Chapitre 27

par Kawai-Chupsie

- Qu'est-che que fous foutchez là ? Demanda Jongin, une brosse à dent dans la bouche alors qu'il venait d'ouvrir à ses amis.


- Jongin !! Mais putain pourquoi tu réponds pas à ton téléphone !! s'énerva Chen en sentant l'inquiétude lui chatouiller les nerfs.


Xiumin tapota l'avant bras de son amant pour le calmer, et soupira en se tournant vers Jongin. Luhan leur avait rapidement expliqué la situation au téléphone, et rien de toute cette histoire n'était rassurant. Baekhyun était injoignable. Et il en était de même pour Chanyeol, évidemment.


- Où est Chanyeol ?


Jongin haussa les épaules, indifférent. Il ne comprenait pas cette si soudaine visite de ses amis, et à vrai dire, il n'en était pas très ravi. Il préférait se morfondre dans son lit toute la journée, à attendre un quelconque message de Kyungsoo. Qui n'allait probablement jamais arriver..


- JONGIN !!!


- Au repère ! M'agresse pas comme ça ooorh !!


- Et tu sais s'il est avec Baek ? Questionna Xiumin en grimaçant avant même de savoir la réponse.


- Ah ça c'est fort possible, ils avaient rendez vous apparemment.


Chen sentit son cœur se serrer dans sa poitrine alors qu'il remerciait son ami, le corps tremblant. Il sortit son téléphone et appela Luhan, peu sûr de lui. Peut-être qu'ils se faisaient des frayeurs pour rien. Après tout, ils ne connaissaient pas ce Daehyun, il aurait très bien pu raconter des histoires..

Mais mieux valait ne pas rester indifférent. Baekhyun était peut-être en danger.


- Luhan !! Au repère, ils sont au repère !! s'écria Chen lorsqu'il eu son ami au bout du fil.


- On y va tout de suite ! Vous nous rejoignez là-bas !


Chen ne prit même pas la peine de répondre. Luhan avait déjà raccroché, paniqué.


- Wow, il se passe quoi là ? Demanda Jongin qui sentait que quelque chose de sérieux était en train de se dérouler.


Xiumin soupira en se tournant vers le brun. Ils n'avaient pas de temps à perdre. Mais Jongin devait être mis au courant lui aussi.


- Peut-être que Baek est en danger Jongin. Il faut pas le laisser seul avec Chanyeol.


* * * * * * * * * * * * * *


- La porte est ouverte !! remarqua Kyungsoo en pointant du doigt le repère.


Luhan hocha la tête en continuant de courir. Il n'arrivait plus à parler, ni même à réfléchir correctement. Si il était arrivé quelque chose à Baekhyun, il allait énormément s'en vouloir. Il se devait de le protéger, d'être à ses côtés comme lui l'avait fait lors de ses épreuves. Alors s'il avait un problème..


- BAEK !!! hurla Luhan en se précipitant vers le centre de la pièce.


Ses yeux s'étaient écarquillés à l'instant même où il avait vu la marre de sang qui se formait autour de la tête de son ami.


- BAEK !! BAEK REPONDS-MOI !!!!


Luhan hurlait sans pouvoir s'arrêter, le visage déformé par l'inquiétude, accroupi aux côtés de Baekhyun. Des larmes coulèrent aussitôt sur son visage alors qu'il tentait de faire réagir son ami. En vain.


- Putain.. souffla Sehun, horrifié alors qu'il découvrait à son tour le corps inerte de Baekhyun. Non..


- ME LAISSE PAS BAEK, ME LAISSE PAS !!! continuait de hurler Luhan, incontrôlable.


Suho arracha un bout de son T-shirt et se pencha en vitesse vers le châtain. Il chercha la plaie de ce dernier et dû retenir un haut le cœur en voyant la quantité de sang qu'il perdait. Malgré tout, il tenta d'estomper l’hémorragie comme il le pouvait, sous le regard suppliant de Luhan.


- J'appelle l'ambulance !!!


Kyungsoo se précipita à l'extérieur du repère et explosa en sanglots alors qu'il tapait le numéro des urgences. Jamais il n'aurait cru qu'un tel cauchemar allait arriver. Jamais.

Mais maintenant, c'était trop tard.


* * * * * * * * * * * * * *


- Sauvez-le !!! Je vous en supplie, sauvez-le !!!


Sehun prit son amant dans ses bras alors que celui-ci se débattait avec force. Le brancard transportant Baekhyun disparu rapidement de sa vue, guidé par une dizaine d'infirmiers en panique.


Ils vivaient un enfer.

- Ils doivent le sauver Sehun, ils doivent le sauver.. commença à sangloter Luhan en cachant son visage sur le torse de son amant.


Sehun hocha la tête, la gorge nouée. Il n'était pas préparé à un tel drame. Personne n'y était préparé. Mais maintenant qu'ils devaient y faire face, tout semblait irréel et démesurément douloureux.


Kyungsoo ne s'était plus arrêté de pleurer. Sa tête lui faisait atrocement mal, mais il s'en fichait. Il ne voulait plus penser à rien, juste pleurer. Encore et encore..


En fait, ils étaient tous en état de choc. Les autres étaient arrivés à leur tour en apprenant la nouvelle, et ils se trouvaient maintenant tous dans le hall de l’hôpital, découragés. Tous, ou presque. Chanyeol manquait à l'appel.


Le temps passa, et ils restaient sans nouvelles. Personne n'avait plus prit la parole depuis que Baekhyun avait disparu dans les étages du bâtiment. Le silence régnait dans la salle d'attente où ils se trouvaient à présent.

Seuls les sanglots incontrôlables de Tao, Luhan et Kyungsoo laissaient croire que tout cela était bien réel. Que ce n'était pas juste un rêve, un cauchemar, et que l'un d'eux allait bientôt se réveiller.


Deux heures passèrent. Puis trois. Quatre. Cinq.

C'était trop long, bien trop long.


- Bois ça.


Luhan releva doucement la tête et rencontra le regard chaleureux de Suho qui lui tendait une canette. Le blond était presque tenté de lui sourire en le voyant, mais quelque chose manquait à ce visage. Il était terne, sans vie. Suho souffrait aussi.

Luhan détourna le regard et secoua la tête. Les autres ne devaient pas souffrir. Ils ne devaient pas avoir mal. Pas ses amis. Pas eux. Il détestait cela. Il haïssait cette situation, cette attente interminable. Pourquoi fallait-il qu'une telle chose leur arrive ?


Suho soupira, le regard triste. Lui non plus ne voulait pas voir ses amis souffrir. Ses petits protégés. Mais il ne pouvait rien y changer, il n'en avait pas la force. Il continua alors son petit tour et distribua les boissons qu'il venait d'acheter, le cœur lourd. Kyungsoo n'en avait pas pris non plus. Et Chen n'avait même pas levé la tête.


- Tenez, madame Byun, il faut que vous gardiez toutes vos forces.


La mère de Baekhyun se força à sourire, au milieu de ses larmes. Ses yeux rouges et gonflés montraient malgré tout l'amour qu'elle portait à son fils et la souffrance qui lui était infligée. Elle remercia silencieusement Suho qui se courba poliment pour retourner à sa place.


Bien trop long..


**


- Monsieur et madame Byun ?


Les Byun en question se levèrent précipitamment, et les amis de Baekhyun firent de même. Ils restaient tous silencieux, le cœur battant alors que le médecin les préparait à entendre la suite.


- Il est pour le moment dans le coma.


Luhan se laissa retomber sur son siège, les yeux dans le vide. Cette simple phrase l'avait complètement déboussolé. Il ne savait pas s'il devait être rassuré, ou au contraire, plus inquiet.


Le coma..


Il n'entendit pas les explications compliquées du médecin, et se contenta de garder quelques brides de son monologue. Il avait peur. Extrêmement peur pour son ami.


- C'est tout de même son deuxième coma, je préfère vous prévenir maintenant, s'il se réveille, il y aura des séquelles.


La nouvelle leur tomba violemment dessus. Ils restèrent tous choqués par les propos du médecin qui arborait un visage désolé.

Baekhyun ne leur en avait jamais parlé. Il avait tout gardé pour lui.


Kyungsoo laissa s'échapper un sanglot. Il y aurait des séquelles. C'était inévitable. Est-ce que Baekhyun allait réellement s'en sortir ? Ils l’espéraient tous.


Après quelques explications en plus, le médecin prit congé et laissa un silence de mort s'emparer de la pièce.


Les pleurs de Kyungsoo s'intensifièrent alors qu'il se rendait compte de la gravité de la situation. Il ne voulait plus y croire. Baekhyun n'avait pas le droit de souffrir, lui qui s'inquiétait toujours pour les autres, et pas pour lui-même..


Mais Baekhyun allait avoir des séquelles. Plus rien n'allait être comme avant. Plus rien.


* * * * *


Les jours passèrent sans que rien ne bouge pour Baekhyun. Certains de ses amis n'avaient pas le courage de retourner en cours, comme c'était le cas pour Luhan ou Kyungsoo par exemple. Ils passaient leurs nuits à pleurer, incapables de penser à autre chose. L'état de Baekhyun était inquiétant, il ne voulait pas se réveiller.


La porte d'entrée de l'appartement de Luhan claqua, mais le blond ne bougea pas d'un poil, assis en tailleur sur son lit, le visage pâle.


- Hey..


- Hey, répondit Luhan sans vie.


Sehun s'installa sur le lit aux côtés de son amant et le cala entre ses jambes, son torse collé au dos du blond.


- Je t'ai apporté à manger Luhan, il faut que tu te nourrisses quand même.


- Mmh..


Sehun soupira et l'enlaça fortement. Luhan avait besoin de se sentir aimé et soutenu, surtout en ce moment.

Ils restèrent ainsi silencieux plusieurs minutes, jusqu'à ce que Luhan prenne la parole.


- Chanyeol, il.. ?


- Non, personne ne l'a vu. Jongin non plus. Mais il a dit qu'il passait probablement à l'appart la journée parce qu'il y avait des affaires sales dans sa chambre, et d'autres qui avaient disparues.


Luhan hocha la tête en soupirant. Même si Chanyeol était la cause de ce drame, il restait leur ami. Et tant qu'ils n'avaient pas d'explications concrètes sur ce qu'il s'était passé, ils ne pouvaient pas le détester.

Et c'était exactement pour cette raison, qu'ils devaient faire quelque chose.


- On doit prendre rendez-vous avec Daehyun.


Sehun sourit légèrement en entendant les paroles de son amant. Il ne voulait pas le brusquer, alors le fait que Luhan prenne de lui même l'initiative l'aidait énormément.

Daehyun allait tout leur expliquer. Et enfin, ils allaient savoir la vérité sur toute cette sombre histoire.


* * * * * * * * * * * * * *


Et le rendez-vous arriva bien vite.


Le samedi, les dix amis s'étaient rassemblés chez Sehun, invitant donc Daehyun à se rendre à cette adresse.

Installés dans le salon, Daehyun au centre de l'attention, personne n'osait prendre la parole. Peut-être par peur d'entendre la vraie histoire..


- Merci d'être venu, fit enfin Kyungsoo à l'intention de Daehyun qui lui sourit timidement.


Bien que c'était la première fois que les autres le rencontrait, ils voyaient bien que son visage ne devait pas être comme ça habituellement. Ses traits étaient tirés, des cernes se dessinaient sous ses yeux et sa peau était anormalement pâle. Lui aussi avait été touché par la nouvelle, et s'inquiétait de l'état de son ami.


Au bout de plusieurs instants de silence, Kris indiqua à Daehyun que tout le monde l'écoutait. Certains déglutirent avant même d'entendre un mot sortirent de la bouche de l'ami de Baekhyun, tandis que d'autres attendaient avec impatience.


Et finalement, Daehyun se lança. Tout comme il l'avait fait précédemment avec Baekhyun, il commença par la première version des faits, puis enchaîna avec la deuxième. Alors qu'il parlait, il croisait les regards choqués ou tristes des amis de Baekhyun, et le comprenait très bien. Ils n'étaient même pas au courant de l'amnésie de Baekhyun, ils ne savaient rien, absolument rien. Jamais ils n'auraient pu penser que leur ami avait été dans un gang, qu'il avait déjà eu un petit ami, qu'il avait déjà été proche de la mort auparavant.

Toute cette souffrance qu'il avait gardé si longtemps pour lui seul, ils ne l'apprenaient que maintenant.


Daehyun s'arrêta enfin dans son discours, le visage désolé. Le silence prit à nouveau place dans la pièce, mais Kyungsoo le brisa rapidement, fondant en larmes.


- Quel genre d'amis on a été ?! Fit-il d'une voix épuisée. On a rien vu, rien du tout !! Alors que Baek avait un secret énorme sur les épaules. Je suis un si mauvais ami.. J'ai tout raté..


Jongin secoua la tête et s'approcha du petit brun pour le consoler. Il détestait le voir ainsi, et c'est sans réfléchir qu'il posa sa main sur son épaule.

Mais il revint vite à la réalité lorsque Kyungsoo lui lança un regard haineux en repoussant violemment sa main.


- Ne me touche pas.


La gorge de Jongin se noua alors qu'il ne quittait plus Kyungsoo des yeux. Si même dans cette situation, Kyungsoo le repoussait.. Alors il l'avait réellement perdu.


- Daehyun.. Par rapport à Chanyeol.. commença Luhan sans savoir comment terminer sa phrase.


Daehyun secoua la tête et se mordit la lèvre. Il ne connaissait pas la bonne facette de Chanyeol, alors il ne pouvait pas dire grand chose sur lui. Mis à part qu'il en voulait énormément à Byu..


- Désolé, je peux pas beaucoup vous aider à ce niveau là... Chanyeol déteste Byu, voilà tout. Pourtant Baekhyun m'a dit que tout s'était arrangé entre eux, alors je comprend vraiment pas..


Les autres soupirèrent. Ils n'étaient pas plus avancés sur Chanyeol.

Ils avaient dû mentir à la police en affirmant qu'ils ne savaient pas qui avait agressé Baekhyun, sachant pourtant très bien que Chanyeol était derrière tout cela. Ils savaient que c'était très dangereux de leur part, et qu'ils risquaient beaucoup en mentant. Mais ils ne voulaient pas non plus mettre leur ami en danger tant qu'ils ne savaient pas les raisons qui avaient poussé leur ami à faire cela. Ils sortaient tout de même ensembles..


- Baekhyun a beaucoup de chance d'avoir des amis comme vous.


* * * * * * * * * * * * *


Suho salua les infirmières qui se trouvaient devant la chambre de Baekhyun. Ce dernier avait subi des opérations dans la semaine, mais d'après le médecin, tout s'était bien passé. Maintenant, ils devaient juste attendre son réveil. Et c'était bien la partie la plus inquiétante, puisque Baekhyun restait inconscient.

La maman du groupe poussa la porte en silence et pénétra dans la pièce blanche de son ami. Il prit place sur le fauteuil à côté du lit, et soupira.

Le visage de Baekhyun avait déjà changé. Il était extrêmement pâle, et ses joues s'étaient creusées.

Suho prit la main de son ami. Il détestait l’hôpital, voir le châtain relié à des dizaines de tuyaux inquiétants. Et puis, il devait se sentir si seul..


- Il faut que tu te réveilles rapidement Baek.. commença Suho en cherchant ses mots. Luhan et Kyungsoo vont vraiment mal. Et puis tu nous manques. Énormément.


Il sourit en se disant que Baekhyun l'écoutant probablement. Il était toujours là. Même s'il ne le montrait pas. Et d'une certaine manière, c'était rassurant.

Il allait continuer de parler lorsque la porte de la chambre s'ouvrit. Il fronça les sourcils en ne reconnaissant pas l'un de ses amis.


- Oh, je suis content de te voir !! Et bonjour mon Baekie.. lança le jeune homme en s'approchant du lit.


Il se retourna vers Suho et lui sourit tristement. Il n'avait pas l'air méchant, au contraire. Mais qui était-il ?


- Je suis Jaejin, le cousin de Baek, continua-t-il.


- Aah ! Lâcha Suho en comprenant mieux. Baekhyun nous a parlé de toi. Mais pourquoi est-ce que tu es.. Content de me voir ?


Jaejin sourit à nouveau et alla chercher une chaise dans un coin pour s'asseoir à son tour. Il caressa gentiment la joue de Baekhyun et reporta à nouveau son attention sur Suho.


- Il fallait que je parle à l'un d'entre vous en fait. De Chanyeol.


Le cœur de Suho rata un battement en entendant cela. Depuis le temps qu'ils cherchaient à avoir des informations sur lui.. Allait-il enfin savoir ce qui se passait réellement ?


- Baekhyun m'avait parlé de quelque chose, il avait essayé de vous le dire aussi, mais apparemment il a pas eu le temps.. Donc je pense que c'est mon devoir de vous en parler.


Suho hocha la tête en avalant sa salive. Il sentait que ses mains devenaient moites, il avait réellement peur de savoir. Mais il le fallait. Alors Jaejin reprit :

- En fait, d'après Baek.. Chanyeol a des troubles psychologiques. Il confond Byu et Baekhyun. Il voit en Baekhyun deux personnes et n'arrive pas à les associer. Pour lui, Byu et Baekhyun sont deux personnes différentes, et donc il en déteste une, et aime réellement l'autre.. Il pensait tabasser Byu. Jamais il n'aurait fait de mal à Baekhyun, il en est amoureux.


Suho écarquilla les yeux et posa une de ses mains sur sa bouche, choqué. Les propos de Jaejin lui avait retourné le cerveau, il n'aurait jamais pu croire qu'une telle chose arrivait à Chanyeol.. Il avait des problèmes psychologiques. Chanyeol était atteint psychologiquement. Ce n'était pas possible..


- Je suis vraiment désolé de t'apprendre ça comme ça.. Mais je sais que Baekhyun voulait vraiment vous en parler. Il s'inquiétait énormément pour Chanyeol..


Suho hocha la tête et se leva brusquement.


- Merci Jaejin. Vraiment, c'était LA pièce du puzzle qui nous manquait. On aurait jamais pu y penser tous seuls. Merci, merci. Je vais tout faire pour arranger cette histoire le plus vite possible, je te le promets.


Jaejin sourit et se leva à son tour. Il se saluèrent poliment, et Jaejin quitta la pièce après avoir dit au revoir à Baekhyun.


- Je vais aider Chanyeol, Baek. Il ira mieux, tu peux compter sur moi. Ne t'inquiètes pas pour ça. Tout ce que tu dois faire, c'est te réveiller, d'accord ?


Il embrassa le front de son ami et quitta la chambre à son tour, sachant déjà où il devait se rendre.


* * * * * * * * * * * * *


- Suho hyung !! Attends moi !!


Suho sursauta alors qu'il montait dans le bus. Il se retourna pour tomber sur un Kyungsoo essoufflé.


- Tu vas où ? Demanda Suho.


- Je viens avec toi.


Suho manqua de s'étrangler devant l'air sérieux de son ami. S'il savait vraiment où allait Suho, il ne dirait pas cela..


- Tout à l'heure à l’hôpital, j'étais là.. Je t'ai entendu appeler Chanyeol. Je veux venir avec toi.


- Kyungsoo, c'est trop dangereux, s'il te plaît je..


- Je sais ce qu'il a ! J'ai croisé Jaejin quand il est sortit de la chambre de Baek ! J'ai pas peur, je veux vraiment venir avec toi ! Ou alors, toi aussi tu me prends pour un être inutile et insignifiant ?


Suho soupira et fit signe à Kyungsoo de le suivre. Ils s'installèrent au fond du bus, là où il n'y avait pas grand monde.


- Tu veux prouver à Jongin que t'es fort et courageux c'est ça ?


Kyungsoo baissa la tête, s'avouant vaincu. Il avait perdu toute confiance en lui-même depuis que Jongin lui avait craché ces paroles au visage. Alors maintenant, il voulait montrer à tout le monde, si ce n'est qu'à lui même, qu'il pouvait prendre des risques et se montrer mature.

Oui, il avait peur. Il stressait à la simple idée de revoir Chanyeol, tout en sachant qu'il avait un problème psychologique. Mais il voulait aussi montrer à Jongin qu'il avait tort.


- Il ne le pensait pas Kyungsoo. Il s'en veut maintenant..


- Je m'en fou. Me parle pas de lui. On va où exactement ?



* * *


Kyungsoo et Suho marchaient depuis dix bonnes minutes dans des rues peu fréquentables. Aucun des deux ne semblait vraiment rassuré par ces lieux. Il faisait sombre et il n'y avait pratiquement personne. Le moindre bruit les faisait sursauter.


- Pffiu pourquoi il est dans un endroit comme ça aussi.. se plaignit Kyungsoo en croisant les bras sur sa poitrine, inquiet. T'es sûr que c'est là ?


Suho jeta à nouveau un œil sur le petit papier qu'il avait glissé dans sa poche, et hocha la tête. Pas de doute, ils étaient au bon endroit. Il ne leur restait plus qu'à trouver le bon numéro..


- Je suis content pour toi Suho, avoua Kyungsoo en souriant doucement.


Le dénommé se retourna vers son ami en fronçant un sourcils.


- Pourquoi ?


- Toi qui a toujours tenu à être la « maman » de notre groupe.. Au moins là tu vois que c'est vraiment le cas. Chanyeol n'a répondu qu'à toi au téléphone. Personne d'autre n'a réussi à l'avoir. Pas même Jongin.


Suho parut surpris. A vrai dire, il n'avait même pas relevé le fait que Chanyeol lui avait répondu tout de suite. Alors, il était vraiment important pour eux ?

Il se tourna vers Kyungsoo qui lui sourit à nouveau, avant de reprendre la marche.

Il marchèrent encore quelques minutes, puis Suho s'arrêta brusquement.


- On y est, indiqua-t-il en pointant un petit entrepôt quasi abandonné du doigt.


- Ouah c'est.. Glauque, remarqua Kyungsoo en frissonnant.


Mais il ne put pas faire demi-tour. Suho attrapa son ami par le bras, et il descendirent les escaliers qui se trouvaient à leurs pieds.

Suho frappa à la porte, mais ne reçu aucune réponse. Il inspira alors un grand coup, et ouvrit doucement.


- Y'a quelqu'un ?


Il tenta d'allumer la lumière, mais rien ne vint. Il entra alors complètement dans la pièce en fronçant les sourcils. Kyungsoo fit de même et referma derrière lui, sait-on jamais.


- J'ai peur, avoua Kyungsoo.


- Mmh, on voit vraiment rien ici.


L'aîné avança prudemment dans la pièce à la recherche d'une quelconque source de lumière. Mais il faisait vraiment noir et il ne pouvait même pas distinguer les murs. Il sortit son téléphone de sa poche pour tenter de s'éclairer un minimum. Mais il sursauta brusquement, faisant tomber son portable à terre, lorsqu'un cri strident brisa le silence de la pièce.


Et ce cri appartenait à Kyungsoo.