ChenSung | Sleep Tight

par bluebunny404

Jisung, Chenle, Jaemin, Donghyuck, Jeno, Renjun et Mark avaient profité d'avoir des petits frères et soeurs pour aller faire le tour du quartier, déguisés maladroitement en zombies, accompagnés de leur petit sac pour récupérer quelques friandises, même s'ils n'en avaient plus l'âge. En soit, la récolte ne les intéressait pas le moins du monde, en revanche, le butin était plutôt pas mal, ils allaient pouvoir rehausser leur taux de sucre circulant dans leurs veines, de quoi les faire bien apprécier cette fête.

 

Après leur petite ballade, ils s'étaient retrouvés chez le plus vieux, le seul chez qui ils pouvaient passer une soirée au calme, mais aussi chez qui ils pouvaient tous dormir pour ne pas rentrer à pas d'heure dans leur propre maison et risquer de réveiller quelqu'un. Ils ne s'inquiétaient pas réellement pour eux, c'était simplement une excuse pour rester tous ensembles !

 

Ils étaient assis devant la télévision, partagés entre le sol, le canapé et les fauteuils. Sept, ce n'était pas rien, il fallait de la place pour que tout le monde voit bien, même si certains auraient préférés être gênés par un quelconque obstacle. Les films d'horreur n'étaient pas au goût de tous, mais c'était Halloween, ils faisaient un effort.

 

Ils avaient choisi de se faire un petit marathon avec tous les Scream, un grand classique de l'épouvante qu'ils n'avaient pas encore eu l'occasion de visionner. C'était le bon moment pour cela !

 

Le salon était plongé dans le noir, les volets fermés et toutes les lumières éteintes. Seules quelques bougies placées dans des citrouilles sculptées leur permettaient de voir autour d'eux. Sur la table basse, des bouteilles de soda, des gâteaux apéritifs et des popcorns pour éviter les petits creux, bien qu'ils s'étaient gavés de pizza avant leur escapade. Bien sûr, ils n'oubliaient pas leur récolte, maigre mais présente !

 

Tout s'annonçait bien, son on oubliait le genre des films…  

 

Chenle, qui était assis à côté du plus jeune de la bande, il était en train de lacérer le bras du pauvre garçon qui ne grimaçait qu'à cause de la douleur que ça lui procurait. Il n'avait pas sursauté une seule fois depuis le début mais avait du mal à supporter la torture qu'on lui infligeait, il n'appréciait guère se retrouver à la place des personnages, malheureusement pour son aîné. Mais le chinois n'arrivait pas à se maîtriser, dès que quelque chose se passait, il était obligé de se cacher et trouver du réconfort chez les vivants. Il n'avait plus le moindre contrôle sur son corps. Jisung s'était mis à la mauvaise place…  

 

Ce n'était que le début, il n’y avait rien de réellement flippant dans cette histoire mais le chinois était vraiment très sensible. Et, malheureusement pour lui, son calvaire ne s'arrêta pas là. Oh non, il était très loin d'avoir échappé à cette torture !

 

En manque de frissons, ils arrêtèrent au second volet pour mettre des vidéos sur YouTube, des phénomènes paranormaux, vrais ou non, mais Chenle s'en fichait totalement, son cerveau traitait l’information exactement de la même manière. Il était terrifié.

 

Jisung lui avait donné un coussin pour se délivrer, alors il le serrait contre son torse, appuyé par ses cuisses qu'il avait ramenées pour se mettre en boule. C'était comme se créer un bouclier qui le protégerait des événements qui se déroulaient sous ses yeux. Bien que ses paupières passent plus de temps fermées qu’ouverte, ça lui suffisait amplement.

 

Pourquoi est-ce que ses amis ressentaient le besoin de regarder ça ? Même si c'était Halloween… Ils auraient pu faire une soirée normale, ou regarder un dessin animé avec des fantômes, des squelettes et autre… C'était dans le thème sans forcément les faire trembler de peur. Ce n'était pas faute d'avoir proposé pourtant… Il devait être le plus gamin, c'était comme ça qu’il l’avait ressenti lorsqu’un “non” commun avait été sa seule réponse, accompagné de quelques rires.

 

Il se sentait au plus mal sur ce canapé, sa gorge était sèche, son estomac vide, mais il était incapable d’ingérer quoi que ce soit. Rien que les bruits parvenant jusqu’à ses oreilles le dégoutaient et lui donnaient la nausée. Il n’osait même plus relever sa tête, qu’il avait enfouis dans son coussin après avoir vu surgir une horrible créature à l’écran. Un peu plus et il pleurait, complètement terrorisé.

 

Sa soirée se termina ainsi, caché. Il ne pouvait faire plus que ça vu son état. Il frôlait la crise cardiaque à chaque fois qu’il tentait de s'intéresser à ce que ses amis semblaient, plus ou moins, apprécier. Le plus jeune de la bande avait même fini par poser une main sur son genou pour le rassurer, mais ça n’enlevait pas les images qui tournaient en boucle dans son esprit. Le film se jouait sans même qu’il n’ait besoin d’ouvrir les yeux et regarder la télévision, c’était ancré en lui, en particulier les moments forts en émotions.

 

L’heure du coucher fut presque un soulagement pour le pauvre chinois qui avait eu bien plus que sa dose d’adrénaline pour l’année, il avait stressé pour le restant de ses jours. Et, même si ça pouvait sonner comme une délivrance, il savait d’ores et déjà ce qui allait se passer maintenant. Il était fatigué mais il n’allait pas réussir à trouver le sommeil, quand bien même il y arriverait, miraculeusement, des images viendraient perturber sa douce nuit de réconfort. Il appréhendait.

 

Il attrapa Jisung par le bras alors qu’ils se dirigeaient tous vers les chambres pour se partager lits et matelas.

 

 

-       Est-ce que… Je peux dormir avec toi ce soir…? Sa voix tremblait comme une feuille d'automne.

-       Euh… Si tu veux oui… Lui répondit-il, peiné de voir son aîné ainsi depuis des heures.

 

 

Ils partagèrent le double lit de la chambre d'amis et Renjun restait à leurs pieds, sur un matelas gonflable. C'était un bon plan, c'était seul qui ne faisait pas des choses étranges pendant qu'il dormait. Donghyuck et Jeno ronflaient. Mark qui parlait et, même, rappait. Jaemin faisait des bruits assez bizarres…  Personne ne voulait partager leur chambre avec eux.

 

Chenle peina à fermer les yeux. Ces figures affreuses ne cessaient de refaire surface, l’embêtant encore pendant des heures, jusqu'à ce que la fatigue l'emporte d'elle-même. Il sombra. C'était bien le mot pour décrire ses songes, ténébreux. Si noir qu'il en sortit bien trop vite, de la sueur parlant de son front, ses poumons ayant du mal à se remplir, son corps étant secoué de spasmes. Un cauchemar, comme il l'avait prédit.

 

Il se mit en boule, dos à Jisung et tenta de se calmer sans le réveiller mais il était si effrayé qu'il avait l'impression de faire trembler tout le lit avec lui. Des larmes voulaient sans qu'il ne puisse les retenir. Il avait été coincé par ce tueur en série, procédé par ce démon au nom imprononçable, pourchassé par ces villageois voulant le brûler vif, et même hanté par un poltergeist. Tout en à peine quelques heures, quelques secondes pures de rêves. Voilà pourquoi il se serait contenté de dessins animés !

 

Il essaya de tomber dans un sommeil plus paisible mais un gros coup le fit sursauter et, laissant lui échapper un petit cri de surprise, il réveilla son cadet.

 

 

-       Chenle…?

 

 

Le concerné se retourna en entendant la voix rocailleuse et endormi prononcer son nom.

 

 

-       D-Désolé… Ça m'a fait peur…

-       C'est juste le volet Lele, tu peux te rendormir.

-       O-oui…

 

 

La tête enfouie dans son oreiller, il renifla pour faire passer ses derniers sanglots, quand le son réitéra. Il bondit alors qu'il savait très bien que ça n'avait rien de paranormal, que c'était simplement dû au vent qui soufflait dehors. Ça le rassurait qu'à moitié. Une tempête le soir d'Halloween… Mauvais présage.

 

La pluie se mit à cogner le toit d'un seul coup, comme si elle voulait faire exploser les tuiles le recouvrant. C'était puissant et bruyant, de quoi bien secouer le chinois, encore une fois. Il souffla de désespoir, sachant que jamais il ne terminerait sa nuit, qu'il allait être totalement crevé le lendemain. Ça l’énervait déjà.

 

Pourtant, quand il sentit des bras passer autour de son cou et un corps venir se coller à lui, tout sembla disparaître, la peur s'envola.

 

Chenle s’agrippa au t-shirt de son cadet et troqua son oreiller pour un torse l'accueillant ouvertement. La chaleur le réconfortait plus que nécessaire, c'était tout ce dont il avait besoin.

 

Il sentit une pression sur le haut de son crâne, Jisung venait d'embrasser ses cheveux, un geste simple qui avait l'effet d'une bombe sur le chinois. Il referma un peu plus ses doigts et s'avança à son tour pour que leurs corps ne soient qu'à quelques millimètres l'un de l'autre.

 

 

-       Dors bien maintenant Chenle…

 

 

Le concerné hocha la tête sans réellement parvenir à s'endormir de nouveau, il avait besoin d'un peu plus de réconfort pour se sentir en sécurité.

 

 

-       Jisung… Tu dors…?

-       Pas encore, pourquoi ?

-       Je… S'il arrive quelque chose… On se soutiendra hein…?

-       Je serais toujours à tes côtés Chenle, il va rien t'arriver.

 

 

Tous les démons voulant gâcher ses songes avaient frémis et s'étaient enfuis en ayant assisté à la scène, laissant enfin le plus vieux tranquille pour de nombreuses heures.