Chapitre 6

par Lee Nana

-« Kyu, je t’aime. »

 Kyuhyun devenait tout rouge face à cette déclaration. Donghae avait enfin avoué ses sentiments et il se sentait soulagé et heureux de l'avoir fait. Cependant, il appréhendait le silence de Kyuhyun. Après la surprise, Kyuhyun réalisa que son amour était partagé, qu'il n'aurait pas à souffrir d'être repoussé.

Toutefois, avant qu'il ne réagisse, Sungmin arriva et annonça aux garçons que tout le groupe allait se coucher et qu'il y aurait entraînement le soir même. Donghae hocha la tête pour la forme alors que Kyuhyun nullement concerné, regardait intensément le visage de aîné et désormais petit-ami.

Il prit son aîné dans ses bras et déposa chastement au creux de son cou un baiser de remerciement. C'était le plus beau jour pour eux deux. Ne disant rien, ils allèrent se poser dans la chambre du plus vieux situé en haut du hangar qui servait de salle d’entraînement, sous le regard attendri de Sungmin.

Posé sur le lit de Donghae, celui-ci voulait questionner Kyuhyun sur son opération, comment il réagirait s'il revoyait à nouveau ? Serait-il content ? Tant de questions qu'il voulait lui poser mais il n'osa pas, tellement heureux d'être dans ses bras.

Donghae secoua la tête négativement, ne voulant pas l'importuner avec ses idées noires, essayant de les chasser par la même occasion. Il sourit à son amant.

- « Non ce n'est rien, dis tu voudras venir me voir à l’entraînement ce soir ? »

-  « Bien sur telle question ! »

Donghae sourit face à la précipitation que venait de faire preuve son nouveau petit ami.

- « Tu sais ce n'est qu'un entraînement, hein ? Tu n'as pas besoin d'être aussi enthousiasme ! »

- « Lee Donghae, te moquerais-tu de moi ? »

Donghae ne pouvait s'empêcher de rigoler face à ses intonations. Oui, il se moquait. On pouvait même supposer qu'il le taquinait. Cela était tellement agréable de l'embêter. Ce que Donghae n'avait pas prévu, fut la réaction de Kyuhyun. Une réaction qui était une douce torture. Kyuhyun avait échangé leurs positions, se retrouvant au-dessus de Donghae, le sourire aux lèvres. Il avait voulu jouer avec le feu, il se brûla les ailes cependant d'une façon bien plus douce.

- « Ce n'est pas très gentil de me provoquer ainsi Hae. »

Ces mots murmuraient au creux de l'oreille de Donghae provoqua de nombreux frissons de plaisirs et d'appréhensions en même temps. Cela était stimulant, il ne pouvait pas le nier. Kyuhyun lui faisait de l'effet. La bosse prédominante dans son pantalon parlait pour lui.

- « Je vois que je te fais énormément d'effets ! »

Donghae sentait le souffle chaud de son amant, lui tapait doucement le visage. C'était sans réfléchir que Donghae partit à l'aventure pour trouver les croissants de chair qu'il désirait tant. Il se releva un peu, et posa ses lèvres contre son cou. Peu mécontent d'avoir trouvé une zone proche de ce qu'il convoitait, il s'amusa à faire languir son amant. Il embrassa à tâtons les zones qui entouraient et qui n'étaient pas ses lèvres. Ce jeu ne dura point longtemps car Kyuhyun se sentit frustré par ce délaissement.

Kyuhyun n'allait pas laissé cela impuni. Il s'avança un peu plus vers l'homme en face de lui, n'hésitant pas à frotter sa propre bosse contre celle de son amant. Ce geste leur tira un gémissement commun. La température commença à monter dans la chambre.

- « J'ai envie de te dévorer tout cru, Hae... »

Les frissons de plaisir ne quittèrent plus le corps de Donghae. Les mains sur le torse du plus jeune, il gémissait sans aucune gêne. Kyuhyun était encore plus excité par la vue que Donghae lui offrait. Était-ce possible d'être aussi désirable ? Il en doutait. Donghae devait être une sorte d'ange, son ange.



~

Après une matinée mouvementée, les amoureux allèrent dans la cuisine pour préparer le déjeuner. Enfin, c'était Kyuhyun qui le préparait tandis que Donghae s'acharnait à mettre la table. Au bout de vingt minutes, ils avaient tous les deux fini. Ce fut à cet instant que Sungmin apparut dans l’embrasure de la porte, la tête encore ensommeillée.

- « Mal dormi Sungmin ? » Tenta Kyuhyun, pour essayer de renouer avec le passé.

Sungmin ne répondit pas tout de suite. Dans son fort intérieur, deux alternatives s'étaient affichées : Les embarrasser ou ne rien dire ? Ce serait mal le connaître s'il choisissait la deuxième possibilité.

- « On va dire que les oiseaux ont chanté beaucoup trop fort ce matin et ce, pendant un temps non déterminé. Devrais-je leur demander de m'envoyer un sms pour me prévenir de ce vacarme avant que cela ne commence ? »

Le message fut compris à sa juste valeur. Donghae rougissait fortement et Kyuhyun, ne sachant pas où se mettre, fit semblant de cuisiner. Cette vision était décidément adorable.

- « Heureusement, que ces oiseaux savent se faire pardonner... »

Plus rien ne fut dit lors du repas. Chacun mangeait avec leurs pensées comme occupation.

- « Bon Hae on va un peu s’entraîner en attendant que les autres arrivent ou tu veux rester un peu avec l'autre énergumène ? »

- « YAH Lee Sungmin tu vas passer à la casserole ! »

- « Cho Kyuhyun dois-je te rappeler que tu ne sais même pas te servir de tes baguettes ?! »

En effet, autour du bol de Kyuhyun un champ de bataille de riz fut avancé. Lorsque Sungmin expliqua à Donghae la scène qui se passait sous son nez, il rigola à gorge déployée. Kyuhyun fit une moue adorable, attendri par le rire du plus vieux. Diable qu'il était magnifique lorsqu'il rigolait, heureux, inconscient, innocent. Touché, Kyuhyun approcha sa main du visage de Donghae et caressa sa joue amoureusement. Le temps s'arrêta autour d'eux. Sungmin, lui, souriait. Ses deux amis étaient amoureux et tellement pures dans leur relation. Cependant, ce moment intime entre eux ne dura pas longtemps conscients d'un coup de la présence de Sungmin oublié en cours de route.

- « Je viens avec toi Sungmin. Nous devons être prêt pour Séoul et je ne suis manifestement pas assez prêt. Désolé Kyu, on se voit pour l’entraînement de ce soir ? »

Kyuhyun prit conscience que son aîné ne voulait pas qu'il assiste à cet entraînement, il lui répondit qu'il allait s'occuper à son appartement en attendant de le voir un peu plus tard dans la journée. Donghae acquiesça, heureux que son amant ne le prenne pas mal.

C'est ainsi que Donghae et Sungmin se retrouvèrent dans la salle de danse, un étage en dessous lorsque Kyuhyun fut parti. Ils dansèrent deux heures non stop. Donghae voulait s'améliorer plus vite mais Sungmin voyait bien qu'il fatiguait énormément. Il décida de faire une pause.

- « Hae, on s'arrête quelques minutes d'accord ? Je vais chercher des bouteilles d'eau, ça nous fera du bien. »

Donghae se laissa tomber au sol, fatigué. On va dire que la nuit qu'il avait passé ne l'avait pas aidé à se reposer même s'il ne regrettait rien. Lorsqu'il repensa à cette nuit, Donghae frissonna. Il voulait le retrouver dans ses bras, retoucher sa peau, toucher ses lèvres des siennes, le sentir en lui et ne faire plus qu'un. Oui, il le voulait près de lui.

Sungmin l'arracha de ses pensées en lui posant une bouteille d'eau fraîche sur sa joue. Cela le fit sursauter. Mais il la prit en souriant à son ami. Quelques minutes de pause plus tard, ils reprirent leur entraînement. Sungmin voyait Donghae s’essouffler plus vite et perdait facilement son équilibre. Au moment où il voulait lui faire remarquer et surtout lui dire qu'ils arrêtaient jusqu'à ce soir, Donghae tomba violemment au sol. Sungmin comprit rapidement que Donghae s'était évanoui comme la dernière fois. Il courut vers son portable et appela une ambulance. Celle-ci arriva dix longues minutes qui suivirent l'appel. Sungmin avait prévenu les gars qu'il n'y aurait probablement pas d'entraînement le soir même et qu'ils pouvaient le rejoindre à l'hôpital au chevet de Donghae. Il appela Kyuhyun aussi. Celui-ci paniqua et lui raccrocha au nez en lui criant qu'il arrivait. Sungmin avait un mauvais pressentiment...

*

- « Kyuhyun ! Donghae a fait un malaise pendant notre entraînement. Rejoins-nous dès que tu le peux. »

- « J'arrive ! »

Kyuhyun était paniqué, il avait d'ailleurs crié plus que de raison au téléphone ce qui lui valut des regards noirs dans le magasin. Toutefois, il s'en fichait. Sa priorité était d'aller à l'hôpital, savoir comment il allait. Il sortit précipitamment du magasin et se mit à courir au dédale des rues. Il prenait parfois des risques pour aller plus vite : Prendre le feu piéton vert au moment où il passait au rouge, manquant de se faire renverser, passer par des rues devenues sombres où nombreux groupes de jeunes traînaient et qui ne tournaient généralement pas très rond. Pour lui, tout ce qui importait était le but pas les moyens. Sauf que souvent à force de jouer avec le feu, on s'y brûle les ailes...

« Jeune Homme ATTENTION !!!! »

*

Sungmin faisait les cent pas. Ils attendaient tous le réveil de Donghae mais aussi l'arrivée de Kyuhyun qui ne semblait décidément pas venir. Ryeowook commençait à être à bout de nerfs alors que Eunhyuk fixait un point au loin. Malgré sa récente rupture avec Donghae, il ne restait pas moins quelqu'un qu'il aimait et dont il restait proche.

- « Sungmin peux-tu t'asseoir ? Tu me donnes mal à la tête... »

- « Eunhyuk je....je ne tiens plus. Kyuhyun n'arrive pas, de plus il ne répond pas à son téléphone et Donghae ne se réveille pas. Rien n'est normal aujourd'hui. Je l'avais pressentis. »

Eunhyuk se leva voyant que son aîné allait craquer d'une minute à l'autre.

- « Sungmin ce n'est en rien de ta faute et puis un pressentiment peut être pour tout et n'importe quoi. Comment veux-tu savoir que Donghae allait s'évanouir ou quelque chose de terrible va arriver ? Tu n'es pas fautif ! »

Sungmin termina dans les bras d'Eunhyuk complètement bouleversé. Compatissant, le plus jeune lui caressa longuement les cheveux pour l'apaiser de la terreur qui lui rongeait l'esprit et le cœur.

*

« Appelez une ambulance vite !!! »

Des bruits. J'entends toutes sortes de bruit autour de moi. Je ne sais pas ce qui s'est passé mais je suis au sol. Je vous le ciel, la couleur du ciel déclinait pour laisser place aux étoiles. Donghae ? Je suis désolée. Je pense que je serais en retard. J'ai mal tu sais. Je ne sais pas ce qui se passe mais je souffre énormément. Je crois que mon âme s'en va. J'ai peur de tout perdre, de te perdre. Si je suis la route de l'apaisement m'en voudras-tu ? Oui, je pense que oui. J'aimerai de te dire que je t'aime et je t'aimerai quoiqu'il arrive. Mon ange....Je pleure pour toi...pour moi....pour nous. Je serais là.

*

Sungmin s'était endormi sur les genoux de Eunhyuk. Ryeowook se rongeait les ongles. Eunhyuk fixait toujours un point au loin. Le médecin s'approcha des jeunes gens. Eunhyuk réveilla doucement Sungmin qui le remercia.

- « Votre ami ne s'est pas encore réveillé. Nous pensons que la douleur au niveau de ses yeux est trop importante pour lui ce qui le maintient dans un coma superficiel. À l'heure actuelle, il nous faudrait une greffe pour lui. Cependant, votre ami a de la chance nous venons d'obtenir une greffe pour lui. Nous allons donc procéder à la greffe ce qui prendra probablement minimum huit heures. Après cela, nous verrons si le greffon fait un rejet ou non. EN attendant je vous conseillerai d'aller vous reposer. Vous pouvez laisser un numéro de téléphone où on pourra vous joindre dès l'opération finie. »

Les trois garçons hochèrent la tête. Ils ne savaient pas quoi dire, être heureux ou non. De plus, Kyuhyun n'était toujours pas arrivé. Sungmin s’inquiétait réellement, son pressentiment s'intensifia se méliant à la joie d'une greffe pour Donghae.

Il tenta alors de se rassurer et rappela le numéro de Kyuhyun. Cela sonna trois fois avant qu'un bruit lui prouve qu'on décrochait à l'autre bout du fil.

- « Kyuhyun ? Où es-tu ? »

- «  Je suis désolé mais il ne pourra pas vous répondre... »

- « Qui êtes-vous ? »

- « Un des ambulanciers sur le cas de votre ami... »

- « Quoi ? Comment ça sur le cas de ...non ? Par pitié dites-moi qu'il va bien... s'il vous plait ! »

Les pleurs qui s'étaient arrêtés quelques moments avant reprirent. Eunhyuk prit le téléphone des mains de Sungmin et entendit :

« Votre ami vient de décéder suite à un accident de voiture. Il s'est fait percuter et est décédé à la suite de ses blessures. Je suis désolé. »

Le monde sembla s'écrouler. Plus rien ne tournait rond. Sungmin s'était écroulé sachant pertinemment ce qui avait été annoncé. Une terrible nouvelle. Eunhyuk n'affectionnait pas vraiment Kyuhyun néanmoins il eut tout aussi mal à l'intérieur. Il pensait à Donghae, à sa souffrance de perdre un être cher. Ryeowook voyant son aîné au sol, avait déjà les larmes aux yeux alors qu'il ne savait pas pourquoi, pourtant il se doutait bien que quelque chose d'horrible venait de se produire. Comment ils avaient pu en arriver à de telles extrémités ? C'était la question que tout le monde se demandait à ce même instant : Pourquoi ?



*

Cela faisait un mois que Donghae avait été opéré. Trente jours qu'il attendait patiemment le retour de son amour. Personne avait eu la force de répondre à ses questions, tout le monde se taisait sur le compte de Kyuhyun. Et cela lui avait fait mal. Pourquoi ? Car il se doutait que quelque chose ne tournait pas rond. Pourtant chaque nuit il se sentait rassuré. Kyuhyun venait dans ses rêves. Ils se parlaient de tout et de rien comme si de rien n'était mais surtout comme si c'était réel. Il ressentait la présence du plus jeune toujours près de lui. C'était ce qu'il l'avait aidé à avancer. À présent, il voyait et redécouvrait le monde. Il était sorti au bout de trois semaines de convalescence. Il habitait toujours chez Sungmin car celui-ci ne voulait pas qu'il parte.

Mais le fait que je dorme chez Sungmin, m'a fait comprendre une chose que mes amis ne voulaient pas que je sache.

- « Sungmin, on doit lui dire ! Ça va lui faire plus de mal de ne rien lui dire. Il doit accepter la vérité pour avancer Sungmin s'il te plait pense à lui ! »

Eunhyuk se tenait face à Sungmin, tentant par tous les moyens de le faire réagir.

- « Eunhyuk, il va souffrir encore plus que moi, tu arriverais à le voir déchirer par sa perte ? Tu crois vraiment que lui annoncer que Kyuhyun est mort et qu'il l'a sauvé en quelque sorte par son don est quelque chose de facile à digérer et à dire ? Te rends-tu compte de... »

Donghae tomba des nues. Kyuhyun était mort et lui avait fait don de sa rétine ? Son cœur souffrait c'était indéniable. Pourtant, il le savait déjà , il le pressentait. Car le Kyuhyun qui venait dans ses rêves lui avait dit cette vérité. Cependant, la douleur lui pressait le cœur. L'entendre dire de vive voix faisait encore plus mal. Il vit Sungmin arriver près de lui, le visage torturé de le voir ainsi. Donghae sentait qu'il s'en voulait de lui infliger cela. Il savait aussi que s'il n'avait rien voulu dire c'était pour le soulager d'une réalité trop dur à supporter. Qu'il l'avait fait pour son bien.

Donghae se leva des bras de Sungmin et adressa à ses deux amis présents un sourire rassurant.

- « Je le savais ne vous inquiétez pas... cela peut paraître fou mais c'est Kyuhyun qui me l'a dit dans mes rêves. »

Donghae faisait l'impression d'être quelqu'un de fort mais il avait déjà passé plusieurs nuits à pleurer son amour disparu. Toutefois, il restait toujours avec lui. Car ce sont ses yeux qu'il avait désormais. Il danserait maintenant rien que pour lui. Il vivrait pour et avec lui. Et ils se rejoindraient dans les rêves de Donghae.

« Je t’aie aimé, je t'aime et je t'aimerai pour toujours... »