici, je te le promets, d’accord ?

Heechul était à bout d’arguments pour le convaincre mais, Haru sortit de sa chambre avec la fille de Sungmin alors Heechul sécha rapidement les larmes de Hyukjae et lui proposa de s’installer avec elle sur le canapé.

Haru n’avait pas fait attention aux discutions de ses parents, elle avait juste compris qu’elle avait la permission de descendre de table pour aller jouer, c’était le principal. Elle s’installa dans les bras de son père qui alluma la télévision sans parler. Il lui mit les dessins animés et, il resta là un moment dans le salon avec sa fille. Elle lui montra qui était son personnage préféré et peu à peu Hyukjae se reprit et entra dans le jeu avec sa fille. Il était son père tout autant que Donghae.

-          On ouvre bientôt les cadeaux appa ?

-          Oui chérie, on va passer au dessert, intervint Donghae

Hyukjae se braqua et referma ses bras autour de lui pour se protéger physiquement des remarques blessantes. Donghae s’assit à côté de lui et déposa un baiser sur la joue de sa fille en l’invitant à retourner à table pour le gâteau. Haru les quitta, et l’ancien couple ne s’adressa pas même un regard. Hyukjae savait que Sungmin avait certainement poussé Donghae à lui faire des excuses mais, il imaginait déjà des paroles sans sentiment, il lui dirait qu’il est désolé sans vraiment savoir en quoi il a été blessant. Il le vit ouvrir la bouche et le coupa dans son élan.

-          Je reviens définitivement sur Séoul Donghae. J’ai un logement, un emploi stable qui ne me prend plus autant de temps qu’avant alors je veux la garde partagée de Haru. Dit-il sans hausser le ton

Donghae le regarda sans réussir à aligner deux mots. Evidemment ils avaient adopté Haru ensemble et avaient prévu une vie avec elle mais, il venait de passer trois ans en tant que père unique et il ne s’imaginait pas la laisser aller chez quelqu’un.

-          Tu la veux un week-end sur deux tu veux dire ? Demanda Donghae pour essayer de se conforter

-          Elle est autant ma fille que la tienne, je veux la garde alternée, une semaine sur deux.

Donghae ne tint plus et les bons conseils de Sungmin lui paraissaient loin. Il s’emporta et argumenta en démontant la confiance de Hyukjae sur sa paternité future.

-          Désolé de te jeter ça à la figure mais, Haru est ma fille biologique. Tu n’as aucun lien avec elle.

-          Ta fille biologique ? Tout ça parce que c’est toi qui a fait un don de sperme ?

-          Et parce que c’est moi qui l’ai éduquée depuis sa naissance Hyukjae !

-          Euh… Les gars, Haru s’impatiente… Annonça Sungmin depuis la véranda comme pour éviter de rentrer dans une zone de conflit

Les deux hommes se regardèrent un moment, chacun emplis d’amertume envers l’autre. Sungmin les pressa de rejoindre le jardin et surtout leur fille alors, ils s’installèrent ensemble autour de la table. Donghae fixa Hyukjae et prit Haru sur ses genoux, comme pour le défier et, il l’aida à ouvrir un à un les cadeaux que tout le monde lui avait offerts.

La journée avait semblé épuisante pour Donghae. Lui qui avait rêvé d’un anniversaire parfait pour sa fille. Il s’était couché la tête pleine de questions et le cœur lourd d’angoisse. Il se leva le lendemain pensant naïvement que ce n’était qu’une dispute avec un ex compagnon mais, lorsqu’il prit son courrier, il découvrit une lettre de l’avocat de Hyukjae lui annonçant la demande de garde alternée devant la justice.