Bébé Malade

par watashi-no-hanashi

Après deux bonnes heures de supplications auprès de sa mère, Donghae avait finalement convaincu cette dernière de l’emmener jusqu’à chez Hyukjae.

 

Tout heureux, ce dernier avait tenu à lui lâcher la main et se mettre au plus près de la porte pour pouvoir sonner et entrer par lui-même dès que celle-ci s’ouvrirait. Amusée, sa mère l’avait porté pour accéder à la sonnette et avait accepté de le poser au sol lorsqu’il lui avait affirmé du haut de ses quatre ans et demi qu’il devait désormais rejoindre Son hyukkie sans avoir l’air d’un bébé. 

 

-Oh bonjour mon petit Donghae, comment vas-tu ? le salua la mère de Hyukjae lorsqu’elle l’aperçût en ouvrant la porte.

 

Donghae se contenta de lui sourire joyeusement et oublia de répondre tant il se tortillait depuis l’embrasure de la porte pour tenter de voir Hyukkie à l’intérieur du charmant petit salon, où il passait généralement son temps à jouer.

 

-Je suis désolée Unnie, Donghae est insupportable depuis ce matin, il voulait absolument venir voir Hyukjae, soupira sa mère en guise d’explication.

-Non, aucun problème, c’est adorable de voir que Donghae aime toujours autant jouer avec Hyukjae, répondit la jeune femme.

 

Elle sourit et se tourna vers Donghae avec un petit air compatissant.

 

-Par contre je suis désolée, mais ce n’est pas vraiment possible. Tu ne pourras pas jouer avec Hyukjae aujourd’hui, s’excusa-t-elle.

 

Aussitôt l’excitation de Donghae retomba, son visage affichant toute sa déception.

 

-Hyukjae a un peu de fièvre depuis hier, il est fatigué donc il ne peut pas vraiment jouer, expliqua-t-elle un peu inquiète et attendrie par le regard semi-larmoyant que lui lançait le petit garçon.

 

Aussitôt l’expression de Donghae passa de la tristesse à l’inquiétude. Sans attendre il s’infiltra dans la maison pour voir son Hyukkie et s’assurer de son état de santé.

 

-Omo Hyukjae est malade ? ne t’en fais pas unnie, il va bientôt aller mieux. Et on repassera plus tard, Donghae peut bien passer la journée sans jouer avec lui, rassura la mère de Donghae en adressant un sourire à son amie.

 

Lorsqu’elle se tourna, elle fut surprise de ne plus voir son fils devant la porte mais bien vite elle le remarqua faire les cents pas dans le salon, appelant ‘Hyukkie’ d’une petit voix tout en scrutant les alentours.

 

-Ach, pas si sûre qu’il puisse finalement, corrigea-t-elle en l’observant faire

 

La mère de Hyukjae rit doucement et l’invita à entrer à la suite de son enfant, ce qu’elle fit en s’excusant poliment.

 

-Hyukjae est dans sa chambre, informa la maitresse des lieux à l’adresse du petit brun qui tournait en rond. 

 

Donghae ne se le fit pas répéter deux fois et se précipita vers la pièce qu’il connaissait bien pour y avoir été de nombreuses fois. Délicatement, il poussa la porte qui était entrebâillée et entra. Il vit tout de suite la petite tête blonde endormie dans le lit trop grand et emmitouflée dans les couvertures, sa peluche némo toujours à ses côtés.

 

-Hyukkie ! Appela Donghae avec un peu trop d’excitation.

-Chuuut, murmura sa mère en s’approchant à sa suite. Hyukjae est malade, il faut le laisser dormir, d’accord ? Tu joueras avec lui une autre fois, je crois qu’il vaut mieux rentrer pour aujourd’hui.

Donghae fit la moue, particulièrement déçu.

 

-Rentrer ? demanda-t-il essayant de la faire changer d’avis à coup de regard chat-potté.

-Oui, il faut rentrer, on y va maintenant, répondit-elle en lui prenant la main, loin de se faire avoir.

-Noooooon, veux pas. Je veux Hyukkie, contredit le garçonnet en s’accrochant au bord du lit.

-Mais Donghae, Hyukjae ne peut pas jouer, tu vas t’ennuyer tu sais, tenta-t-elle de négocier.

 -Veux Hyukkie, répéta Donghae avec obstination.

-Quoi ? Mais …

 

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que Donghae s’éloigna pour faire le tour du lit. Avec adresse, il escalada le rebord et monta sur le matelas pour s’assoir au coté du petit endormi.


-Achh … celui-là alors … dit sa mère en secouant la tête, tandis que celle de Hyukjae riait, amusée de la scène attendrissante.

 

-Hyukkie, appela doucement le petit garçon près de l’oreille de celui-ci.


Il fut alors surpris de le voir tout transpirant dans son sommeil pourtant apparemment paisible. Avec adresse, il attrapa un mouchoir en tissu sur la table de chevet et essuya le front du blondinet. Puis il replaça la couverture qui avait glissée.


Mécontent
du soudain excès de chaleur, Hyukjae, toujours endormi, repoussa la couverture à coups de pied.


-Ahh ! Vilain Hyukkie ! s’exclama Donghae choqué que Hyukjae rejette ainsi sa bonne intention.

 

Il fit la moue et pinça gentiment son bras.

 

Encore en proie au sommeil, Hyukjae gesticula en réaction à la sensation peu agréable, comme tentant d’éloigner un insecte invisible, fronçant les sourcils avant d’entrouvrir légèrement les yeux.

-Hae ? demanda-t-il étonné en frottant ses paupières engourdies.

-Hyuuukkiiiiiie ! s’exclama Donghae tout heureux de le voir réveillé.

-Hae ! répéta l’ainé avec son habituel sourire, plutôt content de retrouver son ami au réveil.


Donghae s’agrippa à son ami et attrapa son visage comme il le faisait si souvent pour éviter que Hyukjae ne s’échappe face à ses marques d’affection, comme il le faisait bien souvent. D’autant plus que Hyukjae avait la fâcheuse tendance à sangloter à chaque fois que quelqu’un parvenait à l’embrasser. C’est pourquoi Donghae en profitait pour le prendre au dépourvu dès qu’il en avait l’occasion.

 

Mais avant que ces petites lèvres n’aient pu s’approcher de celles de son blondinet, il fut arrêté et soulevé par sa mère.

 

-Non non, Donghae, pas de bisou aujourd’hui où tu risques d’être malade à ton tour.

-Hyukkiiiiiiie, se plaignit Donghae gesticulant, les bras tendus vers le lit tout en envoyant des baisers volatiles à son âme sœur miniature.


La mère de Hyukjae prit à son tour son fils pour essuyer ses cheveux encore un peu humides, puis alla ouvrir les rideaux de la chambre.

 

Un peu plus loin, Donghae n’arrêtait pas de gesticuler bruyamment. Hyukjae inclina la tête l’air adorable et regarda le petit brun étonné, ne comprenant pas vraiment se qui rendait Donghae si bruyant à son réveil. 

 

Finalement, le cadet s’arrêta de bouger dans tous les sens prenant une moue résignée.

 

-Oh, tu abandonnes enfin ? demanda sa mère.

 

Avec une expression de surprise, Donghae désigna un objet inconnu dans le jardin, faisant comprendre à sa mère qu’il voudrait s’en approcher.


-Qu’est-ce que tu as vu ? demanda encore sa mère naïvement en s’approchant de la vitre.

Dès qu’ils arrivèrent près de celle-ci, Donghae appela Hyukjae et embrassa ses petites lèvres et attrapa ses épaules alors qu’il tournait tout juste sa tête vers lui.

 
A peine l’eut-il relâché que Hyukjae fit une moue attristée et sanglotante. Mais contrairement à ce que tout le monde imaginait il ne pleura pas et se contenta de cacher sa tête dans le cou de sa mère. Ce qui est en soi, était déjà un exploit.


-Oh il a piégé sa propre mère ! Cet enfant n’est pas possible ! s’exclama la mère de Donghae moitié surprise, moitié amusée.


Donghae se remis à gesticuler, de contentement cette fois-ci et applaudit lui-même sa réussite.

 

-Donghae est certainement un garçon persistant, commenta la seconde jeune femme.

 

Toutes deux, leurs enfants dans les bras se rendirent en direction du salon.

 

-Ah je n’en reviens toujours pas, dit la plus jeune en arrivant près de la porte. Espérons au moins qu’il ne tombe pas malade, avec sa manie de coller Hyukjae tout le temps. Et vu comme c’est parti, le pauvre petit n’a pas fini d’être harcelé…

 

-Qui sait, il finira peut-être par habitué Hyukjae un jour à tous ces élans d’affection … plaisanta la mère de Hyukjae en souriant.