A la sieste !

par watashi-no-hanashi

Cet après-midi-là, Hyukjae dormait bien tranquillement avec sa peluche némo quand Donghae arriva avec sa mère.


-Bonjour mon petit Donghae, salua la mère de Hyukjae quand elle aperçut le petit invité.
-Bonjour tatie, sourit Donghae du haut de son petit mètre dix.

-Ooh, tu es trop mignon, couina la mère de hyukjae en allant pincer gentiment les joues de Donghae.


Fier de son effet, Donghae se mit à rire. En plus, Hyukjae ne résistait pas à tout ce qui était mignon, donc le compliment était des plus plaisants pour Donghae.


-Désolée de te déranger unnie, mais ce chenapan à insister pour passer voir Hyukkie, expliqua la première
-Tu ne déranges pas du tout. Par contre Hyukkie fait la sieste pour le moment, dit la seconde. Il n'a pas arrêté de courir dans le jardin tout à l'heure, il s'est endormi en sursaut.

-Ah c'est pas grave unnie, je vais emmener Donghae au parc de jeux à coté en attendant.


Donghae qui n'écoutait absolument pas ce que racontaient les deux jeunes femmes se faufila discrètement le long de la porte pour rejoindre la chambre de Hyukjae donc il connaissait le chemin par cœur. Son avancée fut interrompue par la main de sa mère qui le rattrapa par l'épaule et le tira délicatement vers l'extérieur.


-Allez viens Donghae, on y va. Byebye unnie ~ salua la mère de Donghae.


Choqué d'entendre sa mère dire au revoir à peine arrivé, Donghae fit la grimace. Il repoussa la main qui essayait gentiment de le tirer vers l'extérieur et essaya de repartir vers l'intérieur de la maison. Son comportement fit sourire la mère de Hyukjae, mais beaucoup moins la sienne qui s'empressa de le rattraper aussitôt en s'excusant de sa conduite.


-Donghae, viens avec moi. On reviendra plus tard, expliqua-t-elle.

-Hee ?? Mais Hyukkie...


Sa mère se pencha vers lui et soupira. Encore une fois, son fils n'avait rien écouté. Elle savait que trop bien que lorsque son fils avait une idée, il était difficile (impossible) de lui faire sortir de la tête.


-On va au parc d'abord, Donghae, on reviendra ici à un autre moment, d'accord ? Demanda-t-elle d'une voix douce.

-Nan, j'aime pas le parc. J'veux voir Hyukkie ! dit-il en s'asseyant sur le sol, l'air mécontent.
-Mais pour le moment Hyukjae fait la sieste. On reviendra quand il sera réveillé, okay ? Retenta sa mère avec espoir.

-Mwooo... veux voir Hyukkie maintenant, gémit-il. Donghae a pas été avec Hyukkie depuis trop longtemps umma ~


Une nouvelle fois, la mère de Donghae soupira. Donghae et Hyukjae était à l'école cette année. Bien entendu, les deux garçons s'étaient retrouvé dans la même classe. Et l'espoir de sa mère que Donghae la sollicite un peu moins pour aller chez Hyukjae avait vite disparu lorsqu'elle avait constaté qu'au contraire, Donghae s'était un peu trop habitué à voir Hyukjae tous les jours.


Et en effet, tous les week-ends, Donghae demandait à sa mère d'aller chez lui et passait parfois des heures entières à insister si celle-ci ne se décidait pas assez vite à son goût.


Donghae n'était pas particulièrement capricieux par nature, mais depuis leur première rencontre, la mère de Donghae avait vite compris que cette amitié si spéciale entre les deux petits bonshommes appelait à bien des exceptions.


Précisément, cette semaine, Donghae avait passé son samedi chez ses grands-parents. Et s'il avait oublié sur le moment que cette journée faisait exception à ses habitudes, il s'était empressé de les reprendre dès le lendemain.


C'est ainsi que la mère de Donghae s'était retrouvée quasiment traînée de force par son fils jusqu'à chez Hyukjae, qui, fort heureusement, n'habitait pas bien loin.


-Donghae chéri... tu ne peux pas jouer avec lui s'il dort voyons.


Donghae fit la moue et resta silencieux pendant un petit moment à réfléchir à ce que venait de dire sa mère, mais il n'était toutefois pas décidé à bouger.


-Donghae, Hyukkie dors. Si tu l’empêches de dormir, il ne pourra pas avoir le repos qu'il faut pour bien grandir.


Donghae laissa échapper un petit cri d'exclamation et plaqua ses deux mains devant sa bouche. Même si ce n'était pas vraiment ce que sa mère voulait dire, pour lui, cela avait tout son sens.


Grandir, c'est ce qu'il fallait attendre avant qu'il puisse se marier avec Hyukkie. Et si dormir permettait de grandir plus vite, alors ça voulait dire que s'il dormait, Donghae pourrait aussi se marier avec Hyukkie plus vite...


-Donghae va dormir aussi, dit-il finalement en fermant les yeux, là, sur le pavillon de la porte où il était assis.

-Donghae...


Le garçon rouvrit les yeux au ton réprobateur de sa mère et fit ressortir sa lèvre du bas en une moue adorable.


-Donghae peux faire la sieste avec Hyukkie ? Tenta-t-il.


Sa mère soupira et il regarda celle de Hyukkie avec espoir.


-Ça ne me dérange pas, dit celle-ci, ce qui provoqua un immense sourire sur le visage de Donghae.

-Okay, accepta finalement sa mère.

-Yeayyy ! S'exclama Donghae qui se retrouva aussitôt sur ces deux jambes pour prendre le chemin qu'il connaissait si bien.


Discrètement, il entra dans la chambre, suivi par la mère de Hyukkie qui lui fit signe de garder le silence. D'un hochement de tête, Donghae accepta la consigne et se mit à marcher sur la pointe des pieds vers le petit garçon endormis accroché à sa peluche némo.


-Ne le réveille pas d'accord, murmura la mère de Donghae à son fils.


Donghae hocha de la tête encore et s'installa tranquillement aux cotés de Hyukkie. Sa mère vint lui faire un bisou, comme toujours quand il allait se coucher.


-Fais de beau rêve, Donghae~


La porte se referma et Donghae ferma les yeux pour tenter de dormir. Au bout de cinq minutes, il les rouvrit et se redressa légèrement. Il se serra contre Hyukkie et passa un bras autour de sa taille, la peluche repoussée à leurs jambes.


La peluche disparue, Hyukkie resserra son étreinte contre la nouvelle forme qu'il sentait inconsciemment à bout de bras. Un sourire naquit sur les lèvres de Donghae et il posa ses lèvres sur celles de son Hyukkie endormi.


-Fais de beaux rêves Hyukkie, dit-il avant de refermer les yeux, prêt pour une bonne sieste qui l'aiderait à bien grandir.