Partie deux.

par Mimmay

5.



Contrairement aux prédictions de Baekhyun, il n'allait pas dormir sur un hamac en plein air. Il n'aurait pas pu supporter respirer l'air chaud encore quelques heures au risque de s'étouffer alors qu'entre les murs du palais royal il faisait bien plus frais et bon.

Un petit jeu du chat et de la souris animait ses journées avec Chanyeol, le prince de l'hiver feignait se balader dans les couloirs des salles d'entraînement pour lui lancer quelques piques.
Cela faisait déjà quelques jours qu'il siégeait là, il avait eu le temps de visiter les lieux là où l'accès à lui était autorisé bien sûr. Et depuis à peu près trois jours exactement il avait découvert une petite serre apparemment abandonnée. Un peu en retrait, après la gigantesque bibliothèque, le verrou avait été forcé avant son arrivée Baekhyun avait donc pénétrer à l’intérieur et c'est avec une agréable surprise qu'il découvrit un espace poussiéreux, des livres encore ouverts et assez anciens. Les rayons du soleil traversant le toit en verre, cela donnait une ambiance assez reposante. La pièce n'était pas très grande, assez pour deux et de quoi manier quelques outils basique de jardinage. D'ailleurs Baekhyun découvrit, un peu plus au fond, un rideau en plastique cachant un terrain de terre qui semblait encore utilisable. Une soudaine euphorie avait pris le prince de l'hiver, effectivement dans son Royaume il avait lui même aménagé un espace pour cultiver ses espèces spéciales de plante qui ne pousseraient sans doute jamais avec le climat hivernal de son pays, et puis Baekhyun avait bien compris que le Roi de Mars n'était pas prêt de le recevoir, il était légèrement agacé de devoir attendre aussi longtemps pendant que sa nation mourrait de faim, il pouvait alors se permettre d'occupé les lieux non ? Surtout qu'il s'ennuyait à mourir dans ses appartements, particulièrement quand Chanyeol n'avait pas de temps à lui consacrer, et il n'avait pas la tête à se plonger dans ses livres qu'il avait emmené « au cas où ».



Baekhyun avait tout nettoyé et réarrangé à sa manière, la petite serre ressemblait bien plus à celle de chez lui. Il avait disposé tout ses cahiers d'études dans la petite étagères à droite. Se remerciant mentalement d'avoir emmener des graines de pousse, il avait pu en planter après avoir retourné la terre, le tout en quelques heures. En ce moment il travaillait sur des espèces de rose, voulant leur donner plus de caractéristique qu'une d'origine, il avait tout de même accomplit quelques exploits mais le résultat n'était toujours pas là. Cependant un de ses engrais composé d'un micro organisme qui accélérait la composition la matière des plantes pour les faire pousser plus rapidement, avait beaucoup de succès dans le Royaume Saturne.

Baekhyun aimait la science, domaine très répandu dans son Royaume, mais bien moins que l'étude des végétaux.

Un après midi Baekhyun s'était rendu juste après le déjeuner dans ses appartements. Il avait tout calculé, c'était dans quelques heures que ses roses allaient écorent il était tellement impatient que ses pensées n'avaient été captivé que par ça. Si bien qu'il avait ignoré les petits regards du prince de feu. Alors qu'il amassait ses matériels de dessin de ses bras pour les enfouir dans son sac en cuir noir, il traversa le long couloir qui menait jusqu'à la bibliothèque et si Baekhyun n'avait pas été aussi excité et pressé il aurait remarqué les appels que ChanYeol lui lançait.



« Baek ? » Mais le prince de l'hiver ne le calculait même pas. Passant devant lui à une vitesse bien trop rapide pour être naturelle ce qui attisait la curiosité du prince de feu. Laissant alors les deux chefs de gardes discuter ensemble il le suivait en trottinant. Pourquoi diable Baekhyun serait il autant pressé d'aller à la bibliothèque ? Et surtout qu'elle était cette raison plus importante que lui ?

Chanyeol avait voulu parler avec le plus petit à mainte reprise mais ses responsabilités faisaient qu'il ne pouvait pas quitter son poste comme bon lui semblait, ce petit bout de glaçon l'avait amusé depuis son arrivé. Il semblait à la fois si naïf et déterminé que Chanyeol avait hâte de voir ce qu'il allait donné ici au palais. Malheureusement pour lui et son ennui, le châtain s'était tenu tranquille, il ne l'avait même pas aperçu dans les endroits interdits au invité, rien de tout cela. Peut être que le lieu où se dépêchait d'aller était la raison de son abstinence ?



Chanyeol fût surpris lorsqu'il vit Baekhyun disparaître derrière une porte cachée entre deux rangées de livres. Suivant ses pas il poussait la porte découvrant la cachette du châtain et une nouvelle pièce de son propre palais qu'il ne connaissait même pas.

Le petit châtain ne semblait pas encore  remarqué sa présence, il avait étaler ses crayons de couleur sur la table et triait ses feuilles par ordre alphabétique en se marmonnant quelques mots et parfois quelques insultes à lui même

Chanyeol s'avançait alors, ses yeux parcourant la nouvelle petite pièce découverte ; elle semblait vieille mais surtout on remarquait que le prince de l'hiver s'était approprié l'espace.



« Un peu d'essence de lotus et.. Oh mon moi ! » Ah ? Baekhyun avait finalement remarqué la présence du grand brun, qui sagement le regardait, planté devant l’entrée, un sourire innocent aux lèvres, il l'avait pris en flagrant délit dans une pièce probablement interdite et il ne pouvait pas malgré tout s’empêcher de trouver sa réaction surprise adorable.



« Voilà donc où tu te cachais pendant tout ce temps.. »



« Je n'ai pas le temps de me batailler avec toi.. vous. » Visiblement agacé de se trouver en position de faiblesse. Il récoltait nerveusement les crayons qu'il avait fait tomber sous le coup de frayeur.



« Temps que tu donnes à ces plantes ? Qu'est ce donc ? Des préparations pour un filtre d'amour ? » La voix moqueuse de Chanyeol avait énervé en un instant le plus petit en taille des deux, grognant alors dans sa barbe. Il fit le tour de la barre planter au milieu de la serre (qui devait servir à supporter le toit probablement) allant alors jusqu'à ses plantations, il s'installait sur la chaise ; tirant sur le rideau transparent, ignorant totalement l'autre prince agaçant.



Cependant l'envie de partager ses recherches étaient beaucoup trop fortes. À vrai dire, la seule personne qui avait eu l'occasion de feuilleter ses recherches était son petit frère,Baekhyun étudiait dans l'ombre et le silence, sans doute que s'il rendait ses études publiques le succès lui reviendrait mais elles étaient selon lui encore trop fouillies, pas abouties et horriblement intéressantes pour de simples idiots qui n'y voyaient que de la vulgaire végétation.



« Mon charme évident me suffit pour séduire, et ce sont des roses génétiquement modifiées très chères. Vois-tu, la première lignée est une espèce de rose qui éclairaient dans la nuit. Celle là c'était juste pour l'amusement, tu imagines une cérémonie nuit avec ses pétales par exemple ? Non enfaite n'imagine pas, tu vas encore me sortir un truc idiot. Bref ! Le reste des roses, ce sont des espèces à priori normales. Mais elles ne faneront jamais ! Aha, la magie de la science.. » Baekhyun ronronnait presque en observant le fruit de ses recherches. Chanyeol se rendit alors compte de la pipelette qu'était le chatain, ça ne lui déplaisait pas au contraire, le prince de l'hiver avait une jolie voix fluette qui semblait chanter à chaque note. Si seulement il pouvait lui ronronner d’autre parole sur un sujet autre que de ses fleurs.



« Mais comment ont-elles pu pousser si rapidement.. Ça ne fait qu'une semaine et demi que tu es ici. » Intéressé, le brun s'approchait aux côtés du prince devenu herboriste qui l'observait d'un regard choqué, pour jeter un coup d’œil la tête des fleurs prêtent à éclorent à tout moment.



« Quoi ? » Grognait le prince de feu.



« Rien rien. Je suis juste surpris que quelque chose d'autre que le combat ou les armes t’intéressent. » Feignant l'ai ennuyé, il plongeait son nez dans ses feuilles. Glissant une paire de lunettes sur ses yeux afin de pouvoir graver correctement quelques chiffres et notations sur sa fiche. Date, heure, température et humidité.



« Il n'y a que toi qui pense ça de moi, imbécile. Je suis quelqu'un de très ouvert et aimable avec mes invités. Je les chouchoute même, sauf les grognons dans ton genre. » Soupirant, le prince de l'été cachait son amusement de la situation en croisant les bras. Il aimait ça, ce petit jeu entre eux. Chanyeol appréciait enflammer ce petit prince ennuyant et grossier qui venait d'un pays avec lequel son peuple était en désaccord. Tout avait été fait pour qu'ils se détestent et pourtant il prenait un malin plaisir à le voir se languir de sa présence. Chanyeol le savait, il lui plaisait physiquement.



« Pardon ?! Répète un peu ?! » Relevant son nez, il s'était redressé. Les sourcils froncés et les poings serrés. Bon sang qu'il détestait cet être hautain et vaniteux. Il aurait aimé pouvoir lui coller deux claques pour remettre son cerveau en place si seulement il n'avait pas peur de ce que le prince de feu pouvait faire en retour. Après tout il avait l'air de bien se défendre.



Chanyeol ne pouvait cependant pas empêcher son rire devant l'expression colérique qu'abordait l'autre prince. Réaction qui ne plut pas à celui ci puisqu'il lui fit dos en allant poser ses affaires en main sur le plan de travail. Le prince de Mars le suivait, faisant alors résonner sa voix grave dans la petite serre qui commençait à devenir trop étroite et tendue. « Explique moi plutôt comment tu as fais. »



« Non. » répondit Baekhyun.



« Ne me dis pas que tu fais la tête ? » Le sourcil haussé, il observait le dos du prince de l'hiver encore contracté par la colère surement.



« Non. » répéta t-il



« Prince Kim. » Chanyeol s'était rapproché du plus petit. L'ambiance avait changé, elle était devenu bien plus tendue par l'agacement de Baekhyun mais aussi par la voix de Chanyeol qui avait résonné beaucoup trop sensuellement aux oreilles de Baekhyun.



« ...Non. » Souffla le prince en n'osant se tourner vers l'autre idiot, les poings serrés et le regard fuyant il ne bougea pas.



« Baekhyun. » Piégé. Baekhyun se sentant piégé. Chanyeol avait passé ses deux bras de chaque côté de sa taille, posant ses paumes sur la surface du plan de travail. Le prince de l'hiver sentait la chaude respiration se disperser sur la fine peau de sa nuque. Fermant alors les paupières il serrait les poings encore plus fortement sous les frissons qui l'envahissaient.



« Va trouver quelqu'un d'autre à embêter Chanyeol.. » Baekhyun utilisait rarement le prénom du prince de Mars, il avait voulu refroidir ce dernier mais ça ne semblait que l'enflammer un peu plus, puisqu'il sentit bientôt ses pulpeuses contre sa peau. Le faisant lâcher un couinement semblable à celui d'un animal. Personne ne l'avait jamais touché, jamais dans des intentions plus qu'amicales. Or, Baekhyun ne connaissait pas les intentions exactes de Chanyeol. Ses baisers pleuvaient sur sa peau, tandis que bientôt ses dents venaient également se joindre à la partie.



« Ah! » Un sursaut prit le prince de Saturne, il voulait porter une main à sa nuque qui venait d'être marquée par son ennemi. Mais celui ci avait attrapé sa main de sa ferme poigne. Plaquant le bas de son ventre au plan de travail, il s'était saisi d'un crayon indélébile. Formant alors quelques pics sur la marque qu'il avait déposé.



« Tu es marqué par le soleil à présent. » Chanyeol s'était éloigné, juste assez pour observer ce magnifique soleil imprimé sur la peau rougie et blanche du prince de l'hiver. Prince qui se retournait vers lui, la main sur la nuque et le regard meurtrier bien que ses joues rougies contrastaient le tout.



« Je vais te- » Un fracas arrêta ses futurs menaces de mort, un serviteur que Baekhyun avait harcelé de la même demande été entré. Baekhyun remerciait d'ailleurs le destin de ne pas l'avoir fait entrer plus tôt.



« Prince Kim, le roi est prêt à vous recevoir. » Nouvel hoquet de surprise pour le Prince de Saturne qui d'un regard déterminé déposait ses lunettes sur la table.



« Je vous suis. » Et derrière lui, il laissait un Chanyeol satisfait et des roses immortelles éclos.






























6.




Le Roi de Mars n'a jamais été réputé pour sa tendresse et sa générosité. On disait qu'il était cruel et son peuple vivait de sa propre organisation. Il agissait plus comme chef de guerre que gouverneur et ça, Baekhyun le devinait aisément en observant toute ces peaux de bêtes tapis au sol. Il était un chasseur et un très bon chef de guerre. Ce même Roi était actuellement le seul survivant politique à la guerre qui avait fait rage il y a seulement quelques années. Baekhyun n'était pas un grand défenseur de la cause animal, à dire vrai il s'en fichait. Il ne se nourrissait pas essentiellement de viande, il laissait les bêtes vivre leur vie mais voir c'est tas d'animaux empaillés lui avait donné des nausées. Il se sentait oppressé dans cette pièce qui devait servir aux politiciens à converser. Baekhyun n'avait dormi qu'une nuit, une nuit affreusement chaude, avant de s'empresser venir consulter le Roi. Simplement ce n'était pas si simple d'avoir une entrevue avec lui, il avait dû attendre un bon moment avant d'avoir ce moment ci..



« Quel est ton titre jeune homme ? «  Une légère grimaça s'affichait sur son visage, on ne cessera donc jamais de lui demander ça ? Il avait pourtant tout les caractéristiques d'un prince, or mis les yeux de son Royaume.



« Kim Baekhyun du Royaume Saturne majesté. Je viens discuter des troupes qui envahissent nos territoires pour voler nos bêtes. » Débita rapidement le prince de l'hiver, ne souhaitant aucunement tourner autour du pot.



« Tu dois faire erreur mon enfant, mes hommes sont respectables et jamais ils n'oseraient souiller une Terre occupée, même au bord de la famine. » Baekhyun eut envie de rire un petit coup, en aucun cas un guerrier était responsable. Qu'importe ses actions, il avait du sang sur les mains.



« Êtes vous entrain d'insinuer je mens ? » La douce voix du prince de l'hiver donnait à la pièce une lourde tension, agacé le Roi de feu tapait le bout de ses doigts sur la table en bois foncé. Il s'était appuyé sur celle ci, exposant ses muscles dorsaux. Il était accoudé à une table où était disposé plusieurs bateaux en bois ainsi que des chars, représentant respectivement la flotte de Mars et son armé sur la gigantesque carte qui dessinait le monde.
Baekhyun contournait cette immense table, attitré
par sa stratégie.



« Je n’ai pas que ça à faire. J’ai un pays à défendre. » Avait tenté le plus âgé en fermant la discussion. « J’ai des affaires à re- »


« Pays que vous défendez à merveille je n’en doute pas. » Le prince de l’hiver s’était saisit d’un bateau avec deux de ses doigts, avant de continuer tout en gardant le regard dur. « Vos troupes ici vous assure une protection contre le Royaume de Neptune, elles gardent l'entrée des grottes.
Votre armée marine est p
roche sur tout votre littorale pour garantir un échange commercial entre le Royaume de Vénus, seulement pourquoi placer autant de troupe sur le bord de nos terres ? La guerre est finie, nous n’avons plus qu’une infime armée et notre peuple est affaibli. Envisageriez vous de nous envahir ? Ou bien installer une diplomatie afin de récupérer nos ressources. Il est vrai que les Terre de Mars sont extrêmement difficiles à cultiver, alors piocher chez le voisin est tellement plus simple- »


« Assez ! «  Malgré le sourire narquois que Baekhyun avait abordé il n’avait pas pu se retenir de sursauter. Ses deux paumes calmement poser sur la surface plane il tentait de garder son regard grisâtre dans celui de son homologue.


« Je pourrais te faire pendre pour ce manque de respect. »


« Vous n'êtes pas mon Roi, aucun traitée n'a été signé entre nous. Je veux sauver mon peuple de la famine que vous ne cesser de propager par vos moyens barbares et immorales ! »


Un silence s'installait, bientôt coupé par le rire sarcastique du cruel Roi. « Et comment crois tu que l’on réussit dans la vie ? Tu n’es qu’un prince fraîchement couronner depuis la mort de tes parents, tu partages le pouvoir avec ton frère. Ton peuple te rejette et tu cherches leurs saluts en prétextant risquer ta vie ici. Tu as simplement honte. Tu ne sais ni te battre physiquement, ni sur le plan stratégique. Si je l’avais souhaité ton Royaume aurait été depuis longtemps assiégé et ton si chère peuple à ma merci. »



Les paupières closent Baekhyun s’était reculé. Ravalant ses nombreux tremblements, il fallait dire que l’énorme voix du Roi était dangereusement autoritaire. C'était une inquiétante émotion qui le prenait, un mélange de peur et de colère. Les dents serrés le prince de l’Hiver lui fit dos, il savait que tout ce qu'il lui disait était vrai.


« Je veux rentrer chez moi. » Murmura t-il doucement.


Le Roi de Mars riait une nouvelle fois plus doucement en se déplaçant. Rejoignant le siège qui surplombait la pièce, il devait s’appuyer sur la rambarde à cause de son âge avancé qui commençait à lui faire défaut.


« Tu n’as pas encore compris ? Tu es prisonnier ici. En tant que représentant du Royaume Saturne tu te dois de rester passif sinon je n’hésiterai pas à vous faire exécuter pour trahison.
Prince Kim, c’est
terminé, votre Royaume ne survivra pas plus de quelques mois sans nourriture. Profitez donc de la douce vie au Palais que je vous offre, et qui sait.. »


Son sourire s’élargit. Baekhyun dut se faire violence pour ne pas entourer sa gorge de ses mains.


« ...Je vous garderai sûrement en tant que bonne personnelle après votre chute. »




7.





Toute sa chambre avait été saccagée, sa rage avait éclatée. Pour qui ce stupide Roi se prenait-il ? Le menacer et l’humilier ainsi, il n’en avait que faire de mourir à présent. Tout ce qu’il voulait c’était le tuer de ses propres mains et rentrer chez lui, loin de cet enfer. Ses mains volaient, jetaient tout ce qu'elles trouvaient au sol. Il fit tomber les tableaux au sol, les vases se brisaient en plusieurs morceaux dans un fracas chaotique. Il finit par se laisser glisser contre son lit, les larmes encore dévalantes sur ses joues, il sentait ses jambes trembler sous l’énervement. Ses paumes baignaient de plusieurs marques rouges et égratignures, mais il n’en avait que faire. Ses envies de meurtre étaient bien plus bouillantes que sa raison et sa conscience.


Il n’entendit pas sa porte s’ouvrir parmi ses sombres pensées. Il était réellement fini, et rien n’y personne ne pouvait le sauver.


« Baekhyun. » Le prince hérité du royaume de Mars venait d'apparaître, refermant derrière lui la porte. Il constatait avec effroi l'état de la chambre et l'état du prince de l'hiver.


« Toi… » Grognant doucement, son regard sombre se déposait sur le géant qui s’avançait jusqu'à lui en secouant le visage. « Je n’y suis pour rien. Je ne savais pas les intentions de mon père.. Je- »


« Dégage ! » Hurla t-il en se relevant, les poings de nouveaux serrés.


« Je peux t’aider. » Continua Chanyeol en saisissant les poings de son homologue qui s'apprêtait à lui asséner un coup dans le torse.


Encore plus énervé de ne pas pouvoir se défouler, il sortit un petit rire en tentant de se défaire de sa poigne de fer. « Bien sûr ! Tue moi maintenant ça ne fera qu’accélérer les festivités. Ou bien pire humilie moi vous aimez faire ça dans la famille. »


« Ce n’est pas ce que je veux Baekhyun. »


Un léger silence prenait place, la colère du prince de l'hiver semblait s'estomper un instant. Chanyeol avait usé de son propre corps. Son front collé au sien il inspirait l'air chaud qui s'étallait sur son visage. Baekhyun soufflait à son tour en n'osant soutenir le regard de feu du plus âgé. « Qu’est ce que tu veux de moi..? »


« Je peux t’aider. Te soutenir. » Le prince de feu avait continuer à sonder le plus jeune de son regard, sondant chaque partie de son visage.


« Même si tu le faisais ça n’empêcherait pas la chute de mon pays. »


« Rien n’est encore perdu. Aie foi mon cœur, ton peuple est plus coriace que ça non ? » Souriant en coin devant l'attitude de Baekhyun si énervée et têtue il lâchait ses poignets pour entourer son fin visage de ses grandes paumes.


« Mon peuple ne fera pas le poids face à ton armée.. » Chuchotait-il, ses joues emprisonnés se colorant d'une tendre rose embarrassé. Il détestait cette emprise qu'il avait sur lui. Baekhyun laissait ses paupières et ses bras tomber en inspirant doucement.


« Mais ils peuvent les retarder. En attendant toi tu attaqueras de l’intérieur. Avec subtilité. » Chanyeol soufflait ses mots, comme un doux secret.


Les yeux écarquillés il murmurait à son tour. « Tu veux que je tue ton..? »


« Quoi ? Mais non imbécile. Je parle de gagner en influence. Auprès des autres dirigeants, s’ils se rallient à ta cause tu auras du poids face à mon père. » Un rire secouait le plus vieux.


« Pourquoi tu m’aides Chanyeol.. » Baekhyun avait glisser ses mains sur le dos de celles de Chanyeol, celles ci posés sur ses déviaient à ses cheveux. La tension grimpait d'un coup alors que leurs pulpeuses s’effleuraient avec légèreté.


« Je te l’ai dis. Je ne suis pas toujours en accord avec mon père. Tu dois vivre, ils me l’ont dit.. »

























8.




Baekhyun le savait. Il savait qu'au plus profond de lui même il n'avait pas abandonné. Il s'était simplement égaré et à son plus grand étonnement (maintenant qu'il y repensait) c'est Chanyeol, le prince hérité du Royaume de Mars qui l'avait calmé pour lui souffler des conseils. Il avait passé sa soirée à le calmer, le consoler et le guider. Plusieurs questions brûlaient les lèvres de Baekhyun à présent, pourquoi est ce qu'il faisait ça ? L'appréciait-il plus qu'il ne le devrait ?

Les joues du prince de l'hiver prirent une teinte rosée, tandis qu'il grimaçait en secouant le visage. Maintenant qu'il y pensait, son altercation avec Chanyeol dans sa serre secrète lui avait laissé plusieurs
marques au cœur.. Ainsi qu'au corps. À cette pensée, sa main venait se glisser dans sa nuque, le souffle court il eut un léger frisson en se remémorant involontairement les lèvres du prince de feu sur sa peau. Il était bien certain qu'il avait une marque.

Baekhyun se
pinçait en grimaçant soudainement, penser à autre chose. Penser. À. Autre. Chose. Laissant sa tête retomber il laissait son esprit se vider en plongeant son regard sur le paysage qui s'offrait à lui. Sa discussion avec Chanyeol lui avait donné plusieurs pistes, il devait conquérir de la popularité et du pouvoir et pour cela, rien de tel qu'aborder le peuple de Mars en tout premier ? Bien sûr Baekhyun avait reçu plusieurs cours d'éducation sur les manières et le discours durant son adolescence, seulement l'enjeu était tout autre à présent. Il devait connaître les traditions de ce peuple, les mentalités, dépasser les clichés pour pouvoir proposer de meilleurs conditions de réconciliations. Le futur se jouait sur l'avancée intérieure de l'être humain en tout premier.

Baekhyun avait réussit à obtenir un moyen de transport jusqu'au plus grand villa de Mars, il avait dû déboursé pas mal d'argent pour que le valet accepte de garder la bouche close. Si le Roi apprenait son escapade il pouvait se douter de quelque chose de louche. La calèche s'arrêta à l'entrée de la ville, tandis que la voix de son conducteur secret lui
annonçait sans aucune sympathie. « Revenez ici dans 4 heures sinon j'pars sans vous. Et pas de remboursement. »


Les sourcils froncés Baekhyun acquiesça tout de même par politesse en descendant empressement, la calèche repartie aussitôt dans le sens inverse. Laissant au prince de l'hiver le loisir d'observer les devantures du village. Une pancarte en bois lourd trônait au dessus, gravé en noir le nom du village. « Laïka » Baekhyun avançait parmi les habitants, l'air nervosé il regardait un peu partout. Tout était très chaleureux et une douce amicale régnait. Bien loin des animaux et brutes qu'ils s'étaient à contre pensée fait avec toutes les rumeurs qui circulait dans son pays.

L'architecture était très simple, rien de très travaillé ce qui donnait cet impression de bien être. Pas besoin d'en faire trop. Le prince de l'hiver après quelques minutes de marche à la découverte curieuse des apparences du peuple de Mars tomba sur un marché
plutôt varié. Entraînée par la soudaine foule, il passait de stand en stand, goûtant parfois les spécialités du pays. Il était d'ailleurs tombé amoureux de la mangue, Baekhyun avait hésité à en ramener mais il n'avait prévu assez d'argent sur lui.
L’intérêt que portait le prince de l'hiver aux cultures du Royaume de Mars ne p
assait pas inaperçu, plusieurs vieilles femmes venait à sa rencontre.

Baekhyun entrait
dans une taverne, sous les conseils des femmes du marché, l'odeur du vieux bois lui prenait les narines si bien qu'il mit plusieurs minutes avant de s'habituer à la forte odeur, les fesses posées en face du comptoir il entamait joyeusement une discussion avant les personnes accoudées. Le petit prince n'avait jamais été un grand timide, et avec un peu d'alcool dans le sang il devenait une véritable pipelette.
Sa petite main s'emparait de son verre, s'abreuvait une nouvelle fois du vin traditionnel de Mars, il ne trouvait pas ça spécialement bon mais c'était instinctif il suivait ses nouvelles connaissances.
Autour de lui, il devait y avoir cinq hommes bien plus grand que lui, certain revenait tout juste de leur travail et venaient se détendre ici. D'autre comme Baekhyun venait simplement pour boire un coup, bien que les classes sociales étaient différentes le prince de l'hiver n'y
prêtait plus attention. Il riait, parlait et criait en compagnie de ses camarades de beuverie. De nature assez comique, il se retrouvait bien souvent au centre de l'attention, tout le monde pouvait remarqué la différence d'origine de Baekhyun, pourtant on n'abordait pas le sujet.

Le prince se retirait du petit groupe,
titubant légèrement, sa tête balançait naturellement de gauche à droite. Il déposait quelques pièces au comptoir pour régler sa consommation avant de ne plus avoir assez de toute sa tête. Seulement à ce moment la porte de la taverne s'ouvrit, et des exclamations de joie fusèrent. Un jeune homme fit son entrée, un habitué, saluant certaines personnes sur son chemin Baekhyun s'interrogeait un instant. Il n'avait pas l'allure d'un ouvrier et il était bien trop populaire ici pour que son attention soit détourné.

« Qui est ce ? » Le prince s'était penché vers le gérant en
chuchotant, enfin c'est ce qu'il croyait.

« Un habitué qui ne paye pas assez pour ce qu'il consomme. Ne pari pas avec lui, il est très fort. » Rigolant doucement de sa voix grasse et rauque, le barman salutait le nouvel arrivant qui avait très bien entendu la question du prince de l'hiver. Les coudes posés sur le bois, il le scrutait en osant sourire en coin à celui qui était trop curieux.

« Sehun. Oh Sehun du Royaume de Venus et tu es ? » Baekhyun pris un instant pour assimiler toutes les informations, l'alcool
rendant son esprit moins lucide.

« Baek. Royaume de Saturne et que fais un si beau endroit dans un tel garçon ? »

Le nouveau venu de Venus émit un petit rire, saisissant sa boisson qu'il portait à ses lèvres.
« C'est plutôt moi qui devrais être surprise de voir un habitant de
Saturne ici, à Mars. On raconte que vos peuples ne s'entendent pas. »

« On dit aussi que les habitants de Venus sont beaux comme des dieux. » Sondant un instant le plus grand, il passait de ses longues jambes qui lui semblaient interminables, de fabuleuse cuisse sur lesquelles Baekhyun adorerait
s’asseoir. Un torse fin et carré, et une sacré belle face. Ce mec dégageait une telle beauté, et ses deux prunelles vertes qui le sondaient. Baekhyun soufflait discrètement pour se contenir, d'accord peut être qu'il lui faisait un effet de fou. Mais il ne devait pas tomber dans les draps du premier venu.