Chapitre 23

par Kawai-Chupsie

« - Toutes les courses sont faites ? On a les pizzas ? Vous avez pas oublié les boissons ? Putain qu'est ce que cette boîte fait là, le salon doit être niquel !! Merde j'ai une tache sur ma chemise !! Putain putain putain !!!


- Jongin.. Pète un coup tu as encore une heure avant que Kyungsoo arrive. »


Le brun se laissa tomber aux côtés de Kris sur le canapé. C'est vrai, il lui restait encore un peu de temps, il ne devait pas se stresser comme ça.. Mais il voulait vraiment que tout soit parfait pour son Kyungsoo, il ne devait pas faire d'erreur pour que cette fête soit inoubliable.


Il avait tout supervisé, et contrairement à ce qu'il avait pu imaginer, tout le monde avait rempli sa part du travail sans souci. La nourriture avait bien été achetée, les décorations se trouvaient déjà un peu partout dans le salon, la disposition de la pièce principale était parfaite pour la soirée, et presque tout le groupe était prêt.


Presque. Luhan, Suho, Chen et Baekhyun étaient encore chez ce dernier. Ils devaient apparemment terminer d'écrire un poème ou quelque chose du genre, à l'intention de Kyungsoo. Cela faisait déjà une trentaine de minutes qu'ils étaient partis, et leur absence ne faisait qu'amplifier le stress de Jongin.


Il est vrai que Xiumin et Lay devaient garder Kyungsoo à distance encore une heure, mais si par le plus grand des hasards, ils échouaient à leur mission de la plus grande importance, alors ils se retrouveraient dans de beaux draps. Le groupe devait être au complet dans le salon de Kyungsoo à son retour. Jongin l'avait exigé haut et fort, et il valait mieux l'écouter ce soir.


«- Et toi t'as pas oublié ton cadeau ? Demanda Chanyeol en s'installant à son tour, un verre de coca dans la main.


- Le cadeau ?? »


Jongin se releva d'un seul coup, paniqué. Il se rua vers son sac et constata avec horreur qu'il avait bel et bien oublié le cadeau qu'il devait offrir à son petit ami.


« - Noooooooooooooooon mais nooooooooon je suis trop con putaiiiiiin !!!!! s'écria-t-il la tête entre ses mains. »


Chanyeol quand à lui était mort de rire face à la réaction de son ami.

Il reprit vite son calme lorsque ce dernier lui lança un regard noir qui lui fit froid dans le dos.


« - Alala. Oui, t'es con, mais t'as un super meilleur ami, commença Chanyeol. Heureusement que t'es parti avant moi hein, j'ai pu me rendre compte que monsieur avait oublié son paquet pour son bien aimé. »


Il se leva sous le regard plein d'espoir de Jongin qui le suivit comme un petit chien. Chanyeol attrapa son sac et en sortit.. Le paquet tant désiré.


« - Alors toi je t'aime putain !! remercia Jongin en serrant le cadeau dans ses bras avant de taper amicalement le dos de Chanyeol. »


Mais Jongin ne put pas se reposer sur ses lauriers plus longtemps, son téléphone vibrait fortement dans sa poche.


« - Ouais qu'est ce qu'il y a Lay ?


- Jongin !! Problème !! fit Lay à voix basse de l'autre côté du fil. Kyungsoo a aaaabsolument voulu rentrer maintenant, on a pas réussi à le garder plus longtemps !! »


- Maintenant ? Mais vous êtes où là vous arrivez dans combien de temps ?


- On est déjà sorti du bus, on sera là d'ici dix minutes !!


- Putain mais Laayyyy pourquoi t'as pas appelé plus tôt !!!


- J'ai... oublié ? »


Aaaargh. C'était certain, Jongin allait l’étriper. Il était temps de faire un rapatriement d'urgence. Après avoir expliqué la situation, Kris se chargea d'appeler les poètes novices qui se trouvaient encore chez Baekhyun, pendant que Jongin courait à l'étage pour aller se changer.


En cinq minutes, tout le monde était parfaitement prêt. Jongin alla éteindre les lumières, et se hâta de se cacher avec les autres, derrière les canapés. Plus que quelques instant et...


«  SURPRIIIIIIIIIIIIIIIIIISE !!!!!! »


Kyungsoo venait à peine de faire un pas dans le salon, que déjà il se retrouvait entouré d'une bande d'excités complètement fous.


« - Et Joyeux Anniversaire !!! ajouta Jongin en attrapant son petit ami par la taille. »


Il laissa ses lèvres rencontrer celles de son vis à vis, et l'embrassa avec amour.


« - C'est Jongin qui a tout mis en place !! informa Baekhyun qui ne s'arrêtait plus de sourire depuis qu'il avait vu le visage heureux de Kyungsoo.


- Yaaah j'ai vraiment un petit ami parfait, merci !! fit Kyungsoo en embrassant à nouveau Jongin. »


La soirée pouvait commencer.


Et quelle soirée !! Ils ne firent que rire, manger et crier pendant plusieurs heures. Tout le monde s'amusait, même ceux qui n'avait pas le cœur joyeux ces derniers temps. C'était l'occasion pour eux d'oublier un peu leurs problèmes et de se concentrer sur autre chose.


« - Eeeeh ça vous dit le jeu du placard ? Lança Luhan qui retrouvait doucement son sourire.


- C'est quoi ça encore ? Questionna Suho qui avait vraiment peur des jeux que le chinois proposait.


- Oooh tu vas pas me dire que tu connais pas ça !! C'est simple. Tu donnes un certain nombre de minutes imposées, et tu mets deux personnes dans un placard, qui doivent rester enfermés là pendant le temps choisi !! Vous êtes partants ? »


Certains hochèrent la tête, enthousiastes, pendant que d'autres haussaient simplement les épaules. Pourquoi pas. Après tout, cela pouvait être amusant.


« - Comment on choisit qui va avec qui et le temps ? Demanda Kyungsoo.


- On peut faire des papiers et tirer au pif !! » proposa Baekhyun.


Encore une fois, les autres hochèrent la tête. Le châtain se hâta donc d'aller faire des petits papiers et plaça dans la casquette de Chen qui traînait.


« - Quel sera notre premier couple? Fit-il, mystérieux, en tendant la casquette au milieu du cercle qui s'était formé.


- Je pioche !! » fit Xiumin qui semblait aimer ce jeu.


Il fouilla un peu et tira tout d'abord le papier temps.


« - Dix minutes !! Et ce sera pour... SUHO !! s'écria-t-il avant de tirer le second nom. Avec Lay !! Allez, au placard vous deux !! »


Le visage de Suho se décomposa lorsque le nom de Lay sortit. Ce n'est pas que cela le dérangeait mais.. Si. Il ne voulait pas, surtout pas, se retrouver seul avec Lay dans une pièce. Enfermés qui plus est.


Mais c'était le jeu et entouré de ces idiots, il savait qu'il ne pouvait pas se défiler.

Il se leva donc, entraînant Lay à sa suite, et tous deux se retrouvèrent enfermés dans le placard à balai de Kyungsoo.


« - Alors ça, c'était parfait, bravo Xiumin je crois que tu pouvais pas mieux faire, avoua Luhan alors que les deux désignés ne pouvaient plus l'entendre.


- C'est un signe du destin.. » fit Xiumin, ce qui eu le don de faire exploser de rire tout le groupe.


****

Lay et Suho n'avaient pas dit grand chose une fois leurs dix minutes passées, au plus grand regret du reste du groupe. Mais ils ne s'arrêtèrent pas là, et continuèrent leur petit jeu.


Kyungsoo et Chen furent ensuite désignés pour rester pour rester vingt minutes. Ils ressortirent du placard en ayant presque composé une chanson à deux.


Tao et Kris y passèrent aussi, en trois minutes, ils avaient tenté de commencer quelque chose mais Sehun les avait arrêté à temps.


Quand à Jongin, il était sorti mort de rire après sept minutes, parce que d'après ce qu'il avait rapporté, Xiumin s'était pris les pieds dans une serpillière et s'était retrouvé les fesses coincées dans un seau.


« - Il ne reste plus que quatre papiers.. »


Baekhyun commençait sérieusement à angoisser. Quatre papiers. Luhan, Chanyeol, Sehun et lui-même. Il priait pour ne pas se retrouver avec son ex ? -petit ami.


« - Quinze minutes. Ce sera donc.. SEHUN et.. »


Chen s'arrêta un instant en lisant le petit bout de papier qu'il venait de sortir. Pourquoi fallait-il que sa main soit si mauvaise en hasard ?


« - Luhan. »


Le chinois baissa la tête. Comment allait-il faire ? Est-ce que Sehun allait accepter ? Est ce qu'ils allaient parler ? Pouvait-il se permettre d'essayer d'arranger les choses ?


« - Allons-y. » Fit Sehun sans aucune expression sur le visage.


Il se leva simplement, et se dirigea vers le placard sans se retourner.


Luhan jeta un regard inquiet à Kyungsoo et Baekhyun qui lui firent pour l'un un sourire réconfortant et pour l'autre un «fighting » invisible.


Les dés étaient jetés. Il n'avait plus qu'à espérer.


****


Cinq bonnes minutes étaient passées. Aucune parole n'avait été échangée. Sehun n'avait pas levé les yeux une seule fois sur le chinois qui commencer à désespérer.


Il soupira fortement en se demandant si les choses allaient s'arranger un jour.


Finalement, ils n'avaient jamais eu de discussion depuis que Sehun savait tout. Le plus jeune ne faisait que l'éviter et l'ignorer à longueur de journée.


Luhan inspira un grand coup. S'ils continuaient ainsi, c'était tout à fait normal que rien ne bouge. Il fallait bien commencer quelque part. Et c'était à lui de faire le premier pas.


« - Tu.. Vas bien ? » Demanda timidement Luhan.


Ouah, quelle question. Évidemment, il ne reçu aucune réponse. Cette situation qui l'agaçait fortement devenait de plus en plus difficile à supporter psychologiquement.


« - Écoute.. Sehun.. Je suis désolé. Sincèrement, énormément désolé. Je sais que tu m'en veux. Je comprends tout à fait. J'ai fait une connerie, je le sais, je l'assume. Mais tu me manques. J'aimerais bien te laisser faire ta vie de ton côté, que tu m'oublies, que tout s'arrête définitivement pour que tu sois heureux. Mais je ne peux pas. Parce que je t'aime bien trop pour ça. »


La gorge de Luhan se noua doucement tandis qu'il tentait de percevoir une quelconque expression sur le visage fermé de Sehun. Mais rien.


Des larmes commencèrent à couler le long des joues blanches du chinois alors qu'il reprenait.


« - J'en peux plus Sehun ! Sanglota-t-il sans pouvoir se contenir. Tu me manques vraiment trop. Je t'aime tellement, pourquoi est-ce qu'il a fallu que je fasse cette connerie ? Je suis le pire des abrutis.. Je ne te mérite pas, et pourtant je ne te lâcherai pas non plus. Je n'y arrive pas. Je t'aime Sehun, je t'aime vraiment, s'il te plaît, crois moi.. »


Il renifla fortement, attendant une réponse que Sehun lui donna à sa plus grande surprise. Mais pas comme il l'aurait espéré.


« - Il fallait réfléchir avant de faire des choses stupides. »


Son ton était froid, glacial même. Et encore une fois, il n'avait pas regardé Luhan. Pas une seule fois.


La porte s'ouvrit alors, leur indiquant que le temps était écoulé. Luhan essuya rapidement ses larmes, et sortit plus triste que jamais.


****


Baekhyun soupira un grand coup. Deux minutes. Il devait rester deux petites minutes avec Chanyeol dans ce placard. Son cœur battait vraiment trop vite, mais il s'en fichait.


Tout ce qu'il voulait, c'était que ces deux minutes ne mènent pas à sa perte.

Chanyeol l'effrayait.


Il lança un faux sourire à ses amis, et la porte se ferma sur les deux anciens tourtereaux.


« - Baekie.. » commença Chanyeol


Baekie ? Cela faisait bien longtemps que le plus grand ne l'avait pas appelé comme ça. Qu'est ce qui lui prenait ?


Baekhyun n'eut le temps de se poser plus de question. Chanyeol le plaqua au mur, sans violence. Il planta son regard dans celui du châtain, et fondit rapidement sur ses lèvres.

Baekhyun sursauta tant la surprise fut grande. Pourquoi Chanyeol l'embrassait-il ? Qu'est-ce qui se passait dans sa tête pour qu'il fasse un tel geste ?


Chanyeol voulu intensifier le baiser, et Baekhyun, vaincu, le laissa faire. Ces baisers lui avait manqué. Il ne savait pas ce qui se passait, mais il devait en profiter. Il aimait tellement les lèvres de Chanyeol..


« - Tu m'as manqué... » chuchota doucement le géant en souriant avant de reprendre possession des lèvres de Baekhyun.


Le plus petit lui offrit un sourire timide et ferma les yeux, profitant pleinement de ce contact qu'il aimait tant..


****


« - Les cadeaux les cadeaux les cadeaux !!! » S'écria Tao en se jetant sur son paquet. 


Kyungsoo s'installa sur un fauteuil au centre de la pièce. Il était toujours gêné lorsqu'on lui offrait quelque chose, mais cela lui montrait aussi à quel point il était bien entouré par ses amis. Il commença alors par le cadeau de Tao, une poêle pour qu'il "continue à bien faire à manger pour tout le monde". Il reçu d'autres ustensiles de cuisine de la part de quelques uns, et des CD de la part des autres. En plus, il eut un poème écrit par quatre de ses amis, avec des fautes d'orthographes qui le firent bien sourire. 

Il ne restait plus que Jongin qui se mit alors à hésiter. 


« - Bah qu'est ce que t'attends ? Donne ton cadeau Jongin !! » s'impatienta Tao qui voulait vraiment savoir ce qui se cachait derrière ce paquet. 


« - En fait.. Je trouve que c'est pas grand chose c'est pour ça que ça me gêne de ne t'offrir que ça.. » avoua Jongin.


Kyungsoo sourit tendrement devant l'incertitude de son copain. Il se leva et se dirigea vers lui, puis il l'embrassa gentiment sur la joue avant de prendre le paquet. 

Il enleva le papier cadeau devant tous les regards curieux, dévoilant ainsi deux koalas en peluche, bras dessus bras dessous.


« - C'est.. Ceux de la dernière fois.. » constata Kyungsoo alors que l'émotion commençait à déformer sa voix.


Jongin hocha la tête, nerveux. Il ne savait toujours pas si ce cadeau plaisait à Kyungsoo ou pas. Il aurait bien voulu lui acheter quelque chose de plus gros, de plus cher mais il n'avait pas les moyens pour..

Il se gratta l'arrière du crâne, toujours aussi stressé, et reprit la parole. 


« - Tu.. Aimes ?? Je me suis dis qu'ils pouvaient être comme un objet significatif de notre couple en fait.. Toi et moi toujours liés jamais séparés.. Je suis désolé, tu dois être déçu c'est nul comme cadeau je..


- Nul ?? le coupa Kyungsoo les yeux soudainement grands ouverts. N'importe quoi !! Tu n'aurais pas pu me faire plus plaisir !! Je l'adore, mais je t'aime encore plus. »


Il se jeta sur son amant et l'embrassa fougueusement, un sourire évident dessiné sur ses lèvres. 

Jongin avait finalement bien réussi son coup !! 

Et comme les deux koalas, les deux amoureux ne se séparèrent plus de la soirée. 


****


« - Bon.. Je crois qu'il était prévu de faire une nuit blanche, mais vu l'état dans lequel vous êtes, c'est mieux qu'on aille se coucher non? » proposa Suho, en bonne maman qu'il était. 


Tous acquiescèrent, baillant et s'étirant sur le sol où ils étaient avachis. Certains avaient déjà commencé leur nuit par terre. 


Ils se rassemblèrent tous en haut des escaliers, prêts à partir chacun dans leurs chambres habituelles. 


Mais Baekhyun n'avait absolument pas l'intention de dormir avec Chanyeol. Et ça Luhan l'avait deviné. Ou du moins, il voyait bien que Baekhyun s'était soudainement mis à trembler agrippé à son bras. Et puis, Luhan n'avait pas non plus très envie de partager sa chambre avec Sehun...


C'est donc à ce moment là que le chinois eut -comme d'habitude- l'idée du siècle.


« - Dites, pour une fois on peut changer les chambres non ?? J'aimerais bien être avec Baekhyun cette nuit !! » avoua-t-il en souriant. 


Baekhyun leva la tête pour rencontrer son regard. Luhan lui sauvait vraiment la vie.. 


« - Pourquoi pas, moi je trouve que c'est une bonne idée !! affirma Xiumin. Mais Jongin et Kyungsoo ont le droit de rester ensembles !! »


Et c'est ce qui arriva. Au final, tous avaient bien échangés de compagnon de chambre, sauf les deux amoureux de la soirée. 


Se trouvaient donc Luhan et Baekhyun dans une chambre, puis Sehun et Tao, Xiumin et Lay, Chen et Suho, et enfin, Kris et Chanyeol. 


Et même à 4h du matin, les discussions fusaient..


****


« - Yah !! Suho-hyung !! Tu vas m'expliquer ce qui s'est passé avec Lay dans le placard !! Touuuut de suite !! s'exclama Chen une fois qu'ils étaient bien seuls. 


- J'ai rien à dire, répondit simplement Suho en pliant ses habits. 


- Mmmh ?? T'es sûr ?? Parce que bon c'est pas pour me mêler de vos affaires mais je pense bien que monsieur ne te laisse pas indifférent.. » 


Suho soupira. Chen avait gagné. Bon, en même temps la maman du groupe ne résistait pas longtemps. 


« - C'est bon, t'as raison. De toute façon maintenant je crois que tout le monde sait que j'aime Lay.. Mais c'est pas réciproque.. fit-il en baissant les yeux


- Qui te dit ?? Laisse Xiumin faire, on verra bien. »


****


« - ..J'avais tellement envie de me jeter dessus et de l'embrasser, c'est pas normal ça..


- Détrompe-toi Lay, c'est tout à fait normal, c'est l'amour. 


- Mais c'est un mec.. 


- Oui.. Et toi aussi, moi aussi, Chen aussi, bravo !! se moqua gentiment Xiumin qui s'était tranquillement allongé sur le lit. Non plus sérieusement, Lay. Ne te mets pas de barrières comme ça. Je pense sincèrement que tu l'aimes. Alors laisse les choses se faire naturellement, tu réfléchis trop, arrête un peu. »


Lay ronchonna deux trois mots incompréhensibles et s'installa aux côtés de son ami. Au fond, il savait que Xiumin avait raison. Il aimait Suho, à un stade bien plus avancé que celui de l'amitié. 


Mais il avait peur.. Si sa famille le savait, sa grand-mère.. Est-ce que eux, allaient l'accepter? Il n'en était pas sûr. 


****


Il était maintenant six heures du matin. Tout le monde dormait dans la maison, ou presque. Luhan et Baekhyun n'y arrivaient pas. Ils ne se parlaient pas, mais tous deux savaient que l'autre n'avait pas encore fermé les yeux. 


Trop de pensées, trop de questions, trop de soucis. 


Ce fut finalement Luhan qui prit la parole, les yeux dans le vague. 


« - Un jour, tu m'expliqueras ce qu'il t'arrive ? »


Baekhyun fut étonné. Il tourna doucement la tête vers son ami, ne sachant pas vraiment quoi répondre. 


« - Je sais que quelque chose ne va pas avec Chanyeol. Tu as peur, mais je ne sais pas pourquoi. Je ne veux pas te brusquer en te posant trop de questions. Je sais que si tu veux en parler tu le feras. Mais je suis inquiet, Baek. Je suis ton ami, et tu es le mien. Je t'avoue que tu es même ce que je peux qualifier de meilleur ami, alors, je ne veux plus te voir comme ça.. Et c'est difficile d'être là, et de ne rien pouvoir faire parce que je ne sais rien. »


Il s'arrêta, laissant le temps à Baekhyun de lui répondre. 


Mais ce dernier était trop ému. Luhan avait tellement de soucis, et il continuait de s'inquiéter pour son ami, avant lui même. Pourtant, Baekhyun continuait de lui cacher la vérité. Quelle sorte d'ami était-il? Il se dégoûtait. Mais il n'osait toujours rien dire. 


Il s'approcha de Luhan, et le prit tendrement dans ses bras. 


« - Désolé. Laisse-moi encore un peu de temps, et tu sauras tout, je te le promets. »


Luhan sourit discrètement. Au moins, Baekhyun savait qu'il était là. 

Ils se séparèrent au bout de quelques minutes, et le silence reprit sa place dans la pièce. 


Mais à nouveau, ce fut Luhan qui le brisa.


« - Des fois, j'ai envie de partir. »


Baekhyun se retourna brusquement. Partir ? Dans quel sens ?? 


« - Tu veux te suicider ?! S'exclama Baekhyun, pire qu'inquiet.


- Non, banane. Juste partir, en Chine, retourner vivre là bas. J'ai rien ici. J'ai des notes pourries, pas d'idée de métier, pas assez d'argent, je suis là grâce à une bourse. J'ai pas d'avenir. Pas ici. Mais surtout.. Je pense avoir définitivement perdu la personne que j'aime le plus au monde. C'est trop dur à supporter. Le voir rire, sourire, parler avec d'autres personnes que moi.. Ça me rend triste, ça me bouffe de l'intérieure. J'en peux plus. J'ai tout encaissé jusqu'ici, mais c'est trop maintenant. Parce que je sais que je pourrais pas l'oublier en restant là. Il est toujours avec nous, partout. Comment veux-tu que j'oublie ? J'ai tellement de souvenirs avec lui.. Parfois j'aimerais être capable d'oublier le passé. » 


« Oublier le passé.. »

Baekhyun détourna le regard à ces paroles. Si Luhan savait..


« - Je l'aime Baek. Je l'aime tellement. Je sais je le dis et je le redis, mais c'est la vérité. Je.. J'ai peur de tomber en dépression. Je sais que ça commence déjà. J'ai peur de pas m'en sortir Baekhyun. C'est pour ça que je veux partir. » 


* * * * * * * * *


Le rendez-vous avec Daehyun était fixé pour 12h, dans un café pas très loin de chez Baekhyun. 

Ce dernier avait donc laissé ses amis faire la grasse matinée chez Kyungsoo, pour s'y rendre. 


Il arriva à l'heure, mais Daehyun s'y trouvait déjà, une boisson chaude entre les mains. Quand il vit Baekhyun, il se leva pour le saluer, accompagnant son geste d'un sourire sincère. 


« - Salut », fit simplement Baekhyun en s'installant. 


Il ne savait pas encore quoi penser de celui qui se trouvait en face de lui. Après tout, il faisait partie de ses agresseurs, pourquoi avoir tant changé en si peu de temps? 

Et puis, Baekhyun avait peur. Il allait enfin savoir, tout savoir... Il stressait. 

Daehyun lui proposa une boisson, mais le châtain refusa. Il ne pouvait plus attendre. Il fallait qu'il sache, maintenant. Alors, sans attendre, Daehyun hocha la tête, et se racla la gorge, près à débuter son récit.


« - Bien. Alors.. Je vais t'expliquer la version des faits que tu ne vas pas apprécier. Celle que Chanyeol connaît. » 


*Flash-back* 


« - Byu, t'en a pas marre de m'embrasser tout le temps ? 


- Non, c'est agréable. » fit le châtain en s'approchant à nouveau de son amant pour l'embrasser.


Gongyeol ricana en le voyant arriver, mais se laissa faire. Ils s'embrassèrent doucement pour commencer, puis leur baiser devint plus sauvage, plus vivant. Byu était désormais allongé de tout son long sur le brun qui profitait simplement de cette échange. 


Ils ne s'arrêtèrent pas lorsque la porte de la chambre s'ouvrit brusquement. Ils ne virent pas le père de Gongyeol qui les regardait avec horreur, dégoût et haine. 


Ils ne le virent pas. 


Mais lorsque sa femme vit la scène à son tour et cria, ils furent plus que surpris, et se séparèrent dans la seconde. 


« - Toi, tu n'es pas mon fils, tu me dégoûtes !! S'écria le père de Gongyeol en le pointant du doigt. 


- Non, père, tu comprends pas, je..


- Qu'est ce qu'il y a à comprendre? Tu couches avec des hommes. DES HOMMES GONGYEOL tu te rends compte ?? »


Il s'approcha à grand pas de son fils, et arrivé à une distance raisonnable, il le gifla avec force. Le geste fut si fort que Gongyeol tomba à terre, se tenant la joue. 


Mais il n'en avait pas fini avec lui. Le père s'accroupit au dessus de son fils, et commença à le frapper, à coups de poings. Il déchargeait sa colère, son dégoût sur son visage, ses côtes, sous les cris de sa femme, et les supplications de Byu. 


Ce raffut attira le petit frère de Gongyeol, Chanyeol, qui se rendit compte, horrifié, de la scène qui se déroulait dans la chambre d'à côté. Il se jeta sur son père pour le séparer de son frère qu'il aimait tant. 


« - Quoi ?? Tu prends sa défense, toi? S'énerva son père en se relevant. Ton frère n'est qu'un gay, UN GAY TU M'ENTENDS?? Jamais je n'aurais cru qu'il descendrait si bas. Il n'est rien, rien du tout. »


Chanyeol secoua la tête, agrippant son père par les bras.


« - Il ne mérite pas que tu le battes comme ça !! Il n'a pas choisi !! Laisse le un peu, il fait ce qu'il veut !! »


Chanyeol sentit la gifle arriver à son tour. Son père était vraiment remonté, il ne pouvait plus s'arrêter.


« - Chanyeol, tu dis n'importe quoi !!! Ton frère déshonore notre famille entière. Il est une honte !!


- Mais pourquoi ??? S'écria Chanyeol qui sentait les larmes lui monter aux yeux. Pourquoi ??? Il a le droit d'aimer qui il veut, ce n'est pas une honte !!! 


- Tais-toi. Tu es mon seul fils, celui qui ne me fait pas honte. Je ne veux pas de l'autre. Il me dégoûte. Qu'il parte, qu'il quitte la maison. Je ne veux plus le voir. Je n'ai qu'un fils. 


- MAIS JE SUIS GAY AUSSI, MERDE !! »


Chanyeol n'en pouvait plus. Il s'écroula à terre en pleurant. Il savait qu'il n'aurait pas dû. Mais c'était trop dur à supporter. Il devait le dire, il devait être solidaire, avec son frère. 


Le sang du père ne fit qu'un tour. Il se précipita vers Gongyeol, l'attrapa par le col, et le colla au mur avec violence. 


« - Tu as vu ce que tu as fais? Ton frère t'as suivi et VOILÀ CE QUE TU EN AS FAIS!! Tu es content, satisfait ?? »


Gongyeol secoua la tête en repoussant son père. Il s'essaya la bouche d'où sortait un filet de sang, et releva le menton. 


« - Si tu me laissais parler au lieu de partir au quart de tour. Je n'aime pas Byu. »


Le silence s'imposa dans la pièce. Le père s'était immobilisé, la mère avait fait de même. Chanyeol et Byu le regardait, sous le choc. Il n'aimait pas Byu? 


« - Je ne l'aime pas. Répéta-t-il. C'est lui qui m'aime. Toujours dans mes pattes, toujours à me courir après. Il persiste, il m'énerve. Je ne veux pas de lui. Je m'amuse simplement. C'est ma petite pute. Mais je n'en veux plus. Parce que je me rends compte que c'est mal, père. J'aime les filles moi. Byu, je veux plus te voir. T'as compris ce que tu es ? Rien, rien du tout. Alors disparaît. »


Chanyeol secoua la tête, horrifié. Non, ce n'était pas possible. Pas ça, pas eux. Ils s'aimaient, il en était certain.. Qu'est ce qui se passait ? 


Il ne pût pas poser de question, Gongyeol quitta la pièce sans un mot. On l'entendit descendre les escaliers et monter sur son scooter. Il était partit. 


Quand à Byu, il s'effondra sur le sol, le regard vide. Il ne voulait pas croire à ce qui venait de se passer. C'était impensable. Et pourtant, les paroles de Gongyeol étaient claires. 

Byu sentit la colère prendre le dessus. Ses doigts se crispèrent sur le sol tandis qu'il se levait brusquement. 


« - Sors de ma maison. 


- J'ai rien à foutre ici. » Répondit Byu au père. 


Il le bouscula sur son passage et se dirigea vers la sortie. En chemin, il chuchota quelque chose à Chanyeol, simplement:


« Ton frère, ce connard. Il va payer. »


*Fin Flash-back*


Daehyun marqua une pause. Il observa simplement la réaction de Baekhyun. 


Ce dernier regardait la table, les yeux écarquillés. Il se tenait la poitrine avec sa main, comme si son cœur allait lâcher du seconde à l'autre. Alors Daehyun reprit. 


« - La suite est plus floue, pour eux. Tu as pris ton scooter à ton tour. Tu savais où était parti Gongyeol. Et quelques minutes plus tard, tu étais avec lui. 

Tu faisais partie des mecs peu fréquentables du quartier, tu étais dans un gang, et vous aviez pas mal de problèmes avec un autre gang rival. Les autres sont arrivés, il y a eu un accrochage, tu as été pas mal amoché, et il y a eu un coup de couteau. Beaucoup ne l'ont pas vu. Mais certains l'ont vu. Ils partirent tous en courant en voyant le corps de Gongyeol tomber. Tu avais le couteau dans la main, ensanglanté. Il avait été touché dans les côtes. Il perdait énormément de sang. Mais il n'y avait plus personne. Tu n'avais pas de portable, rien, c'était un terrain vague, abandonné de tout. Alors tu as pris ton scooter, tu as pris Gongyeol avec toi et tu es parti. Certains pensent que tu allais cacher le corps. Absurde, tu aurais très bien pu le laisser là. D'autres disent que tu avais soudain pitié de ton geste, que tu voulais l'aider maintenant. Tu as pris la route, malgré tes blessures, mais tu ne voyais plus très bien. Certains disent que tu as voulu te suicider... Tu as grillé un feu, et la suite, tu la connais.

Tu es tombé dans le coma et tu as perdu tout souvenir de ton passé.

Et Gongyeol est mort. »