Chapitre 10

par evangeline

Chapitre 10


Arrivé au village j'étais très étonnée je ne m'attendais pas du tout à ça, Chanyeol me regarda ma bouche formait un grand O.

- Ne me dis pas que tu croyais qu'on habitait dans des cabanes en bois dit-il en riant.

- Nan elles sont juste un peu plus grandes que ce que j'avais imaginé.

En effet devant moi plusieurs maisons s’alignaient sur le versant du bois accompagnant parfaitement la courbe de la pente les bâtisses donnaient un effet très design tout en se fondant parfaitement dans la nature environnante.

Nous nous arrêtâmes finalement devant une grande maison aux immense baies vitrée c'était la dernière du sentier et une personne nous y attendais devant l'entrée.

Chanyeol et moi sortîmes de la voiture et je pu voir cette personne plus en détail c'était une jeune femme blonde et plutôt petite mais on n'aurait pu ne pas s'en apercevoir car elle portait des bottines en daim à talon, ce qui m'étonna le plus était sa beauté elle possédait des trait fins elle avait l'air très gracieuse. Elle marcha dans notre direction, plus elle se rapprochait et plus ses sourcils se fronçaient je commençais à m'inquiéter lorsque j'entendis Chanyeol murmurer pour lui-même.

- Ca y est je suis mort.

- Park Chanyeol ! Qu’est-ce que tu as foutu tu vas prendre cher c'est moi qui te le dis ! Elle se planta devant lui.

Déjà tu pars comme ça sans même me prévenir et en plus tu mets les autres en danger ! Elle lui attrapa l’oreille et le tira vers le bas ce qui donnait un tableau plutôt comique

- Pardon noona je le referai plus excuse-moi lâche ça fait mal

- Ca tombe bien c'est le but maintenant t'a intérêt à aller voir grand père de suite ou je t’y envoie à coup de pied au cul et croit moi ça fait deux ans que j’attends ça !

- Ok ok j’y vais mais pitié ne me fais pas de mal.

Elle finit par le lâcher et il s’enfuit à la vitesse du son.


Elle se retourna vers moi et m’offrit son plus beau sourire.

- Salut moi c'est Dara tu dois être Minha !

- Oui, mais comment tu connais mon nom ?

- Laisse, c'est la meilleur traqueuse de la meute, elle a dû nous entendre arriver répliqua Cheondung. Elle me sourit donc pour confirmer les dire de Cheondung.

- Je vois que tu es heureux de me voir petit frère lui répondit elle en lui ébouriffant les cheveux.

- Arrête noona ça fait seulement 4 jours qu'on est parti et je t'ai déjà dit d'arrêter de faire ça j’ai plus dix ans.

- Oui mais tu restes mon petit frère donc je fais ce que je veux dit-elle en lui tirant la langue cette fille était tellement immature pourtant elle inspirait le respect elle avait un caractère tellement différent de son frère. Elle se tourna ensuite vers Yungi dont j’avais complètement oublié la présence je dois l’avouer.

- Et toi Suga, ce vieux bougon ne t’a pas trop ennuyé lui dit-elle en pointant Choendung du doigt.

- Non ça va … répondit Yungi avec un petit sourire.

Dara lui sauta dessus et entoura son coup de ses bras en frottant sa tête de son poing.

- Qu’il est cute mon petit Suga !!!!

- Arrête Dara tu vois bien que tu l’emmerde.

- Tant qu’il ne le dit pas je prends ça pour un oui dit-elle en continuant.

Cheondung afficha une mine affligée et se tourna vers moi.

- Désolé tu dois surement te demander pourquoi ma sœur appelle Yungi comme ça, c'est juste qu'elle trouvait que je cite « son nom était trop féroce pour ça petite bouille adorable » et comme elle n’en fait qu’à sa tête et que c'est la plus vieille elle l’a renommée Suga depuis c'est rester.

- Ah je comprends mieux. Fis-je en souriant.

- Moi, elle me désespère répondit-il un air affligé sur le visage.

Je ris de bon cœur décidément la famille Park était un spectacle amusant et plein de vie.


Chanyeol de son côté se tenait devant la maison de son grand père aussi imposante soit elle, il était tétaniser, il n’avait jamais entretenu une relation très fusionnelle avec son grand-père et au bout de deux ans d’absence il ne pensait pas qu’il l’accueillerai à bras ouvert si il y avait un trait de famille qu’il se transmettait chez les Park c’était bien l’impulsivité et son grand père pouvait être très bon dans cette catégorie malgré son âge s’était l’un des chefs de clan les plus imposant qu’il lui été donner de voir, il savait qu’il avait placer tous ses espoirs en lui, en lui léguant ce fardeau, cette place, ce rôle qu’il devrait jouer toute sa vie mais il ne voulait pas ça, il ne voulait pas jouer il ne voulait pas être un autre, il voulait être lui tout simplement et lui il n’était pas un chef. Il avança sa main tremblante pour l’abattre sur la poignée, la maison n’avait pas changée, l’entrée donnait directement sur un long couloir sombre les lattes de parquet craquaient sous ses pas, ils avaient appelez ce couloir le couloir de la mort car à chaque fois qu’il devait passer par la ça finissait toujours mal, il avançait lentement mais pas assez à son gout, il s’arrêta finalement au bout devant une porte blanche, il toqua deux fois et entra. Son grand père était assis devant sa table basse, le cendrier remplit de cendre encore fumante et une bière à moitié vide sur la table.


- Tien je t’attendais assis toi dis-il en désignant un coussin d’un air désinvolte

Ça sentait mauvais tout ça il avait l’air parfaitement calme, il fixait Chanyeol en allumant une nouvelle cigarette calmement et l’observa pendant quelque minutes, Chanyeol n’avait d’autre choix que de soutenir son regard, il ne devait pas être faible. M Park se mit en tailleur et posa ses mains sur ses genoux en arquant les bras, Il ferma les yeux affichant un air agacé, on pouvait parfaitement voir la cicatrice qui partait de son front jusqu’à sa pommette

- Mais à quoi tu pensais au juste en faisant ça ? T’est con ou tu le fait exprès ? Je savais que t’était pas une lumière mais à ce point, ça m’étonne !

Chanyeol était sur le cul, Son grand père était tellement imprévisible, personne ne pouvait anticipée ce qu’il ferait une minute plus tard.

- Tu pensais vraiment pouvoir te barrer sans que je m’en rende compte, je croyais t’avoir mieux éduquée, un vrai homme, un vrai alpha serait venu me voir mais toi tu es parti comme un lâche.

- Je ne suis pas un alpha grand-père.

- Plus pour longtemps et tu le sais, il faudrait d’ailleurs que tu commences à utiliser un minimum ta caboche fit il en se tapant la tempe sa clope toujours entre ses doigts, nan mais sérieux comment veux-tu guider une meute si tu n’utilises pas un minimum de matière grise, ce n’est pas Cheondung qui te sauvera la mise à chaque fois et je ne céderai pas ma place à un incapable tu le sais.

- Grand père pardonne moi d’être parti sans prévenir. Mais je ne veux pas de ça, de cette vie-

- Hop là je t’arrête tout de suite, on en a déjà parler et je sais ce qui est mieux pour vous, ensemble on est plus fort et je ne laisserai pas le clan Park disparaitre sous prétexte que la génération suivante se la joue anarchiste tu comprendrai si tu avais mon expérience, tu es le meilleur chef pour ce clan et pense à ton père tu déshonorerai son nom si tu quittais la meute c’est lui qui devrait être à ma place en ce moment, lui qui devrait te remonter les bretelle, est ce que je dois te rappeler pourquoi il n’est pas la aujourd’hui, est ce que c’est ça que tu veux vraiment Chanyeol.

- Non pardon Il s’inclina jusqu’à coller son front au sol il aurait dix mille fois préférer qu’il s’emporte ou lui en foute une, mais aborder son père était encore trop sensible.

- Les humains sont trop idiots on ne peut pas se fondre avec eux, tu devrai le savoir, si tu en reviens non ? Il se leva et surplombait Chanyeol qui lui était encore assis il lui donna une tape derrière la tête et lança :

- Allez tu peux partir l’abruti j’ai pas encore décider de ta punition je te sonnerais qu’and j’en aurai trouver une à la hauteur de mon génie, maintenant dégage je vais faire une sieste

Il retira ses tongs et s’écroula dans son hamac qui aurait cru qu’il approchait les soixante-dix ans

Chanyeol sortit discrètement de la pièce en refermant la porte il entendait déjà les ronflements s’élever.