Chapitre 14

par evangeline

Chapitre 14


Mettre https://www.youtube.com/watch?v=GQ24Kve2hLs


Lorsque Chanyeol rentra, accompagner de Dara, ils trouvèrent Minha sur le canapé, endormit.



Et sur ces mots Dara se dirigea vers les escaliers. Chanyeol resta interdit pendant quelques minutes à regarder Minha dormir.



Chanyeol se tut pendant quelques secondes avant de laisser échapper un long soupir. Il se leva, passa un bras sous la tête de la jeune fille et l’autre sous ses genoux, délicatement de façon à ne pas la réveiller. Il gravit les marches de l’escalier et la déposa dans son lit. Il examina son visage, et repoussa quelques mèches de son visage avant de déposer un baiser sur son front.



Lorsque je me réveillai, la maison était vide. Dara avait laissé un mot sur la table du salon : « Tout le monde est en patrouille, il y a des plats à réchauffer dans le frigo, sers-toi ^^. Sorry ma tit’ Min T^T ». J’expirai bruyamment, bon j’imagine que je vais me débrouiller toute seule aujourd’hui. La matinée passa plutôt vite je réussi à trouver plutôt facilement la réserve de DVD de Dara et le midi je fis réchauffer un plat au micro-onde, jusque-là rien de très passionnant et les autres ne rentraient toujours pas. Je commençais à trouver le temps long et je ne me sentais pas à l’aise dans cette grande maison pleine de clarté et pourtant si vide. Je décidais donc de partir faire un tour à l’extérieur, j’enfilais un manteau et des bottes fourrées que Dara m’avaient prêtées. La neige avait recouvert tout le camp, c’était tout simplement magnifique. Je marchais donc dans la neige et pris un chemin vers la gauche, je ne voulais surtout pas atterrir au même endroit qu’hier. Plus j’avançais et plus la neige était épaisse, ça m’amusait à vraie dire, j’essayais de deviner à quels animaux appartenaient les empreintes laissés. A force de marcher et marcher encore je ne voyais même plus les maisons du village, lorsque je m’en rendis compte je décidais de revenir sur mes pas. Me perdre deux fois dans la forêt en un mois était un peu trop vous ne trouvez pas ? Je suivais alors mes propres pas dans la neige jusqu’à ce que je m’arrête et m’accroupisse pour observer le sol. Des empreintes s’étaient rajouter à celles que j’avais vu auparavant, elles étaient bien plus nette et énormes mais surtout elles n’étaient pas humaines, elles ressemblaient à des grosses pattes de chiens. Je superposais ma main à l’empreinte dans la neige, elles faisaient la même taille, c’était impressionnant.


Mettre https://www.youtube.com/watch?v=29460e-fidA

Une silhouette apparue derrière les pins enneigés, je relevais la tête alerte au moindre son, le silence devenait pesant j’étais sure que quelqu’un était là, tout prêt, je commençais à paniquer. Je restais immobile, fuir serait stupide et inutile car je savais pertinemment qu’un seul type d’individus venait ici : les loups, maintenant je n’avais plus qu’à espérer qu’il ne me veuille pas de mal et déguerpisse en vitesse. Je fermais les yeux et serrais les poings en respirant lentement. Des bruits de feuillages arrivèrent jusqu’à mes oreilles, ça se rapprochait et vite en plus. J’ouvrais alors les yeux non sans espérer que ce soit juste Chanyeol ou Dara qui me fassent une mauvaise blague mais je n’aurais jamais pu deviner qui se tiendrait devant moi.


- Minseok c’est toi ?


Il se tenait adossé à un grand pin, figé comme une statue de glace, le regard froid perçant directement à travers moi. Je su tout de suite que sa mutation était terminée, une aura forte émanait de lui et son regard avait changé, comme si l’animal qui était en lui transparaissait même sous forme humaine. Il me fixait avec ce regard vide, sans rien dire, Il me donnait la chair de poule.


- Minseok arrête s’il te plait.

- Appelle moi Xiumin c'est mon nom à présent il n'y a plus de Minseok, il fait partie du passé au temps où j'étais faible mais j'ai enfin trouvé ma place.

- Et ta mère qu'est-ce qu’elle dirait si elle t'entendait renier le nom qu’elle t'a donné ?!

- Elle ne fait pas partie de ce monde, de notre monde et toi non plus reste en dehors de tout ça tu ne fais que mettre ta vie en danger. Les humains sont un poison pour nous ils sont faibles et vicieux ils m’ont trahi plusieurs fois, toi compris. J’étais abasourdie, comment pouvait-il dire ça ? Il ne m’avait jamais parlé de cette façon, il me regardait avec dédain, comme un insecte.

Tandis que je m’avance vers lui, inquiète il me stoppe.

Sa voix était ferme et glaciale mais il n’avait pas bougé d’un pouce.

Kim Minseok était épris de toi il t’aimait plus que tout, il a été trop faible et lâche pour te l’avouez. Durant toutes ces années il souffrait mais cette amour je l’ai enfermé là, il pointa son torse, tout à commencer ici et tout finira de la même manière. J’ai laissé la glace de ces montagnes geler mon cœur c’est un organe inutile et faible ma seule vrai âme sœur restera ces montagnes elle m’on accepter pour ce que je suis, elles m’ont rendu plus fort et m’ont ouvert l’esprit. L’amour ne fais que blesser, il rend fou, c’est une vrai malédiction seule la glace et le froid peuvent garder un esprit alerte et protéger des blessures venant de l’extérieur.


Je restai abasourdie.

- Moi ? Quand t'ai-je trahie ? J’ai toujours été à tes côtés, pardonne moi d’avoir été aveugle.

- Tu m’à tourner le dos le jour où tu l’as rencontré je t'avais prévenu tu n'es qu’une étrangère pour ce monde et tu en es une maintenant pour moi je ne peux plus rien pour toi au revoir Minha j'espère ne plus te revoir ce ne serai pas dans de bonnes conditions de toute manière.


Il me regarda sans une hausse d'émotions et tourna les talons j'entendis des bruits de pas et des froissements de pelage, signe qu'il s'était retransformer. Je tombai à genoux sur ce tapis blanc immaculé, des larmes coulaient sur mes joues rougies par le froid, elles perlaient le long de mon visage pour s'écraser sur la neige mon expression n'avait pas changé j'étais choquée, triste et épuisée émotionnellement mon cœur se déchirai. Il n'avait rien émit, rien pas une once d'émotions quelconque, j’aurai voulu n'importe quoi de la colère, de la tristesse mais pas de l’indifférence, notre amitié valait mieux que ça, quatorze années parti en poussière en quelques minutes. Il m'avait effacée si facilement, ça faisait mal, horriblement mal. Je me rappelais de tous ces moments qu’on avait passé ensemble, je me rendais enfin compte que mon enfance, c’était Minseok. Il était celui qui me connaissait le mieux, c’était le seul à qui je m’étais ouvert, qui savait toujours ce qui se passai dans ma tête avant moi-même, nous étions comme les deux parties d’un seul cœur, nous battions à l’unissons, son visage souriant revenait me hantée c’était ce Minseok que j’aimais plus que tout, il avait peut-être raison après tout Minseok était mort en quelque sorte et c’était entièrement de ma faute j’ai tué ma moitié, mon frère de cœur. Je restai là dans la neige à sangloter je n'avais même pas remarqué que la nuit était tombée. J'entendais des bruits de pas se frayer un chemin dans la poudreuse et une main pâle relever mes cheveux, c'était Yungi. Je ne disais pas un mot je n’en avais surement et tout simplement pas la force.

Il me prit sur son dos, il avait beau ne pas être très grand il était tout de même très fort.

Il fit le chemin du retour en silence et me ramena jusqu’à ma chambre avant de me déposer sur mon lit. Je repliai mes jambes pour y déposez ma tête dessus, un silence s’installa, ce n’était pas embarrassant mais Yungi avait compris que j’avais besoin de parler.

- Yungi, t'a jamais déçu quelqu'un sans le faire exprès ?

Il sourit tristement en fixant un point invisible au plafond.

- Je suis toujours en train de décevoir à ton avis pourquoi je suis le seul oméga de la meute ? Pour mon grand-père je suis inutile, j'ai aucune aptitude et en plus je suis trop timide, je ne lui donnerais jamais aucun héritiers donc je suis un bon à rien tu t'imagines j'ai l’impression que depuis que je suis né je suis sa plus grosse déception donc je préfère suivre et ne pas me faire remarquer, Chanyeol a toujours été plus douer pour ça.

- mmh Chanyeol je trouve qu’il a changé, enfin depuis que je le connais je ne l’ai jamais vu aussi …

- Sérieux ?

- Oui

- Je pense qu’il veut se rattraper mais en se comportant comme ça il ne fait que ressembler plus à grand père, il va devenir ce qu’il a toujours évité d’être : un leader tyrannique et parano et moi je resterai l’oméga de la meute, le petit Park raté.

- Yungi ! Je t’interdis de dire ça ! T’est quelqu'un de bien, tu te sous-estime trop tu peux faire de grande choses même sans pouvoirs. Ta famille t'aimes, ils seront toujours là pour toi et croit moi Chanyeol fais attention à toi il ne veut juste pas que tu prennes de risque tu dois lui prouver qu'il peut te faire confiance et montrer à ton grand père qu'il s'est trompé.

- Merci Minha tu me remonte le moral, c'est bien que tu sois là j'avais jamais vu mon frère aussi heureux tu sais.

- T'est sur ?lui répondis-je le feu au joue.

- Enfin sauf pour de la nourriture.

Je laissai échapper un petit rire et ça avait l’air de lui faire plaisir à lui aussi, lorsqu’il souriait on pouvait voir ses gencives, ce qui le rendait encore plus mignon.

- Bon va te coucher, tu as cours demain non ?

- Non les cours sont annulés à cause des « problèmes » du village.

- Bon va te reposer quand même et c’est gentil à toi de m’avoir écouté, souviens toi que je serais toujours là si tu as besoin de parler.

- Bonne nuit noona.

- Attend, Yungi tu pourrais ne rien dire à Chanyeol pour tout à l’heure ?

- Oui tu peux compter sur moi et si tu veux en parler encore une fois je suis disponible tous les jours même le dimanche et les jours fériés.

Minha lui sourit une dernière fois avant de fermer les yeux et sombrer dans le sommeil, le cœur un peu plus léger.