Entraînement

par Jung-Kookies

- DANGER -



Chapitre 2 : Entraînement



PDV Taemin :


Je gara ma voiture rouge flambant neuve sur le parking souterrain de l'agence, le cœur battant à mille à l'heure.

La semaine qui venait de passer avait été trop courte... entre les enregistrements, l’entraînement pour la chanson principale, et Kai qui refusait de m'adresser un seul mot... Non, ça n'avait pas été facile.

La production de l'album ne m'avait pas tant posé de problèmes que ça, au contraire plus ça avançait, plus j'y prenais goût.

C'est plutôt le comportement de mon meilleur ami qui me rendait inquiet. Depuis ''l’incident'' de la dernière fois, il m'évitait comme la peste, n'osant même plus me regarder dans les yeux lorsque nous nous croisions.

La répétition d'aujourd'hui risquait d'être joyeuse...

Soupirant, j'abaissa le rétroviseur vers moi pour vérifier mon look. On m'avait décoloré les cheveux, et mes yeux était un peu plus charbonneux que d'habitude.

D'ailleurs Minho me surnommait maintenant Taeghost, suite à un regrettable incident au dortoir. Onew avait eu le malheur de me croiser dans le couloir, en pleine nuit, avec mes cheveux blancs et mon allure de zombie...

Mort de peur, mon courageux leader s'était enfuit dans la chambre de JongHyun en criant, et il avait fallut dix bonnes minutes à mon ami pour le calmer et lui assurer que non, je n'étais pas l'esprit de son ancien professeur de mathématique venu pour lui faire réciter ses tables de multiplications.

Réprimant un rire, je sortie de mon véhicule, oubliant un instant mon soucis avec Kai.



Ce n'est qu'une fois devant la porte de la salle d’entraînement que mon rythme cardiaque s'emballa à nouveau, et que mes mains devinrent moites. Dieu que j'étais ridicule... C'était bien la première fois que j'avais peur de le voir...

Rassemblant mon courage, j'appuya sur la poignet et entra timidement dans la pièce.

Il était là, discutant joyeusement avec le chorégraphe.

Bon... tant mieux ?

Déposant mes affaires dans un coin, je les rejoignis en échauffant mes poignets. Ils s’arrêtèrent immédiatement dans leur conversation pour me saluer, puis notre professeur parti installer le lecteur CD.


-Salut Taemin.


Le soulagement me frappa si violemment qu'il me donna envie de pleurer. Kai me souriait, comme si de rien était !

Attendez. Quoi ?!


-Salut.


Il avait passé sa semaine à m'ignorer, et là... Se rendait-il au moins compte de l'état dans lequel j'étais à chaque fois que ses yeux fuyaient les miens... ?


-Tae, ça va ?


Et en plus, il avait l'air sincère.


-Oui ça va, ne t'inquiète pas.


Il était redevenu normal, je n'allais pas me plaindre...

Un sourire chaleureux redessina ses lèvres, effaçant mes derniers sentiments négatifs à son égard.


-Je ferais de mon mieux pour ne pas gâcher ton album, promis.


-Te connaissant, je n'en doute pas une seconde !


C'est à ce moment précis que notre chorégraphe nous appela pour commencer l'apprentissage de notre duo.



Six heures. Voila le temps qu'il nous a fallu pour retenir tout les mouvements. Seulement six heures. A en croire le ciel la nuit était déjà bien avancé quand notre professeur nous quitta, ne manquant pas de nous féliciter Kai et moi pour notre incroyable travail d'équipe.

Exténué, nous nous laissâmes tomber au sol, allongé côte à côte. Souriant.


-Avec un peu d’entraînement, ça va être parfait ! S’enthousiasma mon ami en tournant la tête vers moi.


-On est d'accord.


Ne lâchant pas le plafond des yeux, je me sentis soudain intimidé par le regard appuyé qu'il me portait. La scène de la semaine passé me revint en mémoire, et une chaleur troublante envahi mes joues. Je rougissais ? De mieux en mieux Lee Taemin...


-On commande à manger ?


Merci mon dieu de m'offrir une issue de secours pareille !


-Ouaip ! Je meurs de faim !!


Surpris par mon enthousiasme un peu trop débordant, Kai haussa un sourcil avant de se redresser et de se pencher au dessus de moi...

Je devint aussi cramoisi qu'un coquelicot, et mon cœur parti au quart de tour. A quoi jouait-il ? Et moi, à quoi je jouais ? Kai était mon ami, juste mon ami. Rien d'autre. Et puis, qu'est-ce qu'il pourrait être d'autre ?

La réponse était évidente, mais je la chassa très loin de mon esprit.


-K... Kai ?...


-Ne bouge pas Taemin.


Oh gosh. Il tendit alors son bras au dessus de moi et sembla se concentrer, avant de sourire victorieux et de me montrer son portable.

Surpris, je tourna la tête et remarqua que sa veste était à quelques centimètres de moi.

J’eus envie de me frapper. J'avais une imagination bien trop débordante...

Mais lorsque je releva les yeux, je manqua de m'étrangler.

Kai me regardais, et se que je lu au fond de ses yeux sombres me troubla au plus haut point. Il semblait lutter contre quelque chose, car il se mordillait la lèvre inférieur, me donnant subitement envie d'effacer la distance qu'il y avait entre sa bouche et la mienne. C'était stupide, je le savais, mais il était tellement beau...

Intimidé, je n'osais pas bouger, continuant cet échange silencieux avec lui, créant une tension étrange que je n’arrivais pas à définir.

Puis, doucement, je me rendis compte que son visage se rapprochait du mien. Mon cœur me faisait mal. Mais une douleur si agréable qu'elle me donnait des frissons.

La distance entre nos lèvres était si faible maintenant que je pouvais sentir son souffle saccadé contre ma peau, me faisant frissonner. Presque naturellement je ferma les yeux... Mais rien ne vint.

Déçu et vexé, je les rouvris, juste au moment ou mon ami claquait la porte de la salle derrière lui. Il avait fuit.

Abasourdi, je me redressa comme un automate, n'arrivant pas à détacher mon regard de l'endroit par lequel il était parti.