Chapitre 2

par miku13

Jun Myun entra dans l'immeuble et se dirigea vers les ascenseurs puis y entra appuyant sur le bouton correspond au sixième étage. Quand l'ascenseur s'arrêta enfin et que les portes s'ouvrirent, il s'empressa de marcher dans le couloir et taper le code de la porte d'entrée. Il entra enfin dans son appartement et se déchaussa puis s'avança vers le salon où se trouvait son compagnon étudiant son droit. Il se laissa tomber sur le canapé et soupira frottant vigoureusement ses mains dans ses cheveux blonds. Yi Fan délaissant son devoir se tourna vers lui, plantant son regard dans le sien.


-Ils ont mal réagi ?

-Sehun n'a aucun souvenirs d'avant ses 7 ans et ZiTao m'a averti de ne plus les approcher. Je m'en veux tellement de ce qui leur est arrivé. Si je n'avais pas été si lâche....


Yi Fan attrapa son visage entre ses mains et une mine sévère s'afficha sur son visage.


-Tu n'as pas été lâche ! Ce jour-là, tu les as sauvé !

-Non....Je les ai abandonné...

-Il était à votre poursuite et tu as fais diversion. Malheureusement vos chemins se sont séparés et ils finiront par comprendre la vraie raison à cela.

-Je n'aurai jamais dû les chercher....

-Tu as eu raison au contraire. Il est temps que vous avancez tous et tirez un trait sur ce passé. Et malgré leurs menaces, ne baisse pas les bras. Je t'ai connu bien plus courageux que ça.


Jun Myun lui sourit et laissa tomber sa tête contre le torse de Yi Fan, le remerciant de rester à ses côtés même en connaissant son terrible passé.


OoO


Baekhyun sortit de la salle de bain, si Jongin ne se dépêchait pas ils seraient en retard et ça il ne le tolérerait pas. Il rejoignit son jeune frère qui mâchouillait son toast sans grand entrain, il sommeillait encore mais au moins il était prêt. Baekhyun lui débarrassa de son toast sachant qu'il ne le finirait pas puis le leva et l'entraîna hors de la pièce attrapant leur sac sur le chemin. Il arrêta sa marche lorsqu'une vieille dame s'approcha d'eux, un sourire doux sur les lèvres.


-Bonjour, dit-il en s'inclinant


Jongin inclina seulement la tête puis la reposa sur l'épaule de son aîné, il espérait ainsi finir sa nuit.


-Bonjour jeunes hommes, répondit la vieille dame. Baekhyun j'aurai besoin de toi ce soir.

-Pour quelle raison ?

-Oh un simple souci avec l'ordinateur. Bon filez les enfants avant d'être en retard.


Elle sourit, ébouriffa les cheveux de Jongin qui émit un petit grognement puis remonta les escaliers pour se rendre à son bureau. Baekhyun tira Jongin afin qu'ils ne ratent pas le seul bus qui passait dans ce coin de la ville. Par chance, ils réussirent à le prendre à temps. Baekhyun regarda le paysage défiler ainsi que le ciel sombre, plongé dans ses pensées. Après tant d'années, il osait revenir comme une fleur sans aucun remords.... Mais il ne se ferait pas avoir une nouvelle fois, c'était de sa faute s'il avait subi ça lorsqu'il était petit et jamais il ne lui pardonnerait. Jongin le sortit de ses pensées en tirant sur sa manche pour lui signaler que c'était leur arrêt. Ils descendirent du bus et marchèrent le long du trottoir, suivant les autres lycéens mais ne leur prêtant aucune attention. Jongin tourna la tête et un sourire se dessina sur ses lèvres, il attrapa la paume de Baekhyun et tapota plusieurs fois dessus avec son index fin.


-Où ? Demanda Baekhyun


Jongin lui montra du doigt le trottoir d'en face, Baekhyun suivit le mouvement du regard puis reporta ses yeux sur son jeune frère.


-Je t'en achèterai ce soir après les cours.


Jongin hocha la tête et lui sourit, il tapota une nouvelle fois sur la paume de son aîné qui lui ébouriffa les cheveux. Après ce petit épisode, ils reprirent leur chemin et dépassèrent le grand portail de l'établissement. Comme à son habitude, Baekhyun déposa Jongin dans sa classe et se rendit dans la sienne. Il s'assit à sa place puis sortit ses affaires de son sac et porta son regard sur le ciel, se replongeant dans ses pensées. Les cours ne commençaient que dans un quart d'heure, il pouvait donc se permettre de ne porter aucune attention à ce qui l'entourait. Bizarrement la salle de classe se fit silencieuse lorsque la porte coulissa une nouvelle fois laissant entrer un élève d'une autre classe. Il s'avança vers le fond de la classe, un petit sourire sur ses lèvres fines. Des murmures commencèrent à s'élever dans la pièce mais cela ne fit aucunement sortir Baekhyun de sa bulle qui n'avait toujours pas remarquer la nouvelle entrée. C'est en sentant un souffle sur sa joue qu'il quitta brusquement le ciel de vue et se retourna. En croisant un regard bien trop près à son goût de lui, il se releva et recula, se collant contre la grande fenêtre haute. Le jeune homme face à lui aborda un sourire amusé en voyant sa réaction. Baekhyun dissimula ses mains tremblantes près de ses hanches pour que personne ne remarque son trouble.


-Alors c'était donc vrai, dit le jeune homme ne perdant pas son sourire


Baekhyun ne comprenait rien. Qu'est-ce qui était vrai ? De quoi parlait cet idiot ? L'idiot en question fit un pas dans sa direction mais Baekhyun le regarda froidement.


-Ne t'approche pas de moi ! Siffla-t-il entre ses dents


Le jeune homme pencha légèrement la tête sur le côté, ne quittant jamais son fichu sourire qui commençait à agacer fortement Baekhyun. Il ne fit pas de nouveau pas vers lui, le regard noir de Baekhyun lui dissuada de ne serait-ce qu'oser en faire un nouveau.


-Qu'est-ce que tu me veux ?

-Juste vérifier que la rumeur était vraie.

-Quelle rumeur ? Oh laisse moi deviner, celle qui dit que je me fais mon frère c'est ça ? Désolé de te décevoir, nous ne faisons pas de plan à trois !


Un petit rire amusé sortit d'entre les lèvres du jeune homme, les autres élèves présents dans la salle de classe retenaient leur souffle, tous connaissaient l'identité du jeune homme et aucun ne voulait risquer de devenir une cible.


-Même si la proposition de faire un plan à trois est très alléchante, je ne suis pas venu pour ça.

-Dis moi et dégage après !

-Je voulais voir de mes propres yeux le sujet de la rumeur et je trouve qu'ils sont bien plus beaux en les voyant réellement.


Baekhyun ne comprenait réellement pas, ce mec était-il fou ? De quoi parlait-il bon sang ?! Le jeune homme lui sourit puis tapota le coin de son œil droit avec son index. Baekhyun comprit immédiatement à quoi il faisait allusion. Merde, il avait oublié de les mettre aujourd'hui, Jongin avait trop traîné au lit et il avait à peine eu le temps de se prendre une douche. Une seule fois, il lui était arrivé d'oublier de mettre ses lentilles de couleur marron et ce jour-là, tout le monde l'avait encore plus dévisagé et il n'avait compris la raison que lorsque à la pause de midi, Jongin lui avait dis qu'il avait oublié de dissimuler sa différence. Ce jour-là, il s'était promis de ne plus jamais oublier mais il faut croire qu'il n'avait pas tenu sa propre promesse à lui-même. En effet, Baekhyun avait une particularité depuis sa naissance, ses yeux n'étaient pas de la même couleur, il avait des yeux verrons, l'un gris et l'autre bleu. Il avait décidé de porter des lentilles pour dissimuler la vraie couleur de ses yeux et ne pas se faire encore plus remarquer. La sonnerie signalant le début des cours retentit empêchant le jeune homme de reprendre la parole. Il sourit une nouvelle fois à Baekhyun et lui dit qu'il reviendrait plus tard le voir. Il était vraiment très étrange. Lorsque le jeune homme quitta enfin la pièce, les autres élèves respirèrent de nouveau et des murmures se firent entendre jusqu'à l'arrivée du professeur.


À la pause de midi, Jongin ayant une envie pressante d'aller vider sa vessie n'attendit pas Baekhyun. Il s'empressera de revenir après sa besogne finie. Il se dépêcha donc de se rendre aux toilettes les plus proches et après avoir fini, il se lava les mains. Il allait sortir des toilettes mais trois élèves y entrèrent et l'encerclèrent. Jongin se colla contre le mur, une mine apeurée sur le visage.


-Y a pas ton grand frère pour te protéger cette fois, dit l'un d'eux

-Tu vas payer pour hier l'attardé !


Jongin voulut fuir mais c'était impossible pour lui, il n'avait aucune ouverture. Le chef des trois leva son poing pour le frapper mais l'une des portes d'une cabine claqua violemment contre le mur.


-On ne peut jamais dormir tranquillement dans ce fichu bahut.


Ils tournèrent tous leur regard vers le jeune homme qui sortait de la cabine en baillant et frottant ses cheveux, les décoiffant un peu plus.


-Même dans les chiottes on n'est pas en paix pour dormir. Sérieux en plus je suis obligé de voir des sales tronches dès mon réveil.


Le chef de la bande ne toléra pas les paroles de ce microbe, il s'avança vers lui près à lui faire regretter. Jongin voulut en profiter pour s'enfuir discrètement mais les deux gorilles de l'autre le retinrent d'une poigne forte contre le mur. Une grimace de douleur se dessina sur son visage, il se débattit mais la poigne se fit plus forte sur ses poignets. Le chef frappa le jeune homme mais il l'esquiva, un sourire sur les lèvres.


-Ta force de limace ne m'atteindra jamais, répliqua le jeune homme. Retourne te battre au bac à sable et laisse les grands pioncer en paix.

-Ferme ta gueule.


Il amorça un nouveau coup mais le jeune homme l'esquiva une nouvelle fois et le poussa contre le mur avec son pied.


-Ah ce n'est vraiment pas amusant. Vous m'ennuyez.


Le chef se releva et allait se jeter une nouvelle fois sur lui mais ses deux acolytes l'en empêchèrent. Ils venaient d'apercevoir la cicatrice dans le cou du jeune homme et un frisson d'effroi avait traversé leur échine.


-Chef stop.

-Pourquoi ? Cracha-t-il

-C'est le loup noir, glapit l'un d'eux


Le chef de la petite bande pâlit puis fit signe aux deux autres de le suivre hors des toilettes. Jongin respira de nouveau et se frotta les poignets, Baekhyun n'allait pas être content. Le jeune homme le regarda et un sourire malicieux se dessina sur ses lèvres.


-Puisque je t'ai aidé tu me dois un service.


Jongin pencha la tête sur le côté ne comprenant pas.


-Je viendrai te voir quand j'aurai besoin de ton service.


Il lui sourit malicieusement une nouvelle fois puis sortit des toilettes laissant Jongin dans une incompréhension totale.


OoO


Kyung Soo eut le bon réflexe de s'écarter de deux pas. S'il ne l'avait pas fais, un seau rempli d'eau lui serait tombé dessus. Alors maintenant ça allait jusque là leurs brimades ? Il ne pouvait plus être tranquille et déjeuner sans que personne ne le dérange. Malheureusement c'était bien trop demander que d'avoir un peu de répit. Il soupira puis se dirigea vers l'arrière du bâtiment dans un petit coin, son endroit secret découvert à la rentrée. Il s'accroupit et s'appliqua à arranger son petit parterre de fleurs dont il avait demandé l'autorisation au gardien. Il resta tout le long de la pause du déjeuner, repensant à la discussion de la veille avec sa mère.


Kyung Soo était à moitié trempé par la pluie, le jeune fleuriste lui avait gentiment prêté son parapluie. Il l'avait remercié et lui avait promis de lui ramener le lendemain ce qui avait faire rire le fleuriste et il lui avait ébouriffé les cheveux lui disant que ce n'était pas urgent. Quand il ouvrit la porte, il s'empressa d'entrer à l'intérieur de la maison et se déchaussa. Sa mère vint le rejoindre dans l'entrée.


-Oh mon petit ange tu es tout trempé. Tu as oublié ton parapluie ce matin ?

-Oui mais le fleuriste m'a prêté le sien.

-Quel aimable personne. Un jour j'irai le voir pour le remercier de prendre si soin de mon petit ange.

-Maman ! Tu vas me rendre mal à l'aise si tu y vas....


La jeune femme sourit mais eut un pincement au cœur, après ce qu'elle lui dira, il ne voudra plus l'appeler maman.... Elle poussa son fils vers les escaliers lui signalant d'aller prendre une douche pour ne pas attraper froid et ensuite la rejoindre dans le salon. Kyung Soo était donc descendu curieux dans le salon après sa douche bien chaude. Il s'assit sur le canapé faisant face à sa mère installée dans le fauteuil.


-Cet après-midi, un jeune homme est passé à la maison, dit-elle

-Il travaille pour papa ?


Un petit sourire triste se dessina sur les lèvres de la jeune femme.


-Ça va maman ? Tu n'as pas l'air bien.

-Ne t'inquiète pas mon petit ange. Maman va très bien, répondit-elle avec un sourire doux. Ce jeune homme ne travaille pas pour ton père. Il...C'est ton grand frère.

-Mon grand frère ?

-Oui mon ange. Tu as des frères que tu n'as pas vu depuis 10 ans. Et le plus âgé est venu hier pour te parler.

-Je ne veux pas ! Il veut me séparer de vous ? Vous êtes ma nouvelle famille et je ne veux pas vous quitter....


La jeune femme se leva et vint prendre dans ses bras son petit ange, essuyant les larmes glissant sur ses joues pâles.


-Personne ne t'enlèvera à nous, dit-elle. Il veut seulement renouer les liens mais m'a confirmé qu'il ne voulait que ton bonheur et que jamais il t'emmènera avec lui sauf si c'est ton choix.


Elle releva le visage de Kyung Soo et lui sourit tendrement.


-Tu le rencontreras seulement si tu le veux. C'est ton choix mais réfléchis bien mon petit ange. Tu as la chance de pouvoir enfin revoir tes frères disparus.

-Je m'en fiche. Je ne veux pas les revoir....J'ai une nouvelle famille et je ne veux pas la perdre.

-Tu ne la perdras pas, je te le promets. Mais je pense que revoir tes frères remplira ce petit vide en toi et tu pourras enfin avancer vers l'avenir. Alors s'il te plaît réfléchit bien avant de me donner ta réponse définitive.


Kyung Soo se leva et épousseta son pantalon puis retourna en classe puisque la pause prendrait fin dans quelques minutes. Il prit comme à son habitude chaque note consciencieusement jusqu'à la dernière minute du dernier cours de la journée. Il rangea ses affaires dans son sac puis sortit de la salle de classe, évitant le plus possible les autres élèves. Il se rendit au fleuriste d'en face comme il en avait pris l'habitude depuis un mois maintenant. Il salua la mère du géant, la boutique lui appartenait et son fils l'aidait puisqu'il avait décidé de reprendre l'affaire quand sa mère ne pourra plus travailler dans plusieurs années. D'après ce qu'avait compris Kyung Soo, le géant faisait des études de marketing en plus de s'occuper de la boutique, sa mère était très fière de lui. Enfin c'est ce que le jeune lycéen avait compris en écoutant la mère lui parler de son fils.


Un jour, un élève l'avait poussé près du fleuriste et il était tombé au sol. La jeune femme l'avait aidé à se relever et lui avait soigné son genou qui avait percuté le sol un peu trop violemment le faisant saigner. Elle lui avait dis l'avoir souvent vu admirer ses fleurs sans oser entrer et qu'elle le trouvait adorable à prendre quelques notes, un petit sourire aux lèvres. Elle lui avait proposé de venir aussi souvent qu'il voulait et qu'elle lui apprendrait le langage des fleurs. Il avait beaucoup hésité au début mais était finalement revenu et depuis un mois il en apprenait plus sur les fleurs et l'aidait en boutique en remerciement de toutes ces précieuses informations.


Il était entrain de confectionner un bouquet sous les directives de la jeune femme quand le géant entra dans la boutique, il avait fini les cours de la journée il y a peu.


-Chanyeol ! Tu tombes bien, j'ai besoin de toi, dit la jeune femme

-Maman laisse moi juste deux minutes, répondit-il


Le géant alla poser ses affaires à l'arrière boutique puis revint vers sa mère qui lui demanda d'accrocher en hauteur des compositions florales faites le matin, sa grande taille aidait souvent sa mère. Quand il eut fini, il s'avança vers Kyung Soo et lui sourit faisant rougir le plus petit.


-Salut.

-Bonjour, répondit Kyung Soo timidement

-Aujourd'hui tu apprends à composer un bouquet ?


Kyung Soo hocha la tête, il était souvent mal à l'aise, il ne savait jamais quoi dire.


-Si ma mère t'embête trop dis le moi. Elle peut être une vraie pipelette des fois et impossible de l'arrêter après.


La mère en question lui donna un coup à l'arrière du crâne faisant gonfler les joues de mécontentement à ChanYeol et fit légèrement sourire Kyung Soo en les voyant se chamailler. Et à ce moment-là, il prit sa décision.


OoO


Sehun sortit furibond de sa chambre, cet imbécile de ZiTao avait oublié de mettre le deuxième réveil qui l'immergeait complètement. Il s'était rendormi et était maintenant en retard. Sans prendre aucune pincette, il entra dans la chambre de son ami et le poussa du lit. ZiTao roula sur le sol et un grognement rauque sortit de ses lèvres. Il détestait lorsque Sehun le réveillait de cette façon. Il était sûr après que le plus jeune boudait toute la journée. Il se releva en soupirant et se frottant le visage, il avait très mal dormi cette nuit.


-Bouge ton cul. On est en retard.


Sehun sortit de la pièce pour aller se préparer, il n'avait même pas le temps de prendre un rapide petit-déjeuner et il maudit encore plus son meilleur ami pour ça. Quand ils furent fin prêt une dizaine de minutes plus tard, ils sortirent de l'appartement puis coururent pour ne pas être plus en retard qu'ils ne l'étaient déjà. C'est complètement essoufflés qu'ils arrivèrent chacun devant sa salle de cours. Après des excuses fournies au professeur, ils purent s'asseoir et suivre le cours. À la pause de midi, Sehun mangeait sans adresser un seul regard à ZiTao mais le plus vieux en avait l'habitude, quand le plus jeune faisait la tête il pouvait être très têtu. Une masse se laissa tomber sur la chaise à côté de ZiTao.


-Oh la petite hirondelle est de mauvaise humeur aujourd'hui ?

-Mouais, répondit ZiTao


Le nouvel arrivant sourit et ébouriffa les cheveux de Sehun qui pesta et remit ses cheveux en place.


-Vous avez prévu de sortir en boîte ce week-end ?

-Oui comme tous les week-end. Et puis laisser Sehun seul sans surveillance très peu pour moi.

-Tu as raison. Cette petite hirondelle est si adorable qu'on risque de l'enlever et l'habiller en petit chaton pour satisfaire un quelconque fantasme.


Sehun en lâcha ses baguettes, des rougeurs sur les joues.


-Hyung, se plaignit-il piteusement


Le jeune homme eut un petit rire amusé, il adorait faire rougir ce petit être trop innocent à son goût mais avec ZiTao trop protecteur avec lui c'était normal que Sehun ne connaisse pratiquement rien sur les relations.


-Tu nous rejoindras je suppose, dit ZiTao

-Je ne manquerai pas ça. Bon je vous laisse, j'ai promis d'aller voir Hyuk.


Il se leva, ébouriffa les cheveux de Sehun puis sortit de la salle de classe.


-Il est vraiment étrange, dit Sehun en remettant ses cheveux en ordre

-Pas spécialement. Yixing est juste un peu unique je dirai.

-Je maintiens qu'il est bizarre. La dernière fois je l'ai vu tripoter une personne derrière la cour, elle n'était vraiment pas bien. Elle était toute rouge et lui la touchait partout au lieu de l'aider à l'emmener à l'infirmerie.


ZiTao se mordit la lèvre inférieure pour s'empêcher de rire, Sehun était vraiment bien trop innocent. Comment lui expliquer que la personne toute rouge comme il disait avait été plus que bien ce jour-là ? Il haussa les épaules et laissa tomber, Sehun ne comprendrait pas avant de vivre cette expérience. Et il n'était pas prêt de donner la pureté de son petit frère à la première personne, il devra avoir mériter son consentement avant.