chapitre 5

par toomanylove

Je franchissais pour la énième fois la porte de notre appartement. J'avais une boule au ventre car je ne savais pas du tout comment mes parents réagiraient à cette nouvelle. Je la vis assise sur le canapé du salon en compagnie de mon père. Pour une fois qu'ils étaient tous les deux présents j'allais en profiter pour leur annoncer :

-"Papa, maman il faut que je vous parle." leur dis-je avec sérieux. Mes deux parents échangèrent un regard surpris et m'incitèrent à continuer :

-"Voilà il y a quelques jours en fait j'ai...." Ma mère se leva d'un coup du canapé me regarda droit dans les yeux :

-"Tu sors avec l'un des voisins ? Oh mon dieu tu es enceinte ?" dit elle en commençant à paniquer :

-"QUOI ????" s'offusqua mon père devenu tout blanc

-"Mais n'importe quoi !!! Je ne suis pas enceinte et je ne sors pas avec les voisins !!!! Dis-je pour ma défense. Leurs visages se détendait aussitôt. Non mais franchement qu'est ce qu'ils vont encore imaginer !!! C'est exaspérer par leurs réflexions je tentai de continuer :

-"Bon comme je disais j'ai passé un entretien pour du travail et j'ai étais prise !" Ma mère parut ravie de la nouvelle et mon père me félicitèrent :

-"Alors dit moi ? Quel genre de travail ?" s'excita ma mère

-"Je vais travailler à la SM Entertainment !" annonçais-je toute fière

-"La quoi ?" demandèrent mes parents

-"C'est une maison de disques qui recrute des chanteurs et des danseurs pour former des groupes d'artistes ou des chanteurs solo. J'ai passé une audition de chant et de danse et ils m'ont accepté !!" Un blanc monumental se fit ressentir dans la pièce. Mais parents se regardèrent à nouveau, comme ci je venais de leur parler dans une langue qu'ils leur est inconnue. Le silence dura deux minutes avant que mon père ne reprenne la parole :

-"Tu vas travailler dans une agence de musique ?" me dit mon père encore choqué

-"Oui c'est ça"

-"Mais depuis quand c'est tu sais chanter et danser ? Je ne t'es jamais vue avoir la fibre artistique..." Me dit ma mère septique

-"Bien en fait je ne savais pas non plus que j'étais doué dans ce domaine et puis après quelques entrainements je me suis aperçu que j'étais fait pour ça!"

-"Oui bien sur..." dit mon père très peu convaincu

-"Dit moi un peu ? Ce ne serait comme même pas les voisins qui t'auraient mis ces idées grotesques dans la tête ?" tenta ma mère

-"Des idées grotesques ?" répétais-je en sentant ma colère venir

-"Oui tu m'avais bien dit qu'ils étaient connues non ? Alors je me disais que...

-"Stop !! Arrête s'il te plait !! De un c'est MA décision et les voisins non rien à voir avec ça (enfin si un peu) de deux c'est MA vie et je suis assez grande pour la gérer moi même !"

-"Oui je sais bien mais comprends moi je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée cette histoire d'agence..." insista telle

-"Ecoute je vais bientôt signer un contrat avec eux et devenir une artiste que ça te plaise ou non !!" Et je partis de l'appartement en claquant la porte. Je n'en reviens pas moi qui espérais qu'ils seraient contents pour moi et qu'ils me soutiendraient.... Je n'aurais jamais du leur dire... Je sortis dans la rue ou je vis une larme glissait le long de ma joue. Je l'essuyais rageusement avant de continuer à marcher. Je ne savais même pas, à vrai dire où j'allais, je n'avais pas vraiment pris le temps de visiter la capitale depuis notre arrivée. Je marchais toujours lorsque je bousculais quelqu'un. Je relevais la tête pour m'excuser, quand je reconnus Minho qui portait un masque et des lunettes. Il me reconnut également et parut soulager d'être tombé sur quelqu'un qu'il connaissait :

-"Excuse moi je t'avais pas vu" lui dis-je avec un air désolé

-"Ne temps fait pas à vrai dire je suis content que soit toi qui me soit rentrer dedans plutôt qu'une fan avoua t-il un peu gêner Oh mais tu pleures ? Un problème ?" me demande t-il inquiet

-Non non ce n'est rien d'important" lui dis-je en essuyant à nouveau mes yeux. Il ne parut pas très convaincu et me demanda de le suivre. Je le suivis donc jusqu'à ce qui semblait être le dortoir de son groupe. Il m'invita à entrer, l'appartement avait l'air vide :

-"Les autres ont des activités, j'ai terminé les miennes !" me dit-il pour répondre à mon interrogation. On s'installa dans le salon ou il nous servit à boire :

-"Alors raconte moi qu'est ce qui ta mise dans cet état" me dit il avec un beau sourire

Je lui racontais alors la discussion un peu animée avec mes parents, et l'avis plutôt négatif quant à ma carrière dans la SM. Il m'écouta attentivement avant de reprendre la parole :

-"Tu sais c'est normal qu'ils soient un peu retissent, beaucoup de parents considèrent que ce n'est pas métier. Certaines personnes on la chance comme nous et d'autres groupes de réussir à se faire connaitre et respecter. Tant dis que d'autres ne vois jamais le jour d'une carrière. Je pense qu'ils ont simplement peur que tu sois dessus si tu n'y arrive pas"

-"Mais je suis leur fille ! Il devrait me faire confiance..." dis-je

-"Ne t'inquiète pas il finirons par accepter, laisse leur un peu de temps"

On continua à discuté pendant une bonne heure, jusqu'à ce que les autres membres n'arrivent. Ils parurent assez surpris de me voir assise dans leur salon. Ce que je peux comprendre. Après avoir discuter tout le reste de l'après-midi avec eux je décidais de rentrer. Au moment où j'allais partir, mon portable sonna. Je décrochais sans regarder le contact :

-"Allo ?" dis je en attendant une réponse

-"Jinhye ? Mais t'es où bon sans ?" me demanda Leeteuk à moitié paniquer. Mais qu'est ce qu'il a me parler comme ça ? J'allais riposter quand il me coupa :

-"Ta mère est venue chez nous il y a quelques minutes, elle était paniquée parce que tu as subitement quitté ton appartement" me dit il. Je fus très surprise de ce qu'il venait me dire.

-"Je suis chez les Shinee, je viens juste de partir" lui expliquais- je pour le rassurer. Le ton de sa voix changea aussitôt. Je m'excusais alors pour les problèmes que je venais de causer :

-"Ce n'est pas grave mais par pitié la prochaine prévient nous !" me supplia t-il. Je rigolais et raccroché avant de quitter l'immeuble.



Quelques jours après, malgré la réticence de mes parents quant à mon choix de carrière, je reçus du courrier de la part de l'agence me félicitant pour mon admission. Je reçus également une lettre qui m'indiquait le jour et l'heure à laquelle je devrais me présenter comme convenu. Ils avaient joint un badge personnel pour me permettre de rentrer plus facilement dans le bâtiment. Je n'arrivais toujours pas à croire ce qu'il m'arrivait.

Le jour J j'étais arrivé avec vingt minutes d'avance. Je me rendis dans un premier temps à l'accueil ou le même jeune homme que le jour de l'audition se tenait. Je lui présentais le badge. Il m'indiqua ensuite ou me rendre. Je refis alors le même chemin que la première fois à un étage près. Arrivé au quatrième je sortis de l'ascenseur pour traverser un couloir. Au bout ce trouver une grande double portes sur laquelle il y était inscrit "Lee So Man directeur" Je toquais alors contre la grande porte, jusqu'à ce qu'une voix masculine me dise d'entrée. Le directeur était assis derrière un grand bureau blanc et sur fauteuil aussi grand que lui. La vue de celui-ci donnait en plein cœur de la capitale. Il me fit de signe de m'assoir avant de prendre la parole :

-"Bonjour à toi et bienvenue à la SM Entertainment !" me dit il avec un grand sourire

-"Merci beaucoup Monsieur" lui répondis-je un peu intimider

-"Bien j'ai examiné ton dossier, et d'après ce que je vois tu as toutes les qualités requises pour faire partie de mon agence. Un bon niveau de danse et de chant. Mais comme tu le sais pour réussir à percer dans ce milieu, il faut sans cesse évoluer pour arriver au sommet !" Me dit il en faisant de grands gestes avec ses bras. Il m'expliqua ensuite que la formation commencer par celle de trainee. J'allais m'entrainer en danse avec des groupes et apprendre le chant avec d'autres. J'avais vraiment hâte de commencer ! Par la suite il me détailla mon contrat : salaire, vacances, congés maladie etc. Il m'expliqua ensuite que les trainees devaient emménager dans le dortoir de l'agence prévu pour elles pour s'assurer que tout le monde soit toujours à l'heure et présent. Une fois les dernières formalités réglées et mon emploi du temps en main, il m'indiqua dans quelle salle je devais me rendre pour mon premier cours. J'allais ensuite emménager le lendemain et visiter les locaux de l'agence.