2/3

par mikako

.

.

.



Lorsque Chanyeol ouvrit les yeux, il croyait encore être dans un rêve. Peut-être que tous les événements passés n'étaient que le fruit de son imagination débordante. Cependant il déchanta rapidement en sentant le matelas sous son dos et en entendant les petits jappements de son nouveau colocataire.
Il soupira, longuement.

Finalement, le brun passa sa main sur le visage fatigué de Minseok et se leva du lit. Les vêtements de Baekhyun lui allait à la perfection, mais il sentait bien que quelque chose n'allait pas. Les larmes menaçaient encore de couler, mais Chanyeol se força à penser positif. Il devait continuer sa vie ainsi.

Le brun n'avait pas le choix. Alors il se fit une promesse, tout faire pour assurer le futur de Minseok.

Park Chanyeol avait disparu, il avait une nouvelle chance de débuter dans la vie. Fini la mauvaise image qu'il véhiculait. A présent, le plus grand renaissait dans un nouveau corps, il avait une nouvelle chance.

- Tu es déjà réveillé ? Demanda le blond en le voyant assis sur son lit.

- Apparemment.

Baekhyun sortit son petit corps de sous les couvertures et s'étira en tirant ses bras en l'air. Chanyeol arqua un sourcil en le voyant faire. Il n'avait vraiment honte de rien.

- Viens, on va petit-déjeuner !

Ils descendirent en pyjama dans la cuisine et le brun serait mort de honte s'il était dans son vrai corps. Depuis quand on se baladait dans sa maison vêtu ainsi ? Il n'y avait pas un minimum de savoir-vivre ici ?

- Bonjour les garçons, salua Mme Byun.

Elle leur montra la table garnie de nourriture et Baekhyun sauta de joie en plein milieu de la cuisine. Un sourire rayonnant apparut sur les traits fins de son visage et l'espace d'une seconde Chanyeol le trouva mignon. Puis, se reprenant, il secoua la tête pour faire partir cette idée stupide.

- Assieds-toi Minseok, fit le plus petit en tapotant la chaise à coté de lui.

Sans rechigner et mourant de faim, Chanyeol accepta la proposition sans discuter.



.

.



Une semaine passa et le brun vivait encore chez Baekhyun. Et autant dire que la vie n'était pas simple pour lui. En premier lieu, il devait s'habituer à tous les changements de son nouveau corps. Trouver son sac véritablement lourd à porter, allonger le bras douloureusement pour atteindre un objet en hauteur et voir le monde de très bas.

Mais le pire restait de devoir supporter toutes les habitudes du blond.

Tous les soirs, après les cours celui-ci l’emmenait dans un café sur la route. Ils descendaient du bus et Baekhyun sautillait en direction des gâteaux de la vitrine. Il s'achetait un macaron à la fraise, parfois un milkshake à la vanille, et le plus petit mangeait cela en fermant les yeux.

Baekhyun voulait partager avec lui, mais le brun avait honte de piquer la moitié d'un macaron aussi petit. Alors il refusait, en se demandant pourquoi il prenait l'autre en pitié.

Son colocataire était aussi du genre à sourire à toutes les petits chose insignifiantes, même un papillon sur une fleur ou un arc en ciel, une vraie fille. Il poussait des gémissements quand il dormait, comme un chiot, et traînait en pyjama tous les matins dans la maison.

Sans oublier que Baekhyun le traînait partout avec lui. Minseok devenait son ombre et son véritable propriétaire détestait cette sensation.

Cependant, il y avait aussi des moments où Chanyeol découvrait des choses. Comme les repas familiaux tous les jours. Jouer aux jeux vidéos jusqu'à tard le soir, faire ses devoirs avec l'aide de quelqu'un.
Se faire frapper la tête à chaque fois qu'il ne disait pas bonjour à la femme de la cantine ... Non en réalité, le blond était insupportable. Chanyeol ne pouvait pas changer d'avis là dessus.



.

.



Puis, le brun fit connaissance officiellement avec tous les amis de Baekhyun. Ce dernier l'avait traîné à la cafétéria, à sa table habituelle et avec son sourire jusqu'aux oreilles.

- Je te présente Luhan. Luhan, voici Minseok mon nouvel ami.

Chanyeol lui fit un sourire hypocrite, n'oubliant pas son couple avec Jongin.

- Enchanté, s'exclama le chinois.

Jongdae et Suho les rejoignirent quelques instants plus tard et le brun fit un minimum d'efforts afin de mieux les connaître. Ou plutôt, il écouta les paroles débitées par son voisin un peu trop bavard.

Il se rendit compte également qu'il s'était habitué au son de la voix de Baekhyun. Dans un sens, cela lui faisait peur de devoir probablement se coltiner son nouveau colocataire tous les jours, mais d'un autre coté, Chanyeol fut rassuré de s'attacher à lui.

Enfin, s'attacher était un bien grand mot.

Il tolérait sa présence. Rien de plus.

- Minseok ?

Retournant à la réalité, il leva les yeux de son plat pour regarder Luhan.

- Tu étais dans quel lycée avant ?

Avant qu'il ne puisse répliquer au chinois quelque chose comme "va te faire voir, ça ne te regarde pas", une autre personne parla à sa place.

- Oh tiens Luhan, ce ne serait pas Jongin qui t'appelle ?

Celui-ci tourna son attention vers son amoureux et un sourire se forma sur ses lèvres. Les rois venaient d'arriver à la cafétéria.

Chanyeol, quant à lui, avait ses yeux fixait sur Baekhyun. Le blond savait parfaitement que le passé de Minseok était un gros point noir dans sa vie (du moins, c'est ce qu'avait fait croire le plus grand pour avoir la paix).
Il avait bien remarqué ce que le chiot avait fait pour lui. Détourner l'attention de Luhan et le sauver d'une situation périlleuse.

Cependant, il ne lui accorda aucun merci. Park Chanyeol ne faisait pas ça.

- Oh non, gémit Joonmyun.

- Il se passe quoi ? Demanda Jongdae.

Sans répondre, le concerné se leva de son siège et se dirigea vers les rois. Kris lui avait ordonné de venir et Suho obéit pour ne pas avoir d’ennuis.
Chanyeol regardait toujours cela d'un air mauvais. Son ancien meilleur ami lui avait prit sa vie. Suho était son esclave avant, et à présent le grand blond se croyait tout permis. Il agissait comme le roi d'avant, mais en bien pire.

Recevant une dernière claque sur la joue, Joonmyun revint à leur table avec les yeux qui brillaient, comme s'il allait fondre en larmes en une seconde.

- Ça va ? Le questionna Baekhyun en passant une serviette humide sur son visage.

En effet, à chaque fois Suho revenait avec de la nourriture sur ses cheveux, des bleus ou son uniforme trempé.
D'un coté, Chanyeol l'admirait pour sa ténacité. A aucun moment, Joonmyun ne s'était rebellé ou avait fondu en larmes. Il restait courageux et avec la tête haute. Pour un esclave de roi.

- Vivement que Park Chanyeol revienne, marmonna-t-il.

Aussitôt, Jongdae plaça sa main sur la bouche de son ami.

- Tu sais très bien qu'on ne doit plus prononcer son nom.

Les yeux de Suho se fermèrent et du sang glissa de sa lèvre fendue.

- C'est juste la vérité. Il était peut-être con mais pas aussi cruel que Kris, Tao ou Sehun. Tout ce que je faisais pour lui c'était porter son plateau. Ça me faisait chier, mais je me rends compte que ce n'était rien à coté de ce que je subis maintenant.

Sans le vouloir, un sourir apparut sur le visage de Minseok.



.

.



Et Chanyeol décida de questionner davantage son nouveau colocataire à propos de cela. Dès que l'école fut terminé, et que Baekhyun l'emmena dans son café préféré, bien évidement. Minseok ne dit pas un mot, comme à son habitude, laissant le blond faire de grands gestes pendant ses explications à propos d'un cours quelconque.

Ils rentrèrent, mangèrent avec les parents de Baekhyun, prirent une douche et firent leurs devoirs. C'était devenu un quotidien affolant pour Chanyeol, mais étrangement, il commençait à s'y habituer. Un peu.

Mais surtout, il attendait avec impatience le moment où le blondinet lui proposerait de parler ensemble. En général, ils le faisaient dans leur lit, lumière éteinte et se préparant à tomber dans les bras de Morphée.
Chanyeol avait réellement envie de poser des questions, pour une fois. Et il espérait bien que son voisin puisse lui répondre. De manière synthétique, de préférence. Puisque Baekhyun avait la fâcheuse habitude de traîner dans ses explications. Il faisait durer les choses en longueurs et c'était vraiment agaçant.

- On peut parler ?

Enfin ! C'était pas trop tôt.

- Bien sur.

Baekhyun lui lança un sourire rayonnant, heureux que pour une fois Minseok lui réponde positivement.

- Super ! Alors de quoi veux-tu parler ?

- De Park Chanyeol.

La voix dure et tranchante plaça un silence gênant dans la pièce.

- Il n'y a rien à dire sur lui ... Bafouilla maladroitement Baekhyun.

- Allez, tu peux bien m'en dire plus sur lui. Tout le monde le connaît au lycée et pourtant personne n'ose réellement m'en parler. Faisait-il si peur que ça ?

Même dans l'obscurité, Chanyeol repéra le corps de son voisin se retournant dans sa direction. Le blond se tortillait les mains, et semblait peser le pour et le contre dans son esprit.

A dire vrai, le brun ne savait pas pourquoi il tenait absolument à ce qu'il parle de son vrai lui. Une manière qu'il avait trouvé pour ne pas que les gens l'oublient. Que Park Chanyeol était le Roi de SM Highschool, et que Kris n'était qu'un connard profiteur.

Et peut-être que Baekhyun était pour le moment le seul qui avait su voir autre chose en lui. Car Chanyeol avait beau être détestable envers certaines personnes, égoïste, râleur, il n'en restait pas moins un battant. Il avait protégé le lycée, en montant en grade et en le défendant contre les boss des bahuts aux alentours. Bien évidement, sa bande l'avait suivit, mais est-ce que Kris serait à la hauteur ?
A présent que sa disparition était confirmée, les autres ne tarderaient pas à bouger.

- Il me faisait un peu peur, souffla Baekhyun.

Minseok tourna sa tête sur son matelas, ne s'attendant pas à ce que son voisin lui dise cela.

- T'as-t-il déjà fait du mal ?

Bizarrement, son corps trembla en même temps qu'il posa cette question. S'il avait réellement fait du mal au petit blond, il s'en voudrait atrocement. Ce n'était pas dans ses habitudes de regretter des actes passés, seulement là, c'était un cas à part. Car il était question de celui qui l'avait accueillit chez lui. Celui qui lui souriait tous les matins en lui demandant s'il avait bien dormi. Celui qui voulait tous les soirs partager son gâteau, même s'il était bien trop petit pour deux.

- Non, répondit-il.

Chanyeol soupira.

- Mais il aurait pu, continuait le blond. Après tout, mettre la tête des étudiants dans les toilettes en tirant la chasse d'eau était son jeu préféré.

Minseok fronça les sourcils. Depuis quand ceci était un de ses passe-temps ? Il ne s'était jamais permis de faire ça. En général, c'était Sehun ou Kris qui se salissaient les mains le plus souvent, mais pas Chanyeol.
Ok, il rigolait en les voyant faire, certes, mais il n'en faisait rien.

Baekhyun se racla la gorge et se retourna une fois de plus dans son lit, faisant complètement face à Chanyeol.

- Dis-moi ... Je peux te confier quelque chose ?

- Bien sur.

- Que tu ne répéteras à personne, insista Baekhyun.

Le brun hocha la tête, mais n'était pas certain qu'il l'ait vu dans le noir. Néanmoins, celui-ci prit une grande respiration avant de prendre la parole, à nouveau.

- Tu crois que .. Qu'on peut aimer quelqu'un d'aussi détestable que Park Chanyeol ?

Cette question fut comme un coup de poignard dans son cœur.

Était-il si horrible avant, pour que Baekhyun ne demande si quelqu'un pouvait l'aimer ? Que devait-il répondre à cela ? Il n'était que Minseok après tout. Un inconnu.

- Je sais pas ...

Chanyeol se roula en boule dans son lit, mettant un terme à la conversation.



.

.





Comme tous les jours, depuis maintenant plusieurs semaines, Baekhyun traînait Minseok jusqu'à sa table à la cafétéria. Il lui tapait sur la tête si celui-ci ne disait pas bonjour, et le faisait attendre devant son repas jusqu'à ce que tout le monde soit présent pour commencer.
Il roulait des yeux, mais le faisait quand même sans son accord. Bon sang, ce n'était pas sa mère aux dernières nouvelles.

A chaque fois, ils arrivaient dans les premiers et le blond sortait leurs repas de son sac de cours. Il l'emportait partout avec lui, de peur que quelqu'un lui vole pendant son absence. Chanyeol pouvait parfaitement le comprendre, surtout en ce moment.

Cette fois-là, et contrairement à d'habitude, les deux amis se firent ralentir par l'envie pressante de Baekhyun et ils se rendirent aux toilettes les plus proches. Le plus petit avait également cette mauvaise habitude, embarquer Minseok partout avec lui, comme un petit chien.
A cause de ce contre-temps, ils arrivèrent en retard, après que tous les autres soient déjà installés à table. Chanyeol était pressé, particulièrement aujourd'hui, car c'était vendredi.

D'une, parce que c'était le week-end qui s'annonçait. Et de deux, car la mère de Baekhyun leur avait cuisiné un plateau-repas pour midi. Le blond les avait mis dans les boites de bentos ce matin et Chanyeol avait hâte d'être à douze heures pour pouvoir enfin les découvrir.

Oui, c'est aussi une habitude depuis qu'il habitait chez lui. Sa mère préparait leurs repas de midi tous les vendredis. Il n'avait jamais vraiment demandé pourquoi.

Enfin, passons. Puisque le corps de Minseok s'écroula sur la chaise juste à coté de Jongdae en attendant avec impatience de manger. Baekhyun prit place à ses cotés et se mit à ouvrir son sac. Les petites boites furent sorties et directement, Chanyeol les ouvrit.

- Attends un peu, morfale, rigolait le blond.

Le concerné fit la grimace.

- Mais j'ai faim !

Les bentos furent mis sur la table et Chanyeol s'occupa de partager la nourriture en deux.

- Bon app'

La tête de Minseok reçu une claque pour ne pas avoir répondu.

- Je me demandais pourquoi vous aviez toujours vos repas perso le vendredi. Tout s'explique maintenant, commenta Jongdae.

Il montra les boites avec ses baguettes.

- Ma maman est trop gentille, répondit Baekhyun.

Puis il donna un coup sur les doigts de Chanyeol. Celui-ci avait déjà commencé à manger alors que Suho n'était pas encore arrivé à table.

- Et comment ça se fait que Minseok en ait aussi ?

Pour le coup, tout le corps du brun se bloqua sur sa chaise. Les amis de Baekhyun étaient-ils au courant qu'il habitait chez celui-ci ? Ils n'avaient jamais évoqué le sujet avant.

- Salut les gars, annonça mollement Joonmyun en arrivant.

Sauvé par le gong.

- T'en fais une tête, remarquait le blond.

Suho s'installa en face de lui et soupira longuement. Puis il mit sa main dans la poche de sa veste d'uniforme et fouilla à l'intérieur quelques secondes. Une petite feuille apparut devant eux. Rouge, avec une fine écriture italique noire.

- Kris organise une énorme fête ce week-end. Tout le bahut est invité.

- Sûrement pas nous, ricana Jongdae.

Suho lui jeta un regard en coin et soupira, encore.

- Si. Nous sommes officiellement ses larbins. Désolé les gars, il m'a chopé ce matin pour me le dire, nous serons ses esclaves pour ce samedi.

- Trop génial, fit ironiquement son voisin.

Quant à Chanyeol, il fronça les sourcils et pinça ses lèvres en apprenant la nouvelle. Avant, jamais Kris ne se serait permis de faire ce genre de choses. Le brun n'aimait pas les fêtes, avec sa bande, ils se contentaient simplement de se rassembler chez l'un d'entre eux et ... C'est tout.
En prenant la feuille d'invitation, il remarqua les mots "piscine", "DJ", "alcool". Ouais, cela résumait sans doute parfaitement la soirée qu'ils allaient subir ce week-end.

- On est vraiment obligé ? Demanda-t-il tout de même.

Joonmyun le regarda dans les yeux, tout en faisant une grimace.

- Plutôt oui.

La main de Baekhyun atterrit sur la sienne, comme pour le rassurer.



.

.



- Je n'ai rien à me mettre.

- Mais si, je t'ai posé des vêtements sur mon lit.

- Je vais ressembler à un sac.

- Pas du tout, tu seras super.

- Porte-les toi-même s'ils sont si super que ça !

Baekhyun soupira devant le comportement immature de son colocataire. Cela faisait une demi-heure qu'il essayait tant bien que mal de lui faire porter quelque chose pour la fête de Kris, afin qu'il soit un minimum présentable. Cependant, rien à y faire, Minseok ne voulait absolument pas y aller.

- Tu me forceras pas, nargua le brun.

Alors Baekhyun décida de prendre le taureau par les cornes.

- Kris remarquera ton absence.

- Grand bien lui fasse, roucoula Minseok.

- Ta tête sera mise dans les toilettes.

- Seulement s'il m'attrape !

Le blond leva les yeux au ciel. Bon sang, il y avait bien un moyen pour obliger son ami à aller à cette foutue fête tout de même !

- Si tu n'y vas pas .. Je pourrais faire en sorte que ma mère ne prépare plus de panier-repas le lundi et le vendredi.

Chanyeol se figea et l'autre savait déjà qu'il avait gagné.

- Tu feras pas ça ... Fit le brun d'une voix blanche.

- Oh que si !

Baekhyun croisa les bras et désigna le tas de vêtements, toujours posé sur son lit, d'un coup de menton, faisant clairement comprendre à Chanyeol ce qu'il devait faire. S'habiller sans discuter et ainsi, ils pourraient enfin rejoindre la fête.
Minseok plissa les paupières et râla jusque dans la salle de bain, où il s'enferma à double-tour.

Une quinzaine de minutes plus tard, les deux jeunes hommes étaient finalement prêts. Baekhyun avait même insisté pour qu'ils se maquillent, mais le brun avait refusé, même sous la menace. Il n'était pas question qu'il ressemble à un travelo, et encore moins dans ce corps tout chétif. C'était complètement hors de question.

- Alors ? On y va ?

Chanyeol soupira et se prépara mentalement à passer la pire soirée de sa vie.



.

.



Le trajet jusqu'à la maison de Kris se passa plus rapidement que prévu, Chanyeol ayant envie de retarder l'échéance le plus possible. Et même s'il était déjà venu chez le chinois auparavant, cela lui semblait étrange à présent.
Leur terrain était tout simplement énorme, couvrant probablement plusieurs hectares, et il fallait au moins marcher 500 mètres avant de pouvoir sonner à la porte d'entrée.

Chanyeol savait également que sa propre maison était grande, cependant pas autant que celle-ci. La famille de Kris était déjà riche en Chine, ici ce n'était qu'un terrain de jeu.
Le plus étonné, fut sans doute Baekhyun. Qui resta planté devant la grille avec la bouche ouverte. Minseok soupira, levant les yeux au ciel, et passa une main sous le menton de son voisin pour fermer ses lèvres.

- Tu vas baver, lança-t-il.

Le concerné ne sembla pas se vexer et continua même son manège une fois entré. Il admirait toutes les plantes, les statues, la porte.

- Prends une photo pendant que t'y es ...

Les yeux du petit blond s'illuminèrent et Minseok attrapa son bras avant qu'il ne puisse atteindre sa poche.

- C'était une blague, dit-il froidement.

- Mais ...

Chanyeol le tira en avant, ne l'écoutant même pas. Il n'arrivait pas à y croire, Baekhyun aurait vraiment pris une photo de la maison de Kris. Quel crétin.



.

.



Ce fut un Suho à bout de souffle qui leur ouvrit la porte. Il n'avait pas encore pris le temps de s'habiller correctement et semblait presque mort.

- Enfin !

Eh oui, Minseok et Baekhyun avaient débarqué légèrement en retard, surtout à cause de Chanyeol qui ne voulait pas se vêtir correctement. Bon sang que les goûts du blond étaient suspects.
Kris les avait convoqué quelques heures en avance, afin que ses esclaves puissent ranger, préparer, nettoyer la maison avant que ses invités n'arrivent. Suho et Jongdae avaient déjà commencé sans eux, et déjà les deux garçons étaient à bout.

- Ce chinois est un sadique, chuchota Jongdae, une fois qu'ils furent tous présents dans la cuisine.

Baekhyun pouffa et demanda tout de même ce qu'ils devaient faire. Les décorations avaient été mises dans des cartons emballés et le propriétaire leur avait apparemment expliqué le thème de la soirée.

- La Chine. Comme si on avait pas déjà vu sa tête.

- Sérieusement ? Demanda Chanyeol.

Il n'en revenait pas. Kris avait décidé de transformer sa maison en une sorte de temple aux couleurs rouges et dorés. Des chats avec une patte levée, des amulettes, des tenues traditionnelles remplissaient tous les cartons.
Bon, cela n'avait probablement pas ces noms là, mais Chanyeol ne connaissait absolument rien à la culture de son ancien ami. Il sortit certains objets des caisses et fit une grimace. Et à vu de nez, tous les autres ne semblaient pas davantage emballés de faire ça.

Jongdae se bataillait avec des grandes banderoles en forme de triangle et tandis qu'il les tirait violemment des caisses, les décorations ne semblaient jamais vouloir s'arrêter.

- Purée, mais ça finit quand ce machin ?!

Le châtain parut totalement ébahit, et commençait déjà à insulter la banderole aux couleurs rouge et orange. Alors qu'à coté, Baekhyun le regardait faire avec amusement.

- T'es sur que tu veux toujours pas mon aide ? Proposa-t-il en ricanant.

Son interlocuteur lui adressa un regard noir.

- Ce n'est pas une stupide banderole chinoise qui aura raison de moi !

Puis une seconde plus tard, le jeune homme se prit les pieds dedans et s'étala comme une crêpe sur le sol.

- Oui, pour sur ...

Chanyeol toussa maladroitement à coté. Ces mecs avaient beau être chiants, énervants, agaçants, mais au moins ils avaient une qualité indéniable. Ils le faisaient rire, et la plupart du temps sans même le vouloir.

La porte de derrière s'ouvrit, celle qui reliait les cuisines au salon, et Suho apparut avec un grand sourire et un plateau garni dans les mains.

- Regardez les gars !

Jongdae gémit de douleur, toujours coincé sur le sol.

- C'est des gâteaux de lune, continua le plus âgé, sans faire attention à son ami, saucissonné devant lui.

Minseok fronça les sourcils. Ils ne connaissaient pas du tout ces pâtisseries.
Elles étaient toutes assemblées sur un plateau en argent, rangée l'une à coté de l'autre et ayant toutes une autre mot marqué sur le dessus.

- Et ... C'est quoi ?

Suho se racla la gorge.

- Les gâteaux de lune sont des confiseries chinoises en forme de lune, d’où leurs noms, et qui sont généralement consommée aux environs de la mi-automne. Soit : la fête de la lune. Ils sont écrit avec les sinogrammes Yùe Bǐng, en mandarin. Les parfums les plus connus sont : crème de lotus, aux noix, à la pâte de durian et de haricots rouges, purée de dattes, d'ananas confits ou soja.

Chanyeol soupira.

- C'est bon, calme ta joie Wikipédia. J'en demandais pas autant.

Baekhyun rigola à coté de lui et prit l'un des gâteaux pour goûter. Il fit des sons de contentement à chaque bouchée, comme si cela était son premier repas depuis des jours. Chanyeol le regarda avec amusement. Le petit blond avait exactement cette expression lorsqu'il mangeait ses macarons le soir, sur le chemin du lycée.

Suho, pendant ce temps, continuait à parler tout seul sur les différentes confiseries chinoises et le brun y jeta un oeil.

- Tout ce que je connais, c'est les Fortunes Cookies, marmonna Minseok.

Soudain, le dictionnaire sur pattes arrêta de parler et sa bouche se tordit en une grimace outrée.

- Les Fortunes Cookies ne sont pas chinois ! Cela vient des États-Unis.

Chanyeol parut étonné.

- Ah ouais ?

- T'es au courant que tu viens de briser toute mon enfance ? Lança Jongdae.

- Oh tais-toi le saucisson.

Le concerné continua de gémir pathétiquement en guise de réponse.

- Vaudrait mieux le détacher, dit Baekhyun. Si on veut continuer à avancer rapidement.

Ils regardèrent tous les cartons devant eux avec une mine dépitée.

- Et on pourra commander des Fortunes Cookies ?

Suho sembla réfléchir quelques secondes et finalement, il haussa les épaules.

- Je suis sur que Kris ne remarqua pas ça sur la loooongue liste de bouffe qu'il a prévu pour ce soir, rajouta Chanyeol.

Après tout, il connaissait certaines habitudes de son ancien ami.

Baekhyun fit un grand sourire et fouilla dans sa poche afin de trouver son portable. Rapidement le numéro fut trouvé et le blond appela sans attendre. Il donna un coup de coude à Minseok, ravi de la tournure des événements.
Quant à Chanyeol, il leva les yeux au ciel. Cependant, un sourire joyeux ne voulait pas quitter son visage.

- D'ailleurs, il y a pleins d'autres trucs dans les cuisines, annonçait Suho.

Le petit blond eut soudainement des étoiles dans les yeux et il traîna Chanyeol par le bras. Les trois jeunes hommes rigolèrent, alors qu'une table entière de nourriture les attendait dans la pièce d'à coté.

Alors que pendant ce temps, au salon ...

- Eh mais les gars ... Revenez ! Détachez moi, au moins !



.

.



Quelques heures plus tard, toutes les décorations avaient été mises en place et les nombreux invités commençaient à arriver sur place. La maison de Kris parut énorme pour la plupart des personnes, non habituées à tant de richesse. De plus, c'était bien la première fois que l'un des Rois de SM Highschool organisait une soirée, et en plus chez lui.

Chanyeol continuait de regarder tout cela d'un mauvais œil.

Évidement, Suho, Baekhyun, Jongdae (récemment rescapé des banderoles) et lui, devaient se contraindre aux cuisines et à la préparation de toute la nourriture. Le traiteur avait tout apporté par camion, mais il fallait les réceptionner. Sortir tous les cartons et enlever les emballages. Poser le tout joliment sur des plateaux, et les servir aux invités. Après cela, bien entendu la vaisselle des couverts et des verres (merci le lave-vaisselle).

La musique jouait à fond et Chanyeol remercia Kris de vivre aussi isolé d'autres habitations. Ce serait devenu vite ingérable pour eux de gérer en plus des voisins mécontents.

- Je me posais une question, fit Minseok, alors que Suho venait juste de les rejoindre dans les cuisines avec une dizaine de plateaux à laver.

- Oui, vas-y.

- Pourquoi sommes nous les seuls que Kris a "engagé" pour faire tout ça ?

Cela lui paraissait étrange à présent, de savoir qu'il n'y avait qu'eux. D'autres étudiants auraient pu y être contraint de force.

- Pour rien, lança rapidement Jongdae.

Son interlocuteur fronça les sourcils en remarquant que sa question avait jeté un froid. Il se tourna en direction de Baekhyun, qui lui aussi avait baissé les yeux.

- Ça doit être de ma faute, chuchota-t-il.

Aussitôt, Suho posa sa main sur l'épaule de son ami.

- Tu sais très bien que non.

L'ambiance passa automatiquement de "pas terrible" à "complètement naze" et Chanyeol se sentait mal à l'aise. Il n'avait pas cru qu'une seule interrogation de sa part rendrait les autres dans un tel état.

Une sonnerie de téléphone les coupa et le blond fouilla dans sa poche.

- Les Fortune Cookies doivent être arrivés.

Pour la première fois, le sourire de son colocataire manqua à Chanyeol.



.

.



Baekhyun sortit rapidement des cuisines pour accueillir le traiteur et le brun ne put tenir à questionner les autres du regard. Il ne voulait certainement pas être tenu à l'écart de quelque chose et en particulier si cela concernait le petit blond.

- Alors ? Dit-il en croisant les bras.

Suho jeta à un coup d’œil sur son voisin, qui tout de suite leva les bras en signe d'innocence.

- Ah non, compte pas sur moi.

Il soupira et regarda à nouveau Minseok dans les yeux.

- Cela s'est passé il y a longtemps et vraiment, ce n'est rien du tout ...

- Si ce n'est rien, pourquoi tout le monde semble le prendre au sérieux ?

Suho se racla maladroitement la gorge.

- En première année, Kris voulait sortir avec Baekhyun. Mais, il a dit non. Seulement, les semaines passèrent et Kris n'abandonnait pas, revenant encore et encore. Baekhyun n'a pas eu le choix de lui dire directement la vérité, au risque de le blesser.

A l'entente de tout ça, les poings de Chanyeol s'étaient fermés dans ses poches. Ses ongles s'étaient enfoncés dans ses paumes. Il n'arrivait pas à y croire. La première année n'était pas si loin pourtant, et Kris était un ami proche à cette époque.
Le brun ne savait pas ce qui l'énervait le plus dans cette histoire.

Même le fait que le chinois ait pu un jour aimer Baekhyun le rendait fou de rage.

- Et .. C'était quoi ? Qu'a dit Baekhyun pour faire abandonner Kris ?

Jongdae lança un regard en direction de la porte, afin de bien vérifier que le concerné était toujours à l'extérieur.

- Eh bien, qu'il aimait déjà quelqu'un d'autre. Ou ... En vérité, il l'aime toujours. Alors Kris n'avait aucune chance, et même encore maintenant.


.

.

.