Chapitre quatorze

par Hon no Shojo

POV RyeoWook

- Des ramyun ? Demandai-je. Lesquelles tu veux ?

- Personnellement, j’aimerais bien prendre celles au porc mais ShinDong n’accepterait sûrement pas qu’on mange un de ses congénères – c’est méchant, Ye ! Celles au poulet ne sont pas mal non plus. Et celles au canard aussi. Rah, c’est compliqué.

- Et sinon, YunHo, tu préfères quoi ? Raviolis vapeur ou ramyun ? »

            Je me tourne ; cette voix me rappelle quelqu’un et il ne me semble pas m’être trompé puisque qui j’aperçois devant le rayon pâtes juste en face du nôtre ? JaeJoong et YunHo ! Je me rapproche discrètement d’eux, laissant YeSung à son choix cornélien, et chuchote tout près de JaeJoong :

« Bonjour, Hyungs. »

           JaeJoong sursaute violemment et s’accroche à YunHo qui en lâche son paquet et se tourne vers moi, très surpris.

« Oh, RyeoWook, murmure-t-il, soulagé de voir que ce n’est que moi.

- Tu m’as fait super peur, s’exclame presque JaeJoong en posant une main à l’emplacement de son cœur. Tu es tout seul ? Ce n’est pas prudent de te promener comme ça.

- Je pourrais en dire autant, répliquai-je, vexé. Ye, chuchotai-je, viens là.

            YeSung repose tranquillement son paquet de pâtes et se dirige vers nous en souriant. Il attrapa ma main d’un geste possessif et lança aux deux autres, provocateur :

« Attention, celui-là, c’est chasse gardée.

- Oh, ne t’en fais pas, rigola YunHo en jouant le jeu, prenant JaeJoong par la taille. Celui-là aussi est sous clé. »

            Tandis que les deux « mâles » se défiaient gentiment, les deux « femelles », c’est-à-dire, JaeJoong et moi, nous concertions pour obtenir diverses informations concernant nos couples respectifs.

« Alors, tu es vraiment avec YeSung ? m’interrogea illico mon aîné, tout excité.

- Je peux te retourner la question aussi, répliquai-je.

- Ben… à vrai dire… je ne sais pas trop. On a bien eu quelques contacts physiques…

- Du genre ?

- Yaah, arrête d’être aussi direct !

- Sinon quoi ?

- Sinon je ne te dis plus rien. »

            J’accusai le coup, indigné. JaeJoong était aussi tendre que moi envers et contre tout, je n’aurais jamais imaginé qu’il me fasse quelque chose d’aussi bas… Devant mon air outré, il me tira la langue et continua son récit.

« Je disais donc : on s’est juste… embrassés, une fois…

- Déjà fait, l’interrompis-je en comptant sur mes doigts.

- … et caressés, aussi…

- Déjà f… Quoi ?!

- Chut, chut ! Normalement, je n’ai pas le droit de le dire, YunHo me tuerait ! On était dans un bain et il… je… on allait…

- C’est bon, hyung, j’ai compris.

- Et… et toi ?

- On s’est juste embrassés. »

            Ce qui, en soi, était quand même quelque chose d’extraordinaire de la part de YeSung car YeSung n’aimait pas embrasser les autres, hormis EunHyuk et HeeChul. Et SiWon aussi. NON !!! Pas penser SiWon, pas penser SiWon !!

« Ça va, RyeoWook ?

- Oui, oui… Oui, oui… Je venais de penser à un truc pas… très…

- Pas très catholique ? »

            Mais comment il faisait pour lire dans mes pensées, ç’ui-là ? Est-ce que YunHo savait qu’il avait un petit-ami mutant et legilimens ? E.T retourner maison !

            YeSung et YunHo revinrent vers nous, morts de rire, s’appuyant l’un contre l’autre.

« Alors, les princesses, vous avez choisi vos pâtes ? Nous questionna YunHo, hilare.

- On n’est pas des princesses ! s’exclamâmes-nous JaeJoong et moi, outrés.

- Parfaite coordination, s’empressa de nous faire remarquer YeSung en levant le pouce. »

            YunHo se fit pardonner d’un petit bisou sur la joue et d’une caresse dans les cheveux tandis que j’excusai le mien d’un effleurement des lèvres sur celles de YeSung. Les deux DBSK nous invitèrent à manger chez eux. LeeTeuk allait criser.

« Je vais l’appeler, nous rassura YunHo en voyant nos visages défaits. Il ne refusera jamais si ça vient de moi.

- Et pourquoi ça ? S’énerva JaeJoong en posant un regard suspicieux sur lui, très certainement jaloux.

- Parce que j’ai un certain charme naturel de leader qui fait plier les autres selon ma volonté, plaisanta-t-il avec un grand sourire.

- Je doute que ton charme fasse plier le nôtre, rétorqua YeSung, LeeTeuk est avec KangIn et d’après les bruits, ils ne sont pas près de se lâcher.

- Ah, je m’en doutais, fit YunHo, faussement désolé. Je devrais peut-être tenter ma chance auprès des SHINee…

- Tu ne vas tenter rien du tout ! Trancha JaeJoong en le prenant par le poignet, furieux. Viens, on va à la caisse ! Et c’est toi qui paye !

- Pas de problème, princesse. »

            YeSung me prit à son tour par la main et nous les suivîmes.

« Ils vont bien ensemble, tu ne trouves pas ? Lui fis-je remarquer en chuchotant.

- Bof, pas tant que ça.

- QUOI ?!!?

- Tu le savais, RyeoWook, que YunHo avait déjà un copain ?

- Il a… quoi ?

- Ouais, ouais, il est déjà en couple. Avec un membre d’un autre groupe.

- Qui ? »

            J’avais dit ça d’une petite voix, encore plus petite que celle que j’avais d’habitude – et c’était déjà un exploit. J’étais… abasourdi. Et songeai immédiatement à JaeJoong. Est-ce qu’il le savait ? Non, bien sûr ! Sinon, il n’aurait pas aussi confiance en lui. Si on pouvait appeler ça de la confiance…

« MinWoo.

- M… MinWoo ? No… No MinWoo de… TRAX ?

- Yep, mon frère.

- Oh non…

- Oh si…

- Oh non… Hyung… Le pauvre…

- MinWoo n’est pas moche. Et YunHo m’a dit qu’il était très satisfaisant comme partenaire.

- Ah, tais-toi ! »

            Enervé, je lâchai sa main et allai m’accrocher au bras de JaeJoong en lançant des regards assassins à YunHo sans qu’il ne s’en rende compte. JaeJoong ne devait pas savoir… Jamais.

            Nous arrivâmes assez rapidement à l’appartement des DBSK. Il n’était franchement pas loin du supermarché où on était allés.

« Vous allez avoir une sacrée surprise en entrant, s’esclaffait YunHo en pouffant dans sa main, littéralement mort de rire. En tout cas toi, RyeoWook. YeSung sait déjà.

- Qu’est-ce qu’il y a ? Demandai-je en regardant YeSung. Il y a quelque chose que je devrais savoir ? »

            Je tremblai soudain.

« Vous avez un chien, un gros chien énorme qui bave partout, chez vous, c’est ça ? Bredouillai-je. YeSung, tu le savais, et tu as quand même accepté de venir ? Vous vouliez me faire une blague ? Si c’en est une, elle n’est vraiment pas drôle…

- Oh non, ce n’est pas ça, me rassura JaeJoong en fusillant les deux autres du regard. Je n’accepterais jamais une grosse chose baveuse chez nous, j’en ai déjà assez de tout le ménage. Non, c’est bien moins pire.

- C’est quoi ?

- Tu verras. »

            Apeuré et à la limite de la syncope, je restai accroché au bras de mon aîné comme si c’était une bouée de sauvetage. YunHo frappa à la porte.

« Si JunSu et YooChun ne font pas les chauds lapins et si ChangMin ne s’est pas enfermé dans sa chambre pour regarder des vidéos, on devrait avoir une chance d’entrer. »

            Une voix qui n’était en aucun cas celle des trois cités se fit entendre en un « J’arrive ! » tonitruant. J’aurais pu reconnaître cette voix entre mille. Ça faisait déjà cinq ans que je la connaissais. Et à mes oreilles, c’était une mélodie que je n’avais pas entendue depuis quelques jours déjà trop longs. La porte s’ouvrit brutalement sur une silhouette habillée d’un tablier blanc à fleurs roses, les cheveux noirs mi-longs attachés en une petite queue de cheval, une cuiller à la main.

« Vous êtes en retard ! Réprimanda-t-elle JaeJoong et YunHo en leur donnant un coup de spatule chacun sur la tête. »

            Puis, elle nous aperçut.

« Oh, YeSung, ça fait longtemps ! Tu verras, je me suis grandement amélioré, j’ai réussi à faire une sauce italienne du tonnerre !! Che buona, la mia cuccina ! Oh, RyeoWook, tu es là, toi aussi ? Oh là là, il y en a d’autres ou il y aura assez de sauce pour tout le monde ? Voyons, YunHo, quelles pâtes vous avez achetées ? Oh, des spaghettis !! Per-fe-tto ! C’était exactement celles que je voulais ! J’allais vous téléphoner pour vous dire d’en prendre mais vous y avez pensé tous seuls, mes chéris, oh que maman est fière de vous ! Entrez, entrez, ne restez pas dehors !! »

            Je restai pétrifié. Alors c’était CA la sacrée surprise de YunHo ? C’était… HeeChul ???