chapitre 1 si je m'attendais à ça...

par toomanylove

Sérieusement ! Ce mec me tape sur les nerfs !! Avec son sourire de sadique ! Franchement les mecs comme lui je n'ai qu'une envie c'est les remettre à leur place ! Sauf que là le garçon en question et aussi têtu et borné que moi. Je ne pense pas pouvoir m'entendre un jour avec un type pareil...


Quelle malpolie ! Je me suis pas présenté !! Je m'appelle Jinhye j'ai vingt ans. je suis franco Coréenne et je suis revenue m'installer à Séoul il y à quelques mois. Mes parents voulaient revenir dans leur pays d'origine. On étouffait un peu en France dans la capitale. Et puis c'est vrai que les Français n'ont pas vraiment le sens de la gentillesse pour certaine. Donc c'est pour toutes ses raisons que nous avons décidé d'élire domicile ici.


Au passage le type dont je viens de parler n'est qu'un crétin dont je vais vous aller faire connaissance même si vous le reconnaitrez au fur et à mesure dans mon histoire. Voilà comment tout à commencer :



4 mois plutôt


Ca faisait plus de trois heures maintenant qu'on roulait en voiture. Mon père était au volant pendant que ma mère lui indiquait le chemin à l'aide d'une carte. Malgré que l'on soit en 2015 mon paternel ne voulais pas d'un GPS, il dit que tous ses gadgets ne sont bons qu'à faire dépenser de l'argent inutilement. On avait quitté l'aéroport un peu plus tôt dans la matinée après de longues heures de vol. Le voyage avait été épuisant et tout le monde avait hâte d'arriver dans notre nouvel appartement. Après encore une heure de route, j'aperçus à quelque mètre l'immeuble dans lequel j'allais habiter. Un immeuble ordinaire de six étages, plutôt en bon états et propre. J'aidai mes parents à descendre nos valises du coffre de la voiture. On pénétra ensuite dans le hall à la recherche d'un ascenseur. Une fois trouvé et installé dans la petite cabine, mon père appuya sur le chiffre trois. Les portes se refermèrent et l'engin monta jusqu'à destination. Puis à peine sortie de l'ascenseur, qu'un idiot mal poli me bouscula sans s'excuser. J'allais me tourner pour lui dire ma façon de penser mais il n'était déjà plus là.


L'appartement était plutôt spacieux, plus que celui en France. Il y avait un grand salon salle à manger, et une cuisine aménager ouvert sur la pièce. Tous nos meubles et cartons trôner au milieu du décor. Plus loin, il y avait un couloir qui donnait sur trois chambres et deux salles de bain. Mes parents me firent signe de choisir ma chambre. Je choisis donc celle au bout du couloir près de la première salle de bain. Une fois tous mes cartons dans la pièce, j'essayai mon nouveau lit que les anciens propriétaires avaient laissé car ils n'en voulaient plus. J'ai de la chance c'est un lit deux places. Mes parents s'installèrent à leur tour dans la première chambre.



Une semaine plus tard, tout le monde était parfaitement installé. Les meubles avaient finit par tous arrivé et les cartons manquant aussi. Un matin alors que je venais juste de pénétrer dans la cuisine, ma mère vint me voir avec un grand sourire ornant son visage :

-"Maintenant que l'on est bien installé et si on allait saluer nos nouveaux voisins ?" dit elle toute fière.

-"Mouai" fut la seule chose que j'eus envie dire

-"Ha oui j'oubliais que toi et le matin ça fait deux !" dit elle en rigolant de bon cœur. Après un bon petit déjeuner, ma mère insista pour aller saluer les voisins :

-"Je ne vois pas pourquoi tu tiens tant à les saluer ? Ils sont jamais venue nous voir eux ?" bougonnai-je plus pour la forme

-"Arrête un peu de râler ! C'est nous les nouveaux donc j'estime que c'est la moindre des choses d'aller les saluer" dit sérieusement ma mère. Je suivis sans grand enthousiasme ma génitrice :

-"Voilà nos premiers voisins ! Et sois polie c'est compris ?" dit elle en se tournant vers moi. Je préférai ne pas répondre à ce genre de phrase. La porte à laquelle elle venait de sonner s'ouvrit au bout de cinq minutes et vous savez quoi la première chose que j'ai dite avant " Bonjour" c'est :

-"Oh putain ! De bordel ! De merde !!!!" et dans un Coréen parfait. Vous auriez vu la tête de ma mère et celle de la personne. En même temps je peux comprendre. Ne sachant plus quoi dire ni quoi faire, ma mère tenta de faire bonne figure :

-"Je suis sincèrement désolé pour le comportement dont vient de faire preuve ma fille. Je ne comprends pas ce qu'il lui a pris. dit elle gêner Le propriétaire lui rigola légèrement avant de prendre la parole :

-"Ne vous excusez pas vous n'y êtes pour rien et puis je pense comprendre pourquoi votre fille à réagis comme ça..." dit en me regardant de la tête aux pieds. Ma voix elle restait coincée dans ma gorge. Il me scruta en détail en commençant par mes longs cheveux roux naturels. Puis il regarda mon visage surtout mes yeux verts. Et pour ne rien arranger il détailla aussi ma tenue. Il doit me prendre pour une tarer. Avant qu'il ne se fasse de fausse idée à mon égard, je décide de me reprendre :

-"Je suis désolé de vous avoir salué de cette manière ! dit-je en m'excusant Ne m'en veuillez pas mais en arrivant ici, je ne pensais que vous seriez nos voisins..." avoue-je gêner à mon tour.

-"Oh je vois... Vous venez déménager alors ? Je suis désolé en fait je pensée que vous étiez d'autres genre de personnes...." dit il en se grattant la nuque

-"D'autres genres de personnes ?" demanda ma mère qui ne comprenait rien et comment ce fait il que tu le connait ?" voulut savoir ma génitrice

-"Et bien.... maman je te présente Park Jungsu...." dit je avec le feu aux joues

-"Enchantée madame !" dit en s'inclinant poliment

-"Vous connaissez ma fille ?" dit elle avec une voix suspecte

-"En fait il ne me connait pas vraiment mais moi oui..." essaye je d'expliquais

-"Je ne comprends toujours rien..." dit ma mère de plus en plus perdue

-" Madame je m'appelle Park Jungsu mais les gens m'appellent Leeteuk. Votre fille me connait surement parce qu'elle est fan de notre groupe." A cette phrase je crus être dans un rêve. Je n'aurais jamais imaginé que mes voisins seraient mon groupe préférer. Combien de filles tueraient pour avoir les Super Junior dans le même immeuble que le leur. J'avais l'impression d'être dans un monde parallèle :

-"Je n'ai pas tout bien compris mais ravi de vous rencontrer, On ne vas pas vous dérangez plus longtemps"

-"Oh vous nous déranger pas !" essaya de dire Leeteuk

-"Vous n'habitez pas seul ?" lui demanda ma mère d'un coup intéresser

-"Nous sommes onze ici" dit il naturellement. En voyant la tête de ma mère il comprit qu'elle ne connaissait pas et ça parut le soulager un peu.

-" Bien on ne vas vous importuner plus longtemps... Tu viens maman ?" lui dis je d'un seul coup presser de partir :

-"Attendez vous pouvez entrer cinq minutes ? Si vous voulez ?" dit Leeteuk un peu plus par politesse que envie.

-"Je vous laisse faire connaissance avec Jinhye moi je vais saluer les autres. On se retrouve en bas dans une heure !" Puis elle partie sans demander son reste. Alors ça c'est la pire chose qu'on puisse me faire. Me laisser seul devant l'une de mes idoles :

-"Je t'en prie entre !" me dit en se décalant pour me laisser passer. J'étais tellement nerveuse que la seule chose que je fus capable de dire c'est :

-"D'accord mais je n'ai pas envie de déranger et puis les filles ne sont pas interdites dans votre dortoir ?" Non mais quelle idiote. D'abord c'est un appartement ce n'est plus un dortoir. Jungsu afficha un grand sourire avant de rigoler franchement....