L'entrée d'une bête sauvage

par Oksa_nana〜

*Point de vue de Yoona*

Je quittais la bibliothèque après avoir finis de trouver les bouquins dont j’avais besoin pour les révisions. Je me souvenais alors de la discussion que j’avais entendue entre Chanyeol et Baekhyun. Yun avait fait un malaise ce qui était très soudain. Je voulais donc voir comment elle se sentait.

Dès que Yun posa son regard sur moi elle me sauta dessus comme contente de me retrouver. Je la rattrapais dans mes bras avec mal.

Elle disait ça d’un air tellement mignon que je ne pouvais m’empêcher de rigoler discrètement. Elle me protège comme si j’allais me faire attaquer, je suis rassurée de l’avoir près de moi finalement. Je la maintenais pour ne pas qu’elle tombe et pour l’aider à marcher. Ses jambes étaient encore lourdes. Elle me parlait de tout et de rien sur le chemin et me racontait des blagues pas drôle, j’ai l’impression d’être Chanyeol et elle Baekhyun… Elle ne se sentait pas très bien en chemin et elle s’asseyait par terre dos au mur pour reprendre son souffle.

Non pas maintenant ?! Pourquoi est-ce que je m’attire toutes les emmerdes ?! Cette fille ne me laissera donc jamais en paix ? Je les comptais rapidement et analysais très vite qu’ils étaient dix et nous deux… Le chef de bande s’avança vers Yun qui était déjà toute transpirante.

Il posa d’un coup son pied sur son ventre et appuya bien fort jusqu’à la faire grimacer de douleur.

Il monta son pied vers l’épaule de Yun et lui donna un coup au visage qui lui fit tourner la tête sur le côté. Je voulais réagir mais deux des gars me retenait. Je voyais la lèvre de Yun saigner, mais elle regarda l’homme qui l’a frappait avec un sourire provocateur.

Cette remarque n’a pas plus au chef qui sortit un couteau de sa poche et le planta sur le mur près de la joue de Yun. Elle ne sursauta même pas, comme si elle avait déjà anticipé le coup. Aucune peur ne se lisait dans ses yeux.

Le garçon passa une main sous son haut et commença à caresser les côtes de Yun qui ne bronchait pas. Je criais pour qu’il s’arrête tout de suite avant qu’il ne continue. Enervait il rejeta Yun contre le mur et venait vers moi toujours retenu. J’avais peur, et des images me revenaient, des passages que j’avais essayé d’enfuir au plus profond de moi. Il va… YUN SAUVE MOI !!! Je la vis se relever avec mal en se tenant le ventre, les mèches recouvrant son visage, ses lèvres bougeaient seulement pour marmonnait quelque chose.

J’écarquillais les yeux en l’entendant faire, comptait elle nous sauver avec ça ? Je voyais les autres commencer à perdre patience. Mais quand Yun releva son regard vers nous, la peur me montait d’un coup et les yeux de Yun avaient viré au rouge sang. J’avais réussi à traduire un peu ce qu’elle venait de dire « Le jugement finale est rendu, personne ne peux y réchapper ». Je reculais car mon corps voulait fuir devant cette personne qui était devenue différente. Elle commença à chanter en japonais en inventant une petite danse perturbante ce qui énerva tout de suite le gang. Un des mecs fut courageux et osa se jeter vers elle quand elle s’apprêter à tourner sur elle-même mais elle lui donna un coup de coude en plein visage. Un deuxième jeta son dévolu sur elle mais elle l’attrapa fermement par les cheveux pour envoyer sa tête se fracasser contre le mur. Le troisième ne se laissa pas influencer par la demoiselle qui continuait ses pas de danses classiques et sa chanson. Il la ceintura par derrière mais elle se pencha vers l’avant pour lui faire une prise de combat et le faire chuter au sol. J’ai bien entendu d’ici le dos craquer de ce pauvre bonhomme. Je voulais me lancer moi aussi dans la bataille même si j’avais peur en n’en assommant un avec mon sac. Les nuages noir commençaient à arriver et une déferlante de pluie nous tombait en pleine tronche. Je voulais m’enfuir, pendant que Yun neutralisait les autres de ses coups fourbes et inattendus. Je courais et jetais quelque coup d’œil derrière moi, une aura noir entourait Yun et ses yeux rouges m’hypnotisé. Les cris des hommes à chaque fracture me hérissaient au plus au point et je devais penser qu’à moi.

Et Yun n’est pas mieux qu’eux ! Elle s’approchait d’un regard sombre en voyant que j’étais en danger. N’approche pas plus… ou il va me tailler comme une vulgaire truie… je vais mourir comme ça…

Suite à ça elle disparue sous nos yeux et le leader qui me menaçait hurlait de douleur et tomba au sol. Je n’osais même pas me retourner, paralysait je ne respirais plus. Entendant les grognements d’une bête féroce derrière moi je tombais le cul au sol et me bouchait les oreilles en priant que ça s’arrête. Quand le calme régnait de nouveau je me retournais la boule au ventre et voyait l’homme évanouit la jambe en sang avec des traces de crocs sur la chair.

Je sursautais voyant que Yun était de nouveau près de moi, c’est elle qui avait fait ça ! C’est un monstre, ce sang… sous ses airs d’ange ce cache une bête effroyable.

Je vis son visage se décomposer sous la pluie, je ne restais pas plus longtemps devant cette abominable chose. Je courais le cœur battant, repensant à toutes ses horribles choses. Elle n’est pas humaine… et cette chanson…je la connais…

*Point de vue de Yun*

Je tombais à genoux tendant ma main vers elle, elle s’éloignait de plus en plus. La sensation est étrange, c’est comme un gros trou noir. Le seul désir que j’avais c’était de la protéger, elle m’est cher. La rage monte et je découvre une force inconnue. Quand je reviens à moi, Yoona est déjà bien loin. De quoi a-t-elle peur ? Cette chanson… tu as du la reconnaître pourtant… J’ai merdé, je viens de montrer une partie de moi. « Monstre », ça résonne comme un écho sans fin dans ma tête. La paume de sa main, le bout de ses doigts, ses caresses, nos souvenirs… je viens de tout gâcher.

Le regard vide, la température de ma fièvre augmentait de plus en plus sur mon front. Je me ressaisissais avec mal et rentrer à la maison en essayant de dissimuler les blessures sur ma lèvre inférieur.

Heechul me prit très vite dans ses bras en voyant mon état, et je ne pouvais pas cacher plus longtemps mes larmes. J’éclatais en sanglot et essayais de lui expliquer entre deux hoquets.

Je séchais mes larmes d’un coup de manche et courait vers la salle bain de meilleure humeur.

*Point de vue externe*

Heechul pris le téléphone et composa un numéro.

Suite à ça il raccrocha et monta à l’étage et découvrit Yun complètement affalé dans le couloir dans son pyjama de super-héros. Il pouffait doucement et la porta dans ses bras comme une petite princesse et entra dans sa chambre du moins…surprenante. Des posters partout de héros de bandes dessinées. Un lit avec une couverture à l’effigie de superman. Un mannequin portant le costume. Heechul posa doucement Yun sur le lit et la recouvrait parfaitement avant de quitter la pièce.

*Point de vue de Chanyeol*

Je me réveillais doucement en repensant à hier, ce qui s’est passé entre midi, c’était un acte dangereux. Ses lèvres… je les sens encore sur les miennes, sur la peau de mon cou. Rien que d’y repenser ça me fait frissonner. Je me lève et me met devant le miroir pour fixer la marque que j’ai dans le cou. Je vais devoir cacher ça avant que m’a mère ne se pose des questions. Je touchais timidement le suçon du bout de l’ongle et rien que ça me faisait trembler. Je partis faire ma douche en pensant encore une fois à hier. Yun a quitté l’infirmerie sans nous, ce n’est pas son genre. Baekhyun et moi on l’a cherché aux environs du lycée mais le temps nous a fait défaut et on a dû rentrer chacun de notre côté à la maison tout mouillé. J’espère qu’elle sera là à notre sortie d’aujourd’hui au moins. Je me prépare et n’oublis surtout PAS de mettre un foulard pour cacher la marque. Je rejoignis ensuite le hall quand m’a mère me vit tout de suite.

Je le pris à contre cœur juste pour lui faire plaisir et lui montrer que je suis un garçon obéissant face à sa môman. Je sortis enfin la tête vide, voilà un problème en moins, je marchais quelque mètres et voyait Baekhyun plus loin qui me faisait signe au point de s’arracher le bras.

Les gens au passage nous regardaient bizarrement, pour stopper le rire fou de mon acolyte il n’y avait qu’un moyen qui de plus n’était pas très sûr pour l’arrêter. Je plaquais ma main sur sa bouche (ouais je sais la bonne vieille méthode), mais ça ne marchait pas car j’entendais toujours un rire étouffé. De plus pour m’embêter il caressa la paume de ma main avec sa langue ce qui me fit reculer direct.

Attends…Je suis à lui ? Ça veut dire quoi tout ça ? Je ne sais pas si je dois sauter de joie ou prendre peur venant de cet affreux personnage. Voyant la tête que je tirais, Baekhyun gardait son visage sérieux et décida de prendre ma main. Je sursautais à ce contact qui ne mettait pas inconnu, je n’osais pas le regarder, une fois de plus, comme hier…

Faudrait savoir ! Soit tu me dis de m’exprimer ou soit de me la fermer. Putain la rage j’allais lui dévoiler mes sentiments à l’instant. C’est frustrant à la fin ! Il me tira jusqu’en ville me laissant dans un immense tourment sans issue. Il est bien gentil mais même sans suçon personne ne m’approche, mis à part Yun……….Yun ? Ça aurait un lien avec elle ? Non impossible qu’elle m’aime. Elle a même accepté de m’aider pour obtenir Baekhyun. La déteste-t-il encore ? Pourtant c’est lui qui fait en sorte qu’elle participe à nos sorties. Aish ! Trop de questions d’un coup et aucune réponse. Car on peut bien se l’avouer entre lui et moi, c’est Baekhyun le plus populaire, tous les jours une gonzesse lui déclare son amour et il adore les rembarrer avec sa phrase fétiche, une mine innocente et un sourire plus qu’angélique. Alors si il y a bien un de nous deux qui doit faire un suçon à l’autre, c’est moi !

Cesson de parler de Taeyeon, de Yoona ou même de Yun… parlons plutôt de nous. Qu’est-ce que je suis pour toi ? Tu n’as aucun scrupule pour aller très loin avec moi, alors pourquoi est-ce que moi j’en aurai ?

La goutte de trop venait de tomber, j’inversais les rôles et prit Baekhyun par le poignet pour l’emmener dans une ruelle sombre ou personne ne pourra nous voir. Dès le virage prit, je le plaquais contre le mur et je pus voir directement qu’il avait le souffle coupé le petit. Pour l’empêcher de s’échapper je posais ma main sur le mur près de son visage.

Je le coupais de court en me jetant sur ses lèvres que j’avais tant désirées depuis des années. Je devais me retenir, me contenter de les regarder de loin comme un enfant qui n’a pas le droit de toucher les objets fragiles dans une boutique. Une fois dessus, je pouvais enfin savourer les nouvelles sensations, c’était comme goûter un breuvage interdit. Au début on arbore un côté farouche mais plus le temps s’écoule et plus on devient sauvage arrachant ce qui ne nous appartient pas (en français je sais pas du tout comment le dire ! Je fais au feeling oki ?). Quand je me séparais à contre cœur pour reprendre mon souffle, Baekhyun ne bougeait presque plus, il restait bloqué les yeux fermés. Rien que ce petit moment de séparation était déjà de trop pour quelqu’un comme moi qui était devenu accro. Je touchais sa joue chaude et m’avançais une nouvelle fois pour l’embrasser plus doucement et tendrement. Pour une première fois je ne savais pas comment faire, j’étais perdu, je laisser faire mon instinct. Je laissais son entrée pour une autre fois et décider de me venger. Je déboutonnais un peu les boutons du haut de sa chemise et baissé un peu son haut pour laisser une de ses épaules nues. Comme un vampire froid de sang pur en manque de sang depuis belle lurette, je me jetais cette fois-ci sur son cou. Une nouvelle fois dans l’inconnue, je me remémoré comment avait fait Baekhyun sur moi, honnêtement ses couinements de chiot ne m’avançaient pas vraiment. Je me servais de mes dents pour mordre sa peau et tirer doucement dessus pour ne pas lui faire trop mal (j’ai beau être monsieur butor je reste tout de même un gars tendre…pourquoi vous rigolez ?). Pour finir je suçotais en faisant le plus de bruit possible pour le gêner encore plus…

Je sursautais et reculais d’un coup mort de honte, je me retenais tout de même de ne pas éclater de rire car cette vieille dame avait pris Baekhyun pour une…fille ?! HAHAHAHAHAHAHA !!! J’avais tout de même des envies de meurtre, m’arrêter comme ça ! Je peux tuer cette mémé ? Une fois qu’elle fut assez loin, Baekhyun se rhabillais.

Je baissais mon regard vers mon entre jambe et laissais échapper un cri. Effectivement, pendant que je m’excitais comme une bête de sexe mon mini moi ne s’est pas dérangé pour en mettre partout. Baekhyun se mit à rigoler ce qui fit descendre la tension qu’il pouvait y avoir entre nous, il me narguait montrant que lui il savait se contrôler contrairement à moi. Je grognais et me dépêcha de trouver des toilettes pour nettoyer tout ça. Une fois la tâche finis… (Merde j’ai fait un jeu de mot pourri sans le vouloir !) Je sortais rejoindre mon ami qui voulait se promener tranquillement dans un parc pour calmer nos ardeurs. La promenade était silencieuse, après ce qu’il vient de se passer je comprends, mais Baekhyun est un as pour changer de sujet. Je le regardais discrètement et pour une raison que j’ignore il se jeta sur moi et nous fit tomber dans les buissons. Mais qu’est ce qui lui prend ?! C’est bon il se venge ? Il a décidé de me prendre entre deux pissenlits ?! Aish une première fois dans un parc ça craint !

Je me suis fait des films…pardon…