CHAPITRE 13 - A LATERE

par Gaïa-sama

CHAPITRE 13 – A LATERE



Séoul, Décembre 2013



Je levais la tête vers Sehun en souriant. Il avait les joues rosies, ses cheveux blonds retombant sur son front. Ses yeux bruns me fixaient et un petit sourire s’étendait sur ses lèvres… Trop mignon.

Il ne me répondait pas. Continuant de me regarder intensément avec son petit regard.

Je n’eus pas le temps de répondre qu’il avait déjà posé ses lèvres sur les miennes… J’ai embrassé de nombreuses personne dans ma vie, surtout ces derniers temps… Mais jamais, au grand jamais je n’avais ressentis ce genre de chose avec seulement un baiser. Je laissais mon cœur s’affoler alors que ses lèvres bougeaient doucement sur les miennes. Une chaleur agréable m’envahissait et je n’avais plus jamais envie d’être ailleurs que là, dans ses bras, mes lèvres sur les siennes et son odeur flottant tout autour de nous.

Ses mains me tiraient vers lui pour me rapprocher… Il avait l’air d’apprécier aussi… Je me demande ce qu’il doit ressentir en ce moment… Si ça s’trouve il ressent rien, mais vu que moi je ressens des tonnes de sensations il pense qu’il ressent quelque chose pour moi… Je le sens qui détache ses lèvres des miennes. Il pose son front sur le mien et souffle un petit peu.

Je lui souris tandis que sa bouche se rapproche de la mienne… Elle est à quelques centimètres encore…

LUHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Je me relevais d’un coup, tremblant, le cœur qui avait failli lâcher et ce con de Tao qui était écroulé de rire sur moi.

Il continuait de rire ce con… Pi c’était vraiment un rêve ? Sérieux… Ça avait l’air tellement réel… Putain arrête Luhan, tu repars dans tes délires là. Faut vraiment que je me calme avec Sehun. C’est une mauvaise idée. Tu as entendu Luhan ? Une mauvaise idée ! Oh et puis pourquoi pas après tout ? Baek et Chan étaient bien ensemble eux… Ouais mais bon, ils savent tous les deux ce que c’est l’amour, pas toi ! Alors calme tes ardeurs mon petit cerf.

V’la que je me parle à moi-même en plus… N’empêche. Heureusement que le pouvoir que Luhan a avec moi se limite à parler, parce-que si il entendait mes pensées je serais pas dans la merde moi.

Je poussais Tao et descendais déjeuner. Pour une fois que j’arrivais bien à dormir, il a fallu que je fasse un rêve… Etrange. Bon je peux pas nier qu’il était quand même extrêmement plaisant. Mais vive le réveil, et vive la honte aussi. Je savais pas que je pouvais parler en dormant…


Une douce odeur de pancakes remplissait la cuisine et Kyungsoo était aux fourneaux. Bien entendu. Je prenais place en face de Sehun en prenant soin d’éviter son regard… Mon dieu. Après le rêve que je venais de faire, comment je suis censé pouvoir le regarder dans les yeux… Je suis sûr que mon regard veut tout dire en plus.

Oh non, pourquoi il me parle… Je vais devoir le regarder ! Je levais doucement la tête et lui fis un sourire.

Oh putain non. Il va se taire… Hein ? Il va rien dire, cette gentille tête de grenouille va fermer sa grande bouche… Ouf. Il s’assoit calmement… Je redescends le regard vers mon pancake mais je croise la bouche de Sehun au passage… Je ne peux pas lâcher ce spectacle des yeux. Il avait mangé son pancake avec du Nutella, et s’en était étaler sur ses lèvres qu’il nettoyait de sa langue avec soin. Non mais c’est carrément indécent là… Il le fait exprès ?

Non Non Luhan, il n’est pas comme toi arrête de penser n’importe quoi.

Putain ils sont tous contre moi ou quoi ? Je baissais les yeux et me concentrais un peu trop sérieusement sur l’étalage de la confiture sur mon pancake…

Oh non…

Ok. Faites-moi penser la prochaine fois, ne plus aider Kai. Je suis sympa je lui ai donné des points en plus pour Kyung et lui il m’enfonce… Non mais je rêve. Et cette grenouille, je vais me la faire !

PUTAIN. J’ose même pas regarder Sehun. J’enfourne un dernier pancake et me lève de ma chaise. Il faut que je me dépêche… N’importe où… Tiens la salle de bain. Ouais, je vais aller à la douche le temps qu’ils oublient tout ça hein ! Bon sang qu’ils m’énervent ces gosses ! Et Xiumin est pas censé être un peu plus mature que ces gamins ? Raaah’ j’vous jure.

Je me glisse doucement sous l’eau chaude et souffle… Quand même, j’aurai du regarder la réaction de Sehun… Je ne sais même pas si il s’en fou ou quoi. Attend… M-E-R-D-E. Absolument merde et remerde. En fait il vient de savoir exactement ce que je venais de ressentir… Donc il sait que tout ce qu’ils ont dit c’était vrai, et en plus que j’étais hyper gêné.

Tao, Kai… Préparez-vous aux représailles ! C’est vraiment chiant ce truc de ressentis la… Je lui aurais dit « Coucou Sehun, j’ai rêvé que tu m’embrassais cette nuit et j’ai keefer » ça aurai été pareil …

« C’est vrai ? »

Ahh !! Putain ! J’ai eu tellement peur que je me suis ramassé dans la douche ! C’est quoi cette journée sérieusement ?! Et puis pourquoi il me répond en fait ? Attend… Je l’ai quand même pas vraiment dit là ? Oh mon dieu non !

« Qu’est-ce qui devrait être vrai … ? »

« Ce que tu viens de me dire va ! »

Et meeeerde. Luhan la prochaine fois évite de simuler une conversation quand tu penses. Ca évitera peut-être que Luhan sache ce que tu ne veux pas lui dire… Je suis censé faire quoi moi maintenant ?

« On en parlera plus tard… Je suis à la douche là. »

«  Et alors ? C’est rigolo de pouvoir se parler pendant ta douche, non ? »

Ah oui j’aurai trouvé ça rigolo si je ne venais pas de t’avouer que j’avais aimé t’embrasser dans mon rêve… Enfin aimer est un petit mot en plus. Je m’énervais tout seul après mes pauvres cheveux qui n’avaient rien fait, mais il fallait bien que je m’énerve après quelque chose…

Je sortais de la salle de bain tout doucement, histoire d’aller m’éclipser discretos dans ma chambre… Mais c’était sans compter sur le Baekyeol… Ils me passèrent devant en courant et en rigolant, bloquant les escaliers.

Non mais parce-qu’en plus il paraît réellement indigné… Ils sont au courant qu’on est 12 dans cette maison ?

Baekhyun chantonnais le prénom de Sehun en courant dans les escaliers… Non mais j’hallucine là. J’aurais mieux fait de rester couché aujourd’hui !

Après m’être pris un coca, je me dirigeais à contrecœur vers le salon… Où tout le monde était bien-sûr. Je vois Sehun assis par terre, aux pieds de Tao… Non, il ne vaudrait mieux pas que j’aille vers lui. Je m’assois à côté de Xiumin qui me regarde mi choqué, mi amusé… Je vais contempler la télé hein.

Je tentais un regard rapide vers Sehun… Ok je n’aurai pas du. Pourquoi il affiche cet air triste ? Est-ce que je l’ai vexé parce-que je ne lui ai pas répondu tout à l’heure ? Est-ce que je dois lui demander ce qu’il a… ? Wooah… On dirait un ado là, Luhan. Oh et puis qu’est-ce que j’ai à y perdre au final ?

« Qu’est-ce qui ne vas pas Sehunnie… ? »

Il se retourne et lève les yeux vers moi… Oh ~ C’est quoi cette bouille trop chou là ?

« Pourquoi tu es pas venu vers moi ? »

Euh… Merde je lui dis quoi moi ?

« Parce-que je voulais pas m’asseoir par terre… »

Quoi ? Oui elle est nulle mon excuse. Mais elle devait être drôle puisque Sehun rigole. Je le vois qui se lève, s’assois sur Xiumin et s’allonge sur tout le canapé. Sa tête tombe juste sur mes jambes… Il fait quoi là ? Je le vois me tirer la langue alors qu’il prend une de mes mains et la pose sur sa tête.

« Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? »

« Bah… Des caresses dans les cheveux. »

« … »

« Tu en fais bien à Tao ! »

« Ok, Ok détends-toi ! »

Je rigolais, mais au fond je suis juste hyper tendu. C’est une vraie torture de le voir si près de moi et de le toucher comme ça sans pouvoir rien dire, rien faire… Oula, c’est quoi ce sourire ?

« Luhannie… On peut revenir à notre sujet de tout à l’heure ? »

Ok je comprends mieux le sourire d’il y a quelques instants… Je prenais une gorgée de Coca… Un peu de caféine, un peu de courage avec ce qui va m’attendre !

« Quoi donc ? »

« Le fait que tu as aimé m’embrasser dans ton rêve… »

Oui, je viens de cracher le coca que j’avais dans la bouche… Les pauvres cheveux de Sehun ne sont plus très blond… Tous les autres s’étaient retournés vers nous et rigolaient…

Je me levais et partais vers la chambre. Au pire tant pis si j’entends le Baekyeol, de toute façon on l’entend depuis en bas aussi… J’allais fermer la porte quand je vis la petite tête de Sehun.

Je n’avais pas eu le temps. Pas eu le temps de lui dire la suite, de lui dire que je ne pouvais juste pas être avec lui. Que même si j’étais clairement incapable de continuer de vivre sans sa présence, que même si j’avais fait ce rêve, même si en ce moment il remplaçait la famille que j’avais pas eu, la drogue que je ne prenais plus… Je ne pouvais pas être avec lui. Je n’avais jamais aimé, jamais appris à aimer. J’ai collectionné les mecs, les meufs, les plans… Je ne suis pas la personne pour lui.

Il était là où j’avais rêvé qu’il soit depuis quelque temps. Ses fines lèvres humides qui bougeaient sur les miennes… Et malgré le fait que je sache que ça n’ira jamais plus loin, je ne pouvais juste pas m’empêcher de répondre au baiser. Il me tirait vers la porte, me serrant toujours un peu plus contre lui… Qu’est-ce qu’il ressent en ce moment ? Est-ce qu’il ressent ses émotions ? Les miennes ? Les deux ? Est-ce qu’il ressent la tristesse que je ressens au fond de moi ?

Malgré le plaisir que j’ai à l’embrasser, il reste un gout amer… Je n’aurais jamais dû lui dire.