Premier essaie.

par noteyourdeath





Une semaine qu'il avait trouvé cet objet étrange et irréel, ses fins doigts glissaient tout le long de la première couverture du livre, il le fixait, devait-il croire à ses règles complètement débiles qu'il avait lu la veille ? Devait-il faire un essaie ? Mais sur qui et comment ? Le grand brun devait s'avouer vaincu, ce livre avait réussi à attiser sa curiosité, chose rare car seulement une personne avait réussi à faire de même, il y a de ça deux ans.



Il caressait ce livre, il voulait ressentir une sensation dans son corps lorsque le contact de sa peau se posait sur la couverture du livre, après tout, chaque objets surnaturels procuraient ce genre d'effets, non ? Ce qui renforcait l'hypothèse que le coréen s'était fait, ce livre n'est autre qu'une grosse blague.





Une voix assez forte s'était élevée dans la cuisine, qui se situait à l'étage du dessous, cette voix appartenait à sa mère et celle-ci ne manqua pas de le faire sortir de ses pensées, elle lui rappelait qu'il allait être en retard pour lycée. Il s'empressa de ranger le livre dans un tiroir avant d'attraper son sac et de s'évader de sa maison, pour finir par gagner son arrêt de bus, ce dernier ne tarda pas à se présenter devant lui, il monta dans celui-ci avant de s'asseoir sur une place libre, les écouteurs dans ses grandes oreilles, il était dans son monde.





Il ne lui fallut que quelques dizaines de minutes pour se retrouver les deux pieds sur le sol de l'établissement, il n'aimait pas les cours, il détestait ça même, mais il ne voulait blesser sa famille en ayant de mauvaises notes, il devait bosser dur pour pouvoir un jour intégrer la police tout comme son père, un rêve de gosse ou plutôt qu'il voulait simplement que son père soit faire de lui, Chanyeol était un élève brillant, dû à ses nombreux efforts, mais jamais son père n'avait montré un signe de fierté envers lui, il s'était fait à l'idée qu'il n'était pas à la hauteur.

Alors qu'il avançait lentement dans la coursive, une petite touffe blonde lui sauta au cou, cette dernière riait aux éclats, cette action se produisait et se reproduisait chaque jours où Chanyeol avait cours, pourtant celui-ci n'y pensait plus et était finalement toujours pris au dépourvu par son petit-copain, le garçon qui l'avait attiré il y a deux ans. Baekhyun n'était pas celui que l'on pouvait appercevoir de loin dû à sa petite taille cependant la première chose qu'il avait repérait c'était bel et bien les formes féminines que possédaient le petit brun, Dieu qu'elles étaient délicieuses.





- Chan !





Le plus petit venait de reposer ses deux pieds sur le sol et était venu aussitôt se blottir contre son petit-copain, passant ses deux bras autour de sa taille avant de laisser les bras du plus grand se refermer sur lui.





- Salut Baek, souffla ledit Chan contre son oreille, étant au courant que ce geste le faisait frissonner.



Il n'avait pas manqué sur ce coup, le surnommé Baek venait de frissonner de tout son corps, ce qui fit doucement rire Chanyeol.



- Euhm.. tu m'as manqué, tu sais ?



- Toi aussi, toi aussi tu m'as manqué Baek.



La sonnerire retentit au même moment où Baekhyun venait d'ouvrir ses lèvres pour répondre, seulement il fut pris en avance, Chanyeol venait de déposer son doigt sur ses lèvres comme pour lui insigner de ne rien dire. Une fois la chose comprise, Chanyeol retira son doigt, se pencha en avant pour voler un baiser à son bien-aimé, pour finir par contourner ce dernier et s'enfuir vers sa salle de cours, le laissant seul, de manière si habituelle que ce n'était même plus étonnant.



Les retrouvailles matinales se déroulaient ainsi pour les deux garçons.

.....





La pause du midi arriva plus rapidement que prévu, tellement que le petit artiste n'avait pas eu le temps de finir son croquis, croquis qui était censé représentait le visage de Chanyeol, plus particulièrement lorsqu'il dormait, cette image avait toujours amusé Baekhyun.





Son déjeuné se trouvait face à lui, alors qu'il avait la tête ailleurs, ses pensées étaient toutes dirigées vers à quoi pourrait ressembler sa prochaine oeuvre. Soudainement, une personne pris place face à lui, le faisant pratiquement sursauter, c'est sans surprise qu'il tomba nez à nez avec Chanyeol.





- Désolé Baekkie, j'étais en retard sur un devoir.



- Ce n'est rien, tu le sais bien.





Chanyeol ne pût s'empêcher d'esquisser un large sourire, admirant la compréhension illimitée de son compagnon, il se pencha en avant pour venir lui ébouriffer les cheveux, finissant tout de même par entamer son repas, cependant sa bonne humeur commençait par disparaître pour laisser place à l'inquiétude, Baekhyun n'avait même pas encore touché à son repas.





- Ça va pas ?



- Si, c'est juste toi..



- Moi ? Explique toi.



- Tu es bizarre depuis une semaine, tu sembles ailleurs.





Une semaine, cela faisait une semaine qu'il avait trouvé ce cahier, il ne pouvait pas, il ne devait pas l'avouer à Baekhyun bien qu'il lui accordait une confiance aveugle, il le prendrait pour un pauvre fou qu'il fallait s'empresser d'enfermer.





- C'est à cause des prochains examens, tu sais bien.





Le surnommé Baekhyun hocha simplement la tête après avoir laissé un fin sourire s'offrir à la vue du plus grand, il commença alors par, à son tour, entamer son repas étant donné qu'il avait la réponse à sa question. Le calme qui devait pourtant être présent lors des repas, n'était pas au rendez-vous pour ce midi. Au milieu du restaurant scolaire, deux personnes se disputaient, et en plus de cela, ils n'étaient pas très discrets mais plutôt bruyants et ils avaient capté l'attention de tous les lycéens présents. Chanyeol soupira lourdement, il était habitué à ce genre de scène, il n'y voyait rien d'alarmant, il détourna alors son regard de la scène pour le déposer sur son petit-ami, il fronça ses sourcils en voyant que ce dernier comptait intervenir dans la dispute des deux étudiants, il vint alors poser une main sur son épaule pour que Baekhyun lui donne toute son attention à lui, et non à la bagarre dans laquelle il comptait rentrer pour essayer de faire le médiateur, la blague.



- Arrête Baek, ça ne sert à rien, strictement à rien.



Et Chanyeol avait raison, l'un d'eux venait de quitter la salle juste après avoir hurlé une dernière injure, très désagréable pour les pauvres petites oreilles que possédait le japonais qui n'était qu'autre que Baekhyun. Il ne lui fallait qu'un seul évenèment pour qu'un tas de questions se mettent à fuser à l'intérieur de sa tête, et celles-ci ne tardaient pas à franchir la barrière de ses lèvres, de façon à ne faire part à son petit-ami, avec lequel il partageait tout ou presque.





- Je me suis toujours demandé, Chanyeol est-ce que t'as déjà imaginé une société où il n'y aurait pas de méchants ? Aucun crime, une société où il n'y aurait que des gentils, comme toi et moi.





Instincitvement, en écoutant les paroles du plus petit, une idée vint fleurir en Chanyeol, il savait que Baekhyun était sa source d'inspiration mais cette fois-ci il avait battu tous les records. Si ce "cahier de la mort" fonctionnait réellement, il aurait le pouvoir d'éliminer tous les criminels sans exception, il pourrait créer un monde meilleur, pour les humains et particulièrement pour Baekhyun. Enfin, c'était surtout pour Baekhyun.









_





Une fois les cours fini, Chanyeol n'avait pas attendu son petit-copain, prétextant une excuse aussi débile que crédible mais il voulait savoir, savoir si le livre était réel, ce qui serait surprenant. Il prit place sur la chaise de son bureau, ouvrit le tiroir, attrapa le livre noir aux lettres d'or avant de le poser face à lui.



Il ouvrit la première page.



Les premières régles s'offrient à lui, comme la veille lorsqu'il y avait jeté un coup d'oeil.



Il se souvenait d'un criminel qui était apparut un peu plu tôt, à la télévision, il avait assasiné toute une famille entière sauf le fils ainé. Il se souvenait aussi de son visage, de son nom, parfait. Bien qu'en réalité, le coréen ne s'attendait à rien de surnaturel venant de ce cahier, il voulait avoir la preuve concrète que ce cahier n'était que le fruit de l'imagination d'une personne débordante de folie.



Il inscrit le nom et le prénom du criminel sur la page blanche “Kôta Ketai”, il pensa à son visage immonde et reflétant la cruauté lui-même. Une fois le délai des quarante secondes passé, il ne se passa rien de surnaturel, ce qui n'étonna pas le garçon. Il partit alors se coucher les épaules plus légères.





.....





Cela faisait une semaine que le brun ne s'était pas réveillé d'une humeur si joyeuse, ce qui lui donna automatiquement le sourire aux lèvres, il attrapa sa télécommande, celle-ci étant sur sa table de chevet, il alluma la télévision et d'un geste aussi habituel que normal, il cliqua sur la chaîne des informations japonaises.



« Nous sommes en direct du domicile de Mr. Keita où demeure à présent son corps sans vie, les voisins auraient été alertés par l'immonde odeur qu'émanait l'appartement, l'un des plus cruels criminels du Japon viendrait de décéder d'une crise cardiaque selon l'autopsie révélée par le médecin légiste. »



Chanyeol n'en croyait pas un mot, le cahier aurait-il réellement des pouvoirs surnaturels ? Impossible.. tout cela paraissait iréels, tellement. Il sombrait dans une folie, il devenait fou, c'était certain. Alors qu'il était plongé dans ses pensées, il n'avait pas remarqué qu'une présence assez inhabituelle s'était allongée à ses côtés. D'ailleurs celle-ci ne tarda pas à faire remarque sa présence, la présence vint tapoter l'épaule de l'humain avant de s'efforcer à lui sourire.



- Je peux avoir une pomme ?