Chapitre 8

par GoldFish

 

 

Je n’ose plus émettre le moindre mouvement, mais je sens Sehun s’éloigner de moi. Pendant un instant, j’ai cru sentir son cœur battre à une fréquence anormale.

 

_ Ce n’est pas ce que tu crois, Baekhyun. Je te le promets. Tente de se justifier Sehun, embarrassé que son petit ami nous ait surpris dans une telle position. Jongin avait juste besoin de réconfort, rien de plus. Continue-t-il alors que Baekhyun n’a même pas encore ouvert la bouche.

 

J’ose alors me retourner pour faire face à ce dernier qui nous regarde l’un après l’autre pour tenter de déceler un secret inavoué. Mais il a tort, Sehun lui a dit la vérité. C’était juste un moment de faiblesse et Baekhyun est arrivé à ce moment-là, tout comme Sehun avait dû arriver à un moment ambigu qui concernait Kyungsoo et Luhan. Je m’incline alors face à Baekhyun puis Sehun avant de m’excuser et remercier ce dernier, m’enfuyant par la suite d’un pas rapide vers l’établissement.

 

Je suis tellement gêné que je frôle tous les murs tant j’ai honte d’avoir été pris dans cette situation. J’ai l’impression que tout le monde est au courant et me dévisage alors je presse le pas, me faisant tout petit. J’arrive enfin devant ma salle de classe et voit l’une de ses filles qui me drague sans gêne. J’essaie de me faire discret en me cachant derrière un garçon plus grand que moi, mais en vain. Celle-ci me remarque et appelle mon prénom joyeusement avant de trottiner vers moi. Heureusement, le professeur arrive alors j’entre rapidement à sa suite, choisissant ma place mais manque de chance, elle s’assoit à côté de moi. Je me laisse tomber lourdement sur ma chaise, ignorant ses paroles telles que « On t’a déjà dit que tu étais beau ? », « Tu as une petite amie ? » ou encore « Tu aimes les grosses poitrines ? ». Je soupire, las, et appuie ma tête contre la paume de ma main, griffonnant sur mon cahier.

 

Mes pensées s’envolent rapidement sur les évènements passés : ma nuit plongée dans la veste de Sehun, mais surtout notre étreinte d’il y a encore quelques minutes. C’était vraiment apaisant. J’avais encore plus l’impression que tous mes soucis s’étaient envolés. Je me sentais bien, bercé par les battements de son cœur, ses caresses dans mes cheveux et son odeur si enivrante mais surtout ses bras protecteurs. Si Baekhyun n’était pas intervenu, je crois bien que je serais resté là des heures. Je n’avais même pas pensé une seconde à m’éloigner de cette ambiance si rassurante. Je prends une grande inspiration, un air béat sur le visage puis je souris comme un idiot, restant dans mes pensées les plus secrètes.

 

Les heures de cours passent relativement vite et arrive donc le cours de danse. Je rejoins la classe, puis les vestiaires pour directement aller me changer. J’y retrouve Luhan et Minseok alors nous discutons un moment avant de rejoindre la salle principale. L’ambiance se veut tout à coup apaisante et alors que je tourne la tête, mon regard rencontre immédiatement celui de Sehun qui fait son entrée dans la pièce. Il m’offre un sourire rassurant alors je lui renvoie, hochant la tête. Je comprends par ce sourire qu’il ne doit pas s’être passé quelque chose de grave entre lui et Baekhyun. C’est vrai que c’est rassurant. Je ne voudrais pas être l’objet d’une rupture à peine arrivé dans cette nouvelle école.

 

Le cours commence donc, le professeur met la musique et nous commençons à danser sur une chorégraphie que Sehun m’a apprise, hier. Et heureusement pour moi. Le professeur me regarde, ainsi que bon nombre d’étudiants, en partie Luhan et Minseok. Je me sens un peu gêné mais je sens aussi sur moi un regard fier, celui de Sehun que je peux apercevoir à travers nos reflets dans le miroir. Nos pas sont d’une synchronisation parfaite alors que nous ne sommes même pas à côté. J’en suis moi-même étonné.  

 

La musique s’arrête à la fin de la chanson et j’ai le droit à des félicitations de certains étudiants, comme des reproches d’autres. Le professeur ne manque pas de faire remarquer à ceux qui ne l’auraient pas vu, évidemment, que je suis d’un coup meilleur que les jours précédents. Je souris et jette un regard furtif à Sehun avant de reporter mon attention sur le plus âgé de la pièce.

 

_ J’ai un bon professeur particulier, souriais-je en reprenant ma respiration.

_ Et bien que ça continue alors !

 

Puis nous reprenons le cours après avoir fait une petite pause.

 

Lorsque celui-ci prend fin, mon tee-shirt est entièrement recouvert de sueur, et mes cheveux, n’en parlons pas. L’été est vraiment très désagréable dans ces moments-là, surtout que la salle de danse n’a pas de fenêtre donc il n’y a pas vraiment de moyen d’avoir de l’air mis à part à l’aide de la ventilation. Étant la fin de la journée, la plupart des étudiants rejoignent les vestiaires et prennent juste leurs affaires pour rentrer directement chez eux. Mais moi je ne suis pas comme ça, au contraire. J’en profite pour utiliser les douches qui se trouvent à l’intérieur car dans l’état où je suis, même un putois me fuirait.

 

Je retire alors mes vêtements sales et prépare les propres avant d’aller sous la douche. Je me lave rapidement à l’eau fraiche et je jure tellement ça fait du bien. Après avoir terminé, je me sèche et regarde mon téléphone, remarquant un message de Kyungsoo. Je le lis et souris avant de vite m’habiller. J’attrape mon sac que je balance sur mon épaule puis sors des douches ainsi que du vestiaire.

 

Lorsque j’ouvre la porte, je vois une petite tête noire aux grands yeux me sourire et se jeter sur moi pour me voler un baiser amoureux. Je souris contre ses lèvres et réponds à son baiser, le serrant contre moi. Il m’a manqué durant cette journée ! J’en profite alors pour lui faire un millier de baisers mais mon attention est attirée ailleurs lorsqu’un rire s’élève dans le couloir. Je tourne alors la tête et remarque Sehun en train de porter en sac à patate Baekhyun qui rit aux éclats en le frappant pour qu’il le lâche. Ce qu’il fait. Mais mon cœur se serre lorsque je vois mon ami poser sa main sur la hanche de son petit ami, le collant avec une délicatesse foudroyante contre le mur, se collant tout contre pour venir lui voler un baiser tellement doux et débordant de sentiments.

 

Mes yeux ne peuvent pas quitter leurs lèvres qui se caressent presque sensuellement, ne faisant plus attention à tout ce qu’il se passe autour d’eux. Non, il n’y a plus qu’eux et je le comprends bien vite. Cependant un frisson me secoue lorsque Baekhyun attrape la lèvre de Sehun entre ses dents tout en le regardant dans les yeux. À ce moment-là, je ne remercierais jamais assez Kyungsoo d’avoir tiré sur mon bras pour qu’on rentre chez nous. Mais je suis encore troublé alors je ne réagis pas tout de suite. Je regarde mon petit ami qui fait de même, intrigué par mon comportement. Je lui souris et attrape sa main pour nous éloigner et sortir du bâtiment, un goût amer me restant en bouche.

 

Nous arrivons donc en dehors de l’école et nous marchons le long du trottoir pour rejoindre Luhan, Minseok, Junmyeon et Jongdae qui nous attendent un peu plus loin. Nous profitons de ce moment de tranquillité pour parler un petit peu, mais nous arrivons vite à destination.

 

_ Hey, les saluais-je en souriant, surtout Junmyeon et Jongdae que je n’avais pas encore vu.

_ Salut les amoureux, vous en avez mis du temps, dis donc ! S’offusque Jongdae.

_ Ça fait trente minutes que Minseok et Luhan sont là, vous avez fait quoi ?

_ J’suis juste allé prendre une douche, pas de quoi vous inquiéter les gars, ris-je en serrant mon petit ami contre moi.

_ Je parie que Kyungsoo était aussi là.  Ajoute Junmyeon, gênant au maximum le principal concerné.

 

Nous rions tous aux éclats alors que j’enlace mon bien aimé pour cacher sa gêne. Bien évidemment que non, j’étais bel et bien seul sous la douche. Même si j’aurais bien aimé qu’il soit avec moi, je l’avoue.

 

Nos rires sont soudainement étouffés par un grondement qui ne m’est pas inconnu. Je pivote la tête et voit débarquer Sehun sur sa moto, au loin. Les étudiants le laissent passer et il s’arrête devant nous, mettant sa béquille et retirant son casque. Il pose son regard sur moi et m’interroge du regard.

 

_ Tu as oublié de prendre ton casque ? Demande-t-il, un sourcil haussé.

_ Je…

 

Je plante mon regard dans le sien, puis le dévie, revoyant les images d’il y a quelques minutes repasser dans mon esprit. Je sens aussi les yeux de mes amis sur moi, mais surtout ceux de mon petit ami qui m’oppressent.

 

_ On ne s’entraîne pas ce soir ? Me demande Sehun, surpris de ma réaction.

_ Je… J’ai quelque chose de prévu ce soir, désolé… Annonçais-je en fuyant son regard qui cherche le mien.

_ Oh… Dit-il en regardant mes amis avant de remettre son casque. Pas de soucis.

 

Et il démarre sa moto en marmonnant quelque chose que je ne comprends pas. Il me lance un dernier regard, puis regarde aussi KyungSoo et Luhan puis il s’en va, faisant gronder le moteur de sa moto. L’ambiance devient tout à coup un peu pesante. Mes amis ne me lâchent pas du regard, se posant probablement des questions sur ce qu’il venait de se passer mais je ne réponds pas. Heureusement, Junmyeon prend les devants.

 

_ Ça vous dirait du coup d’aller boire un verre tous ensemble avec HyunYoung et JinAh ? Il me semble qu’elles ont fini les cours plus tôt aujourd’hui. Sourit-il à notre intention.

_ Oh oui, pourquoi pas ! S’exclame Luhan et Minseok.

_ Je confirme, JinAh est rentrée plus tôt chez elle aujourd’hui, je devais la rejoindre d’ailleurs, mais je vais l’appeler.

_ Jongin, tu as quelque chose de prévu ? Demande Kyungsoo, intrigué.

_ Oh, non, en fait, je voulais passer du temps avec toi. Souris-je, intimidé par mon mensonge de tout à’ l’heure. Alors si tu n’as rien de prévu on peut se joindre à eux.

_ Oui ce sera cool ! Tous ensembles ! S’exclame Junmyeon avant d’appeler sa belle.

 

C’est ainsi que nous avons rejoint le café préféré de mes amis, rapidement rejoint par les deux petites amies respectives de JunMyeon et Jongdae.

 

Kyungsoo et moi rentrons deux heures plus tard. Après avoir encore un peu parlé, mon petit ami s’apprête à partir mais je le retiens par la main, le tirant contre moi avant de l’embrasser tendrement. Il répond à mon baiser et se recule pour me regarder.

 

_ Toi tu as une idée derrière la tête. Sourit-il en m’embrassant à son tour.

_ Ça te dirais de venir dormir avec moi ce soir ? Demandais-je en regardant chacun de ses deux yeux.

_ Hmm… Avec plaisir, mon amour~ Me répondit-il en me volant un énième baiser. Je vais chercher deux ou trois affaires et j’arrive.

_ D’accord, je t’attends.

 

Je l’embrasse une dernière fois et le laisse rejoindre sa maison, puis je rejoins la mienne. J’entre et vais embrasser ma mère qui est sur la terrasse.

 

_ Maman, Kyungsoo vient dormir à la maison ce soir, ça ne te dérange pas ? Demandais-je en m’asseyant deux minutes à côté d’elle.

_ Avec plaisir mon cœur, on pourrait inviter sa mère à manger à la maison du coup, tu ne crois pas ?

_ Ce serait une bonne idée. Comme ça toi non plus tu ne seras pas toute seule. Dis-je en prenant sa main dans la mienne, lui souriant d’un sourire qui se veut rassurant et encourageant.

 

Elle me sourit et serre mes doigts dans sa main avant de venir embrasser ma joue. Je souris et lui en fait un à mon tour, lui disant que je l’aime, puis je rentre pour rejoindre ma chambre. Mon téléphone vibre dans ma poche alors je regarde de qui il s’agit. Sehun. Je suis un peu anxieux de savoir ce qu’il va m’écrire, s’il a mal pris le fait que j’ai refusé qu’on s’entraine. Je prends une grande inspiration et lis son message.

 

« Désolée pour cette journée vraiment étrange… »

 

Ouf. Je suis soulagé, il ne m’en veut pas et semble ne pas avoir fait attention à l’incident. Je réfléchis un instant et tape sur mon clavier.

 

« Je ne l’ai pas trouvée si étrange que ça J »

 

Je souris et envoie un message à mon petit ami pour le prévenir que nous invitons sa mère à diner ce soir. En attendant son arrivée, je fais un peu de rangement. J’accroche la veste de Sehun sur le porte manteau et vais mettre au sale mes vêtements de danse. J’en profite pour refaire mon lit grossièrement et me parfumer.

 

La sonnette retentie alors que je remets mes bouquins en place. Je cours presque dans la maison, descends les escaliers, traverse le salon, pour ouvrir la porte. Je souris lorsque je tombe nez à nez avec mon amour. J’attrape sa main à peine la porte ouverte et le tire contre moi pour l’embrasser. Je crois bien que je tombe amoureux…

 

_ Ça fait même pas quinze minutes qu’on s’est quitté… murmure-t-il contre mes lèvres après les avoir quitté.

_ Tu me manquais déjà, souris-je en le serrant contre moi.

_ Toi aussi…

_ Bonjour Kyungsoo ! Intervint ma mère, nous faisant automatiquement nous éloigner d’un de l’autre.

_ Bonjour Madame Kim, vous allez bien ? Ma mère arrive d’ici quelques minutes. Annonce-t-il alors que j’attrape sa main.

_ Je vais très bien merci ! D’accord, allez filez les amoureux. Rit-elle face à notre comportement.

 

Nous rions à sa suite avant de nous éclipser discrètement. Nous traversons le salon, puis montons à l’étage et entrons dans ma chambre, fermant la porte derrière nous. Je le lâche pour aller me changer et enfiler un jogging plus confortable pendant qu’il inspecte les travaux finis de ma chambre. Je reviens et m’assoie en tailleur sur mon lit, l’observant faire le tour des lieux. Il complimente mes goûts car la dernière fois qu’il est venu, tout n’était pas encore terminé.

 

Cependant, il s’arrête devant la commode qui se trouve contre le mur. Ses yeux découvrent tout ce qui se trouve dessus, s’immobilisant sur ce que j’ai de plus cher à mon cœur. Un frisson désagréable me secoue car je sais ce qu’il va se passer maintenant. Mais mes yeux sont surtout bloqués sur le visage souriant qu’affiche la photo enfermée dans ce cadre.

 

Le silence règne dans la pièce. J’attends qu’il ouvre la bouche mais il ne le fait pas encore. Il attrape délicatement le cadre orné d’une moulure dorée et l’approche de lui pour mieux le regarder. Dans le passé, je n’aurais jamais accepté que quelqu’un le regarde si intensément, mais aujourd’hui ce n’est plus pareil, même si ce sentiment est toujours présent…

 

_ Qui est-ce ?

 

Sa voix s’élève enfin dans la pièce, me clouant sur place. Qu’est-ce que je peux bien lui répondre ? Je réfléchis un instant mais la seule réponse qui me vient en tête est de dire la vérité. Il le saura bien un jour de toute façon…

J’avale difficilement ma salive car le simple fait d’en parler ne me procure pas une sensation des plus agréables, mais je dois le faire pour lui.

 

_ C’est… Mon… hésitais-je, fuyant son regard désormais sur moi. C’est mon ex-petit ami… Avouais-je en me mordant la lèvre, extrêmement gêné par la situation.

 

Le silence refait place alors je regarde mon petit ami. Il a les yeux grands ouverts sur le visage rayonnant de celui qui a illuminé ma vie pendant des années. Puis il repose le cadre, ne le lâchant toujours pas. Je sais qu’il se pose des questions alors je me lève pour m’avancer vers lui. Je lui prends la main et l’attire derrière moi, me rasseyant sur le lit et l’invitant à venir sur mes genoux.

Son expression est sombre et son sourire à disparu. Il n’ose même plus me regarder dans les yeux. Je sais ce qu’il croit. Qui garderait la photo de son ex-petit ami dans sa chambre ? Personne.

 

Sauf moi.

 

_ Je te promets que tout est terminé entre nous. Commençais-je en attrapant ses mains dans les miennes, une boule désagréable au fond de la gorge. Il n’y a plus que toi dans ma vie maintenant. Uniquement toi, et je ne veux que toi. Dis-je en lui souriant, venant embrasser son menton, remontant sa mâchoire jusqu’à son oreille. Je n’aime que toi… Lui soufflais-je au creux de l’oreille avant que son visage ne pivote pour venir prendre possession de mes lèvres.

 

Ces mots m’ont arrachés le cœur mais je ne veux pas perdre KyungSoo à cause de ça. Je ferme violemment les yeux pour qu’il ne remarque rien d’anormal dans mon regard. Je ne veux pas qu’il remarque cette lueur dans mes yeux. Alors je décide de répondre à son baiser en y mêlant tout l’amour que j’ai pour lui. Sa main remonte dans mes cheveux et son visage s’écrase presque contre le mien mais ça ne fait pas mal, au contraire. C’est plaisant. Mes doigts remontent contre les mèches de sa nuque, s’insinuant entre elles pour les agripper sauvagement tout en restant doux. Il appuie tout son poids contre moi, me faisant basculer sur le matelas tout en approfondissant notre baiser. Il reste en surface mais il me donne vraiment très chaud. Ses lèvres attrapent les miennes et inversement, de même que nos dents se mordent. Ce baiser me donne l’impression qu’il cherche à me punir pour avoir gardé cette photo alors que je suis avec lui. Mais cette punition est la meilleure qu’on ne m’ait jamais faite.

 

Le baiser s’échauffe soudainement et devient plus sérieux. Il se replace confortablement au-dessus de moi, plaçant ses deux jambes de part et d’autre de mon corps, s’y allongeant complètement dessus. Cette sensation est tellement bonne que j’entoure mes bras autour de sa taille pour mieux le sentir. À cet instant, il plante son regard dans le mien tout en mordant ma lèvre sensuellement et ondulant doucement contre moi, faisant rencontrer nos deux entre-jambes. Un pic de plaisir me fait me cambrer lorsqu’une image bien similaire à ce dont j’ai été témoin il y a quelques heures me revient en mémoire. Il recommence et je m’agrippe à lui plus fermement à sa taille, bercé par le plaisir et le désir qui monte en moi.

 

Mais des coups frappent à ma porte et nous nous immobilisons immédiatement.

 

_ Les garçons, le repas est prêt ! Annonce ma mère, heureusement, sans ouvrir la porte.

_ On arrive ! L’avertis-je avant qu’elle ne le fasse et soit choquée de notre position.

 

Nous entendons alors des pas s’éloigner puis nous éclatons de rire après nous être regardés. Nous commençons à être habitués à ce que ce genre de chose arrive. Après cinq minutes, nous nous levons enfin. Je l’embrasse une nouvelle fois pour lui montrer que je ne veux que lui puis il me sourit avant qu’on sorte de la chambre pour descendre rejoindre nos mères.

 

Après le repas, nous remontons dans ma chambre et rejoignons la salle de bain pour prendre notre douche ensemble. Une fois sous l’eau, Kyungsoo se rapproche de moi, enlaçant mon cou de ses deux bras pour diminuer l’espace entre nos deux corps. Nous nous retrouvons donc collés l’un à l’autre, peau contre peau. Mes mains glissent sur ses hanches que je caresse en les enlaçant étroitement. Il capture mes lèvres en me transmettant son amour, alors je lui rends le mien, dévorant sa chair si appétissante. Il finit par lâcher les mèches de mes cheveux pour s’emparer du gel douche, un sourire innocent sur ses lèvres. Je ne le lâche pas pour autant, reculant uniquement d’un pas pour regarder ce qu’il fait.

 

Il pose alors ses deux mains remplient de savon sur mon torse, m’envoyant un regard chaud alors que ses mains commencent à me laver, ou plutôt me caresser. Je souris devant son air attentif à mes moindres réactions avant de l’embrasser.

 

_ Tu sais, tu n’as pas besoin de gel douche pour me toucher. Ris-je avant qu’il descende soudainement ses mains sur ce qui fait de moi un homme.

 

Je tais immédiatement un gémissement de plaisir et un cri de surprise en me mordant violemment la lèvre. Je ne m’y attendais vraiment pas. Il sourit narquoisement et me regarde.

 

_ Tu disais ?

 

Il se moque de moi en plus ? Je rêve !

Ses doigts commencent doucement à courir sur ma peau devenant brûlante par ses caresses. Je dépose ma tête sur son épaule, tout contre son cou, savourant le rythme de ses doigts sur moi. Je ferme les yeux et suis foudroyé d’un plaisir inconnu. Bordel, que c’est bon. Je plante mes dents dans son cou, gémissant inlassablement sous ses délicieuses caresses.

 

Cependant, mes mains restent immobiles, je suis dans l’incapacité de lui rendre le plaisir qu’il m’offre et je m’insulte intérieurement à cause de ça. Je suis vraiment désolé Kyungsoo…

 

Mais un nouveau pic de plaisir me fait vibrer de la tête au pied lorsque le son de mon prénom gémit d’une sensualité sans égale résonne dans ma tête. Je suffoque à cause de cette sensation foudroyante mais tellement plaisante. Pourtant je n’ai pas le souvenir d’avoir entendu Kyungsoo gémir pour la simple et bonne raison que je ne le touche pas. Puis une nouvelle fois, une vague me submerge et c’est un cri étouffé qui s’échappe de moi, faisant apparaitre un flash lumineux d’une silhouette dans mon esprit, ainsi qu’une voix. Sa voix.

 

Mon esprit m’enfermant dans une bulle où il n’y a que moi et lui-même, j’attrape le sexe de mon petit ami pour lui rendre le plaisir qu’il m’offre. Mais les images qui circulent dans ma tête sont totalement différentes. Le souvenir de son parfum me donne l’impression qu’il est encore près de moi. Le souvenir de son corps contre le mien me propulse au summum de mon plaisir, reproduisant cette scène de sexe avec lui. Et uniquement lui. Son visage apparait dans mon esprit. Ses yeux plissés par son sourire. Sa bouche étirée par ce sourire, ondulant contre ses lèvres à lui… Le plaisir me fait perdre la tête. Ma main accélère ses mouvements sur le membre de mon petit ami. C’est tellement bon. J’embrasse ses lèvres comme si c’était les siennes. Comme il l’embrasse lui… Et puis j’atteins le point de non-retour. Celui qui me propulse là où j’aimerais être puis me fait ensuite réaliser où je suis.

 

Je sens soudainement que l’eau ne coule plus sur mon corps. Je sens l’air frais courir sur ma peau humide alors que mon corps tremble sous le plaisir que j’ai ressenti et le désir qui a pris place en moi. Kyungsoo essuie brièvement mon corps et le sien, puis il attrape ma main, nous dirigeant auprès de mon lit. Il m’y allonge sur le lit et s’étale sur moi, reprenant notre activité précédente sans aucune gêne. Je sens son désir, mais mon esprit n’est plus là. Il frotte son corps contre moi alors que j’entends des bruits de succions près de mon oreille. Je le regarde et le vois sucer ses propres doigts. Il me sourit avant de m’embrasser puis, de sa seconde main, relève une de mes jambes.

 

Le retour sur Terre n’a jamais été aussi rapide.

 

_ Non KyungSoo arrête ! Paniquais-je en le repoussant violemment, le faisant presque tomber du lit.