Chapitre 22

par Kawai-Chupsie

- Qui es-tu vraiment ? Putain.. Baekhyun.. Tu es.. Byu ?


Baekhyun restait figé face à la question de son amant. Il n'osait plus bouger, ne savait plus quoi faire. Chanyeol l'avait découvert. Chanyeol l'avait trouvé. 


- Je.. Channie..


- Tu es Byu ?? Répéta Chanyeol en serrant les dents. 


- Laisse moi t'expliquer je..


- Merde !! 


Chanyeol se leva brusquement, un regard haineux plaqué sur son visage. 

Il serra les poings en soufflant un grand coup. Les yeux ainsi clos, il essayait de garder son calme. 


- Channie.. tenta Baekhyun en se levant à son tour.


- Ne m'approche pas.


Le châtain reprit place sur le canapé. La voix du plus grand lui avait glacé le sang. Ce n'était pas lui, ce n'était pas le Chanyeol qu'il connaissait, qu'il aimait. Celui-là le haïssait. 


- Casse-toi de mon appart'. 


Baekhyun hésita. Il savait qu'il devait s'en aller avant que les choses ne dégénèrent, mais il voulait aussi s'expliquer avec Chanyeol. Il ne pouvait pas partir sans lui parler. 


Il se leva à nouveau, doucement, de peur de brusquer son petit ami. Il posa sa main sur l'épaule du plus grand, mais avant qu'il ne puisse dire un mot, ce dernier lui attrapa le poignet, le serrant de toutes ses forces.


- N'essaie même pas de me toucher. Je t'ai dit de sortir d'ici !!! Hurla Chanyeol en continuant de serrer sa prise entre ses doigts


- Mais je veux qu'on en parle ! Laisse moi t'expliquer !! 


- DÉGAGE !!! 


Chanyeol frappa violemment le châtain au visage.

Ce dernier s'écroula à terre, mais avant qu'il ne puisse se relever, un coup de pied lui arracha un cri de douleur. 



Chanyeol avait enfin retrouvé Byu. 



* * * * * * *


- On va se prendre une saucée.. souffla Chen en levant les yeux vers les nuages gris qui menaçaient à tout moment de craquer. 


Il soupira. Il n'aimait pas la pluie, et il n'avait aucune envie d'arrêter cette petite balade. Ils étaient si bien là, tous les deux, côte à côte, profitant simplement de la présence de l'autre. 


- Mmh ? On devrait rentrer alors ? remarqua Xiumin regardant l'heure sur sa montre. De toute façon il commence à se faire tard.. Il va falloir que j'y aille.. 


Chen sourit légèrement en hochant la tête. Il n'aimait pas quand son amant rentrait chez lui. Il voulait l'avoir tout le temps à ses côtés, pour pouvoir le protéger, veiller sur lui, le..

Il sursauta en sentant la main de Xiumin se glisser dans la sienne. Ce simple contact eu le don de le faire rougir d'un seul coup, et Xiumin le remarqua bien. 


- Si tu rougis seulement quand je te donne la main, qu'est-ce que ce sera quand on..


- AH YAH YAH YAH ! Arrête-toi là, fit Chen les joues désormais rouge écrevisse. Et puis, lâches ma main aussi.


Xiumin pouffa en voyant le visage plus que confus de son petit ami. Qu'il pouvait être enfant parfois. 


Malgré tout, Xiumin ne retira pas sa main, et lia même leurs doigts ensembles. 


- Non, je te lâcherai pas mon Chenchen, parce que je t'aime bien trop pour te laisser partir.


Le dit Chenchen allait riposter, lorsqu'une énorme goutte d'eau lui tomba en plein milieu du front. 


Puis deux. Puis trois.


Et finalement, une averse leur tomba presque aussitôt dessus. 


- On court !! fit Chen.


Ils s'exécutèrent et se mirent à courir le plus vite possible. 


Ils n'étaient pas très loin de chez Chen, mais la pluie était bien trop forte, et ils durent s'arrêter sous un abris de bus pour ne pas finir complément trempés. 


Il n'y avait personne aux alentours, Xiumin en profita donc pour se coller à son petit ami. Il releva la tête vers lui et.. Explosa de rire. 


- Quoi ?! demanda Chen qui ne comprenait rien. 


- Ta coupe champignon est juste atroce avec tes cheveux mouillés !!! 


Il ne pût s'arrêter de rire, même lorsque Chen se mit à bouder, croisant les bras sur sa poitrine. 


- Yaah. Toi tu ressembles à un porc-épic. 


- Mmh..


Finalement, Xiumin s'arrêta, comme il pût, de rire, pour aller tirer les joues de son copain.


- Bah alors, mon Chenchen boude ? 


Mais il n'attendit pas de réponse. Son regard fut attiré par ce qui semblait être un corps, chancelant un peu plus loin dans la rue. 

Il plissa les yeux, tentant de voir s'il s'agissait bien là d'un humain, et que tout cela ne sortait pas de son imagination. 


Et c'est dans la seconde qui suivit, que le corps s'écroula à terre.


- Oh mon dieu, Chen, y'a un mec là bas il va pas bien ! 


Il ne laissa pas le choix à son petit ami de réfléchir, et l'attrapa sans plus attendre à sa suite. 

La pluie n'avait pas cessée, elle était même pire qu'avant, et ravageait leurs beaux visages. 

Mais peu leur importait, quelqu'un avait besoin d'eux. 


Ils arrivèrent face au corps inerte, et s'accroupirent à ses côtés. 


- Vous m'entendez ? Demanda Xiumin en le tournant pour voir son visage.


Il sursauta en le voyant, tout comme son petit ami. 

C'était Baekhyun. 


- Baekhyun !!! Qu'est ce que tu fous là! Baekhyun !!! s'inquiéta Chen en le secouant. 


- Mmh..


- Il faut qu'on le ramène chez toi Chen, tout de suite. 


Chen hocha la tête, et attrapa rapidement le corps trempé de son ami. 

Ils faisaient la même taille, mais Baekhyun était assez léger, il n'eut donc pas trop de mal à le porter.


Arrivés chez lui cinq minutes plus tard, il déposa Baekhyun sur son propre lit et Xiumin s'occupa de lui enlever un bonne partie de ses vêtements. Il ne lui laissa que son boxer, et après avoir séché tout son corps, il l'emmitoufla dans une couverture chaude. 


- Il est brûlant. Remarqua Chen en portant une main à son front. 


Xiumin soupira, inquiet. Qu'est-ce que Baekhyun faisait dans la rue à cette heure ci, seul, sous la pluie qui plus est. 


Et surtout, pourquoi avait-il la joue rougie, et la lèvre ouverte? Quelqu'un l'aurait frappé? 


Xiumin frissonna en pensant à cela. Son petit ami le prit alors par l'épaule dans le but de le réchauffer, mais Xiumin le repoussa gentiment. 


- Occupe-toi plutôt de lui, il en a plus besoin que moi, remarqua-t-il en souriant.


Il se leva, téléphone en main. 


- Je vais appeler Chanyeol et..

- Non.. 


Les deux amants se retournèrent d'un seul coup vers Baekhyun qui venait enfin de parler.


- Non? 

- Non... Répéta Baekhyun, faible. Ne l'appelez pas, s'il vous plaît..

- Mais c'est ton petit ami, et il habite tout près, je..

- S'il vous plaît..


Xiumin soupira, mais accepta. Si Baekhyun ne voulait pas l'appeler, c'est qu'il avait une raison non ? 


- Bon, je vais appeler Luhan alors. 

- Non, fit cette fois Chen. Évitons d'inquiéter Luhan, pas en ce moment en tout cas. Appelle plutôt Kyungsoo. 


* * * * * * * * *



- Yo. 

- Salut. 


Luhan et Baekhyun soupirèrent, puis pouffèrent légèrement. Les deux étaient dans un état déplorable. L'un n'avait pas dormi de la nuit, l'esprit torturé par les remords et la culpabilité, tandis que l'autre avait dû faire face à la fièvre, passant une nuit agitée au milieu de toutes sortes de questions qui le torturait.


Mais physiquement, Luhan battait les records. Son visage était anormalement pâle et il n'avait même pas prit la peine de se coiffer, laissant ses mèches de cheveux en bataille lui cacher le visage. Mais le pire restaient les cernes violâtres qui lui tombaient des yeux, ces même yeux qui d'habitude étaient rieurs et pétillants, se trouvaient désormais rouges et gonflés. 


Déplorable. C'était le mot.


- Luhan, tu dois dormir, remarqua Baekhyun en sortant ses affaires. 


- Mais je dors. Très bien même, mentit Luhan avec un sourire forcé. Et toi, il t'arrive quoi ? 


Baekhyun soupira. Il préférait ne rien dire. Surtout pas à Luhan, pas alors qu'il était dans un état proche de la dépression. Non. Il ne devait pas savoir. 


- Rien. Rien du tout. 


Luhan ne pût pas répondre. Le professeur commençait son cours.


Et comme à son habitude, Baekhyun décrocha et se laissa partir dans ses pensées. 

Xiumin et Chen avaient été adorables avec lui la veille. Il ne savait pas comment les remercier, mais il fallait qu'il fasse quelque chose. Kyungsoo aussi. Il était arrivé en panique, une heure après le coup de téléphone de Xiumin. Il avait posé des questions, trop de questions, mais n'avait reçu aucune réponse. Alors ils avaient fini par rentrer, aux alentours de minuit. Baekhyun se reposant sur l'épaule de Kyungsoo pour ne pas tomber. 


Baekhyun se rappela aussi avoir demandé à Kyungsoo si Jongin dormait chez lui ce soir, et la réponse l'avait surpris. Jongin n'était apparemment pas passé chez son copain ce soir là. Alors où était-il? Personne ne le savait. 


Kyungsoo avait finalement sonné chez les Byun, et avait remit son ami sous la protection des ses parents. Il avait vaguement expliqué la situation, s'excusant pour le peu d'information qu'il avait. Et c'était tout. Ses parents l'avait couché, et il ne s'était endormi que bien plus tard. 


- Baek.. T'as quoi à la lèvre? demanda Luhan, tirant son ami de ses pensées. 


Baekhyun passa ses doigts sur sa lèvre inférieure, et tressailli en sentant la coupure.


- Je ne sais pas. 


Quel con. Il ne pouvait pas trouver une excuse, un mensonge? Non, tout ce qu'il avait fait, c'était inquiéter Luhan. Bravo Baek, vraiment bravo. 


- Ah. 


Voilà tout ce que Luhan avait répondu. Et au fond, Baekhyun le remerciait pour ne pas lui avoir posé plus de questions. 


* * * * * * * * *


« De: Channie

Après manger, rendez vous dehors, au garage à vélos. »


Baekhyun rangea son portable et passa la tête derrière un mur. Chanyeol n'était toujours pas arrivé. Pourtant le message était clair. 


Le châtain soupira. Il avait hésité avant de venir. Après tout, il s'était fait salement dégager la veille, et il ne savait pas du tout comment Chanyeol allait réagir maintenant qu'il savait qui était vraiment son petit ami. Mais voilà, Baekhyun était naïf, et surtout, amoureux. Il ne pouvait pas laisser Chanyeol lui passer entre les doigts. Il l'aimait bien trop pour le laisser partir. 

Et puis, avec Chanyeol, juste avant que tout cela n'arrive la veille, il avait perdu sa vir-


- Alors tu es venu..


Baekhyun fit volte face, et dans la seconde, il se retrouva plaqué violemment au mur. 


- Tu sais combien de temps j'ai attendu pour enfin te retrouver, Byu ? 


Baekhyun frissonna. C'était mauvais, très mauvais. Il n'aurait vraiment pas dû venir.. 


- TU LE SAIS ? Demanda Chanyeol en haussa la voix et en collant un peu plus son bras sur le torse de Baekhyun.


- Tu me fais mal..


- Mal? ricana Chanyeol. Je te fais mal ? Tu veux savoir ce que c'est réellement avoir mal, de souffrir ? Tu veux que je te montre ? Parce que moi je sais, je sais ce que c'est. Tu m'as fait mal, extrêmement mal. Tu mérites bien de savoir ce que ça fait, mmh ? 


Le coup partit soudainement. Le poing de Chanyeol frappa violemment l'estomac de Baekhyun. La respiration de ce dernier fut coupée quelques instants, tant le coup avait été fort. Il toussa difficilement et tenta de se dégager. 

Mais un deuxième coup arriva. À l'épaule. Et un troisième, sur sa joue. 

Il ne savait même plus quoi faire. Se défendre? Il ne pouvait pas avec son gabarit. C'était peine perdue. Le supplier? Chanyeol déversait sa haine sur son corps, Baekhyun en avait bien conscience. Pourtant il ne se rappelait de rien..


- Arrête.. Je ne sais même pas de quoi tu parles.. 


Chanyeol le lâcha, semblant réfléchir. Mais le répit de Baekhyun fut de courte durée. Le plus grand l'attrapa par le col, un sourire mauvais collé au visage. 


- Aah, c'est vrai. J'en ai entendu parlé, comme quoi tu serais amnésique c'est ça ? MENSONGES !! Tu m'as menti, tu t'es bien foutu de moi hein ?! Tu m'as utilisé, tu as fait en sorte que je tombe amoureux de toi pour que j'oublie, que je t'épargne c'est ça ? 


- Chanyeol a-arrête..


- Que j'arrête ? J'ai plusieurs années à rattraper. Je te déteste Byu, tu le sais ça ? Non. Attends. 

Je te hais. 




"Je te hais."


Ces mots résonnaient comme des coups de poignards dans la tête de Baekhyun. Il ne voulait pas que Chanyeol le déteste. Ce n'était pas possible. Pas lui, pas eux. Ils s'aimaient. Ça ne pouvait pas se passer comme ça..


- Channie..


- NE M'APPELLE PAS COMME ÇA !!!


Il frappa à nouveau Baekhyun au visage, ré-ouvrant la plaie sur sa lèvre, qui se mit à saigner. 


- Maintenant que tu t'es bien amusé avec moi.. C'est à mon tour. C'est moi qui vais jouer désormais, Baek, Byu, ou je ne sais qui. 


Il s'arrêta, lança un regard haineux à celui qu'il avait -peut être- aimé, puis tourna les talons. Et il partit. Laissant Baekhyun là, seul, et dévasté. 


* * * * * * *


- Où est Byun Baekhyun ? fit le professeur en levant un sourcil, parcourant la salle du regard. 


- Je ne sais pas monsieur, avoua Luhan. On l'a perdu après le repas et..


- Je suis là. 


Le châtain se courba poliment face à son professeur, et s'excusa pour son retard. Il regagna sa place toujours la tête baissée, évitant particulièrement le regard de Luhan. 


- Baek, lève-la tête. 


Aucune réaction. 


- Baek. 


Rien.


- Baek, montre-moi ton visage! 


- Laisse moi un peu Luhan !! 


Baekhyun avait haussé le ton sans le faire exprès. Ce n'était pas dans son intention, pas du tout même. Il ne voulait pas faire de mal à Luhan, mais il avait les nerfs à fleur de peau et ne contrôlait plus très bien ses émotions. 


Et malheureusement, il avait levé la tête, offrant à Luhan la vue de son visage blessé. 


- Baek.. 


Luhan ne trouvait même plus les mots. La lèvre de Baekhyun saignait encore, son œil droit était rouge, tournant presque au violâtre.. Qu'est-ce qui lui était arrivé ? 


- Bon, concentrez-vous, on va retravailler le chant de mardi dernier. 


Baekhyun baissa automatiquement la tête, et obéit vivement à son professeur, tandis que Luhan ne lâchait plus son ami du regard. Qu'est ce qu'il lui cachait ? Et pourquoi il ne lui en parlait pas ? 


Le blond se mordit la lèvre inférieure. Il devait faire abstraction de ses propres problèmes. Son ami avait besoin d'aide, c'était certain. 


Il arracha un bout de feuille et griffonna rapidement dessus. Il le roula ensuite en boule, et l'envoya à Kyungsoo, trois pupitres plus loin. 


"Tu sais quelque chose que je ne sais pas sur Baekhyun? Je crois que quelqu'un l'a frappé. Il ne veut rien me dire." 


La réponse ne se fit pas attendre.


"Désolé. Je suis au même niveau que toi. Si ce n'est que Xiumin et Chen l'ont trouvé évanoui sous la pluie dans la rue hier soir, près de l'université. Faut qu'on le surveille de plus près, ça m'inquiète."


Luhan soupira. Il n'était pas plus avancé. Mais est-ce que quelqu'un d'autre de leur groupe avait des informations ? Chanyeol ? Probablement. Pourtant, Luhan sentait qu'il ne tirerait pas grand chose de lui. Alors qui ? 


* * * * * * * * *


- C'est.. Chanyeol qui t'as fait ça ? 


Baekhyun hocha la tête. 


- Et.. Il.. Il..


- Ça va Jongin. Pas la peine d'essayer de me rassurer. Ça ne sert à rien. Toi comme moi on sait que c'est peine perdue. 


Jongin soupira. Baekhyun avait raison. La haine de Chanyeol envers Byu était bien trop forte. Il n'allait pas le lâcher. Et Baekhyun risquait d'en baver. 


Ils étaient tous les deux au repère, par chance, il n'y avait personne. 

Baekhyun n'avait pas envie de rentrer chez lui, et Jongin devait réfléchir. 

Réfléchir.. Oui. Tout cela à cause de la stupide proposition d'Himchan. 



\Flashback\


Jeudi soir. Jongin avait laissé l'appartement aux deux tourtereaux. Passer une autre soirée avec ces deux là? Non merci, il avait déjà assez souffert, entre leurs bisous collants, leurs papouilles, leurs petits mots à l'eau de rose. Bwah. C'était mignon mais trop pour lui. 


Enfin, si c'était avec Kyungsoo..


Jongin secoua la tête. Il commençait déjà à rougir. Tout seul au milieu de la rue, pour que les gens le prenne bien pour un débile. Très bonne idée Jongin, très bonne idée. 

À vrai dire, il aurait bien voulu aller chez Kyungsoo. Mais il avait accepté de discuter un peu avec Himchan. Pourquoi ? Il ne savait pas. Il n'aurait jamais cru qu'il allait dire oui. Et pourtant c'était bien ce qu'il avait fait. 


- Yo ! 


Himchan lui tapa amicalement la main, un sourire au lèvre. 

Sourire sincère ? Jongin ne savait pas. Il se méfiait encore de ce garçon. Il manigançait peut être quelque chose...


- On va boire un truc ? C'est moi qui paie t'inquiète. Suis-moi. 


Voilà comment ils se retrouvèrent tous les deux dans un bar pas très loin, discutant de tout et de rien comme s'ils se connaissaient depuis plusieurs années. 


Au fond, Himchan était assez sympathique. Il n'avait rien de méchant ce soir là, ils avaient pu faire facilement connaissance. 

Puis ils sortirent deux heures plus tard, pour marcher un peu. 


- Dis, pourquoi tu as voulu traîner avec moi? Demanda enfin Jongin.


Himchan soupira. 


- Je n'aime pas être seul. Et Daehyun me laisse tomber en ce moment, je sais pas ce qu'il a. Tu avais l'air sympa alors..


- Mais tu as Chanyeol aussi non ? 


- Ouais. Mais c'est différent. Chanyeol est juste.. On est pas si amis que ça en fait. On a fait connaissance à cause des événements passés. On souhaitait la même chose alors on s'est rapproché, et voilà où on en est. 


- Les événements passés.. Répéta Jongin qui se perdait dans ses pensées. 


- Mmh. Le désir de vengeance. C'est con hein ? Mais en même temps, ça m'amuse. 


Jongin fronça les sourcils, ne comprenant pas vraiment les propos d'Himchan. 

Ce dernier pouffa en remarquant le visage de Jongin. Il continua alors :


- Depuis mon enfance, je traîne avec des gens pas très fréquentables. Alors finalement je suis devenu comme eux. Frapper les gens, me sentir puissant face à eux, leur faire peur. C'est atroce, mais j'aime ça. Je me demande ce que c'est, être normal.. 


Il se tut, faisant place au silence. Himchan aurait pu être un ami. Il aurait pu être comme Jongin, comme Sehun, Kris, Suho.. Mais il avait choisi d'être différent, d'être du mauvais côté. C'était dommage, vraiment dommage. 


- Ça te dit qu'on soit pote du soir ? Ça sonne bien non ? Pote du soir..


\fin flashback\


- Tu m'écoutes ? 


- Mmh ? 


- Je disais que ce qui me fais le plus de mal, c'est que.. Chanyeol pense que je savais tout, et que j'ai fait exprès de sortir avec lui. Donc que je n'étais pas sincère.. Pourtant je lui ai tout donné.. Absolument tout de moi.. 


Jongin s'approcha de son ami et lui tapota l'épaule. Il ne savait pas vraiment comment le réconforter. Il savait en revanche que ce n'était que le début d'une dure épreuve, et il se promis d'aider Baekhyun même s'il devait faire face à Chanyeol. 


- Mais Jongin.. Toi aussi tu connais mon passé, non ? Pourquoi tu ne me le dis pas ? J'ai assez attendu tu ne crois pas ? 


Jongin se redressa. Oui, il connaissait le passé de Baekyun. Ou du moins en partie. Mais lui en parler? Il n'y arriverait pas. Et puis, ce n'était pas à lui de le faire..


- Je ne te le dis pas.. Parce que je ne veux pas y croire, avoua-t-il en baissant la tête. 


- Mais j'ai besoin de savoir !! Je-


Il s'arrêta. Son portable venait de vibrer dans sa poche. Il fit signe à Jongin de l'excuser, et sortit son téléphone. Puis il écarquilla les yeux en voyant son écran. 


- C'est Daehyun. 


Enfin.