Chapitre 17

par Blossom

Leeteuk ne se sentait pas très bien. Il était tard il était toujours seul dans la chambre. Il avait envie d’appeler Donghae mais Kyuhyun pouvait à tout moment rentrer dans la pièce, alors il se retenait.

Le maknae était dans la chambre de Sungmin, étroitement enlacés dans le lit de ce dernier. Ils étaient seuls car Siwon avait manqué une crise cardiaque en les surprenant en train de s’embrasser à pleine bouche et il était allé dans la chambre d’Heechul et Shindong. Kyuhyun s’était endormi depuis plusieurs minutes et Sungmin, allongé contre lui,  contemplait son visage enfin paisible, essuya ses joues humides. Il caressait tendrement ses cheveux et le frôlait parfois du bout des lèvres, ses paupières, sa bouche, ses joues, son nez. A chaque contact, Kyu refermait un peu sa prise autour de lui dans son sommeil, inconsciemment, ce qui le faisait sourire. Mais il était soucieux. Il savait pertinemment que c’était lui-même qui avait dit au maknae qu’il lui ferait oublier le leader, que ce n’était pas grave s’il ne partageait pas tout de suite ses sentiments, mais il avait quand même un peu peur. Peut être que Kyuhyun ne tomberait jamais amoureux de lui, peut être que Leeteuk allait sortir avec lui, peut être que ça ne marcherai pas, peut être…

_Min ?

_Oh excuse moi je t’ai réveillé ?

_Non, je ne dormais pas. Je m’étonnais juste parce que tu ne m’embrassais  plus.

Sungmin rougit dans le noir.

_Désolé, je t’empêche de dormir…

_Non t’inquiète. Ça me fait du bien.

Kyuhyun planta son regard dans celui, préoccupé, de son ami.

_Qu’est-ce qu’il y a ?

_Rien.

_Tu n’as pas l’air dans ton assiette.

_Et toi ? Pourquoi tu pleurais ?

_... J’ai trouvé Leeteuk et Donghae s’embrasser dans la chambre.

_Oh… Je suis désolé Kyuhyun…

_Non tu ne peux pas l’être… Répliqua le maknae dans un petit sourire triste.

Sungmin ne répondit pas. Il avait raison… Il ne pouvait s’empêcher d’espérer à présent. Kyu posa une main à l’emplacement du cœur de son ami qui battait la chamade depuis… Depuis que son amour l’avait embrassé.

_Min’ah… J’ai l’impression de te faire souffrir. Je me sens coupable.

_Ne t’en fais pas pour ça Kyuhyun.

_Mais tu sais, je veux vraiment l’oublier. J’abandonne. Est-ce que tu veux bien m’aider… ?

_Evidemment… Tout ce que je veux, c’est ton bonheur et ton sourire qui fait abttre mon cœur. Je t’aime Kyu’nah.

_... Je voudrais pouvoir te le dire aussi… Bientôt j’y arriverais, je te le promets. Tu mérites d’être aimé autant que tu aimes Min.

Sungmin détourna le regard, gêné, mais le maknae l’attira à lui, ce qui n’était pas compliqué étant donné qu’ils étaient serrés l’un contre l’autre et que quelques centimètres seulement séparaient leurs visages. Leurs lèvres se joignirent, presque immédiatement entrouvertes. Au bout d’un moment la réalité se mua en rêve, quand ils sombrèrent dans le sommeil.

 

Leeteuk se réveilla tout seul à l’heure à laquelle il avait l’habitude de se lever quand il remplissait pleinement ses fonctions de leader. Il resta un moment allongé. Il avait beaucoup pensé à Kyuhyun. Il avait un peu peur que celui-ci ne dévoile tout ce qu’il avait vu aux autres, mais il ne pouvait décemment pas lui en parler comme ça et lui demander de tenir le secret. Quoiqu’il en soit, il respecterait le choix du maknae d’en parler ou pas, de réagir face à la situation, de ne plus lui parler, ou autre. Il se sentait toujours coupable mais forcé était de constater qu’il aimait Donghae et qu’il ne pouvait pas vivre sans lui. Il se leva péniblement et soupira. Il ne pouvait pas être malheureux maintenant alors qu’il avait tout ce qu’il voulait et que Kyuhyun souffrait. S’il paraissait triste, alors ce serait pire pour le maknae.

En sortant de sa chambre, il vit que Donghae le précédait de quelques secondes. Profitant de ce qu’il faisait noir, il le rattrapa et l’enlaça par derrière en l’embrassant dans le cou. Le plus jeune sursauta et se retourna en souriant.

_Tu as une façon bien à toi de dire bonjour !

Il posa chastement sa bouche sur la sienne.

_Bonjour, acheva-t-il.

_Ta façon est bien aussi, répliqua le leader avec un petit sourire.

Hae eut un petit rire amusé et ils descendirent déjeuner.

Sungmin et Kyuhyun n’étaient pas encore levé et Leeteuk se demanda si le maknae avait passé la nuit à l’appartement.

_Quelqu’un a vu Kyu ? Il n’a pas dormi dans la chambre hier soir.

_Il a du passer la nuit avec Sungmin, répondit Shindong. Siwon était choqué quand il est venu nous voir.

_Comment ça ?

_Apparemment il les a trouvés en train de se rouler une grosse pelle…

Leeteuk haussa les sourcils, étonné. Kyuhyun et Sungmin ? A la réflexion, il se doutait que le dernier aimait le maknae. Le leader espéra qu’ils puissent se mettre ensemble et le poids de la culpabilité se fit moins important.

 

Quand les deux concernés arrivèrent, tout le monde les regarda mais ils ne réagirent pas, gardant la tête baissée. On mangea en silence ce matin-là. Enfin jusqu’à ce qu’Heechul arrive, complètement paniqué et en criant.

_AHHHHH !!! JE ME SUIS LOUPE !!

_Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ?

_Chullie ?

_Regardez mes yeux !!!!!!!! J’ai mal fait ma préparation, ou alors j’en ai trop mis, je sais pas, mais c’est horriiiiible !

En effet, il avait le contour des yeux tout violacé.

_Tu es sûr que tu ne t’es pas battu ?

_Mais non !! C’est une crème spéciale pour chasser les imperfections de la peau !! Mais il faut à peine en mettre sur les zones sensibles ! Je suis foutu pour le tournage du clip !!!

_T’auras qu’à mettre des lunettes de soleil. Lança Ryeowook en haussant les épaules.

_De toute façon je n’ai plus que ça à faire, approuva Heechul en s’asseyant à table d’un air abattu.

Le silence revint et peu à peu, chacun alla se préparer. Quand Donghae se leva, Eunhyuk sauta sur ses pieds, puis sur son dos.

_Hae ! Aide-moi à choisir mes tenues pour le clip !

_Okay Nyuk, mais la tu me fais mal ! Lança Donghae en riant.

Ils rejoignirent leur chambre, suivis par le regard de Leeteuk qui n’appréciait vraiment pas la sensation de jalousie.

 

Ils arrivèrent à la SM dans l’agitation et allèrent se faire maquiller après vu une dernière fois de la chorégraphie dont ils allaient tourner le clip. On leur expliqua comment ça allait se passer et on leur montra les décors. Ils essayèrent une fois la chanson sur place puis on passa au tournage. Il y eut beaucoup de bémol, Yesung se prit même le point de Ryeowook dans la tête par erreur et allait s’énerver mais Donghae s’interposa, mort de rire comme les autres, pour sauver son ami sous le regard peu amène de Leeteuk. Ce dernier profita d’une pause pour prendre Donghae à part et l’embrasser. Il ne lui parla pas de la jalousie qu’il éprouvait car il la savait ridicule ; après tout, Hae était ami avec tout le monde et il lui montrait tout le temps des attentions parcticulières comme un regard, un sourire, une pression de la main et quelques secondes volées dans un coin, à l’abri des regards des autres.

 

Kyuhyun et Sungmin restaient collés ensemble. Le maknae n’adressait pas la parole au leader ni même ne le regardait. Moins il ferait attention à lui, plus vite il l’oublierait, se disait-il. Chaque fois qu’il sentait la tristesse l’envahir, Sungmin semblait le sentir et il l’enlaçait, lui parlait, lui changeait les idées.

 

Quand on passa aux films individuels, l’ambiance fut plus détendue et ce fut la bataille de celui qui résistait le plus longtemps sans rire aux grimaces des autres derrière le caméraman. Heechul demanda à reprendre 26 fois sa prise pour être sûr qu’elle soit parfaite, alors que Yesung fit la sienne et dissuada le manager de lui en redemander une par un regard noir et une aura glacée. Donghae sembla tourner en rond pendant celle de Leeteuk, et durant toute celle de Siwon qui suivait les deux hommes disparurent de la salle de tournage. Ils réapparurent quand Donghae dut se placer devant les caméras à son tour alors que le leader faisait des efforts pour ne pas le contempler plus qu’il ne l’était nécessaire entre « amis ».

 

La journée se termina paisiblement et tout le monde était de bonne humeur en rentrant à l’appartement. Ils reparlèrent des bons moments de la journée à table, impatients de commencer de nouveaux tournages le lendemain, puis allèrent se coucher petit à petit.

Cette nuit-là non plus, Kyuhyun ne fit aucune apparition dans sa chambre et Leeteuk resta seul.

 

La journée du lendemain se passa à peu de choses près de la même façon. Le tournage fut mouvementé, Kyuhyun ne lâcha pas Sungmin, et Leeteuk eut plus de mal à accepter que d’autres s’approchent de Donghae. Enfin, le leader dormit une nouvelle fois seul dans sans lit.

 

Ce manège dura encore deux jours, après quoi Leeteuk se montrait plus distant et irascible, au grand dam de Fishy qui se retrouvait frustré à chaque fois que le leader le repoussait.

Une fois, il vit Eunhyuk s’approcher lentement de Donghae par derrière et le faire sursauter en posant brusquement ses mains sur ses épaules et en criant « Bouh ! ». Ce geste anodin suffit à le mettre de mauvaise humeur. Ce soir-là, il monta se coucher tôt et son cadet le suivit afin d’être sûr qu’il allait bien. Le leader ne répondit pas à sa question inquiète et alla dans sa chambre.

Donghae était désemparé. Il ne comprenait plus Leeteuk et il détestait quand de la distance, même infime, les séparait. Quand il se fut couché, il se tournait dans son lit sans trouver le sommeil. Et puis il sentit son téléphone vibrer et lui annoncer un message.

 

From : Teukie

To : Hae

 

« S’il te plait, viens, je ne veux plus dormir tout seul. »

 

Fishy ne se fit pas prier et se leva promptement pour aller dans la chambre de son amour. Quand il entra, il aurait pu croire que Leeteuk dormait, mais celui-ci se tourna vers lui en sentant le matelas s’affaisser.

_Merci, murmura le plus âgé en se blottissant contre Donghae.

Il fit courir ses mains le long de son cou puis vers ses bras, s’attardant sur ses épaules en respirant doucement.

_Qu’est-ce qui t’arrives Teuk ?

_Je ne supporte plus que d’autres que moi puissent te toucher…

Donghae ouvrit un peu les yeux sous la surprise, ne s’étant pas attendu à ça.

_Tu es… jaloux ?

_Oui.

_C’est normal Teukie, sourit le cadet. Tu sais, j’ai toujours envie d’étriper ce qui s’approchent de toi.

Leeteuk eut un petit sourire puis soupira.

_Je ne me souviens plus comment j’arrivais à gérer ça avant.

_Ne t’en fais pas, le rassura Hae en l’embrassant sur le front. En ce moment tu es fatigué et tu te fais du souci pour Kyuhyun. Tu ne peux pas tout gérer en même temps. Ça reviendra tout comme c’était venu.

_Moui…

Donghae embrassa tendrement le leader qui franchit rapidement la barrière de ses dents. Le baiser s’intensifia et le plus jeune se redressa pour se mettre au-dessus de Leeteuk.

_Mais alors le temps que ça me revienne, tu ne dois laisser personne d’autre te toucher, réclama ce dernier en mettant fin à l’échange buccal.

_Ils vont quand même trouver ça bizarre, à part Eunhyuk, répondit malicieusement Donghae, attendrit par la moue boudeuse de son amoureux.

_Eh bien je leur dirais alors. Je leur dirais que maintenant tu es à moi et qu’ils n’ont pas le droit de t’approcher.

Le plus jeune se figea en regardant le visage à l’expression mal-assurée de Leeteuk.

_Vraiment ? Tu veux… leur dire ?

_Oui.

Donghae eut un grand sourire et le contempla amoureusement, réalisant à peine que le visage aimé s’était empourpré et son cœur emballé devant le surplus de joie qu’il dégageait. Il l’embrassa chastement mais fougueusement et revint sur une partie de ce que venait de dire son… petit-ami (il frissonna de plaisir rien qu’en pensant le mot).

_Seul un détail me perturbe… Tu ne peux pas leur dire que « maintenant » je suis à toi, puisque je l’ai toujours été…

Leeteuk le coupa en l’attirant à lui pour s’emparer de ses lèvres.

Ils restèrent tous deux dans leur amour un long moment. Donghae était à présent torse nu, pur faciliter au leader le retraçage des contours de son corps, et déposaient des baisers dans le cou de son… amant, sur son torse, sur ses épaules, sur son visage.

Le temps semblait suspendu à ces deux âmes passionnées.

Ils ne firent pas l’amour, préférant profiter patiemment de l’autre et souhaitant recréer chaque étape lentement. Oublier leur année de séparation, la transformer à un mauvais rêve qui aurait pris fin et s’éveillant le matin dans les bras familiers.

Ce fut d’ailleurs la pensée qu’eut Leeteuk en ouvrant les yeux sur le visage de son amoureux. Ils étaient encore serrés l’un contre l’autre et le plus âgé referma les yeux en profitant de la chaleur tant appréciée.

 

Siwon était en train de réveiller tout le monde, comme il en avait pris l’habitude. Il ne s’étonna plus de trouver Kyuhyun et Sungmin dans le même lit, mais il eut cette fois-ci la surprise de trouver Donghae et Leeteuk endormis ensemble. Il n’osa pas les réveiller et referma la porte doucement avant de courir dans la cuisine annoncer la nouvelle à ceux qui étaient déjà réveillés. Mais le leader, qui ne dormait plus, avait remué son cadet qui avait ouvert rapidement les yeux, radieux, et ils entrèrent dans la cuisine main dans la main avant que Siwon ait pu lâcher son scoop.

Le leader voulait attendre que tout le monde soit debout avant d’officialiser son couple avec Donghae mais Siwon, Shindong et Yesung, qui étaient là, n’eurent pas beaucoup de mal à comprendre, avec le comportement affectif qu’ils avaient l’un envers l’autre, ne prenant plus la peine d’être discrets.

Kyuhyun se figea quand, en entrant à la suite de Sungmin, il trouva le nouveau couple assis à table et se disputer pour une tartine que Donghae devait faire à Leeteuk et qu’il avait mangé lui-même. Il reprit contenance et alla s’asseoir silencieusement. Peu à peu, la cuisine finit de se remplir et tous les regards étaient tournés vers le leader et Fishy. Eunhyuk, le dernier, ne parut pas surpris par le comportement de ses amis mais il se tut quand même quand Leeteuk ouvrit la bouche.

_Je… Enfin vous avez peut être remarqué… Oui bon... Euh… Donghae et moi… On est ensemble.

Les membres semblèrent à peine surpris et leur lancèrent de franches félicitations. Enfin le couple de la maison se reformait après tout ce temps. L’ambiance était on ne peut plus douce. Chacun avait le sentiments que si le DongTeuk était reformé, alors tous les problèmes des Super Junior était finis.

Ce qui n’était pas tout à fait faux d’ailleurs, même si Kyuhyun avait du mal à se montrer enjoué. Beaucoup de mal, même.

 

Mais le DongTeuk s’était bel et bien reformé.

 

Une nuit, ils ne savaient plus laquelle, car ils ne les comptaient plus depuis qu’ils avaient récupéré leur chambre commune, alors que Donghae glissait ses lèvres dans le cou du leader, se derniers ne put réprimer un rire.

_Tu me chatouilles !

L’accusé releva la tête et plongea ses prunelles amoureuses dans celles de son amour. Il refit sa fossette du bout du doigt et posa son front contre le sien.

_Teukie, est-ce que tu repenses à… Quand je suis parti ?

_Oui, parfois.

Donghae le regarda, un peu peiné, et Leeteuk caressa sa joue.

_Ne fais pas cette tête… Je ne peux juste pas m’empêcher d’y penser quand je suis heureux. Je me dis que j’ai bien fait de t’attendre, même si j’aurais pu attendre quelques jours de plus et ainsi t’accueillir directement.

Il souriait mais Dongahe avait du mal à l’imiter.

_Teukie, je ne veux plus que tu y penses. Je veux tout effacer. Je veux que tu oublies le goût des larmes. Je veux te faire sourire tout le temps. Je veux que ta souffrance ne soit même plus un souvenir. Je veux…

Leeteuk posa un doigt sur sa bouche pour le faire taire.

_Mon amour, malheureusement tu ne peux rien effacer, mais soit sûr que pour le reste, tu réussis. Si tu le souhaites, je ne suis pas contre l’idée que tu redoubles d’effort pour arriver à tes fins.

Donghae emprisonna les lèvres du leader après avoir murmuré un « Je t’aime mon ange. »

 

Oui, ils étaient heureux. Leeteuk souriait tout le temps et avait bien oublié le goût des larmes. Il ne connaissait plus que la chaleur et le toucher de son amant qui lui faisaient perdre la tête.

Et il pouvait affirmer qu’il avait reconstruit sa vie. Bon pas dans le sens auquel il pensait  au départ, c’était clair, mais au moins mille fois mieux. Il l’avait reconstruite avec l’homme qu’il aimait.

 

 “You're the breath of life in me

The only one that sets me free

And you have made my soul complete

For all time

For all time…

 

Oh my everything…”