Un mise au clair.

par Lollipopz






Je suis totalement dans les vapes. SeHun, mon petit-ami, a débarqué chez MinSeok. SeHun a débarqué chez MinSeok...SeHun, chez MinSeok...MERDE !


-Il faut qu'il reste là il est malade !


MinRi fait apparition derrière SeHun.


-Et alors ? Il peut très bien se rétablir dans NOTRE appartement !


SeHun, affichant un air colérique, me fait finalement sortir du lit mais s'arrête après avoir observé mes vêtements.


-Ce ne sont pas tes vêtements. Où sont tes vêtements ?!

-Les miens étaient trempés, je rétorque d'une voix faible.

Il me prend violemment par le poignet et me force à sortir d'ici mais MinRi l'arrête.


-Il est dans un état de faiblesse il faut qu'il se repose !


Il se retourne vers MinRi mais ne dit rien et reprend sa course vers la porte.


-Oh SeHun.


Ça, c'était MinSeok. Sa voix ferme arrête de nouveau SeHun, qui se retourne vers lui.


-Monsieur me connait alors. LuHan, va chercher tes chaussures, m'ordonne-t-il.


Si je n'obéis pas, ça risque de mal se passer. D'un regard, il m'indique que mes chaussures son dans sa chambre. J'y retourne aussi vite que je peux, enfile mes chaussures puis retourne au salon. Quand je retrouve tout le monde, MinRi se tient aux côtés de MinSeok qui a une de ses mains posée sur sa mâchoire alors que SeHun secoue son poing droit. Il l'a frappé.


-SeHun qu'est ce que tu as fait !?

-Je lui ai donné ce qu'il méritait.

-Ça va pas chez toi ? Il m'a recueilli alors que je crevait de froid dehors, MinSeok ne méritait pas ça !


Son visage s'adoucit pour laisser place a une expression qui reflète le fait qu'il est en pleine réflexion.


-Attend c'est le gars de ton rêve ?

Je sens le rouge me monter aux joues malgré la fièvre. Je ne tiens pas à ce que mon rêve soit dévoilé dans une telle situation. Tous les regards sont de plus braqués sur moi.


-LuHan réponds.


Je ne réponds pas, ce qui à mon avis, indique à SeHun que oui, il s'agit bien de cette personne. Il m'attrape de nouveau le bras et nous fait sortir de chez MinSeok. En bas de l'immeuble, il me lâche enfin et marche à une allure rapide que je ne peux pas suivre.


-SeHun attends...


Il ne m'écoute pas mais un peu plus tard, il se retourne vers moi, s'apprêtant à dire quelque chose mais rien ne sort.


-SeHun pourquoi tu réagis comme ça il ne s'est rien passé...

-Ah oui ? Tu fais des rêves étranges avec lui, je te retrouve dans son lit mais je n'ai pas à m'inquiéter ? Mais qu'est ce qu'il va pas chez toi ?


Je m'arrête au milieu de la rue et explose.


-Ce qu'il ne va pas ? Notre quotidien était complètement plat. Bien sûr il y avait le sexe mais à la longue on s'en lasse alors j'ai essayé de trouvé de l'occupation autre part, il fallait que je m'échappe de ce quotidien si vide. Tu ne t'es jamais demandé où je passais mes journées ? Non, tu t'en foutais hein ? Je descendais dans un café, et puis un beau jour, j'y ai rencontré MinSeok. C'est tout SeHun, il fait juste attention à moi comme n'importe quel ami le ferait mais toi tu n'y vois que du mal !


Les larmes avaient prient place sur mes joues, rafraîchissant mes joues brûlantes. Ma tête commence à tourner.


-Tu en as marre de coucher avec moi ?


C'est tout ce qu'il a retenu ? Il se fout de moi ?


-SeHun tu-


Ma phrase est coupée par un soudain vertige qui me prend. Tout autour de moi commence à tourner sauf SeHun, le bruit devient un énorme bourdonnement et ma vision se trouble. Je me sens partir peu à peu. Je crois que SeHun tente de m'appeler mais il semble loin, et flou. Elle est puissante cette fièvre quand même. Plus rien.



Lorsque je reprends conscience, je me sens toujours aussi faible et les battements de mon cœur résonnent dans ma tête. J'ai mal. Bon, cette fois je suis dans ma chambre.


-LuHan...ça va ?


Tiens, il et là. Il ne semble plus en colère mais en inquiet. Je me redresse avec le peu de force que j'ai en toussant.


-Ça pourrait aller mieux.


Mon ton est froid. Je lui ai enfin dit ce que j'avais à lui dire et je me suis évanoui au moment où il devait réagir. Logiquement, je vais y avoir le droit maintenant.


-Je suppose que tu as des choses à me dire.

-Oui mais d'abord, prends ça.


Il me tend des médicaments et un verre d'eau que j'avale rapidement alors qu'il passe sa main sur mon front. J'ai l'impression qu'elle est gelée.


-Ta fièvre ne se calme pas. Tu es vraiment malade...

-Tu as cru que je te mentais ?

-Je sais pas je crois bien que oui. LuHan mets toi un peu à ma place, comment tu réagirais si tu me trouvais dans le lit d'un autre mh ?

-Je demanderai des explications avant d'en venir aux mains. Tu l'as frappé merde !


Mon haussement de voix me fait tousser. J'ai l'impression qu'il y a un bonhomme dans mon crâne qui cogne partout où il peut.


-LuHan j'ai eu soudainement peur de te perdre en te trouvant là-bas, mon cœur s'est arrêté de battre une seconde et une question m'a traversée l'esprit. Est-ce qu'il me trompe ?


Mon cœur se serre à ses mots. Il ne m'avait jamais dit une telle chose, et je n'avais jamais vu les choses sous cet angle. Je commence à comprendre sa réaction maintenant.


-SeHun je t'ai déjà dit que je n'irai jamais voir ailleurs...

-Ce ne sont que des paroles. Je n'aurais aucun moyen de le savoir à part si je te surprends le moment même. Pourquoi tu ne m'as rien dit ?

-Je ne sais pas, je ne voulais pas t'en parler, je ne voulais pas que tu le prenne mal. Excuse moi SeHun...j'ai eu tord.


Il soupire, étirant ses lèvres sans pour autant qu'on appelle ça un sourire.


-On avait jamais eu de disputes comme ça.


Il a raison. Avant, ce n'étaient que des chamailleries enfantines pour savoir qui allait faire la vaisselles ou les courses ou encore celui qui allait être attaché. Des choses comme ça. Mais à partir d'un moment, les disputes deviennent un peu plus adultes. Enfin là...je ne sais pas trop.


-Notre couple évolue SeHun.

-Aish...tu n'as rien fait alors ?

Je lève les yeux au ciel.


-Je t'ai dit que non. Ça ne fait que deux jours que je le connais.

-Bon...tu me fais une place ?


Je lui souris et me décale légèrement pour lui laisser une place dans le lit. Il vient alors se caler contre mon dos, enfouissant sa tête dans mon cou. Son bras étant autour de ma taille, je peux attraper sa main et enlacer mes doigts aux siens.


-LuHannie, nos câlins me manquent...

-Mais je suis malade là SeHun.

-Je sais. Elle doit quand même me réclamer la petite en bas.

-Yah !

-La mienne en a marre d'avoir des visites de ma main, elle préfère ta bouche.

-Yah SeHun arrête tes bêtises ! Hum, dés que je retrouve la forme, on se fera des câlins comme avant.

-On ira au resto ?

-On ira.

-Tu vas revoir MinSeok ?


Je ne m'attendais franchement à cette attaque.


-Oui...oui.

-Tu me préviendras alors. Mais...n'y va pas trop souvent quand même.

-D'accord. Merci.

-Pas d'quoi.



Je reste encore deux jours au lit, et une journée, MinRi passe me voir.


-Hey LuHan ! Ça va mieux ?

-Oui, SeHun est au petit soin avec moi, c'est gentil de passer.

-En fait c'est MinSeok qui m'envoie.

-Ah... ?

-Oui. C'est de ma faute s'il a débarqué, il vous réclamait alors je l'ai conduit là, je ne savais pas...

-Et si on se tutoyait ? Non, c'est de ma faute, tu n'as pas à t'excuser. MinSeok va bien ? SeHun a frappé fort non ?

-Il a eu le côté gauche enflé toute une journée mais ça va maintenant.

-Bien.


Elle sourit, ce qui me rappelle un moment le visage de MinSeok. Elle part ensuite fouiller dans son sac pour en ressortir une boîte venant d'un bijoutier et un téléphone. C'est mon téléphone ! J'ai du l'oublier chez MinSeok sans m'en rendre compte.


-Je te rends ça, et MinSeok tenait à t'offrir ça.

-Un cadeau ?


Elle fait oui de la tête. Le logo qu'il y a sur la boîte est le même que celui qu'il y avait sur le sac qu'il avait il y a quelques jours. Curieux, j'ouvre doucement la boîte et y découvre un bracelet en argent. Un ensemble de maillons reliés les uns aux autres. Wow, il est vraiment beau, c'est le genre de bijou que SeHun ne pourrai jamais m’offrir à cause de son prix. Je ne peux pas accepter un telle chose. Je referme la boîte puis la tends à MinRi.


-C'est trop...

-Il m'a dit qu'il fallait absolument que tu l'acceptes.

-Pourquoi ?

-Tu lui demanderas toi-même. Bon j'ai rempli ma mission, je peux y aller, à plus tard LuHan !


Elle sort de ma chambre toute souriante, me laissant avec un bracelet en argent et une question. Pourquoi ? Pourquoi, alors que mon petit-ami l'a frappé, m'offre-t-il un tel cadeau ? Je ne comprends pas, et je n'aime pas ça. Il faut que je lui demande. J'attrape mon téléphone, m'apprêtant lui envoyer un message, mais j'en ai déjà un de sa part.


''LuHan, il faut qu'on parle.''