Chapitre 15

par evangeline



Chapitre 15


La visite des Kim avait causer une vraie panique au village, les anciens avait décidés d’augmenter les gardes aux quatre coins du territoires, sollicitant même parfois les jeunes loups comme Yungi lorsque l’effectif manquait, Minha commençait à s’y habituer mais ça ne voulait pas dire qu’elle ne se sentait pas seul, la solitude et l’angoisse la gagnait parfois, l’abandon de Minseok y était pour quelque chose et elle avait besoin de compagnie plus qu’à aucun autre moment, hélas tous devait faire leur devoir et elle trainait dans la maison , ne pouvant qu’observer les Park. Ces derniers temps elle s’était beaucoup reposer sur Yungi, le cadet, peut-être pour pallier le manque de compagnie ou juste pour remplacer Minseok, pour l’instant il l’aidait à ne pas devenir folle, elle lui confiait toutes ses inquiétudes et il en faisait de même. Il resta assez timide au début n’ayant jamais eu ce genre de confidence avec sa famille mais petit à petit il se laissait aller, pour un ados de seize ans il avait beaucoup trop de préoccupations et Minha s’inquiétait pour lui mais ils s’offraient un support mutuel.

Chanyeol quant à lui était devenu plus sombre, il s’était couper les cheveux court et affichait un air plus dur, il semblait se recroquevillé sur lui-même et cacher ses sentiment, Minha n’était pas dupe, elle le connaissait assez pour voir qu’il gardait toutes ses émotions à l’intérieur mais il allait finir par ne plus tenir en faisant cela, Yungi avait raison il personnifiait parfaitement le concept du soldat, il semblait que le fou était devenu le cavalier.


Un soir alors que Chanyeol raccompagnait Dara d’une longue journée de garde elle les entendit.

Chanyeol se raidit


Minha était accroupit dans le couloir de l’étage et pleurait en silence, entendre les mots de Minseok sortir de la bouche de Chanyeol l’avait blessée « Tu n’es pas de ce monde », ces mots lui faisait resentir un profond rejet, c’était pourtant la vérité ce n’était pas sa place, elle ne la trouverait jamais cette place, peut-être qu’elle n’en avait tout simplement pas.

Elle pleura en silence et finit par s’endormir contre le mur, émotionnellement exténuée. Ce soir-là Dara se douta qu’elle avait tout entendu mais n’y fit pas attention elle trouvait cette gamine très courageuse mais tout comme son cousin elle perdait de son éclat au fur et à mesure que le temps passait.



Cela faisait maintenant deux semaines que Chanyeol et Minha était arrivés au village cette dernière s’était beaucoup rapprochée de Yungi et ils passaient de plus en plus de temps ensemble, ce qui ne plaisait pas trop à Chanyeol. Il voyait bien que son frère n’était plus un petit garçon, en deux ans il était devenu un homme et ça lui aurait fait très plaisir si il ne collait pas autant Minha. Il avait du mal à voir son frère être aussi proche d’elle alors que lui s’éloignait petit à petit. Ca le tracassait tellement qu’il avait fait part de ses inquiétudes à Dara. La seule chose qu’elle put faire c’est d’éclater de rire en lui disant que Yungi ne serait jamais un rival pour lui quoi qu’il arrive, il ne comprit pas d’où elle voulait en venir. La jalousie du géant ne faisait que grandir jour après jour et voir son frère et Minha aussi proche le faisait fulminer.


Pdv Minha :

Ce matin Yungi m’avait proposé d’assister à un entrainement, j’étais heureuse de l’accompagner. Le terrain d’entrainement était grand et je reconnus quelques jeunes et villageois, il y avait bien sûr aussi Cheondung, Dara et Chanyeol. Tout le monde devait s’entrainer. Les jeunes étaient personnellement entrainer par monsieur Park, Yungi et moi nous asseyons sur un banc en attendant son arrivée et commençait à discuter, je voyais Yungi, tout excité qu’on lui donne enfin un rôle, il pouvait commencer à s’affirmer en tant que membre de la meute. Le voir sourire était rare mais c’était étonnamment communicatif. Au loin je vis Chanyeol nous regarder en coin puis la situation m’échappa totalement. Chanyeol s’approcha le regard noir vers le banc, vers nous.

Je sentie un vrombissement, et réalisa qu’il sortait de la gorge de Yungi, sa mâchoire était serré et ses yeux plissés comme si il était surpris et fous de rage en même temps.

Je baissai la tête, embarrassée par ce que Yungi venait de dire.

Il se calma, regarda Chanyeol dans les yeux pendant quelques secondes et passa à côté de lui il se retourna une dernière fois avant de dire plus haut.

Il finit par s’éloigner vers son chalet suivit de près par Dara et Hoseok inquiets de son état. Tout le camp d’entrainement nous regardaient effaré, Yungi n’était pas du tout du genre à s’énerver c’était peut-être même la première fois qu’ils le voyaient dans un tel état.

Et il y avait Chanyeol, il restait au même endroit, il avait levé le regard sur moi

Je me disais que j’avais fait la bonne décision je ne pouvais pas en rajouter après ce que Yungi venait de lui dire.