Chapitre 1

par miku13

Le jeune homme courrait de toutes ses forces, enfin des peu qu'il lui restait encore. Ses jambes le faisaient souffrir et son cœur se compressait dans sa poitrine, son souffle se faisait de plus en plus court, presque manquant. Mais malgré cela, il continuait de courir sans jeter un seul regard vers l'arrière, s'il s'arrêtait c'était la fin pour lui. Il avait eu une infime opportunité de s'enfuir de cet horrible endroit et il n'avait pas manqué sa chance, pour rien au monde il aurait craché dessus. Il courrait à travers les rues, sombres pour certaines, empestant l'alcool, la pisse ou même le sexe. Cela n'était pas étonnant sur cette île qui n'habitait que des brigands. Malheureusement pour lui, il percuta une personne et tomba sur les fesses. Il releva la tête mais le regretta bien vite en voyant le sourire sadique sur les lèvres de la personne qu'il avait percuté dans sa course. Son corps se mit à trembler de plus en plus à chaque nouveau pas de cette personne se dirigeant vers lui, ne quittant pas son sourire plus que malsain. Le jeune homme savait ce qu'il comptait faire de lui. Alors jamais il ne pourra se sortir de cet enfer qu'il vivait chaque jour ? Il était destiné à vivre chaque jour ce genre de sévices ? Non, il ne voulait plus revivre cela encore une fois, il ne le supporterait pas une fois de plus. Il attrapa un couvercle de poubelle puis assomma l'homme qui empestait l'alcool avec quand il fut assez près de lui. L'homme tomba à moitié conscient sur le sol sale, le jeune homme en profita pour s'enfuir de nouveau. Il se précipitait à travers les rues sans faire réellement attention à ce qui l'entourait. De toute façon ce n'était pas sa préoccupation première à cet instant. Il devait fuir le plus loin possible, quitter cette île qui était son enfer depuis bien trop longtemps. Mais avant qu'il n'atteigne le quai, il glissa et tomba de nouveau sur le sol. Était-il maudit ? Arrivera-t-il un jour à s'échapper de cet horrible endroit ? Des pas se rapprochant du quai se firent entendre ainsi qu'un joyeux sifflement. C'était la fin pour lui, les seules personnes à emprunter ce quai étaient considérées comme bien pire que les brigands qui habitaient cette île. Il se releva précipitamment puis se cacha derrière une énorme caisse, espérant ainsi ne pas se faire voir par ce genre de personne. Lorsqu'il entendit les pas s'éloigner de sa position, il tenta de jeter un coup d'oeil aux alentours mais il fut tirer en arrière, une main se posa sur sa bouche pour l'empêcher de crier. Son cœur s'affola dans sa cage thoracique qui se compressait un peu plus à chaque battement. Des gouttes de sueurs glissaient le long de ses tempes et de son front, il était terrifié. La personne le tenant, le retourna lui incitant de ne faire aucun bruit. Le corps du jeune homme était paralysé. Qu'allait-il faire de lui ? La personne qui le retenait, lança un regard vers les bateaux accostaient au port et un soupir de soulagement franchit ses lèvres lorsqu'il constata qu'ils n'étaient plus que tous les deux. Il ancra son regard dans celui terrifié du jeune homme.


-Tu ne crains plus rien, il est parti, dit la personne


Le jeune homme fut surpris par l'intonation de sa voix, elle était grave ce qui contrastait fortement avec son visage assez enfantin dirait-il. L'homme se releva, étant tous deux accroupis derrière la grande caisse, puis regarda l'horizon. Il devait se dépêcher de retourner sur le navire avant que la lune ne s'élève bien plus dans le ciel, il ne voulait pas subir les conséquences de son retard même s'il savait qu'il serait le premier à revenir. Il aida le jeune homme à se remettre sur ses deux pieds.


-Fais plus attention à toi la prochaine fois, dit-il


Il s'apprêtait à partit mais le jeune homme attrapa la manche de sa chemise noire qui recouvrait à peine son torse finement musclé. L'homme le regarda, étonné par son geste.


-Qu'y a-t-il ?


Le jeune homme ne répondit pas, il voyait sa seule chance de pouvoir quitter cette île dans cet homme mais comment lui faire comprendre ? L'homme réitéra sa question mais le jeune homme était dans l'incapacité à lui répondre. Avant qu'il ne comprenne la situation, l'homme le tira à sa suite sur le long quai mais à sa surprise ce n'était pas vers la ville mais vers un grand navire.


-Je vais t'aider à fuir, dit-il


Il le fit monter sur le navire qui était étrangement silencieux et le guida vers l'une des cabines où il l'assit sur le seul lit qui y résidait à l'intérieur. L'homme s'empressa d'aller fermer la porte et de revenir vers lui.


-Comment te nommes-tu ?

-....

-Je ne te ferai aucun mal.

-....

-Ce n'est pas grave si tu ne veux pas parler tout de suite. Je me nomme-

-ChanYeol hurla une voix provenant du pont du navire


Le dénommé ChanYeol regarda le jeune homme qui avait sursauté à l'entente d'une autre voix. Il posa sa main sur ses cheveux qui étaient légèrement poisseux, le jeune homme n'avait pas dû les laver depuis bien longtemps tout comme ses vêtements en vue de leur piteux état.


-Ne fais surtout pas de bruit, dit ChanYeol. Personne ne doit savoir que tu te trouves ici avant qu'on ait quitté le port.


Le jeune homme hocha doucement de haut en bas sa tête pour lui faire comprendre qu'il resterait caché dans cette cabine. ChanYeol lui sourit puis quitta la pièce. Pourquoi aidait-il ce jeune homme ? Il ne le savait pas trop mais il avait lu toute sa peur dans ses grands yeux et il avait l'impression de se revoir à travers eux lorsqu'il était bien plus jeune. Il se rendit sur le pont où se trouvaient plusieurs jeunes hommes qui s'affairaient déjà à lever l'ancre pour quitter cette île où ils s'étaient arrêtés pour quelques affaires. Il se dirigea vers le gouvernail où se tenait deux jeunes hommes dont l'un plus imposant que l'autre par sa prestance, il invoquait le respect de tous par un seul regard. Il se mit à la droite de celui qui dirigeait l'imposant navire, le jeune homme qui se trouvait à sa gauche sourit en voyant ChanYeol.


-Et bien ChanYeol, il est rare de te voir être le premier sur le navire, dit-il

-Vois-tu Jongdae, je ne voulais pas t'entendre geindre comme un macaque comme tu as l'habitude de faire, répliqua ChanYeol d'un ton presque froid

-Tu nous éviteras de t'entendre couiner comme une fillette pour une fois, continua Jongdae sur le même ton

-Ça suffit tous les deux, les coupa le capitaine du bateau. Jongdae va voir Sehun et aide le à ranger nos nouvelles marchandises. Quant à toi ChanYeol va voir Luhan, il aura sans doute quelque chose à te faire faire. Je ne veux plus vous voir jusqu'à demain matin.


Les deux jeunes ne purent contester les ordres du capitaine et se rendirent donc auprès de leurs camarades, l'un était occupé à ranger dans la réserve et l'autre observait l'horizon étant le premier de garde cette nuit. ChanYeol soupira puis s'assit à côté du jeune châtain et fixa le ciel.


-Encore une dispute avec Jongdae ? Demanda Luhan sans quitter la mer des yeux

-Ce gosse m'énerve.

-Il te taquine simplement, il est encore jeune.

-Son côté immature est sa faiblesse. Il nous a déjà mis en danger.

-Si je me souviens bien, tu étais comme lui quand l'ancien capitaine t'a recueilli. Laisse lui un peu de temps, il apprendra de ses erreurs. Va te coucher maintenant, faut que tu sois en forme pour répondre aux désirs du capitaine demain.

-Aaah tu me rejettes ? Sale gosse !

-Tu me démoralises avec tes mauvaises ondes.


ChanYeol fit mine de prendre une mine outrée ce qui fit rire Luhan qui le poussa à coups de pied pour le faire partir. ChanYeol se rendit dans sa cabine croisant Minseok, le médecin, lui souhaitant une bonne nuit. Il entra dans sa cabine, illuminée faiblement par la lampe à huile qui trônait sur un petit tonneau près du lit. Il jette un œil au lit et trouva le jeune homme endormi assis sur celui-ci. Il s'approcha de lui et l'allongea sous le drap fin, se demandant ce qu'il avait bien pu vivre pour être si terrorisé et vouloir fuir cette île. Il éteignit la lampe puis s'allongea sur le sol, le lit était bien trop petit pour deux et puis il avait souvent l'habitude de dormir sur le sol.


~


Les rayons de soleil s'étendaient dans la cabine par le petit hublot. ChanYeol ouvrit doucement les yeux et croisa immédiatement le regard du jeune homme qui eut un mouvement de recul en remarquant que ChanYeol avait ouvert les yeux. ChanYeol se releva, se mettant dans une position assise et se frotta les cheveux, les décoiffant un peu plus. Il regarda le jeune homme qui avait la tête baissée et triturait de ses doigts son haut troué à plusieurs endroits. ChanYeol bougea légèrement ce qui eut effet de faire reculer le jeune homme. De quoi avait-il peur ? Il ne lui ferait strictement rien.


-Comment t'appelles-tu ?

-....

-N'aie pas peur. Je ne te ferai rien. Tu peux me dire ton nom.

-....

-Tu as si peur que je te fasse quelque chose ?


Le jeune homme releva la tête puis fit un mouvement de droite à gauche, dans un signe de négation. Il savait que ChanYeol ne lui ferait rien, si ça avait été le cas, il l'aurait fais depuis le début. Mais bien au contraire il l'avait aidé à quitter son enfer depuis plusieurs longues années. Il leva doucement l'une de ses mains et lui fit comprendre qu'il ne pouvait pas parler, il en était incapable depuis bien longtemps. ChanYeol comprenant qu'il était muet, attrapa un morceau de papier ainsi qu'une plume et lui tendit.


-Écris ton nom dessus.


Le jeune homme attrapa les deux objets puis écrivit maladroitement un seul mot, il donna le papier à ChanYeol qui lut à voix haute :


-Kyung Soo.


La porte de la cabine s'ouvrit sur Luhan, un sourire aux lèvres qui se fana vite en voyant une personne inconnue de l'équipage dans la cabine du bras droit du capitaine.


-ChanYeol j'espère que tu as une très bonne raison pour que ce gosse soit sur notre bateau, dit Luhan

-Je l'ai aidé à fuir l’Île de Gray.

-Le Capitaine le sait ?

-Non, je ne lui ai rien dis.

-Tu es complètement fou ChanYeol ! Tu sais comment il est ! Tu ne pourras pas le cacher éternellement dans ta cabine.

-Je sais mais-


ChanYeol ne put finir sa phrase, Jongdae venait de faire irruption en entendant la voix de Luhan s'élevait de plus en plus. Il avait été intrigué et était entré pour savoir ce qui se passait, c'était très rare que Luhan monte le ton, il était surtout connu pour garder son sang froid quelque soit la situation. Jongdae ouvrit la bouche mais la referma bien vite en voyant le jeune homme assis sur le lit de ChanYeol dont son corps tremblait légèrement. On pouvait lire toute la peur qu'il ressentait dans ses grands yeux. Sans réfléchir une seconde de plus, Jongdae attrapa le poignet du jeune homme puis l'entraîna hors de la pièce jusqu'à la cabine au bout du couloir. Il donna un coup contre la porte en bois sachant pertinemment que le capitaine détestait que quelqu'un fasse irruption dans sa cabine sans signaler sa présence avant. Il entra dans la pièce, tirant toujours le jeune homme derrière lui.


-Que veux-tu Jongdae ? Dit le capitaine sans relever les yeux de son bureau

-Capitaine nous avons-


ChanYeol arriva à son tour dans la cabine, il tira le jeune homme derrière lui afin de la cacher grâce à sa grande taille. Le capitaine releva enfin les yeux des cartes qu'il examinait pour le porter sur Jongdae et ChanYeol, un regard froid et transperçant qui leur donna à tous les deux des frissons. Ça ne présageait jamais rien de bon quand le capitaine avait ce regard si perçant.


-Pourquoi n'êtes-vous pas à votre poste ? J'espère pour vous que vous avez une très bonne raison de me déranger !

-Capitaine, ChanYeol a-


ChanYeol donna un léger coup de pied dans le tibia de Jongdae pour le faire taire. Le capitaine contourna son grand bureau où trônait cartes, divers objets pour en dessiner une, boussole.... Il s'avança vers eux, une expression froide sur le visage, ChanYeol déglutit en le voyant s'approcher de plus en plus vers lui.


-Montre moi ce que tu caches, dit le capitaine

-Je ne cache rien, répondit ChanYeol peu sûr de lui

-Oses-tu contredire mon ordre ?


ChanYeol déglutit une nouvelle fois puis se décala sur le côté, il ne pouvait refuser un ordre de son capitaine. Cela pouvait être considéré comme un affront envers lui. Le capitaine put enfin voir le jeune homme tremblant que ChanYeol s'efforçait à cacher avec sa grande taille. Il s'approcha de lui et attrapa de ses longs doigts fins son menton qu'il souleva pour voir son visage. Il pouvait lire toute la peur et la crainte dans son grand regard.


-Qui l'a fait monter sur le navire ? Demanda-t-il d'une voix étrangement calme


Personne ne répondit.


-Qui ? Dit-il d'une voix tranchante en resserrant sa prise sur le menton du jeune homme

-C'est moi, répondit ChanYeol d'une petite voix

-Qui t'en a donné l'autorisation ? Tu sais parfaitement que je ne tolère aucun désaccord ! Jongdae met le dans une barque. Ce gosse ne nous sera d'aucune utilité.

-Attends ! Répliqua ChanYeol. On ne peut pas le lâcher en pleine mer, il pourrait ne pas survivre.

-Et alors ? En quoi est-ce mon problème ?

-Il ne mérite pas un tel sort, je suis le seul fautif. C'est moi qui l'ait entraîné pour qu'il fuit l’Île de Gray.


Le regard du capitaine devint terrifiant à l'entente du nom de l'île, il arracha le haut du jeune homme qui devint encore plus terrifié par l'acte du capitaine puis regarda son torse du jeune terrifié. Ses craintes s'avéraient être juste, il repoussa le jeune homme qui tomba sur les fesses puis attrapa par la gorge ChanYeol.


-Es-tu fou ? Tu as aidé un esclave à s'enfuir ! Siffla le capitaine d'une voix froide

-J-Je ne s-savais pas, peina à répondre ChanYeol


Le capitaine resserra sa prise autour de son cou, il était hors de lui. ChanYeol avait aidé un esclave à fuir son maître ce qui était comme un affront envers le possesseur de l'esclave. Sans le savoir ChanYeol avait piétiné les alliances que son capitaine avait avec les brigands de l’Île de Gray. Ils ne pourraient plus faire affaire avec eux par la faute de son bras droit.


-Lâche le, Capitaine ! Dit Luhan en entrant dans la pièce


Le capitaine relâcha ChanYeol qui toussait et essayait de reprendre son souffle, il pouvait être très effrayant lorsqu'il s'énervait. Il s'approcha du jeune homme, lui lançant un regard méprisant.


-Un seul faux pas et je n'hésiterai pas une seule seconde à te jeter aux requins.


Il se tourna vers Luhan qui attendait son ordre.


-Emmène le à Minseok qu'il l'examine et le décrasse. Ensuite tu l'emmèneras auprès de Sehun qui lui dira les tâches à faire.


Luhan hocha la tête puis aida le jeune homme à se relever et le guida vers une nouvelle cabine mais avant de l'atteindre, il se retourna et lui sourit.


-Bienvenue sur le célèbre Siren, dit-il


Le jeune homme se figea au nom du navire, il se trouvait sur le plus redoutable navire de pirates portant le nom de Siren et dont la réputation du capitaine n'était pas à refaire. Il était connu pour être sans cœur et terrifiant. Finalement un nouvel enfer commençait pour lui.