Prologue

par GoldFish

Je m’appelle Byun Baekhyun et je suis âgé de vingt-deux ans. Habituellement je suis un garçon sérieux et très gentil. Mes parents sont très fiers de moi car j’ai toujours été un très bon élève dans mon école. Maintenant que je l’ai quitté, j’ai commencé à travailler dans une entreprise d’architecte, me retrouvant au poste de secrétaire personnel du grand patron. Depuis, j’ai réalisé un projet de gosse qui était d’emménager avec mon meilleur ami dans un appartement plutôt spacieux. Nos parents nous ont aidés à l’acheter le temps que l’on récolte suffisamment d’argent pour les rembourser. Cela fait maintenant deux ans que nous vivons ensembles.

 

Je suis idiot, je ne vous l’ai même pas présenté. Il s’appelle Oh Sehun et il est plus jeune que moi, il vient d’avoir vingt ans. Nous nous sommes connus dans le parc de la ville lorsque j’avais dix ans. Lui n’en avait que huit mais nous nous entendions déjà bien. A chaque fois que ma mère m’y emmenait, il était là. De là est née notre amitié. Avec le temps nous nous sommes retrouvés dans les mêmes écoles mais jamais dans la même classe. Maintenant nous sommes aussi soudés qu’un couple, voire plus. Notre complicité est telle que les personnes ne nous connaissant pas pensent que nous sommes amoureux l’un de l’autre alors que non. Nous sommes juste très proches.

 

Ce matin j’ai décidé de lui préparer un bon petit déjeuner car il est un peu souffrant à cause d’une mauvaise nuit. En tant qu’aîné c’est mon devoir de m’occuper de lui afin qu’il se remette rapidement de ses douleurs. Je l’entends alors se lever pour me rejoindre. Il a toujours eu la fâcheuse habitude de trainer ses pieds, ne le rendant pas vraiment discret. Il vient m’enlacer étroitement avant de poser son visage sur mon épaule, regardant par-dessus pour observer ce que je lui prépare. Il sourit et vient déposer un baiser contre ma tempe en signe de remerciement. Je lui intime d’aller se recoucher, que je vais bientôt lui apporter afin qu’il dévore son repas sans se fatiguer. Il m’obéit et retourne dans sa chambre pour se recoucher. Je l’entends légèrement tousser alors je rassemble quelques médicaments, les choisissant avec précautions. Je souris de hâte de le rejoindre avant de traverser l’appartement, atteignant sa chambre que j’ouvre. Il est presque endormi alors je viens près de lui et pose le plateau. Je m’assois sur le rebord du lit et pose ma main contre sa joue afin de le réveiller pour qu’il prenne des forces et ses médicaments. Il ouvre ses petits yeux rieurs et se redresse doucement. Le voyant avoir un peu de mal, je l’aide, lui déposant ensuite son plateau repas sur les genoux. Il me sourit et commence par prendre ses médicaments. Je les compte : Celui pour la toux, celui pour la fièvre et… Il les a tous pris. Mission accomplie. Je souris fièrement avant de me lever et de quitter la chambre.

 

En attendant qu’il finisse de manger, je décide de rejoindre la mienne afin de vaquer à mes occupations. Je me dirige vers ma bibliothèque en verre où est entreposés deux gros albums photos. Je souris avant de passer mes doigts dessus, en prenant un. Je vais alors m’installer sur mon lit après avoir cherché une enveloppe. Je la vide sur mon matelas, dévoilant une dizaine de photos de moi avec des hommes. Ils sont tous différents. J’ouvre alors mon album, allant directement sur une page vierge afin de les glisser dans l’album. A chacun de mes gestes je me rappelle de ces moments que j’ai vécus avec eux. Je souris fièrement alors que Sehun entre dans la pièce.

 

_ Tu es encore avec ça ? Me demande-t-il avant de s’asseoir à côté de moi, posant à nouveau son visage sur mon épaule.

_ Oui, je dois ranger les nouvelles, je n’ai pas eu le temps récemment. Lui répondis-je en souriant.

_ Et tu fais ça aussi avec moi ? M’interrogea-t-il une nouvelle fois, intrigué.

_ Bien sûr, mais toi tu as un album pour toi tout seul. Lui souris-je avant de me lever pour ranger l’objet et prendre celui qui lui était dédié, le rejoignant sur le lit.

 

Il feuillète alors doucement le document, souriant devant toutes nos photos. Parfois nous sommes enlacés l’un à l’autre, parfois nous nous embrassons sur la joue. Nous avons l’air heureux. Quelqu’un ne nous connaissant pas aurait pu croire que cet album contenait nos plus beaux souvenirs or il n’était qu’un recueil de trophées. Une victime parmi tant d’autres.  Je sens alors son corps se coller au mien. Je tourne le visage pour lui faire face et découvre le sien, rougi par la honte. Il se cache dans la capuche de mon sweet par la gêne. Je le regarde interrogativement, faisant signe de ne pas comprendre en joignant mon visage d’une expression tout aussi mignonne, le faisant craquer. Sa respiration est saccadée par le plaisir que lui procure la pilule magique que je lui ai fait avaler il y a environ une heure. Je m’approche alors de ses lèvres, victorieux. Je les embrasse tendrement tout en l’allongeant sur le lit, me faisant doucement tirer sur son corps bouillant pendant qu’il me retire mes vêtements. Un trophée de plus sera à ranger dans cet album.

 

Personne ne peut me rester indifférent. Lorsque je veux, j’obtiens. Je ne suis qu’un garçon de vingt-deux ans qui parait être innocent mais je suis votre pire cauchemar. La seule chose qu’il faut savoir sur moi c’est que je vous ai choisi et vous ne pourrez pas m’échapper. Me fuir vous sera impossible. Vous serrez prisonnier par vos sens jusqu’à ce que je décide de vous faire mien. N’essayer pas de me chercher car vous ne me trouverez pas. Si ce cas venait à arriver, sachez que vous n’obtiendrez rien de moi car je suis maître de la situation, vous tendant des pièges dans lesquels vous serez sûr de tomber. Vous serez totalement aveuglés par votre désir de me conquérir après avoir passé de longues minutes à fantasmer sur moi. Sachez que je ressors toujours victorieux, un nouveau trophée en main.

 

Il a été mon premier et mon second mais il est loin d’être le seul. Ce dont je suis sûr, c’est qu’il sera mon dernier.