Deuxième fin.

par Lollipopz






-T'as couché avec MinSeok ? Répète-t-il calmement.

-Oui...

-T'as couché avec MinSeok...alors ça.


Il semble calme, beaucoup trop calme. Il enfouit une se de ses mains au fond de sa poche, prend un air bien sérieux et replonge ses yeux dans les miens.


-Je crois que c'est clair pour nous deux.


Il sort des clés de sa poche et les laisse tomber par-terre. C'est la clé de notre appartement.


-SeHun qu'est ce que tu fais ?


Il ne répond pas, me tourne le dos et se dirige vers la porte.


-SeHun ! SeHun attends laisse moi t'expliquer !

Je l'attrape par le bras mais il se dégage d'un mouvement d'épaule. Il se rapproche un peu plus de la porte, empirant mon envie de pleurer. C'est lorsque sa main sur la poignet que mes larmes commencent à couler.


-SeHun je t'en prie !

-Tais toi ! Je n'ai rien à te dire, plus rien, c'est fini tu m'entends ? Fini ! Tu n'es en fait qu'un salaud, je ne te pensais pas capable de faire ça mais apparemment, j'ai été naïf de croire ça.


J'aurais préféré qu'il me frappe, qu'il m'insulte de tous les noms plutôt que d'assister au spectacle qu'il m'offre dans les secondes qui suivent. Sans se retourner, il quitte l'appartement et claque la porte derrière lui. C'est fini, il ne reviendra pas, je le sais parce qu'il a laissé tombé la clé de notre appartement devant moi, parce que je l'ai trahi, j'ai fait n'importe quoi, parce que j'étais saoul. Mais au fond, l'ai-je vraiment fait parce que j'étais saoul ?

Je me laisse tomber sur le sol, complètement dépassé par la situation, et entends derrière moi MinSeok, je pense, ramasser la clé que SeHun a abandonnée puis s'approche de moi, passant sa main dans mes cheveux.


-Je suis là LuHan.


Tu es là mais tu as foutu la merde dans ma vie. Heureusement que tu es là. Mais pourquoi tu es là ? Pourquoi tu ne suis pas SeHun et te barres toi aussi ? Tu peux m'expliquer pourquoi j'ai couché avec toi ? Et qu'est ce que je vais faire maintenant ? Je suis totalement perdu. Dois-je appeler SeHun en le suppliant de revenir alors que je sais d'avance qu'il ne décrochera même pas voyant mon numéro s'afficher ? Je suis incapable de réfléchir en ce moment même, je ne peux m'empêcher de pleurer alors que MinSeok semble vouloir me calmer en baladant sa main dans mes cheveux. D'un côté c'est apaisant, mais sa présence me gêne énormément.

MinSeok a pratiquement pris la place que SeHun occupait quand il vivait ici. Il est là 5 jours sur 7 et dort même ici, mais dans le canapé. Il a suffit d'un fâcheux orage pour qu'il quitte ce canapé.


-LuHan ça va... ?

-Ça irait mieux si y'avait pas ce foutu orage.


La couette tremble avec moi. Au fond, c'était la seule envie que j'avais, qu'il vienne me faire un énorme câlin et ne pas me faire penser à cet orange qui me terrifie tant. J'en avais tellement peur que n'avais même pas pu sortir de mon lit pour aller le chercher.


-J'ai peur MinSeok.

-Je sais, c'est pour ça que je suis là.


Rapidement, je le sens se faufiler dans mon lit, m'attirant contre lui. J'enfouis donc ma tête dans son cou et enroule mes jambes aux siennes.


-Ça va mieux ?

-Mh, un peu...


Il me sert alors fort contre lui et caresse ma joue de son pouce. C'est dingue comment sa présence peut me rassurer.


La première semaine après le départ de SeHun, j'ai essayé de l'appeler, encore et encore mais pour obtenir le même résultat à chaque fois. Il m'ignore totalement. Et puis un matin, MinSeok m'annonce ce que je ne veux pas entendre en posant deux tasses de chocolats sur la petite table.


-LuHan, tu devrais laisser tomber non ?

-Mais toutes ses affaires sont ici, il va bien falloir qu'il vienne les chercher.

-Il viendra bien les récupérer un jour.

-Ça prend de la place pour rien.

-Et bien...que veux-tu que je te dise.

-MinSeok, pourquoi tu restes si souvent avec moi ?

-C'est de ma faute s'il est parti alors je veille en quelque sorte sur toi.

-Vraiment ?

-Vraiment. Mais si je te gêne je peux m'en aller.

-Oh non surtout pas...tu sais quoi, je vais mettre ses affaires dans un coin et tu mettras les tiennes à la place d'accord ?


Il semble d'abord surpris mais sourit ensuite.


Résumons vite fais. MinSeok passe une grande partie de la semaine chez moi, ses affaires occupent une partie de placard et il dort dans le même lit que moi. On pourrait facilement penser que nous sommes ensemble, pourtant non. C'est étrange non ?

SeHun est enfin passé à l'appartement, le seul jour où MinSeok n'était pas chez moi. Il ne faisait pas très chaud, j'étais dans le canapé devant la télé une couette sur les jambe lorsque j'entends frappé. J'ai d'abord pensé à MinSeok mais il a la clé de l'appartement, il n'aurait pas toqué. Je vais donc ouvrir et perds mon sourire lorsque j'aperçois SeHun. Sans dire un mot, il me dépasse, rentre dans l'appartement et se dirige vers la chambre. Je le suis donc et guette ce qu'il fait. Évidemment, il m’assassine du regard lorsqu'il aperçoit que ses affaires ne sont plus là.


-Où sont mes affaires ? Me lance-t-il froidement.

Je lui indique de regarder sous le lit du regard. Il se baisse donc, attrape la valise contenant ses affaires et s'apprête à sortir mais une voix l'arrête.


-LuHan, j'ai acheté plein de trucs pour le repas de ce soir viens voir ! Oui je sais, d'habitude je ne viens pas le mardi mais j'avais envie de venir.


C'est MinSeok évidemment.


-Tu perds pas de temps, me balance-t-il.

-Toi non plus, je réplique en faisant allusion à la marque qu'il a dans le cou.


Il pose sa main sur son cou, surement pour cacher cette trace violette. Cette marque je l'ai vu dés qu'il est rentré. Ça n'a apparemment pas été très dur pour lui de vite passer à autre chose. Il ne me répond pas, sort de la chambre et finit par tomber nez à nez avec MinSeok, qui semble surpris de le voir.


-Ah tient SeHun, nous t'attendions justement.

-Vous m'attendiez ah oui ?

-Oui, tes affaires étaient de trop ici.


Il reste muet une seconde fois puis qui l'appartement, une bonne fois pour toutes. MinSeok à l'air de vouloir accrocher mon regard, mais il s'est perdu sur la décoration. Il y a des photos, beaucoup trop de photos. Je me suis pris un énorme coup en le revoyant. Il est avec quelqu'un d'autre.


-LuHan ?


Je m'enfuis dans ma chambre, muet, pour aller m'affaler sur mon lit. MinSeok ne tarde pas à venir dans la chambre également.


-LuHan...

-Laisse moi tranquille.


MinSeok a recommencé à dormir sur le canapé mais occupe toujours mon appartement. Je me demande pourquoi il ne s'installe définitivement pas ici. Il a viré toutes les photos qui pouvait me faire penser au passé. Il fait vraiment tout pour que je passe à autre chose, ce qui me touche vraiment je dois dire. A partir d'un certain moment, je me suis mis à l'observer, lui, ses gestes, ses expressions, je faisais attention à chaque détails de son apparence, de son visage sans qu'il ne se rend compte. C'était devenu mon passe-temps favoris. À certains moment j'avais envie de me blottir dans ses bras mais je ne le faisais pas.

Un matin, MinSeok fait encore preuve de gentillesse en m'apportant mon petit déjeuné.


-Room service ~

-T'es adorable.

-A ce qu'il paraît.


Je me redresse donc m'étire un bon coup et laisse MinSeok s'installer en face de moi, le plateau dans les mains.


-Je suis passé à la boulangerie et j'ai pris plein de truc. Tiens goûte ça.


J'ouvre la bouche pour accueillir la pâtisserie qu'il me tend et ne le quitte pas des yeux.


-Alors ?

-C'est super bon !

-Je t'en aurais bien fait moi-même mais je n'avais pas le temps.

-Tu sais en faire ?

-Oui.

-Génial ~

Je ne touche pas une seule fois à la nourriture qu'il y a sur ce plateau, MinSeok amène tout à ma bouche. Parfois, la garniture s'écharpe et tombe de ma bouche avant que n'ai le temps de la rattraper. MinSeok se moque alors de moi et son petit rire ne me laisse pas indifférent. Alors lorsque qu'il amène un morceau de croissant à ma bouche, je repousse sa main et me penche pour venir l'embrasser, timidement. Cela faisait déjà un moment que j'en avais envie, mais je me demandais si cette envie étais due au fait que je sois seul, enfin sans compagnon, et maintenant j'en suis sur. C'est lui. Il m'attire et ça, depuis le début. Je ne m'en suis rendu compte que récemment. Si ça n'avait pas été le cas, je n'aurais pas couché avec lui pas vrai ? Mais enfin, c'est clair.

Ce n'est que chaste, un baiser en surface, mais je frissonne à ce contact. Je me recule après tout doucement, attendant une réaction de sa part.


-Si tu savais à quel point j'avais attendu ça.


Il ne prononce pas un mot de plus et reprend mes lèvres un peu plus sauvagement, allant même jusqu'à happer ma lèvre inférieure entre ses dents. Je laisse un couinement m'échapper sous la surprise, rougissant.


-Oh, je t'ai fait mal ?

-Non non ne t'en fais pas ! Je vais prendre une douche tu...viens avec moi ?


Il sourit et accepte, en ayant surement compris où je voulais en venir. Je prends deux trois affaires et me dirige vers la salle de main, suivi de MinSeok. J'espère que je suis bien financièrement ce mois-ci parce que là, je sens que je vais faire exploser ma facture d'eau avec cette douche.

Je me dévêtis rapidement, rentre dans la cabine et fais couler l'eau. Une vive bouffée de chaleur me prend lorsque MinSeok me rejoint. Voilà que je me retrouve excité à la simple vue de son corps nu et évidemment, je ne peux pas le cacher. Je m'adosse contre le mur de la douche, attrape MinSeok par le poignet et vient rapidement l'embrasser. J'enroule mes bras autour de son cou, le tenant le plus proche de moi possible et dans la précipitation, nos entrejambe se rencontrent. Je soupire alors pendant que ses mains se posent sur mes hanches, collant mon bassin au sien. Plus haut, sa langue cherche à passer mes lèvres pour venir chercher sa jumelle. Je lui cède alors le passage et ainsi, une bataille entre nos muscles roses commence. Une bataille sensuelle, excitante où les deux chercheront à se dominer sans qu'aucune de deux ne réussisse vraiment. Manquant d'air, je mets fin à cette bataille et laisse ma tête se poser contre le mur et fonds sous les caresses de MinSeok et l'eau chaude qui les accompagne. Sa langue glisse sur la fine peau de mon cou, préparant le terrain pour ses dents. Ça chauffe en bas, ça se réveil, et des deux côté. Je passe une main dans les cheveux mouillés de MinSeok, puis ondule légèrement mon bassin, me frottant à lui. Je l'entends soupirer. Monsieur a l'air sensible, bien. La température ne cesse de grimper mais redescend bien vite lorsque l'eau passe de chaude, à froide.


-Y'a plus d'eau chaude !


En râlant, j'arrête l'eau et sors de la douche, attrapant rapidement une serviette pour l'enrouler autour de ma taille, mais elle est déformée par l’excitation.


-Je suis pas trop mauvais à ce que je vois.

-T'es pas mieux non plus !


Sa serviette est également déformée mais elle, elle cache quelque chose de plus imposant. Je ne peux pas attendre une minute de plus, si je m'écoutais, je le laisserai me prendre là tout de suite. Soyons patients.

Je l'attrape par le poignet et accours limite à la chambre où je le jette sur le lit. Il grimace.


-Qu'est ce que j'ai fait ?

-Tu as laissé tout ton petit-déjeuner sur ton lit.


Il se redresse, prend appui sur ses coudes et passe sa main sur son dos pour retirer les viennoiseries que se sont étalées sur son dos. Avant qu'il ne fasse quoique ce soit, je me mets à califourchon sur son bassin et me penche pour venir sucer un à un ses doigts recouverts de bouillie de viennoiserie, sans oublier le regard rempli d'envie qui va avec. Je le vois déglutir avec difficulté, je rouge aux joues. Il semble gêné. Oui, parce qu'il ne sait pas vraiment comment je suis au lit, la dernière fois, j'étais bourré, ça ne compte pas.


-LuHan...tu veux pas faire la même chose plus bas ?


Il a l'air tellement gêné que ça en devient adorable. Je lui souris alors, et descends pour me retrouve face à cette bosse qui déforme sa serviette. Je retire le tissu rapidement, lâchant l'engin de sa prison. Je glisse mes doigts sur sa verge, titille son gland de mon pouce et enfin ose y aventurer ma langue. A ma plus grande satisfaction, il soupire, la tête en arrière. Je souris intérieurement et continue ce que j'étais en train de faire. Je passe ma langue sur le long, frôlant seulement sont gland pour le moment mais rapidement, je finis par céder sous ses soupirs et vient carrément englober le bout de son sexe, le suçotant du bout des lèvres. Il soupire à nouveau. Je me permets d'en prendre un peu plus en bouche, enroulant ma langue autour. Je ne pensais pas que d'avoir son sexe sur ma langue me ferait sentir si bien après ce que j'ai vécu ces dernières semaines. Je prends donc mon temps, mais pas trop. Je veux l'entendre gémir un peu plus à chaque fois, alors je lui inflige mille tortures comme les bruits de succions, les ralentissements soudains de mes vas-et-vient sur son sexe et la pression qu'exercent mes lèvres qui diminue de temps en temps. Son torse se soulève un peu plus face à ces petites attentions. Il ne devrait pas être très loin de la fin. Lorsque MinSeok se cambre, je m'arrête, remontant à ses lèvres.


-Alors ?

-La prochaine fois va jusqu'au bout.

-La prochaine fois, oui.


Je retire à mon tour ma serviette, la balance dans un coin de la pièce et me redresse.


-Tu fais quoi là ? Me demande-t-il.

-Je passe aux sérieuses.

-Comme ça... ?

-J'ai vraiment pas envie de perdre de temps sur la préparation.


Je me baisse une dernière fois et lui chuchote :


-J'ai vraiment envie de toi.


Je prends en même temps son sexe en main, le présente à l'entrée de mon antre étroite et le fait rentrer, doucement. C'est douloureux certes, je ne peux pas m'empêcher de grimacer juste devant lui. Je me redresse une nouvelle fois et me laisse tomber sur son bâton de chaire. Un cri se coince dans ma gorge, accompagné d'un juron et de ma respiration.


-LuHan ça va ?

-Non.


Il soupire, pose une de ses mains sur mes hanches et l'autre s'attarde sur mon membre qui a eu le temps de perdre du volume avec la douleur. Douleur et plaisir parcourent mon corps, ce qui me fait frissonner. C'est une sensation plutôt bizarre, je n'arrive pas moi-même à savoir si je gémis de douleur ou bien de plaisir. Les coups de poignet de MinSeok sont puissants, il ne doit avoir qu'une hâte, c'est que je bouge. Je l'arrête dans ses mouvements, me baisse pour l'embrasser avant de prendre une grande inspiration et commence à bouger légèrement. Ce ne sont que de petits mouvements, histoire de bien m'habituer mais enfin, j'entame une série de vas-et-vient, montant et descendant. Je soupire d'aise, les mains crispé sur le torse de MinSeok qui se soulève de façon irrégulière. J'accélère de mon gré mes mouvements, ne manquant pas de partager mon plaisir à MinSeok. J'ai le bas-ventre en feu, j'ai envie de plus, mais mes forces me ne mènent guerre loin, surtout que MinSeok ne fait que frôler ce point si sensible. Je change alors d'appui et pose les mains derrière moi, laissant MinSeok m'achever. Ça ne rate pas. Ses coups de reins sont puissant, désordonnés mais atteignent enfin ma prostate. Ma tête bascule en arrière sous ce contacte qui me fait voir flou et je ne peux me retenir de m'accorder un plaisir supplémentaire en venant me toucher. MinSeok joue quelques minutes avec ma prostate avant de se déverser en moi, me laissant le plaisir de sentir sa semence chaude se répandre en moi avant que ne subisse le même sort peu longtemps après. Je rassemble mes dernière forces pour me retirer, attraper un mouchoir et essuyer le fruit de notre plaisir. J'enfile ensuite un boxer et m'affale sur le lit, le souffle rapide.


-Cool le petit dej'.


Il sourit.


-MinSeokie, viens habiter ici.

-Non.

-Pourquoi ?!

-Parce qu'ici, c'est ta vie avec SeHun. Viens plutôt vivre chez moi.


Il fait vraiment attention à tout.


Ça a été dur de quitter mon appartement, il renfermait tellement de souvenir que ça me faisait mal au cœur de le vendre, mais n'était-ce pas mieux ainsi ? Ça a été dur également de déposer toute mes affaires chez lui et d'y imposer ma présence matériellement parlant étant donné qu'il me sautait dessus toutes les deux secondes. Je ne peux évidemment pas lui dire non. Il m'a fallu plus d'une semaine pour que tout soit installé. Une nouvelle vie commençait dans mon nouveau chez moi.


Lors d'une journée froide, j'étais resté devant la télé pendant que MinSeok préparait à manger. Il y avait des matchs de baskets en ce moment, j'aimais bien les regarder à cause de la caméra qui film des personnes du public pour les diffuser sur un grand écran afin que tout les gens les voient s'embrasser. Je trouvais ça mignon et aussi drôle.

Mais je failli m'étouffer durant le match d'aujourd'hui. Aujourd’hui la caméra s'est arrêtée sur SeHun et JongIn, son meilleur ami, apparemment présents au match. Les deux n'ont aucunement l'air gênés de la situation, au contraire, ils en rient plus. Ils se sont mis à rire en voyant leur visage apparaître sur le grand écran et sans aucune hésitation, les deux finissent par s'embrasser et plutôt langoureusement avant d'adresser sourire à la caméra. J'en reste bouche bée pendant un moment avant d'éclater de rire devant la télé.


-Il est si drôle ce match ?


J'entends à peine MinSeok à cause de mon fou rire. J'arrive quand même à me lever, les larmes aux yeux.


-Bah alors ?

-C'est SeHun, et JongIn, son meilleur ami qui aime bien traîner sa langue dans la bouche de SeHun.

-J'ai peur de ne pas comprendre.

-SeHun et JongIn sont ensemble ! C'est pas débile ça ?


Et je repars m'affaler dans le canapé toujours mort de rire. Au fond, je ne sais même pas pourquoi je rigole comme ça.


-LuHannie, tu m'aimes ?

-Depuis quand tu poses des question aux réponses évidentes ?