chapitre 8

par toomanylove

-" Tu sonnes ? Ou tu attends qu'ils devinent que tu es là !" Rigola cette dernière. C'est assez hésitant que je sonnais deux fois. Après cinq minutes, la porte s'ouvrit sur un Kyuhyun qui visiblement vu la tenue sortait de la douche...



Ni lui ni elle ne bougèrent. Ses yeux restaient obstinément rivés sur son corps ou du moins sur son torse finement musclé :

-" Whoua ! Oh mon Dieu !" Hurla HyunJin en ce cachant les yeux comme une enfant qui venait de surprendre ses propres parents

-" Je peux savoir ce que tu fais là ?" Le ton hautain et mal poli qu'il venait prendre me fit sortir de mes pensées. Je secouais la tête en n'oubliant pas pourquoi j'étais venu

-" Tu pourrais pas arrêter de t'énerver deux secondes ? On peut jamais discuter avec toi !" Là s'en était trop ! Je ne supportais plus ses remarques sanglantes et son air supérieur

-" Je rêve ? Tu débarques comme une fleur dans notre dortoir et en plus tu m'obliges à sortir de la douche pour t'ouvrir !" Il me regardait avec un regard assassin, heureusement Leeteuk et Siwon arrivèrent au bon moment pour calmer l'ambiance entre nous :

-" Kyuhyun va t'habiller je m'en occupe" Leeteuk le poussa vers le salon, tandis que le concerné maugréés des choses incompréhensibles

-" Qu'est-ce-que l'ont peut faire pour toi ?" Me demande-t-il avec le sourire, ça me change de l'autre crétin et de ses yeux mitraillette

-" J'étais venu m'excuser mais apparemment ce n'est pas l'avis de ce crétin !" Lui répondis-je

-" Le crétin il t'entend !" Répliqua Kyuhyun qui revenait vers nous les bras croisés sur son torse

-" Bon ça suffit vous deux ! Aller dans la chambre de l'Evil Maknae pour discuter, tant que ça n'ira pas mieux entre vous, je vous interdis d'en sortir..." Fit catégorique le leader.

-" Il est hors de question que..." Kyuhyun ne poursuivit pas sa phrase et m'invita avec nonchalance à le suivre jusqu'à sa chambre.

-" Tu sais que ce n'était pas nécessaire de les envoyer là-bas ? Les autres ont tous des activités et toi et moi on doit se rendre à une émission dans dix minutes..." Lui dit Siwon avec un air blasé

-" Je sais ! Mais je suis certain que ça peut marcher entre ses deux là ! Kyuhyun aurait bien besoin de s'ouvrir un peu plus au monde ! Depuis l'accident il est devenu distant avec son entourage et il ne se confie que rarement aux autres... J'aimerais juste qu'il profite plus de la vie..." Expliqua sincèrement Leeteuk le regard blessé par les souvenirs douloureux.

-" On aimerait tous qu'il aille de l'avant..." Lui répondit simplement Siwon en lui tapotant gentiment l'épaule.


Pendant ce temps-là, dans la chambre de Kyuhyun, un calme et silence glacial envahissaient la pièce. L'Evil Maknae tapait négligemment sur le clavier de son ordinateur, assis derrière son bureau. Moi j''étais assise sur son lit, attendant un signe de vie de mon hôte :

-" Tu penses qu'on va pouvoir parler un jour ou ?" J'essayais de rester la plus courtoise possible car mon but était tout de même de m'excuser quoique ça et mal commencer

-" Si je t'écoute tu t'en vas et tu me laisse-tranquilles ?" Il avait arrêté ses doigts au-dessus son clavier, les yeux toujours rivés à l'écran. Son ton était posé et calme et je me surpris même à le trouver agréable :

-" D'accord..." J'étais un peu déçu, voir vexer par sa phrase mais si ça nous permet de crever l'abcès

-" Je t'écoute !" Il venait de se tourner vers moi visiblement près à m'écouter

-" Je voulais simplement m'excuser pour la dernière fois, j'étais en colère et mes mots on dépassait ma pensée" J'avais dit ça avec sincérité pour une fois je ne me moquais pas de lui et il semblait le comprendre. Je crut même le voir le sourire pour de vrai :

-" Moi aussi je pense qu'il faut que je m'excuse, c'est vrai que je ne suis pas un bisounours. Puis je voulais aussi te dire que j'allais arrêter de donner des cours à l'agence car notre groupe prépare une nouvelle tournée et je serais trop occupé...".." Alors là, je le regardais avec de grands yeux ouverts et la bouche aussi, je rêve ou non seulement il vient de s'excuser pour la première fois mais en plus il abandonne les cours ? En temps normal je m'en saurais réjoui mais la nouvelle fit l'effet contraire

-" Ne me regarde pas comme ça ! Je sais aussi reconnaitre mes torts quand même !" Et là je ne sais pas pourquoi mais je me suis mise à rire franchement, honnêtement ça faisait bien longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Ce fut à son tour de me dévisager avec un air incompréhensible :

-" Ca te fait si plaisir que ça que j'abandonne les cours ?" Demande-t-il vexé par mon rire

-" Non absolument pas ! En tout cas merci d'avoir bien voulu m'écouter jusqu'au bout... !" Je m'apprêtais à sortir de la chambre car je sentais les larmes me montaient aux yeux pour je ne sais quelle raison. Finalement je remarquais que la porte est verrouillée :

-" Tiens c'est bizzard..." Je tentais d'enclencher à nouveau la poignée mais rien y fit, elle restait obstinément fermée.

-" Qu'est-ce que tu fabriques avec cette poignée ? Tu sais plus ouvrir une porte ?" Se moque-t-il en s'approchant de moi. Tandis que je faisais face aux derniers obstacles qui m'empêchent de sortir de cette pièce devenu étouffante, je sentis son souffle dans mon cou qui me procura un frisson. Il tenta lui-même d'ouvrir mais rien à faire... :

-" J'y crois pas ! Les cons ils nous enfermer !" Haussa le ton Kyuhyun en mettant un coup de pied dans la porte. Génial ! Me voilà coincé avec lui pour un temps indéterminé..."

-" Il va m'entendre ce leader !" Je le vis se diriger vers son portable poser sur le lit et taper avec acharnement sur le pauvre écran tactile. Il mit l'appareil à son oreille et attendit plusieurs secondes que le coupable daigne répondre

-" Un souci Kyuhyun ?" demanda Leeteuk à l'autre bout du téléphone

-" TOI !!! Je te promets que si tu ne viens pas m'ouvrir dans cinq minutes je..."

-" Désolé ! Je dois te laisser l'émission va commencer, on rentre dans deux bonnes heures, demande aux autres de t'ouvrir !" Il raccrocha ensuite sans demander son reste

-" Alors qu'est-ce qu'il a dit ?" Ose-je demandais

-" On n'est pas près de pouvoir sortir de là..." Râle t-il mécontent


C'est ainsi que débuta notre longue attente. Quoique l'on soit cloitré ici tous les deux, les conversassions ne fusait pas à travers la pièce. Comme à mon arrivée il jouait sur son ordinateur à tirer dans les sens sur des avions ennemis, moi je me plaignais de la situation auprès de mes deux amis qui bien entendu on refusait de nous aider. Je sais qu'ils voulaient tous qu'on finisse par s'entendre nous deux, mais je ne suis pas sûr que ce soit la bonne la méthode avec lui. La carapace qu'il s'est construit est en béton armée ! La cassée n'est pas une tâche facile et encore moins faites pour moi...

Après trois heures de calvaire, l'un d'eux finit enfin par nous ouvrir mais quand je vis qu'il s'agissait d'Heechul je ne sais pas pourquoi j'aurais préféré qu'on ne nous ouvre jamais :

-" Bas alors ? Si vous aviez envie de vous retrouver tout les deux, ce n'était pas la peine de nous chasser d'ici !" Ricana la diva en nous faisant un clin d'œil

-" Comment ça de vous chassez d'ici ?" Demanda Kyuhyun en sortant à son tour de la chambre

-" Leeteuk nous a téléphoner pour nous dire que vous étiez tous les deux au dortoir et que personne ne devait vous interrompre ! Petit cachotier, j'espérais que vous mettiez dans la confidence..." Bouda faussement Cinderella

-" Une minute ? Personne n'avait d'activités alors ?"

-" Ha je vois ! Il vous a fait croire que tout le monde était occupé pour mieux vous laisser entre vous !"

-" Bravo t'a compris tout seul !" Sourit faussement Kyuhyun

-" Il devient plus malin que moi Leeteuk... Ca devient vexant !" Je rigolais devant le comportement excessif d'Heechul. Quelques minutes plus tard le reste du groupe revint au dortoir, dont le responsable de notre séquestration :

-" Toi !!! Je te jure que..." Kyuhyun s'était levé du canapé pour aller étrangler son leader qui venait d'entrer dans la pièce

-" Alors comment c'est passé votre après-midi ?" Demande-t-il sans prêter la moindre attention à Kyuhyun.

Avant qu'il n'y est des morts, j'ai entrainé Leeteuk vers la cuisine pour qu'on puisse échanger deux mots :

-" Je t'en pries-tu ne va pas me reprochez-toi aussi de vous avoir laissé seuls tous les deux ?" Me dit-il avec un air de chien malheureux. Enfin il avoue à haute voix :

-" Non je laisserais Kyuhyun s'occuper de la vengeance..." Je lui souris machiavéliquement, ce qui le fit blanchir à vue d'œil :

-" Ca va ! Je plaisante, je voulais te remercier... Je pense que j'ai mieux compris certaines choses..." J'essayais de rester évasive, tant que je n'étais pas sur à cent pour cent de mon ressenti

-" Je suis content de ce que tu me dis ! J'espère que tu mettras vite un mot sur ses sentiments !" Il me fit un clin d'œil pour me dire qu'il avait compris et sortit comme si de rien était de la cuisine. Je finis par le suivre et saluèrent les autres et même Kyuhyun et partirent du dortoir le sourire aux lèvres cette fois-ci !


Je finis par rentrée, où les filles m'attendaient sagement dans le salon enfin plus ou moins :

-" Alors ? Comment ça c'est passé ?" Me demanda HyunJin avec impatience

-" Tu lui as dit quoi ? Il t'a écouté ou pas ?" Voulut savoir LeeYoon

-" Dit-donc vous deux ? Je ne vois pas pourquoi je vous le dirais ?"

-" Quoi ???" Dirent-telle avec des airs choqués peint sur le visage

-" Hahaha vous devriez voir vos têtes !" Je rigolais à gorge déployer, tandis qu'elles ne comprenaient pas ma réaction

-" Mais enfin ? On est ami !!!"

-" Justement vous auriez dû me venir en aide ! Au lieu e vous moquer de moi !" Me défendis-je faussement. Disons que ce monologue n'est qu'une petite vengeance, sachant que je ne leur en veux pas :

-" Comprends-nous ! Si on t'avait aidé jamais tu n'aurais eu de détails croustillants à nous dire !" Décidément ses filles. Je me décidais donc à leur raconter mon petit périple de l'après-midi, me faisant réfléchir à la suite des évènements.


Quelques jours plus tard, j'avais toujours les paroles de Kyuhyun dans ma tête. Je ne comprenais même pas pourquoi ça me perturber autant. Hors cette histoire n'avait pas eu que du négatif pour moi ! Par exemple lors des cours de chant, comme l'avais spécifié Kyuhyun, une autre personne l'avait remplacé. Le directeur avait décidé qu'il s'agirait de Minho des Shinee. Ca tomber bien car depuis que j'avais discuté avec lui on c'était pas mal rapproché.

Il était de bon conseil et elle semblait particulièrement apprécier cette attention. Mais ce n'était pas vraiment de l'avis de tout le monde dont Kyuhyun qui les observait souvent lors des cours pour savoir comment ils se passaient. Hors aujourd'hui notre professeur de danse avait une annonce à nous faire concernant notre avenir au sein de l'agence :

-"Bien aujourd'hui nous allons revoir la dernière partie de la chorégraphie qu'il faut que vous sachiez pour la semaine prochaine. N'oubliez pas que savoir refaire toutes les chorégraphies que l'on apprend au cours de cette année déterminera si oui ou non vous serez apte à faire une deuxième année !" Nous expliqua avec sérieux le professeur de danse. La pression monte d'un cran pour le tout le monde. Les élèves chuchotaient entre eux inquiet de savoir comment la suite allait se passer. Le professeur nous fit signe de nous mettre en place pour commencer les révisions. Après les cours en fin de journée tout le monde était épuisé. Il faut dire que nos enseignants avaient placé la barre plus haute. Du coup ils étaient de moins en moins patients avec la classe. On devait viser haut à présent. En sortant des vestiaires, je fus surprise de voir Minho adossé au mur qui semblait attendre quelqu'un :

-"Qu'est ce que tu attends ?" Lui demande-je en suivant son regard

-"C'est toi que j'attendais !" Dit il en se tournant vers moi avec un grand sourire. Je mise à rougir. Il poirotait devant le vestiaire juste pour moi ?