Baekhyun...

par noteyourdeath

« Tu comprends pas Chan, j'ai des occupations, ma grand-mère va mal, je ne peux te consacrer tout mon temps, comprend moi ou laisse moi. »





Deux jours s'étaient écoulés depuis, ni Baekhyun, ni Chanyeol avaient mis leurs fiertès de côtés pour donner un signe de vie; et pourtant chacuns des deux s'en mordaient les doigts. Chanyeol le savait, il ne pouvait pas demander à son petit-ami de faire un choix sur ses études et lui, de plus ses problèmes familiaux étaient bien plus important. Alors, le coréen craqua, il appela une première fois sur le portable de son petit-ami qui ne répondit pas, la seconde fois il appela directement le téléphone fixe des Byun et sans grande surprise il tomba sur la mère de Baekhyun, Saeko.



« -Bonjour, c'est Chanyeol.



Chanyeol s'impatientait, à vrai dire il aurait aimé tomber directement sur Baekhyun sans avoir à taper la causette à sa mère. D'ailleurs, cela pouvait se lire ou du moins s'entendre, sur le ton de sa voix qui se trouvait être agacée.



« - Tu veux peut-être parler à Baekhyun, je suppose ? »



Elle avait compris.



« - Il n'est pas là, mais dès qu'il rentrera, je lui dirai que tu as appelé.

.

.

.

.

.



De Chanyeol à Baekhyun :

Déjeunons ensemble, à 14h devant le centre commercial.



.

.

.

.

.

.



Chanyeol était stressé, Baekhyun lui avait menti durant tout ce temps, voyait-il quelqu'un d'autre ? Ou était-ce simplement un secret que le petit blond ne voulait pas lui dire ? Chanyeol était perdu et pourtant il lui avait proposé de déjeuner avec lui, et c'est pour ça qu'il se retrouvait devant le centre commercial, les mains moites et la chevelure en bataille dû au vent frais qui le décoiffait.

Il fut interpellé par une petite tête blonde qui se présentait devant lui, le coréen posa alors le regard sur la fine silhouette aux courbes avantageuses, laissant un sourire aborait ses lèvres, il était si mignon dans son jean rouge et son énorme pull blanc, ses yeux étaient soulignés d'un fin trait d'eye-liner alors qu'il avait déposé du gloss sur ses fines lèvres.



« - Tu es adorable, Baekhyun. »



Bien-sûr que Baekhyun était habitué aux multiples compliments que lui lançait son compagnon, et bien qu'ils étaient nombreux, ses réactions restaient les mêmes, il baissait le visage, rougissait et se pinçait les lèvres. Et cette vision ne cessait d'attendrir le grand garçon aux oreilles décollées qui comme à son habitude, riait légerment avant de chuchoter un “Roh.. il est temps que tu t'y habitues, Baek.”, puis il finissait par passer son bras par dessus ses épaules, et cette fois-ci, il le traîna jusqu'à l'entrée du centre commercial.



« - Je suis content que tu ais pu te libérer, tu ne t'occupes de ta grand-mère ?



Baekhyun avait abordé ce masque froid et impénétrable qui avait le don d'énerver Chanyeol qui ne pouvait jamais observer une quelconque émotions ou réactions, il avait perdu espoir, ceci depuis bien longtemps.

Chanyeol n'en avait pas plus rajouté, peut-être qu'il ne pourrait jamais connaître la vérité, et que c'était ainsi. Rapidement, tous deux avaient selectionné une table au hasard, dans un un restaurant choisi sur un coup de tête, la magie n'était plus là, elle était partie sans que Chanyeol et Baekhyun ne s'en rendent compte.

Les plats furent vite déposés devant eux, le silence pesant était présent mais il n'avait l'air que de déranger le garçon aux grandes oreilles, qui laissa un soupir s'échappait de la barrière de ses lèvres.



« - Chanyeol ?



Baekhyun laissa ses lèvres s'entrouvrir pour au final les refermer, répétant ce mouvement plusieurs fois, il n'avait jamais vu Chanyeol dans cet état-là. Qu'est-ce qu'il lui prenait de dire de telles choses ?



« - Je te demande pardon ?



Il venait d'hurler sur le plus petit, c'était la première fois que ça lui arrivait, lui qui n'avait jamais voulu se montrer agressif face à lui, le voilà qu'il perdait son sang froid, les personnes présentes dans le restaurant, clients comme personnels, avaient tournés leurs regards vers eux, Baekhyun avait seulement eut un moment de recul alors que ses yeux s'étaient grand ouverts. Il ne savait pas quoi lui répondre, il ne pouvait pas lui dire, il n'avait pas le droit. Ils restèrent longtemps ainsi, Baekhyun le regard baissé et Chanyeol le regard perçant, soudainement celui-ci se leva, déposa l'argent nécessaire pour payer le repas, n'oubliant pas d'insulter le blond d'idiot et de quitter les lieux.



.

.

.

.

.



Une fois chez lui, Chanyeol ne s'était pas empêché d'inscrire de nombreux noms sur le cahier de la mort, il déversait sa haine et sa rancoeur.



.

.

.



Plusieurs heures s'étaient déroulées depuis l'intercation qu'il avait eu avec Baekhyun, il s'en voulait de s'être autant emporté, mais le plus petit l'avait mérité, il avait son air arrogant, le regard qui voulait tout dire, il n'avait rien dit lorsque Chanyeol lui avoua la raison de son mal-être, Baekhyun s'en fichait, c'était inévitable.

Ryük n'avait pas fait des siennes aujourd'hui, il n'avait pas pointé le bout de son nez et Chanyeol se surprenait à vouloir passer du temps avec lui, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas joué aux jeux vidéos tous les deux. Et bien-sûr, il n'allait jamais l'avouer au Dieu de la mort, et puis, peut-être que celui-ci était déjà au courant, peut-être qu'il savait lire les sentiments, il n'en savait rien.



La porte de sa chambre s'ouvrit brusquement, laissant passé une tête qu'il connaissait plus que bien, son meilleur ami, Sehun. Au moins une bonne chose qui lui était arrivé aujourd'hui, même si Sehun semblait ne pas être seul, il avait ramené un ami à lui, un certain Yesung, il avait les cheveux noir et ses yeux étaient étonnement très fin, il était beau. Alors que celui-ci venait tout juste de quitter la petite soirée qu'ils avaient improvisée, Sehun posa son regard sérieux dans celui de son meilleur ami avant de se racler la gorge, prenant la paroles.



« - Alors... tu penses quoi de Yesung ?



Chanyeol savait que Sehun ne s'était sûrement pas attendu à un ton aussi dur de sa part, et au final, ce n'était que tant mieux, Sehun avait complétement abandonné l'idée de le caser avec ce Yesung.



Ils avaient passé la soirée à regarde la télévision, un bol de pop corn entre leurs deux corps, Chanyeol regardait son téléphone toutes les cinq minutes, espérant qu'un message de Baekhyun s'affiche sur l'écran mais les minutes passaient et aucuns messages ne faisaient leurs apparition. Baekhyun lui manquait terriblement.





En réponse, Sehun ne reçut qu'un grognement de la part de son meilleur ami. Chanyeol était peut-être fort d'apparence mais intérieurement, lorsqu'il s'agissait de Baekhyun, il devenait aussi fragile que de la porcelaine.



.

.

.

.

.





Le lendemain matin, Chanyeol s'était réveillé seul, enfin du moins, il était seul dans son lit, Ryük n'avait pas manqué d'en faire des siennes. Il avait d'abord commencé à lui chatouiller la joue -ou plutôt lui pincer- avec ses longs ongles noirs. Chanyeol aurait rêvé mieux comme première vue que le visage horrible du Dieu de la mort, par exemple : Il aurait préféré le doux et fin visage de Baekhyun.

Un soupire las franchit la barrière de ses lèvres, pourquoi tout était autant compliqué ? Tout allait pourtant si bien, il était en possession d'un carnet surnaturel mais son couple lui fonçait droit dans un mur.





Chanyeol se massa les tempes, aujourd'hui il n'était décidement pas d'humeur. Il n'avait pas cours, Sehun était parti la veille, il n'avait que sa mère, sa soeur et Ryük pour lui tenir compagnie, il aurait bien aimé que Baekhyun s'occupe de la tenir à son tour. Il prit son téléphone entre ses mains, il espérait voir un message de Baekhyun mais rien de tout ça, alors il se résigna à regarder l'heure et à le reposer sur sa table de chevet. Midi et quinze minutes, décidement il avait énormément dormi.



Après s'être correctement étiré, il sortit de sa chambre, dévala les escaliers et se réfugia dans sa cuisine où sans grandes surprises, il y trouva sa mère, il lui sourit tendrement avant de venir lui déposer un baiser sur le front, étant donné qu'il faisait deux têtes de plus qu'elle.





Chanyeol haussa les épaules, légèrement irrité, il aurait aimé passer du temps avec sa soeur, celle-ci lui manquait. Il attrapa une pomme destinée à Ryük avant de remonter dans sa chambre, ne prenant pas la peine de déjeuner, la faim n'était pas présente.



.

.

.

.

.

Finalement, Chanyeol avait passé son après-midi en caleçon, avec la compagnie de Ryük, il n'y avait plus de gêne entre eux deux, même si le plus grand était toujours sur ses gardes lorsqu'il était à ses côtés. Ils avaient joué aux jeux vidéos, quoi de plus banal, et encore une fois, Chanyeol avait gagné et Ryük se plaignait, son apparence était térrifiante mais il pouvait être un vrai gamin intérieurement et un mauvais joueur aussi, un très mauvais joueur.



Alors qu'ils étaient en pleine partie, Chanyeol mit soudainement pause sur celle-ci, il savait que quelqu'un comptait le déranger, les bruits de pas dans le long couloir ne mentait pas. Il tendit alors l'oreille et sans grande surprise, quelqu'un toqua à sa porte, il indiqua à cette personne d'entrer et il apperçut alors sa mère, jusqu'à là, rien de bien alarmant.





Ledit Chanyeol haussa les sourcils et pencha sa tête sur le côté pour voir qui pouvait bien être cette personne. Une voix et un visage qu'il connaissait très bien, voilà tout ce qu'il avait retenu.





Baekhyun.