Chapitre 2 - Be Trainee

par Purple348

Chapitre 2: Be Trainee



Stephanie Hwang



[J’ai beaucoup de mal à réaliser tout ce qui nous ai arrivé durant toutes ces années, Unnie. Tu te souviens de l’époque où l’on était encore innocente ? Où nous n’avions que notre rêve en tête sans penser aux mauvais côtés qu’il pouvait engendrer ?]


La musique était assez forte, c’était une chanson du Lac des Cygnes. Je crois. Tout le monde se débrouillait plutôt bien, sauf moi. J’ai toujours aimé danser pourtant, mais sans chorégraphie, juste en gesticulant dans tous les sens. Je croyais être plutôt doué d’ailleurs… avant Professeur CHOI ! La pire prof que je n’ai jamais eu, toutes matières confondues.



La musique s’était interrompue d’un seul coup. Notre professeur s’était tournée vers moi à présent et abordais une tête grave. D’autres quelques dizaines de pair d’yeux, braquées dans ma direction, me fusillaient et paraissaient le double avec les immenses miroirs qui entouraient la salle de danse.



Oh Gosh, really, i hate dancer ! Oh Gosh ! Pense en coréen Stephanie, pense en coréen ! Pfff… Anyway ! Ne nous zappons pas le moral. J’aimais vraiment voir les gens s’extasier lorsqu’ils étaient acceptés. Cela me rappelait lorsque j’ai moi-même passé l’audition. Je n’y croyais vraiment pas. En même temps, avoir fait tout le chemin depuis San Francisco pour rien… au prix du billet d’avion… J’aurais eu mal aux fesses. Il n’avait pas d’audition encore aux Etats-Unis à cette époque-là.


Les Super Junior se trouvaient sur le rebord qui encadrait l’escalier et regardaient certainement la foule en bas. KangIn était là, magnifique comme toujours. Tellement de classe dans un seul homme, s’est presque indécent. Lorsque je suis arrivée, il ne restait aucune place près des escaliers. Les profs avaient dû libérer tous les trainees. Je pouvais difficilement voir entre tous ces stagiaires avachis. Cependant, j’arrivais à entrevoir que le hall était noir de monde, certains s’étaient même regroupés sur les grands escaliers au milieu de la pièce. Lee HyunAe, la productrice principale et directrice des lieux arrivaient pour prononcer comme à son habitude le message de remerciement qu’elle donnait lors des grandes auditions comme celle-ci.



Lee HyunAe était très belle, certainement la plus belle de l’agence. Ces grands yeux illuminé son visage qui lui se trouvait plutôt petit. Ces longues jambes lui permettaient une démarche très voluptueuse et sexy. Je n’ai jamais compris pourquoi elle n’avait pas débuté une carrière d’actrice ou de mannequin, elle aurait tout à fait pu, ça aurait été facile pour elle, en étant la fille du CEO de l’agence Lee SooMan. Mais elle avait usé de son lien de parenté pour pouvoir être directrice malgré son jeune âge, elle n’avait que vingt-huit ans, dans mon souvenir.



Elle remonta doucement jusqu’en haut et se mis à parler à Leeteuk, le leader des Super Junior. Elle ne parlait qu’aux groupes déjà lancés ou aux stagiaires confirmés de l’agence, c'est-à-dire ceux de plus de 4ans d’ancienneté. D’ici, je n’arrivais pas à entendre ce qu’elle lui disait, de plus, le bruit était réapparu maintenant. Quartes des femmes qui se trouvaient généralement à l’accueil ont descendu les escaliers afin d’accrocher les feuilles contenant les noms de ceux qui été acceptés, certainement sur le mur de gauche. Je ne pouvais toujours rien voir.


Au bout d’une vingtaine de minute la salle s’était quelque peu vidée. Les trainees étaient presque tous partis certainement repartis s’entrainer, seul puisque les cours collectifs ont cessé. Certains membres des Super Junior étaient restés. Leeteuk, Yesung, Donghae, Eunhyuk et KangIn. C’est bizarre ça, pourquoi sont-ils restés ? Je pouvais maintenant m’approcher de la rambarde, je me trouvais à quelques dizaines de pas d’eux. Ils regardaient tous vers le bas, comme s’ils cherchaient quelqu’un. Soudain, ils ont pris un air grave.


J’ai pu l’apercevoir, ils semblaient regarder une jeune fille en particulier. De loin, je ne pouvais pas tellement la distinguer, elle se trouvait dos à moi et regardait la liste. Elle regardait et regardait à nouveau sans se retourner. Elle avait l’air petite surtout de loin, ces cheveux noirs lui arrivaient juste au-dessus des épaules, elle était très fine. Très petite et très fine.



Elle s’était retournée vers nous, enfin vers eux, l’air désespéré. DongHae, le maknae, indiquer la droite avec le bout de son menton comme s’il montrait l’opération de la dernière chance.


Effectivement, à droite se trouvait généralement la Gold List. La liste des meilleurs participants. Ceux qui avaient réellement excellé dans leur catégorie lors des auditions. Souvent ces personnes étaient surclassées dans leur domaine lors des cours collectifs. J’avais pu arriver en 10ème grade à mon arrivé et me trouvait maintenant en 14ème grade. Cependant, moi c’était grâce aux premiers examens trimestriels.



C’était très rare de se trouver sur la Gold List, seulement une personne sur les quarante reçus était inscrite à toutes les 2-3 grandes auditions comme celle-ci. La plupart du temps, la liste était vide.



Elle les regarda une dernière fois avant de se diriger vers la liste, comme pour se donner du courage.


Après y avoir jeté un œil, elle fit quelque pas en arrière avant de buter contre la rampe d’escalier et de chercher à s’assoir sur la deuxième marche sans les regarder. Cette fois ci, c’était au tour de KangIn de réagir, ces yeux se mirent à se balancer instinctivement, avant de reprendre son calme. DongHae voulu à son tour tenter quelque chose, en allant vers elle, cependant HyukJae attrapât son bras au vol et en se retournant pour analyser qui le prenaient, il a dû voir le regard glacial que lui a lancé LeeTeuk. Moi-même, j’ai pu ressentir un : « Non mais ça va pas, tu ne vas pas voir une jeune fille comme ça en pleine agence et devant autant de témoin ».


Je me souviens que nous avions vécu l’instant comme une scène de drama. Je me suis mise à regarder la fille qui était au téléphone maintenant. Elle se tournait vers eux comme si elle voulait qu’ils la voient, sans trop la voir, sans doute pour les « témoins » de la scène. Elle pleurait, mais elle n’affichait aucune peine, non c’était de la joie.



Elle y était. Sur la Gold List. Elle y était. Je ne sais pas pourquoi mais même moi je me suis senti soulagée et contente. Que tu es bête Stephanie… C’est la première fois que je me suis senti aussi ravi de voir quelqu’un être accepté ici.



~ ~ ~




C’est vrai, qu’à force de l’entendre, nous connaissions le discours par cœur. Nous nous trouvions tous dans le théâtre. Les quelques nouveaux étaient assis dans les premiers rangs quant à nous trainees nous les suivions gracieusement. Lee HyunAe commençait son habituelle rengaine.



La SM est très populaire est Corée, c’est l’agence numéro un depuis sa création. Tous les artistes produit ici se sont trouvés Number 1 des ventes et se sont vues propulser en tant que supers idoles. Elle avait même l’ambition de réellement s’implanter en Asie, faisant concurrence à la JPOP et faire devenir la KPOP la référence musicale dans tout le continent.





~ ~ ~




Il était 0h, et lorsque je m’aventurais dans le couloir, je vis que beaucoup de stagiaire s’entrainé encore, ce qui était plutôt normal pour un soir de vacances scolaires. Cependant, moi je n’en pouvais plus, il fallait que j’arrête pour ce soir. Le hall lui était vide, l’accueil fermait généralement vers 22h.


Les listes étaient encore exposées. J’ai l’impression qu’ils sont de plus en plus sélectifs lors des premières auditions. A ma cession, nous étions plus nombreux à être acceptées. Tiens la Gold List, let me see … Kim TaeYeon. Ils auraient pu mettre les noms en hangul, j’aurais pu m’entrainer. Alors c’est elle, la mystérieuse Gold Girl. Je me demande quelle est son lien avec mes Super Junior chéries… Oh il fait bon !!!!


Il fait tellement chaud la journée en plein mois de juillet en Corée mais les nuits sont agréablement douce. Je quittais nonchalamment les locaux de l’agence pour m’aventurer dans le Séoul de la nuit. J’aimais cette ville parce qu’elle semblait plus animée durant la soirée que la journée. Toutes les lumières qui brilles, comment peuvent-elles si différentes de celles de San Francisco… En réalité, je me sentais seul à cette époque. J’avais un rêve, et je m’y tenais mais j’étais terriblement seul. Heureusement, que KyuHyun était là pour me tenir un peu compagnie, mais bon, ils avaient ces propres amis et il était terriblement occupé ces derniers temps. J’avais l’impression qu’il me tenait compagnie plus par pitié qu’amitié.


Mes parents tenaient un petit restaurant coréen aux Etats Unis, cela nous permettaient de vivre confortablement mais ils ne pouvaient pas payer en plus de tous les frais qu’engendraient d’être venu étudier ici, des billets d’avions tous les 8 matins. Je n’étais pas retourné dans mon pays natal depuis que je suis arrivé dans celui-ci, et mes parents ne sont toujours pas venus en visite. Je n’avais pas trop l’habitude d’être seul, étant la cadette d’une fratrie de trois enfants.


Je déambulais dans les rues de la ville. Mes cheveux valsaient à l’allure du vent. Mon corps, lui, se laissait porter par les odeurs que dégageaient tous ces bons plats des vendeurs emballants, le rire de ces jeunes qui s’amusaient entres amies, les baisés des couples transit d’amour. Mon cœur avait mal, il se trouvait seul et lançait un appel à l’aide à travers mes soupirs emportés par la brise.


Ma chambre au dortoir était très spacieuse. Elle était prévue pour deux mais je n’avais actuellement pas de roomate, ce qui n’était pas si mal, je pouvais m’étendre à ma guise. La porte donné sur un premier lit juste en face, à droite se trouvait un premier bureau. J’avais acheté un tout petit frigo que j’avais placé ces côtés. A gauche de la porte se trouvait mon lit et en bas de la fenêtre mon bureau. Il n’y avait pas grand-chose mais c’était plus que suffisant. Ah les Super Junior… J’avais un de leur poster au-dessus de mon lit. Il prenait toute la largeur du lit ainsi que la hauteur du mur. C’était mon poster préféré car il y’avait KangIn au milieu. C’était assez rare, souvent on voyait plutôt Heechul. C’est vrai qu’il est très mignon mais j’aimais KangIn, il avait un caractère plutôt étincellent, toujours la blague pour faire rire mais je sentais une certaine solitude aussi, comme s’il avait un vide dans sa vie.



~ ~ ~




On se trouvait tous dans le réfectoire de l’agence pour le déjeuner de bienvenue et j’avais déjà réussi à énerver madame sa souveraineté Choi Hyori. Elle portait son plateau et était entouré de ces deux méchantes copines Jung Jessica et Lee SunGyu.



Ne serait-ce ? Si c’est elle. C’était la fille, celle de la Gold List. Kim… Tae… Yeon ? Elle se trouvait assise deux tables plus loin avant de s’avancer maladroitement vers nous. Hyori avait pris le temps de poser son plateau soigneusement sur la table de derrière afin de se rendre entièrement disponible à la confrontation.



Mais qu’est-ce qu’elle raconte la ?



Jessica leva les yeux au ciel. En étant aussi américaine, elle avait pu percevoir ma maladresse. Pour une fois qu’elle comprenait quelque chose… Là où Hyori était la reine des Trainee, Jessica était la princesse et prenait soin de se comporter comme telle. Mais elle n’était vraiment pas une lumière à cette époque. Oh je ne devrais pas penser ça c’est méchant…



Tout le monde retenait son souffle. La cantine était sous le choc, tous les yeux étaient rivés sur elles deux, une vrai scène de drama.



Hyori souriait, elle n’arrêtait pas mais on pouvait ressentir la haine en elle. Le sang lui montais à la tête, elle bouillonnait un peu plus de seconde en seconde. En partant, elle attrapa le bras de la nouvelle afin de lui souffler quelques mots à l’oreille avant de lui affubler d’un immense sourire sans joie dont elle était la reine attitrée. Elle extériorisa sa colère en donnant un coup sur le plateau que je portais à la main durant tout ce temps. Tous les condiments se trouvaient étalés sur le sol. Une fois, sa majesté la reine partie, Gold Girl se retourna vers moi désespérée.



Une standardiste était entrée pour faire passer aux nouveaux leurs attributions aux dortoirs. La cantine se trouvait au sein de l’agence pour qu’on ne perde pas trop de temps à se nourrir et qu’on puisse travailler plus longtemps mais les dortoirs se situaient à quelques pâtés de maison. Il y en avait quatre différents. Le premier qui était aussi le plus près était pour les nouveaux arrivants histoire de les loger durant les premiers mois, comme le niveau et le rythme sont assez soutenus beaucoup d’entre eux abandonnent. Les trois autres correspondaient plus aux différentes écoles dans lesquels on était tous inscrit. Ils ne souhaitaient pas nous mettre tous dans les mêmes afin de pouvoir se concentrer sur nos études et pas qu’à la pratique des différentes disciplines scéniques.



Nous quittions le self, qui se trouvait au rez-de-chaussée pour monter à l’étage.



KyuHyun se trouvait au fond du couloir. Il s’est retourné en regardant si c’était bien à lui qu’on s’adressait. Lorsqu’il me vue, il s’approcha alors vers nous.



Kyu lui avait fait les gros yeux avant de les lever au ciel lorsqu’elle venait de se rectifier. Mais pourquoi dit-elle vas faire maintenant ? Il est stagiaire depuis plus longtemps qu’elle. Il est même stagiaire depuis beaucoup plus longtemps que moi… Et Super Stagiaires ? C’est quoi ça encore ?




~ ~ ~




Nous avions criées en même temps, la même phrase ce qui nous a fait partir dans un grand fou rire.



Elle était bizarre, très bizarre même mais je trouvais ça plutôt marrant. Elle est le genre de personne à s’attirer toujours pleins de péripéties, j’en suis sûr.



[Ce que j’ai toujours apprécié chez toi, c’est le fait de ne pas te moquer méchamment des gens. Dieu sait le nombre d’erreur que je faisais par heure en coréen et tu as su être très pédagogue avec moi. ]



~ ~ ~




TaeYeon leur avait trouvé un nom parfait pour les décrires, elle faisait avec toutes les personnes qu’elles trouvaient désagréables.



Hyori était là, elle aussi. Elle nous contemplait depuis l’encadrement de la porte de la salle d’entrainement, elle tenait un pot de glace pilée et regardais la scène tranquillement avant de s’approcher.



A chacun de ces mots elle déversait un peu plus de la substance rose que contenait son pot de glace sur la tête de TaeYeon. Elle essuya ces yeux et pris son sac avant de quitter la pièce en bousculant Hyori dont le regard était glacial.



Je l’ai suivi en dehors de la salle, elle allait en direction des toilettes.



Très bien, je vais rentrer. Il faut d’abord que j’aille chercher les affaires que j’avais laissées dans la salle. Ca faisait un mois qu’elle était la et sa majesté la reine ne lui laisser pas une minute de répit. Toujours là pour lui renversé son plateau lors des repas, la bousculer dans les couloirs, l’humilier en cours collectif… Je me souviens que je me sentais extrêmement coupable, avant c’était moi le souffre-douleur et je l’aurais été encore longtemps si TaeYeon n’avait rien dit… En m’approchant de la porte, j’ai pu voir entre les quelques centimètre d’ouverture que Hyori se trouvait seul avec… KangIn ? Elle le regardait avec un air très suave et se dandiner vers lui.



Il lui retira brutalement sa main et agrippa ces poignets. Elle eut un sursaut et on pouvait sentir une légère peur sur son visage. Je ne savais pas qu’ils sont ensemble ces deux-là.



Il avait bien assisté sur ce dernier mot. Il lui lâchât les mains tellement brusquement qu’elle eut un recul en arrière.



Elle avait réellement une expression que je n’avais jamais vue sur son visage. Un mélange de tristesse et de peine. KangIn attrapa mon sac avant de s’approcher de la sortie. Mince, euh qu’est-ce que je fais ? Air naturel, est l’air naturel Stephanie !



Il rigolait. Je crois que c’était la première fois qu’il m’adressa la parole et en plus c’était pour rigoler. Moi, je faisais rire KangIn, ouuuah qu’elle belle journée.



Il me frotta les cheveux avant de partir aussi sec. Je me trouvais la, en plein milieu du couloir. L’air béat. Je n’en revenais pas, c’était un rêve franchement je n’arrivais pas à faire la différence entre le réel et irréel en cet instant.



Hyori sortait enfin de la salle. Elle avait les yeux tout bouffi et rouge. Impossible, elle est dotée d’une âme finalement ? Que suis-je bête bien sûr qu’elle l’était.


[Je dois avouer qu’elle m’avait fait beaucoup de peine à ce moment-là mais que pouvais-je faire ? Avais-je envie de faire quelque chose ? Oui, tout le monde mérite d’être réconforté, tu ne crois pas Unnie ?]



~ ~ ~



Lorsque je suis arrivée dans la chambre TaeYeon n’était pas rentrée et était déjà partie quand je me suis réveillé. Peut-être n’était-elle pas rentrée… Je me suis dit que je lui raconterais l’incroyable épopée de la veille après que le stress de la présentation lui soit passé.


Les présentations étaient toutes faites de la même façon la discipline majeur était montrée en individuel. Les comédiens devaient interpréter une scène en monologue. Les mannequins nous exposé des photos d’une séance photo qu’ils auraient monté. Les musiciens un morceau composé par leur soin. Les chanteurs chantaient et les danseurs dansaient bien évidemment. La discipline secondaire liée à la première était montrée en groupe. Ainsi les comédiens crée un mini spot publicitaire à plusieurs. Les mannequins interprété une scène de film ou théâtre. Les musiciens et les danseurs chantaient. Et les chanteurs dansaient.


Lorsque je suis arrivé dans la salle de théâtre, beaucoup était déjà là. Hyori et ces deux acolytes m’attendaient. Elle avait l’air d’avoir repris du poil de la bête depuis la scène d’hier.



Pourquoi elle était si gentille tout d’un coup ?



Mademoiselle Hwang ? Ouuh, j’ai des frissons partout. Je crois que je viens de mouiller ma petite culotte. KangIn venait d’arriver derrière moi accompagné de la moitié des Super Junior. L’autre était déjà assis au premier rang à côté des plus anciens stagiaires et du Président et de la directrice qui se trouvaient pile au milieu. Lorsque nous nous sommes assis, Hyori installa la conversation :



Me trouvant entre les deux, j’avais l’impression d’être une enfant de parents qui ne pouvaient plus se supporter et que je devais choisir entre l’un des deux.



Je choisi Papa ! C’est sûr, pas besoin de réflexion.



Le spectacle commença par une danse collective de tous les chanteurs. Comme prévu ce n’était pas fameux. Hyori rigola en les voyant se mouvoir dans tous les sens, c’est sûr que la danse n’était pas leur point fort mais j’ai trouvé que TaeYeon avait bien progressé. Ensuite les comédiens sont venu et ainsi de suite. Jusqu’à ce qu’elle revienne pour interpréter sa chanson individuel.



Sa majesté la reine avait réussi en un temps record à monter toute l’agence contre elle.



KangIn serait ces deux poings de toutes ces forces. Moi aussi, j’aimerais savoir ce qu’elle représente pour lui… Elle fit un petit signe de la tête pour donner le signal aux musiciens qui l’accompagnaient de débuter la chanson. Va si met leur en plein la vue Kim TaeYeon !


Lorsque la chanson débuta toute la salle était très bruyante pourtant dès que les premiers sons sortirent de sa bouche, plus personne n’osait parler. Je ne connaissais pas la chanson, mais elle était calme et douce. Je me tournais vers mes nouveaux parents en instance de divorce, ils étaient bouches bais. Même KyuHyun qui se trouvait debout adossé sur le mur à notre droite ne la quittait pas du regard. Lui qu’était d’habitude très taciturne, était très étonné par sa voix et ça se voyait. Le directeur susurra quelques mots à sa fille, la directrice qui nota aussitôt ce qu’il lui disait. Je n’en revenais pas. Sa voix était sublime et puissante.



~ ~ ~




La chambre de KyuHyun se trouvait dans le même bâtiment que la nôtre mais quelques étages en dessous. Ça chambre était en bordèle comme toujours. TaeYeon et moi on s’était allongé sur son lit pendant qu’il découpait une part de gâteau pour chacun d’entre nous.



Elle boudait dans son coin et adoptait une belle grimace. Je ne comprenais jamais ce qu’ils racontaient ces deux-là. Comme je le disais, fait pour être ensemble…



Heureusement, l’hôpital se trouvait à dix minutes même pas des dortoirs. On l’attendait sur des chaises disposaient dans la salle d’attente des urgences. Lorsqu’elle est revenu, elle était encore plus gonflée que lorsqu’on l’a quitté une vingtaine de minutes plutôt.



Je l’avais assise entre Kyu et moi qui la dévisagions comme si c’était une bête de foire avant qu’elle ne le frappe sur l’épaule.



Là, c’est moi qui n’arrivais pas à me retenir de rire. Savoir qu’elle allait bien à présent, et qu’elle était hors de danger me fit remarquer l’ironie de la situation. Elle était carrément affreuse !



TaeYeon se leva afin de quitter les urgences de l’hôpital en trainant des pieds.





~ ~ ~



Le lendemain, nous avions eu la liste des stagiaires qui avaient réussi à se surclasser. TaeYeon se plaçait carrément en 14ème grade. Ce qui était plutôt cool comme ça nous étions ensemble.


Plus tard dans la journée, la directrice a tenu à nous rassembler dans la salle de théâtre afin de faire une grande annonce. Et comme d’habitude Hyori était là, accompagnée bien évidement par ces deux coqueluches.



Elle leva les yeux aux ciels et souffla, lasse des remarques incessantes sur sa déformation. Seulement Kyu et moi avions le droit de la vannée sur son léger soucis facial. Certainement pas cette fille, là… Des rumeurs circulaient depuis quelques temps quant à la formation d’un nouveau groupe de fille. Certains noms avaient filtré dont celui de notre souveraine adorée.



Tout le monde se leva pour les applaudir lorsqu’ils montaient sur scène et s’alignaient aux cotés de la directrice. Leeteuk, en qualité de leader les introduisaient :



La directrice, Lee HyunAe souriait gaiment comme une maman fière de ces enfants avant de reprendre.



Quoi ? Tout le monde était choqué, on se regardait tous comme pour chercher qui était cette personne. Qui était la personne la plus chanceuse au monde. Beaucoup de rumeur circulaient au sein de l’agence mais pas un nouveau membre ajouté à ce groupe…



Hein ? Pardon ? J’ai mal entendu ce n’est pas possible…



KyuHyun marcha en direction de l’estrade afin de rejoindre les personnes qui étaient à présent les membres de son groupe. Tout le monde l’acclamait mais était très surpris. C’est vrai, on ne s’attendait pas à ce qu’il rajoute un membre presque un an et demi après le lancement du groupe. Et puis Kyu quoi !




[Tu sais Unnie, j’ai vécu ton arrivé comme une bénédiction. Tu es apparu comme si tu avais entendu mon appel de très loin. J’ai l’impression que toutes les bonnes choses dans ma vie sont arrivées en même temps depuis que tu sois entrée dans ma vie. Je ne pourrais jamais assez te remercier. ]



Elle avait un rêve. Ils avaient tous un rêve…