présentation publique !

par lelaï

Ca allait commencer, cela faisait maintenant deux semaines que l'on avait annoncé mon arrivée dans le groupe, et aujourd'hui, on me présentai officiellement. Je m'étais entraînée comme une folle en danse avec Kai, on m'avait donné des cours particuliers de coréen tous les jours, et on m'avait choisi des parties de chant plutôt importantes d'ailleurs, compte tenu qu'ils trouvaient tous que j'étais très douée en chant.

Une personne restait cependant à l'écart: Sehun. Impossible d'avoir ne serai-ce qu'un semblant de discussion avec lui, il me fuyait comme la peste. Je ne savais pas comment interpreter sa distance, qui me paraissait un peu suspecte puisqu'il n'avait absolument aucune raison de m'en vouloir personnellement. Après tout, si le problème était toujours mon assignation en tant que nounou, c'est envers les manager qu'il devrait avoir de la rancune, pas moi! Surtout que pour l'instant à aucun moment je n'avais agit en tant que tel !

En tout cas je décidai de laisser ça de côté pour l'apres-midi qui allait suivre. Il débuterai par un mini-concert enregistré dans les studios d'une émission de tv réalité, puis cette même émission enregistrerai un episode dont nous serions les invités et pour finir, nous nous rendrons à une fête organisée en mon honneur par deux ou trois groupes connus amis des EXO.

Je me dépechai d'enfiler les vetements de scène qui m'étaient déstinés: un haut sans manches, noir, qui collait à ma peau et s'arretait juste sous la poitrine, une sorte de caleçon gris aluminium brillant, des escarpin à bout fermé noires à talons de dix cm (ce qui me permettait de dépasser xiumin de deux cm !). Mon visage avait été peint avec plusieurs couches de poudre brillante, du noir autours des yeux me vieillissait et mes cheveux blonds avaient été lachés et légèrement bouclés. Tellement de produits avaient été saupoudrés, laqués, peinturlurés sur moi que je me mouvaient dans une sorte de tourbillons d'odeurs assez écoeurant.

Le début du concert commençait par l'entrée individuelle de chaque membre du groupe, puis, quand tous les garçons seront sur scène, j'apparaitrai au fond de la scène, et nous ferons notre numéro spécial, celui ou je commence par chanter en coréen, expliquant ma venue d'une autre planete, l'acceptation des membres de la planete EXO, et notre entente cordiale représentée par une danse groupée.

Complètement paniquée, je me resservi un verre de jus et fis les cents pas en soupirant bruyement. Puis la porte s'ouvrit et une femme plutôt stressée entre:

-Louise, dans cinq minutes tu entres sur scène, suis moi!

Je lachai mon verre vide dansla poubelle, et je la suivi au pas de course ( assez difficilement à cause des dix cm de talons mais bon..). les couloirs étaient plongés dans l'obscurité,de quoi rajouter une couche de stress à tout ça. Elle me place devant une porte:

-quand tu devra entrer, la porte se lèvera vers le haut, n'attends pas, fonce, elle se refermera tout seule.

Et elle me laisse. Tout à coup, je respire mal.Oh! je n'ais jamais demandé ça moi! je ne suis pas faîte pour ça! Je suis prète à tourner les talons quand la porte s'ouvre en grand. Les garçons ont finis, c'est à moi d'avancer. Brutalement, une lumière grisée, brillante, ressemblant beaucoup à la couleur de mon maquillage illumine l'endroit où je dois me placer, une ovation retenti et prise d'une subite envie de voir ce qui se passe, je me lance.

Arrivée dans le cercle de lumière, je réalise que je ne verrais personne dans le public, la salle au dela de la scène est plongée dans le noir. Autours de moi, les garçons, tous habillés dans des teintes colorées, sont arretés dans une position différente, mais ils me pointent tous du doigt.

Maintenant, c'est à moi de chanter. Je me dirige vers le devant de la scène, dans un silence grandiose, je me pose devant le micro, et les yeux grands ouverts, plongés dans le noir des spéctateurs, je commence à chanter. Cest une chanson triste, à moitier anglaise, à moitier coréenne, qui explique ma situation d'extraterrestre différent des EXO, souligné par mon costume sombre tandis que les leurs sont colorés. La chanson parle de souvenirs du passé, nostalgiques. Je suis accompagnée du piano. J'aime beaucoup chanter, depuis toujours. Mais là, je me sens mise à nue, je me sens à la fois libre et en même temps kidnappée par les gens qui m'écoutent. Quand je finis de chanter, une ovation me réponds et je sens les garçons se placer autours de moi. Suho s'adresse à la foule:

-Hello everybody !! maintenant laissez nous vous montrer notre nouvelle danse !

Des hurlements hystériques lui répondirent- pas étonnant avec suho qui leur montre ses (magnifiques) abdos a travers un débardeur violet moulant ! Nous nous mirent tous en position et nous dansâmes. Je tentai de mon mieux de ne pas faire d'erreur, surtout que je tremblais beaucoup après mon solo qui m'avait proprement retournée, mais j'estimais m'en être sortie plutôt pas mal. Puis nous retournâmes en coulisse à la fin du concert, et nous nous ecroulâmes dans un studio, empilés sur un canapé.

-Ahh !!! j'en peux plus..

-Je vais mourir..

-J'ai faim ! hurla Chany plus fort que les autres.

-encore ? rigolais-je doucement en souriant, allongée à même le sol, les yeux fermés.

Tout à coup, comme si mon intervention les ramenaient sur terre, ils se relevèrent et se jetèrent sur moi. J'eu tellement peur que je rouvri les yeux et poussai un cri.

-Yah! c'est quoi votre problème ?!

-T'as été gé-ni-ale ! prononça luhan avec serieux.

-Je confirme, tu as toujours très bien chanté cette chanson mais là aujourd'hui, c'est comme si tu la vivait entièrement, comme si tu l'habitais!

-Tu vas devenir la nouvelle coqueluche du groupe, glissa Kris doucement en fronçant les sourcils

Je me tournai vers lui avec un petit sourire en coin.

-T'inquiete pas krissounet! je ne vais pas te voler tes fans!

-Mais je ne m'inquiete pas du tout s'indigna-t-il les yeux grands ouverts en me tirant les joues. Merde, ils t'ont mis quoi sur le visage j'en ais pein les doigts!

C'est fou ce que ce type peut être adorable, un vrai ours en peluche quand on le connait, lui et Lay sont les deux garçons les plus doux du groupe. Enfin sauf quand Kris est avec Tao, là bizarrement, il devient plus dur. Va savoir pourquoi.

-Je crois que c'est une sorte de poudre argentée qui brille.. Je dois ressembler à une sorte de plaque de cuisson neuve avec ça..

-Tu rigoles? Une plaque de cuisson ?

-Attends, même Sehunie ne pouvait s'empecher de baver tout à l'heure sur scène! Mais après il est bizarement devenue encore plus sombre après..

Ledit Sehun se leva de la chaise sur laquelle il s'était installé et ébourrifa les cheveux de Tao.

-Dis pas de betises abruti..Depechez vous de vous changer, dans vingt minutes on commence l'émission.

... je profite du peu de fois où je l'entend parler vu qu'il refuse obstinément de m'adresser la parole.

vingts minutes plus tard, le visage ving fois moins maquillé, les cheveux relevés en chignon, je m'assie sur l'une des quatorzes chaises qui se trouvaient au centre de la scène. On avait apparement décidé de me placer en plein milieu de l'arc de cercle, juste à coté du présentateur, celui pour qui une quatorzieme chaise avait été déposée. lorsque nous fûment tous prets, l'enregistrement fut lancé et le présentateur commença. Il commença par présenter l'émission puis il poursuivi directement avec moi. Je me concentrai car il m'arrivai encore de ne pas comprendre tout ce qui se disait en corée.

- Et bien et bien ! Qu'est-ce que ça fait d'être la petite chouchoute des EXo ? me demanda-t-il en me donnant un coup d'épaule assez rude. Oh désolé ! il va falloir faire un peu plus attention a mes gestes, vous n'êtes pas très costaud !rit-il de bon coeur.

-Aha, rigolais-je un peu en passant une main dans mon cou. Ne vous en faîte pas pour moi, je sais me défendre! (on m'avait clairement expliqué que dans ces émissions, on nous demandai d'avoir de l'humour, de se prendre au jeu, quitte à avoir l'air ridicule..)

-C'est vrai ça ? Tao! toi qui sais te battre, dis moi la vérité!

-Elle se bat comme un pied !

Je me cachai dans le dos de Kris, pretextant une gêne atroce. Kris en profita pour rappeller son rôle de "papa" du groupe.

-Je conteste! Ma fille se bat très bien, ne te cache pas Louise!

-Oh! Kris se fache! Qu'en pense la maman??

-Tous les garçons se battent très bien.. Mais Sehun se bat vraiment très bien !

-ohoo! Sehun! Louise! un combat!

Réellement génée cette fois, je me levais et attendis que Sehun se place face à moi.

-Louise, il n'y a pas a dire, vous êtes très differente ainsi de tout à l'heure.

En effet, pour l'emission, on m'avait affublée d'une tenue très proche de celles des garçons: un jean serré, des chaussures assez larges et lourdes, comme des nouvelles chaussures de sport, et un pull à capuche rose fushia. Décontracté quoi.

-C'est vrai, je suis bien plus sexi !

Tous les garçons s'esclafèrent en même temps, le visage dans les mains. Quand sehun fut devant moi, le présentateur nous expliqua ce que nous devions faire.

- On va tester votre force! Chacun votre tour, vous allez devoir mettre l'autre au tapis. Tous les coups sont pemis! Honneur aux filles !

Me demandant comment opérer, je tournai autours de Sehun, qui me regardait faire avec un air amusé pour une fois. Les autres rigolaient franchement derrière. décidant finalement de tenter le tout pour le tout, je me plaçais a quelques centimetres de lui, plaçai mes bras autours de son torse et le poussai de toutes mes forces. Evidemment, il ne bougea pas d'un pouce. Je tentai de le tirer par le bras, aucun résultat non plus. IL semblait s'amuser de plus en plus. Ce qui me mit hors de moi.

-Tous les coups sont permis hein ? susurai-je à son oreille.

Puis je fis un signe à kris derrière lui, qui s'approcha subtilement et le plaqua à terre, pendant que Sehun criai à la triche. Je me jetai sur lui et criai

-Gagnée !!

Il me poussa sur le coté et se remit debout

-Kris c'est de la triche !

-Jeune homme, soyez fairplay, tous les coups sont permis ! a vous, voyons si vous pouvezfaire de même..

Il se tourna vers moi et se rapprocha très vite . Il me fit un sourire diabolique et dit:

-moi je vais faire ça à la réglo, et en deux fois moins de temps..!

il se mit derrière moi, passa un bras dans mon dos et sans me laisse le temps de réagir, il me donna un coup à l'arrière des genous pour me faire plier les jambes, qui partirent vers l'avant et il me déposa très rapidement au sol, me plaquant les épaules d'une main et posant un genou sur mon ventre pour m'mpecher de me relever.Je n'avais rien vu venir.

-Ma pauvre petite Louise, il gagne haut la main, s'esclafa le présentateur. Et bien que se passe -t-il ici ?

Baek et D.O, en amis, venaient de sauter de leurs sièges et empoignaient Sehun par les bras en l'engueulant:

-Un peu de délicatesse ça te dirai pas?

-nan mais quel sauvage celui-ci! il va falloir t'apprendre les bonnes manières!

-nan mais oh! laissez moi! je l'ais retenue pour quelle ne tombe pas ! il se tourna vers suho: j'ai pas été brusque si ?

-Mais non mais non..reviens t'assoir!

L'émission continua comme ça pendant plusieurs dizaines de minutes puis le présentateur parla de LA chose que je redoutais. Les managers m'avaient averti qu'en fonction de mon interpretation de ma chanson, ils pourraient mettre l'accent sur mes talents de chanteuse et qu'ils me demanderaient de chanter quelque chose, une chanson.J'avais reçue des directives quand à la chanson à préparer et j'avais finie par choisir une chanson française, nouvelle, d'une artiste connue, dans un genre totalement différent de la précédente, qui leur donnerai un aperçu de mes possibilitées.

-Les garçons, vous savez ce qu'elle va chanter ? vous pouvez ous dire ce que vous en pensez ?

-Non répondit Suho, c'est une chanson dont nous ne connaissons ni le titre ni les paroles, elle a répété lorsque nous étions absents.

-Alors écoutons la, ça risque d'être interessant!

-Je vous préviens, c'est une chanson française, vous ne comprendrez pas les paroles alors vous aurez la traductions qui va s'afficher la-bas en face.. On m'a demande un chanson qui soit dans la ligne droite de celle de tout à l'heure, qui parle de comment j'ai suppliée les membres de la planete EXO de m'aider et m'accepter parmis eux.

Je ferme les yeux et me lance, face au publique, dos aux membres. C'était une chanson intimidante, disant ma peine, expliquant ma souffance, prouvant mon besoin d'aide ( qui n'était évidement pas celui qu'ils pensaient mais qui est réel du fait de mon expatriation de france..). J'y évoque les EXo comme mes sauveurs. Je chante et me tourne vers eux, me déplace sur scène lentement, et je croise leurs regards. ils ont l'air sonnés, abasourdis. Je finis ma chanson assise sur mon siège, les yeux fermés. Quand la musique se tait, je rouvre les yeux, et le public ne se retient plus.

-..vous chantez d'une façon..très particulière. et quelle belle langue que le français! J'ai été subjugué par votre timbre de voix, vous semblez prendre dix ans quand vous chantez!

Le présentateur ne tarissait plus d'éloges à mon sujet, et je du me mettre à rire pour qu'il s'arrete.

-Nan c'est vrai !

-Arretez, je ne vous crois pas, je suis loin d'être à leur niveau, il va falloir que je m'entraine encore beaucoup!

-Bon, et bien sur cette note musicale, nous allons dire au revoir à nos invités spéciaux et les laisser rentrer chez eux ! intervint une femme que je n'avais pas vu dans le fond de la salle.

Nous dimes au revoir à tout le monde puis nous regagnâme les studios pour la seconde fois.

-Louise? Tu as été ..époustouflante. me felicita Chen en posant un bras sur mes épaules. Tu es faite pour être chanteuse, c'est un fait. Il va falloir qu'on s'entraîne plus tous les deux!

A cet instant, Sehun claqua la porte d'un studio plutôt sèchement, nous laissant étonnés dans le couloir.

-C'est quoi son problème?

Je ne le comprenai plus, il avait eu l'air un peu plus proche sur scène, comme s'il ne me détestait pas vraiment, et soudainement, il ne supportait pas que l'on parle de moi ? En plus d'être perdue, j'eu l'étonnement de me découvrir triste et peinée. Car de mon côté, plus j'apprenais à vivre avec lui et plus j'appréciais la nature adorable et gentille qu'il cachait derrière son air sombre, après tout, il aurait très bien pu me laisser tomber tout à l'heure.

Nous nous changeâmes pour la troisième fois, cette fois pour la soirée qui s'annonçait. Il faisait déjà nuit et nous devions nous rendre à ma fête de bienvenue, privée, dans un grand complex bar/discothèque/restaurant. Arrivés là-bas, des dizaines de jeunes idols, trainees et managers m'hurlèrent la bienvenue dans leur monde, me demandèrent comment s'était passé l'enregistement, la date de diffusion,..On me mit un verre dans les mains, me proposa de danser, .. La soirée se passai très bien mais il devait y avoir de l'alcool dans mon verre car je me sentai de plus en plus a l'aise, de moins en moins calme. Je me retrouvai assez vite en train de danser avec de parfaits inconnus sans aucune gêne ( ce qui est assez rare venant de moi ).

Je me déhenchais sans complexes, acceptant un nouveaux verre rempli à ras bord. Je trouvai la soirée de plus en plus agréable, mes tout nouveaux ( et assez entrpenants ) amis très sympas.. L'un d'entre eux me proposa de finir mon verre d'un coup et j'acceptais le défi.

Puis une main se referma sur mon poignet et m'entraina à l'écart. Enervée que l'on m'empêche de m'amuser, je me debatai et engueulais la personne.

-lâche moi débil ! c'quoi ton problème ? tu m'cherches ou what ?

Etrangement, quand je parlai, ça ne rendait pas vraiment comme je l'aurais voulu..Peut-être un verre de trop ?

-Eh parle pas français je te comprends pas.

On finit par arriver dans une salle vide.

-Entre là-dedans. Je peux savoir ce qu'il te prend ? T'es quoi, une ivrogne ? ça va pas bien dans ta tête? T'as pas vue comment il te fixait le mec avec qui tu dansais?

soudainement, je le trouvais genre, super mignon. Alors, évidemment, je le serrai fort dans mes bras.

-Oua ! mais lache moi, t'es folle? Déjà que Sehun était taré tout a l'heure quand tu te collais à l'autre là..

-Baek .. t'es trop mignon ! Tu veux pas faire la course avec moi ?

-..de quoi ? Faire la course ? mais t'es complètement H.S toi ! et ! oh! nan nan reviens! tu vas où comme ça !

-Allez on fait la course !

Toute heureuse, je mettais mise à courir dans les couloirs, jusqu'à ce que je me cogne subitement contre quelqu'un. Je levais les yeux et mon exitation retomba d'un coup, je me sentie devenir toute blanche, et vaguement nauséuse.

-Ah Sehun! tu peux pas savoir, cette fille est completement folle. Il faudrait l'empecher de retourner là-bas si tu veux mon avis..

Sehun, muet comme une carpe, me fixait les sourcils froncés. Je me trouvais completement pétrifiée, et petit à petit, parmis les rares idées pas très claires qui arrivaient jusqu'à mon cerveau, certaines me perturbaient completement: je le trouvait très sexi, avec ses manches repliées sur ses coudes, sa chemise violette serrée, son pantalon blanc serré, son corp était extrêmement ..Puis je me ressaisi et relevai les yeux mais soudainement, alors que je titubai un peu, Sehun se pencha et me balança sur son épaule comme un sac de patates.

-Yah! lache moi! T'es culoté dite donc! repose moi où ça ira mal!

N'en ayant rien à faire de mes récriminations, il se dirigea à grands pas vers la porte de secours arrière, me balança sur un siège du van, grimpa avec moi et reveilla le manager qui dormait à l'avant.

-On rentre, tu reviendra chercher les autres plus tard. Crois moi ça vaut mieux comme ça, elle n'est pas en état de rester, elle pourrait sauter sur tout le monde.

Il attacha ma ceinture d'autorité, et je hurlai pendant tout le trajet, l'incriminant de kidnaping, de meurtre et de pleins de choses qui me parraissaient très censées.Quand on arriva au dortoir, il me décrocha et me rebalança sur son épaule. Il me déposa sur mon lit, enleva mes chaussures, et me força à me glisser sous la couette.

-Et maintenant, tu dors.

Il éteignit la lumière et ferma la porte derrière lui. Trentes minute plus tard, je courrais aux toilettes et vomi l'intégralité de ce que j'avais bu. Puis je voulu me relever mais un étourdissement me prit et je me reveillai une fois de plus dans mon lit, Sehun se dirigeant vers la porte.

-Arretes de te lever, je m'en fiche que tu vomisse, t'avais qu'as pas boire, tu te lèves plus, point. conclut-il d'un ton sans réplique.

Toujours dans un état second, j'enfonçais ma tête entre deux oreillés en grommelant et je du m'endormir car je ne me rappelai de rien en me reveillant le lendemain. Surtout pas ma dernière phrase :

-Dis, tu me déteste ? Je ne comprends pas ..

Ni sa répponse:

-Si je détestai je ne serai pas la abrutie.