Chapitre 4

par evangeline

Chapitre 4


- Qu'est-ce que j'ai fait, qu'est-ce que j'ai fait ...

Minseok murmurait la même phrase encore et encore tout en se balançant, ses jambes contre son torse et ses bras entourant ses genoux.

Il était assis là par terre au milieu de la ruelle qui passait derrière la boutique, il se sentait misérable pour ce qu’il avait fait à Minha et pour ne pas contrôler ce corps qui n'était plus vraiment le sien selon ce qu’il pensait.


Une voix le sortit de son tourment.

- Tu n’aurais pas dû forcer, je t’ai vu tout à l’heure tu as repoussé tes limites et perdu le contrôle, ça devait arriver et tu le savais. Il soupira en regardant le ciel étoilé. C’est donc ça qui t’arrive c'est étrange c’est la première fois que j’en vois une autant retardée.

- Je suppose que tu as du le sentir.

- Ouep tu empeste les phéromones, j’ai donc affaire au dernier né de la famille Kim je pensais pourtant qu’il n'y avait que deux héritiers.

- Il y en aurait encore deux si vous n'étiez pas intervenu. Minseok se leva.

- Quoi ?

- Arrête de te foutre de ma gueule tu sais très bien ce qui s'est passé, c'est toi avoue, hein!? c'est toi qui l'a tué !

- De quoi tu parles ? Chanyeol le regardait perdu.

- L'héritier Kangin, mon cousin !

Minseok attrapa le col de Chanyeol et encra son regard dans le sien, ses yeux était injectés de sang.

- Vous n’êtes que des monstres sanguinaires, vous allez détruire ma vie, je ne peux même plus toucher ma meilleure amie par peur de lui faire du mal, je ne contrôle plus rien, je deviens un vrai monstre et tout ça pour quoi ?! Parce que je dois prendre une place à laquelle je n’ai jamais été préparé et tout ça c'est de votre faute je maudirais le clan des Park jusqu'à ma mort !

- Calme toi je n’y suis pour rien et lâche moi putain ou ça va mal finir tu es bien placer pour le savoir.

Minha les avait suivis discrètement et les observait cachés derrière une benne à ordure.


Minseok était très énervé surtout parce qu'il était complétement impuissant face à son propre destin. Il avait besoin d'en vouloir à quelqu’un, de mettre un visage sur son malheur et sortir sa rage, trop longtemps garder au fond de lui.

- Vous n'êtes que des chiens galeux, prétentieux.

- Je t’en prie ferme là tu sais ce qu’il va se passer !

- Je vous hais, vous n’êtes qu’une bande de bête enragées.

- TAIS-TOI ARRETE CA !!!! Chanyeol qui jusque-là s'était laissé faire attrapa ses avant-bras et les repoussa violemment.


Chanyeol émit un grognement rauque inquiétant, il secoua la tête nerveusement, ses yeux commençait à changer de couleurs. Minseok choquée par ce qui était en train de se dérouler sous ses yeux lâcha prise sur le col et tituba en arrière. Chanyeol tomba à genoux sur le bitume humide il semblait lutter son nez commençait à s’allonger et sa mâchoire s’élargissait pour se transformer en crocs acérer, du pelage poussai sur quelques parcelles de peau pour finalement le recouvrir intégralement. Minha sous le choc trébucha sur une canette de soda et tomba sur les fesses les yeux écarquillés au possible.


Chanyeol maintenant sous la forme d’un énorme loup au pelage roux se retourna alerter par le son, il la vit à terre apeurer ...par ... lui et la scruta de ses yeux dorées il s’en voulut immédiatement et fis quelque pas vers elle pour la rassurer, c'était bien lui après tout. Il la regardait avec ces yeux, ces mêmes yeux qui l’avaient observé la semaine passée depuis la forêt, elle recula pourtant, terrorisée par sa forme animale. Chanyeol, blesser se figea et fis demi-tour, grimpa la grille avec un dernier regard en arrière et couru à travers les bois. Minseok avait quelque peu retrouvé ses esprits, refroidit par l’évènement. Il s’approcha précipitamment de Minha :


- Minha je peux tout t’expliquer. Elle s’était rapidement relever

- Ne m’a - proche - pas !! . Et ..et laisse-moi seule !!! Elle posait un regard de glace sur son ami et parti en courant.

Minseok choqué ne put rien faire, il resta debout au milieu de cette ruelle. Elle, courut à travers les rues.


C’était impossible, comment avait-elle fait pour ne rien remarquer, tous s'assemblait désormais elle se sentait perdu mais surtout trahi, comme si elle avait manqué un épisode de sa propre vie.


/Entrons dans la tête tourmentée de Minha/

Je couru le plus vite possible ma respiration devenait courte mais mes jambes ne voulait s’arrêter il fallait que je fasse le vide, la vérité c’est que je voulais oublier, oublier tout ça aurait été tellement plus simple. Je fini ma course devant ma maison, ma mère me vis passer en trombe dans l’entrée mais ne me posa pas de question elle avait dû remarquer que mon état émotionnel ne me permettrait pas de répondre de toute façon.

Je m’enfermais finalement dans ma chambre pour me rouler en boule dans ma couette je m’installais un cocon pour me couper du monde extérieur et surtout réfléchir parce que c'était bien la seule chose dont je me sentais capable pour le moment. Au bout de quelques minutes j'attrapai mon téléphone : trois appels manqués de Minseok je coupai donc mon portable, je ne voulais parler à personne, pas maintenant.


Tout ce sur quoi j'avais basé mon existence me semblait tout à coup bancale comme si je ne pouvais plus être sûr de rien, même la gravité me paraissait douteuse à présent, je venais d’assister à un phénomène qui défiait toute lois terrestre établit et ça m’avait un peu traumatisé je l’avoue, je m’attendais à tout moment à voir entrer un lutin ou virevolter une fée. J'explorai toutes les possibilités que j’avais considéré totalement incongrus jusqu'à maintenant mais je repensais soudainement à Chanyeol car après tout c’était lui le point de départ du bordel qui prenait place dans ma tête, il m’avait attiré dès le premier regard au fond j’avais l’impression de toujours l’avoir su, que c’était lui ce soir-là ça sonnait comme une évidence maintenant. Il avait le même regard peu importe sous quel forme il était et le dernier qu’il m’avait lancé semblait tellement triste et déçu que je m’en voulais d’avoir eu cette réaction j’avais paniqué et il en avait souffert.