Basket Love 3

par Lee Nana

Jungsu se mordit la lèvre inférieure. Il était beaucoup trop direct pour son bien. Sincèrement, il ne voulait vraiment pas le laisser partir. Etrangement, malgré le fait qu'il ne le connaissait que depuis quelques heures, il appréciait la sincérité de Donghae et il était évident qu'il avait du talent, il l'avait vu de ses propres yeux. Il ne pouvait pas oublier cela. Donghae, un sourire aux lèvres, profitant de chaque seconde sur le terrain, à jouer un sport qui lui tenait à cœur. Une passion pareille, aussi innocente n'était pas si courante de nos jours. Il le voulait dans son équipe.


Tu es sûr que ce n'est pas autre chose Jungsu ?


Jungsu chassa cette pensée de sa tête et regarda dans les yeux son jeune ami.

Il semblait perdu. Alors Jungsu s'approcha de lui et lui souffla :

- « Viens dans mon équipe et je t'apprendrais. »


Il lui tendit sa carte de visite. Donghae l'a pris les mains tremblantes. Dès que la voiture de taxi s'arrêta devant la maison du plus jeune, celui-ci n'attendit pas plus longtemps et disparut dans sa maison tout en saluant Jungsu.


**

Donghae rentra précipitamment chez moi. La pluie tombait désormais. Ses cheveux étaient mouillés mais cela importait peu à Donghae. Cela rafraîchissait ses joues brûlantes et probablement rouge. Donghae ne cessait de faire tourner la dernière phrase de son aîné dans sa tête et étrangement ce n'est pas le premier sens qui lui venait en tête. Plutôt chose...


- « Donghae, reprend-toi. D'un tu le connais seulement à travers les magazines et en plus ce n'était qu'un accident. »


Après s'être donné quelques claques, il entra dans son petit appartement au dernier étage.


**


Cela faisait une semaine que Jungsu attendait des nouvelles de Donghae. Mais celui-ci semblait encore réfléchir. Il ne savait pas trop comment le prendre à dire vrai. Il avait peur d'avoir été trop direct et puis c'était quoi cette phrase... « Viens dans mon équipe et je t'apprendrai ». Des idées impûres prenaient de part et d'autre le contrôle de son cerveau.


- « Entraîneur ?! »


Jungsu n'était plus de ce monde. Ses pensées l'avaient déjà emmené dans un autre monde.


- « Entraîneur !! »


Sungmin, qui était le manageur de l'équipe de basketteur, secouait Jungsu pour le réveiller. Il ne pouvait plus le voir si mou. Cela faisait une semaine qu'il se ramollissait. Au début, il trouvait cela drôle mais maintenant cela l'agaçait.


- « Hum ? »


- « Un jeune homme te demande... »


Il n'en fallut pas plus pour réveiller Jungsu. Il savait pertinement qui le demandait. Il se leva tellement vite que Sungmin faillit tomber à la renverse. Il était ébahi par tant d'énergie d'un coup.


**


Jungsu courut aussi vite qu'il le pouvait. Il avait hâte de revoir le plus jeune, de pouvoir lui apprendre ces choses qui ferait de lui un grand joueur.

Il renversa une plante verte et se prit même le cadran de la porte faisant rire au loin Sungmin. Mais il s'en fichait. Il avait juste hâte de le revoir et de lui enseigner les rudiments du basket. De lui faire voir le monde professionnel de ce sport qu'ils aimaient tous les deux. D'en savoir plus sur lui. De le diriger dans la bonne direction.


Tant de choses qu'il avait envie de faire avec lui et bien sûr son esprit dériva une fois de plus depuis une semaine.


Il arriva dans le hall du centre sportif de Séoul, là même où l'équipe de basket séoulienne s'entraînait. Il le vit au loin le dos tourné face à lui. Il vit de suite que Donghae s'était coupé les cheveux, il redécouvrit ses courbes athlétiques mais ce qu'il voulait scruter était son visage alors il se rapprocha au plus vite en essayant d'être le plus naturel. La douleur de sa cheville ne l’empêcha pas de continuer sa route jusqu'à Donghae. Enfin arrivé près de lui, Jungsu lui sourit tout simplement heureux.


- « Bonjour Donghae »


Donghae leva la tête vers la voix qui venait de lui parler et vit Jungsu, celui qu'il attendait.


- « Bonjour » lui répondit Donghae avec un grand sourire.


Il était tellement content d'avoir rencontré Jungsu. Bien qu'il vivait sa passion à travers ses entraînements solitaires maintenant cela va sans doute changer et il le souhaitait réellement. Poursuivre son rêve et devenir un jour un professionnel.


Mais pour le moment il était loin du compte et il le savait. Il devra travailler du mieux et surtout se surpasser.