Partie trois.

par Mimmay

9.



Les ombres commencent à s'agiter. Il ne reste plus beaucoup de temps.





































10.


La sensation d'un tissu soyeux caressait son corps, seul un souffle chaud s’échouait dans sa nuque faisant frisonner sa peau. Son esprit reprenait doucement conscience de l'environnement qui l'entourait, papillonnant des yeux il fut surpris par la faible luminosité. Baekhyun était pourtant sûr d'avoir suffisamment dormi jusqu'à ce que le jour soit levé. Il ne se rappelait plus exactement des détails d'hier soir, mais il sentait son corps encore engourdit lui répondre avant ses souvenirs. Se retournant dans le lit, il réalisa que le souffle chaud n'était autre que Sehun, le prince de Venus. Plaquant sa main à sa bouche pour retenir un cri surpris, il tentait de s'extirper du lit rapidement mais c'était sans compter sur les puissants bras du pseudo-endormis qui le ramenèrent à lui.

« Ah ! Lâche moi ! » Baekhyun se débattait en frappant l'arrière crâne de son vis à vis. Il avait abusé de son état, bien qu'il était canon il n'avait pas le droit de le toucher. « Tu m-m'as ! »

« J'ai rien fais Baekkie, aller rendors toi maintenant. » Il n'avait pas ouvert les yeux, il avait simplement grogner quelques mots en enfouissant sa belle frimousse dans le cou du prince de l'hiver. Son palpitant manquant un battement il se raclait la gorge en feignant l'air désintéressé.

« Je dois partir, je ne dois retourner au.. au palais Baekhyun avait perdu sa colère, il se sentait simplement gêné. Lors de soirée il avait été bien plu.. » s confiant, il laissait ses bras tomber sur le matelas en soupirant. Soit il s'était rendormi, soit il ignorait royalement ses demandes.

Coincé dans ses bras, le prince de l'hiver pris le temps d’observer l'endroit dans lequel il se trouvait. C'était manifestement la chambre de Sehun, ou du moins provisoirement il n'y avait rien de personnel disposé sur les meubles. Malgré la faible luminosité Baekhyun semblait sceptique, les décorations ressemblaient à ceux du palais Royal de Mars. Portant le dos de sa main à sa tête il expirait bruyamment, d'accord. Il était donc au palais, il aurait pu lui dire tout de suite.

« Sehun lève toi, si on me trouve ici on risque de croire autre chose. » Secouant le géant à ses côtés qui ne voulait pas bouger, Baekhyun tirait d'un coup sec la couverture. Bien heureusement encore vêtu de leurs vêtements de la veille, il ne se sentait pas prêt à encaisser une nouvelle gène.

« Qu'est qu'on risque de croire ? » Encore enfouit dans le cou de son homologue, on pouvait facilement deviner son sourire moqueur. Ses grandes paumes se glissaient dans le bas de son dos, le surmontant alors brusquement de tout son corps Baekhyun se sentit dominé par sa grande taille. Grognant il bloquait ses épaules avec ses mains pour ne pas qu'il s'approche plus que ça.

« Tu étais adorable hier soir, tu t'accrochais à moi. Tu ne voulais plus me quitter et maintenant tu veux t'enfuir ? » Soufflant doucement sans aucun reproche, Sehun venait saisir ses poignets. S'approchant il déposait un doux baiser sur son front. Les yeux fermés, Baekhyun s'était crispé avant de reprendre sa respiration lorsque le prince de Venus quittait le lit. Il était vrai qu'en début de soirée il avait passé du bon temps avec le plus grand, il avait beaucoup ris et flirter. Sehun lui avait d’ailleurs proposé de le ramener chez lui, puisque le valet que Baekhyun avait embauché n'était pas revenu le chercher comme convenu. Seulement trop alcoolisé il avait bredouillé qu'il souhaitait retourner dans son pays. Tout compte fait, heureusement que Sehun avait été là. Baekhyun devait avouer qu'il lui faisait un effet de dingue, il avait été gentil et charmant avec lui et au moins il n'aurait pas tenté de traverser le désert seul.

Sa conscience bien trop cruelle lui envoyait à ce moment là une image de Chanyeol, grimaçant il roulait dans le lit en enfouissant son visage dans un coussin. Foutu Park Chanyeol. Il n'avait aucun compte à lui rendre, il avait le droit de flirter avec des beaux gosses s'il en avait envie, surtout si ces beaux gosses étaient gentils et sublimes comme Sehun.

« Tu travailles au palais ? » Le prince de Venus était revenu dans la chambre, s'asseyant devant Baekhyun il plongeait sa main dans ses cheveux d'un châtain miel. Agréablement surpris par son geste et sa question, le prince de l'hiver plongeait son regard gris dans ses prunelles d'un vert scintillant.

« Hein ? »



« Tu as dis que tu devais aller au palais. » Sehun chuchotait, il semblait détailler chaque traits de son compagnon. Gêné, Baekhyun détournait les yeux en replongeant la moitié de son visage dans les draps défaits il affirmait le contraire en secouant celui ci.

« Je suis un prince. »












11.



« Ça fait tellement longtemps Sehun. » Le prince de feu s'était empressé d'enlacer son ami d'enfance, il faisait presque la même taille que son cadet. Il n'avait qu'une année de différence, Chanyeol étant le plus vieux, leur amitié forte avait été soudé depuis leurs bas âges. L'amitié entre le royaume de Mars et le royaume de Vénus avait facilité la création de leur amitié à eux.

« Tu m'as manqué. » Rendant son étreinte à l'héritier du Royaume de Mars, Sehun le serrait avant de se détacher gardant ses mains sur la taille de son ami il semblait le sonder un instant. Bientôt une année qu'ils ne s'étaient pas vus, Chanyeol ne pouvait sortir de son Royaume étant encore en entraînement tandis que Sehun avait plus de facilité à se déplacer.

Le sourire aux lèvres, presque malicieux Chanyeol avait été au courant de l'arrivé du prince exotique, à sa plus grande surprise il avait ramené le soir même de son arrivé quelqu'un, lui qui était si pudique. En général ses aventures d'une nuit se passaient en dehors des palais. « Ça ne t'as pas empêcher de rentrer accompagné hier soir ? »

« Effectivement, une charmante compagnie pour la nuit. » Les deux jeunes hommes étaient dans le salon privé de Chanyeol, une suite de sa chambre cette pièce était très discrète c'était ici que Chanyeol rencontrait ses plus proches amis. Il y avait deux gros épais rideau qui bloquaient les rayons brûlants du soleil de Mars, les murs étaient en pierre lisse blanche ce qui retenait très bien la fraîcheur de la pièce. Seul le canapé en
velours rouge ressortait parmi tant de sobriété, une table à côté où Chanyeol avait fait amener de quoi abreuver son ami.


Servant alors une coupe à son invité il avait doucement demandé.: « Comment était-
il ? » Le plus jeune, Oh Sehun, était également le plus jeune des princes du Royaume Venus aucune chance pour lui d'atteindre le trône et ce n'était pas non plus dans ses projets à vrai dire c’est pourquoi il pouvait se permettre d’afficher son homosexualité bien qu’il restait pudique d’habitude.

Le sourire aux lèvres le plus jeune prince s'était emparé du verre que son aîné lui tendait. Soupirant doucement rêveur il lui répondit alors. « Sublime. Pas seulement physiquement, son caractère est également.. Attirant. Il m'a captivé. »

« Ah, je suis jaloux. » À son tour Chanyeol se saisit d’une coupe la portant à ses lèvres. Sehun, appuyé sur le canapé, la nuque pendante, adressait un doux regard au plus vieux, laissant le liquide alcoolisé descendre dans sa gorge et le brûler délicatement. « Tu es très important pour moi Chanyeol, tu n’as pas à être jaloux. » Sa main se glissait sur l'avant bras de Chanyeol alors qu'il venait s'installer à sa droite.

Il était vrai que lui et Sehun avait toujours eu une relation bien plus qu'ambigue, étant tout les deux des hommes aux charismes imposants et captivants ils avaient su se retrouver en l’un à l’autre une certaine !!br0ken!! Après un petit moment d'hésitation, Chanyeol finit par avouer. « Il y aussi quelqu'un récemment.. »

« Je m'en doutais. Tu t’éloignes de moi Chanyeol, je vais finir triste. » Rigolant doucement Sehun s'était redressé pour mieux écouter les détails de son aîné, ne pouvant empêcher malgré lui une pointe de jalousie naître. Jamais Chanyeol ne lui avait parlé de qui conque.



Le regard vague il ne captait pas les yeux dévorant du plus jeune. « Idiot. Je sais bien que ma présence est irremplaçable. »

« Parle moi d'elle. » Insistait Sehun, voyant bien le malaise du plus âgé. Sa main était toujours sur sa cuisse, diffusant une douce chaleur dans le ventre du prince de feu.

Plongeant dans son verre bientôt vide il marmonnait doucement. « Justement.. Hm. C'est un prince. »

La surprise pût se lire sur le visage de Sehun, Chanyeol avait toujours affiché un statut hétéro à ses yeux. Bien que ses gestes envers lui restaient ambiguës rien ne prédisait son affection à la gente masculine. Sehun se reprit. « Oh ? Serais tu passé de l'autre côté finalement ? J'ai toujours su que tu avais un penchant pour- »

« C'est seulement physique. » Le regard pétillant de Sehun sondait le plus âgé, sa main pianotant l’intérieur de la cuisse du plus vieux ce qui lui envoyait quelques frissons, il finit par récupérer sa main. Laissant son corps se fondre dans le sofa confortable il soufflait bien trop sensuellement aux yeux du plus vieux. « Évidemment. Le physique. »

« Sehun. » Le regard brûlant, celui que Sehun aimait voir, ne le quittait pas. La soudaine jalousie de Sehun l’avait poussé à le chercher et il aimait la façon dont le plus vieux réagissait ainsi. Son nom fut d’ailleurs prononcé entre l’avertissement et un grognement?

« Hm ? » Le cou présenté à l'héritier du royaume de Mars, il savait son penchant pour les peaux laiteuses et non marquée. C’est pourquoi il ne fallut que quelques instants avant que le plus âgé ne glisse ses lèvres dans son cou, la mordant, la léchant et la maltraitant de diverse manières de sorte à la marquer de son passage. Ses mains non plus n’étaient pas plus sages, Sehun aimait les grandes paumes chaudes de Chanyeol surtout quand elles serraient sa taille possesivement.

Un couinement plus aigu se fit entendre, Chanyeol l’avait mordu un peu trop fortement juste à la naissance de sa clavicule lui laissant encore quelques traces rouges. Son nez chatouillant sa peau il fit par remonter, ses dents encore un peu gourmandes tirèrent le lobe du plus jeune avant qu’il ne susurre de sa voix rauque et basse. « 
Quelle jolie crise de jalousie tu nous fais là. »




























12.



Cet incident d'un soir, bien que rien de concret ne s'était passé entre Baekhyun et Sehun (Baekhyun ne savait même pas s'il devrait être déçu ou soulagé) avait était d'un accord commun tenu sous silence. Baekhyun n'avait pas put tenir sa langue et avait raconté son parcours jusqu'ici, il sentait malgré lui la douce confiance qu'il pouvait accorder à Sehun. Bien sûr il omit volontairement le paramètre Chanyeol dans son histoire, Baekhyun ne souhaitait pas voir Sehun arrêté de lui courir après. Sa conscience lui susurrait qu'il était égoïste et que ça allait mal tourné mais Baekhyun argumentait en se disant que les histoires d'amour ardentes n'étaient pas sa priorité.
Tout compte fait, Sehun avait plaidé en sa cause. Il l'avait d'ailleurs serrer dans ses bras ce qui avait surpris le prince de l'hiver.


Peut être que sa conscience avait eu raison de lui finalement, ne pas courir après deux personnes et tout irait bien. C'est pourquoi Baekhyun avait pris la décision de parler à Chanyeol de son alliance avec Sehun, le prince de Vénus. Après tout il ne s'était rien passé ? Sehun lui faisant simplement les yeux doux.

Montant les marches qui menaient jusqu'à la chambre de l'hérité, Baekhyun sentait l'excitation lui monter dans le ventre. Il espérait au fond que le plus vieux soit fier d'avoir rallié quelqu'un à sa cause, certes Sehun était le plus jeune des princes et n'avait que très peu de pouvoir politique mais c'était tout de même quelqu'un d'important ! Poussant alors la grande porte de la chambre du prince de feu, il la fit claquer tout en appelant son prénom. Un énorme sourire aux lèvres.
« Chanyeol ! »

Sourire qui se fanait en un instant, la pièce bien trop sombre alors qu'il n'était que le milieu de l'après midi et une forte odeur de transpiration ambiante lui revenait en plein nez. Mais le plus choquant fut Chanyeol à moitié nu sur le bord de son lit, avec sur ses cuisses une jeune femme à la couleur de peau bronzé qui flattait ses lèvres des siennes jusqu'à ce que les deux têtes se tournèrent vers lui. « Oh. »

Baekhyun n'attendit pas plus longtemps pour reprendre le chemin inverse, un mélange de sentiment le prenant. « Baek. Attends. » Chanyeol l'avait suivit, il avait simplement remis une chemise en tissus négligemment fermée. Parcourant à grande enjambé le couleur pour finalement se saisir du coude du prince de Saturne.

« Lâche moi ! »
S'écriant alors Baekhyun, la colère le prenant alors. Certes il ne faisait que de se dire qu'il n'avait aucun compte à rendre à Chanyeol mais la vérité était là. Il n'était pas le seul sur sa liste et ça lui faisait foutrement mal au cœur.

« C'est- » Commença
le plus âgé doucement devant l'expression de Baekhyun qui semblait perdue et détruite.



Amèrement le prince de glace ancrait son regard gris et froid dans le sien. Ses pupilles tremblaient tandis qu'il lui fit face en rigolant doucement d'un ton ironique. « C'est pas ce que je crois c'est ça ? »

« Je.. J'ai pas à m'excuser. »
Vacillant devant le plus jeune Chanyeol s'était renfermé, il avait merdé. Si seulement Baekhyun n'était pas venu, si seulement Sehun ne l'avait pas excité pour le planter.. Si seulement il n'était pas aller voir cette fille tout simplement il n'aurait pas eu à voir le visage empreint de tristesse de Baekhyun. Malgré sa culpabilité Chanyeol n'avait jamais été d'une habilité dans ses mots, il s'en voulait et se renfermait systématiquement.



Baekhyun restait muet un instant avant de difficilement sortir dans un soupir vaincu. « Je vois. »

Les deux princes étaient chacun dans leurs pensées, Baekhyun pressé contre un mur entre deux couloirs. La vérité était si proches, mais aucun des deux n'osaient commencer. Chanyeol finir par dériver par peur. « Que voulais tu me dire. »

« J'ai quelqu'un,
un prince, qui est prêt à me soutenir. Totalement. » Le reproche se sentait dans la voix de Baekhyun celui ci ne soutenait même plus son regard, il avait de la colère en lui mais aussi une part de honte de réaliser que ses sentiments tournaient ainsi.



« Ne fais pas conf- » Les sourcils froncés l'hérité de Mars grognait doucement.


Un nouveau silence s'installait après la phrase de Baekhyun. « Ne parle pas de confiance Chanyeol. » La colère montait une nouvelle fois, il allait explosé.

« Ne prends pas ce ton avec moi Baekhyun. »
Le prince de feu sentait cette tension monté, la colère le gagnait à son tour.

« Il est de mon côté je le sais parce que.. »
Les paupières closent, il abordait un triste sourire sa tête tapant contre le mur tandis que les deux puissants bras de Chanyeol encadraient son visage. Plongeant alors une nouvelle fois son regard provocant et gris dans celui du prince de feu il lui confia. « Parce qu'on a passé la nuit ensemble. »

Et les pièces du puzzle s'assemblèrent dans l'esprit de l'héritier.



Sehun et Baekhyun.