Farm Boy & City Boy 10

par DreamBIG

#City#

 

Donghae et Hyukjae marchaient dans les rues, la main dans la main, malgré les nombreux regards tournés vers eux. Le brun avait eu du mal au début, peut-être parce qu’il détestait être dévisagé pour n’importe quelle raison – mais peut-être aussi parce qu’il n’arrivait toujours pas à aimer complètement l’atmosphère de la ville. De son côté, Hyukjae ne disait rien, se contentant de marcher droit devant lui comme si rien ne pouvait le toucher. Pourtant, Donghae aurait pu jurer le sentir serrer sa main dès que l’argenté entendait des remarques désobligeantes à leur sujet. Et au fond, le brun était fier de son désormais petit-ami car connaissant son caractère, il savait qu’il était plutôt difficile pour lui de garder ses pensées pour lui, surtout dans ce genre de situation.

Cela faisait exactement trois jours qu’ils étaient revenus de leur weekend, la grand-mère de Donghae ayant insisté pour ne pas refiler trop de travail à leurs voisins. Et puis, l’argenté devait emmener Donghae quelque part, comme il le lui avait demandé. C’est pour cette raison qu’ils étaient en train de marcher présentement, Hyukjae le guidant à sa suite. Il n’avait pas voulu dire au brun où il l’emmenait, comme pour lui en faire la surprise. Bien sûr, il ne savait pas du tout si ce dernier allait aimer, mais il avait voulu lui montrer cet endroit. Son endroit.

Ils riaient de temps à autre, Donghae racontant des blagues pas drôles. Et bien évidemment, Hyukjae explosait presque de rire à chaque fois, que ce soit pour les blagues en elles-mêmes ou juste parce que le fait qu’elles n’étaient pas drôles rendait la situation hilarante à ses yeux.

Au bout d’une quinzaine de minutes supplémentaires à déambuler dans les rues, ils finirent par s’arrêter devant un grand bâtiment blanc – qui semblait tout de même un peu vieux.

-          Qu’est-ce qu’on fait là, Hyuk ? interrogea Donghae, curieux. C’est un orphelinat…

L’argenté lui sourit simplement, l’entraînant derrière lui à l’intérieur de la bâtisse. Le brun se laissa faire, se demandant ce qu’ils pouvaient bien faire ici.
Ils prirent plusieurs couloirs avant de finalement arriver dans une grande pièce qui ressemblait beaucoup à une salle de jeux.

Des enfants se précipitèrent immédiatement sur eux à peine fut-ils arrivés, surprenant Donghae au plus haut point.

-          Waaaaaaa ! s’exclama-t-il en tombant presque à la renverse, se rattrapant de justesse au bras de son petit-ami.

C’était quoi tout ça ? Il ne comprenait plus rien. Pourquoi est-ce que ces enfants agissaient comme s’ils les connaissaient ?
Il regarda Hyukjae du coin de l’œil, ce dernier s’étant abaissé pour permettre aux enfants de lui faire des câlins. Oh ! Alors c’étaient eux, les enfants qu’il était allé voir ce jour-là ?

-          Oh ! Hyukjae ! lança une jeune femme avec enthousiasme. Tu es enfin revenu ! J’en pouvais plus, je me faisais harceler tous les jours pour savoir quand est-ce que tu leur rendrais visite, pouffa-t-elle, visiblement très heureuse de le voir.

Donghae lui lança un regard – légèrement ? – noir lorsqu’elle s’avança vers l’argenté pour le prendre dans ses bras. Il grommela quelques instants, bafouillant des « qu’est-ce qu’elle fait à le toucher comme ça celle-là », « elle ose faire ça avec un homme prit ? Nan mais c’est quoi cette fille là ? ».

Après lui avoir rendu son étreinte, Hyukjae finit par se détacher d’elle, regardant Donghae qui, lui, semblait vouloir tuer la jeune femme rien qu’à l’aide de son regard. L’argenté rigola avant de baisser la tête timidement devant elle. Elle le remarqua, tournant enfin son visage vers l’inconnu qu’était le brun.

-          Ooooh ! T’as des choses à me raconter je crois, souffla-t-elle en donnant un coup de coude dans les côtes de Hyukjae, une voix pleine de sous-entendus.

-          Taeyeon ! lui lança Hyukjae, presqu’en boudant, gêné.

Alors en plus de ça, Hyukjae agissait de façon mignonne avec elle ? Vraiment, Donghae commençait presqu’à en être vexé. Mais bon, lui aussi avait envie de craquer devant cette bouille adorable qu’il ne lui connaissait pas encore.

-          Donghae, je te présente Taeyeon, une amie qui travaille ici, sourit-il, Taeyeon, je te présente Donghae, mon-

-          Petit-ami ? s’exclama en sautillant sur place. Qu’est-ce qu’il est beau, souffla-t-elle pleine d’admiration.

-          Yah ! Pas touche, il est à moi ! dit Hyukjae en fronçant les sourcils et en attrapant le bras de Donghae pour le ramener près de lui.

Mine de rien, le brun fut énormément touché par ce geste. L’argenté était vraiment adorable, il ne pouvait pas le nier. Alors, il sourit à pleines dents, se présentant de lui-même à la jeune femme. Et ouais, t’as aucune chance, lui aussi il est à moi, pensa-t-il tout fier de lui.

-          Oppa ! Oppa ! Vous zêtes amoureux ? Hein Oppa ?

Rougissant, Hyukjae se baissa pour prendre la petite fille dans ses bras.

-          Je te présente Donghae, celui qui prend soin de Oppa, murmura l’argenté à l’oreille de la fillette.

Pourtant, Donghae l’ayant entendu, il prit note pour pouvoir le taquiner avec ça plus tard. Il pouvait toujours lui faire du chantage, qui sait.

 

 

Après avoir discuté un moment entouré des enfants, ils étaient partis s’asseoir au milieu de la pièce pour s’amuser avec les enfants. Donghae n’avait pas vraiment l’habitude, très peu d’enfants habitants au village, alors il se contenta de faire plus ample connaissance avec Taeyeon pendant Hyukjae jouait avec eux. Enfin, Donghae essayait plutôt d’en savoir plus sur son petit-ami plutôt que sur la jeune femme en question, mais celle-ci ne semblait pas réellement y faire attention.

-          Tu sais, avant, il venait toujours ici av- enfin il venait tout le temps… se reprit-elle.

-          Son frère ?

-          Oh, je vois qu’il t’en a parlé, sourit-elle. Elle semblait presque soulagée. A vrai dire, ils ont commencé à venir tous les deux au moins trois à quatre fois par semaine. Tu t’en doutes probablement, mais c’est pour ça que Hyukjae est aussi proche d’eux. Quand son frère est décédé, il avait peur de revenir. C’était leur endroit…c’est ce qu’il disait, qu’il n’avait pas le droit de revenir sans lui. Seulement, son frère lui avait demandé de prendre soin d’eux quoiqu’il arrive… A vrai dire, moi non plus, je ne m’attendais pas à ce qu’il se passe cet évènement, mais j’étais vraiment heureuse quand je l’ai vu revenir.

-          Il allait vraiment mal, pas vrai ? tenta Donghae, ne voulant pas réellement connaître la réponse.

Elle huma tandis que Donghae ne pouvait retirer son regard de l’argenté. Il paraissait tellement heureux d’être ici, entouré de tous ces enfants qui semblaient le connaître merveilleusement bien. C’était presque comme si rien de mal ne lui était jamais arrivé, comme s’il se permettait de tout oublier dès lors qu’il mettait un pied dans cet endroit. Cela réchauffa quelque peu le cœur du brun, ce dernier se sentant rassurer qu’une chose aussi simple puisse rendre son petit-ami heureux. Il y avait encore de l’espoir dans ce cas, peut-être pourrait-il tout recommencer dans les années à suivre.

Le brun ne put s’empêcher de sourire en le regardant si joyeux, faisant faire l’avion aux enfants ou encore en leur racontant des histoires.

-          C’est la première fois que je le vois aussi heureux, dit-il à l’attention de la blonde.

-          Je ne dis pas seulement pour alléger mon travail, commença-t-elle en pouffant, mais vous devriez venir plus souvent. Je suis sûre que ta présence lui fait énormément de bien, et ça ferait plaisir aux enfants d’avoir un nouvel ami aussi beau que Hyukjae !

-          C’est gentil, la remercia le brun. Mais Hyuk est beaucoup plus beau que moi, rigola-t-il légèrement sans le quitter du regard.

Ils continuèrent de parler pendant un moment rejoignant par la suite l’argenté pour l’aider à s’occuper des enfants. Finalement, Donghae trouvait la jeune femme vraiment très gentille. Elle semblait aussi très attentionnée, ne serait-ce qu’en regard à sa façon de s’exprimer.

La fin de l’après-midi arriva très rapidement, ne laissant pas le choix aux garçons qui durent dire au revoir aux enfants ainsi qu’à Taeyeon. Ils leur promirent de revenir très rapidement. Même Donghae était pressé, il avait vraiment apprécié ce temps passé à l’orphelinat, le sourire brillant de son petit-ami ne quittant pas son esprit.

 

 

#Countryside#

 

-          Yah ! Lee Donghae, reviens ici immédiatement !

-          Pas question ! Je veux pas me faire frapper ! répliqua-t-il en s’enfuyant dans le salon pour se protéger en se cachant derrière sa grand-mère.

Hyukjae arriva en trombe dans la pièce, un rouleau à pâtisserie dans la main et de la farine partout sur le visage. En voyant cela, la doyenne ne put s’empêcher de rire. Son petit-fils avait vraiment fait fort sur le coup, elle ne pouvait le nier.

-          Mais ! s’indigna l’argenté lorsqu’il remarqua que tout le monde se moquait de lui.

Il fronça les sourcils d’une façon adorable, voulant les faire craquer. Il savait parfaitement que cela allait marcher, au moins avec la grand-mère de Donghae. Il suffisait qu’il soit mignon pour qu’elle lui livre le brun sur un plateau d’argent.

-          J’en connais un qui va se faire passer un savon, je suis désolée mon chéri, pouffa-t-elle à l’attention de son petit-fils, se décalant pour laisser le champ libre à Hyukjae.

Donghae commença à s’enfuir encore une fois, devant visiblement faire face « à la lâcheté sans faille » de sa grand-mère. Sans faire attention à où est-ce qu’il mettait les pieds, il finit par se prendre les pieds dans le tapis et tomba sur le canapé. Alors profitant de la situation, l’argenté se précipita vers lui et lui écrasa un énorme bisou sur la joue.
Et alors qu’il semblait extrêmement fier d’avoir réussi à se venger, il retourna dans la cuisine en se dandinant, triomphant et narguant Donghae par la même occasion.

Mais le brun n’en avait pas fini, il n’allait pas le laisser s’en sortir aussi facilement. Après tout, ce n’était pas de sa faute s’il était toujours aussi maladroit. Alors il allait l’avoir là où il était sûr que Hyukjae ne répliquerait pas – en se vengeant en tout cas.

Il entra à pas de loup dans la pièce à manger, découvrant un Hyukjae concentré sur le gâteau qu’il faisait. Et s’approchant peu à peu de lui, il passa ses bras autour de la taille de son petit ami, ce dernier sursautant.

-          Tu m’as fait peur imbécile !

-          Peut-être, chantonna le brun, mais tu l’aimes l’imbécile !

-          Ça à le temps de changer, prends pas la confiance, rigola l’argenté en lui pinçant le brun.

Donghae le relâcha immédiatement, ne s’étant pas du tout attendu à ce qu’il réplique par la violence. Alors pour le faire réagir, il lança un cri de douleur.
Hyukjae se retourna de suite vers lui, un regard inquiet.

-          J- je t’ai fait mal ?! Oh pardon, je suis vraiment désolé Hae ! Ca va ?! Je t’ai pas fait trop mal ?!

-          J’ai terriblement mal, se plaint le brun, une grimace de douleur sur le visage, je crois que je vais avoir besoin d’un bisou magique !

L’argenté souffla. Donghae était pire qu’un enfant. Lui avait réellement eu peur de lui avoir fait mal, et tout ce que le brun trouvait à faire, c’était se moquer de lui.

-          T’es insupportable !

Pourtant, il ne se fit pas prier et plaça ses bras autour des épaules de son petit-ami, posant ses douces lèvres contre celles de son vis-à-vis, en profitant par approfondir le baiser.
Bien évidemment, Donghae en fit de même. Lui qui n’en avait pas demandé autant, il était heureux de voir que Hyukjae avait anticipé son envie.

Ils s’entendaient vraiment bien au final, pour deux opposés.